Views
8 months ago

Anton Ocvirk | Monografija copy

slovenci Le séjour en

slovenci Le séjour en France encouragea Ocvirk à se consacrer à la littérature comparée de manière plus approfondie, plus particulièrement à étudier les grands courants européens sans toutefois négliger les petites littératures. Paul Hazard, qui resta en contact avec son jeune collègue slovène, joua un rôle déterminant dans la réorientation d’Ocvirk. * * * De retour à Ljubljana, Ocvirk soutint en 1933 sa thèse de doctorat consacrée au portrait spirituel de Fran Levstik. En tant que recherche interdisciplinaire analysant les facteurs ayant influencé l’œuvre littéraire et critique de l’écrivain, ce doctorat suscita la polémique auprès des slavistes conservateurs. Le jeune docteur assuma ensuite pendant un an la direction de la revue littéraire Ljubljanski zvon (La Cloche de Ljubljana) qui, grâce à lui et à ses nombreux collaborateurs de qualité (notamment O. Župančič et S. Grum), retrouva sa place de revue littéraire slovène de premier rang. L’année suivante, il retourna à Paris, puis se rendit à Londres à la recherche des documents nécessaires à sa thèse d’habilitation, Théorie de l’histoire littéraire comparée (Teorija primerjalne literarne zgodovine, 1936), considérée comme la troisième monographie consacrée à la littérature comparée parue dans le monde. Étant donné le bagage intellectuel d’Ocvirk, la comparaison de cet ouvrage avec certains écrits théoriques français de la même époque, en particulier avec La littérature comparée (1931) de Paul Van Tieghem, paraît nécessaire. Tout d’abord, il faut souligner le regard critique d’Ocvirk à l’égard de la distinction que Van Tieghem établit entre la littérature générale et la littérature comparée. En effet, dans certains de ses écrits, en particulier dans sa monographie, le comparatiste français définit l’histoire générale de la littérature comme « un ordre de recherches qui porte sur les faits communs à plusieurs littératures considérés comme tels, soit dans leurs dépendances réciproques, soit dans leur coïncidence ». En même temps, il introduit le concept d’histoire littéraire internationale. Tandis que, par exemple, le chercheur en littérature nationale devrait s’intéresser surtout à la place de la Nouvelle Héloïse dans le roman français, le chercheur en littérature internationale devrait, de son côté, étudier soit l’influence de Richardson sur Rousseau romancier (littérature comparée) soit le roman sentimental en Europe sous l’influence de Richardson et de Rousseau (littérature générale). Le point de vue d’Ocvirk est qu’il est parfaitement inutile de séparer l’histoire comparée de la littérature et l’histoire générale de la littérature, car les deux reposent sur les mêmes fondements intellectuels et théoriques. Ocvirk consacre presque la moitié de son livre aux relations et aux influences littéraires internationales. En premier lieu, il analyse les intermédiaires, les éléments porteurs d’influences. 245

Résumé Il est intéressant de constater qu’il ne se sert pas du terme de mésologie inventé par Van Tieghem. Dans ce chapitre, Ocvirk s’attarde surtout sur ce que le comparatiste français aurait appelé « les individus appartenant à la nation réceptrice ». Certains exemples d’intellectuels cosmopolites (Johann Rudolf Sinner von Ballaigues, Francesco Algarotti) sont probablement repris d’un article connu de Paul Hazard (« Les récents travaux en littératures comparées », Revue universitaire 23, 1914), très attaché à ce type de recherches. Il est important pour le développement des études comparatistes slovènes qu’Ocvirk ait, à l’aide de la mésologie de Van Tieghem, analysé pour la première fois de ce point de vue les principaux intermédiaires slovènes de la littérature étrangère : le baron Sigismund Zois, rationaliste ayant initié les adeptes des Lumières slovènes à la poétique de Batteux, et le polyglotte Matija Čop qui a familiarisé le poète France Prešeren avec les formes poétiques les plus diverses. En dehors de ces personnages dotés d’une culture cosmopolite, Ocvirk mentionne d’autres poètes et écrivains intermédiaires, cependant, contrairement à Van Tieghem, il n’établit aucune distinction entre les intermédiaires du pays émetteur et ceux provenant d’un pays tiers. Comme Van Tieghem, Ocvirk mentionne en tant qu’intermédiaires les périodiques suivant l’actualité littéraire à travers le monde. Les deux auteurs analysent le rôle d’intermédiaires assumé par certains cercles et salons, insistant sur l’importance du château de Coppet. Comme Van Tieghem, Ocvirk aborde dans ce chapitre la question de la traduction qui est, selon lui, le plus puissant moyen de diffusion et de médiation des œuvres littéraires entre les peuples. Au sujet de la question de la fidélité des traductions au XVIII e siècle, Ocvirk évoque comme Van Tieghem la « traduction » que Le Tourneur a effectuée des Night Thoughts de Young, cependant il analyse également avec précision la version slovène du Figaro de Beaumarchais rédigée par Anton Tomaž Linhart, dramaturge slovène adepte des Lumières. Pour l’étude scientifique des influences littéraires, Ocvirk connaît deux procédés méthodologiques distincts : la méthode linéaire et la méthode concentrique. L'analyse linéaire des influences consiste à étudier le succès et l'influence d'un écrivain ou d'une œuvre à l'étranger. Comme Van Tieghem, Ocvirk distingue le succès d'un écrivain ou d'une œuvre de son influence. Il souligne que succès et influence peuvent être unis par un rapport de cause à effet, mais que ce n’est pas toujours le cas. Bien qu’employant à plusieurs reprise le couple « succès » et « influence » de Van Tieghem, Ocvirk ne mentionne que rarement le terme générique de « fortune ». Par ailleurs, dans le chapitre sur l’analyse linéaire, Ocvirk dresse la liste de quatre-vingts monographies et articles qui, selon lui, utilise cette perspective. Il analyse avec une attention particulière la monographie de Baldensperger intitulée Goethe en France. Il 246

INVITATION - Anton Paar.com
LA
Télécharger - Lycée Militaire d'Aix-en-Provence
Juin 2013 - Séminaire Saint-François
Startup weekend montréal du 8 au 10 février 2013! - L'Intérêt
Hors Feu, vol.11, no 1, hiver-printemps 2010 - Ministère de la ...
magazine Lignes d'avenir n°16 - RFF
ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE - UVT e-doc
Numéro 194 – 15/05/2013 - La Représentation des Institutions ...
Télécharger le premier dossier paru dans le numéro 72
Hayom_39 - Communauté Israélite Libérale de Genève
Rapport annuel 2000 - Kaufman & Broad
Volume 22 numéro 6 - 15 octobre 2010 - Ville de Lac-Delage
Volume 5 no 2 - Municipalité de Petit-Saguenay
Expérience de résolution de problèmes par une démarche ... - acelf
L'Ecole de Management... autrement - L'Etudiant
Version PDF - Le Réseau juridique du Québec
6. projet: espace rural, milieux naturels - Etat de Genève
N°7 - Office International de l'Eau
PUBLICITÉ - 20minutes.fr