25.02.2021 Views

TRAMETAL N° 212

FOCUS AUTOMNE-HIVER

FOCUS AUTOMNE-HIVER

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

<strong>N°</strong> <strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 15 €<br />

ISSN 1266 - 8753<br />

FOCUS<br />

AUTOMNE-HIVER<br />

REVUE TECHNIQUE DU TRAVAIL DES MÉTAUX<br />

GARANT clé dynamométrique électronique


« Conseil, formation, entretien…<br />

notre fût contient plus qu’un lubrifiant<br />

haute performance et polyvalent :<br />

le facteur-clé de votre succès »<br />

Raphaël Froment<br />

Responsable Technique<br />

Productivité. Rentabilité. Qualité d‘usinage.<br />

Testez-nous, cela en vaut la peine.<br />

www.blaser.com/Analyse<br />

Blaser Swisslube France


par Dominique Dubois<br />

Rédacteur en chef<br />

SE REPENSER POUR<br />

SE RELANCER<br />

ÉDITO<br />

ans doute approchons nous d'une stabilisation<br />

durable de la pandémie qui permettra<br />

aux entreprises, commerçants,<br />

artisans, indépendants et au grand public<br />

de reprendre une vie normale plus enrichissante<br />

et libre. En effet, l'appauvrissement des échanges<br />

et des contacts entre toutes les composantes de<br />

notre société a engendré un appauvrissement<br />

intellectuel et un sentiment de déprime bien réel.<br />

S'imaginer qu'en 2021 nous retrouverons le même<br />

monde qu'en 2019 serait une erreur. Les consommateurs<br />

ont changé leurs habitudes et orienté<br />

différemment leurs choix vers des produits plus<br />

durables, si possible nationaux ou européens,<br />

plus ou moins bio sourcés ou moins écologiquement<br />

néfastes. L'aviation civile ne reverra pas la<br />

même croissance et les marchés automobiles,<br />

immobiliers comme la grande distribution doivent<br />

se repositionner.<br />

Le télétravail va avoir des conséquences en<br />

cascade sur l'organisation des entreprises mais<br />

aussi sur les relations humaines au travail, le sentiment<br />

d'appartenance à une entité économique<br />

ou encore un recentrage sur d'autres valeurs<br />

comme la famille ou la qualité de vie. Tous ne<br />

sont pas concernés mais nous avons vécu une<br />

rupture dans notre mode de vie qui va impacter<br />

pour longtemps jusqu'aux transports urbains et<br />

aux services.<br />

Au-delà de ces considérations, il y a deux attitudes<br />

possibles pour nos entrepreneurs, artisans et indépendants<br />

: se séparer des intérimaires, apprentis,<br />

couper les budgets de communication et mettre<br />

un maximum de monde en chômage partiel en<br />

faisant le gros dos grâce aux aides de l'Etat. Ou<br />

chercher à former son personnel et ses apprentis,<br />

déployer ses commerciaux différemment et<br />

préparer des investissements bien pensés pour<br />

automatiser, numériser et réorganiser sa production<br />

vers l'Usine Numérique. Nous avons les deux<br />

attitudes en France et au moment de la reprise,<br />

pas besoin d'être grand clerc pour deviner qui va<br />

envoyer au final son personnel à pôle emploi.<br />

Pour nos commerçants, c'est idem : certains se<br />

lamentent, manifestent et maudissent tout et<br />

n'importe quoi tandis que d'autres s'organisent,<br />

s'associent pour créer des plateformes sur le net<br />

et proposer leurs produits de façon attrayante et<br />

concurrentielle. Contre le boucher, le marchand de<br />

primeurs ou le libraire du coin qui livrent séance<br />

tenante, même Amazon est battu.<br />

La chute de la vache à lait aéronautique est dure<br />

pour notre tissu industriel spécialisé et plombé par<br />

des coûts ou des normes de qualité qui rendent<br />

leur reconversion délicate. Pourtant d'aucuns<br />

tentent de s'en sortir par le haut en mettant au point<br />

leurs propres produits et équipements répondant<br />

à des besoins dans ce secteur : drones, nouveaux<br />

sièges, Lifi embarqué, en développant des procédés<br />

de fabrication, d'entretien ou de réparation<br />

plus efficaces et économiques, etc. Les chantiers<br />

navals n'hésitent plus à être force de proposition<br />

pour des navires ou des équipements, aussi proposés<br />

à l'export.<br />

En 2020 la chute des commandes de machinesoutils<br />

en Europe a été rude mais c'est en France<br />

que les robots ont le plus progressé et que les<br />

commandes de nouveaux équipements ont le<br />

moins chuté.<br />

Nous avons l'expertise humaine et les idées,<br />

il faut foncer pour ressortir de cette crise par le<br />

haut, il faut juste laisser les entreprises travailler<br />

librement, pas de plans de sauvetage surtout !<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 3


# <strong>212</strong><br />

Novembre 2020<br />

3 EDITO<br />

Se repenser pour se relancer<br />

6 à 15 MACHINES<br />

6 à 15 Un monde d’après différent<br />

SOMMAIRE<br />

16 à 21 OUTILS<br />

16 à 21 Des fabricants sur la brèche<br />

22 à 25 XAO<br />

22 & 23 DP Technology annonce des solutions de FAO ESPRIT<br />

optimisées pour les machines Willemin-Macodel<br />

24 & 25 Une machine de découpe laser à grande vitesse utilise de<br />

nouveaux développements cnc pour accélérer le débit<br />

26 à 35 TÉMOIGNAGES<br />

26 & 27 Axsys Industries digitalisE son atelier de production avec<br />

les solutions Hexagon NCSIMUL et WORKPLAN<br />

28 & 29 VISI aide un mouliste à relever de nouveaux défis<br />

30 & 31 Fiabilisation et optimisation des processus de fabrication<br />

des Machines-Outils CN avec VERICUT<br />

32 à 34 JPB Système : un logiciel, plusieurs solutions<br />

36 à 43 ÉQUIPEMENTS<br />

Un foisonnement au service de la productivité<br />

44 à 49 MESURES<br />

50 INDEX<br />

Toujours plus de connectivité<br />

Répertoire des annonceurs & liste des sociétés citées<br />

Revue technique<br />

du travail des Métaux,<br />

Outils de coupe,<br />

Machine-outils,<br />

Contrôles, Equipements<br />

et Environnements.<br />

Publié par Cimax - 3a rue Pétigny 78000 Versailles Tél. : 06 67 06 66 76 Directeur de la publication : Philippe Renaudineau<br />

Numéro paritaire : CPPAP : 0421 T 88342 Rédaction : Dominique Dubois - d.dubois.trametal@gmail.com - 82 bd<br />

Héloïse - 95100 Argenteuil Publicité : Jean-Guillaume Canuet - jg.canuet@groupe-cimax.fr - Tél. : 06 63 01 17 59 Abonnement :<br />

Ana Dos Santos - ana@groupe-cimax.fr Tarifs (7 numéros + 1 hors série) : France : 131 € - Etranger : 210 € (7 numéros + 1<br />

hors série) Maquette : Chloë Fages Flashage et impression : Corlet Imprimerie - 14110 Condé-en-Normandie Dépôt légal à<br />

parution Crédit couverture : Garant.<br />

Tous droits de reproduction réservés pour tous les pays. Copyright © CIMAX 2009. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle par quelque procédé<br />

que ce soit, des pages publiées dans la présente publication (ou le présent ouvrage), fait sans l’autorisation de l’éditeur est illicite et constitue une contrefaçon. Seules<br />

sont autorisées, d’une part, les reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d’autre part les analyses<br />

et courtes citations justifiées par le caractère scientifique ou d’'information de l’oeuvre dans laquelle elles sont incorporées (lois du 11 mars 1957 – art. 40 et 41 Du code<br />

pénal art.425). La Revue dégage toute responsabilité quant aux données, informations et analyses publiées qui sont toujours basées sur des références établies ou<br />

des documents contrôlables.<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 5


MACHINES<br />

UN MONDE D’APRÈS<br />

DIFFÉRENT<br />

Cet automne, de l’annus horribilis 2020, n’a pas vraiment été celui de la reprise attendue<br />

dans le secteur de la machine-outil. Néanmoins des investissements ont tout de même lieu<br />

notamment en robotique avec une année partie pour une croissance de 9%. Si tous les<br />

constructeurs ont vu leur chiffre d’affaires chuter, des frémissements donnent à penser<br />

que la reprise n’attend qu’une stabilisation de la situation sanitaire. Les constructeurs qui<br />

repartiront le plus vite seront comme d’habitude ceux qui ont continué à former leur personnel<br />

et investir en R&D, spécialitées allemandes en temps de crise. Si la connectivité des<br />

machines continue à être mise en avant, leur bilan carbone et leur recyclabilité deviennent<br />

des arguments de vente. Le monde d’après sera sans nul doute différent.<br />

PRODUCTION DE MACHINES VERTES : À PARTIR<br />

DE 2021, TOUTE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE<br />

EST NEUTRE SUR LE PLAN CLIMATIQUE<br />

DMG MORI relève légèrement ses prévisions<br />

pour 2020 - Les prises de commandes atteignent<br />

1 187,8 millions d'euros (année précédente :<br />

2 008,4 millions d'euros) - Le chiffre d'affaires est<br />

de 1 305,3 millions d'euros (année précédente :<br />

1 892,6 millions d'euros)<br />

Les effets de la pandémie de corona continuent à<br />

se faire clairement sentir. La faiblesse de la situation<br />

économique générale a entraîné une nouvelle baisse<br />

de la demande mondiale de machines-outils. Chez<br />

DMG MORI, les entrées de commandes, le chiffre<br />

d'affaires et le résultat des neuf premiers mois de 2020<br />

ont également été nettement inférieurs aux chiffres<br />

élevés de l'année précédente en raison de la corona.<br />

La situation des bénéfices a été positive malgré des<br />

conditions économiques et de marché difficile.<br />

En termes opérationnels, la baisse est de -37 %,<br />

puisque les commandes de l'année précédente -<br />

corrigées de la division Energy Solutions vendue<br />

en 2019 - s'élevaient à 1 875,7 millions d'euros.<br />

Les commandes nationales se sont élevées<br />

à 344,6 millions d'euros (année précédente :<br />

582 millions d'euros). Les commandes internationales<br />

se sont élevées à 843,2 millions<br />

d'euros (année précédente : 1 426,4 millions<br />

d'euros). Comme l'année précédente, la part des<br />

commandes internationales s'est donc élevée à<br />

71. Le taux d'exportation était de 69 % (année<br />

précédente : 71 %).<br />

Au 30 septembre 2020, le carnet de commandes<br />

s'élevait à 983,7 millions d'euros (31 décembre 2019 :<br />

1 197,4 millions d'euros) - La vente de la participation<br />

(44,1 %) dans Magnescale Co. Ltd. (Japon) à DMG<br />

MORI COMPANY LIMITED, qui détient à nouveau<br />

100 % de sa filiale à la suite de l'achat.<br />

Au 30 septembre 2020, le groupe compte<br />

6 882 employés, dont 287 stagiaires (31 décembre<br />

2019 : 7 245). Le nombre de salariés a donc diminué<br />

de 363 par rapport à la fin de l'année 2019. À la<br />

fin du troisième trimestre, 4 333 employés (62 %)<br />

travaillaient pour nos entreprises nationales et<br />

2 549 employés (38 %) pour nos entreprises<br />

internationales.<br />

6 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


Recherche et développement : Les innovations<br />

sont la seule façon de sortir de la crise. C'est pourquoi<br />

DMG MORI maintient le budget de développement<br />

stable à un niveau élevé. Les dépenses de recherche<br />

et développement pour les neuf premiers mois se<br />

sont élevées à 49,2 millions d'euros (année précédente<br />

: 52,0 millions d'euros).<br />

À partir de janvier 2021, DMG MORI se concentrera<br />

également sur la production verte dans le monde<br />

entier : des matières premières à la livraison au client,<br />

toutes les machines de l'ensemble de la chaîne de<br />

valeur ajoutée seront produites de manière totalement<br />

neutre en CO 2<br />

. DMG MORI est ainsi l'une des<br />

premières entreprises industrielles au monde à avoir un<br />

bilan carbone des produits neutre sur le plan climatique.<br />

Le portefeuille d'automatisation de DMG MORI est<br />

également innovant et complet : Depuis octobre,<br />

le Robo2Go est également disponible pour les<br />

fraiseuses. Cette solution d'automatisation flexible<br />

peut être facilement utilisée via CELOS sans aucune<br />

connaissance de la programmation des robots et est<br />

idéale pour les petites et moyennes séries.<br />

La nouvelle usine d'excellence monoBLOCK est<br />

entrée en service au début du mois de septembre<br />

à Pfronten. Numérique et entièrement automatisée,<br />

elle peut désormais produire jusqu'à 1 000 machinesoutils<br />

par an. Le cœur des 4 000 m 2 d'assemblage<br />

de la ligne de production très moderne de Pfronten<br />

est un système de transport par véhicule guidé automatisé<br />

(AGV). Avec cette chaîne de montage la plus<br />

moderne au monde, DMG MORI établit de nouvelles<br />

normes dans l'industrie des machines-outils.<br />

Quels sont précisément ces points forts ? « Nous<br />

disposons d'un savoir inégalé en ce qui concerne la<br />

rectification proprement dite et ses applications »,<br />

affirme Sandro Bottazzo. « La rectification est plus<br />

qu’un usinage producteur de copeaux. » Il s’agit de<br />

maîtriser tous les paramètres. Quand une personne<br />

contrôle tout cela, elle maîtrise l'art de la rectification<br />

ou « The Art of Grinding ». « Rien ne décrit mieux ce<br />

qui nous fait notre différence que la devise de notre<br />

entreprise », selon Sandro Bottazzo. Et c'est pourquoi<br />

ce slogan va reprendre une place centrale. « La rectification<br />

est un art qu’il n’est pas possible à chacun<br />

de maîtriser à ce niveau de précision et de qualité »,<br />

souligne le directeur des ventes.<br />

L’ART DE LA RECTIFICATION<br />

La nouvelle campagne se réfère donc aussi à l’univers<br />

artistique. Lors du Motion Meeting en février<br />

2020, Ata Bozaci, un artiste suisse, avait présenté<br />

une vision artistique de la S31 qui sera ensuite<br />

montrée dans le cadre des salons professionnels et<br />

des expositions commerciales. À cela s’ajoutent les<br />

affiches et les mailings auxquels Ata Bozaci a participé.<br />

« Ces dernières années, nous nous sommes<br />

plus concentrés sur la publicité liée au produit et<br />

nous misons désormais sur une campagne d'image,<br />

et ce délibérément malgré le contexte économique<br />

actuellement difficile », souligne Sandro Bottazzo.<br />

C’est ainsi qu’Ata Bozaci a conçu les Key Visuals sur<br />

les trois valeurs fondamentales de STUDER : qualité,<br />

précision et passion.<br />

MACHINES<br />

En première mondiale, a été présenté le DMF 2008<br />

de la nouvelle série de colonnes mobiles, qui peut<br />

être automatisé de manière simple et flexible grâce<br />

au système modulaire de stockage de palettes<br />

rondes PH Cell<br />

STUDER RÉFLÉCHIT À SES PROPRES FORCES<br />

La nouvelle campagne d'image, STUDER<br />

place une fois de plus l'affirmation « The Art of<br />

Grinding » au centre et parle de ce que l'entreprise<br />

fait le mieux : l’art de la rectification !<br />

La crise sanitaire autour du COVID-19, le Brexit, les<br />

tendances mondiales aux restrictions commerciales<br />

et aux barrières douanières, les changements structurels<br />

dans l'industrie automobile : 2020 est et reste une<br />

année difficile. « Sportive », comme l’appelle Sandro<br />

Bottazzo, directeur général de la société Fritz Studer<br />

AG et en tant que CSO, responsable des ventes, du<br />

Customer Care et du marketing. Et dans une telle<br />

situation, une entreprise doit se concentrer sur des<br />

propres forces, Sandro Bottazzo en est convaincu.<br />

« Nous ne devrions pas nous poser des questions sur<br />

des choses que nous ne savons pas peut-être pas<br />

faire, mais plutôt parler de nos points forts ».<br />

« Nous voulons nous faire remarquer par cette<br />

campagne et faire preuve de courage », explique<br />

Sandro Bottazzo. » Ce courage trouve naturellement<br />

sa source dans l’histoire de l’entreprise et de son<br />

succès depuis plus de 100 ans. Mais nous ne voulons<br />

pas nous reposer sur nos acquis, » déclare le directeur<br />

des ventes. De nombreux projets et investissements<br />

sont déjà dans les tuyaux pour améliorer encore les<br />

machines, les services mais aussi les procédures de<br />

l’entreprise ainsi que la communication.<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 7


MACHINES<br />

MACHINES, PRESTATIONS DE SERVICE ET<br />

PROCÉDURES DE L'ENTREPRISE<br />

La société Fritz Studer AG continue d’investir dans le<br />

site de Steffisburg : trois centres de fraisage à 5 axes,<br />

interconnectés et hautement automatisés sont désormais<br />

pleinement en mode de production en série et<br />

fabriquent, en partie sans intervention humaine, plus<br />

de 400 composants de machine divers et complexes.<br />

L’emploi conséquent des machines, outils et techniques<br />

de processus les plus récents permet de<br />

répondre efficacement aux exigences de précision les<br />

plus strictes et de fabriquer des produits d’une qualité<br />

optimale. Dans le département Customer Care, le<br />

service clientèle continue d’être optimisé notamment<br />

en introduisant un troisième niveau professionnel<br />

entre le directeur de SAV régional (assistance de<br />

premier niveau) et le service d'assistance technique<br />

(assistance de troisième niveau). Ce nouveau niveau<br />

appelé Solutions Support (assistance de deuxième<br />

niveau) permet d’améliorer et d’accélérer le suivi.<br />

du concept global de qualité et chacun doit se<br />

demander comment il peut y contribuer », déclare<br />

Stephan Stoll. Bottazzo ajoute : « Nous mesurons<br />

la satisfaction et le taux de recommandation de nos<br />

clients depuis des années à l'aide du Net Promoter<br />

Score ® . C'est un outil important pour recevoir un<br />

retour d'information permanent ». Les résultats sont<br />

analysés et interprétés mensuellement chez Studer<br />

afin de définir et de mettre en œuvre rapidement des<br />

mesures d'amélioration.<br />

LA PRÉCISION CHEZ STUDER<br />

« La précision signifie fournir la qualité nécessaire<br />

pour un outil au bon moment et au bon endroit.<br />

Ce n’est pas une simple question de paramètres<br />

de base comme la précision dimensionnelle et les<br />

tolérances de forme et de position demandées. Tous<br />

les types de facteurs environnementaux doivent être<br />

maîtrisés : réfrigérants, capteurs, oscillations, conditions<br />

climatiques ainsi que la précision des pièces des<br />

sous-traitants », explique, Alexander Heiter, chef de<br />

la fabrication mécanique. Dans la fabrication mécanique,<br />

on travaille au micromètre près, c’est-à-dire<br />

au millième de millimètre et il est intéressant de noter<br />

que la précision la plus extrême est toujours apportée<br />

par l’homme et non pas par la machine. « Lors du<br />

raclage, les pièces sont travaillées par des employés<br />

très expérimentés dans le maniement du racloir pour<br />

obtenir la planéité et l’angularité voulues. Aucune<br />

machine ne parvient à un tel degré d’exactitude »,<br />

explique Alexander Heiter.<br />

En interne, l’initiative PuLs ® a d’une part été étendue<br />

et encore intensifiée en collaboration avec les autres<br />

marques de UNITED GRINDING Group. D'autre part,<br />

la possibilité d'avoir des échanges très ouverts avec<br />

les membres de la direction générale de Studer est<br />

offerte à tous les salariés de Studer sous la forme de<br />

« Town Hall Meetings ». « Cette offre a été proposée<br />

en 2019 et a reçu un accueil fantastique », souligne<br />

Sandro Bottazzo. « C’est ainsi qu’est née une nouvelle<br />

culture d’une communication plus ouverte ».<br />

LA QUALITÉ CHEZ STUDER<br />

« La qualité signifie répondre aux attentes des clients<br />

à tous les égards. Cette qualité se définit à travers<br />

l’attente qu’a un client de Studer envers nos produits<br />

et nos services », nous explique, Stephan Stoll,<br />

directeur de opérations (COO) de Fritz Studer AG.<br />

Chez Studer, la qualité n’est pas mesurée uniquement<br />

à l’aune des coûts de qualité, des documents<br />

de mesure et des points de contrôle, elle est aussi<br />

fortement axée sur la satisfaction du client et donc du<br />

nombre de nouvelles commandes. « Pour garantir la<br />

qualité souhaitée, chaque salarié doit être conscient<br />

LA PASSION CHEZ STUDER<br />

« La passion a quelque chose à voir avec la persévérance.<br />

Car on ne se réjouit pas dès le premier résultat,<br />

mais on regarde comment on peut encore améliorer<br />

les choses. La passion est liée à l’exigence de qualité<br />

dans le travail. Je crois que c’est une notion centrale<br />

chez Studer. S'il est une chose sur laquelle 100 %<br />

de nos salariés peuvent tomber d'accord, c’est bien<br />

la qualité. Avec notre philosophie d’entreprise et de<br />

gestion allégée PuLs ® , nous optimisons en permanence<br />

nos processus », explique Daniel Renfer, chef<br />

de PuLs ® Lean Management chez Fritz Studer AG.<br />

Dans la grande loyauté mutuelle qui existe entre<br />

les salariés et leur employeur, Daniel Renfer voit<br />

un autre signe de la passion qui anime l’entreprise.<br />

« Il est déjà frappant de constater que de nombreux<br />

salariés sont là vraiment depuis très longtemps. Et<br />

la passion c’est aussi quand chacun est solidaire et<br />

est prêt à en faire plus que la moyenne quand il y<br />

a le feu ou qu’on est dans une période critique »,<br />

poursuit Daniel Renfer. Sandro Bottazzo ajoute en<br />

conclusion : « nous avons quelques salariés qui<br />

travaillent chez nous depuis plus de 35 ans, voire<br />

40 ans et plus. Et un grand nombre d’entre eux ont<br />

même commencé leur apprentissage professionnel<br />

chez Studer. Comme c’est le cas pour Daniel Renfer<br />

et moi-même ! ».<br />

8 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


TTGROUP FRANCE ANNONCE L’ÉLARGISSEMENT<br />

DE SA GAMME DE MACHINES-OUTILS DE TOUR-<br />

NAGE ET LA DISPONIBILITÉ D’UN CONFIGURA-<br />

TEUR EN LIGNE<br />

TTGroup France, filiale française du constructeur<br />

de machines-outils taïwanais, annonce l’arrivée<br />

prochaine d’un nouveau modèle qui vient étoffer sa<br />

gamme de tournage. Le Tour TONGTAI 2 et 3 axes<br />

de la série TE, dédié à la mécanique générale et<br />

de précision, a été conçu pour usiner des séries<br />

de toutes tailles et notamment des petites séries<br />

à production intensive. Elle sera intégrée au configurateur<br />

désormais à la disposition des visiteurs<br />

sur le site web de TTGroup France. Rien de plus<br />

simple pour composer sa future machine et obtenir<br />

immédiatement une estimation budgétaire.<br />

La Série TE s’inspire de la conception très rigide de<br />

la Série TD (tour 3 axes avec axe Y) qui avait été<br />

présentée à Paris et à Lyon lors des salons GLOBAL<br />

INDUSTRIE de 2018 et 2019. Elle conserve le même<br />

concept de modularité qui permet de répondre à la<br />

plupart des besoins en l’adaptant selon le cas.<br />

Bernard Besse, responsable commercial de TTGroup<br />

France : « Je suis ravi de pouvoir proposer le nouveau<br />

tour de la Série TE aux entreprises de la mécanique<br />

générale et de la mécanique de précision. Du fait de<br />

sa construction modulaire, ses caractéristiques et ses<br />

nombreuses options, ce tour répond parfaitement à<br />

leurs besoins actuels. »<br />

SÉRIE TE : LA MODULARITÉ<br />

Le tour TE sera disponible dans différentes configurations<br />

: tour 2 axes, tour 3 axes (2 axes avec l’axe C<br />

et la fonction fraisage) et tour 3 axes avec une broche<br />

de reprise.<br />

Tongtai propose deux broches principales en 6‘’<br />

mandrin standard 8’’ (TE-2000) ou en 8’’ mandrin<br />

standard 10’’ (TE-2500).<br />

De plus, à l’opposé de la broche principale, les clients<br />

pourront choisir entre une contre-pointe hydraulique,<br />

une contre-pointe numérique ou une broche de reprise<br />

à moteur intégral (moteur broche).<br />

SÉRIE TE : LES POINTS FORTS<br />

Le tour TE bénéficie d’une grande rigidité. Il est<br />

doté d’un banc en fonte d’un poids total de 5000 à<br />

5700 kg, selon les spécifications choisies, et dispose<br />

de guidages linéaires à circulation de rouleaux pour<br />

l’axe Z. Un roulement à portée conique permet de<br />

reprendre les efforts radiaux et une paire de roulements<br />

croisés permet de reprendre les efforts axiaux<br />

au niveau du nez de la broche principale. Au niveau<br />

de l’utilisation du tour TE, notons une broche principale<br />

puissante (15/11 Kw et 175 Nm en continu) ;<br />

un passage en barre de 51 mm à 74 mm selon les<br />

options ; une vitesse de fraisage de 6000 tr/min ; une<br />

tourelle 12 postes (VDI-40 ou BMT-65) ou 16 postes<br />

(VDI-30 ou BMT-55). Enfin, un blanc incliné à 75°<br />

apporte une meilleure évacuation des copeaux et<br />

surtout, un meilleur accès aux tourelles pour le changement<br />

des plaquettes ou des porte-outils.<br />

SÉRIE TE : DE NOMBREUSES OPTIONS<br />

A l’instar de ses concurrentes européennes, la série<br />

TE propose de nombreuses options qui lui permettent<br />

de s’adapter aux besoins des utilisateurs. Citons, par<br />

exemple, la possibilité d’automatiser la machine avec<br />

un embarreur, un robot de chargement, un système<br />

de récupération automatique des pièces usinées, un<br />

mesureur d’outils, entre autres.<br />

MACHINES<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 9


MACHINES<br />

Le TE est équipé, selon le choix du client, d’une<br />

commande numérique FANUC OiT ou SIEMENS<br />

828D.<br />

SÉRIE TE : DISPONIBLE DÉBUT 2021 SUR LE CONFIGU-<br />

RATEUR EN LIGNE<br />

TTGroup France a récemment lancé sur son site<br />

web un configurateur de machines. Dès qu’elle sera<br />

disponible, début 2021, la Série TE fera partie de la<br />

gamme des machines phares qu’il sera possible de<br />

configurer.<br />

Le configurateur est extrêmement simple à utiliser.<br />

Les visiteurs configurent leur futur machine Tongtai<br />

en faisant une sélection parmi les différentes options<br />

proposées. Ils reçoivent ensuite, par courriel, une<br />

estimation du coût de la machine.<br />

Les machines disponibles, dès à présent, sur le configurateur,<br />

sont les suivantes :<br />

- Le centre de perçage taraudage Série VTX<br />

- Le centre vertical Série VP<br />

- Le centre horizontal série SH<br />

- Le centre 5 axes CT-350<br />

- Le centre vertical UGV Série VC<br />

- Le tour horizontal 3 axes TCS<br />

- Le tour horizontal 3 axes et axe Y Série TD<br />

L’INVESTISSEMENT DANS LES TALENTS ET LA<br />

TECHNOLOGIE EST L’INGRÉDIENT CLÉ DE LA<br />

RECHERCHE DE QUALITÉ ET DE SUCCÈS PAR OSG<br />

GMBH.<br />

Une entreprise mondiale comme OSG<br />

Corporation, avec une croissance et une expérience<br />

s’étendant sur plus de 80 ans depuis sa<br />

fondation en 1938 et un réseau de production, de<br />

vente et de technologie dans 33 pays, n’a guère<br />

besoin d’être introduite dans le milieu de l’industrie<br />

des outils coupants. La société intervient<br />

dans l’environnement industriel, produisant des<br />

outils à queue pour l’ensemble du marché industriel<br />

avec le secteur automobile comme principal<br />

client bien qu’il y ait une forte demande d’autres<br />

industries notamment médicales, dentaires et<br />

informatiques.<br />

Basée dans la ville méridionale de Göppingen, l’usine<br />

allemande d’OSG s’étend sur plus de 5000 m 2 et<br />

abrite également l’Académie d’OSG, un centre<br />

technologique pour les démonstrations ainsi que<br />

la recherche et le développement pour le marché<br />

allemand et européen.<br />

Olivier Schunter, Directeur Financier et administratif<br />

de OSG GmbH déclare : « Notre principale motivation<br />

sur le marché allemand est de soutenir l’industrie<br />

locale avec nos outils que nous produisons en<br />

Allemagne. Nous souhaitons produire 24 heures par<br />

jour, sept jours par semaine et l’implémenter dans<br />

des opérations à poste unique ».<br />

Erhard Baltes, Directeur de Production à OSG GmbH<br />

complète : « Un des gros avantages obtenu grâce à<br />

nos outils est une qualité constante et permanente.<br />

En raison des nombreux processus spécifiques que<br />

nous effectuons, du nombre élevé de mesures ainsi<br />

que des nombreux tests effectués en continu, nos<br />

clients obtiennent toujours le même outil de qualité ».<br />

« Pour atteindre notre objectif d’augmentation de<br />

notre production, nous avons amélioré et adapté un<br />

certain nombre de choses. Nous travaillons à une<br />

température ambiante stable en permanence, avec<br />

une qualité d’huile d’affûtage et d’air très élevées ;<br />

ce sont souvent des points négligés. Nous nous<br />

sommes également concentrés sur l’optimisation<br />

des programmes, la sélection correcte des types de<br />

carbure et des meules appropriées pour la qualité de<br />

carbure respective. Nous sommes dans un processus<br />

permanent d’amélioration ».<br />

« Le logiciel ANCA nous offre beaucoup de<br />

nombreuses options pour la conception de nos outils.<br />

Au cours des derniers mois, voire des années, nous<br />

avons testé divers concurrents d’ANCA bien connus<br />

sur le marché. Nous jouons très bien « du piano<br />

ANCA », pour ainsi dire. »<br />

INVESTIR DANS LES EMPLOYÉS ET LA TECHNOLOGIE<br />

EST LA CLÉ DU SUCCÈS ET DE LA LONGÉVITÉ<br />

Olivier Schunter ajoute : « Nous avons franchi la<br />

dernière étape avec l’Académie OSG pour offrir des<br />

services supplémentaires à nos clients. Des ateliers<br />

sont organisés, des formations sont animées, des<br />

tests sont menés pour les clients afin de valider les<br />

outils produits et les adapter ».<br />

« Bien évidemment, l’Académie OSG n’est pas<br />

utilisée uniquement pour nos clients mais aussi pour<br />

la formation continue de nos propres employés afin<br />

qu’ils comprennent le genre de produits que nous<br />

fabriquons, comment ils sont utilisés et quels impacts<br />

ils induisent en usinage lorsqu’il y a des petites<br />

différences. »<br />

« Comme les employés sont confrontés à des défis,<br />

reçoivent une formation continue et s’éduquent, ils<br />

10 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


ont la possibilité de faire chaque jour leurs preuves,<br />

développent leur propre valeur et font ainsi progresser<br />

leur carrière », conclut Oliver.<br />

Nous n’avons rien de plus à faire, pas de machine<br />

de mesure externe et cela nous donne en plus une<br />

grande flexibilité. »<br />

Erhard Baltes ajoute : « Grâce aux optimisations que<br />

nous avons fait il y a environ deux ans, nous avons<br />

pu augmenter notre production de 33 %. L’objectif est<br />

d’augmenter ce chiffre de 25 % supplémentaires ».<br />

« Nous améliorons constamment nos processus et<br />

de nouveaux investissements sont nécessaires. Cela<br />

signifie investir dans de nouvelles machines, des<br />

nouvelles technologies, dans la formation de notre<br />

personnel ; tout cela est un coût pour l’entreprise<br />

mais c’est absolument essentiel pour se maintenir<br />

sur le marché ».<br />

LA RECHERCHE DE LA QUALITÉ PAR L’AMÉLIORATION<br />

CONTINUE<br />

Olivier Schunter conclut sur la vision européenne du<br />

groupe : « Notre patron européen, Hideaki Ozawa,<br />

insiste sur notre mission : La contribution à une meilleure<br />

production dans notre pays. Cela signifie que<br />

nous essayons de nous impliquer dans la production<br />

locale et de l’améliorer. Notre objectif est toujours<br />

l'amélioration constante. »<br />

Erhard Baltes est d'accord avec Oliver, ajoutant que<br />

« la raison la plus importante pour laquelle nous<br />

produisons autant que possible ici est la qualité. Nous<br />

produisons autant que possible en interne parce que<br />

les clients attendent la plus haute qualité, et plus nous<br />

pouvons le faire en interne, mieux c'est pour le produit<br />

final. »<br />

MACHINES<br />

« Nous investissons dans des nouvelles machines<br />

ANCA et dans d’autres machines en général. Nous<br />

avons besoin des nouvelles technologies afin d’améliorer<br />

et aussi de maintenir notre qualité. En raison<br />

des longues durées de fonctionnement de nos<br />

machines, 7 jours par semaine, parfois en 3 équipes,<br />

nous devons régulièrement en compenser l’usure<br />

normale. Nos machines ont généralement une durée<br />

de vie de 10 ans ».<br />

« Nous avons actuellement 8 MX7 en Allemagne dont<br />

5 sont des machines à moteurs linéaires, et 3 encore<br />

avec la technologie vis à billes. Nous n’avons pas<br />

remarque de grande différence dans la qualité. La<br />

qualité d’état de surface est aussi identique. Nous<br />

avons aussi deux TX7+, une TX7 Linear, une TXcell<br />

et deux RX7 ; au total 16 affûteuses ANCA ».<br />

« Nous utilisons de nombreux robots pour charger<br />

les barreaux avec une autonomie de la nuit entière.<br />

Chargement, déchargement, affûtage, mesure : tout<br />

dans un process machine. Notre objectif est de lancer<br />

la machine en chargeur peu de temps avant la fin<br />

de la journée de travail, soit de 16 heures jusqu’au<br />

lendemain 7 heures lorsque l’équipe suivante arrive ».<br />

« Je pense que le système de mesure IView est un<br />

outil super important sur nos machines ANCA parce<br />

qu’il permet de produire et de reproduire les profils<br />

parfois très complexes avec une précision au micron.<br />

Les profils avec un écart de 5 microns peuvent être<br />

générés, mesurés et vérifiés dans la machine, et<br />

ce dans le mandrin de serrage dans la machine.<br />

DÉPAQUETAGE SÛR ET ERGONOMIQUE DES<br />

PAQUETS DE TÔLES<br />

Solutions futées pour les entreprises spécialisées<br />

dans le négoce et l’usinage de tôles : KASTO<br />

Maschinenbau étoffe son portfolio en y ajoutant<br />

un dispositif de retournement de tôles inédit<br />

permettant un dépaquetage et un entreposage<br />

sûr et convivial des paquets de tôles. Les utilisateurs<br />

peuvent ainsi réduire considérablement la<br />

manipulation des tôles lourdes – ils économisent<br />

ainsi du temps et évitent avant tout des accidents<br />

et des blessures.<br />

Le dispositif de retournement de tôles de KASTO<br />

est constitué d’un système de rotation en forme de<br />

tambour doté d’une surface d’appui relevable et<br />

abaissable. L’utilisateur se sert d’un chariot élévateur<br />

à fourche pour y placer le paquet de tôles encore<br />

emballé, qui doit être entreposé. Les tôles reposant<br />

au centre, l’ensemble de la construction est très<br />

stable.<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 11


MACHINES<br />

et XF et d’un poids maximum de cinq tonnes. Il offre<br />

aux entreprises de négoce et d’usinage un moyen<br />

attrayant d’automatiser de manière rentable les<br />

opérations fastidieuses de dépaquetage et d’entreposage<br />

des paquets de tôles. Il convient également au<br />

retournement de tôles ondulées – celles-ci peuvent<br />

être déposées au choix d’un côté ou de l’autre. De<br />

plus, sa connexion directe à tous les systèmes de<br />

magasin de tôles KASTO assure un flux de matière<br />

efficace et ergonomique sur toute la ligne.<br />

L’utilisateur peut commencer par retirer les bandes<br />

de cerclage et films ainsi que le protège-arête sur<br />

la face supérieure. Puis, le tambour du dispositif de<br />

retournement de tôles pivote de 180 degrés avec son<br />

chargement, de telle sorte que le reste de l’emballage<br />

et la palette en bois peuvent être retirés sans<br />

embarras. Ensuite, il reprend sa position initiale.<br />

Une fois l’emballage complètement retiré, des pousseurs<br />

verticaux et horizontaux orientent les tôles de<br />

manière précise conformément aux exigences de<br />

l’utilisateur – soit centrés soit contre un angle de<br />

référence. Des fourches télescopiques stationnaires<br />

transportent ensuite les tôles positionnées jusqu’à un<br />

chariot d’entreposage placé à côté du tambour, où<br />

elles sont déposées sur une palette de stockage.<br />

« GO » POUR LE CLOUD D’INDEX<br />

Le développement de l’univers numérique<br />

d’INDEX est foudroyant. Afin qu’ils puissent<br />

bénéficier facilement et sans risques de ses avantages,<br />

le fabricant de tours automatiques INDEX<br />

propose une offre d’entrée en matière gratuite à<br />

tous ses clients intéressés : avec iX4.0 « Go », ils<br />

bénéficient pendant un an de la connectivité au<br />

cloud et de l’accès à toutes les applis de la plateforme<br />

IoT iX4.0. Ensuite, ils pourront opter pour<br />

un back de base iX4.0 économique adaptable<br />

individuellement aux besoins de l’entreprise.<br />

Aucun des produits de la société INDEX n’évolue<br />

aussi rapidement que l’iXworld, l’univers de l’intégration<br />

numérique. Via ixworld.com, les utilisateurs<br />

INDEX et TRAUB obtiennent l’accès non seulement<br />

à toutes les informations importantes relatives à l’offre<br />

de machines et de technologies, mais aussi et surtout<br />

à la plateforme IoT iX4.0 ainsi qu’aux portails iXshop<br />

et iXservices.<br />

Une fois cette opération réalisée, la marchandise est<br />

fin prête pour le stockage et l’usinage automatiques<br />

– et ce, sans que le personnel ne doive soulever ni<br />

porter de lourdes charges. L’efficacité du processus<br />

ainsi que l’ergonomie sur le poste de travail s’en<br />

trouvent grandement améliorées. Cette solution<br />

constitue, de plus, un moyen efficace de prévenir<br />

accidents et blessures.<br />

Le dispositif de retournement de tôles de KASTO est<br />

conçu pour les paquets de tôles au format MF, GF<br />

Afin de permettre à ses clients d’accéder aux avantages<br />

d’une telle production numérisée, Index se<br />

charge de mettre en place la connectivité nécessaire :<br />

Toutes les nouvelles machines sont livrées « iX4.0<br />

ready » – c’est-à-dire préparées pour iX4.0 – et les<br />

machines existantes peuvent être équipées ultérieurement<br />

sans le moindre problème. Index assure<br />

aussi le transfert et la mémorisation sécurisées des<br />

données grâce à sa coopération avec SAP, dont<br />

les serveurs Cloud correspondants se trouvent en<br />

Europe, à un cryptage approprié, etc. Cette sécurité<br />

est confirmée par le certificat TÜV attribué selon<br />

CEI 562443 pour la connexion de données entre la<br />

machine et le cloud.<br />

12 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


pouvez les identifier et approvisionner facilement à<br />

l’aide de l’application « SparepartFinder ». Le pack<br />

de base contient même des applications permettant<br />

à l’utilisateur de suivre en continu la productivité ou<br />

d’accéder à la documentation en ligne depuis un<br />

endroit quelconque.<br />

DES APPLICATIONS SUPPLÉMENTAIRES EN FONCTION<br />

DES BESOINS INDIVIDUELS<br />

Si l’utilisateur a besoin d’informations plus complètes,<br />

iX4.0 offre des applications complémentaires optionnelles<br />

dont les coûts supplémentaires sont rapidement<br />

amortis par la plus-value qu’elles génèrent. En fonction<br />

du choix, elles permettent par exemple de gérer de<br />

manière centralisée la totalité des activités d'entretien<br />

et de planifier les opérations de maintenance<br />

en fonction de l’état de la machine. Un seul outil de<br />

maintenance et d’entretien suffit aussi pour couvrir<br />

l’ensemble du parc de machines.<br />

MACHINES<br />

VOTRE CARTE D’ENTRÉE POUR UN AVENIR NUMÉRIQUE<br />

Depuis juin 2019 déjà, Index livre ses machines<br />

neuves sur demande avec le pack de base iX4.0 go,<br />

qui permet de profiter pendant douze mois gratuitement<br />

de toutes les applications iX4.0. Une offre que<br />

les clients ont plaisir à accepter. Quelques mois ont<br />

suffi pour atteindre 150 utilisateurs enregistrés. Afin<br />

d’offrir de nouvelles perspectives à ces clients au-delà<br />

de cette première année, Index leur propose une offre<br />

quasi irrésistible : Pour seulement 99 euros par an, le<br />

pack de base iX4.0 basic leur permet de continuer à<br />

utiliser la connectivité avec le cloud et de bénéficier<br />

des applications principales.<br />

En matière de suivi des performances du parc de<br />

machines, certaines applications sont en mesure<br />

d’améliorer la productivité, de réduire les temps d’arrêt<br />

ou de prévenir des problèmes de qualité d’origine thermique<br />

par une analyse optimisée de l’exploitation des<br />

machines.<br />

L’intégration dans les systèmes ERP/MES promet<br />

également un gain d’efficacité. De plus, Index propose<br />

de prendre en charge la surveillance des machines<br />

dans le cadre d’une prestation de services. La détection<br />

précoce des problèmes permettra à l’utilisateur de<br />

prévenir les arrêts des machines.<br />

LES DONNÉES SE TRANSFORMENT EN APPLICATIONS<br />

Pour Index les applications s’entendent comme des<br />

outils logiciels individuels qui traitent les données<br />

collectées et fournissent à l’utilisateur des données<br />

qu’il peut exploiter immédiatement. En outre, les<br />

applications iX4.0 sont compatibles avec tous les<br />

terminaux disposant d'un navigateur web standard.<br />

Elles couvrent différents domaines : la gestion de la<br />

machine, la gestion des performances, la gestion de<br />

la maintenance et la gestion des tâches.<br />

Le kit de base iX4.0 basic comprend par exemple<br />

l’application « MachineManager », qui permet à l’utilisateur<br />

de personnaliser la structure de son parc de<br />

machines en fonction des domaines de responsabilités.<br />

Ainsi, chaque collaborateur ne voit que ce qui lui<br />

est destiné. D’autres applications offrent des possibilités<br />

de diagnostic améliorées en cas de dysfonctionnement<br />

et d’assistance déportée par télémaintenance<br />

et transmission vidéo.<br />

Un outil de maintenance et d’entretien intégrant les<br />

recommandations d’usine facilite la maintenance.<br />

Et si vous avez besoin de pièces détachées, vous<br />

Les applications s'avèrent également utiles dans la<br />

gestion des tâches. Elles se chargent par exemple<br />

de la comparaison des temps de consigne et réels,<br />

documentent la qualité de pièces individuelles ou de<br />

lots, et surveillent les coûts d’énergie occasionnés.<br />

INDEX développe en continu de nouvelles applications,<br />

par ex. « ToolAssistant », une application pour<br />

assembler virtuellement des outils complets : Elle<br />

met à disposition une base de données comprenant<br />

plus d’un million d’outils de différents fabricants. Dans<br />

cette base de données, l’utilisateur sélectionne l’outil<br />

adapté et y ajoute le porte-outil avec pince de serrage<br />

souhaité obtenu dans l’iXshop. Il lui suffit ensuite d’attendre<br />

que le logiciel assemble et affiche les données<br />

3D sous forme d’un fichier Step. Les outils complets<br />

sont ensuite transférés facilement et rapidement vers<br />

des systèmes CAM quelconques et naturellement<br />

vers la Machine Virtuelle.<br />

Depuis peu, Index propose aussi un calculateur de<br />

temps unitaires qui, après la saisie des étapes d’usinage<br />

nécessaires, calcule les temps unitaires pour les<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 13


MACHINES<br />

machines Index et Traub. La saisie du taux horaire de<br />

machine respectif permet aussi de calculer par la suite<br />

les coûts unitaires.<br />

L’APPROVISIONNEMENT DANS L’IXSHOP – UN SEUL ET<br />

UNIQUE FOURNISSEUR POUR TOUT<br />

Outre la plateforme IoT iX4.0, le portail d’approvisionnement<br />

est un des éléments clés de l’iXworld. Il<br />

bénéficie d’une acceptation croissante dans bien des<br />

domaines. D’une part, l’iXshop comporte de plus en<br />

plus de marques et de produits complémentaires haut<br />

de gamme approvisionnés d’ores et déjà par plus de<br />

1 000 clients professionnels licenciés avec souvent<br />

plusieurs acheteurs au sein d’une même entreprise.<br />

Des fonctions de recherche intelligentes leur facilitent<br />

l’achat des porte-outils, accessoires, organes<br />

de bridage, pièces détachées, matières premières<br />

et depuis peu aussi des matériels de mesure – le<br />

tout auprès d’un seul et unique fournisseur et le cas<br />

échéant via l’intégration au système ERP du client.<br />

97 % des articles proposés actuellement sont disponibles<br />

en stock, ce qui permet d’assurer la livraison<br />

rapide des 130 000 articles référencés.<br />

l’iXworld comprend aussi le portail de service Index<br />

iXservices. Il permet de gérer toutes les machines,<br />

même celles de fabricants tiers, y compris la gestion<br />

des défaillances, des réparations, de la maintenance<br />

et de l’entretien. Un modèle de machine 3D interactif<br />

offre des économies de temps considérables,<br />

puisqu’il assiste l’utilisateur lors de l'identification et<br />

de la commande des pièces détachées nécessaires.<br />

L'accès à distance et la télémaintenance sont également<br />

possibles, et ce sans licence complexe, grâce à<br />

un système prépayé et un smartphone.<br />

Le groupe Desch est réputé pour son haut niveau de<br />

qualité et service de première classe. L'entreprise est à<br />

la pointe sur les marchés concernés en Allemagne et en<br />

Europe et se développe fortement avec de nouveaux<br />

locaux au Canada, aux États-Unis, en Chine, au Brésil,<br />

en Italie et dans d'autres pays, y compris les marchés<br />

en développement. En 2019, DESCH a franchi une<br />

nouvelle étape importante vers l'avenir en établissant<br />

un partenariat stratégique avec la Nidec Corporation<br />

et sa filiale, la Nidec-Shimpo Corporation de Kyoto,<br />

au Japon. NIDEC-Shimpo a acquis 70 % de DESCH<br />

Antriebstechnik GmbH et de ses filiales en Allemagne<br />

Renforcés par leur partenariat stratégique, DESCH et<br />

Nidec joueront un rôle de premier plan en Europe, en<br />

particulier dans le domaine des solutions de systèmes<br />

mécatroniques.<br />

Une large gamme de produits et une offre de services<br />

étendue répondent aux besoins en matière de technologie<br />

d'entraînement à l'interface entre le lecteur<br />

et la machine. L'entreprise développe et produit des<br />

moteurs planétaires et des réducteurs spéciaux, des<br />

entraînements de presse, ainsi que des technologies<br />

d'accouplement innovantes pour les machines et installations<br />

modernes. Partout où des niveaux élevés de<br />

puissance et de force doivent être transmis, la technologie<br />

Desch sera aussi bien à l'aise dans le broyage de<br />

l'asphalte sur les autoroutes que dans les installations<br />

de concassage dans les carrières. Desch actionne<br />

les gouvernails de navires, fait pivoter des antennes<br />

paraboliques ultraprécises et est largement utilisé<br />

dans les machines-outils et les machines agricoles.<br />

L'entreprise développe également des technologies<br />

pionnières, telles que des turbines pour les centrales<br />

marémotrices qui convertissent les courants marins en<br />

énergie électrique.<br />

LE BROYAGE DANS LES MOINDRES DÉTAILS<br />

Depuis de nombreuses années, DESCH est un<br />

fervent défenseur du concept d'usinage complet.<br />

En utilisant un parc de machines qui comprend<br />

déjà sept centres d'usinage complets MILLTURN<br />

différents, des composants pour les presses<br />

d'entraînement et les accouplements commutables<br />

jusqu'aux boîtes de vitesses spécialisées<br />

très complexes sont conçus et produits pour une<br />

grande variété d'industries d'usinage. Les grands<br />

réducteurs pour les laminoirs et les fonderies,<br />

ne sont que quelques-unes des applications<br />

typiques que DESCH fabrique actuellement.<br />

Entreprise traditionnelle de la région du Sauerland<br />

DESCH GmbH & Co. KG est dirigée par la famille<br />

Desch depuis sa fondation en 1906. La société de<br />

600 personnes s'occupe dans le monde entier d'applications<br />

de machines et d'installations modernes, tout<br />

en restant fier de ses racines. Desch est considéré<br />

comme le spécialiste de l'ingénierie de l'entraînement<br />

qui fournit des solutions complètes pour l'ensemble<br />

de la chaîne cinématique.<br />

Le portefeuille de produits a évolué au fil du temps,<br />

devenant de plus en plus complexe et technologiquement<br />

exigeant, ouvrant ainsi la voie à un usinage<br />

complet. L'objectif primordial de DESCH était de fabriquer<br />

de petites séries très sophistiquées de manière<br />

rentable et fiable tout en gardant une longueur d'avance.<br />

C'est pourquoi, en 2013, un contact a été établi avec<br />

WFL Millturn Technologies. Tout cela a commencé par<br />

une rencontre entre le directeur régional des ventes de<br />

la WFL, Reinhold Wieland, ancien directeur de production<br />

Detlef Ebert et Dirk Müller, qui était alors directeur<br />

de la fabrication.<br />

« En ce qui concerne la WFL, les négociations ont<br />

porté sur la gestion du projet et les l'exécution sur<br />

les machines. Les projets ont été mis en œuvre très<br />

rapidement et avec précision », a noté le responsable<br />

production Dirk Müller. Trois types de machines différentes,<br />

posant des défis technologiques variés, ont<br />

été installées dans l'usine et mises en service dans un<br />

délai d'un an. La technologie a été testée et mise en<br />

service en même temps que l'installation au Millturn<br />

Innovation Center à Linz avant d'être mis en œuvre<br />

dans les machines sur place.<br />

14 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


Reinhold Wieland se souvient avec tendresse du travail<br />

d'équipe exemplaire à toutes les étapes du projet :« Tout<br />

s'est déroulé sans problème, de la planification à la mise<br />

en œuvre et à la production. Avant tout, nous avons pu<br />

satisfaire aux exigences de qualité élevées ».<br />

APPLICATIONS DANS LE "PARC DE MACHINES<br />

MILLTURN<br />

Vilebrequins de presses ou de pompes, carters de<br />

machines-outils, accouplements ou réducteurs de<br />

centrifugeuses, entraînements et des arbres de sortie<br />

pour les équipements de construction, les navires et<br />

la construction de machines : ils sont tous produits sur<br />

le site.<br />

La fabrication de roues dentées, que l'on trouve principalement<br />

dans les boîtes de vitesses, les entraînements<br />

de pompes ou les machines de construction à<br />

entraînement synchrone constituent un autre domaine<br />

d'application.<br />

Les lots de fabrication sur les différentes machines<br />

vont de 1 à 50 pièces. La part de loin la plus importante<br />

est constituée par de lots de 1 à 5 pièces. Les délais<br />

de fabrication ont été réduits de 70 %.<br />

« Le concept MILLTURN et son slogan de soutien --<br />

« CLAMP ONCE - MACHINE COMPLETE » étaient<br />

totalement justifiés », s'est réjoui Dirk Müller. En<br />

particulier, le nombre d'opérations de serrage et l'alignement<br />

en hauteur ont été réduits de manière significative,<br />

ce qui a eu un impact positif sur la qualité des<br />

composants. Cela a conduit à une nette amélioration<br />

des tolérances géométriques et de position. Les délais<br />

et les temps d'attente ont été réduits à un sixième de<br />

leurs niveaux précédents.<br />

La précision des machines a fait l'objet d'un examen<br />

minutieux lors du choix de l'une d'entre elles, car il<br />

s'agissait de l’équiper d'un système de mesure extrêmement<br />

précis et du logiciel correspondant. les plus hauts<br />

niveaux de qualité devaient être atteints, tant pour la<br />

production de pièces uniques que pour les petites séries<br />

de pièces différentes, en utilisant toutes les technologies<br />

possibles. Une grande importance a été accordée à la<br />

qualité de la finition de la machine. D'autres facteurs, tels<br />

que la facilité d'entretien, l'accessibilité à la et la visibilité<br />

dans la zone de travail, ont également joué un rôle clé<br />

dans la décision d'achat. Enfin, la longue expérience en<br />

matière d'usinage complet a également été un facteur<br />

décisif pour la décision d'acheter les WFL MILLTURNs.<br />

DESCH a maintenant un total de sept modèles<br />

MILLTURN en service dans plusieurs usines sur son<br />

site d'Arnsberg.<br />

Les quatre dernières machines ont été acquises en 2018<br />

pour augmenter la capacité, notamment pour la fabrication<br />

des boîtes de vitesses. Un nouveau site de production<br />

vient d'être créé. Les machines ont été achetées<br />

sur la base des classes de composants (tailles) et des<br />

capacités requises. « Notre parc de machines actuel<br />

nous permet de réagir avec souplesse au marché »,<br />

déclare Dirk Müller.<br />

TECHNOLOGIE DE COUPE DES ENGRENAGES<br />

Actuellement, les fraises sont principalement utilisées<br />

pour la fabrication d'engrenages droits et de roues<br />

cylindriques. au moment de l'achat des machines,<br />

des options logicielles et des caractéristiques technologiques<br />

supplémentaires ont été prises en compte<br />

pour permettre la production d'autres géométries à<br />

l'avenir. Par exemple, la méthode InvoMilling permet<br />

de modifier facilement le découpage des engins.<br />

L'ensemble du processus est beaucoup plus flexible<br />

qu’avec l'utilisation d'une fraise à tailler les engrenages.<br />

La technologie disponible avec un centre<br />

d'usinage complet MILLTURN permet une découpe<br />

puissante avec une précision maximale. En outre, la<br />

gamme complète d'outils de coupe peut être utilisée,<br />

ce qui conduit à l'élaboration de nouvelles stratégies<br />

d'usinage.<br />

Desch utilise le système de CAO/FAO TopSolid 7<br />

ainsi que le logiciel CrashGuard Studio de WFL, qui<br />

permet de simuler la séquence avant le début de<br />

l'usinage.<br />

La décision d'acheter les machines s'explique également<br />

par le fait qu'il y avait déjà eu de nombreuses<br />

expériences positives avec le service WFL. « Temps<br />

de réponse ultra-rapide, facile à obtenir, bonnes<br />

communications, le personnel technique des équipes<br />

de vente internes et sur le terrain offrent une excellente<br />

disponibilité et un très bon stock des pièces<br />

de rechange ont été des facteurs importants qui ont<br />

emporté la décision. La méthode de travail axée<br />

sur les solutions signifie que nous sommes entre<br />

de bonnes mains pendant tout le cycle de vie d'un<br />

MILLTURN », observe Dirk Müller.<br />

LA FIABILITÉ DES PROCESSUS GRÂCE À<br />

L'AUTOMATISATION<br />

Le groupe DESCH utilise les stratégies d'usinage les<br />

plus modernes et s'efforce d'accroître sa capacité<br />

et l'efficacité de la production. Le développement et<br />

l'extension de toutes les filiales de DESCH visent à<br />

poursuivre l'objectif commun dans le monde entier<br />

de se concentrer encore plus sur les systèmes et<br />

les moteurs complets. Toutes les installations de<br />

production font l'objet d'une mise à niveau importante<br />

et continue avec des machines pour répondre aux<br />

différentes exigences de la fabrication en série et<br />

de la fabrication unique. « L'automatisation est très<br />

importante pour nous. Dans un premier temps, nous<br />

entendons nous concentrer sur l'automatisation de<br />

nos petites séries, pour des pièces présentant un<br />

degré élevé de répétabilité », conclut Dirk Müller.<br />

par Dominique Dubois<br />

dubois.dominique@gmail.com<br />

MACHINES<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 15


OUTILS<br />

DES FABRICANTS SUR<br />

LA BRÈCHE<br />

Pandémie ou pas, crise ou pas, l'industrie<br />

continue à produire et les demandes des<br />

utilisateurs doivent être satisfaites. Les<br />

bureaux d'études application des fabricants<br />

n'ont pas chômé et la moisson est d'importance.<br />

En voici quelques exemples.<br />

HORN : UN CENTRE D’ESSAIS ET UN SHOW-ROOM<br />

DÉDIÉS AUX CLIENTS<br />

UNE PREMIÈRE CHEZ LES CARBURIERS DANS LA VALLÉE DE<br />

L’ARVE, BERCEAU DU DÉCOLLETAGE<br />

HORN France annonce qu’un centre d’essais<br />

et un show-room sont désormais disponibles<br />

pour les clients, au sein de l’agence située en<br />

Haute-Savoie (Scionzier) dans la vallée de l’Arve.<br />

Une première en Haute-Savoie dans le secteur<br />

des outils coupants. Depuis juillet 2020, cette<br />

vitrine du savoir-faire de HORN, associée au<br />

centre d’essais dédié aux tests et usinages, ont<br />

convaincu les premiers clients.<br />

Parce qu’il est souvent difficile pour les clients de<br />

se rendre disponibles, sur leur lieu de travail, pour<br />

tester de nouveaux outils ou applications spécifiques,<br />

Emmanuel Collomb, responsable commercial de<br />

l’Agence de Scionzier a eu l’idée d’aménager une<br />

surface disponible de 200 m², au sein du bâtiment<br />

existant de 1200 m², pour les accueillir. Le partenariat<br />

de longue date entre la maison mère HORN en<br />

Allemagne et le constructeur de machines-outils DMG<br />

a conduit HORN France à s’équiper, début 2020, d’un<br />

tour DMG NLX 1500/500.<br />

d’usinage. C’est aussi une véritable opportunité pour<br />

eux de se tenir informés des dernières innovations et<br />

de découvrir des applications parfois complexes tel<br />

le mortaisage. Dédiée au taillage des pignons, cette<br />

technique offre des gains de temps conséquents car<br />

la pièce est entièrement réalisée sur la machine. »<br />

Dans le show-room, se trouvent exposées toutes<br />

les nouveautés HORN. Ce lieu, équipé d’une salle<br />

pouvant accueillir jusqu’à 40 personnes, sera<br />

également dédié aux formations. Il comprend aussi<br />

un espace restauration qui permettra d’organiser et<br />

d’inviter prochainement les clients à des « déjeuners<br />

démonstrations ». Sans perdre de temps dans<br />

la journée, les clients pourront ainsi découvrir<br />

les dernières nouveautés HORN ainsi que des<br />

applications spécifiques. Bien entendu, les clients<br />

« Disposer d’un centre d’essais permet aux clients<br />

de gagner beaucoup de temps, explique Emmanuel<br />

Collomb. Nous préparons, en amont, l’application<br />

du client qui nous rend ensuite visite, dans le cadre<br />

d’essais privés, pour assister aux démonstrations<br />

16 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


seront accueillis dans le respect des gestes de<br />

précaution et recommandations dans le contexte du<br />

COVID-19.<br />

« On ne peut que se réjouir de cet investissement, aux<br />

vues des retours positifs de nos clients, commente<br />

Emmanuel Collomb. Hors de leur environnement<br />

professionnel, ils se sentent davantage disponibles<br />

et jugent très intéressant de se rendre compte des<br />

applications en conditions réelles, »<br />

Le show-room et le centre d’essais de HORN France<br />

sont à la disposition des clients, notamment les<br />

entreprises de décolletage de la Vallée de l’Arve mais<br />

bien au-delà. L’agence de Scionzier, qui fêtait ses<br />

20 ans en 2019, est située à proximité de l’aéroport<br />

de Genève et, par conséquent, susceptible d’accueillir<br />

(hors COVID) une clientèle internationale.<br />

que le fraisage en plongée oblique, le fraisage<br />

en plongée et le fraisage hélicoïdal. En effet, sa<br />

géométrie frontale optimisée permet un usage<br />

polyvalent. Les arêtes de coupe spécialement<br />

conçues produisent une qualité d’état de surface<br />

relativement élevée et les larges goujures<br />

garantissent une évacuation fiable des copeaux. Le<br />

pas d’hélice variable et le diamètre d’âme renforcé<br />

assurent un fonctionnement particulièrement<br />

silencieux.<br />

La fraise à profil ébauche GARANT Master INOX<br />

M SlotMachine permet également d’atteindre<br />

des avances très élevées à plus de 1xD, même<br />

lors du fraisage de rainures pleines et peut aussi<br />

être utilisée pour usiner efficacement des pièces<br />

délicates. Pour les diamètres plus importants, elle<br />

est même dotée de cinq arêtes de coupe au lieu<br />

de quatre.<br />

Son profil ébauche innovant génère moins<br />

de pression de coupe et forme des copeaux<br />

particulièrement compacts, qui sont évacués via<br />

les goujures à grand débit de copeaux et ne se<br />

coincent pas dans les goujures plus étroites, même<br />

sur les fraises à cinq arêtes de coupe. Les bords<br />

légèrement arrondis protègent les arêtes de coupe<br />

contre l'écaillage et augmentent ainsi la durée de<br />

vie. En raison de son exceptionnelle sécurité de<br />

processus, cette fraise HPC est également conçue<br />

pour une utilisation dans la fabrication automatisée.<br />

OUTILS<br />

UNE TENUE D’OUTIL DEUX FOIS PLUS ÉLEVÉE DANS<br />

LES ACIERS INOXYDABLES FORTEMENT ALLIÉS !<br />

Hoffmann Group ajoute la première fraise HPC de<br />

la nouvelle gamme de produits GARANT Master<br />

INOX M pour les aciers inoxydables fortement<br />

alliés suivant ISO M à sa gamme de produits<br />

« GARANT Master » destinés à l’usinage hautes<br />

performances.<br />

La nouvelle fraise HPC GARANT Master INOX M et<br />

la fraise à profil ébauche GARANT Master INOX M<br />

SlotMachine impressionnent, même dans l’acier<br />

duplex, par leurs hautes performances d’usinage à<br />

des vitesses d’avance élevées et par des tenues en<br />

durée de vie d’outils deux fois supérieures.<br />

Pour atteindre ces performances particulières,<br />

Hoffmann Group a utilisé un nouveau substrat à grains<br />

ultra-fins, a perfectionné le revêtement multicouche<br />

et a sensiblement optimisé les goujures. Grâce à sa<br />

sécurité de processus particulière, la fraise GARANT<br />

Master INOX M SlotMachine est également le premier<br />

choix pour la fabrication automatisée. Les outils sont<br />

d’ores et déjà disponibles via le nouveau catalogue de<br />

produits 2020/2021 et l’eShop de Hoffmann Group.<br />

La fraise HPC à quatre arêtes de coupe GARANT<br />

Master INOX M convient pour le dressage et le<br />

rainurage, mais aussi pour d’autres opérations, telles<br />

La gamme de produits « GARANT Master » a<br />

été lancée par Hoffmann Group en 2015 afin<br />

d’améliorer la productivité de l’usinage hautes<br />

performances avec des outils particulièrement<br />

performants et fiables. Depuis, la gamme de<br />

produits s’est constamment élargie et offre des<br />

outils hautes performances ultra-modernes pour<br />

diverses applications d’usinage.<br />

DEUX NOUVELLES PLAQUETTES CARBURE POUR<br />

UN TOURNAGE DES ACIERS PLUS EFFICACE ET<br />

PRODUCTIF<br />

Sandvik Coromant enrichit son offre de plaquettes<br />

de tournage pour les aciers ISO P. Le spécialiste<br />

des outils de coupe et des systèmes d'outillage<br />

lance deux nouvelles nuances carbure pour<br />

le tournage intérieur et extérieur des aciers<br />

faiblement alliés ou non alliés. Ces nouvelles<br />

nuances, GC4415 et GC4425 offrent plus de<br />

ténacité et de résistance thermique, et leur usure<br />

est prévisible.<br />

Les nuances GC4415 et GC4425 sont idéales pour<br />

les productions en grandes séries de pièces dans des<br />

aciers faiblement alliés (P 2.1 à 2.6) ou non alliés<br />

(P 1.1 à 1.5).<br />

La nuance GC4425 offre des performances qui<br />

dépassent toutes les plaquettes concurrentes dans<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 17


la majorité des applications de tournage des aciers.<br />

Elle fait preuve d'une résistance à l'usure, d'une<br />

ténacité et d'une résistance thermique qui permettent<br />

d'élargir considérablement son champ d'applications.<br />

Tout comme la nuance GC4415, elle convient aux<br />

applications d'ébauche à finition dans les coupes<br />

continues ou légèrement interrompues.<br />

recyclé. L'utilisation de carbure recyclé permet non<br />

seulement d'économiser les ressources naturelles<br />

mais aussi de réduire les émissions de CO 2<br />

lors de<br />

la production.<br />

OUTILS<br />

La nuance GC4415 complète le GC4425 en offrant<br />

des performances supérieures lorsqu'une plus grande<br />

résistance thermique est nécessaire. En outre, le<br />

nouveau procédé de post-traitement mis en œuvre<br />

dans la fabrication de ces nuances améliore leurs<br />

propriétés dans les coupes interrompues, notamment<br />

en raison de la plus grande résistance à la rupture.<br />

« Pour tous les fabricants, les objectifs prioritaires<br />

sont les mêmes : augmentation des débits copeaux<br />

et du nombre de pièces usinées par arête, réduction<br />

des temps de cycle et des gaspillages, et optimisation<br />

des stocks d'outils », affirme Johan Anderstedt,<br />

responsable produits de tournage chez Sandvik<br />

Coromant.<br />

« Pour les fabricants de pièces en lots, il est aussi<br />

très important d'avoir suffisamment de flexibilité et<br />

de pouvoir usiner les différents aciers des lots avec<br />

une même nuance de coupe. Nos nouvelles nuances<br />

GC4415 et GC4425 sont faites précisément pour<br />

répondre à ces besoins et peuvent usiner même les<br />

matières ISO P les plus tenaces et complexes. »<br />

UNE RÉSISTANCE À L'USURE SUPÉRIEURE<br />

Les plaquettes dans les nuances GC4415 et<br />

GC4425 offrent une résistance à l'usure qui dépasse<br />

les plaquettes concurrentes, et leur durée de vie<br />

est significativement plus longue ; en outre, leurs<br />

performances sont prévisibles dans toutes les<br />

applications. Cela réduit aussi les pertes de matière<br />

usinée et économise le carbure des plaquettes.<br />

La remarquable résistance à l'usure est due au<br />

revêtement Inveio ® de seconde génération de Sandvik<br />

Coromant qui permet de créer une couche d'alumine<br />

sur les plaquettes. La technologie Inveio agit au<br />

niveau microscopique en conférant aux cristaux du<br />

revêtement une même orientation.<br />

RÉDUCTION DES COÛTS DE PRODUCTION<br />

Chez les clients de Sandvik Coromant, les nouvelles<br />

plaquettes ont fait leurs preuves en autorisant des<br />

vitesses de coupe (vc) et des avances (fn) plus<br />

élevées.<br />

Chez un fabricant du secteur de la mécanique<br />

générale, la nuance GC4425 a été utilisée pour une<br />

opération d'ébauche extérieure multidirectionnelle<br />

sur une pièce en acier 4140 ayant subi un traitement<br />

thermique préalable. Par rapport à la plaquette ISO<br />

concurrente utilisée précédemment dans le process,<br />

la productivité a doublé, le temps de cycle a été réduit<br />

de 50 % et le coût a baissé de 30 %.<br />

Pour aider ses clients à optimiser les vitesses de<br />

coupe et avances et à trouver la meilleure plaquette<br />

pour leur application, Sandvik Coromant met à<br />

disposition un outil en ligne, CoroPlus ® Tool Guide.<br />

« GC4425 et GC4415 offrent une plus longue durée<br />

de vie dans les applications les plus exigeantes »,<br />

conclut Anderstedt. « En travaillant en partenariat<br />

avec nous et en utilisant Tool Guide, nos clients<br />

parviennent à augmenter leur productivité, à réduire<br />

leur coût à la pièce et à avoir une production plus<br />

rentable. »<br />

L'alignement des cristaux au niveau de l'arête de<br />

coupe crée une barrière résistante contre l'usure<br />

en cratère et en dépouille. De plus, la chaleur est<br />

plus rapidement évacuée de la zone de coupe, ce<br />

qui contribue à préserver la géométrie de l'arête<br />

pendant plus longtemps. Au total, la résistance à<br />

l'usure est fortement accrue.<br />

Dans le souci du<br />

développement durable,<br />

le substrat carbure des<br />

plaquettes contient plus<br />

de 40 % de carbure<br />

18 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


FORET DWAE POUR LE DÉCOLLETAGE<br />

Le nouveau foret DWAE de Mitsubishi Materials<br />

a été entièrement conçu pour tenir compte des<br />

spécificités du décolletage. Son cahier des<br />

charges intègre comme points principaux une<br />

grande précision, un bon contrôle du copeau<br />

pour éviter les bourrages, un faible effort de<br />

poussée et une grande fiabilité.<br />

Pour cela, une géométrie d’affûtage particulière<br />

et une nuance carbure spécifique sont mises en<br />

œuvre. Arêtes de coupe et goujures optimisées<br />

L’arête de coupe en forme de vague, spécifique aux<br />

forets Mitsubishi, a été choisie car elle allie acuité<br />

d’arête et résistance à l’écaillage des becs.<br />

KENNAMETAL PRÉSENTE LA FRAISE<br />

HÉMISPHÉRIQUE HARVI I TE<br />

Kennametal présente la dernière extension de la<br />

série HARVI I TE, la fraise hémisphérique à quatre<br />

dents HARVI I TE. Conçue pour des opérations<br />

d'ébauche et de finition 3D très productives, elle<br />

permet de réduire les coûts d'usinage grâce à<br />

un enlèvement de métal maximal dans une large<br />

gamme de matériaux.<br />

OUTILS<br />

Les faibles efforts de coupe générés par ce type<br />

d’arête permettent d’usiner en toute sécurité des<br />

pièces de faible raideur. La géométrie de goujure<br />

spécifique assure le contrôle du copeau et évite<br />

tout risque de bourrage par des copeaux longs.<br />

De plus, la longueur taillée réduite par rapport<br />

aux forets classiques tient compte des contraintes<br />

d’encombrement en décolletage.<br />

L’amincissement en Z assure une grande précision<br />

de localisation et contribue à la réduction des efforts<br />

de poussée. Nouvelle nuance carbure spécifique En<br />

complément de la géométrie particulière, la nouvelle<br />

nuance DP102A a été développée pour tenir compte<br />

des spécificités du décolletage et assurer un<br />

maximum de productivité et de fiabilité. Un substrat<br />

carbure alliant ténacité et dureté permet d’assurer à<br />

la fois la résistance à l’usure et à l’écaillage.<br />

Le revêtement PVD est particulièrement efficace<br />

contre l’usure à des vitesses de coupe faibles à<br />

moyennes. Une tribofinition réduit le risque de<br />

collage et améliore le contrôle et l’évacuation des<br />

copeaux. Lors d’essais d’usinage dans un acier au<br />

carbone de type XC48TS à une vitesse de coupe<br />

de 80 m/min et une avance de 0,2 mm/tr, le foret<br />

DWAE a permis de doubler la durée de vie par<br />

rapport à des produits conventionnels.<br />

GAMME<br />

Les forets DWAE sont disponibles du Ø3 au Ø14<br />

par pas de 0,1 mm et en longueur utile de 2xD et<br />

4xD. Les diamètres de queue tiennent compte des<br />

diamètres admissibles par les pinces ER.<br />

DES CAPACITÉS IMPRESSIONNANTES<br />

La fraise hémisphérique HARVI I TE est dotée<br />

d'un relief innovant breveté qui nécessite un<br />

examen plus approfondi. Dans la zone la<br />

plus critique - la section à bout sphérique -<br />

un contour ondulé forme le relief strié qui<br />

assure un meilleur écoulement du liquide<br />

de refroidissement dans la zone de coupe.<br />

Le relief ondulé permet des avances et des<br />

vitesses plus élevées ainsi qu'une profondeur<br />

de coupe accrue grâce à un amortissement<br />

avancé des vibrations et à des efforts de<br />

coupe plus faibles.<br />

La fraise HARVI I TE à quatre dents avec relief<br />

strié dans la section à bout sphérique permet<br />

une productivité et une durée de vie d’outil<br />

maximale dans les opérations de fraisage 3D.<br />

Sur le diamètre extérieur, le relief change de forme<br />

et se transforme en relief excentrique à facettes.<br />

Le relief excentrique à facettes offre une résistance<br />

exceptionnelle des arêtes, une excellente précision<br />

géométrique, des efforts de coupe réduits et rend<br />

cette série de fraises très polyvalente.<br />

D'autres avancées géométriques des modèles à bout<br />

carré, dont notamment la face avant évolutive, la<br />

goujure d’évacuation des copeaux et l’angle d'hélice<br />

variable, ont également été intégrées dans cette<br />

nouvelle fraise carbure monobloc.<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 19


OUTILS<br />

L’OFFRE<br />

La fraise à bout sphérique HARVI I TE est disponible<br />

en deux longueurs avec un diamètre de 2 à 20 mm. La<br />

longueur standard constitue le premier choix pour les<br />

opérations de fraisage par copiage 3D, tandis que la<br />

version longue offre une longueur de coupe suffisante<br />

(jusqu'à 4xD) pour de nombreuses applications, dont<br />

le fraisage-surfaçage lorsqu’une finition des parois et<br />

des fonds est nécessaire.<br />

SECO TOOLS AJOUTE LA FRAISE À SURFACER-<br />

DRESSER TURBO 16 À SA GAMME TURBO DÉJÀ<br />

LEADER DU SECTEUR<br />

Compte tenu de la pression toujours plus élevée<br />

pour accroître la productivité et limiter les coûts<br />

d'usinage, mettre en place des processus fiables<br />

et une longue durée de vie de l'outil n'a jamais été<br />

aussi déterminant. La nouvelle Turbo 16 de Seco<br />

Tools donne le « la » sur ces deux points cruciaux.<br />

Dotée d'une liste imposante de fonctionnalités<br />

optimisées, elle offre des performances d'outil uniques<br />

pour un large panel d'applications et de matières. La<br />

coupe douce et ses efforts réduits permettent une<br />

réduction de la consommation d'énergie et de l'usure<br />

de l'outil. En effet, la durée de vie de l'outil peut être<br />

augmentée jusqu'à 130 %.<br />

application Seco Assistant téléchargeable sans frais<br />

sur votre smartphone !<br />

LE NOUVEAU FACEMILL-DIAMOND : UN FRAISAGE<br />

DE FACE FIABLE AVEC UNE LONGUE DURÉE DE VIE<br />

Les clients MAPAL font confiance à la fraise<br />

FaceMill-Diamond PCD pour les travaux de<br />

surfaçage à haut volume, sur des pièces instables<br />

et dans le secteur HPC (coupe haute performance).<br />

Avec son corps d'outil en acier massif et ses arêtes<br />

de coupe en PCD brasées, elle atteint des vitesses<br />

d'avance et des taux d'enlèvement de matière<br />

inégalés. Après un développement approfondi,<br />

MAPAL a de nouveau augmenté la productivité du<br />

système de fraisage de face en PCD.<br />

« En particulier dans le domaine de l'usinage haute<br />

performance, la principale exigence du client est<br />

d'obtenir un taux d'enlèvement de matière réalisable<br />

ainsi que la meilleure surface de pièce possible »,<br />

rapporte Andreas Wittenauer, responsable de la<br />

technologie d'application dans la division PCD Tool.<br />

Il précise ses propos en ajoutant : « Pour cette<br />

raison, le FaceMill-Diamond présente un nombre<br />

exceptionnellement élevé d'arêtes de coupe brasées<br />

pour son diamètre. Les arêtes de coupe sont<br />

conçues pour une profondeur de coupe allant jusqu'à<br />

10 mm. De plus, le corps robuste de l'outil absorbe<br />

les vibrations générées lors de l'usinage et évite<br />

d'endommager la surface de la pièce ». En outre, le<br />

FaceMill-Diamond peut être inséré directement dans<br />

la machine lorsqu'elle est nouvellement équipée<br />

- sans travaux de réglage fastidieux nécessitant<br />

l'expertise de l'opérateur.<br />

La fraise Turbo 16 est également très bien notée en<br />

matière de productivité : son pas exceptionnellement<br />

fin augmente considérablement le débit copeaux<br />

jusqu'à 50 %. Une gamme complète de plaquettes<br />

rectifiées et à indexation rapide lui apporte une<br />

flexibilité incroyable, tandis que les corps de fraises<br />

sont en acier à outils résistant à la corrosion,<br />

disposent d'un système d'arrosage interne et vont<br />

de 25 à 250 mm (le programme impérial couvre des<br />

diamètres de 1 à 6 pouces). Elles sont compatibles<br />

avec une large gamme d'interfaces et de porte-outils<br />

rotatifs standards.<br />

Prouvant que la Turbo 16 est réellement conçue pour<br />

l'avenir, les plaquettes sont les premiers produits<br />

Seco Tools à intégrer des codes Data Matrix. Ces<br />

codes à scanner stockent les informations sur les<br />

produits et les lots et peuvent être lus via la nouvelle<br />

Sur cette base, MAPAL a développé la fraise à<br />

surfacer PCD de deux manières en 2019, augmentant<br />

ainsi son potentiel de productivité.<br />

Une durée de vie plus longue de l'outil et une meilleure<br />

évacuation des copeaux grâce à des sorties de<br />

liquide de refroidissement directement sur les arêtes<br />

de coupe.<br />

« Des valeurs de coupe élevées et le volume de<br />

copeaux qui en résulte peuvent, dans certaines<br />

circonstances, entraîner une érosion du corps de<br />

l'outil. Pour contrer cet effet et maintenir un cycle de<br />

vie économique du produit, nous avons optimisé le<br />

concept de refroidissement et positionné les sorties<br />

de liquide de refroidissement directement sur les<br />

arêtes de coupe », explique Andreas Wittenauer.<br />

« Cela garantit une meilleure évacuation des copeaux<br />

et protège le corps de l'outil, en particulier pour<br />

les applications avec une lubrification en quantité<br />

minimale ou un refroidissement par air ».<br />

Une comparaison directe avec la nouvelle génération<br />

du FaceMill-Diamond et le modèle précédent permet<br />

de constater les améliorations spécifiques. Un client<br />

usine une pièce en AlSi1 avec un lubrifiant réfrigérant<br />

20 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


sur un centre d'usinage. Les paramètres d'application<br />

de la fraise de 63 mm de diamètre ont délibérément<br />

été laissés les mêmes pour la comparaison : une<br />

vitesse de coupe de près de 3 000 m/min et une<br />

vitesse de broche de 15 000 tr/min.<br />

En raison de l'exigence d'une surface très brillante,<br />

l'avance par dent est de 0,04 mm et la profondeur<br />

de coupe est de 0,8 à 1,2 mm. « Le client a tout de<br />

suite été satisfait du nouvel outil », déclare Andreas<br />

Wittenauer. « La surface obtenue est d'une qualité<br />

nettement supérieure et l'enlèvement de copeaux<br />

est plus efficace. Nous sommes heureux d'avoir pu<br />

augmenter la durée de vie de l'outil de 15 % avec<br />

le nouveau FaceMill-Diamond, et que le client<br />

convertisse maintenant successivement tout son<br />

stock ».<br />

USINAGE OPTIMISÉ DES PORTE-ROUES : LA DURÉE DE VIE DES<br />

OUTILS A AUGMENTÉ DE MANIÈRE EXPONENTIELLE, PASSANT DE<br />

3 000 À 40 000 PIÈCES<br />

Le FaceMill-Diamond est utilisé non seulement dans<br />

les variantes standard disponibles, mais aussi comme<br />

solution individuelle spécialisée, comme le montre<br />

l'usinage d'un support de roue en AlSi12(T4) sur un<br />

centre d'usinage. Les employés responsables du<br />

processus se sont plaints de l'utilisation d'une fraise à<br />

surfacer dans le processus d'origine.<br />

Avec l'outil concurrent utilisé à l'origine, les valeurs de<br />

coupe élevées requises pour des raisons de temps<br />

de cycle, combinées à l'enlèvement de matière, ont<br />

entraîné la formation de bavures critiques pour le<br />

processus. Plus précisément, le copeau était plié à 90°<br />

sur le périmètre de la pièce et n'était pas coupé, étant<br />

plutôt retenu comme un « drapeau de bavure » sur le<br />

bord de la pièce. Plusieurs difficultés sont apparues lors<br />

de notre première conversation avec le client. Andreas<br />

Wittenauer : « La pièce traitée thermiquement a une<br />

forte tendance à vibrer et les copeaux durs usent le<br />

corps de l'outil. De plus, plusieurs opérations de<br />

fraisage sont nécessaires à différents endroits de la<br />

pièce - l'enlèvement de matière peut atteindre 7 mm<br />

axialement et 3 mm radialement ».<br />

OUTILS<br />

LA VARIANTE MODULAIRE OFFRE UNE PLUS GRANDE FLEXIBILITÉ<br />

Les clients disposant d'une gamme variée de<br />

machines souhaitent un certain degré de flexibilité<br />

en ce qui concerne l'utilisation des outils. Afin de<br />

répondre à cette demande, le FaceMill-Diamond<br />

est désormais également disponible en version<br />

modulaire avec une tête de fraisage. Andreas<br />

Wittenauer nous donne plus de détails : « La version<br />

modulaire du FaceMill-Diamond peut être utilisée de<br />

manière flexible - en particulier pour la production de<br />

petites séries et les machines qui utilisent différentes<br />

interfaces, ou même pour les grandes séries où la<br />

production est lancée sur une machine et ensuite<br />

poursuivie sur une autre ».<br />

Dans le cadre d'un projet client, la version modulaire<br />

offre des améliorations tant pour la surface que pour<br />

le temps de cycle par rapport à l'outil concurrent<br />

utilisé précédemment. Avec une vitesse de broche<br />

de 12 000 tr/min et une avance par dent de 0,1 mm,<br />

la variante d'outil d'usinage de la FaceMill-Diamond<br />

fraise environ trois secondes plus vite que l'outil<br />

utilisé précédemment. Ainsi, le montage quadruple<br />

sur la machine permet un gain de douze secondes<br />

sur le temps de cycle.<br />

Les spécialistes du Centre de compétence pour les<br />

outils PCD ont opté pour une géométrie de coupe<br />

spéciale combinée afin de répondre à toutes les<br />

exigences prévues. Avec des valeurs de coupe<br />

inchangées, à savoir une avance de 15 400 mm/min<br />

et une vitesse de rotation de la broche de 7 000 tr/min,<br />

la durée de vie de l'outil a été augmentée de manière<br />

exponentielle : la FaceMill-Diamond fraise désormais<br />

de manière fiable 40 000 porte-roue, alors que la<br />

production précédente était de 3 000. Aujourd'hui, notre<br />

client dispose de 16 FaceMill-Diamond en circulation<br />

pour usiner sa production annuelle de 600 000 pièces.<br />

La FaceMill-Diamond est un produit de haute<br />

performance pour le surfaçage qui peut être utilisé<br />

de manière encore plus économique et flexible grâce<br />

à son perfectionnement. Ces variantes développées<br />

en complément peuvent être commandées avec des<br />

délais de livraison courts.<br />

par Dominique Dubois<br />

dubois.dominique@gmail.com<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 21


XAO<br />

DP TECHNOLOGY ANNONCE<br />

DES SOLUTIONS DE FAO ESPRIT<br />

OPTIMISÉES POUR LES MACHINES<br />

WILLEMIN-MACODEL<br />

Willemin-Macodel est un fournisseur de solutions d'usinage de pointe, sur mesure, pour<br />

des pièces complexes de très haute précision et à forte valeur ajoutée dans des secteurs<br />

tels que l'horlogerie, la bijouterie, le médical, l'aviation, etc.<br />

En raison de la configuration novatrice et de la complexité de certaines machines de<br />

fraisage-tournage (508MT, 508MT2 X400, 408MT), la programmation et la simulation à<br />

l'aide de logiciels de fabrication assistée par ordinateur (FAO) conventionnels peuvent<br />

représenter un défi. Sans logiciel approprié pour piloter ces puissantes machines, il est<br />

difficile d’exploiter pleinement leurs capacités et d’utiliser tous leurs avantages.<br />

n collaborant directement avec Willemin-<br />

Macodel et un certain nombre de clients clés,<br />

les ingénieurs de DP Technology ont<br />

développé un support personnalisé pour<br />

Willemin-Macodel afin d'améliorer considérablement<br />

l'expérience utilisateur et l'efficacité de la<br />

programmation pour la série MT, y compris la<br />

génération d’un code ISO optimisé et prêt à l’emploi.<br />

JUMEAU NUMÉRIQUE ESPRIT DE LA MACHINE<br />

WILLEMIN-MACODEL 508MT2<br />

Parmi les capacités clés d'ESPRIT pour ces<br />

machines, on peut citer :<br />

- Création et tri des opérations dans les<br />

coordonnées de travail requises.<br />

- Optimisation de la simulation pour qu'elle<br />

corresponde au code ISO de sortie et au<br />

comportement réel de la machine.<br />

- Affichage des différentes informations de<br />

fonctionnement pour faciliter la programmation<br />

dans ESPRIT.<br />

- Interface simple pour définir les paramètres<br />

globaux de la machine.<br />

- Affichage simple des mâchoires de l'étau sur la<br />

tourelle.<br />

- Solution rapide pour monter le mandrin et la<br />

pince de serrage sur la broche principale et les<br />

sous-broches.<br />

- Possibilité de programmer des cycles<br />

d'engagement et de désengagement de la<br />

contre-pointe.<br />

- Programmation des cycles d'engagement et de<br />

désengagement de la lunette d'étau.<br />

- Possibilité pour l'utilisateur de désigner une<br />

opération de fraisage comme une opération de<br />

tronçonnage.<br />

22 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


SUPPORT ESPRIT OPTIMISÉ POUR LES MACHINES<br />

WILLEMIN-MACODEL<br />

Bien connus dans l'industrie pour la génération de<br />

code ISO sans modification, les ingénieurs de DP<br />

ont également travaillé en étroite collaboration avec<br />

les spécialistes des machines Willemin pour créer un<br />

package de machine numérique clé en main, composé<br />

de post-processeurs et de machines virtuelles pour la<br />

série MT. Cela permet d'éliminer le temps passé à<br />

éditer le code ISO et de rationaliser la configuration<br />

de la machine et le déroulement du premier article<br />

pour les utilisateurs finaux.<br />

XAO<br />

« L’équipe de développeurs des post-processeurs<br />

ESPRIT a collaboré avec l'équipe de Willemin-<br />

Macodel pour développer une solution logicielle<br />

spécifique à WM qui permet de traiter rapidement<br />

des pièces complexes sur nos machines-outils de<br />

fraisage-tournage en 5 axes », explique Jim Davis,<br />

Responsable des Applications chez Willemin.<br />

ESPRIT fournit non seulement une solution de FAO<br />

dédiée pour les machines Willemin-Macodel, mais<br />

aussi une expertise et des connaissances techniques<br />

étendues pour s'assurer que les utilisateurs finaux<br />

démarrent rapidement et continuent à fonctionner au<br />

maximum de leur efficacité avec les machines de la<br />

série MT.<br />

par Dominique Dubois<br />

dubois.dominique@gmail.com<br />

LA RÉFÉRENCE<br />

EN DÉCOUPE JET D’EAU<br />

ULTRA HAUTE PRESSION<br />

PIONNIER EUROPÉEN DANS LA CONCEPTION<br />

& LA RÉALISATION DE MACHINES-OUTILS<br />

DE DÉCOUPE AU JET D’EAU<br />

CONCEPTION & FABRICATION<br />

EN 9100<br />

BUREAU VERITAS<br />

Certification<br />

EN 9001<br />

BUREAU VERITAS<br />

Certification<br />

Depuis 1989, nous développons des technologies novatrices<br />

> SYSTÈME DE DÉCOUPE EN 3, 4 OU 5 AXES<br />

> JUSQU’À 6200 BAR DE PRESSION<br />

> MULTI-TÊTES DE DÉCOUPE ET MULTI-PONTS<br />

> TOUTES DIMENSIONS DE TABLE<br />

> CONCEPTION DE MACHINES SPÉCIALES<br />

> …<br />

Retrouvez-nous à<br />

LYON EUREXPO<br />

en 2021<br />

LDSA S’ENGAGE<br />

POUR LA REFORESTATION<br />

nous compensons les émissions<br />

carbone liées à la fabrication de<br />

votre machine et à son transport...<br />

Nos engagements sur<br />

notre site internet<br />

Votre contact<br />

Cyril PERIGOT<br />

Responsable Commercial<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 23


XAO<br />

UNE MACHINE DE DÉCOUPE<br />

LASER À GRANDE VITESSE UTILISE DE<br />

NOUVEAUX DÉVELOPPEMENTS CNC<br />

POUR ACCÉLÉRER LE DÉBIT<br />

NUM, le spécialiste de la CNC apporte son<br />

expertise à Grupo Plasma Automation - l’un<br />

des principaux constructeurs d’équipements<br />

de fabrication d’Amérique latine - à développer<br />

une machine de découpe laser grande vitesse<br />

innovante qui utilise un contrôle adaptatif de la<br />

hauteur en temps réel afin d’accélérer le débit.<br />

rupo Plasma Automation comprend huit<br />

entreprises spécialisées dans la conception<br />

et la fabrication d’automatismes de<br />

fabrication. Le groupe produit une large<br />

gamme de machines de découpe au plasma, au laser<br />

et au jet d’eau. Fondé en 1991, GPA a connu une<br />

croissance constante au fil des ans et s’est constitué<br />

une clientèle importante et prestigieuse.<br />

Il dispose de plus de 700 systèmes de découpe<br />

installés dans des entreprises rien qu’au Mexique,<br />

et dessert aujourd’hui le marché national et<br />

international.<br />

La dernière machine de découpe laser CNC<br />

de GPA est conçue pour fournir aux fabricants<br />

de tôles une solution de découpe de précision<br />

ultra-flexible. Baptisée SPEED CUT, la machine<br />

est capable de découper une grande variété de<br />

métaux de différentes densités, notamment le fer<br />

galvanisé, l’aluminium, le laiton, l’acier inoxydable<br />

et l’acier au carbone. Elle dispose d’une surface<br />

de travail de 1,5 x 3 mètres et d’une vitesse de<br />

coupe maximale de 120 mètres par minute, avec<br />

une précision de positionnement de 40 microns.<br />

Le système offre un fonctionnement extrêmement<br />

souple, même à des vitesses élevées.<br />

24 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


XAO<br />

Afin d’optimiser les performances et la fiabilité,<br />

la nouvelle machine de découpe de GPA est<br />

entièrement basée sur la technologie laser et de<br />

contrôle de pointe de l’industrie. La source laser<br />

est un système à fibre d’ytterbium à l’état solide<br />

d’IPG Photonics de 2 kW, avec une longueur<br />

d’onde de 1,07 micromètre, tandis que la tête de<br />

coupe est une unité LightCutter 2.0 de Precitec.<br />

Cette tête de coupe est réputée pour ses<br />

performances dynamiques : elle est dotée d’un<br />

réglage motorisé automatisé de la position axiale<br />

du foyer, peut supporter des accélérations allant<br />

jusqu’à 3 g et couvre une grande plage de mise à<br />

feu jusqu’à 23 mm.<br />

Toutes les fonctions de positionnement de la<br />

tête de coupe sur la machine sont contrôlées<br />

par un système CNC NUM Flexium+ 8. Selon<br />

Omar Sandoval, propriétaire et PDG de GPA,<br />

« Nous avons choisi de nous associer à NUM<br />

principalement en raison de sa plate-forme<br />

CNC à architecture ouverte et de la volonté de<br />

NUM de participer activement à des projets de<br />

développement communs comme celui-ci. »<br />

Les quatre axes de la machine sont entraînés<br />

par des servomoteurs BPX à couple élevé,<br />

commandés par des variateurs numériques<br />

NUMDrive X. Les axes à portique Y1 et Y2 sont<br />

équipés de puissants moteurs de 9,8 Nm, tandis<br />

que les axes X et Z sont équipés de moteurs plus<br />

petits de 2,7 Nm et 1,4 Nm, respectivement.<br />

Le logiciel de mise en service FlexiumTool de<br />

NUM permet de régler les axes Y1/Y2 pendant<br />

que la synchronisation est active, ce qui constitue<br />

un moyen très puissant de maximiser les<br />

performances et la précision.<br />

L’axe Z contrôle la hauteur verticale de la tête de<br />

découpe laser au-dessus de la feuille de métal qui<br />

est découpée. En exploitant la fonction « opérateur<br />

dynamique » (DO) de la commande numérique NUM,<br />

qui permet d’intégrer des cycles machine déclenchés<br />

par des événements dans le noyau CNC en temps<br />

réel, l’utilisateur de la machine bénéficie d’un système<br />

de contrôle dynamique automatisé de la hauteur qui<br />

s’adapte à des vitesses de découpe extrêmement<br />

rapides.<br />

Le système interprète les données du capteur<br />

de hauteur de la tête de coupe et les utilise pour<br />

ajuster très rapidement les paramètres de la<br />

boucle proportionnelle-intégrale-dérivée (PID) de<br />

l’asservissement de l’axe Z. Le capteur de hauteur<br />

est également utilisé pour faciliter une routine de<br />

détection automatique des feuilles en déterminant<br />

les dimensions de la pièce, le zéro et le décalage<br />

angulaire, ce qui simplifie encore le fonctionnement<br />

de la machine.<br />

Steven Schilling, directeur général de NUM Corporation<br />

à Naperville, dans l’Illinois, souligne : « Nous sommes<br />

ravis de collaborer avec GPA au développement de<br />

cette nouvelle machine. En plus des systèmes de<br />

contrôle de hauteur adaptatif en temps réel et de<br />

détection des feuilles, la version personnalisée du<br />

logiciel NUMcut que nous fournissons comporte une<br />

bibliothèque utilisateur des conditions de coupe des<br />

matériaux. Elle est préchargée par GPA avec les<br />

niveaux de puissance laser, les vitesses de coupe,<br />

et autres en fonction du type et de l’épaisseur du<br />

matériau. La mise à disposition de cette bibliothèque<br />

permettra d’accroître la productivité et la précision de<br />

coupe de la machine. »<br />

par Dominique Dubois<br />

dubois.dominique@gmail.com<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 25


TÉMOIGNAGES<br />

AXSYS INDUSTRIES DIGITALISE<br />

SON ATELIER DE PRODUCTION AVEC<br />

LES SOLUTIONS HEXAGON NCSIMUL ET<br />

WORKPLAN<br />

Axsys Industries – jeune groupe industriel<br />

spécialisé dans l’usinage (pôle ARM) et la<br />

chaudronnerie (pôle CSI) – a fait très tôt le<br />

choix du « digital » pour gagner en efficacité<br />

et en productivité.<br />

uarante ans, c’est parfois l’âge des remises<br />

en question… C’était le cas, il y a dix ans,<br />

de Franck Bonassera. Manageur au<br />

parcours éclectique, il décide alors de se<br />

lancer dans l’aventure entrepreneuriale, en prenant<br />

les rênes d’ARM, une société spécialisée dans<br />

l’usinage de précision. Son fait d’arme : multiplier son<br />

chiffre d’affaires par 4 en dix ans. Soucieux de<br />

marcher sur deux jambes, il acquiert neuf ans plus<br />

tard CSI, une entité forte en chaudronnerie, serrurerie<br />

et mécano-soudure. Là aussi, essai transformé : les<br />

exercices opérationnels passent rapidement de<br />

négatif à positif.<br />

Les talents de gestionnaire de Franck Bonassera,<br />

(chercher de nouveaux clients, investir dans de<br />

nouvelles machines, se diversifier, obtenir la certification<br />

ISO 9001) et son intuition dans les bienfaits<br />

de l’informatique industrielle ont tous deux compté<br />

dans cette réussite. Conscient de ses lacunes en<br />

mécanique, il décide assez tôt de se former au métier<br />

de régleur sur machines-outils, passant un certificat<br />

de qualification paritaire de la métallurgie. « Je suis<br />

fier de ce diplôme, autant que de mon MBA obtenu à<br />

Neoma », souligne Franck Bonassera.<br />

Au cours de cette formation, son intuition est<br />

confortée : « Jusque-là, nous fabriquions de manière<br />

conventionnelle dans nos ateliers. Il fallait absolument<br />

passer à l’étape digitale pour maîtriser avec finesse<br />

nos temps de production, éliminer au maximum les<br />

incidents machines et améliorer la qualité… tout en<br />

facilitant la réalisation des devis et factures », déclare<br />

Franck Bonassera.<br />

26 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


TÉMOIGNAGES<br />

CAPITALISER LE SAVOIR-FAIRE DE L’ENTREPRISE<br />

Pour créer une chaîne numérique de la commande<br />

clients à la fabrication finale, la société ARM a<br />

également investi dans des outils de gestion de<br />

la production (WORKPLAN) et de la simulation<br />

(NCSIMUL), tous deux édités par le groupe<br />

Hexagon. « Je voulais une gestion de production<br />

qui livre des indicateurs de temps et de coûts : sur<br />

quels ordres de fabrication a-t-on gagné ou perdu<br />

du temps ? Sur quels devis a-t-on gagné ou perdu<br />

de l’argent ? Etc… À chaque fin de mois tombe un<br />

compte de résultat. WORKPLAN offre également<br />

la possibilité de planifier des tâches et, ainsi, d’optimiser<br />

le temps d’emploi des machines », témoigne<br />

Franck Bonassera.<br />

En usinage, la programmation des trajectoires<br />

outils de manière standard peut contenir deux types<br />

d’erreurs, celles liées à la programmation humaine<br />

et celles liées au post-processeur (qui traduit ladite<br />

programmation des trajectoires en programme<br />

ISO). Selon Franck Bonassera, « NCSIMUL permet<br />

d’éliminer automatiquement les erreurs dues au<br />

post-processeur et aux programmeurs grâce à la<br />

performance du jumeau numérique ».<br />

Pour lui, l’intérêt d’un logiciel de simulation tel que<br />

NCSIMUL ne s’arrête pas là car les programmes<br />

qu’il contient nourrissent une banque de données<br />

exploitable par tous les opérateurs. Ce sont autant<br />

de cas pratiques qui restent en mémoire dans<br />

l’entreprise, quand autrefois des pans entiers de<br />

savoir-faire la quittaient avec, par exemple, le<br />

départ à la retraite d’un sénior.<br />

À terme, les équipes d’ARM comptent utiliser<br />

pleinement le potentiel de WORKPLAN et de<br />

NCSIMUL. « Ils nous ouvrent les portes de l’automatisation<br />

ainsi qu’une utilisation de nos outils de<br />

production 24h/24 » explique Franck Bonnassera.<br />

Le groupe Hexagon a été un partenaire fiable au<br />

cours de cette montée en compétences, notamment<br />

par l’accompagnement du personnel d’ARM<br />

dans la digitalisation.<br />

C’est une très belle démonstration de l’impact<br />

d’une suite logicielle sur la productivité de<br />

l’atelier… un exemple à suivre.<br />

par Dominique Dubois<br />

dubois.dominique@gmail.com<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 27


TÉMOIGNAGES<br />

VISI AIDE UN MOULISTE À<br />

RELEVER DE NOUVEAUX DÉFIS<br />

« Le haut de gamme du début à la fin » pour<br />

la nouvelle identité d’Alpha Precision.<br />

À la suite du remaniement de leur image<br />

de marque ainsi que de leur site web<br />

ces dernières semaines, un fabricant de<br />

moules à injection se réjouit de relever de<br />

nouveaux défis et de décrocher des contrats<br />

importants dans les domaines du médical,<br />

de l’aérospatiale et de l’automobile.<br />

VISI, le logiciel CFAO spécialisé pour l’industrie du<br />

moule et de l’outillage se développait et s’enrichissait<br />

de nouvelles fonctions. Même les entreprises<br />

qui n’avaient pas de compétences en informatique<br />

investissaient dans la technologie afin de survivre.<br />

Le logiciel a eu un impact énorme sur l’industrie de<br />

l’outillage et nous a donné un avantage concurrentiel<br />

pour résister à la crise. »<br />

lpha Precision affirme qu’il repousse les<br />

limites du possible de la mécanique de<br />

précision grâce à des logiciels à la pointe de<br />

la technologie. Ceci les a aidés notamment,<br />

à traverser la récession qui a frappé leur pays, la<br />

République d’Irlande, en leur donnant un avantage<br />

concurrentiel pour travailler sur des marches haut de<br />

gamme.<br />

Il explique que c’est dorénavant « le haut de<br />

gamme du début à la fin » pour Alpha Precision<br />

- du personnel haut de gamme construisant des<br />

outillages haut de gamme à l’aide d’un logiciel haut<br />

de gamme. « La technologie favorise un processus<br />

plus automatisé, ce qui signifie que notre personnel<br />

a besoin d’un savoir-faire différent aujourd’hui pour<br />

utiliser VISI à la hauteur de son potentiel. »<br />

Alpha Precision, basée à Tubbercurry dans le comté<br />

de Sligo, exploite la quasi-totalité des modules de<br />

VISI, ce que Brendan Feely décrit comme un outil<br />

de communication intégré.<br />

« Il y a plusieurs années, l’Irlande a connu un exode<br />

des contrats de fabrication d’outillages au fur et<br />

à mesure que le travail se déplaçait à l’étranger,<br />

plus particulièrement en Chine. En même temps,<br />

Et il décrit VISI comme étant le fil conducteur à<br />

travers tout l’environnement de la fabrication des<br />

outillages. « Nous avons un éventail de machines<br />

pour différentes tâches, donc nos opérateurs<br />

possèdent des compétences différentes. Les<br />

préparations, avec le logiciel, sont effectuées en<br />

amont de l’usinage et, parce qu’il y a plusieurs<br />

modes opératoires telles que la modélisation, le<br />

fraisage, l’électro-érosion à fil et l’électro-érosion<br />

par étincelage, le logiciel est logiquement adapté<br />

à chaque situation. Un opérateur qui travaille dans<br />

un mode d’usinage donné n’est formé que sur le<br />

module de VISI correspondant ».<br />

28 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


Il compare l’atelier comme un groupe de personnes<br />

de nationalité différente et qui ne parlent que leur<br />

propre langue. « Une langue est la modélisation,<br />

et il y a également l’analyse des flux, le fraisage et<br />

l’érosion par fil et par étincelage. VISI est le langage<br />

commun qui réunit tous ces processus et garantit<br />

que toutes les opérations se succèdent avec une<br />

grande fluidité à travers l’atelier d’outillages. »<br />

lors de l’expédition il s’agit d’un outillage fini, contrôlé<br />

avec précision avec une tolérance de l’ordre du<br />

micron destiné, aux secteurs de l’automobile et du<br />

médical.<br />

L’entreprise a investi dans la plupart des modules<br />

de VISI, y compris Modelling, Analysis, Flow, Mould,<br />

Progress, EDM par fil et par étincelage, ainsi que 2D<br />

Milling, 3D Milling et High Speed Milling. Le logiciel<br />

est utilisé à chaque étape de leur processus en<br />

commençant par l'établissement d'un devis précis<br />

pour le client. « Nous utilisons les outils d’analyse de<br />

VISI pour vérifier les dépouilles et tous les éléments<br />

différents que nous devons incorporer dans le moule<br />

tels que les noyaux et les pièces latérales ».<br />

TÉMOIGNAGES<br />

L’entreprise, qui compte 16 employés, fabrique en<br />

moyenne une quarantaine d’outillages par an, avec<br />

des dimensions allant de 100 x 100 x 100 mm, jusqu’à<br />

600 mm x 1 m, principalement pour les secteurs de<br />

l’automobile, du médical, du conditionnement et de<br />

l’électronique.<br />

En collaboration avec leurs clients de la conception<br />

initiale jusqu’à la production finale, il nous explique<br />

que l’équipe de conception utilise VISI pour concevoir<br />

des moules complexes, tels que des moules<br />

multi-empreintes pour un client du médical et des<br />

outillages par injection en deux passes, ce qui<br />

implique un surmoulage. « Bien que la production<br />

par injection en deux passes ajoute un autre élément<br />

en impliquant un second matériau et un second<br />

procédé, celle-ci reste simple et efficace grâce à<br />

VISI. »<br />

Grâce aux programmes de VISI qui pilote le fraisage<br />

à grande vitesse sur les centres d’usinage<br />

Röders et Makino F3 et F5, les défis posés par<br />

l’industrie médicale, qui exige des tolérances très<br />

fines, sont facilement surmontés. « Les broches de<br />

haute qualité qu’équipent nos machines tournent<br />

à 42 000 tr/min pour les opérations de très petits<br />

détails, les électrodes sont usinées sur le Makino F3<br />

et les opérations de haute définition sont réalisées<br />

sur le F5. Et nous avons la possibilité d’usiner en<br />

une seule nuit une cavité qui aurait nécessité auparavant<br />

une semaine. Grâce à VISI Machining, nous<br />

sommes capables de rapidement produire une pièce<br />

médicale hautement polie aux détails fins avec la<br />

finition par fraisage et un plan de joint à une précision<br />

de l’ordre du micron. »<br />

VISI Electrode & Wire pilote également les machines<br />

EDM d’Alpha Precision pour l’électro-érosion par<br />

étincelage et l’électro-érosion par fil avec une<br />

machine Mitsubishi. Il nous explique que les différentes<br />

pièces sont usinées sur chaque machine et<br />

« Lorsqu’une commande est confirmée, nous travaillons<br />

en étroite collaboration avec les moulistes du<br />

client sur la conception et la modélisation, y compris<br />

l’analyse des flux et la configuration de l’outil. Une<br />

fois que le modèle 2D est décomposé et que nous<br />

avons obtenu la modélisation 3D de l’outillage, nous<br />

commençons à apprécier la grande puissance de<br />

VISI qui contrôle tout dans un seul environnement en<br />

partant de la conception en passant par le fraisage<br />

et l’électro-érosion par fil. Du fait de ne pas passer<br />

par des interfaces externes, il y a une cohérence<br />

parfaite intégrée dans la technologie à toutes les<br />

étapes du processus. »<br />

VISI assure que toutes les opérations de fraisage<br />

ayant une préparation complexe et une haute vitesse<br />

de finition seront traitées rapidement et avec précision,<br />

ce qui est essentiel à leur bon fonctionnement.<br />

« Nous fabriquons beaucoup de pièces uniques pour<br />

chaque moule, ce qui veut dire que les programmes<br />

sont lancés une seule fois. En tant que fabricants<br />

d’outillages, il faut que nous soyons très efficaces<br />

chaque fois que nous produisons du code CN et VISI<br />

est une aide précieuse pour cela. »<br />

Bien que l’activité principale de l’entreprise soit<br />

la fabrication d’outillages pour les moules à injection,<br />

ils exercent également dans les domaines de<br />

moulage par soufflage et d’outils de formage et sont<br />

également expérimentés dans la réalisation d’outillages<br />

de presse spécialisés.<br />

par Dominique Dubois<br />

dubois.dominique@gmail.com<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 29


TÉMOIGNAGES<br />

FIABILISATION ET OPTIMISATION<br />

DES PROCESSUS DE FABRICATION DES<br />

MACHINES-OUTILS CN AVEC VERICUT<br />

À l’occasion du dernier évènement<br />

de CGTech, le VUE (VERICUT Users’<br />

Exchange) chez DMG MORI France à<br />

Roissy le 6 octobre 2020, l’équipe française<br />

a présenté la dernière version du logiciel<br />

VERICUT 9.1.1.<br />

’objectif de cet évènement était de montrer<br />

durant une journée aux invités de CGTech, avec<br />

l’équipe de DMG MORI France, l’efficacité du<br />

logiciel VERICUT 9.1.1 avec une série d’essais<br />

sur les machines-outils du constructeur.<br />

Organiser un tel évenement était courageux mais aussi<br />

un coup de maitre en pleine disette vis-à-vis des clients<br />

utilisateurs et aussi pour engranger les remarques du<br />

terrain, si précieuses pour les équipes de développement.<br />

Une bonne vingtaine de participants motivés<br />

représente un bon score et ils n'ont pas été déçus ni<br />

par la qualité des présentations avec des questions<br />

réponses pertinentes ni par le plateau technique mis<br />

à disposition par DMG MORI Roissy pour les essais.<br />

Sans entrer dans le détail, relevons qu'un projet fabrication<br />

additive est dans les tuyaux, un module dedié<br />

aux composites en programmation et simulation est<br />

prêt avec un bureau à Lorient qui sera aussi spécialisé<br />

en robotique appliquée. Les fonctionnalités en<br />

drappage avec couteau ultrasonique et en perçage/<br />

rivetage ont été encore optimisées. A étudier de près<br />

au prochain JEC World.<br />

DES NOUVEAUTÉS QUI RÉPONDENT AUX BESOINS<br />

DE FLEXIBILITÉ NAISSANTS.<br />

CGTech met à disposition des licences « Cloud »<br />

afin de permettre à ses clients de devenir plus<br />

flexible dans l’organisation de leur travail. Cette<br />

licence est accessible avec une simple connexion<br />

internet, aucun VPN n’est nécessaire et les utilisateurs<br />

bénéficient du serveur sécurisé de CGTech.<br />

Améliorations VERICUT 9.1.1<br />

- Performances accrues<br />

- Informations plus importantes disponibles sur les<br />

graphiques<br />

- Affichage plus rapide<br />

- Temps optimisés plus précis<br />

L’ambiance graphique est dorénavant dotée<br />

d’occlusion ambiante afin de refléter la réalité et<br />

projette les ombres dans la machine.<br />

Il est également possible d’utiliser des couleurs<br />

de texte différentes pour faciliter la lecture du<br />

programme CN. Améliorations de la Multi Tool<br />

Station, les informations sont désormais spécifiques<br />

à chaque outil attaché à la station (et non<br />

plus à la station), les collisions et erreurs reportées<br />

sont également spécifiques.<br />

De nombreuses autres options sont disponibles<br />

pour les utilisateurs qui vont bénéficier de la mise<br />

à jour de la dernière version du logiciel.<br />

30 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


LES AMÉLIORATIONS DE FORCE OPTIMISATION<br />

L’utilisateur du logiciel bénéficie d’une analyse et<br />

d’optimisation plus rapides et plus faciles à mettre<br />

en place grâce au nouveau mode « Learn » de<br />

FORCE et aux améliorations des graphiques.<br />

DÉMONSTRATIONS DANS L’ATELIER DE DMG MORI<br />

ATELIER FRAISAGE :<br />

- Pièce finale<br />

- Matière : Aluminium 2014<br />

- Outils (fournisseur Seco Tools)<br />

- T1 : Fraise hémisphérique 3.5 LC5<br />

- ZEFF = 2<br />

- FHA = 30°<br />

- GAMF = 0°<br />

- Outils (fournisseur Seco Tools)<br />

- T2 : Fraise hémisphérique 2.5 LC5<br />

- ZEFF = 2<br />

- FHA = 30°<br />

- GAMF = 0°<br />

- Outils (fournisseur Seco Tools)<br />

- T3 : Fraise hémisphérique 1.5 LC2.5<br />

- ZEFF = 2<br />

- FHA = 30°<br />

- GAMF = 0°<br />

- Outils (fournisseur Seco Tools)<br />

- T4 : Fraise hémisphérique conique 2.5x5° LC10<br />

- ZEFF = 2<br />

- FHA = 30°<br />

- GAMF = 0°<br />

TÉMOIGNAGES<br />

Tableau des temps avec les différents outils :<br />

LE MODE « LEARN » INTRODUIT L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE<br />

DANS L'OPTIMISATION.<br />

VERICUT analyse l’usinage pendant que l’utilisateur<br />

simule son programme CN. Il va ensuite<br />

proposer automatiquement des réglages d’outils<br />

optimisés et il peut auto-optimiser les programmes<br />

CN grâce à cet apprentissage. Avec ce nouveau<br />

mode d'analyse, presque tout le monde peut créer<br />

des programmes CN avec un niveau d’optimisation<br />

significatif.<br />

Il est possible d’utiliser ce mode à partir de<br />

programmes existants qui tournent déjà dans<br />

l'atelier ! CGTech met également à disposition son<br />

expertise pour l’Analyse et l’Optimisation sur les<br />

centres de Tournage/Fraisage multi-canaux.<br />

On peut donc observer un gain de 20 % en temps<br />

d’usinage, sans toucher au programme et sur une<br />

pièce de démonstration de petit format.<br />

Alors que l’on note un léger défaut d’état de surface,<br />

lié au type d’usinage qui est en bout de fraise hémisphérique<br />

sur la première pièce usinée sans FORCE, on<br />

observe une amélioration de cet état de surface avec<br />

les pièces usinées une fois le programme passé sur<br />

FORCE.<br />

FIABILISATION DES PROCESSUS<br />

Rappels Force<br />

- Basé sur les principes fondamentaux de l’usinage.<br />

- Qui ont fait leurs preuves depuis que l’on usine des<br />

pièces.<br />

- Modèle mathématique prenant en compte :<br />

- Tous types d’outils (formes et fabricants).<br />

- Tous types d’opérations d’usinage.<br />

- Fonctionne sur tous les types de machines (fraisage,<br />

tournage et perçage).<br />

par Dominique Dubois<br />

dubois.dominique@gmail.com<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 31


TÉMOIGNAGES<br />

JPB SYSTÈME : UN LOGICIEL,<br />

PLUSIEURS SOLUTIONS<br />

JPB Système a été fondé en France en<br />

1995 en tant que fournisseur de l’industrie<br />

aéronautique. La branche Polonaise a été<br />

créée en 2016 à Jasionka, près de Rzeszów.<br />

Au travers de ses deux sites, l’entreprise<br />

emploie plus de 130 personnes. La société<br />

JPB Système est membre de l’Aviation<br />

Valley, fédérant l’ensemble des fabricants<br />

polonais de l’industrie.<br />

TOUT D’ABORD : UN PARC MACHINE SOLIDE<br />

Depuis ses débuts, l’entreprise s’est focalisée sur<br />

le développement et la production de fixations pour<br />

les moteurs d’avion. « JBP Système est un fournisseur<br />

direct pour les fabricants de moteurs d'avion<br />

tels que Safran, Rolls-Royce, Pratt & Whitney et<br />

General Electric. », précise Marek Chiliński, Chef<br />

Ingénieur, JPB Système. Les pièces produites en<br />

France et en Pologne se trouvent dans pratiquement<br />

tous les avions commerciaux actuellement<br />

exploités par la plupart des grandes compagnies<br />

aériennes mondiales.<br />

JPB Système travaille principalement sur des<br />

centres de tournage DMG MORI. Les machines<br />

NZX1500/200, qui, en plus du tournage, permettent<br />

des opérations de fraisage avancé. Le parc de<br />

machines de l'entreprise comprend également des<br />

tours Okuma et Nakamura-Tome, des machines<br />

longitudinales multi-axes de Citizen, des centres<br />

de fraisage 3 axes et un centre 5 axes de chez<br />

FANUC ROBODRILL.<br />

La société JPB Système incarne le concept de<br />

l’Industrie 4.0. Equipée de six centres DMG MORI,<br />

une de leur ligne de production est complètement<br />

automatisée et dispose d’un système d’intelligence<br />

artificielle. La ligne est intégrée aux systèmes de<br />

mesure une fois que la production d'armement est<br />

complètement autonome.<br />

« JPB Système produit ses propres produits,<br />

comprenant des solutions protégées par des<br />

brevets internationaux. » Marek Chiliński, Chief<br />

Engineer, JPB Système<br />

32 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


TÉMOIGNAGES<br />

Les produits de l’entreprise sont souvent spécialisés<br />

pour une application donnée. En raison de<br />

la catégorie, de la complexité et de la variété des<br />

moteurs d'avion, les pièces doivent être modifiées<br />

et adaptées aux systèmes existants ou conçues<br />

par le client. Assurer une qualité élevée constante<br />

est un vrai défi !<br />

Leurs produits ont un impact direct sur la sécurité<br />

des avions et les coûts d’exploitation. Chaque<br />

étape de production exige les plus hauts standards<br />

de qualité.<br />

En raison des conditions de travail exigeantes des<br />

pièces de moteurs d'avion et de la plupart des<br />

autres produits de JPB Système, la société utilise<br />

principalement des alliages de nickel et de l'acier<br />

inoxydable certifiés résistants à la chaleur.<br />

TECHNOLOGIE COMPLÈTE<br />

JPB Système essaie d'appliquer des technologies<br />

et des opérations qui permettent à la production<br />

d'être aussi complète, efficace et automatisée que<br />

possible. La plupart des pièces nécessitent des<br />

opérations de tournage, de fraisage, de perçage,<br />

de burinage et d'ébavurage qui la plupart du temps<br />

sont effectuées individuellement sur une seule<br />

machine.<br />

La plupart des tours de l’entreprise est équipée de<br />

deux broches. Chacun de ces tours est programmé<br />

pour que le travail se fasse sur les deux broches<br />

en même temps, parfois avec trois outils de coupe<br />

travaillant simultanément.<br />

UN LOGICIEL, PLUSIEURS SOLUTIONS<br />

La branche française de JPB Système utilise<br />

depuis plusieurs années le logiciel de FAO ESPRIT<br />

pour préparer ses programmes de tournage et<br />

fraisage. Dans les locaux polonais, le logiciel a<br />

été implémenté en 2019 et permet aux utilisateurs<br />

d'exploiter globalement l'ensemble du parc de<br />

machines.<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 33


TÉMOIGNAGES<br />

L'un des derniers produits, dont l'usinage a été<br />

modélisé dans ESPRIT, est un tendeur spécial de<br />

tendon, équipé d'un mécanisme autobloquant. Bien<br />

que les détails de cet appareil soient produits sur<br />

des centres de tournage, les premiers prototypes<br />

ont été modélisés et réalisés sur une fraiseuse<br />

5 axes, fraisant exceptionnellement des surfaces<br />

normalement tournées.<br />

ESPRIT est principalement utilisé pour la programmation<br />

d'opérations en fraisage 3, 4 et 5 axes<br />

sur la machine FANUC ROBODRILL. La plupart<br />

des projets sont des prototypes de nombreuses<br />

idées et de nouveaux produits. La complexité et<br />

la variété de ces conceptions sont relativement<br />

importantes, et le degré de complexité est élevé,<br />

en particulier parce que ces structures n'ont pas<br />

encore été optimisées.<br />

JPB Système se focalise sur la qualité et le niveau<br />

de finition, ainsi chaque prototype de pièce,<br />

programmée avec ESPRIT, est présenté au client<br />

pour ses propres tests internes.<br />

En plus des opérations de fraisage de base,<br />

l'usinage d'un détail nécessitait l'utilisation d'une<br />

opération de copeaux 5 axes, d'une finition globale<br />

et d'un contournage multiaxe.<br />

Le programme permet l'utilisation efficace de<br />

toutes les machines-outils possibles, ainsi qu'une<br />

simulation virtuelle précise de la machine et de ses<br />

équipements : instrumentation, outils et cinématique<br />

des axes.<br />

JPB Système utilise divers matériaux, y compris<br />

l'acier inoxydable, l'aluminium, les plastiques,<br />

l'inconel, le laiton et l'acier au carbone en utilisant<br />

le catalogue d'outils complet (y compris les<br />

couteaux en T et tore, les barres d'alésage et les<br />

outils spéciaux).<br />

Un défi supplémentaire est la nécessité de fraiser<br />

des éléments axisymétriques, tels que des tours,<br />

où le tournage de contours relativement facile,<br />

régulier et continu, nécessitant parfois l'utilisation<br />

de tous les outils et les capacités cinématiques<br />

d'une fraiseuse 5 axes.<br />

Le code généré est optimisé pour la machine-outil<br />

et ne nécessite pas de modification sur le contrôleur.<br />

De manière significative, cela réduit le risque<br />

de collision et accélère son travail.<br />

« Le logiciel ESPRIT implémenté permet à JPB<br />

Système de réaliser toute sa gamme d'opportunités<br />

technologiques et de rester compétitif sur<br />

le marché de l'aviation. » Marek Chiliński, Chef<br />

Ingénieur, JPB Système.<br />

par Dominique Dubois<br />

dubois.dominique@gmail.com<br />

34 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE LA CONCEPTION<br />

AVEC CAD-MAGAZINE<br />

ALLEZ À LA RENCONTRE DE VOS PUBLICS<br />

Tout en restant en télétravail<br />

Vos Webinars Technologiques clefs en mains<br />

- Formation en ligne de vos clients<br />

- Présentation de nouveaux produits<br />

- Cas d’application client<br />

Avec un ou plusieurs participants de votre choix, présents en un lieu ou délocalisés,<br />

Christian GLADIEUX, rédacteur en chef de CAD-MAGAZINE, animera vos échanges et fera réagir<br />

– via le Tchat – les internautes assistant à votre présentation.<br />

Observateur attentif du marché de la conception numérique, il apportera à votre événement sa<br />

caution journalistique et la mise en perspective de votre offre, dans son univers concurrentiel.<br />

CONTACT<br />

Jean-Guillaume CANUET<br />

jg.canuet@groupe-cimax.fr<br />

06.63.01.17.59<br />

COMPRENDRE<br />

Les Webinars de CAD-MAGAZINE en 6 points<br />

1PERSONNALISATION<br />

Invitations, présentations,<br />

supports visuels personnalisés à<br />

votre marque.<br />

2<br />

ANIMATION<br />

Votre événement présenté par le<br />

rédacteur en chef de<br />

CAD-MAGAZINE.<br />

3<br />

DIRECT<br />

Communiquez avec vos clients,<br />

prospects et nos lecteurs pour<br />

interagir et réagir via le Tchat.<br />

4STRATÉGIE DIGITALE<br />

Relayez simultanément, ou en<br />

différé, la Webconférence via vos<br />

réseaux sociaux.<br />

5RETRANSMISSION<br />

Vos Webinars toujours<br />

disponibles en rediffusion sur le<br />

site Cad-Magazine.com.<br />

6<br />

SIMPLICITÉ<br />

Communiquez simplement,<br />

directement, et depuis n’importe<br />

où, avec vos publics !


EQUIPEMENTS<br />

UN FOISONNEMENT AU<br />

SERVICE DE LA PRODUCTIVITÉ<br />

Les nouveautés dans les équipements de production et assimilés sont toujours nombreuses<br />

mais c'est une véritable accélération qui est constatée ces derniers mois comme si les fabricants<br />

avaient mis la crise à profit pour doper leur R&D.<br />

INDUSTRIE 4.0… QUAND LE FUTUR RÉPOND<br />

PRÉSENT !<br />

L'avènement prochain de l'Industrie 4.0 constitue<br />

un sujet de plus en plus central dans les médias<br />

comme parmi les professionnels. Toutefois, il<br />

manque encore, sur le terrain, certains outils<br />

importants pour mettre en pratique cette nouvelle<br />

norme de l'industrie.<br />

C'est dans ce contexte que s'inscrit IC4F (Industrial<br />

Communications for Factories - communication au<br />

sein des industries de transformation), un consortium<br />

dans lequel STILL a joué un rôle actif. Au total,<br />

15 partenaires issus aussi bien de l'industrie que de<br />

la recherche dont Robert Bosch GmbH, Siemens,<br />

Deutsche Telekom AG et Nokia, ont travaillé sur<br />

ce projet. Ensemble, nous avons développé une<br />

« boîte à outils » technologique favorisant la mise en<br />

place d'une infrastructure industrielle informatique<br />

et de communication à la fois modulable et fiable »,<br />

explique Ansgar Bergmann, chef de projet de la<br />

division Technologie & Innovation et responsable<br />

IC4F chez STILL. Cette boîte à outils a pour socle<br />

une architecture ouverte, permettant des extensions<br />

modulaires pour de nouvelles applications et technologies<br />

de communication.<br />

Parmi les technologies clés mobilisées, on peut citer<br />

la 5G, l'informatique en périphérie multi-accès (MEC<br />

- Multi-Access-Edge-Computing), le cloud computing<br />

(ou informatique en nuage), la virtualisation ainsi que<br />

la surveillance et l'analyse industrielles. L'objectif est<br />

de créer des solutions de communication sécurisées<br />

et réactives au service des industries et de proposer<br />

de nouvelles normes facilement applicables. « Les<br />

résultats de nos recherches vont permettre aux<br />

utilisateurs de sélectionner, en fonction de leurs<br />

exigences de migration spécifiques, les technologies<br />

informatiques et de communication appropriées<br />

conformes aux exigences de l'industrie 4.0 » poursuit<br />

Ansgar Bergmann.<br />

Des jumeaux numériques pour travailler en réel<br />

dans un monde virtuel. Une de ces démonstrations,<br />

intitulée « Use Case Truck-to-X Communication »,<br />

est axée sur l’ouverture et la fermeture d’une porte<br />

dans un hall d'usine à partir d'une simulation dans<br />

un monde virtuel. La porte s’ouvre automatiquement<br />

dès qu’un chariot élévateur s’approche (en fonction<br />

de critères précis). L'implémentation de ce contrôle<br />

de porte a été réalisée grâce à un nouveau concept<br />

appelé « enveloppe de gestion libre », ou OpenAAS<br />

(Open Asset Administration Shell). À cette fin, il a été<br />

créé des doubles numériques du chariot élévateur<br />

et de la porte. Dans ces modélisations réalisées au<br />

36 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


sein d'OpenAAS, toutes les propriétés physiques du<br />

chariot élévateur et de la porte ont été répliquées<br />

avec actualisation en temps réel.<br />

La modélisation virtuelle qui contrôle les processus<br />

compare constamment les données et, par exemple,<br />

n'ouvre la porte que si le chariot élévateur se trouve<br />

en temps réel dans une configuration adaptée aux<br />

critères de passage (hauteur du mât, vitesse du<br />

chariot…). La gestion pour la circulation du chariot<br />

élévateur est également accessible et actionnable<br />

par le système de contrôle de l'usine et peuvent être<br />

transférés du monde réel à un monde virtuel. Le<br />

cariste, quant à lui, est averti en cas d’arrêt automatique<br />

pour cause de passage trop étroit.<br />

Il ajoute « La stratégie consiste à industrialiser les<br />

machines que nous avons conçues et fabriquées<br />

et pour lesquelles nous avons des demandes<br />

récurrentes. Il s’agit, par exemple, du débarreur<br />

(système automatique de déchargement de barres<br />

après usinage) ou du portique d’aide au chargement.<br />

En parallèle, nous développons des solutions<br />

dont nous sommes convaincus qu’elles apporteront<br />

de la valeur ajoutée à nos clients. Citons, par<br />

exemple, la fabrication d’un embarreur équipé<br />

d’une fonction débarreur. Enfin, nous conservons<br />

une activité adaptation/demande spéciale (ex :<br />

profilés spéciaux, machines spéciales). »<br />

EQUIPEMENTS<br />

Avec un tel système, les dégâts causés aux portes,<br />

si fréquents aujourd’hui, appartiendront désormais<br />

au passé !! Une grande partie des connaissances et<br />

de l'expérience capitalisés avec le projet IC4F vont<br />

pouvoir rapidement être intégrés dans des solutions<br />

industrielles concrètes, avec à la clé d'immenses<br />

avantages pour les clients STILL. « Avec un tel savoirfaire,<br />

nous sommes plus que jamais l'interlocuteur<br />

idéal pour tout ce qui concerne l'industrie 4.0 et d'une<br />

manière générale les réseaux intralogistiques »,<br />

conclut Ansgar Bergmann.<br />

BUCCI INDUSTRIES FRANCE : UN NOUVEL ESPACE<br />

ET UNE ORGANISATION RENFORCÉE POUR ACCOM-<br />

PAGNER L’ACTIVITÉ<br />

Le spécialiste des Périphériques Machines<br />

BUCCI Industries France annonce la forte<br />

croissance de son activité dédiée à l’étude et<br />

à la réalisation d’applications spéciales. Pour<br />

accompagner ce développement, l’organisation<br />

a été renforcée. Les équipes du Bureau d’Etudes<br />

et du département R&D viennent d’emménager<br />

dans une extension de 450 m 2 du bâtiment<br />

principal. Un véritable succès pour ces activités<br />

lancées en 2006.<br />

De plus en plus sollicité, le Bureau d’Etudes développe<br />

principalement des périphériques pour le<br />

secteur du décolletage. Il intervient également dans<br />

d’autres domaines tels que l’assemblage, la robotique<br />

(chargement, déchargement, usinage composite…).<br />

Précisons que BUCCI Industries France est<br />

la seule filiale du Groupe italien BUCCI Industries,<br />

à disposer d’un Bureau d’Etudes dédié aux développements<br />

spéciaux. Les principaux clients sont<br />

basés en France, mais l’équipe répond aussi aux<br />

sollicitations de la maison mère et des filiales<br />

situées au Benelux, en Suisse et aux États-Unis.<br />

Comme l’explique Cyprien Bichet, responsable<br />

du Bureau d’Etudes depuis plusieurs années :<br />

« La demande fait généralement suite à une visite<br />

chez un client. Ce dernier soulève un problème<br />

ou alors nos équipes détectent un besoin latent.<br />

Nous travaillons ensuite au développement d’une<br />

solution et la proposons à notre client. »<br />

L’activité R&D, gérée par Michel Rémy, est dédiée<br />

aux projets à long terme, comme par exemple le<br />

banc de contrôle de rectitude des barres ou encore<br />

le système « embarreur intelligent », développés en<br />

collaboration avec le Cetim-Ctdec. Le service R&D<br />

mène aussi une large réflexion sur l’apport possible<br />

des périphériques machines à l’industrie 4.0.<br />

Pour la division « Santé » de BUCCI Industries<br />

France, le service R&D travaille notamment sur la<br />

réduction de l’impact écologique des suremballages<br />

de médicaments et de leur regroupement (remplacement<br />

d’un clip plastique par un clip végétal,<br />

développé en collaboration avec une entreprise<br />

française).<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 37


EQUIPEMENTS<br />

Le service R&D est composé de 4 personnes,<br />

le Bureau d’Etudes dispose d’une équipe de<br />

7 personnes mécaniciens automaticiens et monteur.<br />

Au niveau équipement, il dispose de plusieurs<br />

postes de CAO/simulation, logiciels d’automatisme,<br />

FAO et système de pilotage de robots. Le chiffre<br />

d’affaires annuel du bureau d’études représente<br />

environ 1 million d’euros (pré-Covid). Les premiers<br />

débarreurs ont été vendus à la maison mère en<br />

avril 2018.<br />

Parmi les dernières réalisations du Bureau<br />

d’Etudes, citons une collaboration concernant<br />

une machine de fabrication française de masques<br />

FFP2, un débarreur pour tubes, un robot d’usinage<br />

de matériau tendre (composite), l’alimentation de<br />

machines hors décolletage telles que machine de<br />

rectification, presse adiabatique ou encore cisaille.<br />

IRB 1100 D’ABB : LE ROBOT LE PLUS COMPACT ET<br />

LE PLUS RAPIDE<br />

ABB, le premier fournisseur mondial de robots<br />

industriels, de logiciels de robots, d'équipements<br />

et de solutions complètes d'application<br />

étouffe sa gamme avec son nouveau robot IRB<br />

1100.<br />

Des performances inégalées pour une fabrication<br />

de haute qualité.<br />

L'IRB 1100 offre une réduction de temps de cycle<br />

jusqu'à 35 % et la meilleure répétabilité de sa catégorie<br />

garantissant une production de haute qualité.<br />

L'IRB 1100 surclasse les robots similaires en termes<br />

de charge utile et de répétabilité de position (RP)<br />

et ce, même en cas de fonctionnement dans des<br />

espaces réduits. En effet, l'IRB 1100 offre la charge<br />

utile la plus élevée pour un robot de sa catégorie.<br />

comme les usines de fabrication électronique. Son<br />

faible encombrement lui assure une utilisation de<br />

plusieurs robots simultanément pour exécuter des<br />

tâches automatisées en collaboration. Cela étend<br />

davantage les possibilités de manutention de<br />

charges lourdes et/ou d'outils complexes.<br />

Alimenté par le nouveau contrôleur OmniCore,<br />

l'IRB 1100 est équipé de capacités de contrôle de<br />

mouvement avancées, ce qui le rend idéal pour<br />

prendre en charge des applications d'assemblage<br />

rapides, de prise et dépose et de manutention de<br />

matériau.<br />

ROBUSTE ET COMPACT CLASSÉ IP67<br />

L'IRB 1100 a une protection<br />

standard IP40 et IP67 en option.<br />

L'ensemble du robot est conçu pour être<br />

conforme à la norme IP67 selon CEI 60529<br />

- de la base du poignet, ce qui signifie<br />

que les compartiments électriques sont<br />

scellés contre l'eau et les contaminants<br />

solides.<br />

PRINCIPAUX AVANTAGES :<br />

• Offre des temps de cycle réduits de<br />

35 % pour une productivité accrue.<br />

• Encombrement réduit de 10 % et<br />

réduction du poids de plus de 20 %<br />

pour une installation plus facile.<br />

• La charge utile la plus élevée pour<br />

un robot de sa catégorie.<br />

• Equipé jusqu'à 16 E/S pour les applications<br />

les plus sophistiquées/complexes.<br />

APPLICATIONS PRINCIPALES :<br />

• Assemblage & banc d'essais<br />

• Chargement et déchargement<br />

• Vissage<br />

• Insertion de matériau (ex : caoutchouc)<br />

• Polissage, meulage, ébavurage et ponçage<br />

LORSQUE L’HOMME ET LA MACHINE SE<br />

RENCONTRENT, DES SOLUTIONS DE SÉCURITÉ<br />

INTELLIGENTES ET EFFICACES SONT NÉCESSAIRES<br />

UNE CONCEPTION COMPACTE ET À FAIBLE ENCOMBREMENT<br />

GARANTISSANT UNE INSTALLATION FLEXIBLE<br />

Le design de l'IRB 1100 a été nettement amélioré<br />

par rapport à la génération précédente. Il bénéficie<br />

d'un encombrement réduit de 10 % et d'une réduction<br />

de poids de 20 %. Cela lui garantit d'être facilement<br />

intégré dans des applications compactes<br />

Les nouvelles barrières photoélectriques de<br />

sécurité multifaisceaux DeTem4 A/P et DeTem<br />

Core A/P sécurisent les zones dangereuses tout<br />

en améliorant la rentabilité des installations.<br />

Lorsqu’une personne pénètre dans des zones<br />

dangereuses dans des systèmes d’entreposage<br />

et de préparation de commandes hautement<br />

dynamiques, il doit être possible d’arrêter en toute<br />

sécurité les composants des machines et des installations<br />

en quelques fractions de seconde. Cette<br />

tâche peut désormais être résolue de façon flexible<br />

et économique grâce aux nouvelles barrières<br />

38 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


photoélectriques de sécurité multifaisceaux DeTem<br />

A/P de SICK.<br />

La barrière DeTem4 A/P offre de nombreuses<br />

options de configuration ainsi que des options intelligentes<br />

de diagnostic et d’automatisation pour le<br />

contrôle d’accès et l’inhibition (muting). Cette flexibilité<br />

lui permet d’offrir des solutions polyvalentes<br />

et individuelles, par exemple en intralogistique sur<br />

le transport de matériaux ou dans les machines<br />

d’emballage. Avec ses fonctions de base, DeTem<br />

Core A/P assure une installation particulièrement<br />

économique des contrôles d’accès, notamment<br />

sur les machines stationnaires. DeTem4 A/P : une<br />

flexibilité convaincante. La barrière photoélectrique<br />

de sécurité multifaisceaux DeTem4 A/P offre<br />

une grande flexibilité en termes de portée (petite<br />

portée jusqu’à 3,2 mètres ; grande portée jusqu’à<br />

8 mètres), de nombre de faisceaux (deux ou quatre)<br />

et d’inhibition (muting) (surveillance des entrées/<br />

sorties de marchandises ou simple surveillance des<br />

sorties).<br />

Cela permet la conception d’une solution de protection<br />

adaptée qu’il s’agisse d’un convoyeur étroit ou<br />

d’un accès large à une machine. La conception A/P<br />

- A/P signifie actif/passif avec émetteur et récepteur<br />

dans un seul boîtier - réduit les coûts et les efforts<br />

de câblage. Une caractéristique particulière est le<br />

design innovant du « sceptre » de la version longue<br />

portée. L’élément solide constitué d’une seule pièce<br />

moulée réfléchit la lumière vers le récepteur via un<br />

miroir à trois surfaces à faible perte. L’utilisateur<br />

bénéficie ainsi d’une longue portée et d’un alignement<br />

très facile.<br />

Si les machines en fonctionnement comportent des<br />

zones dangereuses, la devise pour les personnes<br />

se trouvant à proximité est « Nous devons rester à<br />

l’extérieur ». La barrière photoélectrique de sécurité<br />

multifaisceaux DeTem Core A/P est une solution<br />

rentable pour le contrôle d’accès sur des machines<br />

stationnaires.<br />

Dotée de toutes les fonctions de base importantes,<br />

sa longue portée lui permet de surveiller en toute<br />

sécurité les accès aux machines jusqu’à huit<br />

mètres de large. Le choix du nombre de faisceaux<br />

(deux ou quatre) permet d’adapter individuellement<br />

l'équipement de protection électro-sensible aux<br />

exigences de sécurité de la machine. Les fixations<br />

mécaniques astucieuses, déjà familières aux utilisateurs<br />

du barrage immatériel de sécurité deTec4,<br />

ainsi que l’affichage intégré de la qualité d’alignement<br />

permettent une installation, un alignement et<br />

une mise en service rapides et faciles.<br />

Une autre variante du DeTem A/P avec un système<br />

d’inhibition (muting) intégré et préprogrammé et des<br />

capteurs de muting pré-ajustés suivra prochainement.<br />

Des performances améliorées, de nouvelles<br />

fonctionnalités, des options de diagnostic étendues,<br />

un maniement et une intégration simples, ainsi<br />

qu’une grande sécurité d’investissement et viabilité<br />

- avec les nouvelles barrières photoélectriques<br />

de sécurité multifaisceaux DeTem A/P de SICK, les<br />

utilisateurs sont en sécurité à tous les égards.<br />

DES MANDRINS TROIS MORS DE PRÉCISION<br />

DÉSORMAIS DISPONIBLES CHEZ NORELEM<br />

EQUIPEMENTS<br />

Aucun logiciel n’est nécessaire pour configurer les<br />

fonctions d’arrêt et de surveillance, ce qui facilite la<br />

mise en service et permet de gagner du temps et de<br />

l’argent. Grâce à l'interface IO-Link avancée et intégrée<br />

du DeTem4 A/P, il est possible de réaliser des<br />

fonctions qui vont au-delà des simples tâches de<br />

sécurité. Les données de diagnostic en temps réel,<br />

qui peuvent être transmises via IO-Link, permettent<br />

une optimisation immédiate des processus en cours<br />

d’exploitation.<br />

Le personnel peut réagir rapidement en cas<br />

d’arrêt d’une machine grâce à l’affichage LED à<br />

360° disponible en option sur la tête du boîtier du<br />

capteur. Ainsi les temps d’arrêt sont réduits et la<br />

disponibilité de la machine ou de l’installation est<br />

optimisée. En outre, un « diagnostic sur site »<br />

simple, rapide et convivial peut être effectué à la<br />

fois pendant le fonctionnement du DeTem A/P et<br />

lorsqu’il est hors tension via l'interface NFC (Near<br />

Field Communication) intégrée.<br />

Depuis un smartphone avec l'application SICK<br />

Safety Assistant, l’utilisateur peut visualiser de<br />

manière claire les données de diagnostic étendues.<br />

DeTem Core A/P : une rentabilité évidente.<br />

Précision et serrage efficaces ont toujours été<br />

la clé en ingénierie mécanique. Aujourd´hui,<br />

les ingénieurs peuvent serrer les pièces à<br />

usiner avec une grande justesse et une force de<br />

serrage faible, grâce aux nouveaux mandrins<br />

trois mors de précision de norelem.<br />

Spécialement développés pour tenir facilement des<br />

pièces cylindriques à l’extérieur ou à l’intérieur, les<br />

mandrins à trois mors de norelem sont adaptés pour<br />

des applications de maintien comme en mesure<br />

contrôle ou en marquage laser.<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 39


EQUIPEMENTS<br />

Les mandrins sont prévus pour être utilisés manuellement<br />

et sont disponibles en 4 tailles compactes<br />

dans les diamètres 50, 60, 104 et 160 mm. Les<br />

corps des modèles 50 et 64 mm sont réalisés en<br />

acier, tandis que les versions 104 et 160 mm sont<br />

en aluminium, plus légers et ergonomiques. Pour<br />

accroitre la durabilité, les mors sont usinés dans<br />

un acier trempé.<br />

« Nous avons ajouté ces mandrins trois mors de<br />

précision à notre gamme car nous savons combien<br />

il est important d´être capable de brider de façon<br />

sûre des pièces cylindriques facilement et efficacement<br />

» déclare Marcus Schneck, le PDG de<br />

norelem. « Pour relever ce défi, les mors de nos<br />

mandrins sont faciles à monter, et s’ouvrent et<br />

se ferment par la simple rotation de l´anneau de<br />

serrage ou via le levier fourni. » Avec une concentricité<br />

inférieure à 0.03 mm, un faux rond inférieur à<br />

0.01 mm et une précision en répétabilité meilleure<br />

que 0.01 mm, la nouvelle technologie de serrage de<br />

norelem offre d´excellentes performances en plus<br />

de la précision.<br />

LES NOUVEAUX MANDRINS DE CENTRAGE<br />

EXPANSIBLES KIPP AVEC LEVIER À CAME :<br />

FIXER À L'AIDE DE PERÇAGES<br />

KIPP a développé une nouvelle solution pour<br />

serrer deux composants de manière simple,<br />

sans outil et avec un effet de plaquage. Les<br />

mandrins de centrage expansibles permettent<br />

de positionner et de fixer des pièces à l'aide de<br />

perçages.<br />

Cette solution spéciale s'actionne manuellement<br />

à l'aide d'un levier à came, l'utilisateur pouvant<br />

ainsi régler en continu la plage de serrage ou la<br />

force de retenue. Grâce à leur forme compacte,<br />

les mandrins de centrage expansibles avec levier<br />

à came peuvent être utilisés aussi bien dans les<br />

trous lisses que dans les trous borgnes.<br />

Leur avantage principal réside dans le fait que ces<br />

alésages ne doivent pas répondre à des exigences<br />

élevées en termes de dimension, de surface ou de<br />

forme. Les mandrins de centrage expansibles sont<br />

disponibles dans les diamètres 10, 12 et 14 mm, et<br />

également dans d'autres tailles sur demande. Leur<br />

mode de fonctionnement est simple : le système<br />

de serrage est inséré dans l'alésage à l'état ouvert.<br />

Au début du processus de fermeture, le mandrin de<br />

centrage expansible se dilate pour se fixer dans le<br />

composant inférieur.<br />

L'assemblage de rondelles-ressorts intégré crée un<br />

effet de plaquage qui permet de serrer les deux<br />

composants à la fin du processus de fermeture,<br />

et donc de les relier de manière sûre. Selon le<br />

diamètre du mandrin, il est possible d'atteindre<br />

des forces de retenue pouvant aller jusqu'à 3,3 kN.<br />

Le levier à serrage rapide est parfaitement adapté<br />

pour une fixation rapide du système. Comme le<br />

processus de serrage s'effectue par pression de<br />

surface, les surfaces des pièces sont préservées.<br />

Les mors durs sont positionnés échelonnés en<br />

serrage intérieur et peuvent être retournés. Afin<br />

d´aider les opérateurs, des numéros sont gravés<br />

sur les deux faces des mors et ce numéro doit<br />

correspondre à celui indiqué sur la rainure du corps<br />

du mandrin. norelem fournit également différentes<br />

tailles de goupilles pour ces mandrins à partir du<br />

catalogue de ses composants standardisés, THE<br />

BIG GREEN BOOK. Ces goupilles se montent<br />

dans les trous des mors et permettent de serrer de<br />

petites pièces dans une position surélevée<br />

Ceci rend toutes les faces du composant accessibles<br />

pour des applications de mesure/contrôle<br />

ou de marquage. Le mandrin peut être fixé en<br />

utilisant le filetage de sa face inférieure. Pour en<br />

savoir plus sur les mandrins mors de précision de<br />

norelem et les autres composants, rendez-vous sur<br />

www.norelem.fr<br />

Cette solution est parfaitement adaptée à la<br />

construction de dispositifs et de machines-outils,<br />

par exemple pour la fixation rapide de plaques de<br />

montage. Lors de la sélection des matériaux, une<br />

attention particulière a été accordée à la longévité<br />

et à l'ergonomie : la poignée du levier à came est<br />

en fonte d'aluminium et est disponible avec une<br />

surface laquée poudre noire ou rouge. Le mandrin,<br />

le tirant et la rondelle sont en acier, la rondelle de<br />

pression en plastique renforcé de fibre de verre, et<br />

l'axe d'articulation en Inox.<br />

40 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


SORTIE MONDIALE DE LA CAMÉRA D'IMAGERIE<br />

ULTRASONORE SI124<br />

L'imagerie acoustique, ou la capacité de voir<br />

les sources ultrasonores, s'est révélée être une<br />

méthode efficace pour les entreprises ayant une<br />

production industrielle et les services publics,<br />

pour localiser les fuites d'air comprimé ou la<br />

présence de décharges partielles.<br />

Elle permet aux professionnels de réaliser des<br />

opérations de maintenance prédictive, afin d'identifier<br />

les premiers signes d'une défaillance électrique/<br />

mécanique imminente, pouvant entraîner des<br />

déperditions énergétiques ou pire encore, un arrêt<br />

critique de la production. Afin d'aider les clients à<br />

profiter des avantages de l'imagerie ultrasonore,<br />

la caméra d'imagerie acoustique industrielle FLIR<br />

Si124 est aujourd'hui disponible à l'achat dans le<br />

monde entier : www.flir.com/products/si124<br />

Cette caméra détecte, affiche et<br />

enregistre les ondes<br />

ultrasonores en<br />

produisant une<br />

image acoustique<br />

précise.<br />

L'image acoustique<br />

est superposée<br />

en temps<br />

réel sur l'image<br />

de la caméra<br />

numérique, tout ceci à<br />

l'aide d'une caméra ergonomique,<br />

facile à utiliser<br />

d'une seule main, et dont le<br />

poids dépasse à peine 980<br />

grammes. L'image sonore et<br />

visuelle est visible en direct sur<br />

l'écran afin d'aider les utilisateurs<br />

à localiser les problèmes, et ainsi permettre au<br />

personnel d'identifier les défaillances jusqu'à 10 fois<br />

plus rapidement qu'avec les méthodes d'inspection<br />

traditionnelles, utilisées pour les systèmes mécaniques,<br />

électriques, de vide et les compresseurs.<br />

Ces fuites peuvent être difficiles à détecter à<br />

l'oreille ou au toucher, en particulier dans les environnements<br />

industriels bruyants où les travailleurs<br />

doivent porter des protections auditives. La Si124<br />

peut remédier à ce problème en permettant l'identification<br />

visuelle précise et instantanée de l'origine<br />

d'une fuite, en particulier dans les endroits difficiles<br />

d'accès qui risquent de passer inaperçus. Pour les<br />

systèmes électriques HT, les décharges partielles<br />

peuvent provoquer une grave défaillance, voire un<br />

danger et occasionner des arrêts de production non<br />

souhaités.<br />

La Si124 permet d'effectuer des inspections rapides<br />

et sans contact à une distance sûre. Le système<br />

indique immédiatement le type de décharge<br />

partielle, ce qui permet aux utilisateurs de gérer les<br />

réparations par ordre de priorité. Intervenez à l'aide<br />

d'une connexion Wifi et d'outils d'analyse intégrés<br />

La Si124 se démarque des autres caméras grâce<br />

au service Cloud, FLIR Acoustic Camera Viewer.<br />

EQUIPEMENTS<br />

Conçu avec 124 microphones et une caméra<br />

visible haute définition, la Si124 alimentée par une<br />

batterie peut détecter les problèmes potentiels<br />

jusqu'à 100 mètres de distance, y compris dans les<br />

environnements industriels bruyants, et ce pendant<br />

sept heures d'utilisation continue.<br />

FUITES D'AIR COMPRIMÉ ET DÉCHARGES PARTIELLES<br />

La Si124 s'utilise principalement pour la détection<br />

des fuites d'air comprimé et des décharges partielles<br />

comme l'effet Corona, la détection des arcs électriques<br />

et le suivi. L'air comprimé est souvent la<br />

source d'énergie la plus coûteuse dans les usines,<br />

mais les déperditions d'air sont fréquemment liées<br />

à des fuites non détectées ou à des équipements<br />

déficients.<br />

Les images sauvegardées sont rapidement téléchargées<br />

via une connexion Wifi au service Cloud,<br />

puis elles sont immédiatement analysées, ce qui<br />

fournit à l'utilisateur des informations détaillées sur<br />

l'étendue et le coût d'une fuite d'air comprimé ou sur<br />

la classification des décharges partielles et le profil<br />

d'une défaillance électrique. Ces informations sont<br />

accessibles sur la Si124 et via le portail en ligne<br />

sur le Cloud. De plus, les utilisateurs disposent de<br />

8 Go de stockage et des capacités de transfert de<br />

données sans fil, ce qui rend le partage des photos<br />

et des données simple et efficace.<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 41


EQUIPEMENTS<br />

UVEX PHYNOMIC AIRLITE ESD : LE GANT DE<br />

PROTECTION DU 5 E SENS !<br />

Spécialiste européen des équipements de<br />

protection individuelle, uvex présente sa<br />

nouvelle gamme de gants de protection uvex<br />

phynomic airLite ESD. Offrant un niveau de<br />

résistance à la coupure A, B ou C, les 3 gants<br />

qui composent cette gamme se démarquent<br />

par leur sensibilité tactile exceptionnelle, leur<br />

légèreté et leur haute respirabilité.<br />

A l’ère de la digitalisation, ils sont également<br />

compatibles avec la quasi-totalité des écrans<br />

tactiles. Les gants uvex phynomic airLite ESD sont<br />

particulièrement adaptés pour une utilisation dans<br />

le cadre de travaux de précision et de manipulation<br />

de composants fins.<br />

UNE EXCELLENTE SENSIBILITÉ POUR UN CONFORT DE PORT<br />

EXCEPTIONNEL<br />

Composés d’une doublure jauge 18 (la plus fine<br />

du marché), les gants uvex phynomic airLite<br />

s’adaptent parfaitement à l’anatomie de la main.<br />

Extrêmement légers, leur effet seconde peau<br />

confère au porteur une excellente sensibilité tactile<br />

et un toucher remarquable. De plus, les gants<br />

uvex phynomic airLite sont dotés d’une nouvelle<br />

enduction aqua polymère « airLite » qui assure un<br />

très haut niveau de respirabilité et une excellente<br />

prise en main, même des composants les plus fins<br />

et ce dans un environnement sec ou légèrement<br />

humides / huileux.<br />

L’enduction est également<br />

résistante à l’abrasion pour<br />

une durée de vie allongée du<br />

gant. Aussi, les gants de<br />

protection offrent un<br />

confort de port optimal<br />

et durable. Pour<br />

mesurer et comparer<br />

le confort des produits<br />

pour l’utilisateur, uvex<br />

utilise un indice de<br />

performance ergonomique<br />

calculé à partir<br />

de la moyenne de trois<br />

critères clés : la force,<br />

le poids et le climat. Le<br />

résultat de cette moyenne<br />

varie de 0 (mauvais) à<br />

5 (parfait). Les gants de<br />

protection uvex phynomic<br />

airLite confirment ces avantages<br />

en obtenant un indice<br />

de performance ergonomique<br />

de 4,07. uvex phynomic airLite est le gant de<br />

protection idéal pour les travaux de précision, de tri,<br />

le montage de précision ou le contrôle qualité. Une<br />

compatibilité tactile pour capitaliser sur l’avenir :<br />

La digitalisation de la production industrielle, ou<br />

industrie 4.0, est en pleine expansion. Visionnaire,<br />

uvex a fait en sorte que les gants de protection uvex<br />

phynomic airLite ESD soient compatibles avec la<br />

quasi-totalité des écrans, tablettes et téléphones<br />

mobiles.<br />

42 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


D’autres vêtements sont en cours de développement.<br />

Les vestes sont disponibles en version mono<br />

ou bicolore avec des pantalons ou des salopettes<br />

assortis d’une seule couleur, le tout dans un<br />

mélange de coton léger et confortable à porter. Un<br />

lavage conforme aux plus strictes normes d’hygiène<br />

MEWA propose l’ensemble de ses vêtements en<br />

location avec sa formule de textile en partage.<br />

Chaque collaborateur reçoit sa tenue personnelle<br />

en plusieurs exemplaires. Par la suite, à un rythme<br />

convenu d’avance, MEWA récupère les vêtements<br />

sales et en livre à nouveau des propres. Le lavage<br />

répond aux recommandations de l’institut allemand<br />

Robert-Koch. Par ailleurs, tous les sites de prise en<br />

charge des vêtements de travail portent la certification<br />

wfk pour l’hygiène textile.<br />

EQUIPEMENTS<br />

Le porteur peut ainsi garder ses gants toute la<br />

journée pour un risque de blessures réduit. Une<br />

fonction ESD pour plus de sécurité : les gants de<br />

protection sont également conçus pour être utilisés<br />

dans les zones ESD, conformément à la norme<br />

EN16350:2014. Capables d’évacuer la charge électrostatique,<br />

les gants uvex phynomic airLite ESD<br />

protègent à la fois le porteur des risques d’explosion<br />

mais aussi les composants lors des étapes<br />

critiques du processus de production.<br />

Ils conviendront parfaitement au secteur de l’industrie<br />

automobile ou dans le cadre de manipulation de<br />

composants électriques. Protection de la santé et du<br />

produit : conçus dans le plus grand site de production<br />

de gants de protection d’Europe, à Lunebourg<br />

en Allemagne, les gants de protection sont certifiés<br />

sans accélérateurs, solvants ou substances nocives<br />

susceptibles de déclencher des allergies selon le<br />

Standard 100 by OEKO-TEX ® . Testés dermatologiquement<br />

par l’institut indépendant proDERM ® , ils<br />

garantissent une excellente tolérance cutanée et<br />

protègent la santé des utilisateurs.<br />

LES NOUVEAUX VÊTEMENTS DE TRAVAIL MEWA<br />

ÉPOUSENT TOUS LES MOUVEMENTS<br />

Les professionnels de l’industrie et de l’artisanat<br />

s’accordent sur un point. Le vêtement de travail<br />

parfait se résume en une trilogie idéale : un<br />

look professionnel, une tenue confortable et<br />

de nombreuses poches pratiques. La nouvelle<br />

collection MEWA Move remplit tous ces critères.<br />

Les vêtements de travail MEWA Move garantissent<br />

un style décontracté et fonctionnel, mais aussi une<br />

parfaite liberté de mouvement. Tous les vêtements<br />

disposent de suffisamment de poches renforcées,<br />

intérieures ou extérieures, pour y stocker des outils<br />

ou du petit matériel. Pour davantage d’élégance,<br />

les boutons pression et les fermetures éclair sont<br />

dissimulés. La collection comporte actuellement<br />

une veste, un pantalon et une salopette.<br />

« Nous entretenons les vêtements d’un mécanicien<br />

automobile de façon tellement hygiénique qu’il<br />

pourrait théoriquement aller travailler avec ceux-ci<br />

dans la production alimentaire », illustre Matthias<br />

Zoch, directeur technologie des processus et de<br />

l’environnement chez MEWA. Les vêtements<br />

reconditionnés sont transportés dans des sacs à<br />

vêtements séparés pour garantir l’hygiène jusqu’à<br />

la livraison. Les professionnels disposent ainsi à<br />

tout moment d’une tenue impeccable.<br />

par Dominique Dubois<br />

dubois.dominique@gmail.com<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 43


MESURE ET CONTROLE<br />

TOUJOURS PLUS<br />

DE CONNECTIVITÉ<br />

Avec l'industrie 4.0 et la multiplication des<br />

capteurs, caméras et détecteurs sur les<br />

machines et lignes de fabrication, il est<br />

essentiel de bien choisir ses protocoles<br />

ainsi que ses interfaces et câbles divers. La<br />

robustesse de l'ensemble et son évolutivité<br />

sont des critères essentiels. Heureusement<br />

des spécialistes sont là pour guider<br />

et conseiller les industriels dans cette<br />

démarche complexe.<br />

BANC DE PRÉRÉGLAGE AVEC LARGE PLAGE DE<br />

MESURE POUR LES NOVICES<br />

Le banc de préréglage VG Basic GARANT<br />

Hoffmann Group se caractérise par sa compacité,<br />

sa fiabilité et son prix avantageux. Ce banc<br />

de préréglage robuste est un équipement de base<br />

intéressant à prix bas qui permet de mesurer<br />

les outils coupants rapidement et avec précision.<br />

Pour cela, le banc de préréglage VG Basic<br />

GARANT intègre des composants électroniques<br />

de qualité avec une caméra numérique et offre<br />

une plage de mesure jusqu'à 400 millimètres sur<br />

deux axes. Il est complété par un écran tactile de<br />

10 pouces, trois ports USB et un design remarquable.<br />

Par ailleurs, l'imprimante d'étiquettes<br />

proposée en option permet d'imprimer les résultats<br />

de mesure sur une étiquette autocollante et<br />

ainsi de procéder au marquage de l'outil, ce qui<br />

constitue un plus en terme de transparence.<br />

Avec le nouveau banc de préréglage VG Basic<br />

GARANT, il est possible de déplacer à la fois l'axe<br />

des X et l'axe des Y de jusqu'à 400 millimètres via un<br />

réglage pneumatique rapide. Pour cela, un raccord<br />

d'air comprimé de cinq bars minima est nécessaire.<br />

Le réglage fin permet quant à lui de positionner<br />

ensuite les deux axes précisément en vue de déterminer<br />

les dimensions exactes de l'outil à l'aide du<br />

système de mesure robuste et de la caméra couleur<br />

CMOS performante avec agrandissement 17x.<br />

Grâce au menu intuitif qui guide l'utilisateur dans le<br />

programme, le banc est on ne peut plus simple à<br />

utiliser.<br />

Le banc de préréglage VG Basic GARANT est ainsi<br />

un équipement de base robuste pour la machine ou<br />

pour l'îlot d'usinage.<br />

Ce banc de préréglage esthétique et bien fini possède<br />

des pieds réglables en hauteur sur lesquels reposent<br />

un corps de base stable en aluminium résistant et<br />

un caisson en tôle de haute qualité. Le logiciel est<br />

disponible dans toutes les langues courantes. Le<br />

résultat de mesure est affiché au choix en millimètres<br />

ou en pouces. Le banc de préréglage est fourni avec<br />

un nettoyant d'arêtes, un cône à roulement à aiguilles<br />

SK 50 et un tuyau à air comprimé spiralé, ainsi qu'un<br />

raccord de ¼ pouce. Outre l'imprimante d'étiquettes,<br />

les accessoires spéciaux incluent une sous-armoire,<br />

un mandrin étalonné, un blocage de broche et de<br />

nombreux réducteurs.<br />

Le nouveau banc de préréglage VG Basic GARANT<br />

est disponible dès à présent dans l'eShop www.hoffmann-group.com<br />

et via le catalogue 2020/2021 de<br />

Hoffmann Group.<br />

44 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


INTERFACES POUR LA VISION ARTIFICIELLE<br />

PAR FLIR<br />

Il est essentiel de choisir la bonne interface<br />

pour votre application de vision artificielle dans<br />

le processus de sélection de votre caméra. Les<br />

sections suivantes donnent un aperçu des différents<br />

types de câbles et de connecteurs disponibles<br />

pour les applications de vision artificielle,<br />

en précisant les avantages et les inconvénients<br />

connexes.<br />

Les interfaces de vision artificielle sont généralement<br />

disponibles en deux versions : dédiée et grand public.<br />

INTERFACES DÉDIÉES<br />

Pratiques pour toute application impliquant des<br />

vitesses extrêmement élevées ou une très haute résolution,<br />

pour laquelle l’utilisation de telles interfaces<br />

est nécessaire ; par exemple les caméras à balayage<br />

linéaire utilisées pour inspecter des processus à flux<br />

continu comme la production de papier ou de films<br />

plastiques, où les caméras fonctionnent souvent à<br />

des fréquences exprimées en kHz.<br />

Toutefois, ces interfaces ont tendance à être nettement<br />

plus coûteuses, moins flexibles et à accroître<br />

la complexité du système. CarmeraLink (supporte<br />

jusqu’à 6,8 Gbit/s de données) et CoaXPress<br />

(supporte jusqu’à 12 Gbit/s) sont des interfaces<br />

dédiées à la vision artificielle et généralement utilisées<br />

dans de telles applications. Parallèlement aux<br />

caméras, les systèmes utilisant ces interfaces nécessitent<br />

des cartes d’acquisition d’images.<br />

Ce sont des cartes d’adaptation spécifiques permettant<br />

de recevoir des données d’images et de les<br />

assembler en images utilisables. Les interfaces<br />

dédiées à la vision artificielle utilisent également<br />

des câbles propriétaires, ce qui rend l’intégration à<br />

d’autres périphériques légèrement plus délicate.<br />

CoaXPress (CXP)<br />

L’interface CoaXpress a été lancée en 2008 pour<br />

prendre en charge les applications d’imagerie à<br />

grande vitesse. Les interfaces CXP utilisent des<br />

câbles coaxiaux de 75 ohms, supportent des vitesses<br />

de transfert de données allant jusqu’à 6,25 Gbit/s par<br />

canal et permettent d’utiliser plusieurs canaux pour<br />

obtenir une vitesse de transfert de données encore<br />

plus élevée. Un câble CXP peut fournir jusqu’à 13 W<br />

de puissance par câble et nécessite que le « dispositif<br />

» et « l'hôte » prennent en charge l’interface de<br />

programmation des caméras GenICam. Bien que les<br />

câbles coaxiaux à une seule voie soient peu coûteux,<br />

le coût des assemblages de câbles à plusieurs voies<br />

et des cartes d’acquisition augmente rapidement.<br />

CameraLink<br />

Le protocole CameraLink a été lancé en 2000 par<br />

l’Automated Imaging Association (AIA) et a été<br />

progressivement mis à niveau pour supporter des<br />

débits de données plus élevés, certaines versions<br />

nécessitant deux câbles pour la transmission. Les<br />

trois principales configurations disponibles sont les<br />

suivantes : Base (2,04 Gbit/s), Medium (5,44 Gbit/s)<br />

et Déca/Extended (6,8 Gbit/s). La configuration Base<br />

1/5 utilise un connecteur MDR (« Mini D Ribbon »)<br />

à 26 broches, tandis que la configuration Medium/<br />

Full double la capacité avec un second câble. Les<br />

versions Deca/Extended vont au-delà des limites<br />

imposées par CameraLink, transmettant jusqu’à<br />

6,8 Gbit/s de données. À l’instar des interfaces<br />

CXP, CameraLink nécessite des cartes d’acquisition<br />

d’images et doit également être compatible avec le<br />

protocole Power over Camera Link (PoCL) afin que<br />

le système soit alimenté. CameraLink n’a aucune<br />

capacité de correction d’erreur ou de renvoi ; des<br />

configurations de câbles coûteuses et encombrantes<br />

sont donc nécessaires afin d’essayer d’éliminer les<br />

images perdues en maximisant l’intégrité du signal.<br />

INTERFACES GRAND PUBLIC<br />

Ces interfaces permettent aux caméras de vision<br />

artificielle de se connecter à des systèmes hôtes<br />

en utilisant les protocoles USB et Ethernet les plus<br />

courants. Pour la plupart des applications de vision<br />

artificielle, les interfaces grand public USB 3.1 Gen 1<br />

et Gigabit Ethernet offrent un mélange réussi de<br />

commodité, de vitesse, de simplicité et de prix. En<br />

outre, les interfaces grand public prennent en charge<br />

le matériel et les périphériques les plus courants pour<br />

mettre en œuvre la vision artificielle. Les concentrateurs,<br />

commutateurs, câbles et cartes d’interface<br />

USB et Ethernet peuvent être achetés partout et à<br />

différents prix, depuis Amazon jusqu’à votre magasin<br />

local de matériel électronique ou informatique, pour<br />

répondre exactement à vos besoins.<br />

La plupart des PC, ordinateurs portables et systèmes<br />

intégrés comportent au moins un port Gigabit<br />

Ethernet et un port USB 3.1 Gen 1. Ces catégories<br />

d’interfaces se distinguent surtout par leur largeur<br />

de bande. Des interfaces plus rapides permettent<br />

des fréquences d’images plus élevées pour une<br />

résolution donnée. Une interface plus rapide vous<br />

permet de capturer plus d’images par seconde ou de<br />

capturer des images de plus haute résolution sans<br />

devoir réduire le débit. Par exemple, si l’on passe<br />

MESURE ET CONTROLE<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 45


MESURE ET CONTROLE<br />

d’un système d’inspection de plaquettes de semiconducteurs<br />

de 8 po (200 mm) au même système,<br />

mais pour des plaquettes à 12 po (300 mm), des<br />

caméras à plus haute résolution seront nécessaires.<br />

Dans ce cas, le concepteur du système devra choisir<br />

entre conserver son interface existante en élevant<br />

la résolution plus élevée tout en réduisant le débit,<br />

ou passer à une interface plus rapide pour maintenir<br />

ou améliorer le débit. Vos exigences en matière de<br />

résolution, de fréquence d’images, de longueur de<br />

câble et de configuration du système hôte doivent<br />

toutes être prises en compte de manière à obtenir les<br />

performances dont vous avez besoin sans dépenser<br />

plus que nécessaire.<br />

hôte. Le protocole USB3 Vision vise à assurer la 2/5<br />

compatibilité entre un grand nombre de caméras et<br />

de logiciels en définissant un ensemble commun de<br />

protocoles de détection de dispositifs, de transfert<br />

d’images et de contrôle de caméras.<br />

L’USB prend en charge l’accès direct à la mémoire<br />

(DMA). Grâce à cette capacité DMA, les données<br />

d’image peuvent être transférées directement de<br />

l’USB à la mémoire où elles sont accessibles pour<br />

être utilisées par un logiciel.<br />

Les câbles USB à haute flexibilité permettent de maximiser<br />

la durée de vie des câbles dans des systèmes où<br />

la caméra doit être régulièrement déplacée. Les câbles<br />

optiques actifs (AOC) peuvent être utilisés pour étendre<br />

considérablement la distance de travail et ainsi offrir une<br />

résistance aux interférences électromagnétiques (EMI).<br />

Leur performance dépend des exigences de débit et de<br />

la configuration du système hôte.<br />

En cas d’utilisation de câbles optiques, même ceux<br />

qui fournissent de l’énergie, FLIR recommande d’utiliser<br />

l’alimentation externe des caméras via les ports<br />

GPIO. Par ailleurs, des câbles de verrouillage USB<br />

assurent une connexion sécurisée entre les câbles,<br />

les caméras et les systèmes hôtes. Avant d’acheter<br />

des câbles de verrouillage, FLIR recommande<br />

de vérifier la position des vis de verrouillage et la<br />

compatibilité de l'espacement, sachant que plusieurs<br />

options sont disponibles.<br />

Les caméras de vision artificielle FLIR prennent en<br />

charge les trois interfaces fiables et disponibles à<br />

grande échelle.<br />

UNIVERSAL SERIAL BUS (USB)<br />

L’USB est partout. Regardez autour de vous et<br />

comptez le nombre de périphériques et d’accessoires<br />

USB qui vous entourent. Vous comprenez son importance<br />

? La plupart des caméras de vision artificielle<br />

USB utilisent l’interface USB 3.1 Gen 1. Cette interface<br />

fournit jusqu’à 4 Gibt/s de bande passante dédiée<br />

aux données d’image entre la caméra et le système<br />

L’USB 3.1 Gen 1 est disponible sur les versions<br />

boîtier et carte du modèle FLIR Blackfly S, ainsi que<br />

sur le modèle réduit Firefly S. Gigabit Ethernet (GigE)<br />

La technologie GigE fournit jusqu’à 1 Gbit/s de bande<br />

passante dédiée aux données d’image. En combinant<br />

simplicité, vitesse, longueur de câble maximale de<br />

100 m et capacité à alimenter les caméras par un<br />

seul câble, ce standard est extrêmement apprécié au<br />

niveau des interfaces de caméra. Les câbles Ethernet<br />

sont disponibles avec une protection renforcée. Ils<br />

sont particulièrement adaptés aux environnements<br />

présentant de fortes interférences électromagnétiques<br />

causées par la proximité de puissants moteurs<br />

de certains robots et équipements de métrologie.<br />

Les caméras GigE FLIR proposent également une<br />

fonction de renvoi de paquet, améliorant davantage<br />

la fiabilité de la transmission. Contrairement au<br />

protocole USB, la technologie GigE ne supporte pas<br />

46 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


le DMA. Les paquets contenant des 3/5 données<br />

d’image sont transmis à l’hôte où ils doivent être<br />

réassemblés en cadres d’image avant d’être<br />

copiés dans la mémoire accessible du logiciel. Ce<br />

processus est simple pour les PC modernes, mais il<br />

peut entraîner des latences pour certains systèmes<br />

intégrés à faible puissance et dotés de ressources<br />

système limitées.<br />

L’adoption généralisée de la technologie Gigabit<br />

Ethernet se traduit par une gamme incroyablement<br />

large de produits de support, allant des<br />

câbles aux commutateurs, capables de répondre<br />

à toutes les exigences d’un projet. Les caméras<br />

GigE prennent en charge le protocole de synchronisation<br />

temporelle PTP IEEE1588, ce qui permet<br />

aux caméras et aux autres appareils compatibles<br />

avec Ethernet, tels que les actionneurs et les automates<br />

programmables industriels, de fonctionner<br />

sur une base de temps commune et synchronisée<br />

de manière précise. L’adoption généralisée du<br />

réseau Ethernet dans de nombreuses industries a<br />

permis de voir apparaître de nombreux câbles et<br />

connecteurs spécifiques pour un grand nombre de<br />

cas d’utilisation.<br />

Le système peut être combiné avec une centaine de<br />

modèles de capteurs et offre ainsi un large éventail<br />

d'applications. Les valeurs mesurées sont déterminées<br />

avec une précision submicrométrique et une<br />

fréquence limite allant jusqu'à 20 kHz. Le eddyNCDT<br />

3070 se compose d'un capteur, d'un câble et d'un<br />

contrôleur. Le système est adapté en usine aux matériaux<br />

ferromagnétiques et non-ferromagnétiques.<br />

MESURE ET CONTROLE<br />

SYSTÈME DE MESURE À COURANTS DE FOUCAULT<br />

PERFORMANT POUR LES PETITES PLAGES DE<br />

MESURE<br />

Le nouveau système de mesure de déplacement<br />

inductif eddyNCDT 3070 de MICRO EPSILON<br />

offre des performances et une précision élevées.<br />

Il fournit une résolution dans la gamme submicrométrique<br />

et fonctionne à une fréquence<br />

limite allant jusqu'à 20 kHz. Le système de<br />

mesure inductif a été développé pour des applications<br />

dans les processus industriels. Grâce<br />

à sa compatibilité avec plus de 100 modèles de<br />

capteurs, il permet de résoudre un large éventail<br />

d'applications.<br />

Le système de mesure à courants de Foucault<br />

eddyNCDT 3070 est conçu pour les petites plages<br />

de mesure inférieures à 1 mm. Il est performant,<br />

adapté à l'usage industriel et universel. Il est utilisé<br />

pour mesurer avec une grande précision le déplacement,<br />

la distance, la position, le mouvement de<br />

l'arbre et des fentes. Il est prédestiné pour des<br />

applications dont les conditions environnementales<br />

difficiles exigent cependant une précision maximale,<br />

à savoir pour la construction d'installations et<br />

de machines, l'industrie automobile, la technologie<br />

de l'automatisation et les bancs d'essai.<br />

Comme le capteur et le contrôleur sont tous deux<br />

compensés en température, une stabilité extrême<br />

de la température est assurée. Même avec des<br />

températures ambiantes fluctuantes, des valeurs<br />

mesurées très précises sont enregistrées. Les<br />

capteurs sont conçus pour les températures jusqu’à<br />

200°C et une pression ambiante jusqu’à 700 bars.<br />

Une interface web moderne permet le paramétrage<br />

convivial du capteur et du contrôleur. Pour la<br />

connexion bus de terrain, une interface Ethernet<br />

M12 adaptée au milieu industriel est intégrée. Via les<br />

sorties analogiques, les valeurs mesurées peuvent<br />

être sorties soit sous forme de courant, soit sous<br />

forme de tension. Une interface web moderne permet<br />

le paramétrage convivial du capteur et du contrôleur.<br />

PROLONGATION DE LA DURÉE DE VIE DES<br />

ÉQUIPEMENTS : CETIM EXPERTISE UNE ROUE<br />

À AUBES CENTENAIRE<br />

Cetim, Institut technologique labellisé Carnot, a<br />

été sollicité par la Société des Forces Motrices<br />

de Chancy-Pougny (SFMCP), exploitant de la<br />

centrale hydroélectrique du même nom, dans le<br />

cadre du maintien en conditions opérationnelles<br />

de ses installations. Ses experts ont ainsi multiplié<br />

les investigations pour percer les mystères<br />

de la conception et de la fabrication d’une roue<br />

à aube séculaire. Ce voyage dans le passé<br />

d’une turbine Francis, réalisé en laboratoire et<br />

in situ, au sein même de la centrale installée à<br />

la frontière franco-suisse sur le Rhône, a permis<br />

d’évaluer l’état de santé de l’équipement et,<br />

surtout, de définir les procédures adéquates<br />

de son maintien en conditions opérationnelles<br />

pour les quarante ans à venir.<br />

Prolonger la durée de vie des installations et en<br />

particulier celles des centrales hydroélectriques<br />

est un effort nécessaire pour le développement<br />

durable et exploiter au mieux cette énergie propre.<br />

En France, ces centrales – 2400 construites pour<br />

la plupart entre 1945 et 1970 – sont soumises à<br />

<strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong> Novembre-Décembre 2020 47


MESURE ET CONTROLE<br />

des normes strictes de sécurité et de sûreté. Leur<br />

maintien en conditions opérationnelles permet<br />

de garantir leur exploitation optimale pour de<br />

nombreuses années.<br />

La centrale de Chancy-Pougny produit aujourd’hui<br />

quelque 250 GWh, soit 8,3 % de la consommation<br />

électrique du canton de Genève : une source<br />

d’énergie verte et renouvelable bienvenue au vu<br />

des préoccupations environnementales actuelles<br />

des habitants. C’est pourquoi, la société a décidé<br />

d’analyser plus précisément la turbine Francis,<br />

(25 tonnes et 5,5 mètres de diamètre), âgée de<br />

100 ans, qui sert d’appoint quelques mois par an à<br />

4 autres turbines Kaplan plus récentes, et ce afin<br />

de garantir sa fiabilité jusqu’à 2061. Une décision<br />

qui implique des analyses sur site de l’équipement<br />

et de se pencher sur l’histoire de sa conception et<br />

de sa fabrication. Objectif : établir très précisément<br />

les procédures de maintien en conditions opérationnelles<br />

pour les quarante ans à venir.<br />

Les experts du Cetim étudient alors des échantillons<br />

de la roue à aubes transférés dans leurs<br />

laboratoires et réalisent également des analyses<br />

in-situ : caractérisation des différents aciers moulés<br />

ou laminés utilisés, identification des assemblages<br />

côté ceinture et moyeu, essais destructifs<br />

sur certains éléments, scan 3D d'une aube pour<br />

remplacement éventuel ou rechargement, essais<br />

de traction… Les experts du Cetim ont multiplié<br />

les investigations pour percer les mystères de la<br />

conception et de la fabrication de la roue à aube<br />

séculaire, avec parfois des dispositifs de sécurité<br />

exceptionnels pour pourvoir étudier la roue sur site<br />

notamment pour scanner les pales et ainsi effectuer<br />

la modélisation de l’ensemble. Il est alors possible<br />

de conclure que la roue en place est bien identique<br />

à l’exemplaire gardé comme témoin.<br />

Surtout la SFMCP peut récupérer et s’appuyer<br />

sur un cahier de procédures extrêmement précis<br />

et complet comprenant un dossier technique de<br />

maintenance, qui définit de façon extrêmement<br />

détaillée les différentes procédures de réparation.<br />

Un outil précieux pour le maintien en conditions<br />

opérationnelles de la roue pour quatre prochaines<br />

décennies.<br />

« Nous sommes effectivement plus confiants maintenant<br />

dans notre capacité à maintenir cette roue<br />

en état de fonctionnement, explique Emmanuel<br />

Maginot, ingénieur projet à la Compagnie Nationale<br />

du Rhône. Nous savons exactement ce qu’il faut<br />

faire et comment le faire. C’est très important car<br />

malgré son âge, l’arrêt de la turbine représente<br />

toujours un coût important pour la centrale et un<br />

manque à gagner. Nous devons donc intervenir vite<br />

et avec assurance, le cas échéant. »<br />

par Dominique Dubois<br />

d.dubois.trametal@gmail.com<br />

48 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


INDEX<br />

RÉPERTOIRE DES ANNONCEURS<br />

SOCIETE<br />

BLASER France<br />

HORN<br />

PAGE<br />

2 e couv<br />

4 e couv<br />

EMO<br />

Face sommaire<br />

LDSA 23<br />

MICRONORA 49<br />

Trametal remercie l'ensemble de ses partenaires et annonceurs<br />

qui ont maintenu leur campagne pendant la crise.<br />

Sans eux, nous n'aurions pas pu diffuser ce numéro.<br />

LISTE DES SOCIÉTÉS CITÉES DANS CE NUMÉRO<br />

SOCIETEPAGE<br />

ABB 38<br />

ALPHA PRECISION 28<br />

AXSYS INDUSTRIES 26<br />

BUCCI INDUSTRIES France 37<br />

CETIM 47<br />

DESCH 14<br />

DMG MORI 6 & 30 & 32<br />

DP TECHNOLOGY 22 & 32 à 34<br />

FLIR 41 & 45<br />

GRUPO PLASMA AUTOMATION 24<br />

HEXAGON 27<br />

HOFFMANN GROUP 17 & 44<br />

HORN 16<br />

INDEX 12 & 13<br />

JPB SYSTEMES 32<br />

KASTO 11<br />

KENNAMETAL 19<br />

KIPP 40<br />

SOCIETEPAGE<br />

MAPAL 20 & 21<br />

MEWA 43<br />

MICRO EPSILON 47<br />

MISTUBISHI MATERIALS 18<br />

NORELEM 39<br />

NUM 24<br />

OSG CORPORATION 10<br />

SANDVIK COROMANT 17 & 18<br />

SECO TOOLS 20<br />

STILL 36<br />

SICK 38<br />

STUDER 7 & 8<br />

TT GROUP France 9<br />

UVEX 42<br />

VERICUT 30 & 31<br />

VISI 28 & 29<br />

WFL MILLTURN 14 & 15<br />

WILLEMIN MACODEL 22<br />

50 Novembre-Décembre 2020 <strong>TRAMETAL</strong> #<strong>212</strong>


REVUE TECHNIQUE DU TRAVAIL DES MÉTAUX<br />

Recevez l’actualité des machines-outils, de la<br />

fabrication additive, des outils, des logiciels, des<br />

équipements et des lubrifiants en profitant de<br />

notre offre spéciale d’abonnement<br />

BULLETIN D’ABONNEMENT<br />

A renvoyer sous enveloppe à TraMetal - service Abonnements<br />

3A rue Pétigny - 78000 Versailles<br />

ana@groupe-cimax.fr www.groupe-cimax.fr<br />

Oui, je m’abonne 1 an à TraMetal, mon abonnement comprend : 7 numéros + 1 HS Guide des Nuances + 20 newsletters<br />

Au tarif de :<br />

- Version papier + numérique<br />

- Version papier<br />

France 170€TTC* au lieu de 225€TTC UE-Etranger 244€TTC* au lieu de 304€TTC<br />

France 131€TTC*<br />

- Version numérique<br />

94€TTC*<br />

* TVA 2.10%<br />

UE-Etranger 210€TTC<br />

Je règle : A réception de facture Par chèque à l’ordre de CiMax Par virement<br />

Destinataire<br />

Nom de l’abonné : .............................................................................................................................<br />

Fonction de l’abonné : ......................................................................................................................<br />

Tél. :..........................................................................................................................................................<br />

Société : .................................................................................................................................................<br />

Adresse :.................................................................................................................................................<br />

...................................................................................................................................................................<br />

Intracommunautaire : .......................................................................................................................<br />

Code NAF/APE :...................................................................................................................................<br />

Activités de l’entreprise : ..................................................................................................................<br />

Mail : ........................................................................................................................................................<br />

(Indispensable pour recevoir la Newsletter et/ou la version numérique)<br />

Afin d’être en conformité avec la nouvelle législation, auriez-vous l’amabilité de donner votre accord sur la nouvelle réglementation, et<br />

de cocher la case correspondant à votre choix :<br />

J’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter,<br />

pour recevoir : les newsletters, les propositions d’abonnement, rester informé sur vos produits et ceux de vos clients, dans le cadre de<br />

la relation commerciale qui découle de cette demande d’abonnement.<br />

Non, je ne veux rien recevoir en dehors du bulletin d’abonnement<br />

<strong>TRAMETAL</strong> CHANGE D’ADRESSE<br />

3A rue Pétigny<br />

78000 Versailles<br />

Vous êtes libre de changer d’avis ultérieurement et vous pouvez actualiser les détails vous concernant ou demander à ne plus rien recevoir à tout<br />

moment à ana@groupe-cimax.fr


LA DIFFÉRENCE<br />

ENTRE JUSTESSE ET<br />

EXACTITUDE<br />

L'OUTIL<br />

HORN : technologie de pointe, performance et fiabilité.<br />

Si vous avez des opérations d’usinage complexes ?<br />

Nos outils de précision font la différence.<br />

www.horn.fr

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!