Views
5 years ago

Bois de rose de Madagascar - Madagascar Wildlife Conservation

Bois de rose de Madagascar - Madagascar Wildlife Conservation

FIGURE 1. Chronogramme

FIGURE 1. Chronogramme des exportations mensuelles de bois précieux depuis Vohémar en 2009. FIGURE 2. Récapitulatif des exportations de bois de rose depuis 1998 (Eaux et Forêts In litt., Stasse 2002, Anonyme 2008a, World Trade Organization 2008, Schuurman 2009). Le bilan 2009 représente donc au minimum : Randriamalala et Zhou 2010 12

52 000 tonnes de bois précieux abattu, soit 300 000 rondins (en divisant par le poids moyen d‘un rondin), venant de 100 000 arbres de bois de rose et d‘ébène (74 000 minimum, 150 000 maximum). La grande majorité (plus de 60 000) de ces arbres était située dans les aires protégées. soit au minimum 4 000 hectares de parc et 10 000 hectares (8 000 minimum, 13 000 maximum) de forêt intacte non-classée qui ont fait l‘objet d‘une coupe sélective et ont subi des dégradations. environ 500 000 autres arbres (par ex. Dombeya spp.) ont également été abattus pour servir de bois de flottage aux rondins de bois précieux (cinq pour un en moyenne) et des kilomètres de liane ont été coupés pour lier les radeaux (GW et EIA 2009). L‘analyse des documents de transport pour Vohémar fait également apparaître d‘autres résultats intéressants (Tableau 4). TABLEAU 4. Caractéristiques des pièces de bois au départ de Vohémar en 2009. Moyenne Minimum Maximum Poids d’un rondin de bois de rose 174,9 kg 45 kg 278 kg Diamètre correspondant (pour une longueur de 2 m) 33 cm 17 cm 42 cm Poids d’un bois équarri (plaquette) 85,2 kg 29 kg 250 kg Poids d’un conteneur à Vohémar, tare déduite 18,66 tonnes En faisant l‘hypothèse que : 1. les bois stockés dans la région d‘Antalaha proviennent de la presqu‘île Masoala (toute proche), 2. ceux stockés entre Sambava et Vohémar (exclu : le bois stocké à Vohémar est en attente d‘exportation) proviennent du Marojejy et des rives de la rivière Bemarivo, on obtient la répartition suivante sur l‘origine géographique du bois : Les vendeurs Masoala : 64% Marojejy et Bemarivo : 36%. Jusqu‘en septembre 2009, les vendeurs étaient peu nombreux (13) et concentrés à Antalaha. Mais l‘arrêté n°38244/2009 du 21 septembre 2009 a changé la donne. Bien que limitant toujours théoriquement à 13 le nombre d‘exportateurs agréés, il a en fait laissé 23 personnes ou sociétés exporter du bois précieux entre septembre et décembre 2009 (Tableau 5) et il a encouragé la création de sociétés d‘exportation de bois de rose, largement au-dede la région « historique » (Tableau 6). TABLEAU 5. Liste des personnes et des sociétés ayant exporté du bois de rose en 2009. Les noms en italiques sont ceux des « nouveaux venus », qui n’étaient pas inclus dans l’arrêté n°003/2009 du 28 janvier 2009. Nom Prénom Ville ANONA Etienne Antalaha BEKASY Johnfrince Antalaha BEMATANA Martin Antalaha BETSIAROANA Jean Galbert Antalaha BEZOKINY Christian Claude Antalaha BODY Thierry Antalaha Randriamalala et Zhou 2010 13

Sunrise/Sunset Table - Oklahoma Department of Wildlife Conservation
conservation management training program - African Wildlife ...
Conservation des espèces et recherche appliquée - African Wildlife
LE REBOISEMENT A MADAGASCAR - Bois et forêts des tropiques
Conservation du caribou des bois en forêt boréale - Initiative ...