25.02.2021 Views

TRAMETAL N° 212

FOCUS AUTOMNE-HIVER

FOCUS AUTOMNE-HIVER

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

212 Novembre-Décembre 2020 15 €

ISSN 1266 - 8753

FOCUS

AUTOMNE-HIVER

REVUE TECHNIQUE DU TRAVAIL DES MÉTAUX

GARANT clé dynamométrique électronique


« Conseil, formation, entretien…

notre fût contient plus qu’un lubrifiant

haute performance et polyvalent :

le facteur-clé de votre succès »

Raphaël Froment

Responsable Technique

Productivité. Rentabilité. Qualité d‘usinage.

Testez-nous, cela en vaut la peine.

www.blaser.com/Analyse

Blaser Swisslube France


par Dominique Dubois

Rédacteur en chef

SE REPENSER POUR

SE RELANCER

ÉDITO

ans doute approchons nous d'une stabilisation

durable de la pandémie qui permettra

aux entreprises, commerçants,

artisans, indépendants et au grand public

de reprendre une vie normale plus enrichissante

et libre. En effet, l'appauvrissement des échanges

et des contacts entre toutes les composantes de

notre société a engendré un appauvrissement

intellectuel et un sentiment de déprime bien réel.

S'imaginer qu'en 2021 nous retrouverons le même

monde qu'en 2019 serait une erreur. Les consommateurs

ont changé leurs habitudes et orienté

différemment leurs choix vers des produits plus

durables, si possible nationaux ou européens,

plus ou moins bio sourcés ou moins écologiquement

néfastes. L'aviation civile ne reverra pas la

même croissance et les marchés automobiles,

immobiliers comme la grande distribution doivent

se repositionner.

Le télétravail va avoir des conséquences en

cascade sur l'organisation des entreprises mais

aussi sur les relations humaines au travail, le sentiment

d'appartenance à une entité économique

ou encore un recentrage sur d'autres valeurs

comme la famille ou la qualité de vie. Tous ne

sont pas concernés mais nous avons vécu une

rupture dans notre mode de vie qui va impacter

pour longtemps jusqu'aux transports urbains et

aux services.

Au-delà de ces considérations, il y a deux attitudes

possibles pour nos entrepreneurs, artisans et indépendants

: se séparer des intérimaires, apprentis,

couper les budgets de communication et mettre

un maximum de monde en chômage partiel en

faisant le gros dos grâce aux aides de l'Etat. Ou

chercher à former son personnel et ses apprentis,

déployer ses commerciaux différemment et

préparer des investissements bien pensés pour

automatiser, numériser et réorganiser sa production

vers l'Usine Numérique. Nous avons les deux

attitudes en France et au moment de la reprise,

pas besoin d'être grand clerc pour deviner qui va

envoyer au final son personnel à pôle emploi.

Pour nos commerçants, c'est idem : certains se

lamentent, manifestent et maudissent tout et

n'importe quoi tandis que d'autres s'organisent,

s'associent pour créer des plateformes sur le net

et proposer leurs produits de façon attrayante et

concurrentielle. Contre le boucher, le marchand de

primeurs ou le libraire du coin qui livrent séance

tenante, même Amazon est battu.

La chute de la vache à lait aéronautique est dure

pour notre tissu industriel spécialisé et plombé par

des coûts ou des normes de qualité qui rendent

leur reconversion délicate. Pourtant d'aucuns

tentent de s'en sortir par le haut en mettant au point

leurs propres produits et équipements répondant

à des besoins dans ce secteur : drones, nouveaux

sièges, Lifi embarqué, en développant des procédés

de fabrication, d'entretien ou de réparation

plus efficaces et économiques, etc. Les chantiers

navals n'hésitent plus à être force de proposition

pour des navires ou des équipements, aussi proposés

à l'export.

En 2020 la chute des commandes de machinesoutils

en Europe a été rude mais c'est en France

que les robots ont le plus progressé et que les

commandes de nouveaux équipements ont le

moins chuté.

Nous avons l'expertise humaine et les idées,

il faut foncer pour ressortir de cette crise par le

haut, il faut juste laisser les entreprises travailler

librement, pas de plans de sauvetage surtout !

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 3


# 212

Novembre 2020

3 EDITO

Se repenser pour se relancer

6 à 15 MACHINES

6 à 15 Un monde d’après différent

SOMMAIRE

16 à 21 OUTILS

16 à 21 Des fabricants sur la brèche

22 à 25 XAO

22 & 23 DP Technology annonce des solutions de FAO ESPRIT

optimisées pour les machines Willemin-Macodel

24 & 25 Une machine de découpe laser à grande vitesse utilise de

nouveaux développements cnc pour accélérer le débit

26 à 35 TÉMOIGNAGES

26 & 27 Axsys Industries digitalisE son atelier de production avec

les solutions Hexagon NCSIMUL et WORKPLAN

28 & 29 VISI aide un mouliste à relever de nouveaux défis

30 & 31 Fiabilisation et optimisation des processus de fabrication

des Machines-Outils CN avec VERICUT

32 à 34 JPB Système : un logiciel, plusieurs solutions

36 à 43 ÉQUIPEMENTS

Un foisonnement au service de la productivité

44 à 49 MESURES

50 INDEX

Toujours plus de connectivité

Répertoire des annonceurs & liste des sociétés citées

Revue technique

du travail des Métaux,

Outils de coupe,

Machine-outils,

Contrôles, Equipements

et Environnements.

Publié par Cimax - 3a rue Pétigny 78000 Versailles Tél. : 06 67 06 66 76 Directeur de la publication : Philippe Renaudineau

Numéro paritaire : CPPAP : 0421 T 88342 Rédaction : Dominique Dubois - d.dubois.trametal@gmail.com - 82 bd

Héloïse - 95100 Argenteuil Publicité : Jean-Guillaume Canuet - jg.canuet@groupe-cimax.fr - Tél. : 06 63 01 17 59 Abonnement :

Ana Dos Santos - ana@groupe-cimax.fr Tarifs (7 numéros + 1 hors série) : France : 131 € - Etranger : 210 € (7 numéros + 1

hors série) Maquette : Chloë Fages Flashage et impression : Corlet Imprimerie - 14110 Condé-en-Normandie Dépôt légal à

parution Crédit couverture : Garant.

Tous droits de reproduction réservés pour tous les pays. Copyright © CIMAX 2009. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle par quelque procédé

que ce soit, des pages publiées dans la présente publication (ou le présent ouvrage), fait sans l’autorisation de l’éditeur est illicite et constitue une contrefaçon. Seules

sont autorisées, d’une part, les reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d’autre part les analyses

et courtes citations justifiées par le caractère scientifique ou d’'information de l’oeuvre dans laquelle elles sont incorporées (lois du 11 mars 1957 – art. 40 et 41 Du code

pénal art.425). La Revue dégage toute responsabilité quant aux données, informations et analyses publiées qui sont toujours basées sur des références établies ou

des documents contrôlables.

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 5


MACHINES

UN MONDE D’APRÈS

DIFFÉRENT

Cet automne, de l’annus horribilis 2020, n’a pas vraiment été celui de la reprise attendue

dans le secteur de la machine-outil. Néanmoins des investissements ont tout de même lieu

notamment en robotique avec une année partie pour une croissance de 9%. Si tous les

constructeurs ont vu leur chiffre d’affaires chuter, des frémissements donnent à penser

que la reprise n’attend qu’une stabilisation de la situation sanitaire. Les constructeurs qui

repartiront le plus vite seront comme d’habitude ceux qui ont continué à former leur personnel

et investir en R&D, spécialitées allemandes en temps de crise. Si la connectivité des

machines continue à être mise en avant, leur bilan carbone et leur recyclabilité deviennent

des arguments de vente. Le monde d’après sera sans nul doute différent.

PRODUCTION DE MACHINES VERTES : À PARTIR

DE 2021, TOUTE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE

EST NEUTRE SUR LE PLAN CLIMATIQUE

DMG MORI relève légèrement ses prévisions

pour 2020 - Les prises de commandes atteignent

1 187,8 millions d'euros (année précédente :

2 008,4 millions d'euros) - Le chiffre d'affaires est

de 1 305,3 millions d'euros (année précédente :

1 892,6 millions d'euros)

Les effets de la pandémie de corona continuent à

se faire clairement sentir. La faiblesse de la situation

économique générale a entraîné une nouvelle baisse

de la demande mondiale de machines-outils. Chez

DMG MORI, les entrées de commandes, le chiffre

d'affaires et le résultat des neuf premiers mois de 2020

ont également été nettement inférieurs aux chiffres

élevés de l'année précédente en raison de la corona.

La situation des bénéfices a été positive malgré des

conditions économiques et de marché difficile.

En termes opérationnels, la baisse est de -37 %,

puisque les commandes de l'année précédente -

corrigées de la division Energy Solutions vendue

en 2019 - s'élevaient à 1 875,7 millions d'euros.

Les commandes nationales se sont élevées

à 344,6 millions d'euros (année précédente :

582 millions d'euros). Les commandes internationales

se sont élevées à 843,2 millions

d'euros (année précédente : 1 426,4 millions

d'euros). Comme l'année précédente, la part des

commandes internationales s'est donc élevée à

71. Le taux d'exportation était de 69 % (année

précédente : 71 %).

Au 30 septembre 2020, le carnet de commandes

s'élevait à 983,7 millions d'euros (31 décembre 2019 :

1 197,4 millions d'euros) - La vente de la participation

(44,1 %) dans Magnescale Co. Ltd. (Japon) à DMG

MORI COMPANY LIMITED, qui détient à nouveau

100 % de sa filiale à la suite de l'achat.

Au 30 septembre 2020, le groupe compte

6 882 employés, dont 287 stagiaires (31 décembre

2019 : 7 245). Le nombre de salariés a donc diminué

de 363 par rapport à la fin de l'année 2019. À la

fin du troisième trimestre, 4 333 employés (62 %)

travaillaient pour nos entreprises nationales et

2 549 employés (38 %) pour nos entreprises

internationales.

6 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


Recherche et développement : Les innovations

sont la seule façon de sortir de la crise. C'est pourquoi

DMG MORI maintient le budget de développement

stable à un niveau élevé. Les dépenses de recherche

et développement pour les neuf premiers mois se

sont élevées à 49,2 millions d'euros (année précédente

: 52,0 millions d'euros).

À partir de janvier 2021, DMG MORI se concentrera

également sur la production verte dans le monde

entier : des matières premières à la livraison au client,

toutes les machines de l'ensemble de la chaîne de

valeur ajoutée seront produites de manière totalement

neutre en CO 2

. DMG MORI est ainsi l'une des

premières entreprises industrielles au monde à avoir un

bilan carbone des produits neutre sur le plan climatique.

Le portefeuille d'automatisation de DMG MORI est

également innovant et complet : Depuis octobre,

le Robo2Go est également disponible pour les

fraiseuses. Cette solution d'automatisation flexible

peut être facilement utilisée via CELOS sans aucune

connaissance de la programmation des robots et est

idéale pour les petites et moyennes séries.

La nouvelle usine d'excellence monoBLOCK est

entrée en service au début du mois de septembre

à Pfronten. Numérique et entièrement automatisée,

elle peut désormais produire jusqu'à 1 000 machinesoutils

par an. Le cœur des 4 000 m 2 d'assemblage

de la ligne de production très moderne de Pfronten

est un système de transport par véhicule guidé automatisé

(AGV). Avec cette chaîne de montage la plus

moderne au monde, DMG MORI établit de nouvelles

normes dans l'industrie des machines-outils.

Quels sont précisément ces points forts ? « Nous

disposons d'un savoir inégalé en ce qui concerne la

rectification proprement dite et ses applications »,

affirme Sandro Bottazzo. « La rectification est plus

qu’un usinage producteur de copeaux. » Il s’agit de

maîtriser tous les paramètres. Quand une personne

contrôle tout cela, elle maîtrise l'art de la rectification

ou « The Art of Grinding ». « Rien ne décrit mieux ce

qui nous fait notre différence que la devise de notre

entreprise », selon Sandro Bottazzo. Et c'est pourquoi

ce slogan va reprendre une place centrale. « La rectification

est un art qu’il n’est pas possible à chacun

de maîtriser à ce niveau de précision et de qualité »,

souligne le directeur des ventes.

L’ART DE LA RECTIFICATION

La nouvelle campagne se réfère donc aussi à l’univers

artistique. Lors du Motion Meeting en février

2020, Ata Bozaci, un artiste suisse, avait présenté

une vision artistique de la S31 qui sera ensuite

montrée dans le cadre des salons professionnels et

des expositions commerciales. À cela s’ajoutent les

affiches et les mailings auxquels Ata Bozaci a participé.

« Ces dernières années, nous nous sommes

plus concentrés sur la publicité liée au produit et

nous misons désormais sur une campagne d'image,

et ce délibérément malgré le contexte économique

actuellement difficile », souligne Sandro Bottazzo.

C’est ainsi qu’Ata Bozaci a conçu les Key Visuals sur

les trois valeurs fondamentales de STUDER : qualité,

précision et passion.

MACHINES

En première mondiale, a été présenté le DMF 2008

de la nouvelle série de colonnes mobiles, qui peut

être automatisé de manière simple et flexible grâce

au système modulaire de stockage de palettes

rondes PH Cell

STUDER RÉFLÉCHIT À SES PROPRES FORCES

La nouvelle campagne d'image, STUDER

place une fois de plus l'affirmation « The Art of

Grinding » au centre et parle de ce que l'entreprise

fait le mieux : l’art de la rectification !

La crise sanitaire autour du COVID-19, le Brexit, les

tendances mondiales aux restrictions commerciales

et aux barrières douanières, les changements structurels

dans l'industrie automobile : 2020 est et reste une

année difficile. « Sportive », comme l’appelle Sandro

Bottazzo, directeur général de la société Fritz Studer

AG et en tant que CSO, responsable des ventes, du

Customer Care et du marketing. Et dans une telle

situation, une entreprise doit se concentrer sur des

propres forces, Sandro Bottazzo en est convaincu.

« Nous ne devrions pas nous poser des questions sur

des choses que nous ne savons pas peut-être pas

faire, mais plutôt parler de nos points forts ».

« Nous voulons nous faire remarquer par cette

campagne et faire preuve de courage », explique

Sandro Bottazzo. » Ce courage trouve naturellement

sa source dans l’histoire de l’entreprise et de son

succès depuis plus de 100 ans. Mais nous ne voulons

pas nous reposer sur nos acquis, » déclare le directeur

des ventes. De nombreux projets et investissements

sont déjà dans les tuyaux pour améliorer encore les

machines, les services mais aussi les procédures de

l’entreprise ainsi que la communication.

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 7


MACHINES

MACHINES, PRESTATIONS DE SERVICE ET

PROCÉDURES DE L'ENTREPRISE

La société Fritz Studer AG continue d’investir dans le

site de Steffisburg : trois centres de fraisage à 5 axes,

interconnectés et hautement automatisés sont désormais

pleinement en mode de production en série et

fabriquent, en partie sans intervention humaine, plus

de 400 composants de machine divers et complexes.

L’emploi conséquent des machines, outils et techniques

de processus les plus récents permet de

répondre efficacement aux exigences de précision les

plus strictes et de fabriquer des produits d’une qualité

optimale. Dans le département Customer Care, le

service clientèle continue d’être optimisé notamment

en introduisant un troisième niveau professionnel

entre le directeur de SAV régional (assistance de

premier niveau) et le service d'assistance technique

(assistance de troisième niveau). Ce nouveau niveau

appelé Solutions Support (assistance de deuxième

niveau) permet d’améliorer et d’accélérer le suivi.

du concept global de qualité et chacun doit se

demander comment il peut y contribuer », déclare

Stephan Stoll. Bottazzo ajoute : « Nous mesurons

la satisfaction et le taux de recommandation de nos

clients depuis des années à l'aide du Net Promoter

Score ® . C'est un outil important pour recevoir un

retour d'information permanent ». Les résultats sont

analysés et interprétés mensuellement chez Studer

afin de définir et de mettre en œuvre rapidement des

mesures d'amélioration.

LA PRÉCISION CHEZ STUDER

« La précision signifie fournir la qualité nécessaire

pour un outil au bon moment et au bon endroit.

Ce n’est pas une simple question de paramètres

de base comme la précision dimensionnelle et les

tolérances de forme et de position demandées. Tous

les types de facteurs environnementaux doivent être

maîtrisés : réfrigérants, capteurs, oscillations, conditions

climatiques ainsi que la précision des pièces des

sous-traitants », explique, Alexander Heiter, chef de

la fabrication mécanique. Dans la fabrication mécanique,

on travaille au micromètre près, c’est-à-dire

au millième de millimètre et il est intéressant de noter

que la précision la plus extrême est toujours apportée

par l’homme et non pas par la machine. « Lors du

raclage, les pièces sont travaillées par des employés

très expérimentés dans le maniement du racloir pour

obtenir la planéité et l’angularité voulues. Aucune

machine ne parvient à un tel degré d’exactitude »,

explique Alexander Heiter.

En interne, l’initiative PuLs ® a d’une part été étendue

et encore intensifiée en collaboration avec les autres

marques de UNITED GRINDING Group. D'autre part,

la possibilité d'avoir des échanges très ouverts avec

les membres de la direction générale de Studer est

offerte à tous les salariés de Studer sous la forme de

« Town Hall Meetings ». « Cette offre a été proposée

en 2019 et a reçu un accueil fantastique », souligne

Sandro Bottazzo. « C’est ainsi qu’est née une nouvelle

culture d’une communication plus ouverte ».

LA QUALITÉ CHEZ STUDER

« La qualité signifie répondre aux attentes des clients

à tous les égards. Cette qualité se définit à travers

l’attente qu’a un client de Studer envers nos produits

et nos services », nous explique, Stephan Stoll,

directeur de opérations (COO) de Fritz Studer AG.

Chez Studer, la qualité n’est pas mesurée uniquement

à l’aune des coûts de qualité, des documents

de mesure et des points de contrôle, elle est aussi

fortement axée sur la satisfaction du client et donc du

nombre de nouvelles commandes. « Pour garantir la

qualité souhaitée, chaque salarié doit être conscient

LA PASSION CHEZ STUDER

« La passion a quelque chose à voir avec la persévérance.

Car on ne se réjouit pas dès le premier résultat,

mais on regarde comment on peut encore améliorer

les choses. La passion est liée à l’exigence de qualité

dans le travail. Je crois que c’est une notion centrale

chez Studer. S'il est une chose sur laquelle 100 %

de nos salariés peuvent tomber d'accord, c’est bien

la qualité. Avec notre philosophie d’entreprise et de

gestion allégée PuLs ® , nous optimisons en permanence

nos processus », explique Daniel Renfer, chef

de PuLs ® Lean Management chez Fritz Studer AG.

Dans la grande loyauté mutuelle qui existe entre

les salariés et leur employeur, Daniel Renfer voit

un autre signe de la passion qui anime l’entreprise.

« Il est déjà frappant de constater que de nombreux

salariés sont là vraiment depuis très longtemps. Et

la passion c’est aussi quand chacun est solidaire et

est prêt à en faire plus que la moyenne quand il y

a le feu ou qu’on est dans une période critique »,

poursuit Daniel Renfer. Sandro Bottazzo ajoute en

conclusion : « nous avons quelques salariés qui

travaillent chez nous depuis plus de 35 ans, voire

40 ans et plus. Et un grand nombre d’entre eux ont

même commencé leur apprentissage professionnel

chez Studer. Comme c’est le cas pour Daniel Renfer

et moi-même ! ».

8 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


TTGROUP FRANCE ANNONCE L’ÉLARGISSEMENT

DE SA GAMME DE MACHINES-OUTILS DE TOUR-

NAGE ET LA DISPONIBILITÉ D’UN CONFIGURA-

TEUR EN LIGNE

TTGroup France, filiale française du constructeur

de machines-outils taïwanais, annonce l’arrivée

prochaine d’un nouveau modèle qui vient étoffer sa

gamme de tournage. Le Tour TONGTAI 2 et 3 axes

de la série TE, dédié à la mécanique générale et

de précision, a été conçu pour usiner des séries

de toutes tailles et notamment des petites séries

à production intensive. Elle sera intégrée au configurateur

désormais à la disposition des visiteurs

sur le site web de TTGroup France. Rien de plus

simple pour composer sa future machine et obtenir

immédiatement une estimation budgétaire.

La Série TE s’inspire de la conception très rigide de

la Série TD (tour 3 axes avec axe Y) qui avait été

présentée à Paris et à Lyon lors des salons GLOBAL

INDUSTRIE de 2018 et 2019. Elle conserve le même

concept de modularité qui permet de répondre à la

plupart des besoins en l’adaptant selon le cas.

Bernard Besse, responsable commercial de TTGroup

France : « Je suis ravi de pouvoir proposer le nouveau

tour de la Série TE aux entreprises de la mécanique

générale et de la mécanique de précision. Du fait de

sa construction modulaire, ses caractéristiques et ses

nombreuses options, ce tour répond parfaitement à

leurs besoins actuels. »

SÉRIE TE : LA MODULARITÉ

Le tour TE sera disponible dans différentes configurations

: tour 2 axes, tour 3 axes (2 axes avec l’axe C

et la fonction fraisage) et tour 3 axes avec une broche

de reprise.

Tongtai propose deux broches principales en 6‘’

mandrin standard 8’’ (TE-2000) ou en 8’’ mandrin

standard 10’’ (TE-2500).

De plus, à l’opposé de la broche principale, les clients

pourront choisir entre une contre-pointe hydraulique,

une contre-pointe numérique ou une broche de reprise

à moteur intégral (moteur broche).

SÉRIE TE : LES POINTS FORTS

Le tour TE bénéficie d’une grande rigidité. Il est

doté d’un banc en fonte d’un poids total de 5000 à

5700 kg, selon les spécifications choisies, et dispose

de guidages linéaires à circulation de rouleaux pour

l’axe Z. Un roulement à portée conique permet de

reprendre les efforts radiaux et une paire de roulements

croisés permet de reprendre les efforts axiaux

au niveau du nez de la broche principale. Au niveau

de l’utilisation du tour TE, notons une broche principale

puissante (15/11 Kw et 175 Nm en continu) ;

un passage en barre de 51 mm à 74 mm selon les

options ; une vitesse de fraisage de 6000 tr/min ; une

tourelle 12 postes (VDI-40 ou BMT-65) ou 16 postes

(VDI-30 ou BMT-55). Enfin, un blanc incliné à 75°

apporte une meilleure évacuation des copeaux et

surtout, un meilleur accès aux tourelles pour le changement

des plaquettes ou des porte-outils.

SÉRIE TE : DE NOMBREUSES OPTIONS

A l’instar de ses concurrentes européennes, la série

TE propose de nombreuses options qui lui permettent

de s’adapter aux besoins des utilisateurs. Citons, par

exemple, la possibilité d’automatiser la machine avec

un embarreur, un robot de chargement, un système

de récupération automatique des pièces usinées, un

mesureur d’outils, entre autres.

MACHINES

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 9


MACHINES

Le TE est équipé, selon le choix du client, d’une

commande numérique FANUC OiT ou SIEMENS

828D.

SÉRIE TE : DISPONIBLE DÉBUT 2021 SUR LE CONFIGU-

RATEUR EN LIGNE

TTGroup France a récemment lancé sur son site

web un configurateur de machines. Dès qu’elle sera

disponible, début 2021, la Série TE fera partie de la

gamme des machines phares qu’il sera possible de

configurer.

Le configurateur est extrêmement simple à utiliser.

Les visiteurs configurent leur futur machine Tongtai

en faisant une sélection parmi les différentes options

proposées. Ils reçoivent ensuite, par courriel, une

estimation du coût de la machine.

Les machines disponibles, dès à présent, sur le configurateur,

sont les suivantes :

- Le centre de perçage taraudage Série VTX

- Le centre vertical Série VP

- Le centre horizontal série SH

- Le centre 5 axes CT-350

- Le centre vertical UGV Série VC

- Le tour horizontal 3 axes TCS

- Le tour horizontal 3 axes et axe Y Série TD

L’INVESTISSEMENT DANS LES TALENTS ET LA

TECHNOLOGIE EST L’INGRÉDIENT CLÉ DE LA

RECHERCHE DE QUALITÉ ET DE SUCCÈS PAR OSG

GMBH.

Une entreprise mondiale comme OSG

Corporation, avec une croissance et une expérience

s’étendant sur plus de 80 ans depuis sa

fondation en 1938 et un réseau de production, de

vente et de technologie dans 33 pays, n’a guère

besoin d’être introduite dans le milieu de l’industrie

des outils coupants. La société intervient

dans l’environnement industriel, produisant des

outils à queue pour l’ensemble du marché industriel

avec le secteur automobile comme principal

client bien qu’il y ait une forte demande d’autres

industries notamment médicales, dentaires et

informatiques.

Basée dans la ville méridionale de Göppingen, l’usine

allemande d’OSG s’étend sur plus de 5000 m 2 et

abrite également l’Académie d’OSG, un centre

technologique pour les démonstrations ainsi que

la recherche et le développement pour le marché

allemand et européen.

Olivier Schunter, Directeur Financier et administratif

de OSG GmbH déclare : « Notre principale motivation

sur le marché allemand est de soutenir l’industrie

locale avec nos outils que nous produisons en

Allemagne. Nous souhaitons produire 24 heures par

jour, sept jours par semaine et l’implémenter dans

des opérations à poste unique ».

Erhard Baltes, Directeur de Production à OSG GmbH

complète : « Un des gros avantages obtenu grâce à

nos outils est une qualité constante et permanente.

En raison des nombreux processus spécifiques que

nous effectuons, du nombre élevé de mesures ainsi

que des nombreux tests effectués en continu, nos

clients obtiennent toujours le même outil de qualité ».

« Pour atteindre notre objectif d’augmentation de

notre production, nous avons amélioré et adapté un

certain nombre de choses. Nous travaillons à une

température ambiante stable en permanence, avec

une qualité d’huile d’affûtage et d’air très élevées ;

ce sont souvent des points négligés. Nous nous

sommes également concentrés sur l’optimisation

des programmes, la sélection correcte des types de

carbure et des meules appropriées pour la qualité de

carbure respective. Nous sommes dans un processus

permanent d’amélioration ».

« Le logiciel ANCA nous offre beaucoup de

nombreuses options pour la conception de nos outils.

Au cours des derniers mois, voire des années, nous

avons testé divers concurrents d’ANCA bien connus

sur le marché. Nous jouons très bien « du piano

ANCA », pour ainsi dire. »

INVESTIR DANS LES EMPLOYÉS ET LA TECHNOLOGIE

EST LA CLÉ DU SUCCÈS ET DE LA LONGÉVITÉ

Olivier Schunter ajoute : « Nous avons franchi la

dernière étape avec l’Académie OSG pour offrir des

services supplémentaires à nos clients. Des ateliers

sont organisés, des formations sont animées, des

tests sont menés pour les clients afin de valider les

outils produits et les adapter ».

« Bien évidemment, l’Académie OSG n’est pas

utilisée uniquement pour nos clients mais aussi pour

la formation continue de nos propres employés afin

qu’ils comprennent le genre de produits que nous

fabriquons, comment ils sont utilisés et quels impacts

ils induisent en usinage lorsqu’il y a des petites

différences. »

« Comme les employés sont confrontés à des défis,

reçoivent une formation continue et s’éduquent, ils

10 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


ont la possibilité de faire chaque jour leurs preuves,

développent leur propre valeur et font ainsi progresser

leur carrière », conclut Oliver.

Nous n’avons rien de plus à faire, pas de machine

de mesure externe et cela nous donne en plus une

grande flexibilité. »

Erhard Baltes ajoute : « Grâce aux optimisations que

nous avons fait il y a environ deux ans, nous avons

pu augmenter notre production de 33 %. L’objectif est

d’augmenter ce chiffre de 25 % supplémentaires ».

« Nous améliorons constamment nos processus et

de nouveaux investissements sont nécessaires. Cela

signifie investir dans de nouvelles machines, des

nouvelles technologies, dans la formation de notre

personnel ; tout cela est un coût pour l’entreprise

mais c’est absolument essentiel pour se maintenir

sur le marché ».

LA RECHERCHE DE LA QUALITÉ PAR L’AMÉLIORATION

CONTINUE

Olivier Schunter conclut sur la vision européenne du

groupe : « Notre patron européen, Hideaki Ozawa,

insiste sur notre mission : La contribution à une meilleure

production dans notre pays. Cela signifie que

nous essayons de nous impliquer dans la production

locale et de l’améliorer. Notre objectif est toujours

l'amélioration constante. »

Erhard Baltes est d'accord avec Oliver, ajoutant que

« la raison la plus importante pour laquelle nous

produisons autant que possible ici est la qualité. Nous

produisons autant que possible en interne parce que

les clients attendent la plus haute qualité, et plus nous

pouvons le faire en interne, mieux c'est pour le produit

final. »

MACHINES

« Nous investissons dans des nouvelles machines

ANCA et dans d’autres machines en général. Nous

avons besoin des nouvelles technologies afin d’améliorer

et aussi de maintenir notre qualité. En raison

des longues durées de fonctionnement de nos

machines, 7 jours par semaine, parfois en 3 équipes,

nous devons régulièrement en compenser l’usure

normale. Nos machines ont généralement une durée

de vie de 10 ans ».

« Nous avons actuellement 8 MX7 en Allemagne dont

5 sont des machines à moteurs linéaires, et 3 encore

avec la technologie vis à billes. Nous n’avons pas

remarque de grande différence dans la qualité. La

qualité d’état de surface est aussi identique. Nous

avons aussi deux TX7+, une TX7 Linear, une TXcell

et deux RX7 ; au total 16 affûteuses ANCA ».

« Nous utilisons de nombreux robots pour charger

les barreaux avec une autonomie de la nuit entière.

Chargement, déchargement, affûtage, mesure : tout

dans un process machine. Notre objectif est de lancer

la machine en chargeur peu de temps avant la fin

de la journée de travail, soit de 16 heures jusqu’au

lendemain 7 heures lorsque l’équipe suivante arrive ».

« Je pense que le système de mesure IView est un

outil super important sur nos machines ANCA parce

qu’il permet de produire et de reproduire les profils

parfois très complexes avec une précision au micron.

Les profils avec un écart de 5 microns peuvent être

générés, mesurés et vérifiés dans la machine, et

ce dans le mandrin de serrage dans la machine.

DÉPAQUETAGE SÛR ET ERGONOMIQUE DES

PAQUETS DE TÔLES

Solutions futées pour les entreprises spécialisées

dans le négoce et l’usinage de tôles : KASTO

Maschinenbau étoffe son portfolio en y ajoutant

un dispositif de retournement de tôles inédit

permettant un dépaquetage et un entreposage

sûr et convivial des paquets de tôles. Les utilisateurs

peuvent ainsi réduire considérablement la

manipulation des tôles lourdes – ils économisent

ainsi du temps et évitent avant tout des accidents

et des blessures.

Le dispositif de retournement de tôles de KASTO

est constitué d’un système de rotation en forme de

tambour doté d’une surface d’appui relevable et

abaissable. L’utilisateur se sert d’un chariot élévateur

à fourche pour y placer le paquet de tôles encore

emballé, qui doit être entreposé. Les tôles reposant

au centre, l’ensemble de la construction est très

stable.

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 11


MACHINES

et XF et d’un poids maximum de cinq tonnes. Il offre

aux entreprises de négoce et d’usinage un moyen

attrayant d’automatiser de manière rentable les

opérations fastidieuses de dépaquetage et d’entreposage

des paquets de tôles. Il convient également au

retournement de tôles ondulées – celles-ci peuvent

être déposées au choix d’un côté ou de l’autre. De

plus, sa connexion directe à tous les systèmes de

magasin de tôles KASTO assure un flux de matière

efficace et ergonomique sur toute la ligne.

L’utilisateur peut commencer par retirer les bandes

de cerclage et films ainsi que le protège-arête sur

la face supérieure. Puis, le tambour du dispositif de

retournement de tôles pivote de 180 degrés avec son

chargement, de telle sorte que le reste de l’emballage

et la palette en bois peuvent être retirés sans

embarras. Ensuite, il reprend sa position initiale.

Une fois l’emballage complètement retiré, des pousseurs

verticaux et horizontaux orientent les tôles de

manière précise conformément aux exigences de

l’utilisateur – soit centrés soit contre un angle de

référence. Des fourches télescopiques stationnaires

transportent ensuite les tôles positionnées jusqu’à un

chariot d’entreposage placé à côté du tambour, où

elles sont déposées sur une palette de stockage.

« GO » POUR LE CLOUD D’INDEX

Le développement de l’univers numérique

d’INDEX est foudroyant. Afin qu’ils puissent

bénéficier facilement et sans risques de ses avantages,

le fabricant de tours automatiques INDEX

propose une offre d’entrée en matière gratuite à

tous ses clients intéressés : avec iX4.0 « Go », ils

bénéficient pendant un an de la connectivité au

cloud et de l’accès à toutes les applis de la plateforme

IoT iX4.0. Ensuite, ils pourront opter pour

un back de base iX4.0 économique adaptable

individuellement aux besoins de l’entreprise.

Aucun des produits de la société INDEX n’évolue

aussi rapidement que l’iXworld, l’univers de l’intégration

numérique. Via ixworld.com, les utilisateurs

INDEX et TRAUB obtiennent l’accès non seulement

à toutes les informations importantes relatives à l’offre

de machines et de technologies, mais aussi et surtout

à la plateforme IoT iX4.0 ainsi qu’aux portails iXshop

et iXservices.

Une fois cette opération réalisée, la marchandise est

fin prête pour le stockage et l’usinage automatiques

– et ce, sans que le personnel ne doive soulever ni

porter de lourdes charges. L’efficacité du processus

ainsi que l’ergonomie sur le poste de travail s’en

trouvent grandement améliorées. Cette solution

constitue, de plus, un moyen efficace de prévenir

accidents et blessures.

Le dispositif de retournement de tôles de KASTO est

conçu pour les paquets de tôles au format MF, GF

Afin de permettre à ses clients d’accéder aux avantages

d’une telle production numérisée, Index se

charge de mettre en place la connectivité nécessaire :

Toutes les nouvelles machines sont livrées « iX4.0

ready » – c’est-à-dire préparées pour iX4.0 – et les

machines existantes peuvent être équipées ultérieurement

sans le moindre problème. Index assure

aussi le transfert et la mémorisation sécurisées des

données grâce à sa coopération avec SAP, dont

les serveurs Cloud correspondants se trouvent en

Europe, à un cryptage approprié, etc. Cette sécurité

est confirmée par le certificat TÜV attribué selon

CEI 562443 pour la connexion de données entre la

machine et le cloud.

12 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


pouvez les identifier et approvisionner facilement à

l’aide de l’application « SparepartFinder ». Le pack

de base contient même des applications permettant

à l’utilisateur de suivre en continu la productivité ou

d’accéder à la documentation en ligne depuis un

endroit quelconque.

DES APPLICATIONS SUPPLÉMENTAIRES EN FONCTION

DES BESOINS INDIVIDUELS

Si l’utilisateur a besoin d’informations plus complètes,

iX4.0 offre des applications complémentaires optionnelles

dont les coûts supplémentaires sont rapidement

amortis par la plus-value qu’elles génèrent. En fonction

du choix, elles permettent par exemple de gérer de

manière centralisée la totalité des activités d'entretien

et de planifier les opérations de maintenance

en fonction de l’état de la machine. Un seul outil de

maintenance et d’entretien suffit aussi pour couvrir

l’ensemble du parc de machines.

MACHINES

VOTRE CARTE D’ENTRÉE POUR UN AVENIR NUMÉRIQUE

Depuis juin 2019 déjà, Index livre ses machines

neuves sur demande avec le pack de base iX4.0 go,

qui permet de profiter pendant douze mois gratuitement

de toutes les applications iX4.0. Une offre que

les clients ont plaisir à accepter. Quelques mois ont

suffi pour atteindre 150 utilisateurs enregistrés. Afin

d’offrir de nouvelles perspectives à ces clients au-delà

de cette première année, Index leur propose une offre

quasi irrésistible : Pour seulement 99 euros par an, le

pack de base iX4.0 basic leur permet de continuer à

utiliser la connectivité avec le cloud et de bénéficier

des applications principales.

En matière de suivi des performances du parc de

machines, certaines applications sont en mesure

d’améliorer la productivité, de réduire les temps d’arrêt

ou de prévenir des problèmes de qualité d’origine thermique

par une analyse optimisée de l’exploitation des

machines.

L’intégration dans les systèmes ERP/MES promet

également un gain d’efficacité. De plus, Index propose

de prendre en charge la surveillance des machines

dans le cadre d’une prestation de services. La détection

précoce des problèmes permettra à l’utilisateur de

prévenir les arrêts des machines.

LES DONNÉES SE TRANSFORMENT EN APPLICATIONS

Pour Index les applications s’entendent comme des

outils logiciels individuels qui traitent les données

collectées et fournissent à l’utilisateur des données

qu’il peut exploiter immédiatement. En outre, les

applications iX4.0 sont compatibles avec tous les

terminaux disposant d'un navigateur web standard.

Elles couvrent différents domaines : la gestion de la

machine, la gestion des performances, la gestion de

la maintenance et la gestion des tâches.

Le kit de base iX4.0 basic comprend par exemple

l’application « MachineManager », qui permet à l’utilisateur

de personnaliser la structure de son parc de

machines en fonction des domaines de responsabilités.

Ainsi, chaque collaborateur ne voit que ce qui lui

est destiné. D’autres applications offrent des possibilités

de diagnostic améliorées en cas de dysfonctionnement

et d’assistance déportée par télémaintenance

et transmission vidéo.

Un outil de maintenance et d’entretien intégrant les

recommandations d’usine facilite la maintenance.

Et si vous avez besoin de pièces détachées, vous

Les applications s'avèrent également utiles dans la

gestion des tâches. Elles se chargent par exemple

de la comparaison des temps de consigne et réels,

documentent la qualité de pièces individuelles ou de

lots, et surveillent les coûts d’énergie occasionnés.

INDEX développe en continu de nouvelles applications,

par ex. « ToolAssistant », une application pour

assembler virtuellement des outils complets : Elle

met à disposition une base de données comprenant

plus d’un million d’outils de différents fabricants. Dans

cette base de données, l’utilisateur sélectionne l’outil

adapté et y ajoute le porte-outil avec pince de serrage

souhaité obtenu dans l’iXshop. Il lui suffit ensuite d’attendre

que le logiciel assemble et affiche les données

3D sous forme d’un fichier Step. Les outils complets

sont ensuite transférés facilement et rapidement vers

des systèmes CAM quelconques et naturellement

vers la Machine Virtuelle.

Depuis peu, Index propose aussi un calculateur de

temps unitaires qui, après la saisie des étapes d’usinage

nécessaires, calcule les temps unitaires pour les

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 13


MACHINES

machines Index et Traub. La saisie du taux horaire de

machine respectif permet aussi de calculer par la suite

les coûts unitaires.

L’APPROVISIONNEMENT DANS L’IXSHOP – UN SEUL ET

UNIQUE FOURNISSEUR POUR TOUT

Outre la plateforme IoT iX4.0, le portail d’approvisionnement

est un des éléments clés de l’iXworld. Il

bénéficie d’une acceptation croissante dans bien des

domaines. D’une part, l’iXshop comporte de plus en

plus de marques et de produits complémentaires haut

de gamme approvisionnés d’ores et déjà par plus de

1 000 clients professionnels licenciés avec souvent

plusieurs acheteurs au sein d’une même entreprise.

Des fonctions de recherche intelligentes leur facilitent

l’achat des porte-outils, accessoires, organes

de bridage, pièces détachées, matières premières

et depuis peu aussi des matériels de mesure – le

tout auprès d’un seul et unique fournisseur et le cas

échéant via l’intégration au système ERP du client.

97 % des articles proposés actuellement sont disponibles

en stock, ce qui permet d’assurer la livraison

rapide des 130 000 articles référencés.

l’iXworld comprend aussi le portail de service Index

iXservices. Il permet de gérer toutes les machines,

même celles de fabricants tiers, y compris la gestion

des défaillances, des réparations, de la maintenance

et de l’entretien. Un modèle de machine 3D interactif

offre des économies de temps considérables,

puisqu’il assiste l’utilisateur lors de l'identification et

de la commande des pièces détachées nécessaires.

L'accès à distance et la télémaintenance sont également

possibles, et ce sans licence complexe, grâce à

un système prépayé et un smartphone.

Le groupe Desch est réputé pour son haut niveau de

qualité et service de première classe. L'entreprise est à

la pointe sur les marchés concernés en Allemagne et en

Europe et se développe fortement avec de nouveaux

locaux au Canada, aux États-Unis, en Chine, au Brésil,

en Italie et dans d'autres pays, y compris les marchés

en développement. En 2019, DESCH a franchi une

nouvelle étape importante vers l'avenir en établissant

un partenariat stratégique avec la Nidec Corporation

et sa filiale, la Nidec-Shimpo Corporation de Kyoto,

au Japon. NIDEC-Shimpo a acquis 70 % de DESCH

Antriebstechnik GmbH et de ses filiales en Allemagne

Renforcés par leur partenariat stratégique, DESCH et

Nidec joueront un rôle de premier plan en Europe, en

particulier dans le domaine des solutions de systèmes

mécatroniques.

Une large gamme de produits et une offre de services

étendue répondent aux besoins en matière de technologie

d'entraînement à l'interface entre le lecteur

et la machine. L'entreprise développe et produit des

moteurs planétaires et des réducteurs spéciaux, des

entraînements de presse, ainsi que des technologies

d'accouplement innovantes pour les machines et installations

modernes. Partout où des niveaux élevés de

puissance et de force doivent être transmis, la technologie

Desch sera aussi bien à l'aise dans le broyage de

l'asphalte sur les autoroutes que dans les installations

de concassage dans les carrières. Desch actionne

les gouvernails de navires, fait pivoter des antennes

paraboliques ultraprécises et est largement utilisé

dans les machines-outils et les machines agricoles.

L'entreprise développe également des technologies

pionnières, telles que des turbines pour les centrales

marémotrices qui convertissent les courants marins en

énergie électrique.

LE BROYAGE DANS LES MOINDRES DÉTAILS

Depuis de nombreuses années, DESCH est un

fervent défenseur du concept d'usinage complet.

En utilisant un parc de machines qui comprend

déjà sept centres d'usinage complets MILLTURN

différents, des composants pour les presses

d'entraînement et les accouplements commutables

jusqu'aux boîtes de vitesses spécialisées

très complexes sont conçus et produits pour une

grande variété d'industries d'usinage. Les grands

réducteurs pour les laminoirs et les fonderies,

ne sont que quelques-unes des applications

typiques que DESCH fabrique actuellement.

Entreprise traditionnelle de la région du Sauerland

DESCH GmbH & Co. KG est dirigée par la famille

Desch depuis sa fondation en 1906. La société de

600 personnes s'occupe dans le monde entier d'applications

de machines et d'installations modernes, tout

en restant fier de ses racines. Desch est considéré

comme le spécialiste de l'ingénierie de l'entraînement

qui fournit des solutions complètes pour l'ensemble

de la chaîne cinématique.

Le portefeuille de produits a évolué au fil du temps,

devenant de plus en plus complexe et technologiquement

exigeant, ouvrant ainsi la voie à un usinage

complet. L'objectif primordial de DESCH était de fabriquer

de petites séries très sophistiquées de manière

rentable et fiable tout en gardant une longueur d'avance.

C'est pourquoi, en 2013, un contact a été établi avec

WFL Millturn Technologies. Tout cela a commencé par

une rencontre entre le directeur régional des ventes de

la WFL, Reinhold Wieland, ancien directeur de production

Detlef Ebert et Dirk Müller, qui était alors directeur

de la fabrication.

« En ce qui concerne la WFL, les négociations ont

porté sur la gestion du projet et les l'exécution sur

les machines. Les projets ont été mis en œuvre très

rapidement et avec précision », a noté le responsable

production Dirk Müller. Trois types de machines différentes,

posant des défis technologiques variés, ont

été installées dans l'usine et mises en service dans un

délai d'un an. La technologie a été testée et mise en

service en même temps que l'installation au Millturn

Innovation Center à Linz avant d'être mis en œuvre

dans les machines sur place.

14 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


Reinhold Wieland se souvient avec tendresse du travail

d'équipe exemplaire à toutes les étapes du projet :« Tout

s'est déroulé sans problème, de la planification à la mise

en œuvre et à la production. Avant tout, nous avons pu

satisfaire aux exigences de qualité élevées ».

APPLICATIONS DANS LE "PARC DE MACHINES

MILLTURN

Vilebrequins de presses ou de pompes, carters de

machines-outils, accouplements ou réducteurs de

centrifugeuses, entraînements et des arbres de sortie

pour les équipements de construction, les navires et

la construction de machines : ils sont tous produits sur

le site.

La fabrication de roues dentées, que l'on trouve principalement

dans les boîtes de vitesses, les entraînements

de pompes ou les machines de construction à

entraînement synchrone constituent un autre domaine

d'application.

Les lots de fabrication sur les différentes machines

vont de 1 à 50 pièces. La part de loin la plus importante

est constituée par de lots de 1 à 5 pièces. Les délais

de fabrication ont été réduits de 70 %.

« Le concept MILLTURN et son slogan de soutien --

« CLAMP ONCE - MACHINE COMPLETE » étaient

totalement justifiés », s'est réjoui Dirk Müller. En

particulier, le nombre d'opérations de serrage et l'alignement

en hauteur ont été réduits de manière significative,

ce qui a eu un impact positif sur la qualité des

composants. Cela a conduit à une nette amélioration

des tolérances géométriques et de position. Les délais

et les temps d'attente ont été réduits à un sixième de

leurs niveaux précédents.

La précision des machines a fait l'objet d'un examen

minutieux lors du choix de l'une d'entre elles, car il

s'agissait de l’équiper d'un système de mesure extrêmement

précis et du logiciel correspondant. les plus hauts

niveaux de qualité devaient être atteints, tant pour la

production de pièces uniques que pour les petites séries

de pièces différentes, en utilisant toutes les technologies

possibles. Une grande importance a été accordée à la

qualité de la finition de la machine. D'autres facteurs, tels

que la facilité d'entretien, l'accessibilité à la et la visibilité

dans la zone de travail, ont également joué un rôle clé

dans la décision d'achat. Enfin, la longue expérience en

matière d'usinage complet a également été un facteur

décisif pour la décision d'acheter les WFL MILLTURNs.

DESCH a maintenant un total de sept modèles

MILLTURN en service dans plusieurs usines sur son

site d'Arnsberg.

Les quatre dernières machines ont été acquises en 2018

pour augmenter la capacité, notamment pour la fabrication

des boîtes de vitesses. Un nouveau site de production

vient d'être créé. Les machines ont été achetées

sur la base des classes de composants (tailles) et des

capacités requises. « Notre parc de machines actuel

nous permet de réagir avec souplesse au marché »,

déclare Dirk Müller.

TECHNOLOGIE DE COUPE DES ENGRENAGES

Actuellement, les fraises sont principalement utilisées

pour la fabrication d'engrenages droits et de roues

cylindriques. au moment de l'achat des machines,

des options logicielles et des caractéristiques technologiques

supplémentaires ont été prises en compte

pour permettre la production d'autres géométries à

l'avenir. Par exemple, la méthode InvoMilling permet

de modifier facilement le découpage des engins.

L'ensemble du processus est beaucoup plus flexible

qu’avec l'utilisation d'une fraise à tailler les engrenages.

La technologie disponible avec un centre

d'usinage complet MILLTURN permet une découpe

puissante avec une précision maximale. En outre, la

gamme complète d'outils de coupe peut être utilisée,

ce qui conduit à l'élaboration de nouvelles stratégies

d'usinage.

Desch utilise le système de CAO/FAO TopSolid 7

ainsi que le logiciel CrashGuard Studio de WFL, qui

permet de simuler la séquence avant le début de

l'usinage.

La décision d'acheter les machines s'explique également

par le fait qu'il y avait déjà eu de nombreuses

expériences positives avec le service WFL. « Temps

de réponse ultra-rapide, facile à obtenir, bonnes

communications, le personnel technique des équipes

de vente internes et sur le terrain offrent une excellente

disponibilité et un très bon stock des pièces

de rechange ont été des facteurs importants qui ont

emporté la décision. La méthode de travail axée

sur les solutions signifie que nous sommes entre

de bonnes mains pendant tout le cycle de vie d'un

MILLTURN », observe Dirk Müller.

LA FIABILITÉ DES PROCESSUS GRÂCE À

L'AUTOMATISATION

Le groupe DESCH utilise les stratégies d'usinage les

plus modernes et s'efforce d'accroître sa capacité

et l'efficacité de la production. Le développement et

l'extension de toutes les filiales de DESCH visent à

poursuivre l'objectif commun dans le monde entier

de se concentrer encore plus sur les systèmes et

les moteurs complets. Toutes les installations de

production font l'objet d'une mise à niveau importante

et continue avec des machines pour répondre aux

différentes exigences de la fabrication en série et

de la fabrication unique. « L'automatisation est très

importante pour nous. Dans un premier temps, nous

entendons nous concentrer sur l'automatisation de

nos petites séries, pour des pièces présentant un

degré élevé de répétabilité », conclut Dirk Müller.

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

MACHINES

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 15


OUTILS

DES FABRICANTS SUR

LA BRÈCHE

Pandémie ou pas, crise ou pas, l'industrie

continue à produire et les demandes des

utilisateurs doivent être satisfaites. Les

bureaux d'études application des fabricants

n'ont pas chômé et la moisson est d'importance.

En voici quelques exemples.

HORN : UN CENTRE D’ESSAIS ET UN SHOW-ROOM

DÉDIÉS AUX CLIENTS

UNE PREMIÈRE CHEZ LES CARBURIERS DANS LA VALLÉE DE

L’ARVE, BERCEAU DU DÉCOLLETAGE

HORN France annonce qu’un centre d’essais

et un show-room sont désormais disponibles

pour les clients, au sein de l’agence située en

Haute-Savoie (Scionzier) dans la vallée de l’Arve.

Une première en Haute-Savoie dans le secteur

des outils coupants. Depuis juillet 2020, cette

vitrine du savoir-faire de HORN, associée au

centre d’essais dédié aux tests et usinages, ont

convaincu les premiers clients.

Parce qu’il est souvent difficile pour les clients de

se rendre disponibles, sur leur lieu de travail, pour

tester de nouveaux outils ou applications spécifiques,

Emmanuel Collomb, responsable commercial de

l’Agence de Scionzier a eu l’idée d’aménager une

surface disponible de 200 m², au sein du bâtiment

existant de 1200 m², pour les accueillir. Le partenariat

de longue date entre la maison mère HORN en

Allemagne et le constructeur de machines-outils DMG

a conduit HORN France à s’équiper, début 2020, d’un

tour DMG NLX 1500/500.

d’usinage. C’est aussi une véritable opportunité pour

eux de se tenir informés des dernières innovations et

de découvrir des applications parfois complexes tel

le mortaisage. Dédiée au taillage des pignons, cette

technique offre des gains de temps conséquents car

la pièce est entièrement réalisée sur la machine. »

Dans le show-room, se trouvent exposées toutes

les nouveautés HORN. Ce lieu, équipé d’une salle

pouvant accueillir jusqu’à 40 personnes, sera

également dédié aux formations. Il comprend aussi

un espace restauration qui permettra d’organiser et

d’inviter prochainement les clients à des « déjeuners

démonstrations ». Sans perdre de temps dans

la journée, les clients pourront ainsi découvrir

les dernières nouveautés HORN ainsi que des

applications spécifiques. Bien entendu, les clients

« Disposer d’un centre d’essais permet aux clients

de gagner beaucoup de temps, explique Emmanuel

Collomb. Nous préparons, en amont, l’application

du client qui nous rend ensuite visite, dans le cadre

d’essais privés, pour assister aux démonstrations

16 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


seront accueillis dans le respect des gestes de

précaution et recommandations dans le contexte du

COVID-19.

« On ne peut que se réjouir de cet investissement, aux

vues des retours positifs de nos clients, commente

Emmanuel Collomb. Hors de leur environnement

professionnel, ils se sentent davantage disponibles

et jugent très intéressant de se rendre compte des

applications en conditions réelles, »

Le show-room et le centre d’essais de HORN France

sont à la disposition des clients, notamment les

entreprises de décolletage de la Vallée de l’Arve mais

bien au-delà. L’agence de Scionzier, qui fêtait ses

20 ans en 2019, est située à proximité de l’aéroport

de Genève et, par conséquent, susceptible d’accueillir

(hors COVID) une clientèle internationale.

que le fraisage en plongée oblique, le fraisage

en plongée et le fraisage hélicoïdal. En effet, sa

géométrie frontale optimisée permet un usage

polyvalent. Les arêtes de coupe spécialement

conçues produisent une qualité d’état de surface

relativement élevée et les larges goujures

garantissent une évacuation fiable des copeaux. Le

pas d’hélice variable et le diamètre d’âme renforcé

assurent un fonctionnement particulièrement

silencieux.

La fraise à profil ébauche GARANT Master INOX

M SlotMachine permet également d’atteindre

des avances très élevées à plus de 1xD, même

lors du fraisage de rainures pleines et peut aussi

être utilisée pour usiner efficacement des pièces

délicates. Pour les diamètres plus importants, elle

est même dotée de cinq arêtes de coupe au lieu

de quatre.

Son profil ébauche innovant génère moins

de pression de coupe et forme des copeaux

particulièrement compacts, qui sont évacués via

les goujures à grand débit de copeaux et ne se

coincent pas dans les goujures plus étroites, même

sur les fraises à cinq arêtes de coupe. Les bords

légèrement arrondis protègent les arêtes de coupe

contre l'écaillage et augmentent ainsi la durée de

vie. En raison de son exceptionnelle sécurité de

processus, cette fraise HPC est également conçue

pour une utilisation dans la fabrication automatisée.

OUTILS

UNE TENUE D’OUTIL DEUX FOIS PLUS ÉLEVÉE DANS

LES ACIERS INOXYDABLES FORTEMENT ALLIÉS !

Hoffmann Group ajoute la première fraise HPC de

la nouvelle gamme de produits GARANT Master

INOX M pour les aciers inoxydables fortement

alliés suivant ISO M à sa gamme de produits

« GARANT Master » destinés à l’usinage hautes

performances.

La nouvelle fraise HPC GARANT Master INOX M et

la fraise à profil ébauche GARANT Master INOX M

SlotMachine impressionnent, même dans l’acier

duplex, par leurs hautes performances d’usinage à

des vitesses d’avance élevées et par des tenues en

durée de vie d’outils deux fois supérieures.

Pour atteindre ces performances particulières,

Hoffmann Group a utilisé un nouveau substrat à grains

ultra-fins, a perfectionné le revêtement multicouche

et a sensiblement optimisé les goujures. Grâce à sa

sécurité de processus particulière, la fraise GARANT

Master INOX M SlotMachine est également le premier

choix pour la fabrication automatisée. Les outils sont

d’ores et déjà disponibles via le nouveau catalogue de

produits 2020/2021 et l’eShop de Hoffmann Group.

La fraise HPC à quatre arêtes de coupe GARANT

Master INOX M convient pour le dressage et le

rainurage, mais aussi pour d’autres opérations, telles

La gamme de produits « GARANT Master » a

été lancée par Hoffmann Group en 2015 afin

d’améliorer la productivité de l’usinage hautes

performances avec des outils particulièrement

performants et fiables. Depuis, la gamme de

produits s’est constamment élargie et offre des

outils hautes performances ultra-modernes pour

diverses applications d’usinage.

DEUX NOUVELLES PLAQUETTES CARBURE POUR

UN TOURNAGE DES ACIERS PLUS EFFICACE ET

PRODUCTIF

Sandvik Coromant enrichit son offre de plaquettes

de tournage pour les aciers ISO P. Le spécialiste

des outils de coupe et des systèmes d'outillage

lance deux nouvelles nuances carbure pour

le tournage intérieur et extérieur des aciers

faiblement alliés ou non alliés. Ces nouvelles

nuances, GC4415 et GC4425 offrent plus de

ténacité et de résistance thermique, et leur usure

est prévisible.

Les nuances GC4415 et GC4425 sont idéales pour

les productions en grandes séries de pièces dans des

aciers faiblement alliés (P 2.1 à 2.6) ou non alliés

(P 1.1 à 1.5).

La nuance GC4425 offre des performances qui

dépassent toutes les plaquettes concurrentes dans

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 17


la majorité des applications de tournage des aciers.

Elle fait preuve d'une résistance à l'usure, d'une

ténacité et d'une résistance thermique qui permettent

d'élargir considérablement son champ d'applications.

Tout comme la nuance GC4415, elle convient aux

applications d'ébauche à finition dans les coupes

continues ou légèrement interrompues.

recyclé. L'utilisation de carbure recyclé permet non

seulement d'économiser les ressources naturelles

mais aussi de réduire les émissions de CO 2

lors de

la production.

OUTILS

La nuance GC4415 complète le GC4425 en offrant

des performances supérieures lorsqu'une plus grande

résistance thermique est nécessaire. En outre, le

nouveau procédé de post-traitement mis en œuvre

dans la fabrication de ces nuances améliore leurs

propriétés dans les coupes interrompues, notamment

en raison de la plus grande résistance à la rupture.

« Pour tous les fabricants, les objectifs prioritaires

sont les mêmes : augmentation des débits copeaux

et du nombre de pièces usinées par arête, réduction

des temps de cycle et des gaspillages, et optimisation

des stocks d'outils », affirme Johan Anderstedt,

responsable produits de tournage chez Sandvik

Coromant.

« Pour les fabricants de pièces en lots, il est aussi

très important d'avoir suffisamment de flexibilité et

de pouvoir usiner les différents aciers des lots avec

une même nuance de coupe. Nos nouvelles nuances

GC4415 et GC4425 sont faites précisément pour

répondre à ces besoins et peuvent usiner même les

matières ISO P les plus tenaces et complexes. »

UNE RÉSISTANCE À L'USURE SUPÉRIEURE

Les plaquettes dans les nuances GC4415 et

GC4425 offrent une résistance à l'usure qui dépasse

les plaquettes concurrentes, et leur durée de vie

est significativement plus longue ; en outre, leurs

performances sont prévisibles dans toutes les

applications. Cela réduit aussi les pertes de matière

usinée et économise le carbure des plaquettes.

La remarquable résistance à l'usure est due au

revêtement Inveio ® de seconde génération de Sandvik

Coromant qui permet de créer une couche d'alumine

sur les plaquettes. La technologie Inveio agit au

niveau microscopique en conférant aux cristaux du

revêtement une même orientation.

RÉDUCTION DES COÛTS DE PRODUCTION

Chez les clients de Sandvik Coromant, les nouvelles

plaquettes ont fait leurs preuves en autorisant des

vitesses de coupe (vc) et des avances (fn) plus

élevées.

Chez un fabricant du secteur de la mécanique

générale, la nuance GC4425 a été utilisée pour une

opération d'ébauche extérieure multidirectionnelle

sur une pièce en acier 4140 ayant subi un traitement

thermique préalable. Par rapport à la plaquette ISO

concurrente utilisée précédemment dans le process,

la productivité a doublé, le temps de cycle a été réduit

de 50 % et le coût a baissé de 30 %.

Pour aider ses clients à optimiser les vitesses de

coupe et avances et à trouver la meilleure plaquette

pour leur application, Sandvik Coromant met à

disposition un outil en ligne, CoroPlus ® Tool Guide.

« GC4425 et GC4415 offrent une plus longue durée

de vie dans les applications les plus exigeantes »,

conclut Anderstedt. « En travaillant en partenariat

avec nous et en utilisant Tool Guide, nos clients

parviennent à augmenter leur productivité, à réduire

leur coût à la pièce et à avoir une production plus

rentable. »

L'alignement des cristaux au niveau de l'arête de

coupe crée une barrière résistante contre l'usure

en cratère et en dépouille. De plus, la chaleur est

plus rapidement évacuée de la zone de coupe, ce

qui contribue à préserver la géométrie de l'arête

pendant plus longtemps. Au total, la résistance à

l'usure est fortement accrue.

Dans le souci du

développement durable,

le substrat carbure des

plaquettes contient plus

de 40 % de carbure

18 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


FORET DWAE POUR LE DÉCOLLETAGE

Le nouveau foret DWAE de Mitsubishi Materials

a été entièrement conçu pour tenir compte des

spécificités du décolletage. Son cahier des

charges intègre comme points principaux une

grande précision, un bon contrôle du copeau

pour éviter les bourrages, un faible effort de

poussée et une grande fiabilité.

Pour cela, une géométrie d’affûtage particulière

et une nuance carbure spécifique sont mises en

œuvre. Arêtes de coupe et goujures optimisées

L’arête de coupe en forme de vague, spécifique aux

forets Mitsubishi, a été choisie car elle allie acuité

d’arête et résistance à l’écaillage des becs.

KENNAMETAL PRÉSENTE LA FRAISE

HÉMISPHÉRIQUE HARVI I TE

Kennametal présente la dernière extension de la

série HARVI I TE, la fraise hémisphérique à quatre

dents HARVI I TE. Conçue pour des opérations

d'ébauche et de finition 3D très productives, elle

permet de réduire les coûts d'usinage grâce à

un enlèvement de métal maximal dans une large

gamme de matériaux.

OUTILS

Les faibles efforts de coupe générés par ce type

d’arête permettent d’usiner en toute sécurité des

pièces de faible raideur. La géométrie de goujure

spécifique assure le contrôle du copeau et évite

tout risque de bourrage par des copeaux longs.

De plus, la longueur taillée réduite par rapport

aux forets classiques tient compte des contraintes

d’encombrement en décolletage.

L’amincissement en Z assure une grande précision

de localisation et contribue à la réduction des efforts

de poussée. Nouvelle nuance carbure spécifique En

complément de la géométrie particulière, la nouvelle

nuance DP102A a été développée pour tenir compte

des spécificités du décolletage et assurer un

maximum de productivité et de fiabilité. Un substrat

carbure alliant ténacité et dureté permet d’assurer à

la fois la résistance à l’usure et à l’écaillage.

Le revêtement PVD est particulièrement efficace

contre l’usure à des vitesses de coupe faibles à

moyennes. Une tribofinition réduit le risque de

collage et améliore le contrôle et l’évacuation des

copeaux. Lors d’essais d’usinage dans un acier au

carbone de type XC48TS à une vitesse de coupe

de 80 m/min et une avance de 0,2 mm/tr, le foret

DWAE a permis de doubler la durée de vie par

rapport à des produits conventionnels.

GAMME

Les forets DWAE sont disponibles du Ø3 au Ø14

par pas de 0,1 mm et en longueur utile de 2xD et

4xD. Les diamètres de queue tiennent compte des

diamètres admissibles par les pinces ER.

DES CAPACITÉS IMPRESSIONNANTES

La fraise hémisphérique HARVI I TE est dotée

d'un relief innovant breveté qui nécessite un

examen plus approfondi. Dans la zone la

plus critique - la section à bout sphérique -

un contour ondulé forme le relief strié qui

assure un meilleur écoulement du liquide

de refroidissement dans la zone de coupe.

Le relief ondulé permet des avances et des

vitesses plus élevées ainsi qu'une profondeur

de coupe accrue grâce à un amortissement

avancé des vibrations et à des efforts de

coupe plus faibles.

La fraise HARVI I TE à quatre dents avec relief

strié dans la section à bout sphérique permet

une productivité et une durée de vie d’outil

maximale dans les opérations de fraisage 3D.

Sur le diamètre extérieur, le relief change de forme

et se transforme en relief excentrique à facettes.

Le relief excentrique à facettes offre une résistance

exceptionnelle des arêtes, une excellente précision

géométrique, des efforts de coupe réduits et rend

cette série de fraises très polyvalente.

D'autres avancées géométriques des modèles à bout

carré, dont notamment la face avant évolutive, la

goujure d’évacuation des copeaux et l’angle d'hélice

variable, ont également été intégrées dans cette

nouvelle fraise carbure monobloc.

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 19


OUTILS

L’OFFRE

La fraise à bout sphérique HARVI I TE est disponible

en deux longueurs avec un diamètre de 2 à 20 mm. La

longueur standard constitue le premier choix pour les

opérations de fraisage par copiage 3D, tandis que la

version longue offre une longueur de coupe suffisante

(jusqu'à 4xD) pour de nombreuses applications, dont

le fraisage-surfaçage lorsqu’une finition des parois et

des fonds est nécessaire.

SECO TOOLS AJOUTE LA FRAISE À SURFACER-

DRESSER TURBO 16 À SA GAMME TURBO DÉJÀ

LEADER DU SECTEUR

Compte tenu de la pression toujours plus élevée

pour accroître la productivité et limiter les coûts

d'usinage, mettre en place des processus fiables

et une longue durée de vie de l'outil n'a jamais été

aussi déterminant. La nouvelle Turbo 16 de Seco

Tools donne le « la » sur ces deux points cruciaux.

Dotée d'une liste imposante de fonctionnalités

optimisées, elle offre des performances d'outil uniques

pour un large panel d'applications et de matières. La

coupe douce et ses efforts réduits permettent une

réduction de la consommation d'énergie et de l'usure

de l'outil. En effet, la durée de vie de l'outil peut être

augmentée jusqu'à 130 %.

application Seco Assistant téléchargeable sans frais

sur votre smartphone !

LE NOUVEAU FACEMILL-DIAMOND : UN FRAISAGE

DE FACE FIABLE AVEC UNE LONGUE DURÉE DE VIE

Les clients MAPAL font confiance à la fraise

FaceMill-Diamond PCD pour les travaux de

surfaçage à haut volume, sur des pièces instables

et dans le secteur HPC (coupe haute performance).

Avec son corps d'outil en acier massif et ses arêtes

de coupe en PCD brasées, elle atteint des vitesses

d'avance et des taux d'enlèvement de matière

inégalés. Après un développement approfondi,

MAPAL a de nouveau augmenté la productivité du

système de fraisage de face en PCD.

« En particulier dans le domaine de l'usinage haute

performance, la principale exigence du client est

d'obtenir un taux d'enlèvement de matière réalisable

ainsi que la meilleure surface de pièce possible »,

rapporte Andreas Wittenauer, responsable de la

technologie d'application dans la division PCD Tool.

Il précise ses propos en ajoutant : « Pour cette

raison, le FaceMill-Diamond présente un nombre

exceptionnellement élevé d'arêtes de coupe brasées

pour son diamètre. Les arêtes de coupe sont

conçues pour une profondeur de coupe allant jusqu'à

10 mm. De plus, le corps robuste de l'outil absorbe

les vibrations générées lors de l'usinage et évite

d'endommager la surface de la pièce ». En outre, le

FaceMill-Diamond peut être inséré directement dans

la machine lorsqu'elle est nouvellement équipée

- sans travaux de réglage fastidieux nécessitant

l'expertise de l'opérateur.

La fraise Turbo 16 est également très bien notée en

matière de productivité : son pas exceptionnellement

fin augmente considérablement le débit copeaux

jusqu'à 50 %. Une gamme complète de plaquettes

rectifiées et à indexation rapide lui apporte une

flexibilité incroyable, tandis que les corps de fraises

sont en acier à outils résistant à la corrosion,

disposent d'un système d'arrosage interne et vont

de 25 à 250 mm (le programme impérial couvre des

diamètres de 1 à 6 pouces). Elles sont compatibles

avec une large gamme d'interfaces et de porte-outils

rotatifs standards.

Prouvant que la Turbo 16 est réellement conçue pour

l'avenir, les plaquettes sont les premiers produits

Seco Tools à intégrer des codes Data Matrix. Ces

codes à scanner stockent les informations sur les

produits et les lots et peuvent être lus via la nouvelle

Sur cette base, MAPAL a développé la fraise à

surfacer PCD de deux manières en 2019, augmentant

ainsi son potentiel de productivité.

Une durée de vie plus longue de l'outil et une meilleure

évacuation des copeaux grâce à des sorties de

liquide de refroidissement directement sur les arêtes

de coupe.

« Des valeurs de coupe élevées et le volume de

copeaux qui en résulte peuvent, dans certaines

circonstances, entraîner une érosion du corps de

l'outil. Pour contrer cet effet et maintenir un cycle de

vie économique du produit, nous avons optimisé le

concept de refroidissement et positionné les sorties

de liquide de refroidissement directement sur les

arêtes de coupe », explique Andreas Wittenauer.

« Cela garantit une meilleure évacuation des copeaux

et protège le corps de l'outil, en particulier pour

les applications avec une lubrification en quantité

minimale ou un refroidissement par air ».

Une comparaison directe avec la nouvelle génération

du FaceMill-Diamond et le modèle précédent permet

de constater les améliorations spécifiques. Un client

usine une pièce en AlSi1 avec un lubrifiant réfrigérant

20 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


sur un centre d'usinage. Les paramètres d'application

de la fraise de 63 mm de diamètre ont délibérément

été laissés les mêmes pour la comparaison : une

vitesse de coupe de près de 3 000 m/min et une

vitesse de broche de 15 000 tr/min.

En raison de l'exigence d'une surface très brillante,

l'avance par dent est de 0,04 mm et la profondeur

de coupe est de 0,8 à 1,2 mm. « Le client a tout de

suite été satisfait du nouvel outil », déclare Andreas

Wittenauer. « La surface obtenue est d'une qualité

nettement supérieure et l'enlèvement de copeaux

est plus efficace. Nous sommes heureux d'avoir pu

augmenter la durée de vie de l'outil de 15 % avec

le nouveau FaceMill-Diamond, et que le client

convertisse maintenant successivement tout son

stock ».

USINAGE OPTIMISÉ DES PORTE-ROUES : LA DURÉE DE VIE DES

OUTILS A AUGMENTÉ DE MANIÈRE EXPONENTIELLE, PASSANT DE

3 000 À 40 000 PIÈCES

Le FaceMill-Diamond est utilisé non seulement dans

les variantes standard disponibles, mais aussi comme

solution individuelle spécialisée, comme le montre

l'usinage d'un support de roue en AlSi12(T4) sur un

centre d'usinage. Les employés responsables du

processus se sont plaints de l'utilisation d'une fraise à

surfacer dans le processus d'origine.

Avec l'outil concurrent utilisé à l'origine, les valeurs de

coupe élevées requises pour des raisons de temps

de cycle, combinées à l'enlèvement de matière, ont

entraîné la formation de bavures critiques pour le

processus. Plus précisément, le copeau était plié à 90°

sur le périmètre de la pièce et n'était pas coupé, étant

plutôt retenu comme un « drapeau de bavure » sur le

bord de la pièce. Plusieurs difficultés sont apparues lors

de notre première conversation avec le client. Andreas

Wittenauer : « La pièce traitée thermiquement a une

forte tendance à vibrer et les copeaux durs usent le

corps de l'outil. De plus, plusieurs opérations de

fraisage sont nécessaires à différents endroits de la

pièce - l'enlèvement de matière peut atteindre 7 mm

axialement et 3 mm radialement ».

OUTILS

LA VARIANTE MODULAIRE OFFRE UNE PLUS GRANDE FLEXIBILITÉ

Les clients disposant d'une gamme variée de

machines souhaitent un certain degré de flexibilité

en ce qui concerne l'utilisation des outils. Afin de

répondre à cette demande, le FaceMill-Diamond

est désormais également disponible en version

modulaire avec une tête de fraisage. Andreas

Wittenauer nous donne plus de détails : « La version

modulaire du FaceMill-Diamond peut être utilisée de

manière flexible - en particulier pour la production de

petites séries et les machines qui utilisent différentes

interfaces, ou même pour les grandes séries où la

production est lancée sur une machine et ensuite

poursuivie sur une autre ».

Dans le cadre d'un projet client, la version modulaire

offre des améliorations tant pour la surface que pour

le temps de cycle par rapport à l'outil concurrent

utilisé précédemment. Avec une vitesse de broche

de 12 000 tr/min et une avance par dent de 0,1 mm,

la variante d'outil d'usinage de la FaceMill-Diamond

fraise environ trois secondes plus vite que l'outil

utilisé précédemment. Ainsi, le montage quadruple

sur la machine permet un gain de douze secondes

sur le temps de cycle.

Les spécialistes du Centre de compétence pour les

outils PCD ont opté pour une géométrie de coupe

spéciale combinée afin de répondre à toutes les

exigences prévues. Avec des valeurs de coupe

inchangées, à savoir une avance de 15 400 mm/min

et une vitesse de rotation de la broche de 7 000 tr/min,

la durée de vie de l'outil a été augmentée de manière

exponentielle : la FaceMill-Diamond fraise désormais

de manière fiable 40 000 porte-roue, alors que la

production précédente était de 3 000. Aujourd'hui, notre

client dispose de 16 FaceMill-Diamond en circulation

pour usiner sa production annuelle de 600 000 pièces.

La FaceMill-Diamond est un produit de haute

performance pour le surfaçage qui peut être utilisé

de manière encore plus économique et flexible grâce

à son perfectionnement. Ces variantes développées

en complément peuvent être commandées avec des

délais de livraison courts.

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 21


XAO

DP TECHNOLOGY ANNONCE

DES SOLUTIONS DE FAO ESPRIT

OPTIMISÉES POUR LES MACHINES

WILLEMIN-MACODEL

Willemin-Macodel est un fournisseur de solutions d'usinage de pointe, sur mesure, pour

des pièces complexes de très haute précision et à forte valeur ajoutée dans des secteurs

tels que l'horlogerie, la bijouterie, le médical, l'aviation, etc.

En raison de la configuration novatrice et de la complexité de certaines machines de

fraisage-tournage (508MT, 508MT2 X400, 408MT), la programmation et la simulation à

l'aide de logiciels de fabrication assistée par ordinateur (FAO) conventionnels peuvent

représenter un défi. Sans logiciel approprié pour piloter ces puissantes machines, il est

difficile d’exploiter pleinement leurs capacités et d’utiliser tous leurs avantages.

n collaborant directement avec Willemin-

Macodel et un certain nombre de clients clés,

les ingénieurs de DP Technology ont

développé un support personnalisé pour

Willemin-Macodel afin d'améliorer considérablement

l'expérience utilisateur et l'efficacité de la

programmation pour la série MT, y compris la

génération d’un code ISO optimisé et prêt à l’emploi.

JUMEAU NUMÉRIQUE ESPRIT DE LA MACHINE

WILLEMIN-MACODEL 508MT2

Parmi les capacités clés d'ESPRIT pour ces

machines, on peut citer :

- Création et tri des opérations dans les

coordonnées de travail requises.

- Optimisation de la simulation pour qu'elle

corresponde au code ISO de sortie et au

comportement réel de la machine.

- Affichage des différentes informations de

fonctionnement pour faciliter la programmation

dans ESPRIT.

- Interface simple pour définir les paramètres

globaux de la machine.

- Affichage simple des mâchoires de l'étau sur la

tourelle.

- Solution rapide pour monter le mandrin et la

pince de serrage sur la broche principale et les

sous-broches.

- Possibilité de programmer des cycles

d'engagement et de désengagement de la

contre-pointe.

- Programmation des cycles d'engagement et de

désengagement de la lunette d'étau.

- Possibilité pour l'utilisateur de désigner une

opération de fraisage comme une opération de

tronçonnage.

22 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


SUPPORT ESPRIT OPTIMISÉ POUR LES MACHINES

WILLEMIN-MACODEL

Bien connus dans l'industrie pour la génération de

code ISO sans modification, les ingénieurs de DP

ont également travaillé en étroite collaboration avec

les spécialistes des machines Willemin pour créer un

package de machine numérique clé en main, composé

de post-processeurs et de machines virtuelles pour la

série MT. Cela permet d'éliminer le temps passé à

éditer le code ISO et de rationaliser la configuration

de la machine et le déroulement du premier article

pour les utilisateurs finaux.

XAO

« L’équipe de développeurs des post-processeurs

ESPRIT a collaboré avec l'équipe de Willemin-

Macodel pour développer une solution logicielle

spécifique à WM qui permet de traiter rapidement

des pièces complexes sur nos machines-outils de

fraisage-tournage en 5 axes », explique Jim Davis,

Responsable des Applications chez Willemin.

ESPRIT fournit non seulement une solution de FAO

dédiée pour les machines Willemin-Macodel, mais

aussi une expertise et des connaissances techniques

étendues pour s'assurer que les utilisateurs finaux

démarrent rapidement et continuent à fonctionner au

maximum de leur efficacité avec les machines de la

série MT.

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

LA RÉFÉRENCE

EN DÉCOUPE JET D’EAU

ULTRA HAUTE PRESSION

PIONNIER EUROPÉEN DANS LA CONCEPTION

& LA RÉALISATION DE MACHINES-OUTILS

DE DÉCOUPE AU JET D’EAU

CONCEPTION & FABRICATION

EN 9100

BUREAU VERITAS

Certification

EN 9001

BUREAU VERITAS

Certification

Depuis 1989, nous développons des technologies novatrices

> SYSTÈME DE DÉCOUPE EN 3, 4 OU 5 AXES

> JUSQU’À 6200 BAR DE PRESSION

> MULTI-TÊTES DE DÉCOUPE ET MULTI-PONTS

> TOUTES DIMENSIONS DE TABLE

> CONCEPTION DE MACHINES SPÉCIALES

> …

Retrouvez-nous à

LYON EUREXPO

en 2021

LDSA S’ENGAGE

POUR LA REFORESTATION

nous compensons les émissions

carbone liées à la fabrication de

votre machine et à son transport...

Nos engagements sur

notre site internet

Votre contact

Cyril PERIGOT

Responsable Commercial

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 23


XAO

UNE MACHINE DE DÉCOUPE

LASER À GRANDE VITESSE UTILISE DE

NOUVEAUX DÉVELOPPEMENTS CNC

POUR ACCÉLÉRER LE DÉBIT

NUM, le spécialiste de la CNC apporte son

expertise à Grupo Plasma Automation - l’un

des principaux constructeurs d’équipements

de fabrication d’Amérique latine - à développer

une machine de découpe laser grande vitesse

innovante qui utilise un contrôle adaptatif de la

hauteur en temps réel afin d’accélérer le débit.

rupo Plasma Automation comprend huit

entreprises spécialisées dans la conception

et la fabrication d’automatismes de

fabrication. Le groupe produit une large

gamme de machines de découpe au plasma, au laser

et au jet d’eau. Fondé en 1991, GPA a connu une

croissance constante au fil des ans et s’est constitué

une clientèle importante et prestigieuse.

Il dispose de plus de 700 systèmes de découpe

installés dans des entreprises rien qu’au Mexique,

et dessert aujourd’hui le marché national et

international.

La dernière machine de découpe laser CNC

de GPA est conçue pour fournir aux fabricants

de tôles une solution de découpe de précision

ultra-flexible. Baptisée SPEED CUT, la machine

est capable de découper une grande variété de

métaux de différentes densités, notamment le fer

galvanisé, l’aluminium, le laiton, l’acier inoxydable

et l’acier au carbone. Elle dispose d’une surface

de travail de 1,5 x 3 mètres et d’une vitesse de

coupe maximale de 120 mètres par minute, avec

une précision de positionnement de 40 microns.

Le système offre un fonctionnement extrêmement

souple, même à des vitesses élevées.

24 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


XAO

Afin d’optimiser les performances et la fiabilité,

la nouvelle machine de découpe de GPA est

entièrement basée sur la technologie laser et de

contrôle de pointe de l’industrie. La source laser

est un système à fibre d’ytterbium à l’état solide

d’IPG Photonics de 2 kW, avec une longueur

d’onde de 1,07 micromètre, tandis que la tête de

coupe est une unité LightCutter 2.0 de Precitec.

Cette tête de coupe est réputée pour ses

performances dynamiques : elle est dotée d’un

réglage motorisé automatisé de la position axiale

du foyer, peut supporter des accélérations allant

jusqu’à 3 g et couvre une grande plage de mise à

feu jusqu’à 23 mm.

Toutes les fonctions de positionnement de la

tête de coupe sur la machine sont contrôlées

par un système CNC NUM Flexium+ 8. Selon

Omar Sandoval, propriétaire et PDG de GPA,

« Nous avons choisi de nous associer à NUM

principalement en raison de sa plate-forme

CNC à architecture ouverte et de la volonté de

NUM de participer activement à des projets de

développement communs comme celui-ci. »

Les quatre axes de la machine sont entraînés

par des servomoteurs BPX à couple élevé,

commandés par des variateurs numériques

NUMDrive X. Les axes à portique Y1 et Y2 sont

équipés de puissants moteurs de 9,8 Nm, tandis

que les axes X et Z sont équipés de moteurs plus

petits de 2,7 Nm et 1,4 Nm, respectivement.

Le logiciel de mise en service FlexiumTool de

NUM permet de régler les axes Y1/Y2 pendant

que la synchronisation est active, ce qui constitue

un moyen très puissant de maximiser les

performances et la précision.

L’axe Z contrôle la hauteur verticale de la tête de

découpe laser au-dessus de la feuille de métal qui

est découpée. En exploitant la fonction « opérateur

dynamique » (DO) de la commande numérique NUM,

qui permet d’intégrer des cycles machine déclenchés

par des événements dans le noyau CNC en temps

réel, l’utilisateur de la machine bénéficie d’un système

de contrôle dynamique automatisé de la hauteur qui

s’adapte à des vitesses de découpe extrêmement

rapides.

Le système interprète les données du capteur

de hauteur de la tête de coupe et les utilise pour

ajuster très rapidement les paramètres de la

boucle proportionnelle-intégrale-dérivée (PID) de

l’asservissement de l’axe Z. Le capteur de hauteur

est également utilisé pour faciliter une routine de

détection automatique des feuilles en déterminant

les dimensions de la pièce, le zéro et le décalage

angulaire, ce qui simplifie encore le fonctionnement

de la machine.

Steven Schilling, directeur général de NUM Corporation

à Naperville, dans l’Illinois, souligne : « Nous sommes

ravis de collaborer avec GPA au développement de

cette nouvelle machine. En plus des systèmes de

contrôle de hauteur adaptatif en temps réel et de

détection des feuilles, la version personnalisée du

logiciel NUMcut que nous fournissons comporte une

bibliothèque utilisateur des conditions de coupe des

matériaux. Elle est préchargée par GPA avec les

niveaux de puissance laser, les vitesses de coupe,

et autres en fonction du type et de l’épaisseur du

matériau. La mise à disposition de cette bibliothèque

permettra d’accroître la productivité et la précision de

coupe de la machine. »

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 25


TÉMOIGNAGES

AXSYS INDUSTRIES DIGITALISE

SON ATELIER DE PRODUCTION AVEC

LES SOLUTIONS HEXAGON NCSIMUL ET

WORKPLAN

Axsys Industries – jeune groupe industriel

spécialisé dans l’usinage (pôle ARM) et la

chaudronnerie (pôle CSI) – a fait très tôt le

choix du « digital » pour gagner en efficacité

et en productivité.

uarante ans, c’est parfois l’âge des remises

en question… C’était le cas, il y a dix ans,

de Franck Bonassera. Manageur au

parcours éclectique, il décide alors de se

lancer dans l’aventure entrepreneuriale, en prenant

les rênes d’ARM, une société spécialisée dans

l’usinage de précision. Son fait d’arme : multiplier son

chiffre d’affaires par 4 en dix ans. Soucieux de

marcher sur deux jambes, il acquiert neuf ans plus

tard CSI, une entité forte en chaudronnerie, serrurerie

et mécano-soudure. Là aussi, essai transformé : les

exercices opérationnels passent rapidement de

négatif à positif.

Les talents de gestionnaire de Franck Bonassera,

(chercher de nouveaux clients, investir dans de

nouvelles machines, se diversifier, obtenir la certification

ISO 9001) et son intuition dans les bienfaits

de l’informatique industrielle ont tous deux compté

dans cette réussite. Conscient de ses lacunes en

mécanique, il décide assez tôt de se former au métier

de régleur sur machines-outils, passant un certificat

de qualification paritaire de la métallurgie. « Je suis

fier de ce diplôme, autant que de mon MBA obtenu à

Neoma », souligne Franck Bonassera.

Au cours de cette formation, son intuition est

confortée : « Jusque-là, nous fabriquions de manière

conventionnelle dans nos ateliers. Il fallait absolument

passer à l’étape digitale pour maîtriser avec finesse

nos temps de production, éliminer au maximum les

incidents machines et améliorer la qualité… tout en

facilitant la réalisation des devis et factures », déclare

Franck Bonassera.

26 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


TÉMOIGNAGES

CAPITALISER LE SAVOIR-FAIRE DE L’ENTREPRISE

Pour créer une chaîne numérique de la commande

clients à la fabrication finale, la société ARM a

également investi dans des outils de gestion de

la production (WORKPLAN) et de la simulation

(NCSIMUL), tous deux édités par le groupe

Hexagon. « Je voulais une gestion de production

qui livre des indicateurs de temps et de coûts : sur

quels ordres de fabrication a-t-on gagné ou perdu

du temps ? Sur quels devis a-t-on gagné ou perdu

de l’argent ? Etc… À chaque fin de mois tombe un

compte de résultat. WORKPLAN offre également

la possibilité de planifier des tâches et, ainsi, d’optimiser

le temps d’emploi des machines », témoigne

Franck Bonassera.

En usinage, la programmation des trajectoires

outils de manière standard peut contenir deux types

d’erreurs, celles liées à la programmation humaine

et celles liées au post-processeur (qui traduit ladite

programmation des trajectoires en programme

ISO). Selon Franck Bonassera, « NCSIMUL permet

d’éliminer automatiquement les erreurs dues au

post-processeur et aux programmeurs grâce à la

performance du jumeau numérique ».

Pour lui, l’intérêt d’un logiciel de simulation tel que

NCSIMUL ne s’arrête pas là car les programmes

qu’il contient nourrissent une banque de données

exploitable par tous les opérateurs. Ce sont autant

de cas pratiques qui restent en mémoire dans

l’entreprise, quand autrefois des pans entiers de

savoir-faire la quittaient avec, par exemple, le

départ à la retraite d’un sénior.

À terme, les équipes d’ARM comptent utiliser

pleinement le potentiel de WORKPLAN et de

NCSIMUL. « Ils nous ouvrent les portes de l’automatisation

ainsi qu’une utilisation de nos outils de

production 24h/24 » explique Franck Bonnassera.

Le groupe Hexagon a été un partenaire fiable au

cours de cette montée en compétences, notamment

par l’accompagnement du personnel d’ARM

dans la digitalisation.

C’est une très belle démonstration de l’impact

d’une suite logicielle sur la productivité de

l’atelier… un exemple à suivre.

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 27


TÉMOIGNAGES

VISI AIDE UN MOULISTE À

RELEVER DE NOUVEAUX DÉFIS

« Le haut de gamme du début à la fin » pour

la nouvelle identité d’Alpha Precision.

À la suite du remaniement de leur image

de marque ainsi que de leur site web

ces dernières semaines, un fabricant de

moules à injection se réjouit de relever de

nouveaux défis et de décrocher des contrats

importants dans les domaines du médical,

de l’aérospatiale et de l’automobile.

VISI, le logiciel CFAO spécialisé pour l’industrie du

moule et de l’outillage se développait et s’enrichissait

de nouvelles fonctions. Même les entreprises

qui n’avaient pas de compétences en informatique

investissaient dans la technologie afin de survivre.

Le logiciel a eu un impact énorme sur l’industrie de

l’outillage et nous a donné un avantage concurrentiel

pour résister à la crise. »

lpha Precision affirme qu’il repousse les

limites du possible de la mécanique de

précision grâce à des logiciels à la pointe de

la technologie. Ceci les a aidés notamment,

à traverser la récession qui a frappé leur pays, la

République d’Irlande, en leur donnant un avantage

concurrentiel pour travailler sur des marches haut de

gamme.

Il explique que c’est dorénavant « le haut de

gamme du début à la fin » pour Alpha Precision

- du personnel haut de gamme construisant des

outillages haut de gamme à l’aide d’un logiciel haut

de gamme. « La technologie favorise un processus

plus automatisé, ce qui signifie que notre personnel

a besoin d’un savoir-faire différent aujourd’hui pour

utiliser VISI à la hauteur de son potentiel. »

Alpha Precision, basée à Tubbercurry dans le comté

de Sligo, exploite la quasi-totalité des modules de

VISI, ce que Brendan Feely décrit comme un outil

de communication intégré.

« Il y a plusieurs années, l’Irlande a connu un exode

des contrats de fabrication d’outillages au fur et

à mesure que le travail se déplaçait à l’étranger,

plus particulièrement en Chine. En même temps,

Et il décrit VISI comme étant le fil conducteur à

travers tout l’environnement de la fabrication des

outillages. « Nous avons un éventail de machines

pour différentes tâches, donc nos opérateurs

possèdent des compétences différentes. Les

préparations, avec le logiciel, sont effectuées en

amont de l’usinage et, parce qu’il y a plusieurs

modes opératoires telles que la modélisation, le

fraisage, l’électro-érosion à fil et l’électro-érosion

par étincelage, le logiciel est logiquement adapté

à chaque situation. Un opérateur qui travaille dans

un mode d’usinage donné n’est formé que sur le

module de VISI correspondant ».

28 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


Il compare l’atelier comme un groupe de personnes

de nationalité différente et qui ne parlent que leur

propre langue. « Une langue est la modélisation,

et il y a également l’analyse des flux, le fraisage et

l’érosion par fil et par étincelage. VISI est le langage

commun qui réunit tous ces processus et garantit

que toutes les opérations se succèdent avec une

grande fluidité à travers l’atelier d’outillages. »

lors de l’expédition il s’agit d’un outillage fini, contrôlé

avec précision avec une tolérance de l’ordre du

micron destiné, aux secteurs de l’automobile et du

médical.

L’entreprise a investi dans la plupart des modules

de VISI, y compris Modelling, Analysis, Flow, Mould,

Progress, EDM par fil et par étincelage, ainsi que 2D

Milling, 3D Milling et High Speed Milling. Le logiciel

est utilisé à chaque étape de leur processus en

commençant par l'établissement d'un devis précis

pour le client. « Nous utilisons les outils d’analyse de

VISI pour vérifier les dépouilles et tous les éléments

différents que nous devons incorporer dans le moule

tels que les noyaux et les pièces latérales ».

TÉMOIGNAGES

L’entreprise, qui compte 16 employés, fabrique en

moyenne une quarantaine d’outillages par an, avec

des dimensions allant de 100 x 100 x 100 mm, jusqu’à

600 mm x 1 m, principalement pour les secteurs de

l’automobile, du médical, du conditionnement et de

l’électronique.

En collaboration avec leurs clients de la conception

initiale jusqu’à la production finale, il nous explique

que l’équipe de conception utilise VISI pour concevoir

des moules complexes, tels que des moules

multi-empreintes pour un client du médical et des

outillages par injection en deux passes, ce qui

implique un surmoulage. « Bien que la production

par injection en deux passes ajoute un autre élément

en impliquant un second matériau et un second

procédé, celle-ci reste simple et efficace grâce à

VISI. »

Grâce aux programmes de VISI qui pilote le fraisage

à grande vitesse sur les centres d’usinage

Röders et Makino F3 et F5, les défis posés par

l’industrie médicale, qui exige des tolérances très

fines, sont facilement surmontés. « Les broches de

haute qualité qu’équipent nos machines tournent

à 42 000 tr/min pour les opérations de très petits

détails, les électrodes sont usinées sur le Makino F3

et les opérations de haute définition sont réalisées

sur le F5. Et nous avons la possibilité d’usiner en

une seule nuit une cavité qui aurait nécessité auparavant

une semaine. Grâce à VISI Machining, nous

sommes capables de rapidement produire une pièce

médicale hautement polie aux détails fins avec la

finition par fraisage et un plan de joint à une précision

de l’ordre du micron. »

VISI Electrode & Wire pilote également les machines

EDM d’Alpha Precision pour l’électro-érosion par

étincelage et l’électro-érosion par fil avec une

machine Mitsubishi. Il nous explique que les différentes

pièces sont usinées sur chaque machine et

« Lorsqu’une commande est confirmée, nous travaillons

en étroite collaboration avec les moulistes du

client sur la conception et la modélisation, y compris

l’analyse des flux et la configuration de l’outil. Une

fois que le modèle 2D est décomposé et que nous

avons obtenu la modélisation 3D de l’outillage, nous

commençons à apprécier la grande puissance de

VISI qui contrôle tout dans un seul environnement en

partant de la conception en passant par le fraisage

et l’électro-érosion par fil. Du fait de ne pas passer

par des interfaces externes, il y a une cohérence

parfaite intégrée dans la technologie à toutes les

étapes du processus. »

VISI assure que toutes les opérations de fraisage

ayant une préparation complexe et une haute vitesse

de finition seront traitées rapidement et avec précision,

ce qui est essentiel à leur bon fonctionnement.

« Nous fabriquons beaucoup de pièces uniques pour

chaque moule, ce qui veut dire que les programmes

sont lancés une seule fois. En tant que fabricants

d’outillages, il faut que nous soyons très efficaces

chaque fois que nous produisons du code CN et VISI

est une aide précieuse pour cela. »

Bien que l’activité principale de l’entreprise soit

la fabrication d’outillages pour les moules à injection,

ils exercent également dans les domaines de

moulage par soufflage et d’outils de formage et sont

également expérimentés dans la réalisation d’outillages

de presse spécialisés.

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 29


TÉMOIGNAGES

FIABILISATION ET OPTIMISATION

DES PROCESSUS DE FABRICATION DES

MACHINES-OUTILS CN AVEC VERICUT

À l’occasion du dernier évènement

de CGTech, le VUE (VERICUT Users’

Exchange) chez DMG MORI France à

Roissy le 6 octobre 2020, l’équipe française

a présenté la dernière version du logiciel

VERICUT 9.1.1.

’objectif de cet évènement était de montrer

durant une journée aux invités de CGTech, avec

l’équipe de DMG MORI France, l’efficacité du

logiciel VERICUT 9.1.1 avec une série d’essais

sur les machines-outils du constructeur.

Organiser un tel évenement était courageux mais aussi

un coup de maitre en pleine disette vis-à-vis des clients

utilisateurs et aussi pour engranger les remarques du

terrain, si précieuses pour les équipes de développement.

Une bonne vingtaine de participants motivés

représente un bon score et ils n'ont pas été déçus ni

par la qualité des présentations avec des questions

réponses pertinentes ni par le plateau technique mis

à disposition par DMG MORI Roissy pour les essais.

Sans entrer dans le détail, relevons qu'un projet fabrication

additive est dans les tuyaux, un module dedié

aux composites en programmation et simulation est

prêt avec un bureau à Lorient qui sera aussi spécialisé

en robotique appliquée. Les fonctionnalités en

drappage avec couteau ultrasonique et en perçage/

rivetage ont été encore optimisées. A étudier de près

au prochain JEC World.

DES NOUVEAUTÉS QUI RÉPONDENT AUX BESOINS

DE FLEXIBILITÉ NAISSANTS.

CGTech met à disposition des licences « Cloud »

afin de permettre à ses clients de devenir plus

flexible dans l’organisation de leur travail. Cette

licence est accessible avec une simple connexion

internet, aucun VPN n’est nécessaire et les utilisateurs

bénéficient du serveur sécurisé de CGTech.

Améliorations VERICUT 9.1.1

- Performances accrues

- Informations plus importantes disponibles sur les

graphiques

- Affichage plus rapide

- Temps optimisés plus précis

L’ambiance graphique est dorénavant dotée

d’occlusion ambiante afin de refléter la réalité et

projette les ombres dans la machine.

Il est également possible d’utiliser des couleurs

de texte différentes pour faciliter la lecture du

programme CN. Améliorations de la Multi Tool

Station, les informations sont désormais spécifiques

à chaque outil attaché à la station (et non

plus à la station), les collisions et erreurs reportées

sont également spécifiques.

De nombreuses autres options sont disponibles

pour les utilisateurs qui vont bénéficier de la mise

à jour de la dernière version du logiciel.

30 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


LES AMÉLIORATIONS DE FORCE OPTIMISATION

L’utilisateur du logiciel bénéficie d’une analyse et

d’optimisation plus rapides et plus faciles à mettre

en place grâce au nouveau mode « Learn » de

FORCE et aux améliorations des graphiques.

DÉMONSTRATIONS DANS L’ATELIER DE DMG MORI

ATELIER FRAISAGE :

- Pièce finale

- Matière : Aluminium 2014

- Outils (fournisseur Seco Tools)

- T1 : Fraise hémisphérique 3.5 LC5

- ZEFF = 2

- FHA = 30°

- GAMF = 0°

- Outils (fournisseur Seco Tools)

- T2 : Fraise hémisphérique 2.5 LC5

- ZEFF = 2

- FHA = 30°

- GAMF = 0°

- Outils (fournisseur Seco Tools)

- T3 : Fraise hémisphérique 1.5 LC2.5

- ZEFF = 2

- FHA = 30°

- GAMF = 0°

- Outils (fournisseur Seco Tools)

- T4 : Fraise hémisphérique conique 2.5x5° LC10

- ZEFF = 2

- FHA = 30°

- GAMF = 0°

TÉMOIGNAGES

Tableau des temps avec les différents outils :

LE MODE « LEARN » INTRODUIT L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

DANS L'OPTIMISATION.

VERICUT analyse l’usinage pendant que l’utilisateur

simule son programme CN. Il va ensuite

proposer automatiquement des réglages d’outils

optimisés et il peut auto-optimiser les programmes

CN grâce à cet apprentissage. Avec ce nouveau

mode d'analyse, presque tout le monde peut créer

des programmes CN avec un niveau d’optimisation

significatif.

Il est possible d’utiliser ce mode à partir de

programmes existants qui tournent déjà dans

l'atelier ! CGTech met également à disposition son

expertise pour l’Analyse et l’Optimisation sur les

centres de Tournage/Fraisage multi-canaux.

On peut donc observer un gain de 20 % en temps

d’usinage, sans toucher au programme et sur une

pièce de démonstration de petit format.

Alors que l’on note un léger défaut d’état de surface,

lié au type d’usinage qui est en bout de fraise hémisphérique

sur la première pièce usinée sans FORCE, on

observe une amélioration de cet état de surface avec

les pièces usinées une fois le programme passé sur

FORCE.

FIABILISATION DES PROCESSUS

Rappels Force

- Basé sur les principes fondamentaux de l’usinage.

- Qui ont fait leurs preuves depuis que l’on usine des

pièces.

- Modèle mathématique prenant en compte :

- Tous types d’outils (formes et fabricants).

- Tous types d’opérations d’usinage.

- Fonctionne sur tous les types de machines (fraisage,

tournage et perçage).

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 31


TÉMOIGNAGES

JPB SYSTÈME : UN LOGICIEL,

PLUSIEURS SOLUTIONS

JPB Système a été fondé en France en

1995 en tant que fournisseur de l’industrie

aéronautique. La branche Polonaise a été

créée en 2016 à Jasionka, près de Rzeszów.

Au travers de ses deux sites, l’entreprise

emploie plus de 130 personnes. La société

JPB Système est membre de l’Aviation

Valley, fédérant l’ensemble des fabricants

polonais de l’industrie.

TOUT D’ABORD : UN PARC MACHINE SOLIDE

Depuis ses débuts, l’entreprise s’est focalisée sur

le développement et la production de fixations pour

les moteurs d’avion. « JBP Système est un fournisseur

direct pour les fabricants de moteurs d'avion

tels que Safran, Rolls-Royce, Pratt & Whitney et

General Electric. », précise Marek Chiliński, Chef

Ingénieur, JPB Système. Les pièces produites en

France et en Pologne se trouvent dans pratiquement

tous les avions commerciaux actuellement

exploités par la plupart des grandes compagnies

aériennes mondiales.

JPB Système travaille principalement sur des

centres de tournage DMG MORI. Les machines

NZX1500/200, qui, en plus du tournage, permettent

des opérations de fraisage avancé. Le parc de

machines de l'entreprise comprend également des

tours Okuma et Nakamura-Tome, des machines

longitudinales multi-axes de Citizen, des centres

de fraisage 3 axes et un centre 5 axes de chez

FANUC ROBODRILL.

La société JPB Système incarne le concept de

l’Industrie 4.0. Equipée de six centres DMG MORI,

une de leur ligne de production est complètement

automatisée et dispose d’un système d’intelligence

artificielle. La ligne est intégrée aux systèmes de

mesure une fois que la production d'armement est

complètement autonome.

« JPB Système produit ses propres produits,

comprenant des solutions protégées par des

brevets internationaux. » Marek Chiliński, Chief

Engineer, JPB Système

32 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


TÉMOIGNAGES

Les produits de l’entreprise sont souvent spécialisés

pour une application donnée. En raison de

la catégorie, de la complexité et de la variété des

moteurs d'avion, les pièces doivent être modifiées

et adaptées aux systèmes existants ou conçues

par le client. Assurer une qualité élevée constante

est un vrai défi !

Leurs produits ont un impact direct sur la sécurité

des avions et les coûts d’exploitation. Chaque

étape de production exige les plus hauts standards

de qualité.

En raison des conditions de travail exigeantes des

pièces de moteurs d'avion et de la plupart des

autres produits de JPB Système, la société utilise

principalement des alliages de nickel et de l'acier

inoxydable certifiés résistants à la chaleur.

TECHNOLOGIE COMPLÈTE

JPB Système essaie d'appliquer des technologies

et des opérations qui permettent à la production

d'être aussi complète, efficace et automatisée que

possible. La plupart des pièces nécessitent des

opérations de tournage, de fraisage, de perçage,

de burinage et d'ébavurage qui la plupart du temps

sont effectuées individuellement sur une seule

machine.

La plupart des tours de l’entreprise est équipée de

deux broches. Chacun de ces tours est programmé

pour que le travail se fasse sur les deux broches

en même temps, parfois avec trois outils de coupe

travaillant simultanément.

UN LOGICIEL, PLUSIEURS SOLUTIONS

La branche française de JPB Système utilise

depuis plusieurs années le logiciel de FAO ESPRIT

pour préparer ses programmes de tournage et

fraisage. Dans les locaux polonais, le logiciel a

été implémenté en 2019 et permet aux utilisateurs

d'exploiter globalement l'ensemble du parc de

machines.

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 33


TÉMOIGNAGES

L'un des derniers produits, dont l'usinage a été

modélisé dans ESPRIT, est un tendeur spécial de

tendon, équipé d'un mécanisme autobloquant. Bien

que les détails de cet appareil soient produits sur

des centres de tournage, les premiers prototypes

ont été modélisés et réalisés sur une fraiseuse

5 axes, fraisant exceptionnellement des surfaces

normalement tournées.

ESPRIT est principalement utilisé pour la programmation

d'opérations en fraisage 3, 4 et 5 axes

sur la machine FANUC ROBODRILL. La plupart

des projets sont des prototypes de nombreuses

idées et de nouveaux produits. La complexité et

la variété de ces conceptions sont relativement

importantes, et le degré de complexité est élevé,

en particulier parce que ces structures n'ont pas

encore été optimisées.

JPB Système se focalise sur la qualité et le niveau

de finition, ainsi chaque prototype de pièce,

programmée avec ESPRIT, est présenté au client

pour ses propres tests internes.

En plus des opérations de fraisage de base,

l'usinage d'un détail nécessitait l'utilisation d'une

opération de copeaux 5 axes, d'une finition globale

et d'un contournage multiaxe.

Le programme permet l'utilisation efficace de

toutes les machines-outils possibles, ainsi qu'une

simulation virtuelle précise de la machine et de ses

équipements : instrumentation, outils et cinématique

des axes.

JPB Système utilise divers matériaux, y compris

l'acier inoxydable, l'aluminium, les plastiques,

l'inconel, le laiton et l'acier au carbone en utilisant

le catalogue d'outils complet (y compris les

couteaux en T et tore, les barres d'alésage et les

outils spéciaux).

Un défi supplémentaire est la nécessité de fraiser

des éléments axisymétriques, tels que des tours,

où le tournage de contours relativement facile,

régulier et continu, nécessitant parfois l'utilisation

de tous les outils et les capacités cinématiques

d'une fraiseuse 5 axes.

Le code généré est optimisé pour la machine-outil

et ne nécessite pas de modification sur le contrôleur.

De manière significative, cela réduit le risque

de collision et accélère son travail.

« Le logiciel ESPRIT implémenté permet à JPB

Système de réaliser toute sa gamme d'opportunités

technologiques et de rester compétitif sur

le marché de l'aviation. » Marek Chiliński, Chef

Ingénieur, JPB Système.

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

34 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE LA CONCEPTION

AVEC CAD-MAGAZINE

ALLEZ À LA RENCONTRE DE VOS PUBLICS

Tout en restant en télétravail

Vos Webinars Technologiques clefs en mains

- Formation en ligne de vos clients

- Présentation de nouveaux produits

- Cas d’application client

Avec un ou plusieurs participants de votre choix, présents en un lieu ou délocalisés,

Christian GLADIEUX, rédacteur en chef de CAD-MAGAZINE, animera vos échanges et fera réagir

– via le Tchat – les internautes assistant à votre présentation.

Observateur attentif du marché de la conception numérique, il apportera à votre événement sa

caution journalistique et la mise en perspective de votre offre, dans son univers concurrentiel.

CONTACT

Jean-Guillaume CANUET

jg.canuet@groupe-cimax.fr

06.63.01.17.59

COMPRENDRE

Les Webinars de CAD-MAGAZINE en 6 points

1PERSONNALISATION

Invitations, présentations,

supports visuels personnalisés à

votre marque.

2

ANIMATION

Votre événement présenté par le

rédacteur en chef de

CAD-MAGAZINE.

3

DIRECT

Communiquez avec vos clients,

prospects et nos lecteurs pour

interagir et réagir via le Tchat.

4STRATÉGIE DIGITALE

Relayez simultanément, ou en

différé, la Webconférence via vos

réseaux sociaux.

5RETRANSMISSION

Vos Webinars toujours

disponibles en rediffusion sur le

site Cad-Magazine.com.

6

SIMPLICITÉ

Communiquez simplement,

directement, et depuis n’importe

où, avec vos publics !


EQUIPEMENTS

UN FOISONNEMENT AU

SERVICE DE LA PRODUCTIVITÉ

Les nouveautés dans les équipements de production et assimilés sont toujours nombreuses

mais c'est une véritable accélération qui est constatée ces derniers mois comme si les fabricants

avaient mis la crise à profit pour doper leur R&D.

INDUSTRIE 4.0… QUAND LE FUTUR RÉPOND

PRÉSENT !

L'avènement prochain de l'Industrie 4.0 constitue

un sujet de plus en plus central dans les médias

comme parmi les professionnels. Toutefois, il

manque encore, sur le terrain, certains outils

importants pour mettre en pratique cette nouvelle

norme de l'industrie.

C'est dans ce contexte que s'inscrit IC4F (Industrial

Communications for Factories - communication au

sein des industries de transformation), un consortium

dans lequel STILL a joué un rôle actif. Au total,

15 partenaires issus aussi bien de l'industrie que de

la recherche dont Robert Bosch GmbH, Siemens,

Deutsche Telekom AG et Nokia, ont travaillé sur

ce projet. Ensemble, nous avons développé une

« boîte à outils » technologique favorisant la mise en

place d'une infrastructure industrielle informatique

et de communication à la fois modulable et fiable »,

explique Ansgar Bergmann, chef de projet de la

division Technologie & Innovation et responsable

IC4F chez STILL. Cette boîte à outils a pour socle

une architecture ouverte, permettant des extensions

modulaires pour de nouvelles applications et technologies

de communication.

Parmi les technologies clés mobilisées, on peut citer

la 5G, l'informatique en périphérie multi-accès (MEC

- Multi-Access-Edge-Computing), le cloud computing

(ou informatique en nuage), la virtualisation ainsi que

la surveillance et l'analyse industrielles. L'objectif est

de créer des solutions de communication sécurisées

et réactives au service des industries et de proposer

de nouvelles normes facilement applicables. « Les

résultats de nos recherches vont permettre aux

utilisateurs de sélectionner, en fonction de leurs

exigences de migration spécifiques, les technologies

informatiques et de communication appropriées

conformes aux exigences de l'industrie 4.0 » poursuit

Ansgar Bergmann.

Des jumeaux numériques pour travailler en réel

dans un monde virtuel. Une de ces démonstrations,

intitulée « Use Case Truck-to-X Communication »,

est axée sur l’ouverture et la fermeture d’une porte

dans un hall d'usine à partir d'une simulation dans

un monde virtuel. La porte s’ouvre automatiquement

dès qu’un chariot élévateur s’approche (en fonction

de critères précis). L'implémentation de ce contrôle

de porte a été réalisée grâce à un nouveau concept

appelé « enveloppe de gestion libre », ou OpenAAS

(Open Asset Administration Shell). À cette fin, il a été

créé des doubles numériques du chariot élévateur

et de la porte. Dans ces modélisations réalisées au

36 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


sein d'OpenAAS, toutes les propriétés physiques du

chariot élévateur et de la porte ont été répliquées

avec actualisation en temps réel.

La modélisation virtuelle qui contrôle les processus

compare constamment les données et, par exemple,

n'ouvre la porte que si le chariot élévateur se trouve

en temps réel dans une configuration adaptée aux

critères de passage (hauteur du mât, vitesse du

chariot…). La gestion pour la circulation du chariot

élévateur est également accessible et actionnable

par le système de contrôle de l'usine et peuvent être

transférés du monde réel à un monde virtuel. Le

cariste, quant à lui, est averti en cas d’arrêt automatique

pour cause de passage trop étroit.

Il ajoute « La stratégie consiste à industrialiser les

machines que nous avons conçues et fabriquées

et pour lesquelles nous avons des demandes

récurrentes. Il s’agit, par exemple, du débarreur

(système automatique de déchargement de barres

après usinage) ou du portique d’aide au chargement.

En parallèle, nous développons des solutions

dont nous sommes convaincus qu’elles apporteront

de la valeur ajoutée à nos clients. Citons, par

exemple, la fabrication d’un embarreur équipé

d’une fonction débarreur. Enfin, nous conservons

une activité adaptation/demande spéciale (ex :

profilés spéciaux, machines spéciales). »

EQUIPEMENTS

Avec un tel système, les dégâts causés aux portes,

si fréquents aujourd’hui, appartiendront désormais

au passé !! Une grande partie des connaissances et

de l'expérience capitalisés avec le projet IC4F vont

pouvoir rapidement être intégrés dans des solutions

industrielles concrètes, avec à la clé d'immenses

avantages pour les clients STILL. « Avec un tel savoirfaire,

nous sommes plus que jamais l'interlocuteur

idéal pour tout ce qui concerne l'industrie 4.0 et d'une

manière générale les réseaux intralogistiques »,

conclut Ansgar Bergmann.

BUCCI INDUSTRIES FRANCE : UN NOUVEL ESPACE

ET UNE ORGANISATION RENFORCÉE POUR ACCOM-

PAGNER L’ACTIVITÉ

Le spécialiste des Périphériques Machines

BUCCI Industries France annonce la forte

croissance de son activité dédiée à l’étude et

à la réalisation d’applications spéciales. Pour

accompagner ce développement, l’organisation

a été renforcée. Les équipes du Bureau d’Etudes

et du département R&D viennent d’emménager

dans une extension de 450 m 2 du bâtiment

principal. Un véritable succès pour ces activités

lancées en 2006.

De plus en plus sollicité, le Bureau d’Etudes développe

principalement des périphériques pour le

secteur du décolletage. Il intervient également dans

d’autres domaines tels que l’assemblage, la robotique

(chargement, déchargement, usinage composite…).

Précisons que BUCCI Industries France est

la seule filiale du Groupe italien BUCCI Industries,

à disposer d’un Bureau d’Etudes dédié aux développements

spéciaux. Les principaux clients sont

basés en France, mais l’équipe répond aussi aux

sollicitations de la maison mère et des filiales

situées au Benelux, en Suisse et aux États-Unis.

Comme l’explique Cyprien Bichet, responsable

du Bureau d’Etudes depuis plusieurs années :

« La demande fait généralement suite à une visite

chez un client. Ce dernier soulève un problème

ou alors nos équipes détectent un besoin latent.

Nous travaillons ensuite au développement d’une

solution et la proposons à notre client. »

L’activité R&D, gérée par Michel Rémy, est dédiée

aux projets à long terme, comme par exemple le

banc de contrôle de rectitude des barres ou encore

le système « embarreur intelligent », développés en

collaboration avec le Cetim-Ctdec. Le service R&D

mène aussi une large réflexion sur l’apport possible

des périphériques machines à l’industrie 4.0.

Pour la division « Santé » de BUCCI Industries

France, le service R&D travaille notamment sur la

réduction de l’impact écologique des suremballages

de médicaments et de leur regroupement (remplacement

d’un clip plastique par un clip végétal,

développé en collaboration avec une entreprise

française).

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 37


EQUIPEMENTS

Le service R&D est composé de 4 personnes,

le Bureau d’Etudes dispose d’une équipe de

7 personnes mécaniciens automaticiens et monteur.

Au niveau équipement, il dispose de plusieurs

postes de CAO/simulation, logiciels d’automatisme,

FAO et système de pilotage de robots. Le chiffre

d’affaires annuel du bureau d’études représente

environ 1 million d’euros (pré-Covid). Les premiers

débarreurs ont été vendus à la maison mère en

avril 2018.

Parmi les dernières réalisations du Bureau

d’Etudes, citons une collaboration concernant

une machine de fabrication française de masques

FFP2, un débarreur pour tubes, un robot d’usinage

de matériau tendre (composite), l’alimentation de

machines hors décolletage telles que machine de

rectification, presse adiabatique ou encore cisaille.

IRB 1100 D’ABB : LE ROBOT LE PLUS COMPACT ET

LE PLUS RAPIDE

ABB, le premier fournisseur mondial de robots

industriels, de logiciels de robots, d'équipements

et de solutions complètes d'application

étouffe sa gamme avec son nouveau robot IRB

1100.

Des performances inégalées pour une fabrication

de haute qualité.

L'IRB 1100 offre une réduction de temps de cycle

jusqu'à 35 % et la meilleure répétabilité de sa catégorie

garantissant une production de haute qualité.

L'IRB 1100 surclasse les robots similaires en termes

de charge utile et de répétabilité de position (RP)

et ce, même en cas de fonctionnement dans des

espaces réduits. En effet, l'IRB 1100 offre la charge

utile la plus élevée pour un robot de sa catégorie.

comme les usines de fabrication électronique. Son

faible encombrement lui assure une utilisation de

plusieurs robots simultanément pour exécuter des

tâches automatisées en collaboration. Cela étend

davantage les possibilités de manutention de

charges lourdes et/ou d'outils complexes.

Alimenté par le nouveau contrôleur OmniCore,

l'IRB 1100 est équipé de capacités de contrôle de

mouvement avancées, ce qui le rend idéal pour

prendre en charge des applications d'assemblage

rapides, de prise et dépose et de manutention de

matériau.

ROBUSTE ET COMPACT CLASSÉ IP67

L'IRB 1100 a une protection

standard IP40 et IP67 en option.

L'ensemble du robot est conçu pour être

conforme à la norme IP67 selon CEI 60529

- de la base du poignet, ce qui signifie

que les compartiments électriques sont

scellés contre l'eau et les contaminants

solides.

PRINCIPAUX AVANTAGES :

• Offre des temps de cycle réduits de

35 % pour une productivité accrue.

• Encombrement réduit de 10 % et

réduction du poids de plus de 20 %

pour une installation plus facile.

• La charge utile la plus élevée pour

un robot de sa catégorie.

• Equipé jusqu'à 16 E/S pour les applications

les plus sophistiquées/complexes.

APPLICATIONS PRINCIPALES :

• Assemblage & banc d'essais

• Chargement et déchargement

• Vissage

• Insertion de matériau (ex : caoutchouc)

• Polissage, meulage, ébavurage et ponçage

LORSQUE L’HOMME ET LA MACHINE SE

RENCONTRENT, DES SOLUTIONS DE SÉCURITÉ

INTELLIGENTES ET EFFICACES SONT NÉCESSAIRES

UNE CONCEPTION COMPACTE ET À FAIBLE ENCOMBREMENT

GARANTISSANT UNE INSTALLATION FLEXIBLE

Le design de l'IRB 1100 a été nettement amélioré

par rapport à la génération précédente. Il bénéficie

d'un encombrement réduit de 10 % et d'une réduction

de poids de 20 %. Cela lui garantit d'être facilement

intégré dans des applications compactes

Les nouvelles barrières photoélectriques de

sécurité multifaisceaux DeTem4 A/P et DeTem

Core A/P sécurisent les zones dangereuses tout

en améliorant la rentabilité des installations.

Lorsqu’une personne pénètre dans des zones

dangereuses dans des systèmes d’entreposage

et de préparation de commandes hautement

dynamiques, il doit être possible d’arrêter en toute

sécurité les composants des machines et des installations

en quelques fractions de seconde. Cette

tâche peut désormais être résolue de façon flexible

et économique grâce aux nouvelles barrières

38 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


photoélectriques de sécurité multifaisceaux DeTem

A/P de SICK.

La barrière DeTem4 A/P offre de nombreuses

options de configuration ainsi que des options intelligentes

de diagnostic et d’automatisation pour le

contrôle d’accès et l’inhibition (muting). Cette flexibilité

lui permet d’offrir des solutions polyvalentes

et individuelles, par exemple en intralogistique sur

le transport de matériaux ou dans les machines

d’emballage. Avec ses fonctions de base, DeTem

Core A/P assure une installation particulièrement

économique des contrôles d’accès, notamment

sur les machines stationnaires. DeTem4 A/P : une

flexibilité convaincante. La barrière photoélectrique

de sécurité multifaisceaux DeTem4 A/P offre

une grande flexibilité en termes de portée (petite

portée jusqu’à 3,2 mètres ; grande portée jusqu’à

8 mètres), de nombre de faisceaux (deux ou quatre)

et d’inhibition (muting) (surveillance des entrées/

sorties de marchandises ou simple surveillance des

sorties).

Cela permet la conception d’une solution de protection

adaptée qu’il s’agisse d’un convoyeur étroit ou

d’un accès large à une machine. La conception A/P

- A/P signifie actif/passif avec émetteur et récepteur

dans un seul boîtier - réduit les coûts et les efforts

de câblage. Une caractéristique particulière est le

design innovant du « sceptre » de la version longue

portée. L’élément solide constitué d’une seule pièce

moulée réfléchit la lumière vers le récepteur via un

miroir à trois surfaces à faible perte. L’utilisateur

bénéficie ainsi d’une longue portée et d’un alignement

très facile.

Si les machines en fonctionnement comportent des

zones dangereuses, la devise pour les personnes

se trouvant à proximité est « Nous devons rester à

l’extérieur ». La barrière photoélectrique de sécurité

multifaisceaux DeTem Core A/P est une solution

rentable pour le contrôle d’accès sur des machines

stationnaires.

Dotée de toutes les fonctions de base importantes,

sa longue portée lui permet de surveiller en toute

sécurité les accès aux machines jusqu’à huit

mètres de large. Le choix du nombre de faisceaux

(deux ou quatre) permet d’adapter individuellement

l'équipement de protection électro-sensible aux

exigences de sécurité de la machine. Les fixations

mécaniques astucieuses, déjà familières aux utilisateurs

du barrage immatériel de sécurité deTec4,

ainsi que l’affichage intégré de la qualité d’alignement

permettent une installation, un alignement et

une mise en service rapides et faciles.

Une autre variante du DeTem A/P avec un système

d’inhibition (muting) intégré et préprogrammé et des

capteurs de muting pré-ajustés suivra prochainement.

Des performances améliorées, de nouvelles

fonctionnalités, des options de diagnostic étendues,

un maniement et une intégration simples, ainsi

qu’une grande sécurité d’investissement et viabilité

- avec les nouvelles barrières photoélectriques

de sécurité multifaisceaux DeTem A/P de SICK, les

utilisateurs sont en sécurité à tous les égards.

DES MANDRINS TROIS MORS DE PRÉCISION

DÉSORMAIS DISPONIBLES CHEZ NORELEM

EQUIPEMENTS

Aucun logiciel n’est nécessaire pour configurer les

fonctions d’arrêt et de surveillance, ce qui facilite la

mise en service et permet de gagner du temps et de

l’argent. Grâce à l'interface IO-Link avancée et intégrée

du DeTem4 A/P, il est possible de réaliser des

fonctions qui vont au-delà des simples tâches de

sécurité. Les données de diagnostic en temps réel,

qui peuvent être transmises via IO-Link, permettent

une optimisation immédiate des processus en cours

d’exploitation.

Le personnel peut réagir rapidement en cas

d’arrêt d’une machine grâce à l’affichage LED à

360° disponible en option sur la tête du boîtier du

capteur. Ainsi les temps d’arrêt sont réduits et la

disponibilité de la machine ou de l’installation est

optimisée. En outre, un « diagnostic sur site »

simple, rapide et convivial peut être effectué à la

fois pendant le fonctionnement du DeTem A/P et

lorsqu’il est hors tension via l'interface NFC (Near

Field Communication) intégrée.

Depuis un smartphone avec l'application SICK

Safety Assistant, l’utilisateur peut visualiser de

manière claire les données de diagnostic étendues.

DeTem Core A/P : une rentabilité évidente.

Précision et serrage efficaces ont toujours été

la clé en ingénierie mécanique. Aujourd´hui,

les ingénieurs peuvent serrer les pièces à

usiner avec une grande justesse et une force de

serrage faible, grâce aux nouveaux mandrins

trois mors de précision de norelem.

Spécialement développés pour tenir facilement des

pièces cylindriques à l’extérieur ou à l’intérieur, les

mandrins à trois mors de norelem sont adaptés pour

des applications de maintien comme en mesure

contrôle ou en marquage laser.

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 39


EQUIPEMENTS

Les mandrins sont prévus pour être utilisés manuellement

et sont disponibles en 4 tailles compactes

dans les diamètres 50, 60, 104 et 160 mm. Les

corps des modèles 50 et 64 mm sont réalisés en

acier, tandis que les versions 104 et 160 mm sont

en aluminium, plus légers et ergonomiques. Pour

accroitre la durabilité, les mors sont usinés dans

un acier trempé.

« Nous avons ajouté ces mandrins trois mors de

précision à notre gamme car nous savons combien

il est important d´être capable de brider de façon

sûre des pièces cylindriques facilement et efficacement

» déclare Marcus Schneck, le PDG de

norelem. « Pour relever ce défi, les mors de nos

mandrins sont faciles à monter, et s’ouvrent et

se ferment par la simple rotation de l´anneau de

serrage ou via le levier fourni. » Avec une concentricité

inférieure à 0.03 mm, un faux rond inférieur à

0.01 mm et une précision en répétabilité meilleure

que 0.01 mm, la nouvelle technologie de serrage de

norelem offre d´excellentes performances en plus

de la précision.

LES NOUVEAUX MANDRINS DE CENTRAGE

EXPANSIBLES KIPP AVEC LEVIER À CAME :

FIXER À L'AIDE DE PERÇAGES

KIPP a développé une nouvelle solution pour

serrer deux composants de manière simple,

sans outil et avec un effet de plaquage. Les

mandrins de centrage expansibles permettent

de positionner et de fixer des pièces à l'aide de

perçages.

Cette solution spéciale s'actionne manuellement

à l'aide d'un levier à came, l'utilisateur pouvant

ainsi régler en continu la plage de serrage ou la

force de retenue. Grâce à leur forme compacte,

les mandrins de centrage expansibles avec levier

à came peuvent être utilisés aussi bien dans les

trous lisses que dans les trous borgnes.

Leur avantage principal réside dans le fait que ces

alésages ne doivent pas répondre à des exigences

élevées en termes de dimension, de surface ou de

forme. Les mandrins de centrage expansibles sont

disponibles dans les diamètres 10, 12 et 14 mm, et

également dans d'autres tailles sur demande. Leur

mode de fonctionnement est simple : le système

de serrage est inséré dans l'alésage à l'état ouvert.

Au début du processus de fermeture, le mandrin de

centrage expansible se dilate pour se fixer dans le

composant inférieur.

L'assemblage de rondelles-ressorts intégré crée un

effet de plaquage qui permet de serrer les deux

composants à la fin du processus de fermeture,

et donc de les relier de manière sûre. Selon le

diamètre du mandrin, il est possible d'atteindre

des forces de retenue pouvant aller jusqu'à 3,3 kN.

Le levier à serrage rapide est parfaitement adapté

pour une fixation rapide du système. Comme le

processus de serrage s'effectue par pression de

surface, les surfaces des pièces sont préservées.

Les mors durs sont positionnés échelonnés en

serrage intérieur et peuvent être retournés. Afin

d´aider les opérateurs, des numéros sont gravés

sur les deux faces des mors et ce numéro doit

correspondre à celui indiqué sur la rainure du corps

du mandrin. norelem fournit également différentes

tailles de goupilles pour ces mandrins à partir du

catalogue de ses composants standardisés, THE

BIG GREEN BOOK. Ces goupilles se montent

dans les trous des mors et permettent de serrer de

petites pièces dans une position surélevée

Ceci rend toutes les faces du composant accessibles

pour des applications de mesure/contrôle

ou de marquage. Le mandrin peut être fixé en

utilisant le filetage de sa face inférieure. Pour en

savoir plus sur les mandrins mors de précision de

norelem et les autres composants, rendez-vous sur

www.norelem.fr

Cette solution est parfaitement adaptée à la

construction de dispositifs et de machines-outils,

par exemple pour la fixation rapide de plaques de

montage. Lors de la sélection des matériaux, une

attention particulière a été accordée à la longévité

et à l'ergonomie : la poignée du levier à came est

en fonte d'aluminium et est disponible avec une

surface laquée poudre noire ou rouge. Le mandrin,

le tirant et la rondelle sont en acier, la rondelle de

pression en plastique renforcé de fibre de verre, et

l'axe d'articulation en Inox.

40 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


SORTIE MONDIALE DE LA CAMÉRA D'IMAGERIE

ULTRASONORE SI124

L'imagerie acoustique, ou la capacité de voir

les sources ultrasonores, s'est révélée être une

méthode efficace pour les entreprises ayant une

production industrielle et les services publics,

pour localiser les fuites d'air comprimé ou la

présence de décharges partielles.

Elle permet aux professionnels de réaliser des

opérations de maintenance prédictive, afin d'identifier

les premiers signes d'une défaillance électrique/

mécanique imminente, pouvant entraîner des

déperditions énergétiques ou pire encore, un arrêt

critique de la production. Afin d'aider les clients à

profiter des avantages de l'imagerie ultrasonore,

la caméra d'imagerie acoustique industrielle FLIR

Si124 est aujourd'hui disponible à l'achat dans le

monde entier : www.flir.com/products/si124

Cette caméra détecte, affiche et

enregistre les ondes

ultrasonores en

produisant une

image acoustique

précise.

L'image acoustique

est superposée

en temps

réel sur l'image

de la caméra

numérique, tout ceci à

l'aide d'une caméra ergonomique,

facile à utiliser

d'une seule main, et dont le

poids dépasse à peine 980

grammes. L'image sonore et

visuelle est visible en direct sur

l'écran afin d'aider les utilisateurs

à localiser les problèmes, et ainsi permettre au

personnel d'identifier les défaillances jusqu'à 10 fois

plus rapidement qu'avec les méthodes d'inspection

traditionnelles, utilisées pour les systèmes mécaniques,

électriques, de vide et les compresseurs.

Ces fuites peuvent être difficiles à détecter à

l'oreille ou au toucher, en particulier dans les environnements

industriels bruyants où les travailleurs

doivent porter des protections auditives. La Si124

peut remédier à ce problème en permettant l'identification

visuelle précise et instantanée de l'origine

d'une fuite, en particulier dans les endroits difficiles

d'accès qui risquent de passer inaperçus. Pour les

systèmes électriques HT, les décharges partielles

peuvent provoquer une grave défaillance, voire un

danger et occasionner des arrêts de production non

souhaités.

La Si124 permet d'effectuer des inspections rapides

et sans contact à une distance sûre. Le système

indique immédiatement le type de décharge

partielle, ce qui permet aux utilisateurs de gérer les

réparations par ordre de priorité. Intervenez à l'aide

d'une connexion Wifi et d'outils d'analyse intégrés

La Si124 se démarque des autres caméras grâce

au service Cloud, FLIR Acoustic Camera Viewer.

EQUIPEMENTS

Conçu avec 124 microphones et une caméra

visible haute définition, la Si124 alimentée par une

batterie peut détecter les problèmes potentiels

jusqu'à 100 mètres de distance, y compris dans les

environnements industriels bruyants, et ce pendant

sept heures d'utilisation continue.

FUITES D'AIR COMPRIMÉ ET DÉCHARGES PARTIELLES

La Si124 s'utilise principalement pour la détection

des fuites d'air comprimé et des décharges partielles

comme l'effet Corona, la détection des arcs électriques

et le suivi. L'air comprimé est souvent la

source d'énergie la plus coûteuse dans les usines,

mais les déperditions d'air sont fréquemment liées

à des fuites non détectées ou à des équipements

déficients.

Les images sauvegardées sont rapidement téléchargées

via une connexion Wifi au service Cloud,

puis elles sont immédiatement analysées, ce qui

fournit à l'utilisateur des informations détaillées sur

l'étendue et le coût d'une fuite d'air comprimé ou sur

la classification des décharges partielles et le profil

d'une défaillance électrique. Ces informations sont

accessibles sur la Si124 et via le portail en ligne

sur le Cloud. De plus, les utilisateurs disposent de

8 Go de stockage et des capacités de transfert de

données sans fil, ce qui rend le partage des photos

et des données simple et efficace.

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 41


EQUIPEMENTS

UVEX PHYNOMIC AIRLITE ESD : LE GANT DE

PROTECTION DU 5 E SENS !

Spécialiste européen des équipements de

protection individuelle, uvex présente sa

nouvelle gamme de gants de protection uvex

phynomic airLite ESD. Offrant un niveau de

résistance à la coupure A, B ou C, les 3 gants

qui composent cette gamme se démarquent

par leur sensibilité tactile exceptionnelle, leur

légèreté et leur haute respirabilité.

A l’ère de la digitalisation, ils sont également

compatibles avec la quasi-totalité des écrans

tactiles. Les gants uvex phynomic airLite ESD sont

particulièrement adaptés pour une utilisation dans

le cadre de travaux de précision et de manipulation

de composants fins.

UNE EXCELLENTE SENSIBILITÉ POUR UN CONFORT DE PORT

EXCEPTIONNEL

Composés d’une doublure jauge 18 (la plus fine

du marché), les gants uvex phynomic airLite

s’adaptent parfaitement à l’anatomie de la main.

Extrêmement légers, leur effet seconde peau

confère au porteur une excellente sensibilité tactile

et un toucher remarquable. De plus, les gants

uvex phynomic airLite sont dotés d’une nouvelle

enduction aqua polymère « airLite » qui assure un

très haut niveau de respirabilité et une excellente

prise en main, même des composants les plus fins

et ce dans un environnement sec ou légèrement

humides / huileux.

L’enduction est également

résistante à l’abrasion pour

une durée de vie allongée du

gant. Aussi, les gants de

protection offrent un

confort de port optimal

et durable. Pour

mesurer et comparer

le confort des produits

pour l’utilisateur, uvex

utilise un indice de

performance ergonomique

calculé à partir

de la moyenne de trois

critères clés : la force,

le poids et le climat. Le

résultat de cette moyenne

varie de 0 (mauvais) à

5 (parfait). Les gants de

protection uvex phynomic

airLite confirment ces avantages

en obtenant un indice

de performance ergonomique

de 4,07. uvex phynomic airLite est le gant de

protection idéal pour les travaux de précision, de tri,

le montage de précision ou le contrôle qualité. Une

compatibilité tactile pour capitaliser sur l’avenir :

La digitalisation de la production industrielle, ou

industrie 4.0, est en pleine expansion. Visionnaire,

uvex a fait en sorte que les gants de protection uvex

phynomic airLite ESD soient compatibles avec la

quasi-totalité des écrans, tablettes et téléphones

mobiles.

42 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


D’autres vêtements sont en cours de développement.

Les vestes sont disponibles en version mono

ou bicolore avec des pantalons ou des salopettes

assortis d’une seule couleur, le tout dans un

mélange de coton léger et confortable à porter. Un

lavage conforme aux plus strictes normes d’hygiène

MEWA propose l’ensemble de ses vêtements en

location avec sa formule de textile en partage.

Chaque collaborateur reçoit sa tenue personnelle

en plusieurs exemplaires. Par la suite, à un rythme

convenu d’avance, MEWA récupère les vêtements

sales et en livre à nouveau des propres. Le lavage

répond aux recommandations de l’institut allemand

Robert-Koch. Par ailleurs, tous les sites de prise en

charge des vêtements de travail portent la certification

wfk pour l’hygiène textile.

EQUIPEMENTS

Le porteur peut ainsi garder ses gants toute la

journée pour un risque de blessures réduit. Une

fonction ESD pour plus de sécurité : les gants de

protection sont également conçus pour être utilisés

dans les zones ESD, conformément à la norme

EN16350:2014. Capables d’évacuer la charge électrostatique,

les gants uvex phynomic airLite ESD

protègent à la fois le porteur des risques d’explosion

mais aussi les composants lors des étapes

critiques du processus de production.

Ils conviendront parfaitement au secteur de l’industrie

automobile ou dans le cadre de manipulation de

composants électriques. Protection de la santé et du

produit : conçus dans le plus grand site de production

de gants de protection d’Europe, à Lunebourg

en Allemagne, les gants de protection sont certifiés

sans accélérateurs, solvants ou substances nocives

susceptibles de déclencher des allergies selon le

Standard 100 by OEKO-TEX ® . Testés dermatologiquement

par l’institut indépendant proDERM ® , ils

garantissent une excellente tolérance cutanée et

protègent la santé des utilisateurs.

LES NOUVEAUX VÊTEMENTS DE TRAVAIL MEWA

ÉPOUSENT TOUS LES MOUVEMENTS

Les professionnels de l’industrie et de l’artisanat

s’accordent sur un point. Le vêtement de travail

parfait se résume en une trilogie idéale : un

look professionnel, une tenue confortable et

de nombreuses poches pratiques. La nouvelle

collection MEWA Move remplit tous ces critères.

Les vêtements de travail MEWA Move garantissent

un style décontracté et fonctionnel, mais aussi une

parfaite liberté de mouvement. Tous les vêtements

disposent de suffisamment de poches renforcées,

intérieures ou extérieures, pour y stocker des outils

ou du petit matériel. Pour davantage d’élégance,

les boutons pression et les fermetures éclair sont

dissimulés. La collection comporte actuellement

une veste, un pantalon et une salopette.

« Nous entretenons les vêtements d’un mécanicien

automobile de façon tellement hygiénique qu’il

pourrait théoriquement aller travailler avec ceux-ci

dans la production alimentaire », illustre Matthias

Zoch, directeur technologie des processus et de

l’environnement chez MEWA. Les vêtements

reconditionnés sont transportés dans des sacs à

vêtements séparés pour garantir l’hygiène jusqu’à

la livraison. Les professionnels disposent ainsi à

tout moment d’une tenue impeccable.

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 43


MESURE ET CONTROLE

TOUJOURS PLUS

DE CONNECTIVITÉ

Avec l'industrie 4.0 et la multiplication des

capteurs, caméras et détecteurs sur les

machines et lignes de fabrication, il est

essentiel de bien choisir ses protocoles

ainsi que ses interfaces et câbles divers. La

robustesse de l'ensemble et son évolutivité

sont des critères essentiels. Heureusement

des spécialistes sont là pour guider

et conseiller les industriels dans cette

démarche complexe.

BANC DE PRÉRÉGLAGE AVEC LARGE PLAGE DE

MESURE POUR LES NOVICES

Le banc de préréglage VG Basic GARANT

Hoffmann Group se caractérise par sa compacité,

sa fiabilité et son prix avantageux. Ce banc

de préréglage robuste est un équipement de base

intéressant à prix bas qui permet de mesurer

les outils coupants rapidement et avec précision.

Pour cela, le banc de préréglage VG Basic

GARANT intègre des composants électroniques

de qualité avec une caméra numérique et offre

une plage de mesure jusqu'à 400 millimètres sur

deux axes. Il est complété par un écran tactile de

10 pouces, trois ports USB et un design remarquable.

Par ailleurs, l'imprimante d'étiquettes

proposée en option permet d'imprimer les résultats

de mesure sur une étiquette autocollante et

ainsi de procéder au marquage de l'outil, ce qui

constitue un plus en terme de transparence.

Avec le nouveau banc de préréglage VG Basic

GARANT, il est possible de déplacer à la fois l'axe

des X et l'axe des Y de jusqu'à 400 millimètres via un

réglage pneumatique rapide. Pour cela, un raccord

d'air comprimé de cinq bars minima est nécessaire.

Le réglage fin permet quant à lui de positionner

ensuite les deux axes précisément en vue de déterminer

les dimensions exactes de l'outil à l'aide du

système de mesure robuste et de la caméra couleur

CMOS performante avec agrandissement 17x.

Grâce au menu intuitif qui guide l'utilisateur dans le

programme, le banc est on ne peut plus simple à

utiliser.

Le banc de préréglage VG Basic GARANT est ainsi

un équipement de base robuste pour la machine ou

pour l'îlot d'usinage.

Ce banc de préréglage esthétique et bien fini possède

des pieds réglables en hauteur sur lesquels reposent

un corps de base stable en aluminium résistant et

un caisson en tôle de haute qualité. Le logiciel est

disponible dans toutes les langues courantes. Le

résultat de mesure est affiché au choix en millimètres

ou en pouces. Le banc de préréglage est fourni avec

un nettoyant d'arêtes, un cône à roulement à aiguilles

SK 50 et un tuyau à air comprimé spiralé, ainsi qu'un

raccord de ¼ pouce. Outre l'imprimante d'étiquettes,

les accessoires spéciaux incluent une sous-armoire,

un mandrin étalonné, un blocage de broche et de

nombreux réducteurs.

Le nouveau banc de préréglage VG Basic GARANT

est disponible dès à présent dans l'eShop www.hoffmann-group.com

et via le catalogue 2020/2021 de

Hoffmann Group.

44 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


INTERFACES POUR LA VISION ARTIFICIELLE

PAR FLIR

Il est essentiel de choisir la bonne interface

pour votre application de vision artificielle dans

le processus de sélection de votre caméra. Les

sections suivantes donnent un aperçu des différents

types de câbles et de connecteurs disponibles

pour les applications de vision artificielle,

en précisant les avantages et les inconvénients

connexes.

Les interfaces de vision artificielle sont généralement

disponibles en deux versions : dédiée et grand public.

INTERFACES DÉDIÉES

Pratiques pour toute application impliquant des

vitesses extrêmement élevées ou une très haute résolution,

pour laquelle l’utilisation de telles interfaces

est nécessaire ; par exemple les caméras à balayage

linéaire utilisées pour inspecter des processus à flux

continu comme la production de papier ou de films

plastiques, où les caméras fonctionnent souvent à

des fréquences exprimées en kHz.

Toutefois, ces interfaces ont tendance à être nettement

plus coûteuses, moins flexibles et à accroître

la complexité du système. CarmeraLink (supporte

jusqu’à 6,8 Gbit/s de données) et CoaXPress

(supporte jusqu’à 12 Gbit/s) sont des interfaces

dédiées à la vision artificielle et généralement utilisées

dans de telles applications. Parallèlement aux

caméras, les systèmes utilisant ces interfaces nécessitent

des cartes d’acquisition d’images.

Ce sont des cartes d’adaptation spécifiques permettant

de recevoir des données d’images et de les

assembler en images utilisables. Les interfaces

dédiées à la vision artificielle utilisent également

des câbles propriétaires, ce qui rend l’intégration à

d’autres périphériques légèrement plus délicate.

CoaXPress (CXP)

L’interface CoaXpress a été lancée en 2008 pour

prendre en charge les applications d’imagerie à

grande vitesse. Les interfaces CXP utilisent des

câbles coaxiaux de 75 ohms, supportent des vitesses

de transfert de données allant jusqu’à 6,25 Gbit/s par

canal et permettent d’utiliser plusieurs canaux pour

obtenir une vitesse de transfert de données encore

plus élevée. Un câble CXP peut fournir jusqu’à 13 W

de puissance par câble et nécessite que le « dispositif

» et « l'hôte » prennent en charge l’interface de

programmation des caméras GenICam. Bien que les

câbles coaxiaux à une seule voie soient peu coûteux,

le coût des assemblages de câbles à plusieurs voies

et des cartes d’acquisition augmente rapidement.

CameraLink

Le protocole CameraLink a été lancé en 2000 par

l’Automated Imaging Association (AIA) et a été

progressivement mis à niveau pour supporter des

débits de données plus élevés, certaines versions

nécessitant deux câbles pour la transmission. Les

trois principales configurations disponibles sont les

suivantes : Base (2,04 Gbit/s), Medium (5,44 Gbit/s)

et Déca/Extended (6,8 Gbit/s). La configuration Base

1/5 utilise un connecteur MDR (« Mini D Ribbon »)

à 26 broches, tandis que la configuration Medium/

Full double la capacité avec un second câble. Les

versions Deca/Extended vont au-delà des limites

imposées par CameraLink, transmettant jusqu’à

6,8 Gbit/s de données. À l’instar des interfaces

CXP, CameraLink nécessite des cartes d’acquisition

d’images et doit également être compatible avec le

protocole Power over Camera Link (PoCL) afin que

le système soit alimenté. CameraLink n’a aucune

capacité de correction d’erreur ou de renvoi ; des

configurations de câbles coûteuses et encombrantes

sont donc nécessaires afin d’essayer d’éliminer les

images perdues en maximisant l’intégrité du signal.

INTERFACES GRAND PUBLIC

Ces interfaces permettent aux caméras de vision

artificielle de se connecter à des systèmes hôtes

en utilisant les protocoles USB et Ethernet les plus

courants. Pour la plupart des applications de vision

artificielle, les interfaces grand public USB 3.1 Gen 1

et Gigabit Ethernet offrent un mélange réussi de

commodité, de vitesse, de simplicité et de prix. En

outre, les interfaces grand public prennent en charge

le matériel et les périphériques les plus courants pour

mettre en œuvre la vision artificielle. Les concentrateurs,

commutateurs, câbles et cartes d’interface

USB et Ethernet peuvent être achetés partout et à

différents prix, depuis Amazon jusqu’à votre magasin

local de matériel électronique ou informatique, pour

répondre exactement à vos besoins.

La plupart des PC, ordinateurs portables et systèmes

intégrés comportent au moins un port Gigabit

Ethernet et un port USB 3.1 Gen 1. Ces catégories

d’interfaces se distinguent surtout par leur largeur

de bande. Des interfaces plus rapides permettent

des fréquences d’images plus élevées pour une

résolution donnée. Une interface plus rapide vous

permet de capturer plus d’images par seconde ou de

capturer des images de plus haute résolution sans

devoir réduire le débit. Par exemple, si l’on passe

MESURE ET CONTROLE

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 45


MESURE ET CONTROLE

d’un système d’inspection de plaquettes de semiconducteurs

de 8 po (200 mm) au même système,

mais pour des plaquettes à 12 po (300 mm), des

caméras à plus haute résolution seront nécessaires.

Dans ce cas, le concepteur du système devra choisir

entre conserver son interface existante en élevant

la résolution plus élevée tout en réduisant le débit,

ou passer à une interface plus rapide pour maintenir

ou améliorer le débit. Vos exigences en matière de

résolution, de fréquence d’images, de longueur de

câble et de configuration du système hôte doivent

toutes être prises en compte de manière à obtenir les

performances dont vous avez besoin sans dépenser

plus que nécessaire.

hôte. Le protocole USB3 Vision vise à assurer la 2/5

compatibilité entre un grand nombre de caméras et

de logiciels en définissant un ensemble commun de

protocoles de détection de dispositifs, de transfert

d’images et de contrôle de caméras.

L’USB prend en charge l’accès direct à la mémoire

(DMA). Grâce à cette capacité DMA, les données

d’image peuvent être transférées directement de

l’USB à la mémoire où elles sont accessibles pour

être utilisées par un logiciel.

Les câbles USB à haute flexibilité permettent de maximiser

la durée de vie des câbles dans des systèmes où

la caméra doit être régulièrement déplacée. Les câbles

optiques actifs (AOC) peuvent être utilisés pour étendre

considérablement la distance de travail et ainsi offrir une

résistance aux interférences électromagnétiques (EMI).

Leur performance dépend des exigences de débit et de

la configuration du système hôte.

En cas d’utilisation de câbles optiques, même ceux

qui fournissent de l’énergie, FLIR recommande d’utiliser

l’alimentation externe des caméras via les ports

GPIO. Par ailleurs, des câbles de verrouillage USB

assurent une connexion sécurisée entre les câbles,

les caméras et les systèmes hôtes. Avant d’acheter

des câbles de verrouillage, FLIR recommande

de vérifier la position des vis de verrouillage et la

compatibilité de l'espacement, sachant que plusieurs

options sont disponibles.

Les caméras de vision artificielle FLIR prennent en

charge les trois interfaces fiables et disponibles à

grande échelle.

UNIVERSAL SERIAL BUS (USB)

L’USB est partout. Regardez autour de vous et

comptez le nombre de périphériques et d’accessoires

USB qui vous entourent. Vous comprenez son importance

? La plupart des caméras de vision artificielle

USB utilisent l’interface USB 3.1 Gen 1. Cette interface

fournit jusqu’à 4 Gibt/s de bande passante dédiée

aux données d’image entre la caméra et le système

L’USB 3.1 Gen 1 est disponible sur les versions

boîtier et carte du modèle FLIR Blackfly S, ainsi que

sur le modèle réduit Firefly S. Gigabit Ethernet (GigE)

La technologie GigE fournit jusqu’à 1 Gbit/s de bande

passante dédiée aux données d’image. En combinant

simplicité, vitesse, longueur de câble maximale de

100 m et capacité à alimenter les caméras par un

seul câble, ce standard est extrêmement apprécié au

niveau des interfaces de caméra. Les câbles Ethernet

sont disponibles avec une protection renforcée. Ils

sont particulièrement adaptés aux environnements

présentant de fortes interférences électromagnétiques

causées par la proximité de puissants moteurs

de certains robots et équipements de métrologie.

Les caméras GigE FLIR proposent également une

fonction de renvoi de paquet, améliorant davantage

la fiabilité de la transmission. Contrairement au

protocole USB, la technologie GigE ne supporte pas

46 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


le DMA. Les paquets contenant des 3/5 données

d’image sont transmis à l’hôte où ils doivent être

réassemblés en cadres d’image avant d’être

copiés dans la mémoire accessible du logiciel. Ce

processus est simple pour les PC modernes, mais il

peut entraîner des latences pour certains systèmes

intégrés à faible puissance et dotés de ressources

système limitées.

L’adoption généralisée de la technologie Gigabit

Ethernet se traduit par une gamme incroyablement

large de produits de support, allant des

câbles aux commutateurs, capables de répondre

à toutes les exigences d’un projet. Les caméras

GigE prennent en charge le protocole de synchronisation

temporelle PTP IEEE1588, ce qui permet

aux caméras et aux autres appareils compatibles

avec Ethernet, tels que les actionneurs et les automates

programmables industriels, de fonctionner

sur une base de temps commune et synchronisée

de manière précise. L’adoption généralisée du

réseau Ethernet dans de nombreuses industries a

permis de voir apparaître de nombreux câbles et

connecteurs spécifiques pour un grand nombre de

cas d’utilisation.

Le système peut être combiné avec une centaine de

modèles de capteurs et offre ainsi un large éventail

d'applications. Les valeurs mesurées sont déterminées

avec une précision submicrométrique et une

fréquence limite allant jusqu'à 20 kHz. Le eddyNCDT

3070 se compose d'un capteur, d'un câble et d'un

contrôleur. Le système est adapté en usine aux matériaux

ferromagnétiques et non-ferromagnétiques.

MESURE ET CONTROLE

SYSTÈME DE MESURE À COURANTS DE FOUCAULT

PERFORMANT POUR LES PETITES PLAGES DE

MESURE

Le nouveau système de mesure de déplacement

inductif eddyNCDT 3070 de MICRO EPSILON

offre des performances et une précision élevées.

Il fournit une résolution dans la gamme submicrométrique

et fonctionne à une fréquence

limite allant jusqu'à 20 kHz. Le système de

mesure inductif a été développé pour des applications

dans les processus industriels. Grâce

à sa compatibilité avec plus de 100 modèles de

capteurs, il permet de résoudre un large éventail

d'applications.

Le système de mesure à courants de Foucault

eddyNCDT 3070 est conçu pour les petites plages

de mesure inférieures à 1 mm. Il est performant,

adapté à l'usage industriel et universel. Il est utilisé

pour mesurer avec une grande précision le déplacement,

la distance, la position, le mouvement de

l'arbre et des fentes. Il est prédestiné pour des

applications dont les conditions environnementales

difficiles exigent cependant une précision maximale,

à savoir pour la construction d'installations et

de machines, l'industrie automobile, la technologie

de l'automatisation et les bancs d'essai.

Comme le capteur et le contrôleur sont tous deux

compensés en température, une stabilité extrême

de la température est assurée. Même avec des

températures ambiantes fluctuantes, des valeurs

mesurées très précises sont enregistrées. Les

capteurs sont conçus pour les températures jusqu’à

200°C et une pression ambiante jusqu’à 700 bars.

Une interface web moderne permet le paramétrage

convivial du capteur et du contrôleur. Pour la

connexion bus de terrain, une interface Ethernet

M12 adaptée au milieu industriel est intégrée. Via les

sorties analogiques, les valeurs mesurées peuvent

être sorties soit sous forme de courant, soit sous

forme de tension. Une interface web moderne permet

le paramétrage convivial du capteur et du contrôleur.

PROLONGATION DE LA DURÉE DE VIE DES

ÉQUIPEMENTS : CETIM EXPERTISE UNE ROUE

À AUBES CENTENAIRE

Cetim, Institut technologique labellisé Carnot, a

été sollicité par la Société des Forces Motrices

de Chancy-Pougny (SFMCP), exploitant de la

centrale hydroélectrique du même nom, dans le

cadre du maintien en conditions opérationnelles

de ses installations. Ses experts ont ainsi multiplié

les investigations pour percer les mystères

de la conception et de la fabrication d’une roue

à aube séculaire. Ce voyage dans le passé

d’une turbine Francis, réalisé en laboratoire et

in situ, au sein même de la centrale installée à

la frontière franco-suisse sur le Rhône, a permis

d’évaluer l’état de santé de l’équipement et,

surtout, de définir les procédures adéquates

de son maintien en conditions opérationnelles

pour les quarante ans à venir.

Prolonger la durée de vie des installations et en

particulier celles des centrales hydroélectriques

est un effort nécessaire pour le développement

durable et exploiter au mieux cette énergie propre.

En France, ces centrales – 2400 construites pour

la plupart entre 1945 et 1970 – sont soumises à

TRAMETAL #212 Novembre-Décembre 2020 47


MESURE ET CONTROLE

des normes strictes de sécurité et de sûreté. Leur

maintien en conditions opérationnelles permet

de garantir leur exploitation optimale pour de

nombreuses années.

La centrale de Chancy-Pougny produit aujourd’hui

quelque 250 GWh, soit 8,3 % de la consommation

électrique du canton de Genève : une source

d’énergie verte et renouvelable bienvenue au vu

des préoccupations environnementales actuelles

des habitants. C’est pourquoi, la société a décidé

d’analyser plus précisément la turbine Francis,

(25 tonnes et 5,5 mètres de diamètre), âgée de

100 ans, qui sert d’appoint quelques mois par an à

4 autres turbines Kaplan plus récentes, et ce afin

de garantir sa fiabilité jusqu’à 2061. Une décision

qui implique des analyses sur site de l’équipement

et de se pencher sur l’histoire de sa conception et

de sa fabrication. Objectif : établir très précisément

les procédures de maintien en conditions opérationnelles

pour les quarante ans à venir.

Les experts du Cetim étudient alors des échantillons

de la roue à aubes transférés dans leurs

laboratoires et réalisent également des analyses

in-situ : caractérisation des différents aciers moulés

ou laminés utilisés, identification des assemblages

côté ceinture et moyeu, essais destructifs

sur certains éléments, scan 3D d'une aube pour

remplacement éventuel ou rechargement, essais

de traction… Les experts du Cetim ont multiplié

les investigations pour percer les mystères de la

conception et de la fabrication de la roue à aube

séculaire, avec parfois des dispositifs de sécurité

exceptionnels pour pourvoir étudier la roue sur site

notamment pour scanner les pales et ainsi effectuer

la modélisation de l’ensemble. Il est alors possible

de conclure que la roue en place est bien identique

à l’exemplaire gardé comme témoin.

Surtout la SFMCP peut récupérer et s’appuyer

sur un cahier de procédures extrêmement précis

et complet comprenant un dossier technique de

maintenance, qui définit de façon extrêmement

détaillée les différentes procédures de réparation.

Un outil précieux pour le maintien en conditions

opérationnelles de la roue pour quatre prochaines

décennies.

« Nous sommes effectivement plus confiants maintenant

dans notre capacité à maintenir cette roue

en état de fonctionnement, explique Emmanuel

Maginot, ingénieur projet à la Compagnie Nationale

du Rhône. Nous savons exactement ce qu’il faut

faire et comment le faire. C’est très important car

malgré son âge, l’arrêt de la turbine représente

toujours un coût important pour la centrale et un

manque à gagner. Nous devons donc intervenir vite

et avec assurance, le cas échéant. »

par Dominique Dubois

d.dubois.trametal@gmail.com

48 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


INDEX

RÉPERTOIRE DES ANNONCEURS

SOCIETE

BLASER France

HORN

PAGE

2 e couv

4 e couv

EMO

Face sommaire

LDSA 23

MICRONORA 49

Trametal remercie l'ensemble de ses partenaires et annonceurs

qui ont maintenu leur campagne pendant la crise.

Sans eux, nous n'aurions pas pu diffuser ce numéro.

LISTE DES SOCIÉTÉS CITÉES DANS CE NUMÉRO

SOCIETEPAGE

ABB 38

ALPHA PRECISION 28

AXSYS INDUSTRIES 26

BUCCI INDUSTRIES France 37

CETIM 47

DESCH 14

DMG MORI 6 & 30 & 32

DP TECHNOLOGY 22 & 32 à 34

FLIR 41 & 45

GRUPO PLASMA AUTOMATION 24

HEXAGON 27

HOFFMANN GROUP 17 & 44

HORN 16

INDEX 12 & 13

JPB SYSTEMES 32

KASTO 11

KENNAMETAL 19

KIPP 40

SOCIETEPAGE

MAPAL 20 & 21

MEWA 43

MICRO EPSILON 47

MISTUBISHI MATERIALS 18

NORELEM 39

NUM 24

OSG CORPORATION 10

SANDVIK COROMANT 17 & 18

SECO TOOLS 20

STILL 36

SICK 38

STUDER 7 & 8

TT GROUP France 9

UVEX 42

VERICUT 30 & 31

VISI 28 & 29

WFL MILLTURN 14 & 15

WILLEMIN MACODEL 22

50 Novembre-Décembre 2020 TRAMETAL #212


REVUE TECHNIQUE DU TRAVAIL DES MÉTAUX

Recevez l’actualité des machines-outils, de la

fabrication additive, des outils, des logiciels, des

équipements et des lubrifiants en profitant de

notre offre spéciale d’abonnement

BULLETIN D’ABONNEMENT

A renvoyer sous enveloppe à TraMetal - service Abonnements

3A rue Pétigny - 78000 Versailles

ana@groupe-cimax.fr www.groupe-cimax.fr

Oui, je m’abonne 1 an à TraMetal, mon abonnement comprend : 7 numéros + 1 HS Guide des Nuances + 20 newsletters

Au tarif de :

- Version papier + numérique

- Version papier

France 170€TTC* au lieu de 225€TTC UE-Etranger 244€TTC* au lieu de 304€TTC

France 131€TTC*

- Version numérique

94€TTC*

* TVA 2.10%

UE-Etranger 210€TTC

Je règle : A réception de facture Par chèque à l’ordre de CiMax Par virement

Destinataire

Nom de l’abonné : .............................................................................................................................

Fonction de l’abonné : ......................................................................................................................

Tél. :..........................................................................................................................................................

Société : .................................................................................................................................................

Adresse :.................................................................................................................................................

...................................................................................................................................................................

Intracommunautaire : .......................................................................................................................

Code NAF/APE :...................................................................................................................................

Activités de l’entreprise : ..................................................................................................................

Mail : ........................................................................................................................................................

(Indispensable pour recevoir la Newsletter et/ou la version numérique)

Afin d’être en conformité avec la nouvelle législation, auriez-vous l’amabilité de donner votre accord sur la nouvelle réglementation, et

de cocher la case correspondant à votre choix :

J’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter,

pour recevoir : les newsletters, les propositions d’abonnement, rester informé sur vos produits et ceux de vos clients, dans le cadre de

la relation commerciale qui découle de cette demande d’abonnement.

Non, je ne veux rien recevoir en dehors du bulletin d’abonnement

TRAMETAL CHANGE D’ADRESSE

3A rue Pétigny

78000 Versailles

Vous êtes libre de changer d’avis ultérieurement et vous pouvez actualiser les détails vous concernant ou demander à ne plus rien recevoir à tout

moment à ana@groupe-cimax.fr


LA DIFFÉRENCE

ENTRE JUSTESSE ET

EXACTITUDE

L'OUTIL

HORN : technologie de pointe, performance et fiabilité.

Si vous avez des opérations d’usinage complexes ?

Nos outils de précision font la différence.

www.horn.fr

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!