25.02.2021 Views

TRAMETAL N°204

SPECIAL EMO

SPECIAL EMO

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

N° 204 N° Septembre 20X Mois 2019 X-Mois 15 € Y 2019 15 €

ISSN 1266 - 8753

REVUE TECHNIQUE DU TRAVAIL DES MÉTAUX

GABARIT SPÉCIAL

COUV EMO

/ / /

Tous nos partenaires constructeurs

exposeront à l’occasion du salon

16-21

09/19

ACCUWAY / AXA / CCN / ERGOMAT / FEELER / KNC / KIWA / MITSUBISHI / HERMLE / TSUGAMI / OPS-INGERSOLL

Marges intérieures : 5mm de marges à gauche, à droite et en bas + 10mm de marges en haut

www.delta-machines.fr


Stand No. E70, Hall 005

MEAS

l’usinage

Fraise haute efficacité pour

de l’aluminium

NOUVEAU

Grande précision lors de l’usinage à haute vitesse de l’aluminium

• Stabilité de l’usinage d’aluminium à haute vitesse grâce au système anti-éjection de plaquette

• Usinage 3 axes avec grand angle de ramping pour une large gamme d’applications d’usinage

• Faible effort de coupe et excellente résistance à la vibration

• Angle de coupe max. de 20°

Revêtement DLC

PDL025

Le revêtement DLC sans hydrogène breveté par Kyocera permet

une longue durée de vie avec une dureté proche de celle du diamant

www.kyocera-unimerco.fr

Hydraulique • Production d’énergie • Automobile • Service de remise à neuf • Outils spéciaux


par Dominique Dubois

Rédacteur en chef

UNE INDUSTRIE À

LA CROISÉE DES

CHEMINS

SOMMAIRE

vec le ralentissement des commandes de

machines constaté en Allemagne, la

décélération chinoise, les turbulences

économiques, les tensions internationales

avec les risques sur les prix des matières et

de l’énergie, autant de facteurs qui rendent cette

EMO entourée d’incertitudes, alors même que

l’offre exposée est celle d’une industrie en pleine

santé.

Les doutes et les questionnements vont bien audelà

d’un environnement économique mondialisé

qui se délite. Prenons un sujet parmi d’autres, inspiré

par la réception d’une nouvelle voiture bardée

d’automatismes et qui réclamait une mise à jour

complexe avant ses premiers 1000 km…

Jusqu’il y a peu la valeur ajoutée d’une machine-outil

résidait bien sûr dans la qualité de sa construction

mais surtout dans sa broche, ses entrainements

d’axes et la qualité de sa CN. D’ailleurs, remettre à

niveau une machine en modernisant sa broche et

sa CN était assez courant surtout pour des modèles

de grande taille genre fraiseuses aléseuses, tours

verticaux ou grandes rectifieuses.

Ces dernières années, la baisse du prix des

machines en valeur relative a rendu ces rétrofits

plus exceptionnels, surtout à cause des nombreux

équipements qui sont apparus, allant de l’arrosage

central, aux moyens de contrôles embarqués, aux

changeurs d’outils dédiés ou encore à la gestion

thermodynamique des machines avec l’aide de

groupes de refroidissement. Déjà entre la machine

de base et le modèle tout options, le budget faisait

un bond et la valeur ajoutée totale des machines

commençait à échapper aux constructeurs.

L’évolution s’est poursuivie avec la multiplication

des automates de chargement/déchargement,

les robots manipulateurs desservant plusieurs

machines et/ou un moyen de contrôle et de marquage,

etc.

Il n’est donc plus guère question aujourd’hui de

commander une machine seule dont la productivité

et l’efficacité insuffisante rendrait l’investissement

hasardeux, sauf pour la modifier pour des applications

particulières. Tous ces équipements périphériques

ont une durée de vie qui est inférieure

à celle de la machine si elle est de qualité et n’est

pas dédiée à une production de masse avec des

usinages lourds. Les remises à niveau risquent de

ne pas être simples et surtout coûteuses

Mais aujourd’hui, nous sommes dans l’ère des

machines connectées (ce qui n’est pas nouveau,

avec des changements de protocoles de communication

à prévoir avec les normes en discussion,

5G, Umati, etc.). Les machines sont bardées de

capteurs, les CN embarquent de nombreux logiciels

d’aide à la programmation, de contrôle, de gestion

avancée des axes, de gestion des données, etc…

La valeur ajoutée apparente s’est encore plus

déplacée vers les périphériques et l’informatique.

« Les machines ne fonctionnent pas mieux mais on

sait pourquoi ». Nous verrons si l’Usine Connectée

du Futur 4.0 tient ses promesses, tout ou partie

mais ce qui est certain c’est que l’obsolescence des

machines et des équipements va aller de plus en

plus vite. Les ROI vont devoir être calculés au plus

juste dans un environnement où la visibilité des carnets

de commande est de plus en plus aléatoire.

Quelle sera la valeur d’une de ces machines dans

seulement 5 ans avec des mises à jour impossibles ?

Il y a gros à parier que les constructeurs feront de

la LOA avec reprise au bout de 3 à 5 ans ou ne

vendront que du temps machine sur site, nous leur

souhaitons bien du plaisir.

TRAMETAL #204 Septembre 2019 3


The Art of Grinding.

A member of the UNITED GRINDING Group

S33

L‘économique pour les exigences individuelles.

EMO

HANNOVER 2019

16 – 21

SEPTEMBRE

Halle 11, Stand B24

Vous ne savez pas encore ce que vous

rectifierez demain ? La S33 possède toutes

les qualités d’universalité et de flexibilité

requises pour vous convaincre : vous passez

en un temps record de la rectification entre

pointes à la rectification en l’air. Elle vous

permet même de rectifier des pièces

complexes en un seul serrage : grâce au

nouveau porte-meule équipé de deux

électrobroches. Vous profitez en outre d’un

grand choix de variantes de poupées

porte-meule.

www.studer.com – The Art of Grinding.


# 204

Septembre 2019

3 EDITO

Une industrie à la croisée des chemins

6 à 10 SALONS

6 à 10 Les challenges futurs de l’industrie aéronautique

11 à 38 MACHINES

11 à 25 Les machines de l’EMO

SOMMAIRE

26 & 27 Usinage de composants de boîtes de vitesses modernes

28 & 29 Du nouveau chez Hermle à l’EMO

30 & 31 Toujours plus haut pour des processus encore plus

rapides

32 & 33 Enlèvement de copeaux et intégration numérique

34 & 35 Créer de la valeur dans l'activité quotidienne

36 & 37 « United for your success » Grinding Symposium 2019

38 Nouveau seuil pour le travail de précision en cinq axes

39 à 47 OUTILS

Les outils de l'EMO

48 à 53 LUBRIFIANTS

54 à 57 XAO

Les tendances de l''EMO

Quelques nouveautés de l'EMO

58 à 61 EQUIPEMENTS

62 INDEX

Équipements de production

Répertoire des annonceurs & liste des sociétés citées

Revue technique

du travail des Métaux,

Outils de coupe,

Machine-outils,

Contrôles, Equipements

et Environnements.

Publié par Cimax - 12 place G. Pompidou - 93167 Noisy le Grand CEDEX Tél. : 01 45 92 96 96 Fax : 01 49 32 10 74 Directrice

de la publication : Anne-Caroline Prévot-Leygonie Numéro paritaire : CPPAP : 0421 T 88342 Rédaction : Dominique Dubois -

d.dubois.trametal@gmail.com - 82 bd Héloïse - 95100 Argenteuil Publicité : Sébastien Guénée - s.guenee@groupe-cimax.fr

- Tél. : 01 45 92 99 96 Abonnement : Ana Dos Santos - a.dossantos@cimaxonline.fr - Tél. : 01 45 92 98 98 - Fax : 01 49 32 10 74

Tarifs (7 numéros + 1 hors série) : France : 131 € - Etranger : 210 € (7 numéros + 1 hors série) Maquette : Chloë Fages

Flashage et impression : Corlet Imprimerie - 14110 Condé-en-Normandie Dépôt légal à parution Encart abonnement Crédit

couverture : Delta.

Tous droits de reproduction réservés pour tous les pays. Copyright © CIMAX 2009. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle par quelque procédé

que ce soit, des pages publiées dans la présente publication (ou le présent ouvrage), fait sans l’autorisation de l’éditeur est illicite et constitue une contrefaçon. Seules

sont autorisées, d’une part, les reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d’autre part les analyses

et courtes citations justifiées par le caractère scientifique ou d’'information de l’oeuvre dans laquelle elles sont incorporées (lois du 11 mars 1957 – art. 40 et 41 Du code

pénal art.425). La Revue dégage toute responsabilité quant aux données, informations et analyses publiées qui sont toujours basées sur des références établies ou

des documents contrôlables.

TRAMETAL #204 Septembre 2019 5


SALONS & EVENEMENTS

LES CHALLENGES FUTURS

DE L’INDUSTRIE AÉRONAUTIQUE

L’industrie aéronautique se porte comme un charme. Le trafic a fait croître la demande

en appareils. Rien qu’en France, la barre des 200 millions de passagers a été franchie

début 2018. En 2017, le carnet de commande d’Airbus et Boeing s’établissait à près de

12 000 appareils selon le rapport « Industrie du futur » du Pipame. Pour un chiffre d’affaires

estimé à 60 milliards d’euros. Mais si la croissance est au beau fixe, le secteur entame

pourtant une mutation plus profonde. Il fait face à de nouvelles cadences productives. La

pression écologique exercée par les états et le grand public s’accentue en faveur d’avions

plus « verts ». Quand les coûts de la main d’œuvre salariale sont en hausse. En effet,

dans les années qui viennent, il faudra former près de 560 000 pilotes supplémentaires.

Entre innovation, écologie et maîtrise des coûts, quels sont les enjeux de la filière sur les

dix prochaines années à court, moyen et long terme ?

2019 : VERS DE NOUVELLES CADENCES PRODUCTIVES

Le secteur aéronautique est soutenu par une

croissance constante du trafic aérien. Depuis 1994,

il enregistre une croissance de près de 6 % par

an selon le rapport de la Pipame. Ces dernières

années, cette croissance a été fortement encouragée

par le développement des pays émergents

et des compagnies low cost. Aujourd’hui, elle l’est

également par l’essor du marché des vols régionaux

venus moyens courriers d’Asie et d’Afrique.

En réponse, les carnets de commande s’emballent.

Et pour répondre à cette forte croissance, le premier

challenge des constructeurs à court terme est de

monter en cadence afin d’accroître leurs capacités

de production annuelle. L’objectif ? Diviser par

deux le temps de production. Soit passer des 8 ans

traditionnels à une durée de 4 ans, pour sortir un

avion d’usine. Le fer de lance de cette industrialisation

va de pair avec une digitalisation plus

accentuée des usines. De celle qu’a pu connaître

l’industrie automobile : robotisation, optimisation

des ressources et des flux, capteurs, maintenance

prédictive, etc…

2023 : L’HYBRIDE DÉCOLLE

Face aux nouvelles pressions environnementales, le

second challenge à moyen terme de l’aéronautique

est écologique. En effet, l’industrie serait responsable

de 2 % des émissions mondiales de carbone à en

croire les sources du Guardian et pourrait atteindre

les 16 % d’ici à 2050. Pour réduire son empreinte

carbone, les initiatives pour des avions plus verts, à

savoir électriques sont déjà en piste. L’avion hybride

associe déjà réacteurs classiques et batteries. Il est en

phase de décollage sur des modèles de petites tailles.

Soutenu par Boeing, le ZA – 10, un petit avion de 6 à

12 places, entrera en service à horizon 2023 sur de

courts trajets. Safran estime la mise en service d’autres

avions hybrides de 10 à 19 sièges à horizon 2025.

Faute de batteries et puissances, les gros appareils

commerciaux 100% électriques ne sont pas encore

réalisables à ce stade. En effet, encore aujourd’hui

des batteries 30 fois plus denses que celles utilisées

ne pourraient faire voler l’A320 qu’avec la moitié de

sa charge et sur des distances 5 fois réduites. Avant

le tout électrique, la transition écologique du secteur

aéronautique se joue donc d’abord sur le terrain de la

motorisation hybride.

6 Septembre 2019 TRAMETAL #204


2030 : L’AUTOMATISATION AUX COMMANDES ?

A plus long terme, le troisième grand challenge de l’aéronautique

repose sur l’automatisation du pilotage. Pour

rappel, 30 % des salaires de pilotes selon les chiffres d’Air

France culminent à 200 000 € bruts. D’ici 2030, l’équipage

de bord composée d’au moins 2 pilotes, pourrait

se réduire progressivement à grand renfort d’intelligence

artificielle dans une perspective de maîtrise des coûts.

Sur les tarmacs de Toulouse, le constructeur Airbus

teste déjà un programme de roulage, décollage et

atterrissage autonome. En 2023, le projet SPO (Single

Pilot Operation) devrait être présenté aux futurs clients

pour les vols longs courriers. De concert, les équipementiers

de Thalès s’attèlent à la tâche. Les économies

à réaliser sont d’échelle. Le vol d’un seul pilote ferait

l’économie de près de 15 milliards de dollars d’après

la banque UBS. 35 milliards pour un avion totalement

autonome. Seule ombre au tableau : les réticences

restent tenaces et les challenges seront aussi sociaux,

culturels que techniques. Selon un sondage UBS, 63%

des personnes interrogées refuseraient de monter à

bord d’un avion autonome.

UNE PROGRESSION DU NOMBRE D’EXPOSANTS

En hausse de +10% par rapport à 2018, l’événement a

accueilli 275 marques et exposants offrant une parfaite

représentation du marché de la fabrication additive

comme le témoigne la société DASSAULT SYSTEMES

« sur 3D PRINT nous retrouvons l’ensemble des

acteurs principaux du territoire français ».

DES INNOVATIONS RÉCOMPENSÉES

SALONS & EVENEMENTS

Demain, dans 5 ou 10 ans, les défis du secteur aéronautique

sont de taille. Industriel d’abord, écologique

ensuite, automatique enfin. Pour affirmer sa croissance,

ses 3 chevaux de bataille sont les suivants : digitaliser

les usines de conception pour accélérer les cadences

productives, muer vers le 100% électrique dans les

années à venir, et maîtriser les coûts du pilotage grâce

au pilotage autonome tout en assurant la sécurité des

passagers.

6 E ÉDITION DE 3D PRINT CONGRESS &

EXHIBITION À LYON EUREXPO :

Un événement accélérateur de projets intégrant

l’impression 3D qui affirme sa place de leader en France.

Les 4,5,6 juin derniers avait lieu la 6 e édition du salon

3D PRINT Congress & Exhibition. Une nouvelle fois,

l’événement a réuni de nombreux visiteurs porteurs

de projets durant 3 jours. Réunissant près de 4000

visiteurs professionnels, 3D PRINT confirme sa place

d’événement incontournable et majeur en France pour

toute la filière de la fabrication additive.

UN NOMBRE DE VISITEURS QUALIFIÉS EN AUGMENTATION

L’édition a enregistré une progression de 2,5% par

rapport à 2018. Au-delà de la quantité, c’est la qualité

des profils des visiteurs qui a été saluée par les

exposants. Comme le témoigne la société Stratasys

« nous exposons sur 3D PRINT car c’est l’événement

de référence dans l’Industrie en France. Tous les ans

nous rencontrons de plus en plus de prospects et de

clients ». Et la société HP « 3D PRINT est un rendezvous

incontournable parce qu’on y rencontre tous les

acteurs de l’écosystème de la Fabrication Additive en

France et pas seulement…à la fois les prestataires de

service, les clients utilisateurs et les fabricants. »

Un temps fort qu’il ne fallait pas manquer : la remise

de Prix du Trophée 3D PRINT, qui a récompensé la

meilleure collaboration client fournisseur pour une

pièce industrielle intégrant la fabrication additive. De

nombreux dossiers reçus, tous aussi qualitatifs les uns

que les autres, et c’est à l’unanimité que les 6 membres

du Jury ont récompensé la société ERPRO pour la

première brosse à mascara Chanel imprimée en 3D

et industrialisée à grande échelle. La société imprime

50 000 brosses en 24h, 250 000 par semaine, 1 million

par mois. Les membres du Jury ont également décerné

le Prix « Coup de cœur » à la société POLYSHAPE pour

une rotule PSMS imprimée en fabrication additive métal

et développée en étroite collaboration avec Moteur Pipo,

fabricant de moteurs de course (Rally Cross).

EMO DU 16 AU 21 SEPTEMBRE 2019 À HANOVRE

En dépit de turbulences économiques et d’horizons

nuageux, l’EMO s’annonce encore comme un grand

cru avec de nombreuses thématiques rassembleuses

et aussi un programme de conférences très riche en

plus de la visite des très nombreux stands. Préparer sa

visite est un impératif même en y passant la semaine !

IMPRESSION ADDITIVE

L'impression 3D industrielle fait désormais partie

intégrante du travail des métaux. EMO Hannover

2019 reflète cette évolution en lançant une nouvelle

section compacte offrant un aperçu complet de l'état

actuel des connaissances dans ce domaine. Les

fournisseurs de services, les fabricants de machines

et d’outils ainsi que les fournisseurs de logiciels

présenteront leurs dernières innovations. L'objectif

est de sensibiliser les planificateurs de la production

et les investisseurs à l'impression 3D et de montrer

aux visiteurs le large éventail de possibilités déjà

TRAMETAL #204 Septembre 2019 7


SALONS & EVENEMENTS

disponibles aujourd'hui. Le stand commun dans le

hall 9 contient également un espace pour discuter de

la technologie avec des experts et créer des réseaux.

Les procédés additifs sont maintenant sur le point

de se transformer en production de masse dans

l'industrie manufacturière. Néanmoins, le recours à

des procédés de fabrication génératifs en est encore

à ses balbutiements dans la production industrielle et

de nombreuses entreprises métallurgiques hésitent

actuellement à investir dans des installations et des

systèmes, car elles ont du mal à évaluer les effets et

les avantages de ces procédés, exemples impressionnants

de ce qui est actuellement possible.

De nombreux produits sont déjà en cours d’impression,

notamment dans l’industrie automobile et

aéronautique, mais aussi de plus en plus dans l’ingénierie

médicale. D'autres processus additifs seront

prêts pour la production en série dans les années à

venir. Toutefois, si l’on veut exploiter pleinement le

potentiel de l’impression 3D, il est important d’identifier

les nouvelles fonctionnalités et applications du

produit qui justifient les coûts plus élevés de la fabrication

additive. Les visiteurs découvriront de nouvelles

façons de penser et des stratégies de production dans

le cercle de la fabrication additive. Ils y présenteront

un aperçu de l’ensemble des pièces fabriquées de

manière générative. Les visiteurs pourront bénéficier

de l'expertise collective des leaders de la technologie

et non pas simplement inspecter un certain nombre

de solutions isolées.

UMATI ? OÙ EN EST-ON ?

Avec la mise en œuvre adaptée de l'application,

l'interface umati pour le secteur des machines-outils,

des contenus clairs et des données de clé techniques

à traduire en réalité ont été élaborés. un expert

explique ce que cela signifie spécifiquement et ce

que les visiteurs peuvent s'attendre à voir à l'EMO de

Hanovre : Götz Görisch est responsable du domaine

de la numérisation et de l'industrie 4.0 à VDW et

préside le groupe de travail mixte umati.

Pourquoi les entreprises et le VDW ont-ils lancé

umati ?

l'interface globale umati les remplace, ce qui créerait

également des capacités pour le développement de

nouvelles fonctions présentant des avantages pour

le client.

Pourquoi OPC UA a-t-il été choisi comme norme

de communication ?

Görisch : Cette question a été discutée et examinée

de manière très intense au cours des premiers

mois du projet en 2017. Au cours des deux ou trois

dernières années, OPC UA a connu un véritable

essor et est tacitement reconnu comme la norme

en matière de communication industrielle. OPC UA

utilise les technologies et les protocoles Internet.

Fondamentalement, il spécifie comment la communication

est gérée. Dans le même temps, une expertise

sectorielle permet aux utilisateurs de définir, dans ce

que l’on appelle les spécifications Companion, les

détails de ce qui est communiqué. Cela signifie que :

les spécifications fournissent une sorte de dictionnaire

sectoriel.

Pourquoi la normalisation n'est-elle pas effectuée

dans d'autres organisations, telles que l'ISO ou

la CEI ?

Görisch : OPC UA, en tant que spécification fondamentale,

est déjà une norme CEI (CEI 62541),

c'est-à-dire une norme publiée par la Commission

électrotechnique internationale (CEI). À l'heure

actuelle, les spécifications de Companion sont

si intensives en termes de développement et si

nécessaires, que les procédures de normalisation

traditionnelles ne sont pas adaptées à cet objectif.

Dès que les spécifications Companion se sont

stabilisées, l'objectif à long terme est de les adopter

dans les normes CEI / ISO. Le VDW participe déjà

activement aux travaux préparatoires de l'ISO / TC

184 - un organisme de l'ISO (Organisation internationale

de normalisation) qui élabore des normes

dans le domaine des systèmes d'automatisation et

de l'intégration. Sous la forme d’OPC UA, les implémentations

de base avec les outils correspondants

sont déjà disponibles,

Comment fonctionne la vitrine ?

Görisch : À la suite d'un atelier organisé par la VDW

sur les problèmes de l'industrie 4.0 au début de 2017,

il est apparu clairement que les choses bougeaient

nettement en termes de normalisation. Après une

étude de marché, il est toutefois apparu clairement

que pour le secteur des machines-outils, aucune des

propositions en cause n’était utilisable. À l'occasion,

des normes avaient déjà été convenues entre les

fabricants de machines-outils et les clients du secteur

automobile, mais uniquement sur une base bilatérale.

Cela signifie que des ressources très importantes au

sein des entreprises ont été consacrées au développement

et à la maintenance des différentes implémentations

client concernées. L'intention est que

Görisch : La vitrine de l'EMO Hannover 2019 montre

que les machines de différents fabricants utilisant

umati peuvent être connectées en toute sécurité, de

manière transparente et sans effort aux systèmes

informatiques du client. À cette fin, nous avons publié

une version simplifiée du projet de spécification umati

Companion, dans le but de réduire le travail de mise

en œuvre effectué par les différents participants. Les

machines se connectent à un serveur d'agrégation,

qui dans les entreprises est généralement installé au

niveau de l'atelier. Sur ce serveur, les données de

toutes les machines sont regroupées et mises à la

disposition d'un client UA OPC dans l'application de

destination.

8 Septembre 2019 TRAMETAL #204


LES COBOTS EN FORCE À HANOVRE

La robotique et l'automatisation font partie des technologies

clés permettant d'assurer un succès international

durable. Les cobots interagissent directement

avec les humains et donnent aux entreprises manufacturières

un avantage concurrentiel sur le marché. Lors

de l'EMO Hannover 2019, les visiteurs professionnels

trouveront d'innombrables solutions d'automatisation

et robots collaboratifs visant à améliorer la productivité.

L'automatisation et la numérisation peuvent être

utilisées pour rendre les processus de fabrication

plus efficaces. Les cobots sont d'un intérêt particulier.

Ces robots industriels collaboratifs travaillent avec les

humains - sans mesures de protection spéciales telles

que des clôtures ou des zones délimitées. Dans quels

procédés les cobots sont-ils déjà utilisés ? Comment

éviter les collisions et tout risque de blessure qui en

résulte ? Les fabricants de robotique, les fournisseurs

de divers composants périphériques pour solutions

d'automatisation, ainsi que des experts en sécurité et

des scientifiques fourniront un aperçu de la situation

actuelle et des prévisions pour les développements

futurs.

Rendre la vie professionnelle plus facile - et plus

ergonomique

« Les humains sont indispensables à une production

intelligente », déclare Jochen Vetter, responsable

de la sécurité des robots chez Pilz GmbH & Co.

KG à Ostfildern. « Les robots peuvent effectuer des

activités exigeantes sur le plan physique ou répétitives,

laissant ainsi aux humains le soin de s'occuper

de tâches plus sophistiquées. L'automatisation peut

donc également apporter une réponse au changement

démographique. » Différentes méthodes de

validation doivent être appliquées à la collaboration

homme-robot (HRC).

Par exemple, il est impératif de prendre des mesures

pour déterminer les risques pour la sécurité liés à

d'éventuelles collisions. Pilz a développé sa propre

méthode pour cela. Un système mesure les forces

agissant sur le corps humain et les compare aux

valeurs limites ISO / TS 15066 pour les robots

collaboratifs.

« Le défi consiste à éliminer toute frontière entre

les zones de travail des hommes et celles des

machines. Outre les dangers posés par le robot, les

mouvements humains doivent également être pris en

compte », explique l'expert en sécurité robotique. « La

vitesse de ceux-ci n'est pas toujours prévisible, pas

plus que les réflexes humains ou l'arrivée soudaine

d'autres personnes. » Cependant, les collisions ne

doivent jamais causer de blessures. « Elles doivent

être évitées par l'utilisation de systèmes de contrôle

plus fiables et de systèmes de contrôle intelligents et

dynamiques. capteurs intégrés au robot, mais il est

également important de définir des normes de sécurité

fiables reposant sur des principes normatifs. »

« L'interaction se développera de manière « organique »,

par exemple en termes de langage et de gestes », est

convaincu Vetter. « Cela permettra à HRC d'atteindre un

nouveau niveau de qualité pour une catégorie d'actions

différente. En outre, les solutions HRC seront désormais

liées au système de contrôle de l'usine via les normes

OPC UA ou Industry 4.0 RAMI. Les domaines d'application

potentiels ne se trouvent pas dans les grandes

entreprises. production en série, mais dans la fabrication

de petites et moyennes séries. HRC est logique dans

les situations où les employés peuvent être soulagés

- de manière ergonomique - de tâches physiquement

pénibles, telles que des travaux de maintenance. »

Préhension de pièces jusqu'à 8 kg à l'aide des

informations de sécurité

« Les limites biomécaniques spécifiées par l'ISO / TS

15066 ont jusqu'à présent limité l'utilisation de cobots à

la manipulation de petites pièces, par exemple dans des

applications d'assemblage dans l'industrie électronique

ou dans le prélèvement et le placement de boîtiers, de

pièces tournées et fraisées, etc. », déclare le professeur

Markus Glück, directeur général de la recherche et du

développement, directeur de l'innovation chez Schunk

GmbH & Co. KG, Lauffen / Neckar. « Cependant, notre

pince à course longue EGL-C permet de manipuler une

nouvelle gamme de composants. Pour la première fois,

il est possible de manipuler des pièces jusqu'à 8 kg en

toute sécurité grâce à une prise en main parfaitement

ajustée. Cela ouvre un grand potentiel, notamment pour

machines-outils ou en montage. »

Grâce à l'intelligence de sécurité intégrée (brevet en

instance), le Co-act (actionneur collaboratif) EGL-C a

réussi à atteindre des forces de préhension allant jusqu'à

450 N dans les applications collaboratives. Ce chiffre est

environ trois fois plus grand qu'auparavant et représente

une première mondiale. Il est également présenté à

l'EMO Hannover 2019. « Le HRC changera radicalement

le monde du travail », prédit le professeur Glück.

« L'accent est mis sur l'amélioration de l'ergonomie, la

création de processus de travail plus flexibles, l'amélioration

de l'efficacité et l'optimisation des processus.

Des systèmes de préhension intelligents permettront de

gérer des poids de composants plus élevés à l'avenir. De

plus, la technologie 24V permettra leur déploiement sur

des plates-formes mobiles. L’utilisation de robots légers

pour faciliter l’assemblage présente également un grand

potentiel. »

Une nouvelle ère dans le chargement de

machines-outils

« Les systèmes robotiques collaboratifs et mobiles

offrent de nouvelles possibilités pour l'automatisation

des machines-outils. Pour la première fois, l'automatisation

peut sortir de ses contraintes rigides et atteindre des

niveaux sans précédent de flexibilité et de productivité

grâce à des solutions robotiques innovantes », explique

Peter Pühringer, chef de division chez Stäubli Robotics

à Bayreuth.

SALONS & EVENEMENTS

TRAMETAL #204 Septembre 2019 9


SALONS & EVENEMENTS

Afin de maximiser cette flexibilité, Stäubli a conçu sa

nouvelle génération TX2 à six axes pour une utilisation

universelle. Les robots de la nouvelle version peuvent

collaborer directement avec les humains. Ils sont également

disponibles sous forme de systèmes robotiques

mobiles et collaboratifs.« Cela annonce une nouvelle

ère dans le chargement des machines-outils », déclare

Pühringer, convaincu. Les robots travaillent à la fois en

mode autonome et directement avec les opérateurs

de la machine. Les versions mobiles du robot peuvent

facilement relier différentes machines-outils et prendre

en charge l'intégralité du flux de travail dans un environnement

Industry 4.0. « Cette flexibilité incroyable permet

de créer des processus de production entièrement

nouveaux et mis en réseau de manière numérique »,

a déclaré Pühringer. « Celles-ci augmenteront considérablement

la productivité et donneront aux entreprises

innovantes un avantage concurrentiel sans précédent.

À EMO Hannover, nous présenterons ces solutions à

un public de masse. »

Les capteurs aident à éviter les collisions possibles

SIANE DU 22 AU 24 OCTOBRE À TOULOUSE

Plus de 10 000 visiteurs au SIANE 2018 à la rencontre

de 740 exposants ! Avec une fréquentation stabilisée

par rapport à l’édition précédente, le SIANE s’est imposé

comme le rendez-vous des industriels du Grand Sud.

Véritable vitrine en termes d’innovations industrielles,

Le Salon SIANE propose chaque année aux visiteurs

de découvrir, durant 3 jours, toutes les composantes de

l’industrie : machines d’usinage et de transformation,

robotique, cobotique, fabrication additive, objets et

systèmes connectés … Il réunit les sous-traitants, les

organismes institutionnels, les collectifs qui œuvrent

pour développer l’industrie sur leur territoire, le SIANE

et toutes les filières industrielles sont concernées :

aéronautique, automobile, médicale, électronique…

Le Siane, c’est aussi également plus de 500 rendezvous

en one-to-one entre les donneurs d’ordre et les

sous-traitants, confirmant l’ambition du salon : être un

lieu d’échanges et d’affaires.

« À l'heure actuelle, les cobots sont fréquemment

utilisés pour des processus de manipulation simples,

tels que des machines de chargement. Bien qu'il n'y ait

souvent aucune barrière de sécurité, ils sont équipés

de fonctions de sécurité supplémentaires et ne sont

généralement pas utilisés pour une collaboration directe

homme-robot », déclare le professeur Gunther. Reinhart,

titulaire de la chaire de gestion industrielle et de technologie

d'assemblage de l'iwb (Institut de la machine-outil

et de la gestion industrielle) de l'Université technique de

Munich. « Les travaux se concentrent actuellement sur

l'aide à la planification HRC, sur la sécurité et également

sur l'instruction des robots. Les innovations liées

à la sécurité visent à détecter à l'avance les collisions

possibles grâce à l'utilisation de différents types de

capteurs - tels que des capteurs capacitifs ou à ultrasons

- ou des caméras ». De nombreuses entreprises ne

savent toujours pas comment se conformer aux normes

en vigueur. « En particulier, il est important de savoir

interpréter les valeurs données dans l'ISO / TS15066 »,

explique Reinhart. « Une fois que les problèmes

juridiques de la sécurité au travail auront été clarifiés,

les robots collaboratifs seront probablement utilisés

principalement dans l'assemblage », a déclaré Reinhart.

LE VDW INDIQUE UNE NETTE CHUTE DE COMMANDES DE

MACHINES OUTILS OUTRE-RHIN

Au second trimestre les commandes reçues par les

constructeurs allemands ont chute de 22% en comparaison

avec l’année précédente. Le marché intérieur

à baissé de 28 % et lemarché export de 18 %. « La

tendance baissière se confirme et beaucoup d’investisseurs

hésitent, » declare le Dr.Wilfried Schäfer,

Executive Director du VDW (Verein Deutscher

Werkzeugmaschinenfabriken – German Machine

Tool Builders' Association. « l’industrie de la machineoutil

est rattrappée par les turbulences economiques

et de nombreux pays vont payer pour les disputes

inconséquentes de quelques politiciens ».

POUR L’ÉDITION 2019, UN ESPACE DE 225 M² SERA DÉDIÉ À

LA PRÉSENTATION INTERACTIVE D'UN DÉMONSTRATEUR DE

L'INDUSTRIE DU FUTUR

Pour préparer dans les meilleures conditions l’évolution

des entreprises manufacturières dans la démarche

Industrie du Futur plusieurs démonstrations seront

animées dans les différents halls du Salon. Ces

présentations impliquent aussi bien des formateurs,

des chercheurs, des constructeurs d’équipements

innovants, des offreurs de solutions, la CCI Toulouse,

des structures institutionnelles, …

L’Université Paul Sabatier de Toulouse présentera la

première version de son démonstrateur Industrie du

Futur. Sur un espace de 225 m² un atelier connecté sera

opérationnel. Cet atelier pilote composé de machines

de production, d’équipements robotisés, de systèmes

de pilotage, de contrôle est représentatif d’un véritable

site de production connecté à son environnement amont

et aval. Cette année les activités de l’atelier seront

concentrées sur la réalisation d’un dôme géodésique

ou les entreprises pourront usiner leur première pierre

d’un dôme qui grandira tous les jours. Ce démonstrateur

Industrie de futur est porté et réalisé par le Campus des

métiers aéronautiques et spatiaux dans le cadre du projet

MFJA Maison de la Formation Jacqueline AURIOL.

Par Hélène Doumerc, Key Account Manager

Aerospace Défense du Groupe SII

10 Septembre 2019 TRAMETAL #204


LES MACHINES DE L’EMO

MACHINES

AVANT EMO DE HANOVRE : L’ÉTAT DE L’ART

Ce second semestre 2019 s’annonce prometteur en

termes de fréquentation des salons et des évènements

liés mais ce n’est plus l’euphorie de 2017/2018

chez les constructeurs : les décélérations chinoise

et allemande, les risques de guerre commerciale et

monétaire, les troubles en Italie, les turbulences sur les

marchés pétroliers, les incertitudes dans l’automobile

au niveau des moteurs diesels, des moteurs essence

à injection directe ou des véhicules électriques,

le secteur de l’Energie qui stagne (turbines à gaz,

prospection, etc.), la prise en compte de technologies

comme les lasers ou l’impression 3 D, les machines

connectées et les protocoles d’échanges concurrents,

tout cela donne un peu le tournis.

Les clients aussi ont un manque de visibilité qui ne

les aide pas à choisir et investir : mis à part dans

l’aéronautique, et encore, les sous-traitants savent

qu’ils auront des pièces à faire mais lesquelles et de

quelle taille et avec quels procédés, là est la question.

Actuellement, un atelier correctement équipé avec

des opérateurs qualifiés et un minimum de service

commercial, a du travail sans trop de difficulté mais

de plus en plus les donneurs d’ordre reportent les

opérations de montage, de contrôle ou de certification

sur leurs sous-traitants qui doivent évoluer vers de

nouveaux métiers pour livrer des sous-ensembles

à plus forte valeur ajoutée et devenir un peu plus

incontournables…

Souvent les visiteurs d’une EMO se demandent

comment seront les machines de demain, mais elles

existent déjà pour au moins les dix ans à venir.

TENTONS UN COMPARATIF, MACHINES DE 2019 CONTRE CELLES

DE 2009 :

Les architectures sont quasiment les mêmes :

derniers arrivés, les tours fraiseurs combinés se sont

complexifiés, ont gagné en puissance et rigidité avec

tout au plus une évolution de leur CNC. En revanche

cette CNC embarque désormais de puissants logiciels

experts et des bases de données qui assistent

grandement les opérateurs, les masques/interfaces

de commande sont aussi devenus bien plus intuitifs,

avec des écrans permettant même la simulation.

Les machines-outils de 2019 ont des broches

plus puissantes, acceptent de plus en plus des

attachements modernes, le frettage de qualité

s’imposant souvent. La pression de lubrification s’est

stabilisée autour de 70 bars, les bâtis sont thermosymétriques

et la température régulée, la précision est

nettement meilleure qu’il y a dix ans même en entrée

de gamme et les rapports qualité/prix performances

se sont plutôt bien améliorés.

L’esthétique des machines a vraiment changé et

les carénages sont enfin fermés avec captation des

fumées, tout au moins en milieu et haut de gamme.

Les machines peuvent comme autrefois être

connectées, ce qui change ce sont les flux de

données transmis par les capteurs embarqués mais

à de rares exceptions près, ces données ne sont pas

traitées ou exploitées. Il reste à archiver et trier ces

flux de données et concevoir des algorithmes pour en

tirer des enseignements

AUTOMATISONS !

En revanche, la vieille lune de l’automatisation des

unités de production qui concernait péniblement

10 % des investissements il y dix ans devient

incontournable aujourd’hui : palettiseurs, robots et

bras de manipulation se multiplient à l’envi et pas

seulement sur les machines travaillant en équipe

fantôme : le manque d’opérateurs qualifiés pousse

vers toujours plus d’automatisation. Les robots

eux aussi sont plus abordables, bien plus aisés à

programmer et plus flexibles d’emploi. Bon exemple

TRAMETAL #204 Septembre 2019 11


MACHINES

d’interconnexion, les bancs de préréglage sont

devenus un rouage essentiel dans les ateliers et un

nœud d’échange de données.

UNE NOUVELLE GÉNÉRATION

Il ne faudrait pas conclure que l’immobilisme

règne plus ou moins depuis une décennie, non,

les constructeurs ont changé graduellement leur

offre de génération en rendant leurs produits plus

productifs, plus précis et surtout plus faciles à

utiliser. Certes les ruptures technologiques du début

du siècle comme les architectures parallèles, les

usinages THP, la très grande vitesse, le travail à

sec, l’usinage cryogénique, les robots usineurs, les

machines hybrides, sont pour beaucoup restées

lettre morte mais il ne faut pas oublier que les clients

utilisateurs ne recherchent pas des Concordes mais

plutôt des A320.

Une machine-outil mal choisie peut plomber

durablement une entreprise, il s’agit d’investir pour

5 à dix ans au bas mot, une prudence attentive

est donc de mise. Les deux gros changements

dans le paysage sont la généralisation des lasers

en marquage, soudure, découpe fine, fabrication

d’outils coupants CBN, PCD, etc., et l’arrivée en

phase industrielle de la fabrication additive.

Il faut s’intéresser à la fabrication additive mais

en investissant avec prudence, en privilégiant les

distributeurs capables de conseiller et d’épauler leurs

clients et en acceptant de revoir tout le process de

conception et de fabrication.

En 2019, le monde de la machine-outil est un peu à

la croisée des chemins mais jamais il n’a été aussi

bien armé pour répondre aux défis du marché à venir.

L’EMO donnera le ton pour 2020.

EMO 2019 : LES TECHNOLOGIES INTELLIGENTES DE

SUPPORT CLIENT MAKINO ORIENTENT LES PROCESS

DE FABRICATION DU FUTUR

Pour le salon EMO 2019 à Hanovre, Makino présente

ses nouveaux développements pour les machines

de production, de conception de moules et outils,

de produits et solutions technologiques à découvrir

sur son stand. Le salon EMO se focalise sur deux

thèmes principaux : les technologies de numérisation

de la production conformes à l´Industrie 4.0 et les

véhicules électriques. Les visiteurs du salon pourront

voir comment le géant japonais est en mesure

d´adapter leurs process de production pour l´avenir.

L’ARRIVÉE DE LA FABRICATION ADDITIVE

La FA fait certes couler beaucoup d’encre actuellement

mais ne pèse encore que 2 % du marché et de très

nombreux freins empêchent encore sa montée

en puissance comme procédé complémentaire à

l’usinage soustractif, la fonderie ou le soudage.

On retrouve quelques noms de constructeurs

venant des machines-outils classiques mais surtout

des acteurs ayant une longue expérience en

stéréolithographie ou en prototypage rapide. Autre

bouleversement, l’arrivée des géants de l’impression

papier. Nous aurons donc à l’EMO de nombreux

exposants totalement inconnus dans ce secteur il y

a dix ans. Dans le sillage de la FA, les fournisseurs

de gaz, de poudres et de multiples périphériques

profitent de l’appel d’air pour se faufiler.

AU FINAL

Donc en dix ans, les machines ont progressivement

changé de génération, les constructeurs bas de

gamme ou low cost ne sont plus guère importés

et les écarts entre les machines se sont beaucoup

réduits. C’est une bonne nouvelle pour les clients, le

type de machine, les capacités dimensionnelles, en

masses embarquées et la puissance disponible pour

ébauche ou finition peuvent suffire à guider un choix.

Il reste toujours des machines dédiées à la production

de masse ou des constructeurs spécialisés dans la

haute précision mais l’offre est bien plus homogène

en qualité qu’autrefois.

a500Z - Centre d´usinage horizontal 5 axes.

COMMANDES NUMÉRIQUES AVANCÉES

Le soutien proposé par Makino en matière de

numérisation des processus de production du

client va bien au-delà de la machine. L´assistant

ATHENA, par exemple, fait progresser à grand pas la

communication M2M en faisant bénéficier le secteur

de la machine-outil des technologies d´interface

vocale utilisateur. ATHENA est conçu pour piloter tous

les types de machine (fraisage, tournage, EDM, etc.)

et fonctionne même parfaitement dans les ateliers

dépourvus de réseau Internet.

ATHENA signale, contrôle, encadre et calcule,

apportant ainsi un soutien inestimable aux process

de production de pointe. Parmi les autres solutions

de production numériques de Makino, figure « Digital

Twin », un outil de simulation et de planification de

la production, et MAS-A5, qui organise de façon

dynamique l´usinage des pièces et la manutention

de palettes dans les systèmes de cellules Makino,

12 Septembre 2019 TRAMETAL #204


TOURNAGE DÉCOLLETAGE FRAISAGE ÉLECTROÉROSION

AÉRONAUTIQUE - AÉROSPATIAL - AUTOMOBILE - HORLOGERIE - JOAILLERIE - MÉDICAL

+ 4000

MACHINES INSTALLÉES

500 m 2

SHOWROOM MORANGIS [94]

250 m 2

SHOWROOM SCIONZIER [74]

12

COMMERCIAUX

répartis sur tout le territoire

30 TECHNICIENS

dont 20 experts itinérants

11 PARTENAIRES

EXCLUSIFS

PIÈCES

DÉTACHÉES

SERVICE

HOTLINE

SOLUTIONS

CLÉ EN MAIN

IMPORTATEUR DE MACHINES-OUTILS HAUTE PRÉCISION DEPUIS 1995

www.delta-machines.fr


MACHINES

maximise l´utilisation des broches et met en corrélation

l´ordre de fabrication, la pièce et le processus.

Les concepts de maintenance prédictive et

préventive tels que Machine Health Maximizer

(MHmax) de Makino contribuent à réduire les temps

d´arrêt machine et à accroître le rendement. MHmax

apporte l´Internet des objets (IdO) à l´atelier, avec

des capteurs supplémentaires montés sur la machine

pour prévenir les arrêts machines inopinés. Cette

application vérifie l’état de la broche et du magasin

d´outils (ATC), contrôle la température du réfrigérant

et la pression hydraulique, mesure la performance

et affiche tous les résultats de façon conviviale sur

l´écran ou tout autre PC en réseau.

Un accompagnement numérique avancé est

également proposé aux clients via la solution

de support à distance développée par le

partenaire de Makino, Oculavis. Et, pour

la première fois en Europe, des modèles

de réalité augmentée (RA) destinés

aux machines D200Z, DA300,

a51nx, IQ500 et a500Z de Makino

seront également exposés au

salon.

SOLUTIONS D´AUTOMATISATION HAUT DE GAMME

L´une des solutions de moules et matrices haut de

gamme présentée à EMO 2019 proposera un robot

linéaire Erowa alimentant en électrodes et pièces

deux centres d´usinage Makino (D200Z et F5) et

une machine d´électroérosion (EDAF3). Cette cellule

d´usinage est parfaitement adaptée à la fabrication

de composants et d’outils pour véhicules électriques.

Le robot Makino i-Assist exposé sur le stand est

désormais doté d´un grand nombre de fonctions

dévolues à la fabrication de pièces. Par exemple,

il trouve un passage jusqu´à la machine qu´il doit

alimenter en évitant tous les obstacles sur son

chemin, prélève les pièces même si elles ne sont pas

dans la position adéquate et charge les outils sur un

banc de préréglage alloué.

Autre point marquant d´EMO 2019, un tout nouveau

système de fabrication flexible appelé PZ1. La cellule

de production PZ1présentée à EMO 2019 et équipée

d´un centre d´usinage Makino a51nx et a500Z, promet

d´offrir à la clientèle une valeur ajoutée importante

grâce aux économies de coûts, à l´optimisation de la

production et à la maintenance préventive : c´est là

une solution automatisée globale, susceptible de faire

toute la différence dans les processus de production

i-Assist - Robot mobile autonome

RELEVER LE DÉFI DE LA MOBILITÉ

ÉLECTRIQUE

Alors que les constructeurs automobiles comme VW

pénètrent le marché de la mobilité électrique, Makino

les soutient en répondant aux nombreux problèmes

d´usinage qu´implique le passage des véhicules à

moteur à combustion interne classique aux véhicules

électriques. Comment les pièces vont-elles évoluer

et quels sont les défis d´usinages spécifiques qui

apparaîtront ? Les spécialistes de Makino seront sur

place pour discuter de ces questions avec les visiteurs

du secteur l´industrie automobile, démonstrations à

l´appui couvrant un large spectre d´applications.

BE PRODUCTIVE : DAVANTAGE DE PUISSANCE ET

DE PERFORMANCES POUR TOUTES LES TAILLES DE

COMPOSANTS – POINTS FORTS EMO DE SW

Schwäbische Werkzeugmaschinen GmbH (SW)

présente sous le slogan « Be pro » sur le salon EMO

cette année deux centres d’usinage avec lesquels

les utilisateurs augmentent considérablement

leur productivité : le nouveau centre d’usinage BA

W08-12 avec un grand espace de travail pour des

composants structurels et le BA 322i, avec un module

de chargement, conçu comme cellule autonome.

PZ1 - Nouveau système de

production flexible

Quasiment tous les constructeurs automobiles se sont

engagés dans la production en série de véhicules

électriques et utilisent pour encore réduire le poids des

composants structurels de grand format en alliages

légers. « La BA W08-12 monobroche est conçu tout

spécialement pour l’usinage de grands composants »

souligne Reiner Fries, Directeur des Ventes chez SW.

« Cette machine, tout comme les autres machines à

moteur linéaire SW, propose une dynamique supérieure

à celle de la majorité des machines de la concurrence

et augmente ainsi directement la productivité ».

14 Septembre 2019 TRAMETAL #204


Le BA W08-12 met à disposition à cet effet un espace

de travail de 1 500 x 900 x 650 mm pour un usinage

à 4 et 5 axes.

TECHNOLOGY

MACHINES

SYSTEMS

BE PRODUCTIVE : CELLULE DE PRODUCTION BA 322I TOTALEMENT

AUTOMATISÉE POUR UNE FABRICATION SANS SURVEILLANCE

HUMAINE

Les centres d’usinage à deux broches doublent le débit

avec un encombrement réduit et une consommation

d’énergie inférieure. Dans la cellule de production BA

322i autonome totalement automatisée, le module

de chargement avec un robot à 6 axes intégré et

une réserve de palettes est directement intégré dans

la machine. « La réserve suffit pour des équipes

complètes sans surveillance humaine, mais peut aussi

être remplie à tout moment sans arrêter la machine »

explique Reiner Fries. Avec un écart entre les broches

de 300 mm, l’espace de travail présente les cotes

300 x 450 x 375 mm. Les fournisseurs automobiles

ou les utilisateurs issus des secteurs de la technique

médicale ou de la mécanique de précision abaissent

ainsi considérablement les coûts de production par

pièce

MACHINES

BE PROACTIVE : LES ALGORITHMES DE SW SE FONDENT SUR UNE

EXPÉRIENCE DE MILLIONS D’HEURES DE SERVICE

« Nous mettons nos machines en réseau chez le client

depuis des années déjà et avons créé une plateforme

SW Cloud avec des normes de sécurité strictes.

J’espère que des utilisateurs toujours plus nombreux

arriveront à maîtriser leurs craintes et utiliseront les

données afin qu’ils atteignent et maintiennent la

productivité maximale sur la totalité du cycle de vie »

insiste le Directeur de SW.

« Un des six modules de la gamme de prestations

de service life Services consiste en la capture des

données de service ainsi que des informations d’état

et de maintenance pour

les clients avec life data.

Les données cryptées

sont aussi uniquement

envoyées là où le client

le souhaite ». SW a

développé des algorithmes

qui rendent possibles

des améliorations sur la

base de plusieurs millions

d’heures de service.

« Avec les fonctions

Condition Monitoring,

nous permettons une

maintenance prédictive

qui économise temps et

argent ».

*RAPIDE N‘A JAMAIS ÉTÉ ASSEZ RAPIDE POUR

NOUS. EN TANT QUE PIONNIER DE L‘ANALYSE DE

DONNÉES, NOUS FIGURONS PARMI LES LEADERS

DE LA PRODUCTION NUMÉRIQUE ET NOUS

SAVONS QUAND ET COMMENT RÉAGIR. TOUTE

AUTRE CHOSE SERAIT TROP TARD POUR VOTRE

PRODUCTION.

Les clients sont pour partie en mesure d’exécuter

eux-mêmes des post-équipements de telles

fonctionnalités ou sont assistés par l’équipe de life

Upgrade. Tous les modules des life Services de SW

be proactive. be SW

WWW.SW-MACHINES.DE

TRAMETAL #204 Septembre 2019 15

EMO HANNOVER | HALL 12 STAND C58


sont étroitement liés les uns avec les autres de telle

manière qu’ils garantissent un suivi optimum des

machines SW sur toute la durée du cycle de vie et

offrent toujours de nouveaux potentiels d’optimisation.

A voir sur le stand C58 ; Hall 12 ;

MACHINES

EXÉCUTION COMPLÈTE DE GRANDES PIÈCES DANS

UN SEUL POSAGE

Les centres de tournage/fraisage d’EMCO prouvent

leur valeur dans l’usinage précis et flexible de

pièces unitaires ou en série En 2017, le sous-traitant

autrichien GMT Wintersteller GmbH a investi dans

un centre de tournage/fraisage Hyperturn 200 de

chez Emco pour faire face au nombre croissant de

commandes pour l’usinage de pièces grandes et

lourdes.

Conçue pour des performances élevées, la broche de

fraisage offre 630 Nm à une vitesse maximale de

6500 t/mn et une puissance de 80 kW.

des longueurs utiles allant de 3100 mm à 6100 mm

en diamètres de tournage de 1000 mm pour des

pièces brutes jusqu'à 6000 kg. Le plus remarquable

étant le bâti rigide et stable ainsi la grande gamme

de personnalisations.

La puissante broche principale et sa contre broche

jumelle sont conçues pour des enlèvements de copeaux

importants avec un couple maximum de 9410 Nm et une

puissance conséquente de 84 kW.

L’entreprise fabrique environ 80 % de ces pièces

sur une base contractuelle, surtout des pièces

complexes, incluant celles destinées à la construction

d'installations et de charpentiers métalliques. Cela

requiert un large spectre de capacités de production

en perçage, tournage, fraisage, en rectification et

soudage et mécanique générale.

En tant que propriétaire et directeur, Leonhard

Wintersteller a constamment investi dans des

machines modernes et à haute flexibilité. Il recherche

notamment des solutions d’usinage en un minimum

de posages afin d’être très productif et de simplifier

la chaîne logistique interne tout en gardant une

grande souplesse. En 2017, Emco a livré le premier

exemplaire au monde de son Hyperturn 200

Powermill au sous-traitant de Salzbourg dans une

version équipée d’une contre-broche, d’une lunette

et d’une contrepointe. Depuis lors, le concept de la

machine a prouvé ses qualités exceptionnelles chez

GMT Wintersteller.

DU TOURNAGE AVEC DES PASSES PROFONDES

Les centres de tournage multitâches Hyperturn 200

Powermill sont disponibles dans des versions avec

Les broches identiques, principale et contre broche

offrent toutes les deux 84 kW d'entraînement direct et

6400 Nm de couple. Ceci rend possible le tournage

à haute productivité en grande vitesse de coupe

et d'enlèvement, sans compromettre la deuxième

phase. La version avec contrepointe, dispose d'un

fourreau avec un diamètre de 200 mm, une course

de 250 mm et une pointe intégrée CM6, et assure une

pression de 4000 Nm, ce qui permet de supporter

fermement des bruts jusqu'à 6000 kg.

En option, une ou plusieurs lunettes mobiles sont

disponibles pour le tournage de pièces longues

et minces et peuvent être déplacées sur toute la

longueur de tournage.

UNE BROCHE DE FRAISAGE STABLE ET À HAUTES PERFORMANCES

POUR L’USINAGE COMPLET SUR 5 FACES.

La conception de la broche de fraisage est particulière :

Elle est conçue comme une colonne mobile au sein

d’un bâti de type Box in Box, d’une grande rigidité.

Cela assure un usinage particulièrement précis sur la

totalité de la zone de travail à des taux d’enlèvement

élevés. Comme Leonhard Wintersteller le confirme,

cette conception permet de travailler sur une grande

gamme de pièces, y compris les plus complexes

qui peuvent être usinées avec flexibilité. L’axe B qui

pivote sur 120° dans deux directions et l’axe Y qui

permet 600 mm de course (+/- 300 mm) sont des

atouts considérables dans ce sens. La broche de

fraisage est conçue en entraînement direct, refroidie

au liquide et stabilisée en température, offre 80 kW

de puissance. Différentes versions avec 6500 t/mn

pour un couple de 630 Nm ou encore 10 000 t/mn

pour 630 Nm et porte-outils en HSK-T 100 ou Capto

C8 sont possibles.

Les magasins d’outils diminuent les temps improductifs

Les trois magasins optionnels contribuent à réduire

les temps non productifs au minimum. Ils acceptent

16 Septembre 2019 TRAMETAL #204


50,100 ou 200 porte-outils d’un poids jusqu'à 25 kg et

d’une longueur de 600 mm et de 120 mm de diamètre

au plus.

En option, tout spécialement pour les forages ou

alésages profonds, il existe une variante avec 3 postes

pour des outils allant jusqu'à 1000 mm en longueur.

Dans ce cas une arrivée de lubrifiant à haut débit est

possible en option, amenant une pression de lubrifiant

jusqu'à 80 bars par l’intérieur des outils. Dans la version

standard la pression de lubrifiant est de 40 bars.

Des logiciels éprouvés assurent la fiabilité et la rapidité

des process pour le travail de pièces unitaires.

et en contournage 5 axes continu. Tous les composants

du centre de tournage/fraisage ont une fonction de

diagnostic intégrée pour minimiser les temps d’arrêt.

Pour améliorer encore la fiabilité des processus et

réduire les temps morts, le tour multitâches peut être

équipé d’un système automatique de surveillance de

bris d’outil.

Une taille remarquable : l’Hyperturn 200 Powermill

d’Emco est la plus importante machine-outil chez

GMT Wintersteller. Depuis 2017 elle a produit de

nombreuses pièces complexes et de grande taille

dans un seul posage.

LES TEMPS FORTS DE DMG MORI À L'EMO 2019

MACHINES

• 58 produits seront exposés hall 2 entrée Nord,

dont 45 machines de haute technologie dans un

gigantesque showroom où les produits et les solutions

sont réparties par métiers et applications.

Équipée avec une CN 840 D sl de Siemens,

programmée par la FAO Esprit de DP Technology et

simulée avec CPSPilot, voilà une chaîne de processus qui

assure un usinage fiabilisé, réduit les temps improductifs

et élimine les collisions.

DES COMPOSANTS COMPLEXES RÉUNISSANT DES OPÉRATIONS

DE TOURNAGE ET DE FRAISAGE PEUVENT ÊTRE PROGRAMMÉES

RAPIDEMENT ET AISÉMENT.

Les centres de tournage/fraisage Hyperturn 200

reçoivent une commande numérique Sinumerik

840D sl. Elle embarque ses fonctionnalités Shopmill

et Shopturn sur des interfaces graphiques aussi bien

qu’une simulation graphique et pour finir, un moyen

efficace pour éviter les collisions. Il autorise une

sécurité maximale des processus, tout spécialement

dans les usinages en cinq faces de pièces complexes

Ceux-ci incluent les premières mondiales CLX 750

et DMC 90 U duo BLOCK avec un avantage de prix

allant jusqu'à 10 %. Les solutions connectées ainsi

que les îlots de fabrication hybrides automatisés

et connectés retiendront aussi l’attention des très

nombreux visiteurs.

• 29 solutions d'automatisation parmi lesquelles des

manipulations de pièces modulaires et robotisées,

ainsi que des systèmes de manutention de palettes

jusqu'à des systèmes de transport autonomes.

• Création de valeur automatisée avec toutes les

machines DMG MORI, y compris le nouveau véhicule

guidé automatisé (AGV), le concept d'automatisation

modulaire WH Flex ainsi que le système de robot

MATRIS et le Robo2Go.

NUMÉRISATION INTÉGRÉE

Services et applications intelligents avec connectivité

intégrée pour la production en réseau.

• Plus de 30 innovations numériques

TTGF Visuel Trametal NUM 204 06092019.ai 1 18/07/2019 15:28:40

C

M

J

CM

MJ

CJ

CMJ

N

TRAMETAL #204 Septembre 2019 17


MACHINES

Nouvelles applications CELOS, surveillance DMG

MORI étendue, planification et contrôle de la

production efficace ainsi que l'optimisation de la

maintenance sur le Web.

est le résultat d'une évolution du leadership

planifiée de longue date et conçue pour positionner

la société en vue d'une croissance continue, tout en

renforçant sa capacité à fournir des solutions pour

ses clients du monde entier.

MON DMG MORI

Portail client unique pour plus de transparence, de

qualité et de rapidité dans tous les processus de

service

LA FABRICATION ADDITIVE EN POINTE

Chaîne de processus ouverte du cycle des matériaux

à la simulation, en passant par le service et le conseil

avec des pièces témoins réalisées sur site.

DMG MORI Excellence technologique : solutions

de processus incluant la certification jusqu'à des

projets écologiques

100 ANS ET 7 PREMIÈRES MONDIALES POUR MAZAK

Pour son centième anniversaire, Mazak a imaginé un

stand EMO plus vaste que jamais, qui accueillera le

plus important nombre de machines et de solutions

d'automatisation jamais exposé par la société.

Yamazaki Mazak Corporation, leader dans les

technologies de fabrication, a annoncé que son

Président Tomohisa Yamazaki devient Président

du Conseil, tandis que le vice-président Takashi

Yamazaki devient le nouveau Président.

Cette transition, entrée en vigueur le 24 juin pour

coïncider avec le 100e anniversaire de la société,

A l'EMO 2019, Mazak présentera sept machines

en première mondiale, et deux autres en première

européenne, ainsi que de nouvelles machines parmi

ses différentes gammes INTEGREX Multitâches,

5 axes, hybrides et centres de tournage.

En plus de ses 27 différentes machines (2 de plus

qu'en 2017), et ses 16 solutions d'automatisation

intégrées, ce sera également l'occasion de dévoiler

son nouveau slogan "DISCOVER MORE WITH

MAZAK".

Richard Smith, Directeur Général Europe,

explique : « le nouveau thème "discover more with

Mazak" parle de l'importance que nous accordons à

la productivité et incite les utilisateurs de machines

à découvrir le véritable potentiel de leurs opérations

d'usinage. Jamais auparavant nous ne nous étions

engagés à apporter autant de machines et de

solutions d'automatisation différentes à l'EMO. »

Et il continue ainsi : « C'est véritablement une

nouvelle ère de découverte pour les utilisateurs

de machines qui doivent penser de façon créative

et adopter de nouvelles technologies et méthodes

de travail. Avec Mazak comme partenaire

technologique, ils peuvent s'ouvrir à de nouveaux

marchés, préserver leur position concurrentielle et

améliorer leur efficacité et leur productivité. »

Le stand Mazak, d'une superficie de 3 000 m²,

sera divisé en sept zones distinctes - INTEGREX

multitâches, usinage hybride, 5 axes, découpe laser,

usinage vertical et horizontal, et tournage - avec

ses 27 machines en démonstration live pendant

le salon. De plus, le stand Mazak présentera

des démonstrations de solutions Industrie 4.0,

notamment avec l'usine iSMART de Mazak et sa

technologie SMOOTH.

L'intégration de l'automatisation sera le point focal

du stand Mazak pendant cet EMO 2019, fournissant

une grande variété de différentes solutions Mazak,

dont le PALLETECH et le Multi-Pallet Pool (MPP),

18 Septembre 2019 TRAMETAL #204


les robots portique et l'Auto Work Changer

(AWC). En outre, les machines Mazak intégreront

également un certain nombre d'automatisations

provenant d'autres fournisseurs, comme des

solutions de chargement/déchargement ou des

embarreurs.

M. Smith conclut : « En cette 100 e année de

notre histoire, notre but est d'offrir notre plus

forte contribution possible à l'EMO. Nous avons

parcouru beaucoup de chemin pendant ces

100 ans, et notre engagement envers l'amélioration

et le développement de nouvelles technologies

est clairement démontré par les machines avantgardistes

que nous exposerons sur ce salon. J'ai

hâte d'accueillir sur notre stand les utilisateurs de

machines venant de toute l'Europe. »

LES 100 ANS DE MAZAK

« En 2019, Yamazaki Mazak fêtera ses 100 ans dans

l'industrie de la machine-outil et, à cette occasion,

nous avons décidé de créer cette nouvelle page

de notre site spécialement dédiée à cette étape

importante. Si vous vous intéressez à l'histoire de

Mazak, c'est l'endroit idéal où trouver des informations

sur la façon dont l'entreprise a évolué au rang des

leaders mondiaux de fabricants de machines CNC.

Depuis 100 ans, Yamazaki Mazak a développé une

large gamme de machines-outils et s'illustre par la

puissance de ses innovations. Nous souhaitons

continuer à créer plus de valeur pour nos clients et

pour les utilisateurs de machines-outils, contribuant

ainsi à un avenir meilleur pour l'industrie. Nous avons

hâte de voir ce que nous réservent les 100 prochaines

années ».

IMPATIENTS DE CONSTRUIRE LES 100 PROCHAINES ANNÉES

Lorsqu'aujourd'hui on visite l'Usine iSMART

Factory de Mazak, entouré de toute la technologie

de pointe utilisée par la plupart des fabricants du

monde entier, il est difficile d'imaginer qu'il y a près

d'un siècle Sadakichi Yamazaki a fondé "Yamazaki

Machinery", entreprise alors spécialisée dans les

machines à tisser les nattes de paille. Moins d'une

décennie plus tard, la société a commencé à produire

ses premières machines-outils, et peu de temps

après, elle a officiellement créé la marque qui à ce

jour reste synonyme d'innovation et de qualité.« Pour

l'année précédant le 100 ème anniversaire de

Yamazaki Mazak, nous aurions pu nous concentrer

sur le passé : après tout, nous avons transformé

l'industrie à plusieurs reprises, avec des solutions

révolutionnaires telles que l'usinage 5 axes, les

machines multitâches et hybrides. Quand les gens

voient notre logo orange, ils savent que cela signifie

"la plus haute qualité en termes de technologie de

production", une définition provenant de 100 ans de

succès. Mais plutôt que regarder en arrière, nous

préférons regarder vers les 100 prochaines années

et vers l'avenir que nous construisons ensemble. »

« Aujourd'hui, nous ouvrons la voie avec des produits

révolutionnaires comme la SmartBox Mazak et l'usine

iSMART. Notre technologie SMOOTH apporte des

solutions de pointe dans les ateliers grâce à nos

logiciels comme le SMOOTH Monitor AX et le SMOOTH

PMC, tandis que notre gamme de machines-outils

s'est étendue jusqu'aux technologies très avancées

comme la fabrication additive MLMD (Multi-Laser

Metal Deposition). En même temps, nos solutions

d'automatisation ont considérablement amélioré la

productivité et réduit les temps morts pour les fabricants

d'Europe et du monde entier. Que nous réserve l'avenir

pour la production de demain ? Comment sommesnous

en train de changer le monde, machine après

machine ? Nous sommes impatients de le découvrir

ensemble, tout en poursuivant notre succès.

Une nouvelle technologie passionnante sera dévoilée

à Hanovre, avec 27 machines Mazak de pointe, dont

sept premières mondiales et deux européennes, toutes

en démonstration live.

Chaque visiteur pourra trouver des conseils techniques

adaptés à ses besoins et à ses exigences. Grâce à son

Service Application, Mazak offre toute une gamme de

solutions pour les usines de demain. »

NUM PRÉSENTE UN SYSTÈME D’AMORTISSEMENT

ACTIF DES VIBRATIONS POUR LES MACHINES-

OUTILS CNC

Une Aide à l’optimisation de l'usinage en éliminant les

vibrations de l'outil, maximisant le taux d'enlèvement de

matière et facilitant la maintenance prédictive

Conception d'accéléromètre à échantillonnage rapide

par utilisation des capacités de traitement numérique

des variateurs

NUM a présenté un système innovant d’amortissement

actif des vibrations basé sur un accéléromètre pour

les machines-outils CNC. Conçu principalement pour

améliorer l'usinage en éliminant quasiment toutes les

vibrations de l'outil, ce système qui contribue à augmenter

la productivité en maximisant le taux d'enlèvement de

matière peut également fournir un retour d’information

en temps réel précieux pour la maintenance prédictive.

Le système est disponible en option pour toute

machine-outil utilisant les variateurs numériques haute

performance MDLUX de NUM, partie intégrante de la

dernière génération de système CNC Flexium+.

Le système d’amortissement actif des vibrations est

une solution économique qui offre des performances

dynamiques sans précédent. La plupart des

accéléromètres disponibles sur le marché présentent

des fréquences d'échantillonnage plutôt basses et

nécessitent en complément une électronique de mise en

forme du signal avant qu’ils ne puissent être connectés,

généralement par bus de terrain, au système CNC ou

Automate.

MACHINES

TRAMETAL #204 Septembre 2019 19


MACHINES

En règle générale, les données d'accélération sont

prélevées au rythme d’une toutes les 20 millisecondes,

ce qui est insuffisant pour amortir les vibrations des

machines-outils. L'accéléromètre du nouveau système

de NUM est échantillonné à 100 microsecondes, ce

qui signifie qu'il peut être utilisé pour le contrôle en

boucle fermée avec des largeurs de bande de plusieurs

centaines de Hertz.

Grâce à sa bride, le petit capteur d'accélération peut

être fixé facilement sur la tête d’usinage ; il possède

une sensibilité de 0,02 g (1,96 m/²), avec une plage

de mesure de +/- 2g (+/- 19,6 m/sec²). Le transducteur

se raccorde directement au variateur numérique, sans

qu’une interface de mise en forme du signal ne soit

nécessaire.

Le système d’amortissement actif des vibrations

utilise la fonctionnalité macros intégrées au variateur

(DEM-X) disponible sur les variateurs numériques haute

performance MDLUX de NUM. Cette option permet de

créer dans le variateur des macros qui peuvent agir en

temps réel sur les algorithmes de régulation.

Le signal de sortie du transducteur de l'accéléromètre

peut donc être utilisé directement pour optimiser le

comportement de la boucle de régulation de vitesse.

Tous les modules d'asservissement MDLUX utilisent des

composants de traitement numérique du signal aptes à

maximiser la vitesse du bus d'asservissement, à offrir

des largeurs de bande de régulation étendues, ainsi qu’à

permettre des algorithmes d'accélération sophistiqués

afin d’obtenir, sans compromis, précision de vitesse et

de positionnement.

L'une des applications les plus intéressantes de ce

nouveau système d’amortissement actif des vibrations

concerne les vibrations au niveau de la pointe d’outil

(TCP) qui sont dues aux différents modes de vibration

de la structure mécanique d'une machine-outil.

Jusqu'à présent, même si la machine est équipée d'un

codeur haute résolution (intégré dans le servomoteur),

il était impossible d'amortir ces vibrations, simplement

parce qu'elles ne sont pas mesurables. Bien que la

technique de modélisation puisse donner des résultats,

sa complexité est très élevée et sa robustesse reste

faible. Le moindre changement d’un paramètre, comme

l'inertie par exemple, suffit pour perdre les effets de la

compensation.

Cependant, en utilisant le nouveau système

d‘amortissement actif des vibrations pour mesurer

et modifier dynamiquement l'accélération TCP dans

chacune des directions principales des axes X, Y et Z, il

est maintenant possible d'annihiler ces vibrations avec

une grande précision. Cette approche permet d'éliminer

efficacement les vibrations de la tête de l'outil, ce qui va

réduire considérablement l'usure de l'outil et maximiser

le taux d’enlèvement de matière.

Toutes les données d'accélération sont traitées

numériquement dans le variateur, ce qui signifie qu'elles

peuvent être transmises cycliquement à la commande

numérique et stockées dans sa mémoire interne.

Elles peuvent ensuite être transmises au système

d'exploitation pour une évaluation plus approfondie

ou pour être utilisé avec le logiciel de surveillance des

processus de NUM. Les données sont particulièrement

utiles pour les applications de maintenance préventive,

où elles peuvent fournir une indication précoce des

problèmes potentiels des machines avant qu'ils ne

deviennent à risque. Il s'agit généralement de détecter

les vibrations de la broche causées par des problèmes

de roulement, de détecter l'apparition d'une détérioration

des performances, telle qu'une augmentation du

frottement ou du jeu, et de détecter une usure ou une

casse excessive de l'outil.

MANDELLI SISTEMI USINE LE TITANE POUR

L’AÉRONAUTIQUE

Le nouveau centre d’usinage Spark 1300 TITANIUM

de Mandelli Sistemi, a été conçu, développé et

fabriqué avec REDEX pour les opérations de

fraisage des pièces de structure en réponse à une

commande d’un constructeur aéronautique.

Les entraînements de broches à la fois très

dynamiques et très robustes de Redex confèrent au

20 Septembre 2019 TRAMETAL #204


Spark 1300 TI d'excellentes performances aussi bien

dans les opérations de finition que pour le fraisage et

pour le tournage de pièces d'une hauteur maximale

de 1300 mm.

UN MATÉRIAU STRATÉGIQUE POUR L’AÉRONAUTIQUE ET SPATIAL

Le titane est un matériau utilisé dans des alliages

légers mais très résistants qui offre des opportunités

de fabrication intéressantes pour les concepteurs,

notamment lorsqu'il s'agit de structures d'avions.

Les pièces finies peuvent atteindre -10 à - 15 %

de leur poids initial avec un taux de MRR (material

removal rate) qui est tout à fait pertinent. En outre,

à partir de pièces forgées qui présentent des formes

plus généreuses par rapport au produit fini, il est

indispensable d'avoir des tolérances remarquables

pour s'assurer qu'il n'y a pas de défauts de forgeage,

d'inclusions, etc. qui pourraient compromettre la

résistance à la fatigue des composants aéronautiques

essentiels. Il est donc stratégique d'enlever une

quantité importante de la matière. L'inconvénient est

que ce matériau est difficile à usiner avec un centre

d’usinage traditionnel. Résistant aux températures

élevées et aux produits chimiques agressifs, le

titane présente un rapport résistance/poids élevé et

demande donc une vitesse de coupe assez lente et

un couple important.

ambitieux projet et d'avoir pu aider Mandelli dans

l'une des parties les plus délicates de la machine :

la broche. », indique Paolo Stefanoni, Directeur de la

filiale italienne du groupe REDEX. « Redex répond

toujours présent aux exigences technologiques les

plus élevées ».

L'intégration de la boîte de vitesse dans la RAM

permet d'obtenir un système d'entraînement de

broche complet, léger et surtout compact, qui

augmente la vitesse linéaire et les taux d'accélération

sur un axe Z. La RAM High-Torque à 2 vitesses

assure un couple élevé (jusqu'à 2 580 N.m) lors des

faibles vitesses de rotation utilisées notamment pour

l'usinage d'ébauche du titane et permet des vitesses

de rotation élevées (jusqu'à 9 000 t/min) pour les

usinages de finition.

MACHINES

LE CENTRE D’USINAGE SPARK 1300 TITANIUM, SPÉCIFIQUEMENT

CONÇU POUR LE TRAVAIL DU TITANE

Mandelli Sistemi présente une large expérience dans

les solutions pour l’usinage pour l’aéronautique,

y compris pour les pièces en titane. Cependant, la

commande passée par son client était inédite pour

la société puisqu’elle requérait pour la première fois

un couple de 2500 Nm. Il fallait également réduire

les temps de fabrication et accroitre le MRR. Pour

répondre à cette demande précise, il a fallu concevoir

une nouvelle broche. Mandelli cherchait une boîte de

vitesses capable de transférer un couple élevé et

présentant un ratio élevé. La solution a été trouvée

chez Redex, spécialiste des engrenages de pointe,

avec la RAM-Hit, une boîte coaxiale à 2 vitesses

intégrée dans l’entrainement de broche.

« L’usinage du titane comme le fait la machine

Spark 1300 de Mandelli est assez inhabituel. Nous

avons été très fiers d’avoir été sélectionnés pour cet

TRAMETAL #204 Septembre 2019 21


MACHINES

Elle est conçue avec un axe principal creux de fort

1/3 diamètre (30 mm) qui simplifie le passage d'une

barre hydraulique et permet une lubrification sous

haute pression des outils eux-mêmes. Les vibrations

et le bruit sont réduits au strict minimum grâce à

un équilibrage dynamique précis des éléments

tournants. La construction de toute la gamme RAM

High Torque repose sur un train d'engrenages

épicycloïdal ; ses rapports vont de 1 à 5. « La boîte

de vitesse de broche fourni par Redex était l’élément

clé du projet. Au départ, nous avons travaillé avec

un prototype, puis très rapidement Mandelli a acquis

sept pièces pour ce projet audacieux et engageant

qui est aujourd’hui un réel succès » conclut M. Marco

Colombi, directeur des ventes chez Mandelli Sistemi.

qualité. Afin de réduire les temps improductifs,

les logiciels Mitsubishi et Fanuc ont été optimisés.

Tous les mouvements d’axes sont anticipés et les

changements d’outils sont extrêmement rapides.

FOCUS SUR LA CITIZEN-CINCOM D25 AVANT L’EMO

Le constructeur japonais de machines-outils

Citizen a développé des machines très orientées

« médical ». Commercialisées dans l’Hexagone et

le Maghreb par Hestika France, elles bénéficient

de caractéristiques spécifiques et d’options

qui répondent parfaitement aux

exigences de ce secteur de pointe.

Plus de 200 machines Citizen

sont installées en France pour

le médical, essentiellement les

séries M et L de la gamme Citizen-

Cincom. Focus sur la dernière-née,

la dénommée D25, qui propose

un environnement spécifique au

médical.

PRÉCISION, QUALITÉ DE L’ÉTAT DE SURFACE ET TEMPS DE

PRODUCTION POUR RÉPONDRE AUX EXIGENCES DU MÉDICAL.

Citizen est reconnue pour la grande précision de ses

machines, critère n°1 pour l’usinage dans le secteur

médical. Les machines sont équipées de sondes à

compensation thermique pour une grande stabilité,

quel que soit l’environnement de la machine. Les

axes sont équipés de vis à bille de haute précision

conçues et fabriquées par Citizen, tout comme les

broches et contre-broches.

Étant donné leur grande stabilité et rigidité, les

machines Citizen offrent un état de surface de haute

L’entreprise AFT Micromécanique (groupe Acrotec),

fondée en 1997, est située à Fillinges (74). Elle est

spécialisée dans l’usinage de dispositifs médicaux :

implants ou instruments.

Jérôme Fresard, Directeur Général, explique :

« Notre parc Tournage est exclusivement composé

de machines Citizen, avec à peu près toute la

gamme. Ces 17 machines répondent parfaitement

aux exigences du médical, à savoir la fiabilité et la

précision. Elles tournent toute l’année et font preuve

d’une grande longévité, d’où un faible coût de

maintenance. De plus, leur rapport prix/performance

est intéressant. Prochainement, nous envisageons

d’investir dans la Citizen D25. »

LE CHANGEMENT RAPIDE DE SÉRIE, AUTRE POINT FORT DE

CITIZEN POUR LE MÉDICAL

Afin de mieux répondre aux besoins des praticiens

et des patients, le secteur médical a vu la variété

de sa production augmenter. En conséquence, les

séries ont diminué en quantité. Parfaitement inscrites

dans cette tendance, les machines Citizen sont

particulièrement rapides pour la mise en œuvre d’une

nouvelle série, grâce à la facilité de programmation et

à la simplicité des réglages.

Avec le logiciel conversationnel intuitif Wizard, il est

facile et rapide de générer un nouveau programme.

Le système de programmation ISO va également

dans le sens de la simplification au niveau de la

structure du programme.

Avec le réglage semi-automatique des outils, ces

derniers peuvent être appelés automatiquement pour

venir se positionner sur la barre. Cette automatisation

diminue le temps de réglage par deux, au minimum,

pour chaque outil.

A l’instar des tours à came, l’opérateur peut faire

défiler le programme, grâce à une manivelle, tout

en contrôlant l’usinage de la pièce et revenir à cette

pièce autant de fois qu’il le souhaite. Cette spécificité

permet de valider la première pièce en production

plus rapidement.

22 Septembre 2019 TRAMETAL #204


DES MACHINES POUR LE DENTAIRE, LE RACHIS

ET L’ORTHOPÉDIE

Les machines Citizen, organisées par

diamètres spécifiques, sont dédiées

à certains secteurs du médical. Les

modèles L12-VII, LV20-VIII, X et XII,

M16-V et M16-VIII sont destinés aux

pièces de petit diamètre, par exemple

dans le dentaire : les vis de cicatrisation,

implants droits, moignons angulés,

multi-units, forêts à percer, etc.

Les machines M32-V et M32-VIII sont

destinées aux pièces de plus gros

diamètre, notamment pour le rachis et

l’orthopédie : col fémoral simple ou articulé,

vis de blocage et clous fémoraux…

La D25 est équipée d’un axe B 5 axes

continus travaillant sur la broche 1 et

2 pour réaliser toutes les formes en

fraisage. Citizen a conçu l’axe B comme

un véritable axe de centre de fraisage. La

D25 peut travailler avec ou sans canon

selon la longueur des pièces.

Cette machine est dotée de la technologie

brevetée LFV -Low Frequency Vibrationen

option (Trophée de l’Innovation, salon

Industrie Lyon 2017). Ce système permet de

fractionner le copeau dans tous les modes

d’usinage. Particulièrement appréciée dans

le secteur médical, cette technologie évite aux

copeaux de s’enrouler autour de la pièce et d’altérer

son état de surface.

MACHINES

Pour répondre aux spécificités de ces pièces, Citizen

propose des options. Citons les têtes à tourbillonner,

pour le filetage extérieur des différentes vis et

implants, afin de gérer facilement le nombre d’entrées

des filets et la qualité du filetage tout en préservant

l’usure des plaquettes. Citons également les broches

haute fréquence électriques jusqu’à 80 000 tours

pour le tourbillonnage intérieur et le perçage rapide.

Sans oublier une ouverture de pince spécifique pour

la prise de pièces complexes. Citizen a inclus sur

certains types de machines, notamment les séries

M et D25, des équipements qui facilitent le travail

dans le médical. L’éjecteur numérique de la série M

(16, 32 mm) accompagne la pièce afin d’éviter tout

blocage dans la contre-pince. Un grappin capte la

pièce en temps masqué et la dépose délicatement

dans un système de réception adapté à la production

de pièces médicales car équipé d’une surface

amortissante ou d’un carrousel trieur de pièces.

Mais la machine, quelle que soit sa technologie

innovante, ne peut seule répondre aux exigences du

médical. Les périphériques jouent un rôle d’importance.

Hestika France et Citizen ont travaillé sur l’évacuation

des copeaux, la haute pression pour la durée de vie des

plaquettes, l’état de surface, le forage profond, l’aspiration

des fumées. D’autres options comme la détection

de bris de forêts, d’outils ou de gestion d’outils frères

permettent à la machine

de travailler en

parfaite autonomie

et sécurité.

Cette gamme de machines sera à l’EMO, hall 26

stand D26.

TTGROUP À L’EMO 2019, TOTAL SOLUTIONS

PROVIDER

TTGroup sera présent sur deux stands à l'EMO de

Hanovre 2019. Les membres de TTGroup : Tongtai,

Honor Seiki, APEC et Quick Tech se trouveront dans le

hall 27, stand D13. PCI-SCEMM sera dans le hall 12,

stand A06.

LA CITIZEN D25 PROPOSE UN ENVIRONNEMENT SPÉCIFIQUE AU

MÉDICAL

En plus des caractéristiques précédemment

mentionnées, la D25 propose un environnement

spécifique au médical. Il s’agit notamment de deux

peignes pour travailler en broche 1 dont un peigne

mobile sur 3 axes X, Y, Z. Ce qui facilite la gestion

de la course poursuite en usinage et donc de la

maîtrise du copeau, du temps de production ainsi

que de l’état de surface.

TONGTAI, PREMIER CHOIX DE L'INDUSTRIE AUTOMOBILE BIEN

CONNU

Tongtai, en tant que fabricant de machines-outils de

premier plan à Taiwan, a célébré son 50 e anniversaire

cette année. Son offre comprend des gammes de

produits complètes, une technologie de pointe, des

capacités d’application exceptionnelles et ses ingénieurs

sont très expérimentés et capables de solutions clés en

main. Par conséquent, Tongtai est devenu le premier

choix de l'industrie automobile dans son pays. Le

constructeur exposera ses produits vedettes : centre

de tournage multitâche, TD-2500YBC, tournage et

fraisage ; centre d'usinage à assistance ultrasonique,

VU-5, traitement de matériaux durs et cassants ; centre

d'usinage vertical, VP-10, d'excellentes performances

et d'un prix très raisonnable, et centre d'usinage 5 axes,

CT-350, avec des processus complexes complets en

un seul réglage.

TRAMETAL #204 Septembre 2019 23


MACHINES

HONOR SEIKI, FABRICANT DE TOURS VERTICAUX TAÏWANAIS

Honor Seiki, le principal fabricant de tours taïwanais,

développe le marché international des industries de

l'aérospatiale, de la défense, du train à grande vitesse et

de l'automobile, ce qui approfondit la grande impression

des machines Made in Taiwan (MIT). « Faire une

percée » est devenu l'une des cibles principales d'Honor

Seiki. À l’occasion de l’exposition EMO 2019, Honor

Seiki présentera son système de serrage d’outil Solid

Lock, breveté aux États-Unis, en Chine et à Taiwan, qui

a accumulé les félicitations pour des milliers de solutions

clés en main couronnées de succès pour le traitement

intensif. Aujourd'hui, ces solutions couronnées de succès

couvrent les secteurs du transport, de l'aérospatiale, de

l'énergie éolienne, des vannes et des roulements. Honor

Seiki a relevé le défi de la rigidité, de la dureté et de

la précision d'usinage, et a connu un vif succès dans

l'industrie de l'usinage à Taiwan.

pièces structurelles en alliage de titane, les carters

de moteurs et les moules composites afin de fournir

aux clients les solutions aérospatiales les mieux

adaptées. En outre, APEC dispose de services à

la clientèle complets, notamment la planification

d'usine, la fabrication intelligente, la formation

technique, la mise à niveau des processus et des

solutions clé en main. APEC s’est progressivement

spécialisé dans les applications de ’industrie

aérospatiale mondiale. « Nous sommes entrés

sur les marchés asiatiques du traitement structurel

de l'aérospatiale, tels que la Corée, le Japon et

la Chine, et nous sommes le seul fabricant de

machines-outils à Taiwan à entrer dans la chaîne

d'approvisionnement principale des constructeurs

aéronautiques des États-Unis et du Canada. »

déclare son directeur

LE QUICKTECH S42 ATM ET SES SOLUTIONS AVANCÉES

D’AUTOMATISATION,

Le Quicktech S-42 ATM est un centre de tournage

/ fraisage compact pour petites pièces complexes.

Il associe des broches principales et secondaires

de moteur intégrales de précision pour la rotation à

une tête de fraisage pour axe B et à un système ATC

afin de produire des pièces multifacettes. En utilisant

un mouvement unique de la sous-broche sur 3 axes,

la taille physique de la machine est minimisée par la

capacité de la sous-broche à se déplacer dans l’axe

des X au-dessus et au-dessous de la ligne centrale en

dehors de la broche de fraisage de l’axe B. Ce centre

de tournage CNC à haute production est fabriqué en

fonte Meehanite. Avec une capacité de barre de 32 et 42

mm, cette machine unique permet un usinage complet

de pièces incluant toutes les fonctions de fraisage

complexes. Le S-32/42 ATM comprend 9 axes au total,

2 broches de tournage, une broche de fraisage d'axe

B avec changement d'outil automatique 24 outils et 6

outils de rotation de sous-broche fixes pour une capacité

totale de 30 outils. Le S-42 ATM améliore efficacement

la productivité de plus de 60 %.

APEC, FOURNISSEUR TAÏWANAIS CHOISI PAR LES INDUSTRIES

AÉROSPATIALES AMÉRICAINE ET CANADIENNE

Asia Pacific Elite Corp. (APEC) vise le marché de

la transformation aérospatiale et se concentre sur

la production de grands centres d’usinage à grande

vitesse à cinq axes. APEC produit des machines

destinées aux applications aérospatiales dans les

pièces structurelles en alliage d'aluminium, les

PCI-SCEMM, DRIVE VOTRE SUCCÈS

PCI-SCEMM se concentre toujours sur le secteur

des applications automobiles de pointe et propose

cette année des solutions globales pour les véhicules

électriques et hybrides. PCI présentera un centre

d’usinage à deux broches, MÉTÉOR TS900W,

conçu pour répondre aux exigences de qualité les

plus strictes pour la chaîne de production de pièces

structurelles en aluminium de grande taille, telle

que le sous-châssis en aluminium, et complète

également le rodage des cylindres de moteur dans

la même machine. Explorateur technique dans les

solutions clés en main, PCI recherche toujours la

meilleure qualité d'usinage avec le temps de cycle

minimum pour assurer le succès de ses clients.

24 Septembre 2019 TRAMETAL #204


DATRON CRÉE L’ÉVÈNEMENT AVEC LA NOUVELLE

DATRON MXCUBE !

Après la sortie de son logiciel de commande DATRON Next,

tactile et intuitif, DATRON créait à nouveau l’évènement avec la

présentation sur Global Industrie de son centre UGV DATRON

MXCube et s’imposait comme un fournisseur incontournable

de solution UGV haut de gamme pour tous les projets

innovants. Sur le marché français, la productivité ne se résume

plus uniquement à un volume de copeaux, en particulier dans

les matériaux high-tech et l’usinage de pièces complexes.

L’usinage ultra-rapide sur DATRON MXCube, doté d’une

nouvelle technologie offrant une dynamique exceptionnelle,

permet de réduire les temps de production de 20 à 30 % par

rapport à la génération précédente de centres d’usinage !

LEADER MONDIAL

DANS LE DOMAINE

DES EMBARREURS

AUTOMATIQUES

MACHINES

Ajouté à cela, le gain de temps à chaque étape optimise encore

la productivité :

• Configuration rapide pour un changement de série instantané

grâce à une modularité exceptionnelle (bridage, convoyeur,

palette),

• Mise en œuvre rapide grâce à une interface tactile unique et

une prise d’origine en quelques secondes par association d’un

palpeur et d’une caméra.

Sans oublier les fonctions orientées applications :

• Suivi de forme en Z, caméra de repositionnement automatique,

qui raccourcissent les temps de préparation des usinages.

• Pas de logistique ni achat de solvant : les pièces sont usinées,

emballées, expédiées sans lavage grâce à une technologie

d’usinage propre.

• Le tout avec une consommation d’énergie minimale (jusqu’à

10 fois moins que la consommation des centres d’usinage sur

le marché), pour encore plus de rentabilité.

www.pexys-studio.com

La gamme IEMCA consacrée au

secteur du tournage est la plus vaste

disponible sur le marché.

• Embarreurs automatiques pour

tours monobroches à poupée fixe

et mobile, pour des barres jusqu’à

6m, d’un diamètre de 0,8 à 100mm ;

• Solutions pour tours multibroches

jusqu’à 8 ;

• Embarreurs intégrés et/ou avec

chargement à l’arrière pour faisceaux

tubulaires.

• Débarreurs

Retrouvez-nous

HALL 17

STAND F01

La cerise sur le gâteau : la production ne s’arrête pas faute

d’opérateur. Même sur un profil non technique, moins d’une

journée de formation suffit pour accéder aux performances de

ce centre UGV DATRON MXCube ! Jusque-là reconnue dans

le prototypage et de la petite et moyenne série, DATRON offre

aujourd’hui tous les atouts de sa technologie UGV avec cette

nouvelle génération de centres clairement orientée productivité.

La voir usiner vous laissera imaginer tout son potentiel !

Cette nouvelle gamme Datron sera présente en situation sur

l’EMO notamment hall 12 stand A30.

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

FOURNISSEUR

DE VALEUR AJOUTÉE

& INDUSTRIE DU FUTUR

PÉRIPHÉRIQUES MACHINES CONTRÔLE AUTOMATISATION & PROCESS

commercial@bucci-industries.com

www.bucci-industries.fr

TRAMETAL #204 Septembre 2019 25


MACHINES

USINAGE DE COMPOSANTS

DE BOÎTES DE VITESSES

MODERNES

Une étude actuelle de Strategy Analytics

prévoit que la production de « véhicules

électrifiés » atteindra 25 % du marché

mondial d’ici à 2025. Cela inclut les hybrides,

les entraînements à pile à combustible et les

véhicules purement électriques. On estime

que la Chine représentera environ 50 % de

cette production et le reste du monde les

50 % restants. Ces marchés hétérogènes

impliquent de nombreux fabricants, une

grande variété de modèles et de nombreux

concepts d'entrainement.

omment doivent et peuvent réagir les

planificateurs de production et les

entreprises sous-traitantes à cette

diversité de produits et aux chiffres de

production croissants ? La société allemande

Emag Maschinenfabrik propose des solutions de

production de composants utilisés en particulier

dans le domaine du Powertrain. Sa série de

machines VLC couvre une large gamme de

technologies d'usinage en tournage, forage,

fraisage, fraisage par développante, rectification,

usinage à l'état dur et à l'état soft. Avec l'automation

pick-up chaque machine dispose d'un stockeur de

pièces à usiner et de pièces finies, ainsi que d'une

broche principale qui se charge et se décharge

automatiquement à partir de ce stockeur.

De grandes portes assurent un accès simple et rapide

à l’espace de travail de la machine.

en un seul serrage en misant sur la combinaison

de cette méthode et de la rectification ». Le

pré-tournage dur d'épaulement et d'alésage est

réalisé en premier. Suite à cet usinage, la roue

dentée ne présente plus qu'une surépaisseur de

quelques micromètres, permettant un processus

La machine dispose d'une broche de rectification

extérieure performante.

L'USINAGE DE ROUES DE BOÎTES DE VITESSES

La machine VLC 200 GT a été conçue en

particulier pour l’usinage des pignons de boîtes

de vitesses. Dragan Ivanovic, chef d'équipe Offre

& Technologie chez Emag explique : « Nous avons

analysé le processus d'usinage et constaté que

nous pouvons réaliser l'ensemble de l'usinage dur

26 Septembre 2019 TRAMETAL #204


Le centre VLC 200 GT est configurable en toute

flexibilité. Ici il est équipé d'une tourelle porte-outils 12

emplacements, d'une broche de meulage intérieur et

extérieur.

journée peut être possible en trafic urbain ».

Cette transmission sans interruption résulte d’un

principe de construction qui se passe de roues

dentées. Au lieu de cela, la force d'entraînement

est transmise par un feuillard d'acier ou une chaîne

à lamelles qui circule autour de deux axes équipés

de disques coniques. La qualité de ces pièces

est donc absolument centrale et leur usinage dur

ultra-précis est le plus souvent intégré dans un

processus à plusieurs étapes incluant différents

tours et rectifieuses.

Un palpeur de mesures intégré garantit une haute qualité

d'usinage constante.

MACHINES

de rectification plus court avec des meules

corindon ou CBN. En même temps, la qualité

d'usinage profite de la combinaison tournage/

rectification, car les spécifications de la meule

peuvent être mieux ciblées vers la qualité finale

souhaitée, afin de parvenir à des valeurs de

surface dont la rugosité moyenne Rz est inférieure

à 1,6 micromètre

LA FABRICATION DE PIÈCES DE RÉDUCTEURS CVT

Certains concepts de boîtes de vitesse plus

anciens connaîtront également une renaissance

dans le cadre de l'électrification du groupe

propulseur. Dragan Ivanovic nous l’explique avec

ces mots : « Nous constatons une tendance

vers les réducteurs CVT. Ceci est dû en grande

partie à la grande efficacité de ce réducteur,

dont l'adaptation en continu de la transmission

sans aucune interruption de la force de traction

entraîne l'exploitation optimale de l'énergie

apportée et donc une baisse de la consommation.

Rapporté aux véhicules hybrides, cela signifie

qu'il est possible d'atteindre une autonomie plus

importante avec la charge électrique et qu'une

utilisation à 100 % électrique pendant toute une

La puissance de la broche principale (22 kW) permet de

réaliser des opérations tournage dur rapides.

SOLUTION DE PRODUCTION POUR LES DISQUES CVT

PULLEY

De plus, l'espace de travail du VLC 200 GT peut

être configuré de manière flexible en fonction

de l'utilisation prévue. Des broches de meulage

intérieur et extérieur, des blocs porte-outil ou la

tourelle porte-outils à 12 emplacements sont ainsi

disponibles en option, et cette flexibilité permet

d'usiner également des disques CVT Pulley. Pour

ce faire, Emag a équipé la machine VLC 200 GT

d'une broche de meulage extérieur qui s’ajoute à

la tourelle porte-outils. Il en résulte une baisse des

coûts d'outils et une réduction des temps de cycle,

car la meule s'use plus lentement et ne nécessite

moins souvent un dressage. « De plus, la machine

dispose d'un équipement avec le système de

dressage rotatif et le système de détection des

bruits de contact, qui permettent d’exploiter tous

les avantages de la technique de rectification

CBN », souligne Ivanovic. Le palpeur de mesure

intégré contribue également à la sécurité du

processus et à la qualité d'usinage. Par ailleurs,

de grandes portes garantissent un accès facile

à l'espace de travail, où les outils et les moyens

de serrage se remplacent très rapidement en tout

confort.

Pour plus d’nformations : www.emag.com

D'après un article de Martin Burkhardt

TRAMETAL #204 Septembre 2019 27


MACHINES

DU NOUVEAU CHEZ

HERMLE À L’EMO

Le constructeur allemand Hermle,

représenté en France par Delta-Machines à

91420 Morangis, exposera sur son stand à

l’EMO 2019 quatre machines représentatives

de l'éventail de ses gammes de machinesoutils

de haute précision.

n plus de ces quatre machines en fonction,

une exposition spéciale Modules

Numériques qui illustre les trois domaines

"Digital Production", "Digital Operation" et

"Digital Service", animera le stand du fabricant

allemand. Ces derniers développements

constituent les éléments de base d’une fabrication

compatible Industrie 4.0, soit une gestion

intelligente des commandes, des processus

d'usinage transparents, un réglage intelligent des

machines, une fabrication sans papier et des

cycles technologiques élaborés.

DEUX CENTRES D’USINAGE EN PLEIN TRAVAIL

Le centre d’usinage C42UMT dynamic de la série

High-Performance-Line combine les technologies

de fraisage et de tournage. L’usinage d'un carter

de réacteur en 1.2312, destiné au domaine

Le centre d’usinage à 5 axes C32U dynamic avec la

table circulaire pivotante Ø 650 x 540 et la commande

TNC 640.

aéronautique et spatial, d'un Ø de 600 mm, servira

à la démonstration de ces technologies en un seul

serrage.

Le tournage trochoïdal est également employé

à cet effet, illustrant les avantages des deux

procédés regroupés au cours d'un seul usinage.

Le point fort du C32U dynamic, un autre centre

d'usinage à 5 axes de la même série est constitué

par la puissance de la broche.

Ses performances sont illustrées lors d’une

démonstration d'usinage par enlèvement de

copeaux lourds. Avec des vitesses de rotation

jusqu'à 15 000 tr/min, une puissance de 42 kW

et un couple de 148 NM, la broche, associée à la

construction très rigide du centre en fonte minérale,

démontre les possibilités de fraisage intelligentes

combinées aux technologies d’outillage modernes.

Le centre d'usinage à 5 axes C42U MT dynamic

combine le fraisage et le tournage.

28 Septembre 2019 TRAMETAL #204


MACHINES

L’AUTOMATION A LE VENT EN POUPE

Actuellement, environ 30 % des machines

fournies sont équipées de moyens d’automation.

Il est, ailleurs, pronostiqué pour les années à

venir, jusqu'à 50 % d'augmentation du nombre

de machines avec automation fournies. Hermle

présente à l'occasion de l'EMO, deux solutions

d'automation différentes.

Le manipulateur HS flex, est adapté à un centre

d'usinage à 5 axes C 400. Il peut être équipé,

de manière modulaire, de plusieurs modules de

magasin et d'un niveau d'extension supplémentaire

afin de former un système à palettes multiples.

De son côté, le système de robot RS 05-2 compact

et modulaire nécessite une surface d'installation

de 2 m² seulement, malgré différentes solutions

de stockage pour l'approvisionnement en pièces

brutes. Le RS 05-2 peut être adapté à cinq modèles

Usinage d'un carter de réacteur sur un C42U MT (Mill/Turn).

Le système de robot modulaire et compact RS 05-2,

adapté à un centre d'usinage à 5 axes C250.

Le manipulateur HS flex avec deux modules de magasin,

adapté à un centre d'usinage à 5 axes C400.

de machine différents et est particulièrement

introduit chez les utilisateurs issus de la technologie

médicale et de la mécanique de précision.

DES ‘PLUS’ INTÉRESSANTS …

Grâce à la nouvelle interface UMATI, initiée par

la VDW, Hermle aura également accès pendant

l'EMO à un réseau et la connexion sera illustrée

à l'aide d'un C 32 U dynamic. Le domaine de

la fabrication additive, avec des composants

fabriqués à l'aide de la technologie MPA, sera

également présent sur un espace dédié.

D’après un article de Martin Burkhardt

TRAMETAL #204 Septembre 2019 29


MACHINES

TOUJOURS PLUS HAUT

POUR DES PROCESSUS ENCORE

PLUS RAPIDES

KICHERER, moyenne entreprise de négoce

de l’acier implantée à Ellwangen manquait

encore une fois de place. En raison de

l’extension de son assortiment et de la

pression croissante sur les délais de

livraison, il lui était indispensable d’acquérir

un magasin de marchandises plus efficace.

Entretenant un partenariat de longue date

avec KASTO et séduite par sa solution

flexible, l’entreprise opta pour un magasin

haute performance de produits longs et un

système de distribution de KASTO.

Nous possédons un bel assortiment mais le

chargement des camions prend trop de temps »,

c’est en ces termes qu’Eberhard Frick, associégérant

de la société Friedrich Kicherer GmbH,

résume la situation initiale. Il s’agissait concrètement de

réaliser une installation bien plus rapide que les systèmes

existants à châssis empilables et d’étendre le centre

d’acier déjà en place.

Les professionnels impliqués dans le projet réalisèrent,

dès les premiers calculs, qu’il fallait optimiser non

seulement la capacité de stockage mais aussi le flux de

marchandises. C’est ainsi que fut décidée la construction

d’un deuxième centre d’acier et d’un bâtiment

multifonction comprenant également des bureaux. Pour

obtenir une solution de stockage optimale, Kicherer

consulta deux fournisseurs renommés de magasins

pour produits longs – l’un d’eux était KASTO.

L’histoire de l’entreprise Kicherer remonte à 300 ans.

Autrefois forge à clous dans le centre-ville d’Ellwangen,

l’affaire fut reprise en 1884 par Friedrich Kicherer qui

en fit une quincaillerie et la légua à ses filles Auguste et

Maria. En 1950, Ernst Frick rejoignit l’affaire et prêta main

forte à la direction. 17 ans plus tard, il reprit la totalité de

la « Quincaillerie Friedrich Kicherer » et la transforma en

entreprise de vente en gros. En 1978 ainsi qu’en 1989

Le nouveau magasin en nids d’abeilles installé par

KASTO contient plus de 10 000 cassettes.

et en 1992, ses enfants Eberhard, Hans-Jörg et Gunter

rejoignirent la direction de l’entreprise familiale.

Eberhard Frick se souvient de la devise des trois frères

face à la situation économique qui régnait alors : « Un va

l’emporter ». La nouvelle desserte rejoignant l’autoroute

aiguisait à cette époque la concurrence entre les

négociants en acier.

« Au début, nous avions l’impression que la concurrence

allait gagner » explique l’associé-gérant. Mais grâce

l’extension judicieuse du portefeuille de produits et à

l’optimisation des processus logistiques, l’entreprise

familiale se hissa en tête de file des fournisseurs d’acier,

d’articles de quincaillerie et de construction. Le passé

récent de l’entreprise est jalonné de nouveaux bâtiments,

d’achats de terrains, d’extensions et de modernisations.

En 2014, la direction s’agrandit, accueillant dans ses

rangs les associés Friederike et Daniel Frick qui assurent

la succession de l’entreprise.

Kicherer fait partie aujourd’hui des plus grandes PME

allemandes, spécialisées dans le négoce de l’acier

et emploie plus de 350 personnes. Une logistique et

des techniques de stockage modernes permettent

la manutention de 210 000 tonnes d’acier par an. Six

systèmes automatiques de stockage de KASTO et 44

grues se chargent d’optimiser les processus.

L’expert du stockage a installé le premier de ces systèmes

en 1995 à Ellwangen. Au fil des années de collaboration

30 Septembre 2019 TRAMETAL #204


entre les deux sociétés s’y sont ajoutés des installations

de rayonnage pour tubes, des châssis empilables pour

profilés de construction en acier, équerres et tubes

bouilleurs ainsi qu’un magasin de tôles UNILINE 3.0

comprenant 610 cassettes. Les investissements ont

été, la plupart du temps, motivés par la perspective

d’étendre l’assortiment et de livrer plus rapidement.

« Nos expériences avec les systèmes KASTO sont très

positives », souligne le directeur général.

L’OBJECTIF : UNE EXPÉDITION BIEN PLUS RAPIDE

C’est à nouveau KASTO qui fut chargé du tout dernier

projet : réaliser un magasin pour produits longs avec

station de chargement centralisée. La solution innovante

et flexible proposée séduisit Kicherer. Le négociant en

acier d’Ellwanger fut également conquis par la solidité,

le respect des délais de livraison et les expériences

positives accumulées sur le plan humain et technique

au cours des précédents projets en coopération avec la

société badoise implantée à Achern.

Les autres exigences de Kicherer étaient une exploitation

stable et sûre ainsi que l’intégration parfaite au système

informatique existant étant donné que la société était

passée, dès 1995, à une gestion dématérialisée des

marchandises. Le temps de chargement doit également

nettement baisser, comme l’explique Hans-Jörg Frick :

« À l’heure actuelle, notre camion traverse sept halles.

Si le trajet se passe bien, il met 75 minutes. L’objectif

est de réduire en dessous d’une heure le temps mis. »

CINQ TRANSSTOCKEURS DANS TROIS ALLÉES

La solution de KASTO repose sur un magasin

UNICOMPACT qui, avec une hauteur de 15 mètres

et une longueur de 115 mètres, offre de la place à

10 000 cassettes environ. Chaque cassette peut

accueillir des matériaux d’une longueur maximale de

six mètres et des charges pouvant atteindre 3,4 tonnes.

Les transstockeurs répartis dans les trois allées de

rayonnages permettent un stockage et un déstockage

rapides.

Les personnes impliquées dans le projet de Kicherer (partant de la g.) :

Günther Seibold (équipe chargée du projet), Simon Utz (directeur-adjoint

du service informatique), Hans-Jörg Frick (directeur général), August

Ehrsam (équipe chargée du projet), Eberhard Frick (directeur général),

Maximilian Utz (directeur du service informatique.), Paul Rieger (directeur

des opérations techniques)

Le deuxième transstockeur dans une allée joue le rôle

d’« esclave » et se charge principalement des ordres

d’entreposage et d’échange entre les magasins KASTO

en nids d’abeilles ainsi que des ordres de sciage et des

ordres secondaires de préparation des commandes.

Les distances d’approche réduites du transstockeur

permettent de consacrer le maximum d’espace au

stockage. Les transstockeurs atteignent une vitesse de

180 mètres par minute et fournissent ainsi rapidement

les produits longs aux stations de sortie, selon le principe

du « produit vers l’homme ». Trois scies à ruban du

type KASTOwin F sont connectées directement au

système. KASTO installe deux manipulateurs sur

des rails séparés pour amener automatiquement les

articles préparés pour les commandes, à la place de

chargement. Partant de ces rails, les produits longs sont

transportés sur une installation de convoyage jusqu’à

une des 25 stations de chargement. Une station avec

emballeuse est également présente pour envelopper

dans du film étirable. Le système est conçu pour une

disponibilité extrêmement élevée.

Les services informatiques de Kicherer et KASTO ont

représenté ensemble tous les éléments composant

le nouveau système logistique dans un logiciel

unique. Il s’agit d’une variante mobile du logiciel de

gestion des stocks KASTOlogic. Outre l’entreposage

et la préparation des commandes, l’expédition y est

également connectée, contrôle d’expédition inclus.

« Chaque lot préparé pour la commande est scanné

lors du chargement et marqué automatiquement comme

chargé, dans le logiciel d’ordonnancement », explique

l’expert informatique Maximilian Utz chez Kicherer.

Ainsi, chaque étape que passe l’article dans le magasin

est traçable. Cela simplifie la commande, évite des

erreurs et veille à ce que Kicherer puisse garantir une

grande qualité et rapidité de livraison, même avec un

assortiment croissant. « Pour finir, KASTO nous a livré

la solution la mieux adaptée à nos besoins », souligne

Eberhard Frick. « Je suis sûr que ce magasin offrira

la performance et la qualité élevées auxquelles nous

sommes habitués de la part de KASTO. »

MACHINES

D’après un article de Kasto

Chaque cassette peut accueillir des matériaux d’une longueur

maximale de six mètres et des charges pouvant atteindre 3,4 tonnes.

TRAMETAL #204 Septembre 2019 31


MACHINES

ENLÈVEMENT DE COPEAUX

ET INTÉGRATION NUMÉRIQUE

En plus des machines offrant des techniques

d’enlèvement de copeaux innovantes, la

numérisation jouera un rôle primordial sur

le stand du constructeur allemand Index/

Traub à l’EMO 2019 de Hannover. En effet,

les visiteurs du stand de ce fabricant

découvriront les possibilités réalisables

avec la plateforme Cloud Iindex iXworld,

de l’acquisition des machines et de leur

exploitation jusqu’au service clients à la

maintenance.

ur le stand de plus de 1 100 m², le visiteur

trouvera 17 machines en fonctionnement,

dont en nouveauté mondiale, le tour

multibroches Index MS32-6, ainsi que les

deux centres de tournage Index B500 et Traub

TNA400, des machines complémentaires

polyvalentes, basées sur la même plateforme.

L’Index C200tandem à double broche promettant

une productivité maximale, est équipée d’iXcenter

et illustrera les capacités des centres de production

entièrement automatisés.

Depuis juillet 2019, Index livre ses machines

neuves sur demande avec le kit de base iX4.0

go, qui permet de profiter pendant douze mois

gratuitement de toutes les applications iX4.0.

Cette solution permet, d’ailleurs, d’intégrer aussi

des machines Index plus anciennes, ainsi que

celles des autres fabricants, à l’aide d'un boîtier

IoT-Connector.

Différentes applications contribuent à améliorer

la compétivité, notamment l’AlarmMessenger

qui informe l’opérateur en cas de temps d’arrêt

inopinés, ou le Status Monitor, qui assure la

transparence des causes en traitant les données

MDE et BDE. Pour éviter les temps d’arrêt, les

applications iX4.0 peuvent aussi être utilisées pour

la surveillance.

La plateforme iXworld permet l’intégration digitale de

toutes les machines.

IXWORLD, L’UNIVERS DE L’INTÉGRATION

NUMÉRIQUE

Actuellement, le thème de la digitalisation domine

le monde de l’usinage. Via le site ixworld.com, les

utilisateurs Index et Traub accèdent à toutes les

informations importantes en termes de machines

et de technologies, mais également au portail

iX4.0, à la boutique iXshop et à iXservices. Ils y

trouvent une assistance pour l’ensemble de la

chaîne de process. Le cœur du iXworld est la

plateforme IoT iX4.0, qui intègre les machines

des deux marques dans le monde numérique sous

forme de « jumeaux ».

32 Septembre 2019 TRAMETAL #204


Index présentera à l’EMO en nouveauté mondiale le

tour multibroche MS32-6.

UN POTENTIEL RECONNU

Plus d'un millier de clients utilisent déjà le portail

d’approvisionnement, au total plus de 200 000 fois

par an. Des fonctions de recherche intelligentes

facilitent l’achat des porte-outils, accessoires,

dispositifs de serrage, pièces détachées et

matières premières. Plus de 95 % des articles

proposés sont disponibles en stock, ce qui permet

de garantir la livraison rapide des 130 000 articles

référencés.

Le tour de production C200tandem à double broche.

MACHINES

SUR L’EMO 2019, ANCA LANCE

LA RN34, DERNIÈRE

VERSION DE TOOLROOM

Tour universel B500.

L’offre est complétée en permanence par

l’intégration de places de marché en ligne et de

boutiques de marques, qui proposent des produits

complémentaires haut de gamme. Le portail

permet de gérer toutes les machines, même

celles de fabricants tiers, y compris la gestion des

pannes, des réparations, de la maintenance et de

l’entretien. Un modèle de machine 3D interactif

assiste l’utilisateur lors de l'identification et de la

commande des pièces détachées nécessaires.

L'accès à distance par Smart Devices et

Teleservice est également possible, depuis peu

même sans licence complexe, grâce à un système

prépayé et un smartphone.

D’après un article de Martin Burkhardt

« ToolRoom RN34 vise à être l’élément

clé pour différencier les divers fabricants

de fraises en permettant la conception de

géométries complexes à l'aide du logiciel

et permettant de prolonger la durée de

vie de l'outil, sa productivité, sa taille ainsi

que d’offrir la qualité et la précision de la

pièce usinée », déclare Thomson Mathew,

Chef produit logiciel ANCA.

Rendez-vous sur le stand ANCA,

Hall 6 -J35, pour obtenir une

démonstration du nouveau logiciel.

Lire le QR code

TRAMETAL #204 Septembre 2019 33


MACHINES

CRÉER DE LA VALEUR

DANS L'ACTIVITÉ QUOTIDIENNE

L'innovation est l'une des forces de

SORALUCE, constructeur espagnol actif

dans plusieurs technologies clé de la

machine-outil. L’entreprise montrera

son orientation client en présentant une

gamme de solutions d'usinage complète et

performante lors de l'EMO 2019 à Hanovre.

automatiques et des services haut-de-gamme, ont

été conçus de manière à pouvoir être personnalisés

en fonction des besoins spécifiques de chaque

client. D’ailleurs, la nouvelle gamme de machines,

de services et de solutions témoigne de

l’engagement de l'entreprise à rester proche du

client, car elle le considère comme son meilleur

partenaire.

ompter parmi le leadership technologique

est un élément clé de la stratégie et du

succès de Soraluce. Au cours de cette

EMO, les visiteurs pourront découvrir sur

le stand du fabricant espagnol (hall 13 B38) sa

gamme de produits et de services au complet.

Cette grande variété de fraiseuses, la nouvelle

gamme de machines à portique, des tours

verticaux, des solutions multifonctions, des lignes

Le nouveau centre de fraisage, de tournage et de

rectification de Soraluce.

LA PUISSANCE DE L'INGÉNIERIE D'USINAGE

L'un des points forts sera sans aucun doute le

nouveau centre de fraisage, de tournage et de

rectification qui intègre dans le concept de la

machine de réelles multifonctions et offre un

usinage de précision et performant. La gamme de

fraiseuses à colonne mobile, ainsi que la nouvelle

tête à 5 axes d’une puissance et un couple élevés

compléteront la sélection.

David Gonzalez, directeur des ventes de Soraluce,

nous explique les buts à atteindre par une R&D

efficace et moderne : « Des cadences de production

plus élevées, une plus grande précision, une

meilleure efficacité, des performances accrues,

une plus grande convivialité, une ergonomie,

une sécurité et une rentabilité accrues - tout en

réduisant les temps de cycle, les temps d'arrêt et

la consommation et les émissions... ».

LA MACHINE INTELLIGENTE

Sur la base d'une recherche qualifiée d’exhaustive,

de l'expérience accumulée et des exigences de

ses clients, le constructeur de machines développe

des technologies innovantes qui dépassent

systématiquement les limites existantes en fraisage,

alésage, tournage et rectification. L'entreprise

fait de grands progrès dans la transformation de

solutions intelligentes qui donnent à ses clients

des avantages concurrentiels décisifs.

34 Septembre 2019 TRAMETAL #204


Dans cette optique, Soraluce exposera à l'EMO

également le système DAS+® (élimination du

chatter pendant l'usinage), ainsi que des solutions

d'amortissement intelligentes qui maximisent la

capacité d'arrachage des copeaux pendant l'usinage,

améliorant le temps de fonctionnement des machines

et garantissant une production continue. Le système

VSET, une fixation simplifiée brevetée, est une autre

technologie qui promet un gain de temps allant

jusqu'à 70 %. En ce qui concerne l'efficacité des

processus, la HMI Smart, une interface intelligente

intuitive, ergonomique et facile à utiliser, le fabricant

parle d’ores et déjà d’un produit phare.

Les machines de la gamme PMG sont des fraiseuses du

type Gantry.

Une fraiseuse/perceuse de la gamme Floor-Type.

Le système de calibrage automatique DHC, améliore

la précision des paramètres de compensation

associés à la tête. De son côté, Accura Heads, une

extension de l'ensemble DHC, permet, dans le cas

de processus de haute précision, de compenser les

écarts de positionnement des articulations de la tête

pour une position spécifique.

MACHINES

LA PRÉCISION POUR VOS PIÈCES

La qualité de l’usinage est un pilier fondamental

de Soraluce. C'est grâce à elle que l’entreprise

fabrique des machines capables d'offrir une précision

géométrique supérieure aux standards habituels,

permettant à ses clients de réaliser des pièces

répondant aux plus hautes exigences.

Trois technologies présentées également sur le

stand à l’EMO compléteront, d’ailleurs, les outils pour

augmenter et améliorer l’usinage. Ram Balance est

un système qui améliore la précision géométrique,

rectitude et parallélisme, de la course du coulisseau

aussi bien dans le parcours vertical que transversal.

LA SITUATION DE SORALUCE DANS SON UNIVERS

La marque européenne Soraluce se définit ellemême

par sa grande expérience. Elle en veut pour

preuve, ses plus de 3 000 machines vendues dans

le monde, dont près de la moitié sur le marché

allemand exigeant. Selon les informations obtenues,

85 % des clients ont renouvelé l'achat de machines

et de produits de l’entreprise, ce qu’elle estime une

indication du niveau de satisfaction.

Soraluce fait partie de Danobatgroup, la division

machines-outils de la Corporación Mondragon, l'un

des plus grands groupes d’entreprises d’Europe.

Il dispose d'une vingtaine d'usines de production

de haut niveau en Espagne, en Allemagne, au

Royaume-Uni et aux États-Unis, ainsi que de son

propre centre de R&D dans lequel travaillent 145

ingénieurs. Danobatgroup propose à ses clients l’une

des offres multi-technologiques les plus complètes

et compétitives du marché et investit 8 % de son CA

en R&D.

D’après un article de Martin Burkhardt

Notre mission :

Solutions d‘outils

pour le monde entier.

Salle 5 ∙ Stand E 54

16 au 21 septembre 2019

Haute technologie et souci du détail.

Depuis 1966, KORLOY est synonyme de

technologie d‘usinage de qualité supérieure.

EVERYDAY WE PURSUE ANOTHER ORIGINALITY FOR THE FUTURE.

www.korloyeurope.com TRAMETAL #204 Septembre · info@korloyeurope.fr

2019 35


MACHINES

« UNITED FOR YOUR SUCCESS »

GRINDING SYMPOSIUM 2019

L’échange en point de mire. Plus de

1500 visiteurs venus du monde entier ont

découvert pendant trois jours à Thoune

de nouvelles technologies dans l’usinage

de précision et les tendances actuelles de

la production lors du Grinding Symposium

du groupe UNITED GRINDING à Thoune, en

Suisse. Les clients, experts et entrepreneurs

ont saisi cette opportunité pour des

discussions en tête-à-tête.

Quels avantages offrent les solutions numériques

aux opérateurs de machines de production ?

Comment les interfaces doivent-elles être

conçues pour permettre une utilisation optimale

de la machine ? Et que peut apporter la finition

supplémentaire à la mécanique ?

ompter parmi le leadership technologique

est un élément de solutions témoigne de

l’engagement de l'entreprise à rester

proche du client, car elle le considère

comme son meilleur partenaire.

Un évènement toujours remarquablement organisé

et pertinent vis-à-vis des métiers concernés par

l’offre du groupe.

A gauche la pièce obtenue en conventionnel et à

droite, la même après étude topologique et reconception :

il s’agit de buses d’amenée de liquide de refroidissement

sur les meules.

Ces questions étaient au cœur de ce qu’on

appelle FutureLAB sur le Grinding Symposium.

Les présentations de technologie et les exposés

ainsi que les démonstrations par des entreprises

partenaires et des fournisseurs ont formé les

autres points d’orgue de la conférence qui a été

par le groupe UNITED GRINDING.

M Stephan Nell, PDG du groupe présentait les

résultats et les chiffres clés lors de la conférence du 8

mai. Le chiffre d’affaires est de 700 millions d’euros pour

2500 collaborateurs. 15 millions d’euros d’investissements

sont réalisés annuellement et 20 millions consacrés à

la R&D avec 28 machines en développement. Il y a 6 %

d’apprentis et un effort de formation intense concerne tout

le personnel, d’ailleurs 70 % des postes d’encadrement

sont pourvus par promotion interne.

36 Septembre 2019 TRAMETAL #204


pratiques de la production comme l’expérience

des technologies de redressage innovantes

WireDress® du groupe UNITED GRNDING Group.

Les buses du fond sont en résine imprimée pour des

applications moins contraignantes, celles du milieu en

EPX 82 avec une bonne résistance et au premier plan

un modèle renforcé avec une couche de nickel pour les

usures importantes. L’impression 3D permet une bonne

réactivité et de proposer exactement le matériel adéquat.

Au cours des 13 présentations technologiques

et de la présentation de Customer Care, les

visiteurs ont pu découvrir les dernières machines

et solutions des huit marques du groupe, de la

nouveauté mondiale MFP 30 MÄGERLE pour

l’usinage des ailettes de moteurs d'avion à

la première européenne STUDER S31 pour

l’usinage de pièces particulièrement longues ;

des offres diverses de Customer Care du groupe

à l’usinage des outils ultra-durs au laser sur le

EWAG LASER LINIE ULTRA, qui a été présenté

lors du symposium en collaboration avec un client

dans le cadre d’une solution Webshop.

MACHINES

C’est déjà la quatrième fois depuis 2004 que

le fabricant de machines de précision pour la

rectification, l’érosion, le travail laser et l’usinage

combiné organise ce symposium de la rectification.

Traditionnellement, sont abordés les technologies

de l’usinage du métal ainsi que des thèmes plus

généraux de l’industrie de la fabrication. Pour la

première fois, FutureLAB a participé au Symposium

de 2019. « Nous présentons ces technologies

du futur, pour pouvoir en parler avec nos clients

et en apprendre encore plus sur leurs attentes

et demandes individuelles » explique Christoph

Plüss, responsable en chef des Technologies.

Autre innovation importante, le Wire Dress qui est un

système de dressage de meule par électro érosion.

La S31 est une machine exceptionnelle avec une

résolution de 10 nanomètres sur les axes et capable de

1600 mm dans sa version la plus longue. C’est la version

haute précision de la S33 avec des logiciels comme le

Studer Win, des guidages et une contrepointe modifiés.

Bien entendu les nombreux partenaires présents

en outils meules, abrasifs, huiles de coupe et

matériels de contrôle ou de filtration réunissaient

une offre rarement disponible en un seul lieu avec

de nombreuses innovations.

Voici une partie des espaces d’exposition et de

rencontre, à la fois conviviaux et très professionnels.

DE LA PRODUCTION ET DE LA RECHERCHE

Les 16 exposés du Symposium donnés par des

experts internationaux réputés de la science

et de la pratique couvraient une vaste plage de

contenu. Outre les opportunités et les enjeux dans

le travail collaboratif des hommes et des machines

ou le potentiel de l’intelligence artificielle et de

l'apprentissage automatique dans l’industrie de la

production, il était également question de thèmes

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

TRAMETAL #204 Septembre 2019 37


MACHINES

NOUVEAU SEUIL POUR

LE TRAVAIL DE PRÉCISION EN

CINQ AXES

À l'EMO 2019 à Hanovre, KERN Microtechnik

présentera pour la première fois sa toute

nouvelle KERN Micro-HD. Sur le stand

D76 dans le hall 12, le centre d'usinage

de précision ultime fera ses preuves de

son efficacité, et son chef de projet KERN,

Christian Maier, répondra à toutes les

questions des visiteurs intéressés

u'il s'agisse d'un prototype ou d'une fabrication

en série, les entreprises de fabrication sont

toujours du côté de la sécurité lors de l'achat

d'un centre d'usinage KERN Microtechnik. La

société dont le siège se trouve à Eschenlohe / Bavière

propose toujours des solutions intelligentes dans le

secteur du fraisage hautement productif en cinq axes

simultanés. La KERN Micro s’est révélée être la plateforme

idéale pour les nouveaux développements. Elle

constitue la base de trois modèles différents : la Micro

Pro, la Micro Vario et la Micro-HD.

La Micro-Pro offre une solution fiable et stable pour un

traitement efficace des composants dans un segment de

marché sensible au prix. La Micro Vario se caractérise par

une très haute précision, une fiabilité et de nombreuses

options de configuration. Puis la toute nouvelle

Micro-HD qui représente le dernier développement de

Le nouveau KERN Micro-HD sera présenté pour la

première fois à l'EMO 2019 et sera disponible sur le

marché avec effet immédiat.

Christian Maier, chef de projet du KERN Micro-HD,

et son équipe répondront aux questions des visiteurs de

l’EMO 2019.

la plate-forme, est inégalée à ce jour en matière de

précision extrême à long terme, de qualité de surface

la plus élevée possible et de performances de coupe.

Il s’agit d’un centre d’usinage pour des applications

nécessitant la précision la plus absolue possible.

À l'EMO, la société d'ingénierie de haute précision

présentera sa KERN Micro-HD en combinaison avec

un robot Erowa Compact ERC 80. Sur la base de

plusieurs composants clés, KERN démontrera comment

ces composants petits et délicats ainsi que des pièces

volumineuses peuvent être produits en série de manière

entièrement automatisée et avec une précision jusqu'au

nanomètre. Cela ouvre donc un nouveau champ pour

une production rentable.

Ce n’est pas seulement dans le hall 12 que les visiteurs

de l’EMO pourront découvrir un centre d’usinage KERN

moderne en action. Les professionnels de la CAO /

FAO d'Open Mind utiliseront également la puissance

d'un KERN Micro Vario. Dans le hall 9, stand C04, ils

démontreront comment obtenir des résultats supérieurs

avec des stratégies intelligentes programmées pour des

machines de première qualité.

D’après un article de Kern

38 Septembre 2019 TRAMETAL #204


LES OUTILS DE L'EMO

OUTILS

L’EMO n’était pas un évènement axé sur les outils coupants et ceux -ci ont dû se faire une

place grandissante au fil des éditions. L’EMO de Hanovre est donc aussi un endroit privilégié

pour balayer l’offre des fabricants les plus en vue mais aussi pour découvrir de petites structures

proposant de véritables pépites. Plus de 50% du chiffre d’affaires des grands carburiers

est désormais fait en spécial et en quantités souvent réduites avec des délais serrés. Ils se

retrouvent donc en concurrence avec de petites structures réactives et agiles. En outre les

technologies et logiciels de fabrication permettent des géométries et des qualités toujours

plus élevées en incluant la percée des outils diamant et CBN y compris pour des applications

conventionnelles. Le « jeu » est donc plus ouvert que jamais et les visiteurs auront intérêt à

scruter attentivement les vitrines, y compris les plus modestes…

NOUVELLE GÉOMÉTRIE POUR L’USINAGE DU

TITANE, SURVEILLÉE PAR DES CAPTEURS

HORN et KISTLER combinent leur expertise

pour garantir un tournage efficace

Lors de ses journées technologiques à Tübingen,

Horn présente pour la première fois sa nouvelle

géométrie d’usinage du titane. Cette géométrie

WT conçue spécifiquement pour le titane a été

développée sur la base de simulations approfondies.

Il a immédiatement fait ses preuves pour séparer

les vis à os fabriquées dans ce matériau complexe.

En plus de la fragmentation fiable des copeaux, la

géométrie adaptée assure une coupe douce. Cela

signifie que des vitesses d'avance plus élevées sont

possibles, ce qui accélère les temps d'usinage. De

plus, la durée de vie est augmentée - des tests

ont montré qu’elle peut croître jusqu'à 60 %. Les

plaquettes de type

224 avec la nouvelle

géométrie WT sont

disponibles par

incréments de 2, 2,5

et 3 mm en nuance

IG35. Elles sont

conçues pour les

supports de

type H224.

Kistler est le leader mondial des technologies

de mesure dynamique pour l'enregistrement

de la pression, de la force, du couple et de

l'accélération. Travaillant en étroite collaboration

avec Paul Horn GmbH, le groupe Kistler a mis

au point une solution unique en son genre pour

la surveillance en temps réel des outils utilisés

dans les applications de micro-tournage.

Le système d'outil piézoélectrique (PTS) consiste

en un capteur de force qui est inséré dans

l'outil de tournage et fournit des informations

sur son état lors de l'usinage. Le capteur piézo

extrêmement petit peut mesurer les forces de

coupe les plus infimes avec une résolution

élevée. L’opérateur de la machine est ainsi en

mesure d’identifier immédiatement un défaut du

matériau à couper ou une rupture d’outil, ce qui

minimise les pertes et optimise la qualité.

Le nouveau système est adapté à une utilisation

en tournage, en particulier dans la gamme

micro. Dans de telles applications, d'autres

méthodes de mesure, telles que la surveillance

de la puissance d'entraînement du moteur de la

broche principale, ne sont pas pratiques car elles

ne peuvent pas détecter de légères variations.

Même la mesure des émissions acoustiques

TRAMETAL #204 Septembre 2019 39


OUTILS

ne donnerait pas de résultats

satisfaisants de manière cohérente

lorsque de petites pièces sont

usinées. La surveillance visuelle

doit également être exclue en

raison de l'utilisation de liquide de

refroidissement et des vitesses de

rotation élevées impliquées dans le

processus d'usinage. La nouvelle

solution est compatible avec

certains porte-outils de tournage

standard proposés par Horn. Il ne

nécessite aucun réglage de la part

de la commande et peut être utilisé

sur n'importe quelle machine. Les

capteurs peuvent être remplacés

rapidement et facilement.

L'utilisation du système PTS permet

de réduire les coûts de production

et d'augmenter la capacité de

production.

HORN CÉLÈBRE SON 50E ANNIVERSAIRE AVEC LA

3ÈME GÉNÉRATION

Le fabricant d’outils HORN fête ses 50 ans. Cet

événement a été célébré dans le cadre de ses journées

technologiques du 5 au 7 juin 2019. L’occasion

de découvrir la nouvelle équipe de direction de

l’entreprise. Markus Horn, le fils de Lothar Horn,

représente la troisième génération à la tête de

l’entreprise familiale qu’il dirige avec son père. HORN

France, la filiale dirigée par Pascal et Didier Ortega,

participait à l’événement accompagnée de quelques

clients. « Nous sommes ravis d’avoir pu faire découvrir

les sites de production de Horn à nos 144 clients

français. Leurs nombreux retours très sympathiques

nous ont fait particulièrement plaisir. Ce qui ressort

nettement de leurs témoignages est le fait qu’ils

ont tous été impressionnés par la technicité et les

nouvelles technologies mises en place au niveau de

la production, l’organisation, la propreté des sites de

fabrication, le professionnalisme et les compétences.

A l’unanimité ils ont été séduits par notre école de

formation « La Horn Akademie », au sein de l’usine.

Pour nous, la plus grande récompense sur ces 3 jours

reste les visages de satisfaction de nos clients. »

Des entreprises venues de 70 pays et de tous les

continents produisent à l'aide d'outils fabriqués par

Horn. Elles représentent les secteurs de l'aéronautique

et de l'aérospatiale, de la chimie, de la technologie

médicale, de la fabrication d’outils et de moules

et de l’industrie automobile. L’automobile évoque

aussi le lieu où est né le projet de Paul Horn : cette

entreprise a vu le jour dans un garage. Horn l'avait

loué alors qu'il travaillait encore comme représentant

de l'usine d'outils carbure Hertel. Son fils Lothar

Horn, aujourd'hui directeur général de l'entreprise, se

souvient : « Mon père savait qu'un fabricant en série

comme Hertel pensait en termes de tonnage et ne

pouvait pas, d'un point de vue économique, prendre

en compte les besoins en outils très spécialisés en

petites quantités. » C'est cette lacune que devait

combler l'entreprise de Paul Horn, spécialisée dans

la fabrication d'outils de plongée pour l'usinage de

gorges. Aujourd'hui, Horn fabrique en Allemagne,

sur une surface de 30 000 m² (inclus Horn Hartstoffe

GmbH) à Tübingen, des accessoires et outils de haute

précision pour l'usinage des métaux. L'entreprise

possède aussi d'autres sites de production en

Angleterre, en Italie, en République tchèque et aux

États-Unis. Avec environ 1 000 collaborateurs et un

chiffre d'affaires annuel de plus de 197 millions d'euros

en 2018, Horn est le plus grand employeur industriel

de Tübingen. Plus de 1 500 personnes travaillent au

sein du groupe Horn dans le monde.

LES COMPÉTENCES FONDAMENTALES DE HORN REPOSENT SUR

4 PILIERS.

Outre 25 000 outils standard, l'entreprise familiale

a jusqu'à ce jour fourni plus de 150 000 solutions

spéciales à ses clients du monde entier. Il s'agit d'outils

de précision adaptés à des problématiques d'usinage

exigeantes. Les compétences fondamentales de

l'entreprise reposent sur quatre piliers : un service

interne de recherche et développement, sa propre

technologie de revêtement, sa fabrication de carbure

et ses technologies de production uniques. Avant

l’invention de la plaquette 312 de Horn, les fabricants

avaient recours à des lames à rainurer individuelles

pour usiner les gorges, qui nécessitaient une

rectification fréquente et entraînaient par conséquent

d’importants investissements logistiques et financiers.

Horn mit au point l'idée de la plaquette de plongée à

trois arêtes de coupe : chaque plaquette pouvait être

utilisée trois fois. Avec un jeu complet de ces outils

interchangeables, une machine pouvait fonctionner

en continu une ou deux semaines. Il n'était plus

nécessaire de rectifier les lames, et cela a simplifié

les besoins en termes stockage et de gestion. Cela

a aussi rendu le produit Horn plus efficace que les

outils précédents.

LA PLAQUETTE 312 A RADICALEMENT CHANGÉ L’USINAGE DE

GORGES

L'innovation de la plaquette 312 de Horn a été une

révélation qui a radicalement changé l'usinage de

gorges. Elle a également ouvert la voie à ce qui

distingue Horn aujourd'hui : identifier les besoins

du marché et faire avancer la technologie pour

concevoir des solutions adaptées. Grâce à ses

produits innovants, Horn a rapidement attiré une

clientèle plus large et a étoffé son portefeuille de

produits pas à pas. La plaquette à trois arêtes

de coupe de 1972 a inspiré d'autres produits

et innovations. De nombreux outils de fraisage

circulaire et d'usinage de gorges sont nés de cette

idée. L’un des tout premiers brevets déposés par la

société Paul Horn était un « élément de coupe pour

outil de coupe sur tour », présentant déjà la forme

typique à trois arêtes de coupe.

40 Septembre 2019 TRAMETAL #204


LA NOUVELLE ÉQUIPE DE DIRECTION DE HORN

Paul Horn GmbH incarne la précision, la durabilité

et l’avenir. Autant pour ses outils de précision que

pour l’entreprise elle-même. Lothar Horn a enclenché

deux étapes importantes dans cette direction en

2018 : jusqu’alors seul directeur général de Paul Horn

GmbH, il a appelé à ses côtés son fils Markus Horn en

mars 2018, suivi par Matthias Rommel en novembre

2018. Depuis, les trois directeurs généraux mènent

l'entreprise de concert.

Markus Horn était déjà directeur des technologies de

l'information et membre de la direction de Paul Horn

GmbH depuis 2017. Avant d’entrer chez Horn, il avait

travaillé en tant que consultant informatique et dans

la distribution internationale de logiciels complexes à

multiples variantes, notamment des logiciels de gestion

des relations clients et des intergiciels. En outre, il

maîtrise parfaitement le sujet de la numérisation. « L'un

de nos principaux objectifs est de réaliser un modèle

numérique de toute la chaîne de processus, du client

à la production et de nouveau jusqu'au client. Nous

procédons projet par projet et assemblons ainsi pièce

par pièce le puzzle de notre usine numérique. » Outre

les technologies de l'information, il est également

responsable des ventes et de l’administration. Dans

ces domaines, les deux membres de la famille Horn

travaillent en étroite collaboration. La deuxième étape

importante fut l’embauche de Matthias Rommel qui

a pris ses nouvelles fonctions de directeur technique

au sein de la société Paul Horn GmbH en novembre

2018. Matthias Rommel est responsable des secteurs

de la production et de la technique. « Horn est

une entreprise qui sort du lot dans l’industrie de

l’outillage. Une diversité et une qualité de produits

exceptionnelles, une croissance exemplaire et une

culture d’entreprise hors du commun caractérisent

l’entreprise. Je suis ravi de faire désormais partie

intégrante d’un tout unique », déclare M. Rommel.

En tant que directeur, il a déjà été responsable de

plusieurs secteurs d’activité d’entreprises renommés,

notamment dans l’industrie de l’outillage de précision.

« En accueillant Matthias Rommel, nous avons

intégré à notre entreprise un dirigeant d’exception.

La répartition des responsabilités de gestion sur

trois personnes renforce la durabilité et la base des

connaissances au sein de Horn », déclare Lothar

Horn. Il voit l’avenir de l’entreprise dans la prochaine

génération. C’est important pour lui de savoir que la

société reste dans le giron familial. « Je suis convaincu

que la réussite de Paul Horn GmbH continuera sous

la direction de mon fils Markus et de notre directeur

technique Matthias Rommel avec les mêmes valeurs

fondamentales, mais avec de nouveaux élans. »

Les trois directeurs sont du même avis : la trajectoire

adoptée d’un commun accord renforce le rythme de

croissance futur de l’entreprise.

DES PLAQUETTES À RAYONS À GÉOMÉTRIE

LÉGÈRE ÉTENDENT LE CHAMP D'APPLICATION

DE COROMILL 331

AVANTAGES CERTAINS POUR LES FABRICANTS DES SECTEURS DE

L'AUTOMOBILE, DE L'AÉRONAUTIQUE ET DU PÉTROLE ET DU GAZ

Les nouvelles géométries de coupe

élargissent le champ d'application de la

fraise polyvalente CoroMill® 331 de

Sandvik Coromant. L'offre s'enrichit

de nouvelles géométries de coupe

légère rectifiées en périphérie

pour les plaquettes à rayon ; elles

sont destinées aux secteurs de

l'aéronautique et de l'automobile.

La géométrie -M30 pour CoroMill 331 est

conçue pour optimiser le fraisage de gorges

dans les pièces en acier et en fonte pour

l'automobile. Disponible avec des plaquettes

de taille 11 proposées en rayons de 1,5 à 3 mm

OUTILS

Tribo-polymères : aussi bien imprimés qu'injectés

Filaments 3D pour l'impression de pièces en polymères

Les tribo-filaments en iglidur ® sont les seuls matériaux 3D spécialement conçus pour les applications

dynamiques. L'usure comparée aux autres matériaux pour l'impression 3D est jusqu'à 50 x plus faible.

Des nouveaux tests avec l'iglidur ® J260-PF montrent que des pièces imprimées sont aussi résistantes à

l'usure que des pièces injectées ou usinées avec la même matière. Livrable sous forme de filaments ou

de pièces imprimées : igus.fr/impression3D

igus ® SARL Tél. 01.49.84.04.04 info@igus.fr

Les plastiques pour la vie

FR-1089-Tribo-filament 3D 175x85.indd 1 09.04.18 15:26

TRAMETAL #204 Septembre 2019 41


OUTILS

(0.059 à 0.118 pouce), elle se définit par une action

de coupe légère. C'est une géométrie tenace qui

permet d'améliorer la sécurité des process en cas de

montage faible ou de grande longueur de porte-àfaux

en apportant plus de fiabilité et de compétitivité.

Elle est proposée dans les nuances de coupe GC1130,

GC1020 et GC3040, ainsi que dans la dernière nuance

de fraisage des aciers GC4330. -L50 est la deuxième

géométrie lancée pour CoroMill 331. Elle s'adresse

au secteur aéronautique ainsi qu'à celui du pétrole

et du gaz. Elle est proposée avec des plaquettes à

rayon de 3 à 6,3 mm (0.118 à 0.248 pouce) de taille 11 ;

tenace et vive, elle se caractérise aussi par une action

de coupe légère adaptée aux matières telles que les

aciers inoxydables, les superalliages à base de nickel

et le titane. -L50 est à utiliser dans des conditions

d'usinage favorables et dans les applications lourdes.

Elle est disponible dans les nuances de coupe

GC1040, GC2040 et S30T.

« Le fraisage de gorges est une

application très courante avec les

fraises à plaquettes indexables et

les nouvelles géométries sont

spécifiquement conçues pour

améliorer la sécurité des

process ainsi que la qualité

et le coût », indique

Jenny Häll Jansson,

responsable produits

pour le fraisage chez

Sandvik Coromant.

On note aussi qu'aux côtés

des géométries -M30 et -L50, des plaquettes

de taille 8, 11 et 14 sont proposées avec un rayon de

4 mm (0.157 pouce) en standard dans la géométrie

-WM. Elles aussi conçues pour booster le fraisage

dans l'automobile, elles sont disponibles dans les

nuances GC1130, GC1020, GC3040 et GC4330.

Le concept de fraise CoroMill 331 est polyvalent.

Outre les gorges, il permet d'usiner avec précision

et flexibilité des surfaces et des épaulements, et

d'effectuer des opérations de surfaçage-dressage

dans de nombreux secteurs industriels. Le choix

étendu couvre de nombreux diamètres, largeurs,

géométries de plaquettes, rayons d'angle et nuances.

« façonnons l'avenir ensemble », les innovations

en matière d'usinage numérique et d'industrie 4.0

seront à l'honneur sur le stand de 528 m² (stand

B06) dans le Hall 5.

Les derniers outils de coupe et les innovations les

plus récentes en matière d'outillage tiendront aussi

une place de choix. Parmi les produits récemment

sortis des laboratoires de développement, on

notera une solution révolutionnaire, d'utilisation

facile, pour un perçage efficace et fiable. Cette

percée technologique offre des performances

jusqu'alors inégalées à un faible coût et permet

d'usiner des trous d'un diamètre constant avec

un bruit nettement inférieur à celui des produits

existants. Ce foret sera lancé officiellement à

l'EMO ; les visiteurs seront parmi les premiers à en

découvrir toutes les subtilités.

La fraise CoroMill® 390 Lightweight de nouvelle

génération, produite par fabrication additive, n'est

pas moins innovante. Utilisée en combinaison avec

un adaptateur Silent Tools, ce concept d'outil

allégé permet de réduire les vibrations dans les

applications de fraisage avec de grandes longueurs

de porte-à-faux, ce qui favorise la stabilité et la

productivité.

Au-delà de l'offre d'outillage exposée à l'EMO,

les solutions numériques de Sandvik Coromant

permettent d'interconnecter la conception, la

planification et l'usinage, et d'effectuer une analyse

efficace des process et de les améliorer. Les

solutions numériques CoroPlus® offrent différentes

façons d'intégrer l'intelligence digitale dans la

production des ateliers d'usinage afin d'optimiser

les process et de faciliter la prise de décisions

en vue de l'amélioration sur la base de faits. Le

La fraise allégée CoroMill® 390 Lightweight de nouvelle

génération réduit les vibrations avec les grandes longueurs

de porte-à-faux,

SANDVIK COROMANT À L'EMO 2019 : À LA TÊTE DE

L'INNOVATION ET DU NUMÉRIQUE DANS L'INDUS-

TRIE MANUFACTURIÈRE

AVEC DES PRODUITS UNIQUES ET DE NOUVELLES SOLUTIONS

NUMÉRIQUES, LE LEADER MONDIAL DE L'OUTIL DE COUPE ET

DU SAVOIR-FAIRE DANS L'INDUSTRIE TRANSFORMATRICE DES

MÉTAUX MONTRERA AUX VISITEURS COMMENT OPTIMISER LEUR

PROCESS À L'EMO 2019.

SANDVIK COROMANT présentera à l'EMO de

nouvelles solutions numériques pour les process

d'usinage et pour des productions connectées

efficaces. En accord avec le mantra de la société

42 Septembre 2019 TRAMETAL #204


porte-outil rotatif Coromant Capto® DTH Plus, par

exemple, permet une maintenance prévisionnelle. Il

sera exposé sur le stand.

Le logiciel CoroPlus® ToolPath pour PrimeTurning

sera une attraction phare sur le stand ; il s'agit

d'un concept de tournage multidirectionnel

exclusif développé par Sandvik Coromant. Le

logiciel CoroPlus® ToolPath est conçu pour une

utilisation avec la technologie PrimeTurning qui

permet d'accélérer les opérations d'usinage et la

planification des process. Dans sa dernière version,

il permet d'importer des modèles CAO et de créer

des simulations 3D avec détection des collisions.

les guider. Il sera aussi possible de prendre rendezvous

avec un expert en utilisant un formulaire qui

sera disponible sur le site Internet de Sandvik

Coromant dès la mi-juin. Par ailleurs, une équipe

de service internationale de 18 membres apportera

son aide aux exposants avant et pendant l'EMO

pour tous les aspects relatifs aux équipements

et aux machines. L'équipe sera à disposition au

pavillon P 35 une semaine avant le début du salon.

Pour développer le meilleur support possible

en vue des investissements avec ses clients,

Sandvik Coromant adopte une approche intégrée

des process de production en collaborant avec

différents fabricants de machines-outils. Les

visiteurs du salon pourront donc aussi voir des

solutions Sandvik Coromant sur les stands de

fabricants de machines.

OUTILS

Un des produits phares à l'EMO 2019 : Nouvelle version

du logiciel CoroPlus® ToolPath pour PrimeTurning.

Dans le cadre de cette approche holistique, Sandvik

Coromant présentera aussi une nouvelle solution

qui permet aux outils équipés de capteurs, comme,

par exemple, la solution Silent Tools Plus, d'envoyer

des données directement aux machines. Grâce à

cela, les process d'usinage peuvent être surveillés

et contrôlés en temps réel.

L'offre CoroPlus® comprend aussi CoroPlus®

ToolGuide que les visiteurs pourront tester

eux-mêmes. Il s'agit d'une solution complète de

recherche d'outillage et de conditions de coupe

sur la base des paramètres des applications, par

exemple la matière usinée et le type d'opération.

Dans sa dernière version, ce système intègre aussi

les outils et les conditions de coupe pour l'alésage.

Le dernier ajout aux applications est Tool Wear

Analyzer. Il s'agit d'un utilitaire d'identification des

schémas d'usure des outils que l'on peut utiliser

en cas d'usure anormale d'un outil en prenant

une photo de celui-ci avec un smartphone et en

la comparant aux images d'usure d'une base de

données. L'application permet aussi de mesurer

l'usure et de l'enregistrer ou de la partager avec

un collègue. Pour un fonctionnement optimal

de l'application il est conseillé d'adjoindre un

microscope au smartphone utilisé.

Les visiteurs du stand pourront s'entretenir avec 50

spécialistes de la société venus du monde entier.

Pour identifier le bon expert, ils pourront utiliser des

écrans tactiles mis à disposition sur le stand pour

LACH DIAMANT PRÉSENTE À L’EMO SON PCD

DIAMOND DRILL

Parfait pour le carbure vert et la céramique verte.

Développées par le fabricant d'outils diamantés

de Hanau, les forets en diamant PCD hélicoïdaux

largement éprouvés, répondent aux exigences les

plus élevées pour ces usinages un peu particuliers.

• Pour une qualité de sortie de trou parfaite

• Durée de vie d’outils supérieure par rapport aux

outils carbure revêtus

• Re-affutable à partir de 2,5 mm de diamètre

En outre, LACH DIAMANT fournit une grande

sélection de forets PCD hélicoïdaux jusqu’à 12 mm

de diamètre pour l'usinage fin des composants

composites et de graphite (CFRP et GRP).

Hall 4, stand D40.

USINAGE À HAUTE PRODUCTIVITÉ DE L'ALUMINIUM

La tendance dans le fraisage est vers le monobloc

PCD ... LACH DIAMANT, en Allemagne, est bien

préparé pour ce sujet. LACH DIAMANT est le

seul fabricant avec 40 ans de savoir-faire dans

la production d'outils en monobloc PCD pour la

production en série.

TRAMETAL #204 Septembre 2019 43


OUTILS

Faire le choix d’outils

à plaquettes fixes

permet de se passer de

préréglages fastidieux

et assure une sécurité

et stabilité de l’outil en

cours de travail sous

charge élevée

Les outils Monoblock,

par exemple

« dia-compact » de

LACH DIAMANT, sont

livrés sous forme de

« plug and play » et sont

immédiatement prêts

à l'emploi. La gamme

d'outils PCD monobloc

de LACH DIAMANT

à EMO disposera de

fraises PCD de 16 à

250 mm de diamètre.

Des outils monoblocs

traditionnellement

éprouvés comme le « dia-compact » sont

recommandés pour l'usinage des aluminiums

HCS/HPC. En plus du programme de travail de

l'aluminium, des informations sur l'usinage réussi

et économique des matériaux composites sont

disponibles.

La WJX usine en toute stabilité et évite les vibrations,

même en cas de profondeur de passe élevée et

en usinage interrompu. Cet avantage est dû aux

faibles efforts générés à l’entrée en coupe de l’arête.

Les plaquettes réversibles à dépouille de forme

complexe offrent une acuité et une robustesse

augmentées, avec un excellent côté économique.

La géométrie de coupe exceptionnelle génère des

copeaux courts et contribue à éviter le bourrage

pour améliorer davantage la fiabilité

Pour résister aux charges à forte avance à la dent,

la plaquette est plus épaisse qu’une plaquette

conventionnelle et fournit la résistance nécessaire

pour éviter tout écaillage brutal. De plus, l’arête de

coupe droite permet un usinage à grande avance

même à forte profondeur de passe. Le logement

de plaquette en queue d’aronde empêche la

plaquette de basculer, ce qui permet de ne pas

utiliser de bride et donc d’améliorer l’évacuation

des copeaux. De plus, cette géométrie améliore

la reprise des efforts de coupe. Le plat de planage

assure un état de surface suffisant pour un usinage

d’ébauche. Globalement, la géométrie innovante

des plaquettes permet de réunir la performance et

la polyvalence d’une plaquette positive ainsi que la

robustesse et l’aspect économique d’une plaquette

négative.

WJX FRAISE GRANDE AVANCE À PLAQUETTES

RÉVERSIBLES

MITSUBISHI MATERIALS complète sa gamme

de fraises à plaquettes avec une nouvelle fraise à

grande avance. Les fraises WJX ont été conçues

pour être multifonctionnelles, permettre des débits

de copeaux élevés et être fiables dans toutes

les applications. La capacité d’avance élevée de

cette nouvelle fraise en fait l’outil d’ébauche idéal,

assurant les grands débits de copeaux recherchés

aujourd’hui.

NUANCES ET DIMENSIONS

Grâce à sa dernière génération de revêtements,

Mitsubishi Materials propose cinq nuances de

plaquettes afin de couvrir une gamme étendue de

matières. Ce choix de nuances permet d’usiner avec

une haute efficacité les aciers, l’inox, la fonte, les

alliages réfractaires, le titane et les aciers trempés.

Les corps de fraises sont disponibles en version à

alésage dans des diamètres de 63, 80, 100, 125 et

160 mm, ainsi qu’en 42 mm en queue cylindrique.

Mitsubishi Materials proposera aussi d’autres

nouveautés 2019 sur son stand, comme par

exemple les extensions de la fraise VFR pour

l’usinage des aciers traités, - les fraises disques

à plaquettes tangentielles réversibles DCV, - le

foret MFE à fond plat disponible du Ø0.75 au Ø20.

Citons également les forets DSA pour le travail des

réfractaires, les forets MCR revêtus diamant pour le

perçage des composites, notamment pour préparer

les rivetages.

44 Septembre 2019 TRAMETAL #204


Enfin, très attendue la VQT6UR - nouvelle fraise

tonneau pour le titane La série VQ, famille de

fraises haut-de-gamme de Mitsubishi Materials

vient encore de s’agrandir et inclut désormais une

tonneau 6 dents à bout hémisphérique. Ce nouveau

type a été spécialement conçu pour un usinage de

finition à fort rendement d’aubes de turbines en

titane et pour le fraisage d’autres matériaux tenaces

comme les aciers inoxydables

LA NOUVELLE NUANCE DE FILETAGE TTP2050 DE

SECO EXCELLE DANS LES APPLICATIONS DIFFICILES

Le revêtement et la géométrie d'outil de dernière

génération de la nouvelle nuance de plaquettes

de filetage TTP2050 de Seco Tools assurent une

performance efficace, fiable et stable en plus

d'un contrôle des copeaux efficace qui permet

d’empêcher les copeaux de filetage d'endommager

des pièces en phase critique et finale de production.

les porte-outils X4 (rainurage et tronçonnage) et

150.10 (tronçonnage) qui disposent de l’arrosage

intégré (suppression des raccords et tuyaux) pour

limiter les interférences et vous permettent d'activer

ou de désactiver l’arrosage sous la plaquette selon

les exigences de l'application.

Jetstream Tooling® apporte une stabilité et une

fiabilité opérationnelle ainsi qu'une amélioration de

l’état de surface. La technologie apporte également

une bonne flexibilité d'application et une efficacité

de production grâce à l'approvisionnement en

fluide de refroidissement sans flexibles, raccords

et pièces de rechange externes pouvant diminuer

la productivité et augmenter les coûts.

OUTILS

Le revêtement PVD nano-stratifié de la nuance

TTP2050, conçu à partir d'une alternance de

couches de nitrure de titane d'aluminium (TiAlN)

et de nitrure de silicium-titane (TiSiN), présente une

extrême résistance à l'usure, indispensable pour

usiner la fonte, l'acier pour outils, l'acier inoxydable

et autres aciers difficiles. Cette chimie surpasse

les capacités des revêtements multi-usages

souvent utilisés lors d'opérations de filetage. La

géométrie d'outil de la nuance TTP2050 assure

des performances fiables pour une meilleure

productivité dans ces matériaux.

La nuance de filetage TTP2050 est disponible en

44 profils différents avec géométrie -A, en versions

11 mm et 16 mm (0.433" et 0.650"). La nouvelle

nuance est disponible à la fois en filetage interne

et externe pour tous les profils de filetage courants

et standards.

LES PORTE-OUTILS FOCALISENT LE LIQUIDE DE

REFROIDISSEMENT ET ÉLIMINENT LES INTERFÉ-

RENCES LORS DES OPÉRATIONS DE TOURNAGE

Les éléments (tuyaux, raccords ...) qui créent des

interférences lors des opérations de tournage, de

gorge et de tronçonnage ne sont plus d’actualité

grâce aux nouveautés apportées au système JETI

(Jetstream Integrated) de SECO TOOLS. La gamme

de MDT (tournage multidirectionnel) s'élargit avec

Les porte-outils à attachement carré MDT, X4 et

150.10 sont disponibles en tailles 20 mm x 20 mm

(0.787" x 0.787") et 25 mm x 25 mm (0.984" x 0.984").

Les porte-outils MDT conviennent aux tailles de

plaquettes de 2, 3, 4, 5, 6 et 8 mm (0.0787", 0.118",

0.157", 0.197", 0.236" et 0.315"). Les porte-outils

105.10 sont adaptés aux lames de taille 15.

Pour optimiser l'usinage, le contrôle des copeaux et

la fiabilité des process, Jetstream Tooling® focalise

le liquide de refroidissement à haute pression

directement dans la zone de coupe, via les canaux

internes du porte-outil. Contrairement aux autres

porte-outils, Jetstream Tooling® Duo propose

des arrivées de refroidissement supérieures et

inférieures avec la possibilité d'activer ou de

désactiver le canal inférieur selon le besoin.

Grâce aux arrivées d’arrosage situées sur le côté

et à l'arrière de ces porte-outils, ces derniers

fonctionnent également sur des machines avec des

systèmes d’arrosage conventionnels.

Z-PRO : LE FILETAGE DE NIVEAU PRO

L’ENTREPRISE JAPONAISE YAMAWA PRÉSENTE AU SALON EMO LA

NOUVELLE LIGNE DE TARAUDS Z-PRO, L’ÉVOLUTION DU FILETAGE

À TRÈS HAUTES PERFORMANCES.

Avec l'introduction des tarauds VUSP et VUPO,

Yamawa présente la première famille de tarauds

de la nouvelle ligne Z-PRO, qui bénéficie de toute

l'expérience et de tout le savoir-faire acquis au fil

des années, pour fournir aux clients un produit

au top de l’innovation et des solutions techniques

adaptées.

TRAMETAL #204 Septembre 2019 45


OUTILS

Les tarauds VUSP (tarauds hélicoïdaux pour

trous borgnes) et VUPO (tarauds à entrée gun

pour trous débouchants) ont été conçus pour

garantir les plus hautes performances, que ce

soit pour la production en petites ou grandes

séries, sans compromettre le rendement, la

fiabilité ou la qualité.

qualitatif que sur un plan quantitatif. Yamawa a

en effet une capacité de production de 1 600 000

outils par mois sur ses 4 sites au Japon et chaque

taraud subit un triple contrôle de la qualité avant

sa sortie d’usine.

Tous les nouveaux produits Yamawa seront

présentés au Salon EMO de Hanovre, Hall 5,

Stand B34..

ISCAR À L’EMO

Iscar vient de renouveler sa gamme de fond en

comble et s’attache donc à compléter ses gammes

et à faire découvrir au marché les nombreuses

nouveautés de 2018. Le stand sera donc riche de

solutions innovantes, ce qui n’empêche pas 2019

d’apporter son lot de nouveaux produits.

« Le contexte actuel de production contraint nos

clients à rechercher la flexibilité maximale pour

pouvoir répondre aux différentes demandes dans

les délais les plus courts tout en offrant la plus

haute qualité - a indiqué Alessandro Sorgato,

Administrateur délégué Yamawa Europe. Avec

les nouveaux tarauds VUSP et VUPO de la

ligne Z-PRO, conçus pour pouvoir être utilisés

sur les centres d'usinage multifonctions les

plus modernes, nous permettons à nos clients

d'obtenir les plus hautes performances sur tout

type de matériaux (acier, acier au carbone, aciers

alliés, aciers inoxydables et l'aluminium) que ce

soit pour des usinages avec huile entière ou au

soluble ».

Les tarauds VUSP et VUPO ont été conçus pour

obtenir un filetage continu et constant, ainsi

qu'un allongement conséquent de la durée de vie

à travers une maîtrise exceptionnelle du copeau.

Ces outils sont réalisés à l'aide d'un acier spécial

fritté, produit sur la base des spécifications de

Yamawa, qui permet d’optimiser la résistance à

l'usure ; ils présentent par ailleurs d'importantes

innovations dans la conception des gorges pour

permettre un contrôle du copeau exceptionnel.

La ligne Z-PRO renforce considérablement une

gamme de tarauds et d'outils de filetage déjà

leader au niveau mondial, aussi bien sur un plan

Iscar développe ses solutions en fabrication

additive métallique pour ses outils et ses

porte-outils.

C’est surtout dans le domaine des outils devant

comporter des canaux d’arrosage complexes

ou à haute pression que l’AM a apporté des

solutions novatrices en réduisant fortement les

délais et en permettant des formes audacieuses

adaptées à l’évacuation des copeaux. Il est aussi

possible de diminuer fortement les allers retours

en R&D pour développer de nouveaux outils. Il y a

encore des reprises en usinage à prévoir à cause

de la faible précision obtenue ou de rugosités

inacceptables, surtout dans les alésages. De

nombreux test sont aussi menés pour évaluer le

comportement en fatigue de ces outils soumis à

de fortes contraintes en rotation.

par Dominique Dubois

d.dubois.trametal@gmail.com

46 Septembre 2019 TRAMETAL #204


SALON INDUSTRIES

THE PLACE

TO BE

DU FUTUR

Mulhouse 19 > 20

novembre 2019 • Plus de 250

exposants

Inscription obligatoire

Informations

www.industriesdufutur.eu

• Rendez-vous

B to B

• 5 conférences

plénières en

anglais

• Présence de

syndicats et

communautés

professionnels

• Parcours sur

l’énergie et

l’intelligence

artificielle

• 50 start-ups

• Accueil

personnalisé

• Déjeuner

convivial et

gratuit partagé

entre exposants

et visiteurs

Parc Expo Mulhouse / dedikace.fr - Photos : Shutterstock


LUBRIFIANTS

LES TENDANCES DE L'EMO

USINAGE À SEC ET/OU MQL

par Dag Heidecker, daxTR - Technik + Redaktion,

Wermelskirchen

Les responsables de la production du secteur de

la fabrication doivent souvent se poser la question

suivante : devons-nous continuer à utiliser

des lubrifiants pour usinage conventionnel et

des agents de refroidissement, ou bien l'usinage

à sec ou la lubrification par quantité minimale

représentent-ils des alternatives viables ?

Plusieurs facteurs influencent cette décision.

Dans la première partie de cette série d'articles

techniques en deux parties publiées dans la perspective

de l'EMO 2019, des experts en systèmes

de lubrification et des scientifiques donnent

leur avis. Les fabricants d’outils et de machines

éclairent le sujet dans la deuxième partie.

Des températures très élevées sont générées

dans la zone de coupe lors de l'usinage. Les lubrifiants

de refroidissement réduisent les frottements,

assurent le refroidissement (mais peuvent également

causer des chocs thermiques destructeurs)

et facilitent l'élimination des copeaux. Au début

du millénaire, certains experts avaient prédit que

l'usinage à sec constituerait une avancée décisive

en tant que procédé de substitution. Il est maintenant

temps d'évaluer la position actuelle. Dans

quels domaines ce processus ou une quantité

minimale de lubrification (en tant qu’usinage quasi

sec) ont-ils été établis et dans quelle mesure ?

Dans ce rapport technique en deux parties, les

fabricants de systèmes de lubrification, les fournisseurs

de machines et d’outils et les scientifiques

fournissent une évaluation complète sous

différents angles et identifient les avantages et les

inconvénients des technologies respectives.

PERTINENCE PARTICULIÈRE POUR L'USINAGE EN SÉRIE

« Le principal domaine d'application de la lubrification

en quantité minimale réside dans l'usinage

de pièces prototypes telles que celles utilisées

dans la production en série à grande échelle dans

l'industrie automobile, en particulier de groupes

motopropulseurs. Les pièces vont de la culasse

au bloc moteur, en passant par le vilebrequin ou

l'arbre à cames, bielle, boîte de vitesses et porteroue,

etc. », explique Jürgen Keppler au service

technique des ventes de bielomatik Leuze GmbH

+ Co. KG à Neuffen. La société d’ingénierie basée

dans le Bade-Wurtemberg est un spécialiste

reconnu du développement et de la fabrication

de systèmes MQL de haute qualité. « D'autres

applications industrielles incluent l'usinage de

composants cubiques et de pièces de fonderie

tels que raccords, corps de pompes ou vannes.

C'est également un grand avantage pour l'industrie

aéronautique si des composants complexes

ne sont pas inondés d'émulsion. »

L’expert estime que le MQL est utilisé pour l’usinage

d’environ 15% des nouveaux composants

de grandes séries et de 70% pour le forage de

trous profonds dans le vilebrequin, par exemple.

48 Septembre 2019 TRAMETAL #204


« MQL continuera à se développer dans les

autres domaines d'application que je viens de

mentionner », a déclaré Keppler, convaincu. « La

reprise de l'usinage MQL prévue il y a environ

20 ans s'est principalement produite dans le

secteur automobile. Les avantages de MQL pourraient

ainsi être pleinement exploités dans l'usinage

de pièces moulées et forgées. Les quantités

importantes impliquées ont également permis aux

travaux de R & D correspondants Les nouvelles

applications vont également découler des changements

à venir dans la mobilité électronique et

la fabrication additive. Le grand avantage de MQL

réside dans les économies de coûts à réaliser

sur des ressources telles que le pétrole, l’eau et

l’énergie. »

D'autres avantages sont des pièces sèches, pas

de transfert d'émulsion et de contamination dans

les baies de production, et prévention des risques

sanitaires associés. « Le développement constant

des matériaux et des applications impose de

nouvelles exigences aux processus d'usinage

et donc aux systèmes MQL. Cela débouchera

certainement sur des solutions intéressantes », a

déclaré Keppler.

numérisation - par exemple, grâce au contrôle en

cours de processus par le capteur de variables

pertinentes - permettra à l'avenir de réaliser de

plus en plus d'usinages à sec ou MQL dans des

conditions pratiques éprouvantes. »

EN RÉSUMÉ

Il est trop tôt pour parler de processus d'usinage

conventionnels remplacés de manière globale

par un usinage à sec ou une lubrification à la

quantité minimale, car l'usinage par voie humide

(impliquant de plus grandes quantités de lubrifiant

réfrigérant) représente encore environ 85 %

des usinages. Néanmoins, les procédés à sec

conquièrent de plus en plus de domaines, à la

fois dans le secteur de l'usinage en général et

surtout dans des domaines spéciaux. Dans la

deuxième partie de l'article, les fabricants d'outils

et de machines abordent de manière pratique les

différentes technologies de production et recommandent

d'adopter une approche globale. Les

visiteurs professionnels de l'EMO 2019 trouveront

de nombreuses informations et une assistance qui

les aideront à trouver la technologie adaptée à

leurs propres applications.

LUBRIFIANTS

QUE DISENT LES SCIENTIFIQUES ?

« Grâce aux matériaux de coupe modernes,

l'usinage à sec a été introduit dans presque tous

les domaines de la production. La pression croissante

sur les coûts, mais aussi la consommation

d'énergie et les aspects écologiques conduisent à

une renaissance de ces technologies », déclare le

Dr Ivan Iovkov, responsable de la technologie de

coupe à l’Institut de technologie d’usinage ISF de

l’Université technique de Dortmund. « L'usinage

à sec n'est pas seulement utilisé dans le fraisage

ou le tournage conventionnel. Des efforts sont

également déployés pour minimiser ou éviter

complètement l'utilisation de lubrifiants pour

agents de refroidissement dans des processus

complexes tels que le forage en profondeur et le

taillage d'engrenages. »

Cependant, les processus de coupe et la technologie

doivent encore être adaptés à certains

égards. L'usinage à sec a tendance à être plus

courant dans les grandes entreprises qui traitent

de plus grandes quantités que dans les petites

entreprises spécialisées dans divers types de

composants complexes et de haute précision.

« Je pense qu'il y aura à la fois des usinages secs

et humides », prédit-il. « Nous devons avoir une

vision holistique de la production pour décider si

l'usinage à sec a un sens ou s'il impliquera des

coûts d'adaptation de processus disproportionnés.

Le développement continu de la technologie des

dispositifs et des revêtements MQL, la précision

croissante du parc de machines, mais aussi la

HUILES DE TREMPE THERMA

UNE TECHNOLOGIE RESPONSABLE

Avec une présence à l’international, Condat

bénéficie d’une forte renommée dans le

milieu du traitement thermique grâce à sa

gamme spécifique d’huiles de trempe entières

THERMA.

Pour réduire l’impact environnemental et

augmenter la protection des opérateurs, CONDAT

propose aussi une large gamme d’huiles de

trempe formulée avec des bases hydrocraquées

de groupe III afin d’apporter des solutions fiables

et durables pour toutes les installations. Elles sont

utilisées par de nombreuses sociétés telles que

ZF PWK Mécacentre, NTN/SNR, car elles allient

efficacité et sécurité :

- Sécurité pour l’homme et l’environnement :

Point éclair augmenté pour réduire l’inflammabilité

des bains et les risques d’incendie

- Protection de l’utilisateur :

Teneur en soufre et composés aromatiques (HAP)

diminués : faible toxicité

Moins de fumées et d’odeurs, moins irritant pour

les yeux et la peau

- Economie et efficacité :

Longévité du bain et des systèmes de filtration

améliorée grâce à une meilleure résistance à

l’oxydation ; moins de boues générées et donc

une filtration limitée.

TRAMETAL #204 Septembre 2019 49


LUBRIFIANTS

La gamme THERMA se décline en différentes

qualités (huiles froides, semi-chaudes et chaudes)

et permet la sélection de la drasticité la mieux

adaptée à votre exigence.

Elle couvre l’ensemble des applications des

traitements thermiques pour les fours batch, à

passage, sous vide ou bac ouvert.

Avec le souci constant d’améliorer ses formulations

produits, CONDAT offre la possibilité

aux entreprises d’accroître leur performance et

productivité tout en réduisant leur consommation,

et ce, avec des produits plus respectueux de

l’environnement et des utilisateurs.

UN LUBRIFIANT RÉFRIGÉRANT UNIVERSEL POUR PLUS DE

PERFORMANCE

Aujourd’hui, fraisage d’acier, demain, perçage d’aluminium

: rhenus TU 446 est prédestiné pour toutes

les entreprises productrices, où les usinages varient,

et les matériaux différents font partie du quotidien.

L’usinage performant des métaux non ferreux et des

matériaux sensibles au tachage, est ainsi possible

sans problèmes. Ce lubrifiant réfrigérant de grande

qualité est parfaitement adapté à une production

variée, et est très performant – une association

absolument positive, extrêmement appréciée par les

utilisateurs. Selon Daniele Kleinmann, responsable

de la gestion des produits Lubrifiants réfrigérants :

« Avec le rhenus TU 446, nous démontrons que des

possibilités d’utilisation mixtes et grande performance

peuvent aller de pair. Les utilisateurs ne manquent de

rien, et profitent avec notre lubrifiant réfrigérant, d’un

entretien nettement moins important. Grâce au classement

dans la classe de pollution faible des eaux 1,

le stockage et tout ce qui concerne la manipulation

dans l’entreprise, sont nettement simplifiés. »

LUBRIFIANT RÉFRIGÉRANT RHENUS TU 446 PRÉVU

POUR LES PROCESS MIXTES ET LES MATÉRIAUX

EXIGEANTS

Le produit innovant de Rhenus Lub est exempt

de symboles de danger, et permet aux utilisateurs

un entretien facile

Un usinage moderne signifie qu’avec des opérations

d’usinage multiples, et en utilisant des matériaux

exigeants, on obtient toujours les meilleurs

résultats. Pour que cela soit possible, il faut aussi

que le lubrifiant réfrigérant soit adapté. C’est pourquoi,

en tant que spécialiste en lubrifiants, Rhenus

Lub se met toujours à la place des utilisateurs

lors du développement des produits, car ce n’est

qu’ainsi qu’il est possible de cerner les exigences,

et de les appliquer dans des solutions adaptées.

Le dernier développement : rhenus TU 446. Le

lubrifiant réfrigérant, émulsifiable à l'eau, réunit

tout ce qui est déterminant pour les utilisateurs,

dans une production moderne : une grande flexibilité

de type de pièces et des matériaux usinés,

ainsi qu’une gestion aisée dans l’entreprise. Ce

n’est pas seulement très pratique – cette formulation

innovante permet aussi de faire de réelles

économies.

La formule spéciale du rhenus TU 446 ne permet

pas seulement les meilleures conditions pour des

machines propres, et des pièces sans résidus, mais

améliore aussi les pertes par évacuation. « Avec ce

produit universel fiable, nous répondons aussi systématiquement

aux désirs de protection de l’environnement

et de la sécurité au travail, deux des exigences

les plus importantes de notre époque. Sans pictogrammes

GHS, sans substances SVHC et sans

formaldéhyde, rhenus TU 446 est une alternative

optimale aux produits à base d’amines secondaires.

Cela signifie : pas de restrictions par les dispositions

légales, et tout simplement une plus grande sécurité

lors de l’utilisation », selon Daniele Kleinmann.

UNE OPTIMISATION EFFICACE DES COÛTS

Le lubrifiant réfrigérant universel, moderne,

rhenus TU 446 se présente aussi efficace pour

optimiser les coûts, comme Meinhard Kiehl,

directeur du marketing, gestion des produits, l’explique

: « En tant qu’interlocuteur de l’industrie,

50 Septembre 2019 TRAMETAL #204


nous constatons régulièrement, que souvent uniquement les coûts

nets de lubrifiant sont pris en compte. Mais cela ne va pas assez loin.

Un lubrifiant réfrigérant de grande qualité, tel que le rhenus TU 446,

influence positivement d’autres facteurs de coûts. Ainsi l’utilisation

avec peu d’entretien, de notre nouveau produit universel prolonge non

seulement les intervalles de changement des outils et des machines, le

classement dans la classe de pollution faible des eaux 1 permet aussi

un stockage facile du lubrifiant réfrigérant. Cela aide les utilisateurs à

faire réellement des économies. »

Ce lubrifiant réfrigérant de grande qualité séduit dans l’ensemble par sa

grande gamme d’utilisation. Adaptée à l’acier, l’inox, aux métaux non

ferreux, à la fonte et au titane, sa formule spéciale fait de lui un fluide

de coupe idéal, pour les matériaux qui se tachent facilement, tels que

le cuivre et l’aluminium : Ce produit minimise les risques de corrosion

et de colorations, et sa compatibilité au polyuréthane et à la peinture a

également été testée. Utilisable même avec des duretés de l’eau peu

élevées, ce lubrifiant réfrigérant est stable à long terme. Cela fait du

rhenus TU 446 un produit très facile à utiliser, avec peu d’entretien et

une très grande flexibilité.

LUBRIFIANTS

AFFÛTAGE : LA LUBRIFICATION NE TIENT QU’À UN FIL

Article rédigé par la société BECHEM.

Le taillage et l’affutage font partie intégrante du cycle de réalisation

d’un outil. Et ce, quel que soit le secteur : Papeterie, coutellerie, outils

coupants d’usinage, etc…

Les techniques modernes permettent désormais l’optimisation de ces

processus de production créant ainsi une très forte valeur ajoutée chez

l’utilisateur. En effet, concernant l’usinage par exemple, il est devenu

courant de voir des outils coupants avec des formes spécifiques pour

chaque matière usinée (double listel, géométrie des hélices, acuité

d’arêtes, etc.…)

ET LE LUBRIFIANT DANS TOUT ÇA ?

Pour fabriquer ces outils complexes, la lubrification n’est pas en reste. En

effet, le lubrifiant doit lui aussi être un vecteur de réussite pour une optimisation

du couple meule/pièce.

La meule doit avoir une coupe franche, et une trop bonne lubrification

va la faire glisser engendrant des efforts plus importants et de possibles

défauts de forme. Le taillage des goujures génère beaucoup de calories et le

TRAMETAL #204 Septembre 2019 51


LUBRIFIANTS

refroidissement est ici crucial pour éviter des brûlures

ou des criques.

La plupart des outils coupants sont produits à base

de barreaux de carbure ou de HSS-Co. Chacun sait

que ces matières contiennent du Cobalt (Co) qui va

se dissoudre progressivement dans l’huile.

Le cobalt, lorsqu'il est lié au carbure de tungstène,

est considéré comme cancérogène probable pour

l'homme (Groupe 2A du CIRC). Il est donc primordial

d’utiliser un lubrifiant avec un bon inhibiteur de Cobalt

et en quantité suffisante pour agir dans le temps.

Pour obtenir une efficacité optimale, la désaération

du lubrifiant réfrigérant doit être rapide et ne

provoquer aucun moussage dans les bacs. Le fait

d’obtenir une bonne désaération permet de maintenir

un film d’huile entre la meule et la pièce ainsi

les avances peuvent être supérieures et les états

de surface exemptes de criques ou de brûlures.

PETITE SŒUR DEVIENDRA GRANDE

« Chez Bechem, nous avons toujours été fascinés

par ces Process, et nos équipes de R&D ont

toujours cherché à optimiser nos formulations

actuelles. »

Récemment, sur la base de notre produit phare

pour cette application, Berugrind 7HC, utilisé chez

Sandvik Coromant en Suède, Bechem a ainsi

développé sa petite sœur Berucut XC 2007.

Au-delà de ses performances opérationnelles

exceptionnelles, +20 à 30% d’augmentations des

avances, cette « petite » sœur ne génère quasiment

aucun HAP dans le temps préservant ainsi la

santé des opérateurs et son très faible moussage

combiné à son excellente désaération apportent

en plus d’excellents états de surface à vos outils

Bref, tout pour devenir une grande !

LE FLUIDE DE NETTOYAGE D’USINAGE RECYCLABLE

CASTROL TECHNICLEAN XBC RÉDUIT LES DÉCHETS

TOUT EN CONTRIBUANT AU DÉVELOPPEMENT

DURABLE ET À L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Castrol, entreprise de premier plan dans le domaine

des lubrifiants, vient de lancer sa première gamme

de fluides de nettoyage d’usinage haute performance

et recyclables, Castrol Techniclean XBC.

Cette nouvelle gamme permet à la fois d’optimiser

la productivité des opérations d’usinage dans les

processus de fabrication de précision, de réduire

la consommation d’eau jusqu’à 60 % et les coûts

d’élimination des déchets, et d’améliorer la santé

et la sécurité.

LE + DE L'HUILE BERUCUT XC

Autre élément important, si les conditions d’utilisation

deviennent de plus en plus sévères, un

lubrifiant de très haute qualité devra être utilisé

afin de pouvoir garantir une durée de performance

la plus longue possible dans le temps. Il n’est pas

rare de voir des lubrifiants être maintenus dans

les centrales entre 5 et 8 ans, aussi ce dernier doit

avoir une composition stable et efficace le plus

longtemps possible.

Il ne faut pas pour autant perdre de vue que la

santé des opérateurs est aussi primordiale. En

effet, avec le temps et sous l’effet de la chaleur, il

est bon de savoir que l’augmentation du taux de

HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques),

considérés comme cancérogènes, peut évoluer

rapidement et dépasser les limites autorisées et

dans l’air et dans l’huile. Il est donc crucial d’utiliser

un lubrifiant ne contenant pas ou très peu

de HAP dans sa formulation de base et qui n’en

développe pas ou très peu avec le temps.

Bien que la plupart des fluides de nettoyage d’usinage

modernes éliminent efficacement les huiles

52 Septembre 2019 TRAMETAL #204


minérales légères, les liquides de refroidissement

d’huile solubles et les particules, ils éprouvent

souvent des difficultés à séparer certains composants

des fluides de coupe du bain de lavage.

Lorsque la teneur en saletés atteint un niveau

critique, le fluide de nettoyage contaminé doit

être changé. Par conséquent, la consommation

en eau et en fluide de nettoyage augmente, de

même que les coûts d’élimination des déchets de

façon inévitable.

Castrol Techniclean XBC est différent. Outre ses

excellentes propriétés anti-émulsion qui facilitent

l’écumage et permettent une longue durée de

bain, la gamme a également été conçue pour

être compatible avec les fluides de coupe Castrol

Alusol et Hysol XBB. Cela signifie que, plutôt

que de devoir être éliminé à la fin de son cycle

de vie utile, le produit peut être recyclé dans le

système de fluide de coupe, sans compromettre

les performances. Cela contribue à réduire la

consommation d’eau et les coûts d’élimination du

fluide de nettoyage usagé, voire à complètement

supprimer ces derniers.

LUBRIFIANTS

« Techniclean XBC fait plus que présenter

d’excellentes performances dans le nettoyage

des procédés industriels, » a déclaré Michael

Petzold, Global Product Manager chez Castrol.

« Techniclean XBC représente une avancée

potentielle vers une fabrication « zéro déchet »,

qui considère le développement durable et la

réutilisation comme des éléments indispensables

de l’économie circulaire. »

Des tests en laboratoire et des études de cas de

clients ont mis en évidence les propriétés antimousse

de Castrol Techniclean XBC sur une large

plage de températures, ainsi que son aptitude

à être utilisé pour les opérations de nettoyage

à basse température avec des équipements

de pulvérisation modernes à haute pression et

rinçage intensif.

Castrol Techniclean XBC est formulé sans bore

ni biocides libérateurs de formaldéhyde. Deux

variantes sont disponibles afin de respecter

certaines réglementations locales : Techniclean

80 XBC contenant de la monoéthanolamine

(MEA) et Techniclean 90 XBC, sans MEA.

D’après des tests de compatibilité, de stabilité

d’émulsion et de couple de taraudage (pouvoir

lubrifiant) réalisés en laboratoire et d’études de

cas de clients. Techniclean 80 et 90 XBC ont été

recyclés dans les systèmes de fluides de coupe

en fin de cycle, au lieu d’être éliminés, ce qui a

permis de réduire la consommation d’eau et les

coûts d’élimination des déchets de jusqu’à 60 %.

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

KASTOwin.

High-tech en série.

www.kastowin.com

KASTO FRANCE S.A.

7 rue du Thal

67210 OBERNAI

77290 MITRY MORY

Tél : 03 88 47 63 70

69680 CHASSIEU

Fax : 03 88 47 63 79

• 31240 L’UNION

SAV : 03 88 47 63 72

Courriel : infos@fr.kasto.com

TRAMETAL #204 Septembre

Site :

2019

www.kasto.fr

53


QUELQUES NOUVEAUTÉS

DE L'EMO

XAO

La durée de vie raisonnable d’une commande numérique et de la chaine de contrôle et de

motorisation des axes est estimée 15 ans sur une machine et les machines de qualité ou

présentant un intérêt particulier sont souvent rétrofitées au bout de 10 ans en échangeant

la CNC. Dix ans, c’est à peu près le rythme de renouvellement des CN chez les quelques

fournisseurs mondiaux. Aussi la présentation de la sinumerik one sera un évènement

à l’EMO surtout avec, sa prise en compte intégrée native du jumeau numérique et ses

possibilités étendues en logiciels et connectivité. Les constructeurs de machines-outils

comme les utilisateurs devraient y trouver leur compte. Le travail poussé sur jumeaux

numériques sera un des mantras de l’EMO dans le fil de l’IMTS de Chicago de 2018.

SIEMENS PRÉSENTE SA NOUVELLE GÉNÉRATION DE

COMMANDES NUMÉRIQUES POUR MACHINE-OUTIL

Une nouvelle génération de contrôleur SINUMERIK

ONE en tant que commande numérique native

SINUMERIK ONE établit des normes nouvelles en matière

de vitesse et de qualité d'usinage. Le système CNC

optimise la productivité des machines-outils grâce aux

meilleures performances des automates programmables

et des commandes numériques. L’automate SIMATIC

S7-1500F intégré permet des temps de cycle jusqu’à

10 fois plus rapides que son prédécesseur. SINUMERIK

ONE rend les machines-outils plus productives et donc

plus rapides, plus flexibles et plus efficaces.

INNOVER PLUS VITE

La vitesse devient un facteur crucial tout au long du cycle

de vie du produit d'une machine et donc du processus

d'ingénierie. SINUMERIK ONE contribue à optimiser

les processus d'ingénierie basés sur des flux de travail

cohérents et de bout en bout, grâce à une intégration

complète dans le portail TIA. Cela économise du temps

et de l'argent. Avec un jumeau numérique vraiment

réaliste et sans post-processeur, les bureaux d’études

pourront simuler très précisément une nouvelle machine,

ses équipements et les programmes du client avec

de lancer une production en évitant des allers retours

fastidieux et des prototypes. Le client utilisateur ayant

travaillé ses process en amont démarrera quasiment

dès réception de sa machine, surtout si elle est un peu

complexe. Un travail en plateau multispécialités sera

nécessaire au bureau d’études pour tirer parti de ces

nouvelles possibilités.

SINUMERIK ONE : LE CNC NUMÉRIQUE NATIF POUR LES

MACHINES-OUTILS

En présentant la nouvelle génération CNC Sinumerik

ONE à EMO, Siemens introduit l'élément central essentiel

à la transformation numérique des machines-outils. En

tant que machine native, le nouveau contrôleur travaille

avec le logiciel Create MyVirtualMachine pour créer le

contrôleur de machine et le jumeau numérique associé à

partir d'un système d'ingénierie et contribue à l'intégration

transparente du matériel et des logiciels. « Sinumerik

ONE est l'élément central de la transformation mondiale

de l'industrie des machines-outils et de la fabrication

à l'épreuve de l'avenir dans une industrie de plus en

plus numérisée. Grâce à son interaction transparente

entre le monde virtuel et réel, Sinumerik ONE permet

aux constructeurs de machines et aux utilisateurs de

machines de réduire considérablement le temps de

mise sur le marché et d'augmenter les performances

de la machine », explique Uwe Ruttkamp, responsable

des systèmes d'outils machines Business Unit Motion

Control. Sinumerik ONE dispose de matériel et de

logiciels puissants pour créer un jumeau numérique.

Cela permet aux fabricants de machines de créer

une virtualisation complète de leurs processus de

développement et de machine. Cela peut être utilisé pour

accélérer les processus de manière significative et donc

54 Septembre 2019 TRAMETAL #204


éduire considérablement le temps de mise sur le marché, tout en maintenant un

niveau élevé de qualité. Les utilisateurs de machines bénéficient à leur tour de

temps de mise en service considérablement plus rapides grâce à l'utilisation du

jumeau numérique. Ils peuvent également configurer plus rapidement, exécuter

en pièces dans l'environnement virtuel et améliorer les performances pendant la

production. La formation peut également être effectuée séparément de la machine

réelle.

PLUS DE 30 MACHINES ÉQUIPÉES DE SINUMERIK ONE SERONT VISIBLES SUR L’EMO

Nouvelle application Edge : AnalyzeMyWorkpiece /Monitor

Avec AnalyzeMyWorkpiece /Monitor, Siemens élargit son portefeuille de logiciels

pour la qualité des pièces de travail. La nouvelle application Edge permet une

surveillance continue de la production de pièces de travail dans des machinesoutils.

Un large éventail de valeurs mesurées sont acquises à partir de la machine à

haute fréquence et sans rétroaction, et comparées en permanence avec un modèle

de référence. AnalyzeMyWorkpiece /Monitor peut donc être utilisé pour optimiser la

qualité de la pièce, même pendant le processus de production.

XAO

BEAM EST LE PREMIER FABRICANT DE MACHINES AU MONDE À

INTÉGRER LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE CNC SINUMERIK ONE

BeAM exposera son nouveau modèle de Modulo 250 équipé de Sinumerik ONE

sur le stand de Siemens au salon EMO et présentera son intégration dans la chaine

digitale de Siemens.

BeAM est fier d’annoncer que sa nouvelle gamme de machine Modulo, Modulo 250

et Modulo 400, sera équipée de la solution Sinumerik ONE qui se caractérise par un

matériel et des logiciels performants pour créer un jumeau numérique fidèle de la

machine. BeAM acquiert ainsi la possibilité de créer une simulation complète de ses

développements et de ses machines. L’objectif est d’accélérer les procédures de

façon significative et donc de réduire considérablement le délai de mise sur marché

tout en conservant un haut niveau de qualité grâce aux caractéristiques suivantes :

Mise en service virtuelle ; Programmation sur le TIA portal ; Intégration souple et

rapide d’appareils périphériques, tels que les lasers, distributeurs de poudre ou

systèmes de capteur. Machine virtuelle Siemens NX Grâce au jumeau numérique

qui intègre un véritable noyau CNC, les clients de BeAM auront la capacité de

programmer le parcours avec NX, de construire des pièces dans un environnement

virtuel pour éviter les collisions et d’améliorer les performances pendant la production.

La formation peut aussi se dérouler

sans la machine physique. La qualité

des pièces est améliorée grâce au

comportement dynamique de pilotage

sur des parcours de haute précision et

de cycles automates plus courts. Enfin,

Sinumerik ONE renforce encore la

capacité des machines BeAM d’intégrer

des systèmes de suivi du procédé et de

contrôle en boucle fermée.

NOUVEAU SCANNER

LASER RS6 POUR

NOUVEAU BRAS ABSOLUTE SCANNER ARM

NOUVEAU LASER RS6 SCANNER POUR

LASER BRAS la numérisation ABSOLUTE RS6 POUR est plus ARM facile,

plus rapide, plus précise grâce

BRAS ABSOLUTE ARM

Scanning laser 3D haute vitesse,

Scanning à une grande laser largueur 3D haute de vitesse, ligne

la de numérisation scan bleue de est 15 plus cm. facile,

Scanning plus rapide, laser plus 3D précise haute grâce vitesse,

la à numérisation une grande largueur est plus de facile, ligne

plus de scan rapide, bleue plus de précise 15 cm. grâce

à une grande largueur de ligne

de scan bleue de 15 cm.

PORTES OUVERTES : REPENSER : VOTRE VOTRE QUALITÉ QUALITE

18-19 SEPTEMBRE 2019 2019

HEXAGON METROLOGY SAS SAS

VILLEBON SUR SUR YVETTE YVETTE

PORTES OUVERTES : REPENSER VOTRE QUALITE

18-19 SEPTEMBRE 2019

HEXAGON METROLOGY SAS

VILLEBON SUR YVETTE

PORTES OUVERTES : REPENSER VOTRE QUALITE

SIANE

18-19 SEPTEMBRE 2019

22-24 OCTOBRE 2019 2019

HEXAGON PARC DES METROLOGY EXPOSITIONS SAS DE TOULOUSE DE HALL 6, HALL 6

VILLEBON

SIANE

STAND N°Y18

SUR Y18 YVETTE

22-24 OCTOBRE 2019

PARC DES EXPOSITIONS DE TOULOUSE HALL 6,

STAND N° Y18

SIANE

22-24 OCTOBRE 2019

PARC DES commercial.fr.mi@hexagon.com

EXPOSITIONS DE TOULOUSE HALL 6,

STAND N° Y18

HexagonMI.com

www.HexagonMI.com

www.HexagonMI.com

TRAMETAL #204 Septembre 2019 55


XAO

HELIOS : SOLUTION ERP 4.0 CONÇUE SPÉCIFIQUE-

MENT POUR L’INDUSTRIE AÉRONAUTIQUE

Avec une expérience de plus de 23 ans sur le

marché aéronautique, l’ERP HELIOS est reconnu

par les constructeurs et sous-traitants pour répondre

parfaitement aux exigences du secteur. Plus de

130 clients dans tous les métiers de l’aéronautique

(tôlerie, chaudronnerie, traitement de surface, mécanique

de précision, mécanique classique) utilisent au quotidien

la solution HELIOS.

DES FONCTIONNALITÉS ADAPTÉES AUX CONTRAINTES DES

ENTREPRISES DE L’AÉRONAUTIQUE

L’ERP HELIOS a été spécialement conçu pour les

constructeurs et sous-traitants des entreprises de

l’aéronautique. Utilisé par plus de 5000 utilisateurs,

c’est un ERP complet qui a la capacité de s’interfacer

avec d’autres solutions. HELIOS intègre les ordres

de fabrication, organise tous les flux supply chain par

unité de pièces et gère les FAI (First Article Inspection).

Il intègre dans son standard le format ‘BoostAero’.

HELIOS propose également du maillage entre les

sociétés via un EDI normatif. La gestion prévisionnelle

fait partie intégrante de toutes les strates de l’entreprise

(opérationnelle et financière) que ce soit pour les

prévisions d’achat, l’acquisition de machines, la politique

RH. Ces prévisions intégrées à l’ERP ont un impact

direct sur l’organisation de l’entreprise en termes de

flux physique et de trésorerie. Ainsi, cette fonctionnalité

assure une meilleure adéquation entre l’OTD et le BFR :

produire en juste à temps tout en minimisant les stocks

et en fabriquant avec la qualité requise.

« HELIOS est une solution structurante qui assure la

modélisation des flux internes et externes. Nos clients

nous sont très fidèles et certains utilisent la solution

depuis 1997 comme CAUQUIL SA (Groupe Nisima) ou

Freyssinet Aero Equipment », précise François Duverdier,

expert du secteur aéronautique et responsable produit

HELIOS.

DE NOUVELLES FONCTIONNALITÉS EN COURS DE

DÉVELOPPEMENT

Les équipes de R&D HELIOS font évoluer la solution

en même temps que le secteur de l’aéronautique se

complexifie. Actuellement, l’entreprise travaille sur

la mobilité dans l’atelier, sur un module encore plus

complet de FAI et sur la maintenance des moyens avec

la gestion des plannings des interventions. Le dernier

est actuellement en test chez les clients et sera déployé

dès 2020. « Il est important de continuer à innover car le

secteur aéronautique se transforme avec les évolutions

technologiques telles que l’impression 3D, le big data,

les cobots et l’intelligence artificielle qui modifient

profondément la façon de fabriquer. Nos équipes suivent

ces transformations de l’industrie du numérique pour que

l’ERP HELIOS soit en capacité de les gérer au plus près

des besoins de nos clients », conclut François Duverdier.

OPEN MIND EXPOSE À L’EMO 2019

Démonstrations en direct : surfaces miroitantes et

processus plus rapides avec hyperMILL ® . Le fraisage

ultra-précis et le tournage à haute performance figureront

parmi les thèmes mis en avant par OPEN MIND lors

de l’EMO à Hanovre. Les usinages en « live » sur le

stand d’OPEN MIND (C04, hall 9) devraient attirer les

foules, car les résultats de l’usinage ultra-précis sont

littéralement brillants, dans tous les sens du terme.

Le processus spécial de plongée de la plaquette dans la

matière et les mouvements fluides de la machine sont

les secrets du tournage haute performance. Autres points

forts présentés par le spécialiste de la CAO/FAO durant

l’EMO : le pack haute performance hyperMILL ® MAXX

Machining et la solution de simulation basée sur code

CN hyperMILL ® VIRTUAL Machining.

Les démonstrations en « live » sur le stand illustrent la

mise en œuvre pratique de stratégies d’usinage FAO

intelligentes mais aussi les optimisations de processus

au-delà d’une machine unique : OPEN MIND présente

la fonction CONNECTED Machining, grâce à laquelle

hyperMILL® se connecte et se synchronise directement

avec la machine, pour obtenir le meilleur échange

d’informations entre la génération et l’exécution du

programme.

CONNECTED Machining est un module du pack

hyperMILL ® VIRTUAL Machining. Celui-ci permet des

simulations en temps réel particulières, qui utilisent le

code CN en tant que base après le lancement du postprocesseur.

Ainsi, les mouvements de machine virtuels

sont parfaitement conformes à la réalité. Une autre

composante du pack : hyperMILL ® VIRTUAL Machining

Optimizer trouve toujours la meilleure solution pour un

positionnement sans collision, et ce de façon automatique

pendant le post-processing – sur la base d’une analyse

des séquences entières d‘usinage.

56 Septembre 2019 TRAMETAL #204


LE MEILLEUR DU HPC

Outre le tournage haute précision avec plaquettes

rondes, OPEN MIND informe le public sur d’autres

stratégies spéciales du pack haute performance

hyperMILL ® MAXX Machining. La technologie Perfect

Pocketing garantit un usinage de poches plus efficace

avec les fraises à grande avance. Un algorithme intelligent

ajuste la plus grande poche possible à la zone à ébaucher

et génère automatiquement des trajets d’outil linéaires pour

le fraisage à grande avance. L’utilisation innovante de la

fraise tonneau conique attire à nouveau l’attention. Cette

année, la nouvelle stratégie de « finition 5 axes de congés

prismatiques » vient encore s’y ajouter. Un usinage 5 axes

sur toutes les surfaces à l’aide de fraises tonneau coniques

permet également d’usiner des réseaux de surface entiers

en une seule étape de travail. Les trajets d’outil sont

générés de façon entièrement automatique en fonction des

surfaces sélectionnées.

XAO

par Dominique Dubois

dubois.dominique@gmail.com

*L’ingéniosité au service de la vie

SINUMERIK ONE

Imaginez, créez, testez, validez,

SINUMERIK ONE donne vie à vos idées.

SIEMENS ouvre une nouvelle façon de penser les machines-outils.

Venez la découvrir à l’EMO 2019, Hanovre, Stand H – Hall 9.

www.siemens.com/sinumerik-one

TRAMETAL #204 Septembre 2019 57


EQUIPEMENTS

ÉQUIPEMENTS DE

PRODUCTION

IGLIDUR Q2E, LE SPÉCIALISTE DU FONCTIONNEMENT SANS

GRAISSE DANS LES ÉQUIPEMENTS LOURDS

Le nouveau palier fortes charges tient jusqu'à

130 MPa en tests

Les conditions qui règnent dans les machines de

chantier, les machines agricoles, les véhicules utilitaires

ou les installations offshore sont extrêmement difficiles

pour les paliers. Les charges élevées sont une de ces

difficultés. C'est pour ces applications qu'Igus a mis au

point son palier à deux composants iglidur Q2E sans

graisse. Le matériau iglidur Q2 garantit une grande

résistance à l'usure confirmée par les tests tandis

qu'une coque dure en polymère protège ce palier fortes

charges. Saleté, chocs et charges de bord. Les paliers

des machines de chantier, des machines agricoles ou

encore des installations offshores ont une tâche souvent

difficile et doivent faire face à des sollicitations extrêmes.

Il leur faut donc des matériaux solides sur la durée et

des composants résistants à l'usure. C'est pour ces cas

de figure que la société Igus propose son palier fortes

charges iglidur Q2E. Igus élargit ainsi sa gamme de

paliers pour les applications à fortes charges et offre

une alternative aux solutions existantes en métal ou en

matériaux composites en fibres. Ce palier est réalisé en

polymères hautes performances et est donc totalement

sans graisse et insensible à la corrosion. L'absence de

graissage permet un fonctionnement sans entretien et

évite les arrêts de machine dus à un graissage insuffisant.

DEUX COMPOSANTS POUR UNE GRANDE RÉSISTANCE

Deux composants dans une structure à coque veillent à

ce que le palier résiste même à de très fortes charges de

bord. Le palier iglidur Q2E possède en effet une coque

dure en polymère et un noyau tribo-optimisé en matériau

iglidur Q2. Ce dernier offre une grande résistance à la

déformation et à l'usure, un palier lisse d'un diamètre de

20 mm pouvant tenir face à des charges allant jusqu'à 7

tonnes. La coque qui fait office d'enveloppe de protection

offre au palier une grande résistance et en augmente

ainsi la durée de vie. Igus l'a testé avec succès dans le

laboratoire de l'entreprise. Lors d'un test en oscillation, le

matériau a tenu face à une charge radiale de 130 MPa.

L'iglidur Q2E est disponible dans un premier temps pour

des arbres d'un diamètre de 20, 25, 30 et 40 mm.

AUGMENTER LA SÉCURITÉ FACE AUX DÉFAILLANCES ET ANTICIPER

LES RÉPARATIONS

Les plastiques intelligents Igus ® permettent une

maintenance prédictive

Un arrêt de machines imprévu coûte du temps, de l'argent

et est bien souvent source de stress. Dans le pire des cas,

Il arrive même que la panne cause d'importants dégâts

sur l'ensemble de l'installation. Et les coûts liés à un tel

PLUS BESOIN DE COÛTEUSES CENTRALES DE LUBRIFICATION.

La saleté ne peut plus non plus adhérer aux paliers, ce

qui réduit encore l'usure. Cela permet également de

réduire la quantité de graisse et d'huile déversée dans

l'environnement afin qu'elle ne vienne pas s'ajouter aux

plus de 35 millions de tonnes de lubrifiants qui le sont

tous les ans dans le monde entier selon des chiffres de

l'Université technique d'Aix-la-Chapelle (Allemagne).

Sans compter que les paliers sont réalisés en moulage

par injection, un procédé particulièrement économique.

58 Septembre 2019 TRAMETAL #204


arrêt peuvent monter rapidement. Les capteurs isense

intégrés aux systèmes Igus ® permettent de détecter à

l'avance d'éventuelles irrégularités. Ainsi l'entretien peut

être planifié, des pièces de rechange commandées à

temps, le risque de temps d'arrêts est écarté et les coûts

sont réduits.

LE TRIO DE LA PROPRETÉ : LAVETTES INDUSTRIELLES,

TAPIS ABSORBANT, FONTAINE DE DÉGRAISSAGE EN SERVICE

COMPLET

Quand il s’agit de propreté industrielle, les entreprises font

face à d’importants défis. Tous les secteurs connaissent

la bataille quotidienne contre les traces de liquides,

huiles, peintures et la graisse qui salissent le poste de

travail. C’est inesthétique et représente un danger pour

la sécurité au travail. Les lavettes, tapis absorbants

et fontaines de dégraissage de MEWA conservent la

propreté des ateliers et des sites de production tout en

préservant l’environnement.

Le prestataire de services textiles MEWA propose

des lavettes, des tapis absorbants et des fontaines de

dégraissage en service complet de location. Les lavettes

souillées et les tapis sont directement récupérés chez

le client à un rythme convenu d’avance. Ils sont ensuite

lavés selon les normes en vigueur sur l’environnement et

l’élimination des déchets, puis de nouveau livrés propres

chez le client. La fontaine de dégraissage, respectueuse

de l’environnement, nécessite une maintenance régulière.

En cas de dysfonctionnements techniques, ils sont

résolus en 24 heures.

LES TAPIS ABSORBANTS ET LES LAVETTES RÉUTILISABLES

MAINTIENNENT LA PROPRETÉ DANS L’ENTREPRISE ET

PRÉSERVENT L’ENVIRONNEMENT

La gamme de MEWA s’étend de la lavette robuste universelle

MEWATEX jusqu’au très absorbant MEWATEX

Ultra, développé pour les surfaces fragiles. MEWA

propose également un tapis textile absorbant l’huile.

Le tapis MULTITEX convient comme support à tous les

travaux de réparation et d’entretien. Il est très utile aux

endroits restreints où l’on ne peut pas placer de bac à

huile. Le tapis absorbant MULTITEX absorbe rapidement

les liquides et protège le poste de travail des salissures.

Il peut absorber et stocker jusqu’à trois litres de liquide,

soit cinq fois son propre poids.

LA FONTAINE DE DÉGRAISSAGE RESPECTUEUSE DE

L’ENVIRONNEMENT MEWA BIO-CIRCLE

La fontaine de dégraissage MEWA Bio-Circle nettoie

grâce à des microorganismes naturels. Elle respecte

donc l’environnement et la peau, sans nuire à sa performance.

Avec la fontaine de dégraissage, les professionnels

peuvent nettoyer les petits appareils, les outils et

les vis en profondeur et en douceur. MEWA met en route

la fontaine de dégraissage chez le client et prend aussi

en charge la maintenance professionnelle de l’appareil.

Le service comprend le remplissage régulier du liquide

de nettoyage et le changement des filtres à intervalles

convenus. Les pièces défectueuses sont remplacées en

24 heures.

L’EXH-SF : STILL LANCE LE TRANSPALETTE ÉLECTRIQUE À

PLATEFORME RABATTABLE LE PLUS COMPACT DU MARCHÉ !

Que ce soit pour le chargement/déchargement de

camions, le transfert de charges en entrepôt ou la

préparation de commandes, les entreprises exigent des

appareils maniables, rapides et sécurisés. STILL vient

de développer un nouvel appareil de magasinage qui

offre un compromis idéal entre un besoin de productivité

important et les contraintes d’un encombrement

réduit. Il est destiné aux secteurs tels que les fruits

et légumes, les industries, les logisticiens ou

encore la grande distribution.

Avec une largeur de seulement 720 mm,

la plus étroite du marché, l’EXH-SF peut

se faufiler partout dans les camions, sur

les quais de chargement, dans les magasins

ou les entrepôts. Pour les longs trajets ou les

transferts rapides, l’opérateur déplie tout simplement la

plateforme et les protections latérales. Il peut ainsi rouler

à une vitesse de 14 km/h maximum. Avec une capacité

de charge allant jusqu’à 2 500 kg et des longueurs de

fourche jusqu’à 2400 mm, il peut répondre aux applications

les plus intenses et exigeantes. STILL propose cinq

niveaux de performances différents, avec des moteurs

de traction jusqu’à 3,0 kW pour permettre à chaque

client de s’équiper en fonction de ses besoins : vitesse,

distance à parcourir… STILL offre également un assortiment

complet de configurations de batterie : jusqu’à 500

Ah en configuration plomb-acide traditionnelle, et 410 Ah

en technologie Li-Ion.

Différents programmes de conduite peuvent également

être sélectionnés via un écran couleur de 4,5 pouces à

interface intuitive (pictogrammes). Le conducteur peut

ainsi utiliser un programme différent pour chaque situation

: maximiser l’autonomie et le respect de l’environnement

avec les programmes ECO ou Blue-Q, ou au

contraire passer en mode BOOST quand il faut aller très

vite. Le programme ECO offre des accélérations plus

douces et une vitesse maximale limitée pour la circulation

dans les zones confinées et la manipulation de marchandises

fragiles. La fonction BOOST permet d’accroître la

productivité de l’appareil. Ergonomie et confort de travail

Et pour un travail sans fatigue et sans douleur pour le

dos, le client a le choix entre une plate-forme conducteur

EQUIPEMENTS

TRAMETAL #204 Septembre 2019 59


EQUIPEMENTS

debout à suspension mécanique ou une configuration

encore plus confortable à amortissement pneumatique,

ajustable individuellement en fonction du poids de chaque

cariste. Ce réglage s’effectue soit via une pompe à main

externe soit, désormais, en option, par simple pression

sur un bouton actionnant un compresseur intégré.

En plus de ces évolutions maximisant le confort, STILL

offre également, avec ces nouveaux appareils, un

nouveau châssis avec systèmes de stabilisation intégrés

assurant une précision et une tenue de trajectoire plus

élevées aussi bien dans les rampes que sur sol plat.

Afin d’assurer une sécurité optimale à vitesse élevée,

l’EXH-SF est équipé de protections latérales réglables en

hauteur sur trois niveaux et repliables à la verticale d’une

seule main. Dans un même esprit d’assistance simple et

efficace le module intégré Curve Speed Control adapte

automatiquement la vitesse en courbe en fonction de

l’angle de braquage de la direction.

Lorsqu’il est utilisé en mode accompagnant, L’EXH-SF

20/25 se déplace à une vitesse de 4 Km/h. Pour une

vitesse supérieure, un timon « combi » est disponible

en option. Il permet de passer du mode porté au mode

accompagnant en un clin d’œil tout en préservant les

pieds du cariste. Il suffit de déplier le timon pour que

l’opérateur s’éloigne de l’appareil ! Ainsi le cariste peut

travailler en toute sécurité. La vitesse de circulation

passe alors à 6 km/h. Conçue pour les droitiers comme

pour les gauchers, la tête de timon ergonomique permet

d’actionner simultanément et d’une seule main tous les

mouvements de translation, levage ou giration du chariot.

Afin de permettre une manipulation sûre et rapide,

l’extraction et l’insertion de la batterie se fait latéralement

quel que soit le type de batterie utilisé. Polyvalence,

compacité et performances, l’EXH-SF saura s’adapter

facilement à tous les entrepôts et toutes les charges pour

le plus grand confort des caristes et une productivité de

tous les instants.

petit (CR-4iA) au plus gros (CR-35iA), seront présentés

en fonctionnement sur le stand. Ces mêmes robots CR

feront la démonstration de la fonction Hand Guidance

(guidage manuel), qui permet de programmer et de

bouger les robots manuellement via un joystick, laissant

ainsi l’opérateur gérer l’apprentissage des points cibles.

Destinées aux fabricants de machine et aux intégrateurs,

une nouvelle fonction logicielle permet aux utilisateurs de

programmer les mouvements du robot via une interface

CNC sans avoir besoin de se familiariser avec la robotique

grâce à une rapide formation préalable. Une version

correspondant au Siemens PLC sera en démonstration.

Sera également présenté le LR Mate 200iD/7WP, une

version parfaitement étanche idéale pour les environnements

humides, machines. La classe de protection

standard est IP67 mais le LR Mate est disponible en

classe supérieure IP69K.

Enfin, dans le cadre de ses activités dans le domaine de

la formation, de son partenariat et de sa participation aux

championnats WORDSKILLS ; FANUC présentera aussi

une nouvelle cellule « Éducation » : le modèle ER-4iA.

LES ROBOTS SONT INCONTOURNABLES DANS LA

PRODUCTION MODERNE.

A l’EMO Les robots M-10iD/12 et M-20iD/25

seront présentés sur le stand A50 Hall 9, Les

M-10iD/12 M-20iD/25. Le M- 10D sera utilisé

en démonstration de chargement/déchargement.

Ses très hautes vitesses d’axes et

sa répétabilité sont des atouts permettant

d’augmenter la productivité, et fixent les

standards de cette gamme de robots. La

rigidité du robot est à l’origine de son très bon

positionnement et de sa répétabilité exceptionnelle.

Le M-20iD/25 fera la démonstration de sa

force dans une cellule où des pièces de robots

FANUC seront ébavurées.

COLLABORATIFS AVANT TOUT

Avec un total de sept applications exemplaires,

tous les modèles de la gamme CR

de robots collaboratifs FANUC, du plus

EN AVANT - PREMIÈRE EUROPÉENNE :

Le ROBONANO -NTiA FANUC, nouvelle machine ultra

précise pour les applications de tournage à pointe

diamant

Grâce à une excellente stabilité en position , ROBONANO

permet des finitions de surface de la précision du nanomètre

et de réaliser des formes libres très précises,

répondant aux besoins des applications les plus

exigeantes : lentilles sphériques et asphériques, installations

de LED, différentes tailles de visions « hautes

micro - fluidiques utilisés pour le refroidissement des

composants... Conçu et fabriqué au Japon selon les standards

renommés de FANUC en matière de qualité et de

fiabilité, ROBONANO est disponible en deux modèles :

ROBONA - NMiA, pour le fraisage et le gravage 5 axes ;

60 Septembre 2019 TRAMETAL #204


- N TiA pour les applications de tournage. Toutes les

machines ROBONANO utilisent la technologie standard

Factory Automation : CNC, moteurs linéaires, moteurs

couple, variateurs et interfaces homme/machine. De

plus, FANUC a développé sa propre broche pour le

maintien des pièces en tournage par pointe de diamant

et une broche porte-outil pour le fraisage au diamant de

surfaces optiques De nombreux accessoires sont disponibles

en standard, parmi lesquels : la dernière CNC

FANUC, un grand écran tactile, un groupe hydraulique,

un amortisseur actif pour protéger la machine des vibrations

du sol, la combinaison refroidissement par eau/air

comprimé contrôlée en température, pour garantir une

fabrication stable sur le long terme...

La gamme de machines-outils FANUC se complète des

centres d'usinage ROBODRILL et des machines d'électroérosion

à fil ROBOCUT.

Sur le stand, les visiteurs pourront évaluer et assister

à des démonstrations en direct de la toute nouvelle

machine de tournage -NTiA et de la -NMiA équipée

du nouveau système de mesure sur machine Smart

M-Form. - -NTiA fera la démonstration de la grande

précision de forme et de finition d’une surface lors de

la finition de l’insert d’un moule pour un composant

optique complexe. Une cellule automatisée avec un

ROBOSHOT S130iA équipée d’un robot LR Mate

200iD/4S pour le prélèvement des pièces simulera une

opération de moulage à deux composants avec un

FANUC SI-20A en deuxième unité d’injection.

LNS ÉLIMINE LES DIFFICULTÉS LIÉES AU LIQUIDE DE

COUPE AVEC L’INTRODUCTION DE SA NOUVELLE LIGNE DE

PRODUITS AU SALON EMO

Lors du salon EMO à Hanovre, le groupe LNS, leader

mondial des systèmes de ravitaillement de barres,

de filtration de l’air, de gestion du liquide de coupe et

des copeaux, présentera sa nouvelle ligne de produits

Chipblaster.

Le groupe LNS a acquis CHIPBLASTER Inc. en octobre

2018. Cette intégration permettra la commercialisation

directe en Europe et dans le monde de systèmes de

pointe en matière de gestion du liquide de coupe via

le réseau de vente et de service du groupe LNS. Le

marché européen pourra découvrir pour la première fois

les produits phares de Chipblaster au salon EMO (stand

D16, hall 17). Fondé en 1994 en Pennsylvanie (États-

Unis), Chipblaster Inc. est un fabricant de renom de

systèmes d’injection de liquide de coupe haute pression,

de refroidisseurs de liquide de coupe et de systèmes

de filtration cyclonique. Sa gamme complète donc

parfaitement l’offre de produits et services du groupe

LNS. La gamme d’accessoires pour machines-outils de

Chipblaster Inc. inclut le système d’injection de liquide

de coupe haute pression, les refroidisseurs de liquide

de coupe hautes performances Chipchiller, le séparateur

d’huile Skimblaster qui élimine l’huile contaminée et le

système autonome ou modulaire de filtration Cyclone qui

filtre les fluides jusqu’à 2 microns.

S’exprimant au sujet de l’acquisition, Gilbert Lile, PDG

du groupe LNS, a déclaré : « Acteur majeur du marché

américain des systèmes d’injection de liquide de coupe

haute pression, Chipblaster complète parfaitement notre

portefeuille de périphériques pour machines-outils. Nous

comptons nous appuyer sur notre réseau international

de vente et de service pour commercialiser les produits

hautement technologiques de Chipblaster dans le monde

entier. Les deux entreprises partagent un même objectif :

aider les fabricants de machines-outils à optimiser leur

efficacité et renforcer leurs performances, leur productivité

et leur rentabilité. » Avec un effectif de plus de

1 000 personnes, un réseau international de vente et

de service ainsi que neufs sites de production sur trois

continents, le groupe LNS tirera profit de sa présence

dans le monde entier pour promouvoir les avantages

de la gamme Chipblaster. Le salon EMO est l’occasion

idéale de présenter ces produits aux clients du groupe

LNS en Europe. L’entreprise y exposera de nombreuses

innovations aux côtés des produits Chipblaster récemment

intégrés. Les avantages de la gamme Chipblaster

pour les fabricants sont évidents. En effet, les systèmes

Chipblaster injectent automatiquement un volume de

liquide de coupe haute pression variable afin d’optimiser

les performances d’usinage, la durée de vie des outils,

l’évacuation des copeaux, l’efficacité des machines-outils

et la consommation d’énergie.

Pour une maîtrise totale de l’environnement

des machines-outils, le Chipchiller intègre

une pompe de circulation, des circuits

de signalisation et d’alarme de filtre ainsi

qu’un suivi de la température ambiante. Ce

système garantit que les machines-outils

conservent une température de fonctionnement

optimale, ce qui minimise la

dérive thermique et l’impact des écarts de

température. Les machines-outils gardent

ainsi un degré de précision maximal

indépendamment de l’environnement de

l’atelier de production. Le Skimblaster

s’intègre facilement à tout type de réservoir

de liquide de coupe, qu’il soit celui de

la machine-outil ou indépendant. Il peut aussi

fonctionner en synergie avec le système d’injection de

liquide de coupe haute pression Chipblaster. Avec trois

tailles différentes, deux chambres de collecte de l’huile

contaminée et un minuteur de marche/arrêt variable, le

Skimblaster est le partenaire idéal pour nettoyer une

machine-outil. Si les différentes gammes du groupe

LNS seront disponibles via son réseau de vente, cette

acquisition permettra en outre à l’entreprise de créer de

nombreuses synergies entre celles-ci. Le développement

des futurs produits en bénéficiera de manière évidente.

Les équipes de développement des deux entreprises

collaborent d’ores et déjà étroitement sur divers projets

de R&D, des futures innovations produits et des intégrations

pour diversifier les technologies de pointe déjà

proposées par le groupe LNS.

par Dominique Dubois

d.dubois.trametal@gmail.com

EQUIPEMENTS

TRAMETAL #204 Septembre 2019 61


INDEX

RÉPERTOIRE DES ANNONCEURS

SOCIETE

PAGE

ANCA CNC 33

BUCCI INDUSTRIE FRANCE 25

DELTA MACHINES

1 e de couverture

DELTA MACHINES 13

DMG MORI

4 e de couverture

FRITZ STUDER

Face sommaire

HEXAGON MANUFACTURING INTELLIGENCE 55

IGUS 41

KASTO FRANCE 53

KORLOY EUROPE GmbH 35

KYOCERA UNIMERCO Tooling GmbH 2 e de couverture

PARTS2CLEAN 51

SCHWABISCHE WERKZEUGMASCHINEN 15

SIEMENS 57

TTGROUP 17

LISTE DES SOCIÉTÉS CITÉES DANS CE NUMÉRO

SOCIETEPAGE

3D PRINT 7

BEAM 55

BECHEM 51 & 52

CASTROL 52 & 53

CITIZEN 22 & 23

CONDAT 49

DATRON 25

DELTA MACHINES 28

DMG MORI 17 & 18

EMAG 26 & 27

EMCO 16 & 17

EMO HANOVRE 3 & 7 à 10

ERPRO 7

EWAG 36

FANUC 60 & 61

HELIOS 56

HERMLE 28 &29

HORN 39 à 41

IGUS 58

INDEX TRAUB 32 & 33

ISCAR 46

KASTO 30 & 31

KERN 38

KICHERER 30 & 31

SOCIETEPAGE

KISTLER 39

LACH DIAMANT 43 & 44

LNS 61

MAGËRLE 36

MAKINO 12 & 14

MANDELLI 20 & 21

MAZAK 18 & 19

MEWA 59

MITSUBISHI MATERIALS 44 & 45

NUM 19 & 20

OPEN MIND 56

REDEX 21 & 22

RHENUS 50

SANDVIK COROMANT 41 à 43

SECO 45

SIEMENS 54 & 55

SORALUCE 34 & 35

STILL 59 & 60

STUDER 36

SW 14 & 15

TT GROUP 23 & 24

UNITED GRINDING 36 &37

VDW 6 &7

YAMAWA 45 & 46

62 Septembre 2019 TRAMETAL #204


3

1

2

4

1

3

7

8

2

4

2

3

1

4

REVUE TECHNIQUE DU TRAVAIL DES MÉTAUX

Retrouvez dès sa parution

l’édition numérique

de votre magazine sur iPad et PC

•COUV_Ann_210x297_TRAMETALN°204-DELTA_Machines_EXE_040919-v2.qxp_TRAMETAL_193 04/09/2019 09:51 Page 1

N° 20X Mois X-Mois Y 2019 15 €

N° 204 Septembre 2019 15 €

GABARIT

COUV

SPÉCIAL

EMO

ISSN 1266 - 8753

REVUE TECHNIQUE DU TRAVAIL DES MÉTAUX

REVUE TECHNIQUE DU TRAVAIL DES MÉTAUX

/ / /

Votre abonnement numérique :

1 an pour 94 € TTC

Tous nos partenaires constructeurs

exposeront à l’occasion du salon

16-21

09/19

ACCUWAY / AXA / CCN / ERGOMAT / FEELER / KNC / KIWA / MITSUBISHI / HERMLE / TSUGAMI / OPS-INGERSOLL

www.delta-machines.fr

Marges intérieures : 5mm de marges à gauche, à droite et en bas + 10mm de marges en haut

pour plus de renseignements, connectez-vous sur

www.trametal.com

Sans titre-1 1 29/05/2019 17:29:32

rubrique abonnement

BULLETIN D’ABONNEMENT

A remplir et retourner accompagné de votre réglement à :

CiMax, Services abonnements, 12 place G. Pompidou - 93167 Noisy le Grand Cedex

Tél. : 01 45 92 98 98 • Fax : 01 49 32 10 74 • a.dossantos@cimaxonline.fr

ISSN 1266 - 8753

ISSN 1266 - 8753

REVUE TECHNIQUE DU TRAVAIL DES MÉTAUX

Restez Maître de

la Stratégie

REVUE TECHNIQUE DU TRAVAIL DES MÉTAUX

•COUV_Ann_210x297_TRAMETALN°204-DELTA_Machines_EXE_040919-v2.qxp_TRAMETAL_193 04/09/2019 09:51 Page 1

ISSN 1266 - 8753

3

LOGI CHAM

THREE FLUTE CHAMDRILL

NOUVEAU

REVUE TECHNIQUE DU TRAVAIL DES MÉTAUX

REVUE TECHNIQUE DU TRAVAIL DES MÉTAUX

ANTI-VIBRATION

MACHINING

NOUVEAU

TELLIGENTLY

INDUSTRY 4.0

N° 203 Mai-Juin 2019 15 €

NOUVEAU

N° 202 Avril 2019 15 €

SALON

GLOBAL

INDUSTRIE

ADDITIF &

AÉRONAUTIQUE

N° 20X Mois X-Mois Y 2019 15 €

N° 204 Septembre 2019 15 €

/ / /

GABARIT

COUV

SPÉCIAL

EMO

NOUVEAU

NOUVEAU

www.iscar.fr

LOGIQ ADS_France 200x220 covers.indd 2 2/12/2019 10:43:34 AM

Couv 1 Iscar.indd 1 20/02/2019 16:57:15

Tous nos partenaires constructeurs

exposeront à l’occasion du salon

Sans titre-1 1 29/05/2019 17:29:32

n° TVA intracommunautaire : FR23393002035

16-21

09/19

www.delta-machines.fr

ACCUWAY / AXA / CCN / ERGOMAT / FEELER / KNC / KIWA / MITSUBISHI / HERMLE / TSUGAMI / OPS-INGERSOLL

Marges intérieures : 5mm de marges à gauche, à droite et en bas + 10mm de marges en haut

7

numéros

1

hors-série

20

e-newsletters

1 an, 131 € TTC pour la France (dont TVA 2,10 incluse)

210 € pour l’étranger

Société : .....................................................................................................................................................................................................

Adresse : ..................................................................................................................................................................................................

........................................................................................................................................................................................................................

Sans titre-1 1 29/05/2019 17:29:32

Code postal : ........................................ Ville : ......................................................................................................................................

Pays : .............................................................. APE/Secteur d’activités : .....................................................................................

Téléphone : ................................................................................ Fax : .................................................................................................

eMail (pour recevoir les newsletter) : .........................................................................@...........................................................

Nom : ................................................................................ Prénom : ......................................................................................................

Fonction : ...................................................................................................................................................................................................


Hanovre, 16/09 - 21/09/2019

HALL 2

ENTRÉE NORD

45 MACHINES

HIGH.TECH

29 SOLUTIONS

D'AUTOMATISATION

>30 INNOVATIONS

NUMÉRIQUES

CONNECTIVITÉ

TOTALE

FABRICATION

ADDITIVE

EMO.DMGMORI.COM

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!