Views
1 year ago

IFTM Daily Preview Edition

  • Text
  • Iftm
  • Voyages
  • Salle
  • Formation
  • Secteur
  • Tourism
  • Resa
  • Selon
  • Tourisme
  • Destination
  • Www.cleverdis.com

40 MARKET TRENDS ::

40 MARKET TRENDS :: TENDANCES DU MARCHÉ The Hotel Business The essential / L'essentiel -1,5% The decline in the number of hotel nights in France to 199 million in 2014 down from 202 million in 2013, according to Eurostat. This fall is mainly because French tourism is down by 2.2%, while the drop in foreign tourism is just 0.3% – after four years of continuous growth. Foreign tourism represents 37% of overnight stays. Russian visitors were down by14.6%, while those from the Middle East rose sharply with an increase of 17%. -1,5% C’est la baisse de fréquentation en nuitées de l’hôtellerie française en 2014 par rapport à 2013 selon les résultats d’Eurostat, à 199 millions de nuitées, soit un recul de 3 millions. Cette baisse est surtout le fait des touristes français (-2,2%) alors que la fréquentation des touristes étrangers se tasse (-0,3%) après 4 années de hausse continue. Ces touristes étrangers représentent 37% des nuitées. La clientèle russe s’est effondrée (-14,6%) alors que celle en provenance du Proche et du Moyen Orient est en forte augmentation (+17%). What's going on? / L’événement The open war between hoteliers and online booking sites has turned to the advantage of the former in recent months. Indeed, the Macron Act removes purely and simply the tariff parity clause! What is tariff parity? It was a clause that required the hotelier, after the signing of a contract with an OTA (Online Travel Agency), to offer the same prices on all distribution channels, including on the hotel’s own site. The legislation now gives hoteliers the freedom to decide their rates on different channels. La guerre ouverte entre les hôteliers et les sites de réservation en ligne a tourné à l’avantage des premiers ces derniers mois. En effet, la loi Macron supprime purement et simplement la clause de parité tarifaire ! Qu’estce que la parité tarifaire ? Il s’agissait d’une clause qui obligeait l’hôtelier, à la signature d’un contrat avec une OTA (Online Travel Agency), à proposer les mêmes prix sur tous les canaux de distribution, y compris sur son propre site. Le texte de loi rend donc la liberté tarifaire aux hôteliers sur les différents canaux. IFTM Daily • Tuesday 22 nd September 2015 Key figures / Les chiffres clés 17,943 The number of classified hotels in the French market at the end of 2014. Together they total 558,279 rooms, according to a study by KPMG. -0.1% The decline in occupancy of luxury hotels in France to 65.7% in 2014. According to Deloitte study the whole French industry is stagnating. There was an increase of 1.4% to 67.6% in occupancy of high-end hotels; an increase in 0.2% to 65.4% in the mid-range; an increase of 0.3% to 65.9% for economy hotels and a fall of 1.5% to 64.5% in the super-economic category. €65 According to the same Deloitte study, this was the average revenue per occupied economy room in the French hotel industry in 2014, down 2.3% according to the same Deloitte study. In the super-economy hotels that figure was €40, down by 2%; and in the mid-range, to €101, down by 0.1%. Revenues were at €423 in the luxury category, up by 3%, and at €182 in the high-end category, up 0.1%. -1.4% The decline in average revenue per rented room in luxury and upscale Paris hotels in 2014 (to €262) compared to in 2013. 40,000 The number of dwellings proposed by Airbnb in Paris in 2014, compared with 4,000 three years ago. Overall, France is the second largest market for the hosting platform. €602m Up by 15.6%, the unprecedented operating income on a turnover of €5.45bn for Accor in 2014. 109.7 million The number of overnight stays in camping sites in 2014, up 0.3% on 2013. 45% of French campsites now have a swimming pool, 47% offer wifi and 38% have a restaurant on site. 15.9 million The number of hotel arrivals in the Paris Ile de France region in the first half 2015, up 1.6% according to figures from the Ile-de-France Tourist Board. 17 943. Fin 2014, le marché français comptait 17 943 hôtels classés cumulant 558 279 chambres selon une étude KPMG. -0,1% Les taux d’occupation de l’hôtellerie française en 2014 sont en stagnation selon l’étude Deloitte : 65,7% dans le grand luxe (-0,1%), 67,6% dans le haut de gamme (+1,4%), 65,4% dans le milieu de gamme (+0,2%), 65,9% dans l’économique (+0,3%) et 64,5% dans le superéconomique (-1,5%). 65 euros. Toujours selon la même étude Deloitte, les recettes moyennes par chambre louée de l’hôtellerie française flanchent en 2014 dans l’entrée de gamme, à 65 e dans l’économique (-2,3%) et 40 e dans le super-économique (-2%), et le milieu de gamme, à 101 e (-0,1%). En revanche, ils se maintiennent à 423 e dans le grand luxe (+0,3%) et à 182 e dans le haut de gamme (+0,1%). -1,4% : c’est la baisse de la recette moyenne par chambre louée dans l’hôtellerie parisienne grand luxe et haut de gamme en 2014 par rapport à 2013, à 262e. 40 000 : c’était fin 2014 le nombre de logements proposés par Airbnb à Paris contre 4 000 il y a trois ans. Au global, la France est le deuxième marché de la plateforme d’hébergement chez l’habitant. 602 millions d’euros : c’est le résultat d’exploitation sans précédent du groupe Accor en 2014, en progression de 15,6%, pour un chiffre d’affaires de 5,45 milliards d’e, en augmentation de 3,8% à base comparable. 109,7 millions : c’est le nombre de nuitées totalisées par l’hôtellerie de plein air en 2014, en progression de 0,3% par rapport à l’année précédente. 45% des campings français possèdent désormais une piscine, 47% proposent du wifi et 38% ont un restaurant sur le site. 15,9 millions : c’est le nombre d’arrivées hôtelières dans la région Paris Ile-de-France au premier semestre 2015, en hausse de 1,6%, selon les chiffres du Comité Régional du Tourisme. www.iftmdaily.com

MARKET TRENDS :: TENDANCES DU MARCHÉ 41 © Vernier JBVNews UMIH Roland Héguy President of UMIH (French hospitality industries trades union) HOTELIERS FINALLY FIND THEIR FREEDOM (ONLINE & OFFLINE) WITH REGARD TO ONLINE BOOKING SYSTEMS AND CONSUMERS HAVE MORE TRANSPARENCY. How is your industry doing in 2015? Coffee shops, hotels, restaurants and nightclubs, are not yet out of the crisis; business failures have been steadily increasing since 2008; employment is suffering and unfair competition from new players is growing. And there are new regulatory requirements concerning tax and social security that will affect the industry. The 2015 season looks better, but tourism is an industry that must operate all year round, not just during the summer. Comment se comporte votre secteur d’activité en 2015 ? Le secteur des cafés, hôtels, restaurants, établissements de nuit, n’est pas encore sorti de la crise : les défaillances d’entreprises sont en constante augmentation depuis 2008, l’emploi se replie, la concurrence déloyale de nouveaux acteurs s’accentue, de nouvelles obligations réglementaires, sociales et fiscales apparaissent. La saison 2015 s’annonce meilleure, mais le tourisme est une industrie qui doit fonctionner toute l’année, pas seulement pendant la période estivale. What, in your opinion, have been the most significant developments in your industry over the past twelve months? The year 2015 is marked by the adoption of the Macron law, at the initiative of the UMIH, an article to introduce a contract of mandate between hoteliers and online booking platforms and put an end to the tariff parity clause. Hoteliers finally find their freedom (online & offline) with regard to online booking systems and consumers have more transparency. Roland Heguy Président confédéral de l’UMIH - Union des métiers et des industries de l’hôtellerie Quelle est, selon vous, l’évolution la plus marquante de votre secteur (consommateur, réglementation, nouveaux acteurs…) lors des douze derniers mois ? L’année 2015 est marquée par l’adoption dans loi Macron, à l’initiative de l’UMIH, d’un article visant à instaurer un contrat de mandat entre les hôteliers et les plateformes de réservation en ligne et à mettre fin à la clause de parité tarifaire. L’hôtelier retrouve enfin sa liberté tarifaire (online & off-line) vis-à-vis des centrales de réservation en ligne et le consommateur plus de transparence. What are the two major challenges your industry faces? The first challenge undoubtedly concerns the exponential growth of offers of accommodation and catering, by the "gray" economy. This destroys jobs and creates deep fiscal and regulatory injustice. The second challenge is financial and concerns a lack of access to bank credit facilities, which are needed to modernise and meet the requirements of customers. Quels sont les deux défis majeurs auxquels votre secteur est confronté ? Le 1 er défi concerne incontestablement l’essor exponentiel des offres d’hébergement et de restauration proposée par l’économie "grise" soi-disant collaborative alors qu’elle déséquilibre notre marché, détruit des emplois et crée une profonde injustice fiscale et règlementaire. Le second défi est financier et concerne l’accès au crédit bancaire pour moderniser les établissements et répondre aux exigences de la clientèle IFTM Daily • Tuesday 22 nd September 2015