ICI MAG - FEVRIER 2020

laboitealogo

Magazine d'actualités 100% infos locales de Biscarrosse, Mimizan, Parentis-en-Born, Sanguinet et environs : agenda, événements, clubs, associations, ...

Biscarrosse

Parentis-en-Born

Sanguinet

Mimizan

et environs

Miss 15/17 national

Tous avec Carla !

Objectif zéro déchet

Les commerçants convaincus

Lous Pegaillouns

Mémoire des fêtes locales

Guy Ducournau raconte...

Les ramasseurs de sangsues

Big’Up Cyclean

Ça roule et ça marche !

FEVRIER 2020



Sommaire

FGL, votre radio y était ! 4

Ehpad de Mimizan : Arthrose Tv 5

Lycée sous hypnose, une expérience landaise 5

Musicalarue, le 15 août c’est fini ! 5

Big’Up Cyclean, ça roule et ça marche ! 6

Carole Meudic, juste un petit break 7

Zéro Déchet des Grands Lacs 7

Prix «Sourire et bonne humeur» 8

Miss 15/17 national, tous avec Carla ! 9

Guy Ducournau raconte… 9

Lous Pegaillouns, mémoire des fêtes locales 11

CETASEA, sauvons les dauphins ! 11

Images d’ici 12 et 13

Noir, vert ou blanc, quel est votre thé ? 14

La sélection des médiathèques 15

Cahier immobilier 16 à 19

5 belles plantes super-résistantes 21

Contes et légendes des Landes 22

Agenda 23 et 24

Tous à table : Chou farci en cocotte 25

Livre ouvert 25

Horoscope 26

Jeux 27

Longue vie à Valentin !

Les temps sont gris, et l’ambiance

pour le moins humide ! Et voilà que

déjà revient la Saint-Valentin ! Elle

et sa frénésie consommatrice, ses

codes immuables et son cortège

de clichés. Il y a les friandises, les

cadeaux en tout genre, les petits

cœurs, les sourires de circonstance,

le déferlement de rose (la couleur)

et de roses (le bouquet) qui se

doivent bien sûr d’être rouges ! Allez

comprendre... Autre figure imposée

de cet exercice de style collectif,

le dîner complice avec ou sans

chandelles... Bref, tout le monde

s’aime en même temps. Alors que

rien ne nous empêche d’imaginer

quelque chose de plus personnel.

D’ailleurs, moins on passe de temps

à concocter et mettre en place

cette célébration, plus on peut en

passer à faire attention à celui ou

celle qui partage notre amour et

notre quotidien. En ce sens, la Saint-

Valentin est un moment fort utile.

Comme toutes les fêtes, elle marque

une exception, un temps différent

où la routine peut s’oublier. L’amour

est censé être exceptionnel tous

les jours, c’est le dernier argument

massue des boudeurs de la Saint-

Valentin. Mais entre nous : c’était

quand, la dernière fois que vous

avez vraiment fait un effort ? C’était

quand la dernière fois que vous

avez sorti le grand jeu ? Allez, vive

l’amour et longue vie à Valentin !

Thierry CONTE

ICI MAG COMMUNICATION

Directeur de publication : Thierry Conte

contact@icimag.fr - www.icimag.fr

Chemin de Herroun

40160 PARENTIS-EN-BORN

SIRET : 853 315 406

www.icimag.fr

IMPRIMÉ EN FRANCE

par Imprimerie Rochelaise

Thierry CONTE

Directeur

06 87 35 61 97

Violaine BUGEAU

Directrice

07 69 69 13 12

Caroline HARDY

Commerciale

Correspondante

06 82 07 94 87

Sandra LACOSTE

Correspondante

06 52 85 85 84


Votre radio y était !

89.3 Nord des Landes - 98.3 Littoral landais

93.7 Ste Eulalie en Born - 91.1 Mimizan/Côte d’Argent - 94.7 Grand Dax

• Marc Ducom

Un maire aimé de tous...

Il est aimé et,

à Ychoux, il est

connu de tous !

Figure emblématique

de ce village,

Marc Ducom

(maire en CDI) a

donc indirectement

tiré sa révérence

dans une salle des fêtes bondée

à l’occasion des derniers vœux de l’élu en

présence d’une grande partie des conseillers

qui l’avaient accompagné lors de ses

différents mandats. Des vœux plus classiques

cette année, dirons-nous, en raison

d’une fatigue passagère pour Marc Ducom

ces temps-ci. Avec toujours ce franc-parler

d’un homme qui dans sa commune a toujours

su faire l’unanimité ou presque, durant

plus de 30 années…. Un amoureux de

son village, de cet Ychoux qu’il porte haut

dans son cœur. Marc Ducom l’a affirmé,

il sera après le 22 mars plus présent pour

sa famille. Heureux d’etre enfin disponible

pour voir grandir la fratrie et, disons-le,

jouer le «contemplatif» dans ces forêts de

pins qui ont été son décor professionnel et

de vie. Place à la retraite à 100% désormais

pour le magistrat septuagénaire à qui nous

souhaitons un prompt rétablissement. Saluons

ici, l’humour, une des grandes forces

de ce 1 er magistrat qui laissera bien des

souvenirs cocaces à ses administrés. Avec

nos excuses pour, lors de ses vœux et avec

quelques complices, avoir déformé sa voix.

Avec Marc, l’humour c’est sérieux, nous ne

prenions donc pas trop de risques. Bon

vent Marc et à très bientôt !

• Et si ICI MAG vous était «conté»...

Rencontre avec son fondateur, Thierry

Conte, qui a évoqué au micro d’FGL la belle

aventure de ce magazine de proximité.

Directeur et rédacteur en chef d’ICI MAG,

le magazine «100% infos locales», il en est

le fondateur avec sa compagne Violaine

Bugeau. Pas d’aventure sans risque pour

Thierry et Violaine qui, en parallèle, ont fondé

une agence de communication du même

nom, un concept gagnant depuis 2016. Tout

comme notre station, proximité gagnante

pour «ICI MAG» qui s’intéresse à celles et ceux qui vivent ici et font

que ce terroir est authentique et incomparable. Belle énergie et

qualité d’édition pour se démarquer, c’est l’essence même de ce binôme,

de ce couple dans la vie comme derrière les claviers. Mais qui

est Thierry Conte qui signe les éditos et nombre d’articles de ce mensuel

? A la fois journaliste, éditeur, infographiste et webmaster, mais

avant tout un passionné qui s’ouvre aux autres. Conséquences :

un «ICI MAG» vivant et réactif. Cerise sur le gâteau, «ICI MAG» donne

la parole à de nombreux bénévoles qui par le texte ou l’image s’expriment

librement. Bref, un magazine qui «conte» !

• Les bouffoneries gascones

Par Guy Ducournau

Évadé… libéré, il n’en finit pas de nous étonner !

Sourire obligatoire ce jour avec la sortie chez

France Libris du 5 ème ouvrage du maire honoraire

de Gastes, Guy Ducournau. Car l’homme

récidive après l’édition de quatre recueils

d’anecdotes subies ou partagées avec ses

amis ou ses collègues maires du canton. Un

livre hilarant à placer d’urgence dans votre bibliothèque

dont l’intégralité des recettes iront à l’ARV, à l’association

des donneurs bénévoles de plaquettes sanguines pour les maladies

du sang. Des «Bouffonneries» qui ne laisseront personne indifférent.

Notre Devos local, c’est bien «Guy Lou Gascoun», espiègle et malicieux,

atteint depuis quelques années par le virus de l’écriture et

de la rigolade. Dans son dernier livre, on y trouve des souvenirs de

1830/1840 que Guy Ducournau relate de la bouche de son père. Distraire

est essentiel pour «Guy de Gastes» qui fait chanter l’accent du

terroir avec son patois inégalable. Une belle trace pour les futures

générations en quête d’authenticité. A vos «Bouffonneries» Mr Guy

Ducournau !

Fréquence Grands Fréquence Lacs : LA Grands RADIO Lacs QUI : La radio A LA qui CÔTE a la côte ! !

www.frequencegrandslacs.fr - Facebook : radio FGL

Crédits photos : Hervé Delrieu

4


• EHPAD de Mimizan

Arthrose TV fait son cinéma !

Événement au Parnasse de Mimizan ce samedi 25 janvier où

l’Ehpad du Chant des Pins a présenté un JT (Journal Télévisé)

fait maison. Une projection d’une vingtaine de minutes, composée

de mini sketchs qui mettent en scène les résidents et résidentes,

leurs familles et quelques bénévoles. Dès l’ouverture

le ton est donné : «Arthrose TV ! La télé qui déride !». Claudine

Arnaud,

animatrice

et coordinatrice de

l’Ehpad propose l’idée

courant 2019 et en

quelques mois la magie

opère. On discute, on

échange, on écrit, on

met en place des ateliers

théâtre puis c’est

le tournage, le montage... «C’est quand même du travail !»

reconnaît Jean-François Bourrel, le directeur de l’établissement.

«Mais je crois que tout le monde s’est énormément

amusé. Et puis on a un résultat extraordinaire à l’arrivée».

Objectif de cette initiative : tenter de montrer au grand public

un visage nouveau des Ehpad. Montrer sous un nouvel éclairage

des résidents qui ont le sourire, qui sont actifs et surtout

multiplient les blagues ! La bande-annonce de la vidéo est

d’ores et déjà visible sur la page Youtube de Arthrose TV où le

film devrait être prochainement publié.

Crédit photo : Arthrose TV

• Lycée sous hypnose

Une expérience landaise

Affalés sur leurs tables, les yeux

fermés, un casque sur les oreilles,

ces élèves d’un lycée de Saubrigues

dans les Landes, sont en pleine

sieste ! Euh non, pardon, en plein

travail ! Malgré les apparences, ils

apprennent l’anglais ou l’espagnol

grâce à une nouvelle méthode

pour le moins étonnante. A l’aide

d’un logiciel d’hypnose ! Le principe

est simple : avant chaque leçon

de 30 minutes, une voix douce

et calme aide l’élève à se relaxer et

à se concentrer avant d’attaquer la

partie exercice. «Au début, j’étais

un peu sceptique, je ne croyais pas

trop à l’hypnose, mais plus on le

fait, plus ça fonctionne. Après, le

vocabulaire vient plus facilement»,

• Musicalarue 2020

Le 15 août c’est fini !

Cette année, ce seront encore plus de 80 artistes et compagnies

pour 200 spectacles, dans 15 lieux différents, qui seront

proposés entre le 31 juillet et le 2 août, de 15h à 6h30 du matin.

A l’approche du 15 août les Landais n’auront plus à hésiter

entre les fêtes de Dax et l’événement luxois. Une nouvelle

date, prix à payer pour

survivre et garantir au public

un maximum de tête

d’affiche de plus en plus

sollicitées pendant la saison

estivale. Pour faire face

à des cachets d’artistes, aux

coûts techniques et nouvelles

contraintes de sécurité, les billets vont augmenter de

quelques euros. Une 31 ème édition qui réunira le chanteur «M»,

Alain Souchon, Roméo Elvis, Soprano , Angèle : l’icône pop de

2019 ou bien encore le très décalé Philippe Katerine. Bref, que

du lourd !

Crédit photo : Musicalarue

explique une lycéenne. Le logiciel ne

vient pas remplacer les cours traditionnels

mais vient en appui des

leçons. Les 150 élèves qui expérimentent

ce programme, utilisent

le logiciel une heure par semaine.

«Au-delà de l’apprentissage de la

langue étrangère, cet état hypnotique

permet aussi d’apprendre à se

détendre, à prendre un temps pour

soi, à devenir hyper-concentré»,

explique Laure Duprat-Morlaes, la

créatrice du logiciel « Hypnoledge »

qui compte bien convaincre l’Éducation

nationale de généraliser

l’expérimentation. Non ! Mon fils ne

dort pas en classe ! Il se concentre...

5


• Big’Up Cyclean à Mimizan

Ça roule et ça marche !

Depuis 2019, à Mimizan, le nettoyage des plages a

pris une dimension ludique avec Big’Up Cyclean.

Rencontre avec Christophe DRUGEAULT, fondateur

et président, qui nous présente ses actions et

les nouveautés 2020.

Association 100% bénévole, sont but est de sensibiliser

et d’agir, de façon concrète, contre la pollution des

océans. En fonction des horaires de marée, elle organise

pendant la saison des balades en vélos électriques

et des collectes de déchets sur la plage. Un trait côtier

que connaît bien Christophe, qui vient à Mimizan où il

pratique le surf depuis plus d’une quinzaine d’années.

«A chaque expédition, on essaye de ramasser un maximum

de déchets avec pour seule limite la contenance des

paniers que nous plaçons sur les vélos». Entre 50 et 100

kgs de détritus sont ainsi collectés à chaque sortie. On

ramasse énormément de résidus de pêche, des emballages,

des bouteilles, beaucoup de plastique, un peu de

bois flotté… et parfois des objets complètement inattendus

comme cette jambe de mannequin ».

Les balades «BIG UP» en 2020

Nouveautés 2020 : des balades plus longues sur

de nouveaux vélos électriques pour le grand

bonheur des big up cycleaners et la propreté de

nos plages. Au total, entre 3h et 3 heures et demi

d’aventure, à partir de 12 ans sur le sable landais.

1) Parcours d’environ 1 heure depuis Mimizan

vers Contis par la plage.

2) Stop d’une vingtaine de minutes sur la plage

entre Lespecier et Contis, là où les courants

concentrent le plus de déchets, pour un Quiz de

sensibilisation et quelques recommandations.

3) Collecte des déchets pendant 30 minutes.

Priorité aux emballages papier et plastique .

4) Retour à Mimizan par la plage ou la forêt,

durée 1heure/1 heure 15.

Pour 2020, l’association ne manque pas d’idées ! Mise

à disposition de bacs en haut de chaque accès de plage,

ateliers de valorisation de déchets en partenariat avec le

Weldom de Mimizan, exposition et vente des objets recyclés

dans la galerie du Centre Leclerc Mimizan, lancement

d’une souscription auprès des entreprises locales

afin de financer l’achat de vélos électriques en échange

de communication. Ou encore la création d’un circuit

autour du lac d’Aureilhan et la mise en place d’un local

éphémère pendant l’été à la plage Nord.

Contact :bigupcyclean@gmail.com

Soit au total environ 2h15 de vélo assisté, 20 minutes

de Quiz et 30 minutes de collecte de déchets.

Chaque balade est composée d’un groupe

de 6 à 8 personnes accompagnées d’un bénévole.

« Ramasser un déchet prend

une seconde, le laisser coûte

des milliards !»

Une deuxième vie pour les déchets

Après la collecte, les déchets sont triés et on en récupère certains

susceptibles de devenir objets d’artisanat ou de décoration lors

d’ateliers organisés par l’association. Un «recyclage par le haut»

qui lui vaut son nom d’upcycling. En 2019, c’est ainsi 1 tonne de

déchets qui a été récupérée et plus de 150 objets réalisés par des

enfants et adultes lors d’ateliers dédiés .

Crédits photos : Big Up Cyclean

6


• Carole Meudic

Juste un petit break

Carole Meudic, biscarrossaise, sort

son premier roman intitulé «Juste

un petit break». Le portrait et le récit

d’une femme accomplie qui se

fissure.

Clémence a tout ! Elle occupe un poste en or et file le

parfait amour. Elle est mère de trois adolescents et mène

une vie confortable. Pourtant un jour, elle démissionne !

Il lui faut juste un petit break ! Un peu de repos pour faire

le point sur sa vie, souffler, se retrouver... Mais un texto

intercepté par erreur va la plonger dans une aventure qui

l’entraînera jusqu’à l’autre bout de la planète. Drôle et

décapant, le récit au rythme enlevé, nous entraîne dans

les pas d’une héroïne prête à tout, une super maman à la

fois séductrice, dynamique et cultivé. Un roman qui aura

nécessité plus de 2 ans d’écriture et qui déjà rencontre

un très bon accueil chez le

public féminin. Une indéniable

qualité d’écritute

pour une oeuvre moderne

et bourrée d’humour décapant.

L’ouvrage de 212

pages est disponible dans

toutes les librairies , physiques

ou en ligne et existe

en version e-book à prix

réduit. Un projet de suite

est à l’étude pour notre

auteure qui d’ores et déjà

travaille sur un second

roman. Bref, pas de break pour Carole ! Enfin, pas tout

de suite...

Prix public : 17€

• Zéro Déchet des Grands Lacs

Déjà plus de quinze commerçants convaincus

Initié par Zero Waste France et déjà

déployée sur plusieurs territoires,

l’opération « Mon commerçant

zéro déchet» vise à développer

l’utilisation d’emballages réutilisables

et la réintroduction de la consigne dans le

commerce alimentaire de proximité.

L’association Zéro Déchet des Grands Lacs, créée il y a

à peine un an, agit sur le secteur des Grands Lacs pour

promouvoir le «zéro déchet» à tous les niveaux. De plus

en plus de personnes sont sensibilisées à la nécessité de

réduire les emballages, ainsi, 65% des Français déclarent

qu’il devrait y en avoir « beaucoup moins » et 44% estiment

que l’« on pourrait s’en passer ». Aussi l’association

biscarrossaise s’est-elle lancée dans ce marathon

depuis le début du mois de janvier. Les bénévoles vont

de commerce en commerce afin d’informer sur la problématique

des déchets, sensibiliser et inciter à la réduction

et prévention, proposer des solutions concrètes et

promouvoir une société zéro déchet / zéro gaspillage.

Le but affiché : inciter à acheter le plus possible «en

vrac», permettre aux commerçants de réduire un poste

de dépenses conséquent, fidéliser la clientèle qui est

déjà sensibilisée, mais également gagner une clientèle

pour ceux qui ne sont pas encore intégrés au «mouvement».

Aujourd’hui, 15 commerçants ont déjà répondu

présents lors de la première journée de prospection. «À

terme», nous confie Marjorie Brogniez, présidente de

l’association, « nous aurons sur notre site internet, une

carte interactive avec les commerçants engagés identifiés

». Chacun de ceux qui s’engagent dispose ainsi d’un

autocollant à apposer sur leur vitrine pour être identifié

par les clients. Très active sur facebook, l’association

a d’ores et déjà mis en ligne la liste des commerces du

territoire qui ont adhéré au projet. « Nous avons été extrêmement

bien accueillis au bourg, nous espérons que

cela sera aussi bien perçu ailleurs, c’est une démarche

gratuite et une action concrète qui bénéficie à tous».

De gauche à droite : Paqui, Marjorie, Muriel, Marjorie, Nadège

Ce n’est cependant pas la seule action de Zéro Déchet

des Grands Lacs. Présente sur de nombreuses manifestations

locales afin de promouvoir la démarche auprès

du public, mais également organisatrice d’ateliers et de

stages, notamment lors de la semaine européenne de réduction

des déchets en novembre dernier, l’association

fait de plus en plus d’adeptes et envisage prochainement

un « apéro bénévoles ». Ce sera l’occasion de présenter

à tous ceux qui souhaitent intégrer le mouvement, les

actions menées, les rendez-vous prévus en 2020 et les

projets pour cette nouvelle année.

Facebook : /zerodechetdesgrandslacs/

Crédit photo : Sandra Lacoste

7


Prix «Sourire et bonne humeur»

Février 2020

Merci à tous les artisans, commerçants, collectivités ou chefs d’entreprises qui, chaque mois, mettent à

disposition votre magazine ICI MAG sur tout le Nord des Landes. Retrouvez ici, l’un d’entre eux, qui partage

avec nous sourire et bonne humeur lors des distributions.

MASALAND INFORMATIQUE

A Parentis-En-Born

Anthony Manuel et son employée Céline assurent

vente et réparations de matériels informatiques.

ICI MAG : Quelle est votre recette de la bonne humeur ?

Anthony : J’aime mon métier. Une activité qui me permet de

rencontrer beaucoup de monde et de tomber parfois sur de belles

personnalités.

IM : Qu’est-ce qui vous plaît dans ICI MAG ?

Anthony : Les visuels avant tout ! Le magazine est toujours

attrayant, les photos sont soignées et accompagnent à merveille

des reportages de proximité.

IM : Une anecdote ?

Anthony : On est situé à Parentis à côté du vétérinaire. Un jour un

client est venu nous demander de «soigner sa souris». Pour réparer

c’est ici... pour soigner il va falloir aller voir notre voisin !

8


• Miss 15/17 national

Tous avec Carla !

Il est 23 heures lorsque Carla et sa maman

Virginie découvrent sur internet le

concours de miss 15/17. En un instant la

décision est prise. On pousse les meubles

du salon pour faire des photos et on

poste le dossier de candidature avant

minuit, date limite de participation au

titre régional. Pour la famille Gonny

c’est ainsi que commence l’aventure.

Lors de la finale régionale, toute

la famille fait le déplacement et c’est

une tribu de 24 membres qui l’accompagne

pour la soutenir. A l’issue, elle

est la première Landaise à remporter

cette étape. Tout le monde a été surpris

qu’elle se présente à cette élection. Car

Crédit photo : Comité Miss15/17

cette étudiante en seconde du lycée de

Parentis est plutôt d’un naturel réservé

et timide. Or, ce soir là sur scène, elle

s’éclate ! Tout le monde, famille et jury

compris, la sent décontractée et naturelle,

là où beaucoup de ses concurrentes

paniquent et perdent leurs

moyens. Une prestation remarquée où

elle apparaît spontanée et détendue,

«je me sentais à l’aise» nous confie-telle.

Le 29 février, elle sera à Gorron en

Mayenne, confrontée à 22 autres candidates

pour le titre national lors d’une

cérémonie retransmise en Facebook

live. Une semaine avant le grand soir,

toutes les candidates se retrouveront

pour se préparer : marche et posture,

tournage vidéo et séances de prises de

vues, sophrologie et gestion du stress,

chorégraphie, conférence de presse,

cours d’expression scénique... Bref, déjà

une vrai vie de star !

• Guy Ducournau raconte…

Les Gastais ! Des ramasseurs de sangsues …

Nom : Gonny

Prénom : Carla

Age : 16 ans le 17 février

Résidence : Parentis

Taille : 1m70

Yeux : marrons clair

Cheveux : blond foncé

Poids : 52kg

Sport : Zumba et fitness

Couleur : le bleu

Hobbies : la musique et

les sorties entre amis

Plat préféré : pad thai

Musique : Elle écoute de tout

Dernier livre : «Nous les

menteurs» de E.Lockhart

Vidéo de présentation sur

le site miss 15/17

Pour la soutenir envoyez «MISS16» par SMS au 72018

Crédit photo : JL-photo

Écrivain haut en couleur et personnage

local, Guy Ducournau lorsqu’il

allait pêcher, s’entendait dire «mets

tes chaussettes et ton pantalon, sinon,

tu vas attraper des sangsues !».

Pouvant aller jusqu’à 20 cm de long et vivant en eaux

douces, les sangsues ont été particulièrement utilisées

jusqu’au milieu du 19 ème siècle dans

les hôpitaux pour les vertus anesthésiantes,

antibactériennes et anti-inflammatoires

de leur salive. Gastes

disposant de près de 8 kms de rivages

d’eau douce et surtout à cette époque

de nombreux troupeaux et bergers,

ces derniers en rentrant d’une journée

passée dans les prés laissaient

les vaches s’abreuver sur les rives du

lac. « Mon grand-père a constaté bien des fois en les accompagnant

dans l’eau, que les sangsues s’accrochaient

à ses chevilles » nous raconte Guy, « et on trouve encore

des documents attestant que près de 150 000 de ces suceurs

de sang étaient acheminés régulièrement vers les

hôpitaux bordelais depuis le bassin, mais surtout le nord

des Landes ».

Les vaches, comme les humains, sortant de l’eau avec

de nombreux parasites bien accrochés à leurs pattes,

il suffisait donc de se pencher pour s’assurer une belle

collecte. De nombreuses pharmacies de la région rétribuaient

alors à l’unité ces parasites livrés par les ramasseurs,

qu’ils soient occasionnels ou presque devenus

professionnels. C’est ainsi que naquit un surnom attribué

aux Gastais : «les ramasseurs de sangsues».

Cependant, l’usage médical n’était

pas le seul avantage de ces « bestioles

». Guy nous raconte « qu’une

pharmacie en Chalosse exposait encore

il y a peu dans sa vitrine, un bocal

contenant une sangsue ». Selon

les rumeurs, elle montait au sommet

de ce dernier les jours de plein soleil

et restait au fond les jours pluvieux.

Aujourd’hui, «entre la disparition des troupeaux, la

régulation des eaux du lac et la maîtrise de leur écoulement,

on n’en trouve plus ». La sangsue médicinale

a donc quasiment disparu de notre environnement au

plus grand bénéfice, il est vrai, de nos baignades et balades

les pieds dans l’eau.

119


12


• Lous Pegaillouns

Mémoire des fêtes locales

A Parentis et dans le Pays de Born,

qui ne connaît pas Lous Pegaillouns,

banda parentissoise qui fêtera bientôt

ses 45 ans tout en commençant

déjà à préparer leur cinquantenaire.

Comme nous le confient avec le sourire Patrice Barrague

et Iban Castagnet Oyarzun, « 45, ce n’est que la répétition

de 50 ! » Née en juillet 1976 de la séparation de quelques

membres de l’harmonie municipale de l’époque, la banda

compte aujourd’hui près de 60 membres. « C’est important

d’être nombreux car on n’est pas toujours tous

présents, c’est ce qui nous permet de tourner à environ

25 sur chaque sortie » indique Patrice.

Et si les ferias, et notamment la feria parentissoise, sont

toujours des moments forts pour les «Pegs», il est également

important à leurs yeux de faire passer certains

messages au travers de leurs actions, et notamment d’insister

sur le respect. Ainsi, issue de quelques membres de

la banda, l’association « Bas les Pattes » a vu le jour en

2019 afin de sensibiliser le public sur les comportements

sexistes qui peuvent survenir lors d’occasions festives

telles que les fêtes locales. « Lors des ferias, beaucoup de

barrières tombent, tout le monde le sait, avec l’alcool, la

tenue rouge et blanche, l’ambiance. Mais on peut s’amuser

en restant respectueux et à l’écoute des réactions des

autres.»

https://fr-fr.facebook.com/LesPegs

Dans la tradition culturelle des bandas, la « famille »

Lous Pegaillouns dispose d’un répertoire de musiques

basques-espagnoles dont ils délectent leur public, fidèle

sur le Pays de Born. « On est presque tous passés par les

fêtes de Pampelune où on a pris un peu d’inspiration en

ce qui concerne la musique et surtout l’état d’esprit » et

c’est ce qu’ils essaient de partager au cours de leurs interventions.

« Ce qui est important c’est d’apporter aussi

une bonne ambiance sur les fêtes dans la journée. À Dax,

ils ont réussi à passer le cap, on aimerait pouvoir faire la

même chose pour la San Bertomiu ». Membres actifs de

la vie locale, ils répondent présents à chaque fois qu’ils le

peuvent et qu’ils sont sollicités pour les manifestations

associatives locales : Téléthon, Paren’dix, Octobre rose,

Virades de l’espoir… Egalement très demandés pour aller

porter la bonne parole de la culture landaise à l’extérieur

du département, ils ont été reçus en Bretagne cette

année, mais aussi à Nîmes. Des déplacements chaque

fois intenses et qui permettent aux membres de la banda

de partager la culture festive des autres départements.

1976

Aujourd’hui

Crédits photos : Lous Pegaillouns

• Association CETASEA

Sauvons les dauphins !

Chaque année des milliers de dauphins

s’échouent sur nos côtes. Un problème

que connaît parfaitement Frédérique

GILBERT, 49 ans, fondatrice et présidente

de l’association CETASEA créée à

Sanguinet. Elle qui est maintenant journaliste animalière

et qui a passé plus de 20 ans

à soigner ou diriger des spectacles

d’animaux marins un peu partout

dans le monde. L’association s’investit

dans la préservation de la

faune sauvage, l’environnement,

le cadre de vie et la protection des

animaux. Pour ce faire, elle dispose

d’équipes pluridisciplinaires de

haut niveau : scientifiques, chercheurs,

juristes, plongeurs, tous spécialistes du monde

marin. Au total, une centaine d’adhérents et une dizaine

de bénévoles dont Jean-Marc Barr (Le grand bleu) parrain

du mouvement. Ses actions sont multiples, mais le

projet phare est sans nul doute la création d’un centre

de repos et de réadaptation pour les mammifères marins.

Les plans d’architecte sont d’ores et

déjà disponibles. Il nécessiterait une

surface de 4 hectares, disposerait

d’un lagon artificiel et serait ouvert

au grand public. Coût estimé :

1 millions d’euros. A Frédérique de

conclure «Biscarrosse ou Mimizan

seraient idéales pour accueillir le

centre de par leur proximité avec

l’océan et leur affluence estivale... »

Crédits photos : CETASEA

119


Images d’ici

A vol d'oiseau ...

Milan noir - Biscarrosse

12


Canard «tadorne belon» - Lac de Parentis

Cigogne - Le Teich

Photos

Alain Guérin

Biscarrosse

Martin pêcheur - Le Teich

13


J'aime

le thé

Noir, vert ou blanc

Quel est votre thé ?

Après l’eau, le thé est la boisson la plus consommée dans

le monde. Pour un moment de plaisir ou de réconfort, cette

boisson a de nombreuses vertus pour notre santé. Il existe

différents types de thé comme le thé vert, le thé noir ou

encore le thé blanc et d’autres encore.

Thé Vert

Thé Blanc

Thé Noir

Contrairement au thé vert, le thé

noir subit une longue fermentation,

ce qui lui donne cette couleur

sombre. Au lieu d’un an et

demi pour le thé vert, le thé noir

s’oxyde pendant plusieurs années,

ce qui lui assure une meilleure

conservation. Il contient donc plus

de théine. Il en existe également

différentes variétés comme le thé

fumé, le thé noir de Ceylan, le thé

noir de Keemun ...

A l’instar du thé vert, ses nombreux

principes actifs sont bons

pour la santé. Il améliorerait la

circulation sanguine, réduirait les

risques d’infarctus, limiterait les

effets de l’âge (rides, ridules…) ou

apaiserait la migraine...

Pour profiter de ses bienfaits, il est

recommandé de consommer quotidiennement

3 à 5 tasses de thé

noir infusé dans une eau ne dépassant

pas 90°C.

Reconnu depuis plus de 5000 ans

c’est un des plus puissants d’un

point de vue médicinal. La plupart

des 8000 thés verts existants

viennent de Chine ou du Japon. Fabriqué

à partir de jeunes pousses et

peu oxydé, ce thé n’est quasiment

pas transformé afin de préserver

sa couleur verte naturelle. Ce traitement

«léger» permet de conserver

toute sa saveur. Grâce à ses

nombreux principes actifs comme

les flavonoïdes ou les catéchines

et d’autres composants comme

des acides aminés essentiels, des

minéraux, des oligoéléments, des

vitamines ou des des caroténoïdes,

il permet de traiter diverses maladies

plus ou moins bénignes. On

le recommanderait pour soigner

la grippe, certaines allergies et inflammations.

Certains spécialistes

prétendent même qu’il aiderait à

prévenir le cancer... D’autres composants

favoriseraient la perte de

poids comme les antioxydants, la

théine et le polyphénol ou la caféine

qui brûlent les graisses et

ralentissent leur assimilation par

l’organisme.

Ce thé se laisse infuser dans une

eau entre 65 °C et 75 °C. Une eau

bouillante ferait ressortir son

amertume.

C’est un des thés les plus rares et

des plus chers. On ne le cueille

que quelques jours par an ce qui

explique son prix. On obtient ce

thé raffiné grâce aux bourgeons et

aux pointes des jeunes feuilles longuement

séchées. Cette durée de

séchage lui confère un goût plus

aromatisé et délicat. Tellement

que certain(e)s le trouveront un

peu fade.

D’après les experts, ce thé contiendrait

plus d’antioxydants que le

thé vert. Il est donc excellent pour

lutter contre les effets des radicaux

libres (vieillissement des

cellules...) et pour renforcer le système

immunitaire. La catéchine

présente en grande quantité dans

le thé blanc en fait le compagnon

idéal pour une cure détox.

14


Pourquoi les spaghetti bolognese

n’existent pas ? par Arthur Le Caisne

SÉLECTIONS

médiathèques

« Pourquoi les œufs sont ovales et

pas ronds ? », « pourquoi l’eau des

pâtes déborde-t-elle ? », « pourquoi

y a-t-il des trous dans l’emmental ?

» «pourquoi les couteaux à pain ontils

des dents ? » Après Le Manuel du

Garçon Boucher, Arthur Le Caisne secoue

de nouveau nos neurones et nos

croyances sur la cuisine en près de

700 pourquoi et explications. Ustensiles,

ingrédients, viandes, poissons et fruits de mer, légumes,

préparations et cuissons sont passés au crible des remises en

question. Chacune des réponses repose sur les études et expériences

scientifiques les plus récentes, et est toujours livrée

avec une bonne dose d’humour et de bienveillance.

Cet ouvrage qui apporte des réponses à des questions que l’on

ne se pose pas toujours n’a pas sa place dans une bibliothèque

mais bien à la cuisine, au milieu des casseroles et de la farine.

Un livre fait de curiosité, de conseils et de science, utile, drôle

qui régalera tous les passionnés de cuisine.

Journal d’un amour perdu

par Eric-Emmanuel Schmitt

Marjorie Brogniez

Secteur documentaires

Médiathèque de Biscarrosse

L’auteur commence son livre par « Maman

est morte ce matin et c’est la première

fois qu’elle me fait de la peine ».

Sa mère décède brutalement à l’âge de

87 ans. « Ma mère était mortelle mais

elle ne fut jamais mourante. » écrit-il.

Le début du livre nous dévoile l’émotion

qui va nous envahir tout au long

de l’histoire. La perte d’un être cher

est toujours un moment difficile pour

tout le monde. Comment surmonter la

peine, le chagrin, la colère, la peur, l’angoisse ? Eric-Emmanuel

Schmitt a trouvé son remède : l’écriture. Ce n’est toutefois

pas un roman triste, sombre. L’auteur nous décrit comment il

est revenu à la vie grâce à l’écriture, au théâtre… 0n découvre

un texte riche, très bien écrit. Journal d’un amour perdu est un

récit et un cri d’amour d’un fils envers sa mère disparue. C’est

aussi un hymne à la vie, bouleversant, écrit avec pudeur.

Caroline Ducourt

Bibliothécaire

Médiathèque de Mimizan

Le bal des folles

par Victoria Mas

Louise dort profondément.

Autour

de l’adolescente,

dans le

dortoir de La Salpêtrière,

l’agitation

règne : il faut

qu’elle se réveille,

elle a « cours »

: c’est ainsi que

sont appelées les

démonstrations publiques du neurologue

Jean Martin Charcot, dont les sujets

sont les « hystériques » qu’il exhibe

sous hypnose. La médecine spectacle est

en vogue !

Malade, Louise ? Plutôt violentée par la

vie, et les hommes, ainsi que de nombreuses

femmes qui se retrouvent enfermées

à vie pour un comportement

gênant pour leur entourage. C’est ainsi

qu’Eugénie, jeune bourgeoise gâtée

par la vie est internée par son propre

père à la Salpêtrière pour avoir révélé

bien imprudemment ses dons secrets.

Sur toutes ces « aliénées » Geneviève,

la rigide infirmière surveillante, très

dévouée à Charcot veille avec la plus

grande rigueur : elle tient à ce qu’ elles

restent calmes et coopérantes, au service

de l’Homme de science.

Chaque année à la mi-carême, est organisé

à La Salpêtrière le bal des folles : la

bonne société est conviée à un bal costumé

où elle côtoiera les « folles ».

Ce roman nous montre la réalité de la

société à Paris dans les années 1885-

90, où le statut des femmes les expose à

toutes les répressions

Ce roman se lit très vite, on se prend

d’empathie pour les différents personnages

et il propose un vrai suspens

qui nous tient en haleine jusqu’à son

terme.

Michèle

Cercle des Lecteurs

Médiathèque de Parentis-en-Born

15


Les tops du mois

A ne pas rater !

par Jérémy, négociateur chez Guy Hpoquet l’Immobilier à Mimizan

MIMIZAN PLAGE

EXCLUSIVITÉ

Ensemble immobilier avec un appartement T2 réhabilité

en 2019 avec séjour/cuisine, 1 ch, une s.d.e + WC

et une grande terrasse, et un studio rénové en 2019

avec séjour/cuisine, s.d.e + WC et une terrasse. Deux

places de parking. Idéal pour un investissement locatif/

résidence secondaire. Honoraires charge vendeur. DPE

: Vierge. Réf : 8940. Prix : 197 500 €

MIMIZAN PLAGE

Bel appartement entièrement rénové, dans une residence

de standing, comprenant une cuisine aménagée

et équipée / séjour, 2 chambres , balcon et parking.

A visiter sans tarder ! DPE : en cours. Ref : 8945

NOUVEAUTÉ

Prix : 192 600 €

PONTENX-LES-FORGES

EXCLUSIVITÉ

Terrain + permis dans un quartier résidentiel de

Pontenx les Forges. Le terrain est déjà viabilisé, idéal

pour une résidence principale ou investissement. Bien

rare sur le secteur. Honoraires charge vendeur. DPE :

non éligible. Ref : 8857. Prix : 109 500 €

16

23, rue de l’Abbaye - 40200 MIMIZAN - 05 58 83 58 58


Guy Hoquet l’Immobilier Mimizan

Un bien vous intéresse ? Contactez-nous : 05 58 83 58 58

NOUVEAUTÉ

EXCLUSIVITÉ

MIMIZAN

Proche du centre, dans un quartier résidentiel, charmante

contemporaine de plain-pied offrant de belles prestations

comprenant un séjour d’environ 50 m², une cuisine aménagée/équipée,

3 chambres, une salle d’eau. Le tout sur un

terrain clos de 837 m² avec son garage indépendant. Vous

profiterez également de sa piscine. Venez la visiter ! Honoraires

charge vendeur. DPE : D/A. Réf : 8944. Prix : 296 800 €

PONTENX-LES-FORGES

Maison de maître avec façade Napoléon III, deux ailes avec

de beaux volumes, composée de 9 ch, une cuisine équipée/

aménagée, une salle de jeux, une salle de billard et un joli

parc avec piscine chauffée. Plus des anciennes écuries de

plus de 160 m² sur deux niveaux. Que ça soit pour une maison

secondaire, chambres d’hôtes, gîtes, n’hésitez pas , vous

serez charmés ! DPE : c/e. Réf : 8901. Prix : 598 500 €

NOUVEAUTÉ

EXCLUSIVITÉ

MIMIZAN

Maison familiale de 1963 de 130 m² pour 2 113 m² de terrain

clos, dotée d’un séjour avec cheminée, une cuisine aménagée/équipée,

4 grandes ch, une s.d.e.. Possibilité d’aménager

les combles. Elle comporte également un garage indépendant.

Possibilité de diviser la parcelle. Idéal pour des

investisseurs. DPR : en cours. Réf : 8930. Prix : 286 000 €

MIMIZAN PLAGE

Appartement de bon standing, des années 80, de 31 m² doté

d’un séjour/cuisine, 1 ch, d’une s.d.e. et d’un WC, le tout

refait à neuf il y a deux ans. Situé au rez-de-chaussée d’une

petite copropriété il dispose d’un extérieur privatif d’environ

107 m². Les honoraires sont à la charge du vendeur. DPE :

F/C. Réf : 8926. Prix : 151 000 €

Mail : mimizan@guyhoquet.com - www.immobilier-mimizan-guyhoquet.com 17


Guy Hoquet Mimizan

Un bien vous intéresse ?

05 58 83 58 58

EXCLUSIVITÉ

ST PAUL-EN-BORN

Maison jumelée de bon standing en cours de construction

de 60 m² environ, composée de 2 ch, un séjour, une salle

d’eau et un WC. Elle dispose d’un jardin d’environ 370 m² et

d’un garage pour vous offrir de l’espace de rangement. Enfin

vous pourrez aménager l’intérieur comme bon vous semble.

Honoraires charge vendeur. DPE : en cours. Réf : 8703

Prix : 187 500 €

MIMIZAN

Cédez au charme de l’ancien ! Maison familiale de 1905, et

de 105 m² (1 220 m² de terrain) possédant 4 ch, un séjour

et une cuisine indépendante, aménagée et équipée. Elle

est aussi pourvue d’une salle de bain et d’un WC. Bien idéal

pour investisseur car possibilité de diviser le terrain. Les honoraires

sont à la charge du vendeur. DPE : Vierge. Réf : 8924

Prix : 190 000 €

EXCLUSIVITÉ

STE-EULALIE-EN-BORN

A 5 minutes du lac, dans un quartier récent et calme, jolie

maison contemporaine comprenant une suite parentale

de plus de 15 m², 2 chambres, une salle d’eau et une belle

cuisine ouverte sur le séjour. Vous profiterez d’un terrain de

plus de 450 m² agrémenté d’une terrasse côté Sud! Vous

pourrez vous balader avec la forêt à proximité et les nombreuses

pistes cyclable ! Réf : 8938.

Prix : 224 000€

PONTENX-LES-FORGES

Belle Landaise de plains-pieds d’environ 156 m² comprenant

une cuisine indépendante, 3 chambres, un séjour, une salle

à manger ainsi qu’une arrière cuisine le tout sur 5000 m² de

terrain en lisière de foret et piscinable, avec dépendance

et garage indépendant. Les honoraires sont à la charge du

vendeur. DPE : vierge. Réf : 8821

Prix : 249 000 €

18

23, rue de l’Abbaye - 40200 MIMIZAN - 05 58 83 58 58


EXCLUSIVITÉ

EXCLUSIVITÉ

ST PAUL-EN-BORN

Entrepôt composé de deux box de 150 m² chacun et d’un

studio à usage d’habitation de 47 m² vendu loué. Le tout

sur une parcelle de 1500 m² dans une zone artisanale.Idéal

pour investisseur ou artisan. A découvrir d’urgence. DPE :

non éligible. Réf : 8903

Prix : 260 000 €

AUREILHAN

Proche de toutes les commodités, au rez-de-chaussée d’une

résidence de bon standing, avec piscine, salle de sport et

salle de jeu, appartement de 38 m² composé d’une cuisine

équipée/aménagée, de 2 chambres, d’une salle de bains de

3 m² et d’un WC séparé. Une terrasse de 7 m² complète le

tout ! Cet appartement dispose d’un chauffage à l’électricité.

DPE : en cours. Réf : 8942

Prix : 99 000 €

Cette année encore, votre agence

GUY HOQUET L’IMMOBILIER

s’engage dans l’opération

Pièces Jaunes !

Jusqu’au 15 février retrouvez les petites

tirelires jaunes chez tous vos commerçants.

Les fonds récoltés financeront de nombreux projets

pour améliorer la vie quotidienne des enfants et

des adolescents hospitalisés, mais aussi celle de

leurs proches et des équipes soignantes.

Mail : mimizan@guyhoquet.com - www.immobilier-mimizan-guyhoquet.com

19



5

Belles plantes

[ super-résistantes ]

Vous n’avez pas la main verte ? Pas de problème, certaines

plantes vont vous faciliter la tâche. Elégantes, colorées ou

odorantes, elles ont toutes l’avantage d’être super-résistantes !

Le chèvrefeuille

La grimpante : Elle se décline en dizaine

de variétés aux couleurs et aux

parfums différents. La plus odorante

se nomme «Fragrantissima» avec

ses fleurs blanches au coeur jaune.

Un emplacement ensoleillé liberera

d’autant plus ses parfums. Il peut

se planter dans une haie, ou le long

d’un mur et accompagne les rosiers,

les clématites...

Le Viburnum tinus

La super-persistante : Son avantage, elle pousse sur tous les

terrains, en pleine terre ou en pot, seul ou en massif. Ses belles

fleurs blanches s’épanouissent dès le début de l’été jusqu’en

fin de saison. En le laissant pousser, il atteindra jusqu’à 3

mètres de hauteur que l’on peut limiter en le taillant.

Le buis

La polyforme : Il trouve sa place

dans tous les jardins et même sur les

balcons. Sa pousse lente a l’avantage

de ne pas nécessiter de taille régulière.

Planté en pleine terre ou en pot,

il se plaira dans tous types de terre.

Différentes variétés existent selon que

l’on souhaite une haie basse ou haute.

La taille se fait en été ou en hiver, en

dehors des périodes de pousse. Et

donnez-lui la forme que vous voulez,

boule, carré, ...

Les heuchères

Les couvrantes : Couvre-sol parfaites, elles s’associeront aux

pivoines, aux Clérodendrons, aux Hibiscus ou tout autre arbuste.

Elles préfèrent la mi-ombre mais supportent bien le

soleil et l’ombre où elles résisteront sans problème. En les

plantant en masse tous les 20 cm, avec un peu de compost à

leurs pieds, elle s’épanouiront tranquillement.

Le Sedum spectabile

L’ indestructible : Cette plante vivace se compose

de touffes généreuses qui grandissent et se multiplient

au fil du temps. Au milieu de son beau feuillage

poussent de longues tiges surmontées de

fleurs denses. Leur couleur varie du blanc au rouge

sombre. Elle se plaît en plein soleil ou à l’ombre, en

pleine terre ou en pot, c’est au choix. Sa floraison se

fait de juin jusqu’aux gelées.

21


Contes et légendes

des Landes

La plainte du croque-mitaine - Partie 1

Le petit clic reconnaissable entre tous vient

de se faire entendre. C’est le livre aux histoires.

Il s’ouvre, lentement les pages se

tournent et s’immobilisent peu à peu.

Il était une fois dans un village landais un

père et son fils. Toute la journée, ils avaient

travaillé dans la pinède. Comme le temps

était clément, avec quelques amis, ils décidèrent

de se rendre au lac proche pour une

bonne partie de pêche. Le père décrocha le

filet du mur de la cabane et le fils le chargea

sur la charette. La mule piaffait d’impatience

depuis qu’elle avait été attelée. Dès

l’arrivée, on déchargea le filet et chacun,

comme à son habitude, pris son poste sur

le rivage. Le poisson était au rendez-vous

et bientôt la charrette scintillait de toutes

ces écailles qui habillaient maintenant son

plancher. Le soleil commençait à décroître

sur les eaux lacustre. Pour les hommes, cela

sonnait la fin d’une pêche miraculeuse. Au

dernier tirage du filet, c’est une sorte de

tronc d’arbre entouré de vieux linges et recouvert

de vase que l’on retira des flots. Et

puisque c’était la fin de la pêche on chargea

le tout dans le chariot. Après tout, on pourrait

peut-être en faire une sculpture acceptable

et la vendre à la foire.

Le déchargement était toujours particulièrement

festif. Personne ne manquait à la

distribution. Soudainement ce soir-là, lors

du déchargement, des gémissements étouffés

s’élevèrent de la charrette. Tous reculèrent

d’un pas en voyant le tronc d’arbre

en tomber et rouler sur le sol. Dans la pénombre

du soir venant, celui-ci se redressa

d’un coup, les linges qui l’enveloppaient

tombèrent et les villageois découvrirent en

partie un être indescriptible. Une créature

si inimaginable qu’ils restèrent pétrifiés de

longues secondes. La chose qui ne semblait

ni morte ni vivante, ne possédait qu’une

seule jambe, une large bouche et de longues

dents pointues comme des fourches. Lorsqu’elle

ouvrit les yeux, il sembla à tous que

les feux de l’enfer brûlaient dans son regard.

Profitant de la terreur qu’il avait engendré,

le monstre bondit sur sa jambe unique avec

une étonnante agilité, s’éloigna et disparut

à l’angle d’une grange.

Dès que tous reprirent leurs esprits, on alla

chercher le curé. Dans une cacophonie sans

nom, tous racontèrent ce qu’ils avaient vu.

Lorsque le silence revint, le curé d’une voix

apaisante leur expliqua qu’il fallait à tout

prix retrouver la chose. Le moindre recoin

du village fut fouillé, en vain. La nuit était

maintenant tombée, obscurité et silence

envahissaient le village.

Le lendemain, peu avaient dormi et beaucoup

s’étaient levés à l’aurore pour barricader

cabanes et granges. On envoya les plus

valeureux fouiller les bois aux alentours et

on souleva chaque pierre du village à la recherche

d’indices. Mais il fallut rapidement

se résoudre à l’évidence. La chose avait disparu

aussi mystérieusement qu’elle était

apparue sans laisser de traces.

Et alors que certains pensaient déjà que

l’apparition n’était plus qu’un mauvais

souvenir, se disant qu’elle avait du retourner

chez elle dans les profondeurs obscures

du lac, un cri épouvantable déchira le silence

de la fin de journée. Une femme courrait

en hurlant dans la rue principale, avec son

bébé recouvert de bave de la tête aux pieds.

On l’arrêta tant bien que mal. D’une voix

saccadée, elle raconta ce qui s’était passé,

l’horreur de ce qu’elle avait vu et entendu.

L’histoire fit le tour du village comme une

traînée de poudre en feu lorsque la nuit

tomba, la peur était maintenant sur tous les

visages. A suivre...

D’après un texte de

Sylvie PONTIER

Biscarrosse Plage

30 22


Agenda

02 février

Bourse multicollections

PARENTIS-EN-BORN - Salle des fêtes

De 9H30 à 17H – Organisé par le Club

Multi-collections Parentissois

02 février

Thé dansant

BISCARROSSE - Musée des traditions

15H – Organisé par l’ACB

Du 05 au 08 février

Braderie d’hiver

BISCARROSSE - Place Marsan

Organisé par l’ACBV

07 février

Cie Akropercu «A Happy Rhythm

Comedy»

MIMIZAN - 3 avenue de la Gare

20h30 - Acrobates des rythmes,

quatre musiciens-comédiens nous

font découvrir une percussion virtuose

certes, mais surtout joyeuse,

inventive, hilarante et sans tabous.

Rien ne résiste à leurs gaffes magnifiques,

ni à leur poésie.

02/07/09/16/21/22/29 février

Lotos du mois

BISCARROSSE - Salle St-Exupéry

Vendredi 07 et 21 : 21h

Samedi 22 et 29 : 21h

Dimanche 02, 09 et 16 : 16h

Dim. 1 mars : 16h

08 février

Le cercle de Whitechapel

BISCARROSSE – L’Arcanson

20h30 - Alors qu’une étrange série

de meurtres de prostituées vient de

débuter dans le quartier défavorisé

de Whitechapel, un membre éminent

de la gentry londonienne, Sir Herbert

Greville, décide de réunir une équipe

d’enquêteurs d’un nouveau genre

pour découvrir la vérité. Une aventure

captivante jusqu’à la dernière

seconde.

08 février

Bal sevillan

PARENTIS-EN-BORN - Salle des fêtes

20h - Musique pour tous avec des tangos,

des rumbas, des fandangos, des

tientos et des sevillanes. Organisé par

les Tacones Sevillanos. Gratuit. Petite

restauration sur place. Pensez à réserver

vos tapas !

Réservation tapas : 06 61 11 46 01

08 février

Braderie vintage

BISCARROSSE - Foyer des Cols Verts

Organisé par le Secours catholique.

Infos : 06 15 26 98 86

08 et 09 février

Concours Troupeau International

BISCARROSSE - Chemin de Larmaout

Par le Cercle Canin Biscarrossais.

Infos : 06 15 26 98 86

09 février

Loto

ST-PAUL-EN-BORN - Salle B. Laluque

15h - Organisé par Born Sport Santé.

09 février

Journée jeux

PARENTIS-EN-BORN - Salle des fêtes

De 10h à 18h - Organisée par l’association

BB et Parents tissent.

10 février

Connaissance du Monde « Vienne,

firmament de l’Autriche »

BISCARROSSE – L’Arcanson

20h30 - Firmament de l’Autriche, la

ville de Sissi nous offre les délices

d’une rêverie. De l’éternelle gothique

de la Cathédrale Saint-Etienne à

l’éclat du Palais de la Sécession.

12 février

Repas des séniors

YCHOUX - Salle des fêtes

12h - Animation Miguel SEVILLA

14 février

Les trois mousquetaires

PARENTIS-EN-BORN - Salle des fêtes

20h30 - Spectacle de la saison culturelle

2020. Tarif : 8€, tarif réduit : 5€.

Réservations : 05 58 82 71 46

15 février

Biscabrac

BISCARROSSE - Salle St-Exupéry

De 10h à 16h - Organisé par le secours

populaire.

15 février

Les tréteaux du Born

«Lauberge du caramel»

MIMIZAN - Le Parnasse

20h30 - Des religieuses ont décroché

l’autorisation de prendre quelques

jours de congés exceptionnels car les

locaux de leur congrégation sont en

travaux... Des imprévus impensables

surviennent...

Infos : 05 58 09 93 33

21 février

Conférence « Comprendre

l’Histoire du Born »

BISCARROSSE - Médiathèque - 18h

Infos : 05 58 78 74 17

21 février

«Django / Latcho Drom»

MIMIZAN - Le Parnasse

18h - Depuis 1993, au carrefour du

jazz, du bal musette et de la musique

tzigane, Latcho Drom (qui signifie

bonne route en langue tzigane) déploie

une formidable énergie mêlant

virtuosité, talent et décontraction.

Musique gaie et populaire, le Gypsy

Swing rencontre le coeur de toutes

les générations.

Infos : 05 58 09 93 33

21 février

Rencontre entreprise/partenaires

PARENTIS-EN-BORN - Salle des fêtes

De 8h à 12h - Organisée par le CUBE

31 23


• Agenda

22 février

Repas basque

ST-PAUL-EN-BORN - Salle B. Laluque

20h - Repas basque organisé par le

Comité des Fêtes, avec Lou Amics

dou Born. Au menu, verre de bienvenue

,entrée, axoa , fromage et gâteau

basque.

Réservation : 06 33 93 90 25

22 février

Journée de présentation des

initiatives locales

PARENTIS-EN-BORN - C. administratif

Dans le cadre du Plan Climat Air Energie

Territorial, la Communauté de

Communes des Grands Lacs organise

une journée de présentation des initiatives

locales. Cette journée prendra

la forme d’un salon avec stands,

expositions et conférences. Au cours

de cette journée, une des conférences

(finale) aura pour but de présenter le

projet de plan d’actions du PCAET des

Grands Lacs.

Infos : 05 58 78 54 63

23 février

6° Cross canin

BISCARROSSE - Petit lac de Trappe

Toute la journée.

Infos : 06 08 32 66 08

24 février

Famille en jeux

PARENTIS-EN-BORN - Salle des fêtes

De 14h à 17h- Organisé par le Lieu Accueil

Enfants Parents (LAEP) et l’As-

2Pik. Ouvert à tous. Entrée libre

01 mars

Les Grand Théâtres «Gina et

Cléopâtre»

MIMIZAN - 3 avenue de la Gare

15h30 - Gina et Cléopâtre, ou comment

la reine du théâtre de boulevard

Gina Monte Fiori accepte de

jouer dans une œuvre magistrale de

Shakespeare « Antoine et Cléopâtre »

pour réaliser son rêve de comédienne

mais aussi pour se venger de son mari

volage. Amours, trahisons, confrontation

de deux mondes, quiproquos

burlesques, le final sera à la hauteur

de cette folie théâtrale…

Du 03 au 08 mars

Animations et leçons de natation

BISCARROSSE - 48, rue des Muletiers

Côté leçons : La piscine municipale

propose des sessions d’apprentissage

de différents niveaux (débutant

ou perfectionnement) du lundi au

vendredi : 15h//15h45 - 16h//16h45 -

17h//17h45. Côté animations : initiation

au sauvetage, plongée sub aquatique,

jeux ballon, parcours aquatique,

etc … Inscription à partir du 5 février

aux heures d’ouverture du public.

Nombre limité de places.

Infos : 05 58 78 12 84

Vous avez des événements à

faire paraître ? Contactez-nous :

contact@icimag.fr

24


• Tous à table !

Chou farci en cocotte

Préparation

• Coupez le trognon du chou au ras des feuilles. Lavez le chou.

Faites bouillir de l’eau dans une grande marmite, salez. Faites

blanchir le chou 15 mn puis égouttez-le en le pressant pour

éliminer un maximum d’eau.

• Epluchez et hachez finement l’ail. Hachez le petit salé et le

lard tès finement. Emiettez la chair à saucisse et mélangez le

tout. Ajoutez le riz, le fromage râpé, le persil ciselé et liez le tout

avec l’oeuf. Salez, poivrez et mélangez encore.

• Ecartez délicatement les feuilles du chou jusqu’au coeur.

Mettez une cuillerée à soupe de farce au centre et répartissez-en

une autre cuillerée à chaque rangée de feuilles. Ficelez le

chou en croix en faisant un noeud au sommet.

• Préparez le bouillon, posez le chou dans la marmite et couvrez

avec le bouillon. Portez à ébullition à feu vif.

Laissez cuire 2h à couvert à petits bouillons. Retirez le chou par

la ficelle.

Préparation : 30 min

Cuisson : 60 min

Ingrédients :

1 gros chou vert

100 gr de chair à saucisse

100 gr de lard de poitrine fumée

300 gr de petit salé cuit

50 gr de gruyère râpé

200 gr de riz cuit à l’eau

1 oeuf

1 tablette de concentré de bouillon

1 l d’eau chaude

1 gousse d’ail

1 cuillère à soupe de persil ciselé

Sel et poivre

• Livre ouvert

Oeil poésie

Les yeux inondés de ciel,

la bouche imbibée de mots

C’est ainsi que je promène mon cœur,

Jusque par-dessus l’air,

Par dessus notre soleil et mon trésor.

La poésie se donne à l’œil des éveillés

Les oiseaux traversent d’autres couleurs

Le blanc, le bleu fondent en clarté

Le ciel n’a que sa beauté et l’éclat de la terre !

Caroline Mallo

Parentis-en-Born

Texte et illustration

25


• Horoscope

Bélier (21 mars - 20 avril) : Amour :

Période de réflexion sur vos engagements

amoureux : mariage, rupture...

Travail : Des opportunités de

succès pourraient venir récompenser

vos efforts et votre investissement.

Santé : Il est temps de travailler

sur les peurs qui vous freinent. La

reconnaissance et la bienveillance

vous y aideront et vous apaiseront.

Taureau (21 avril - 20 mai) : Amour :

Faites attention à vos paroles et évitez

d’entrer dans des conflits entre

amis ou collègues. Travail : Votre

manque d’organisation récurrent

pourrait vous porter préjudice dans

le domaine professionnel ! Santé :

D’anciennes blessures morales

pourraient être soignées en vous octroyant

bienveillance et indulgence.

Gémeaux (21 mai - 20 juin) : Amour :

L’intensité de vos émotions pourraient

réveiller votre désir... Période

idéale pour une introspection approfondie.

Travail : Evaluer réalistement

vos projets professionnels

avant de vous lancer. Santé : Evitez

les conflits avec des personnes trop

autoritaires. Cela vous causerait des

épisodes de stress et d’inquiétude.

Cancer (21 juin - 21 juillet) : Amour :

Période de réflexion sur votre position

dans la famille. Déléguez certaines

responsabilités, vous vous

sentirez plus léger(e). Travail : Vous

saurez dépasser certaines difficultés,

retards, sur votre route. Santé :

Saisissez les opportunités de détente

et réfléchissez aux changements

utiles dans votre vie.

Lion (22 juillet - 21 août) : Amour :

Période de confidence avec vos

proches, partenaire ou famille. Mais

jouer les victimes vous desservirait....

Travail : Vous êtes investi dans votre

travail et gagnez en autonomie.

Gare au perfectionnisme qui génererait

du stress. Santé : Vous prendrez

conscience que la répétition de

certains schémas ne vous apporte

plus rien.

Vierge (22 août - 22 sept) : Amour :

Ne vous posez pas en victime lors

des échanges dans votre couple

mais analysez ce qui vous dérange

vraiment. Travail : Soyez rigoureux

au sujet des engagements économiques

pris, gardez-en des traces

pour éviter des déconvenues. Santé :

Si vous avez mis en place des habitudes

de soins quotidiens, poursuivez-les

!

Balance (23 sept - 22 oct) : Amour :

Si vous vous sentez débordé(e) par

vos responsabilités familiales, il est

temps de penser à déléguer certaines

tâches. Travail : Un effort

d’organisation est nécessaire ! Evitez

de participer aux rumeurs dans

le cadre de votre travail. Santé : En

pleine forme physique, beaucoup

de tonus ce mois-ci. Toutefois protégez-vous

des virus ambiants.

Scorpion (23 oct - 21 nov) : Amour :

Pour éviter les conflits, essayez de

vous mettre à la place de l’autre, en

particulier avec les enfants. Travail :

Apprenez à faire des compromis et

acceptez que l’on ne soit pas d’accord

avec vous. Les relations seront

plus détendues. Santé : Vous aurez

tendance à faire passer les autres

en priorité pour éviter de vous poser

des questions sur vous-même.

Capricorne (21 déc- 19 jan) : Amour :

La famille sera votre centre d’intérêt,

votre maison le lieu de l’apaisement.

Travail : Il est temps de vous

questionner sur votre engagement

professionnel et vos véritables objectifs.

Santé : Votre bonne forme

physique vous donne envie de vous

activer. Soyez quand même raisonnable

pour éviter les blessures.

26

Illustration : Violaine BUGEAU - ICI MAG

Verseau (20 jan - 19 fév) :

Amour : Gardez le contact

avec vos amis, leur présence

optimisera votre

créativité.

Travail : Ce n’est pas

le moment de vous

lancer dans de grands

projets ou de signer

de nouveaux contrats.

Santé : Période idéale

pour vous investir dans

des actions collectives et

de bienfaisance (associations,

services,...).

Sagittaire (23 nov - 21 déc) : Amour :

Ne laissez pas d’anciens problèmes

dégrader vos relations familiales.

Laissez le passé où il est. Travail :

Vous réfléchirez à vos ressources financières

pour concrétiser certains

projets. Santé : Bonne forme physique,

profitez-en pour réfléchir à

votre spiritualité.

Poisson (20 fév-20 mars) : Amour :

Période favorable pour faire le point

sur vos engagements sentimentaux

et matériels envers votre partenaire.

Travail : C’est le bon moment

pour vous engager dans un projet

d’achat de biens. Sauf si vous avez

le moindre doute. Santé : Un peu de

confusion en ce moment mais en

prenant du recul, tout s’éclaircira.

Patience et méditation...


• Jeux

Mots cachés

Sudoku

AROBASE

EPEE

PERSIL

SPRINT

ASSEOIR

GRABUGE

PLOMBE

TIGE

AUBERE

GRAVURE

PLUSIEURS

TRAITRE

BIREME

CAPOT

CARBURANT

CATIMINI

IMPOT

LAPEREAU

LOESS

MACASSAR

RAFIOT

RESSERRE

SAMOURAI

SATISFAIT

TRAVESTIR

VALVE

VERIFIE

ZAIROIS

ICI MAG

Publicité

CROISEE

DEFI

METEO

NAGEOIRE

SETON

SINON

05 58 82 06 75

EBERLUE

NICHE

SONAR

27


MIMIZAN

partenaire des

DU 08 JANVIER AU 15 FEVRIER 2020

Jusqu’au 15 février, venez déposer

vos pièces jaunes dans les tirelires

chez vos commerçants !

Un petit geste pour contribuer à :

Améliorer le quotidien des enfants hospitalisés

Financer des chambres parents/enfants

Lutter contre la douleur

Développer des activités

GUY HOQUET L’IMMOBILIER

23 rue de l’abbaye - MIMIZAN - 05 58 83 58 58

mimizan@guyhoquet.com

More magazines by this user
Similar magazines