Views
2 years ago

Y-mail 36 FR - juin 2021

  • Text
  • Beaucoup
  • Soins
  • Contre
  • Nuit
  • Hospitalier
  • Yperman
  • Jour
  • Trois
  • Domicile
  • Permet

APPROUVÉ PAR

APPROUVÉ PAR L’ORTHOPÉDIE Robot chirurgical, modélisation 3D, lunettes VR à réalité augmentée, appli de rééducation à domicile pour les patients qui ont reçu une prothèse du genou ou de la hanche : le département d’orthopédie teste beaucoup de nouvelles technologies sans rien lâcher sur le niveau d’exigence requis. 13 centres sélectionnés pour MoveUP MoveUP est une appli qui accompagne les patients dans leur rééducation à domicile après la pose d’une prothèse de genou ou de hanche. L’appli transmet les informations préopératoires et les programmes d’exercices postopératoires. Un bracelet enregistre le nombre de pas et l’appli permet au patient de communiquer avec un kiné spécialement formé. Dr. Jan Somers (Ortho pédie) : « MoveUP est une nouvelle appli conçue par une start-up gantoise. Testée d’abord par un groupe de patients, elle est maintenant testée auprès d’un public plus large d’un millier de patients belges. Notre service est l’un des centres orthopédiques sélectionnés pour l’étude. » Le médecin en rééduca tion dr. Filip Lefevere trouve le système prometteur. « Une appli comme celle-là s’inscrit dans la tendance de la rééducation active. Le patient prend son rétablissement en main grâce à un coaching. Nous devons juste veiller à ne pas perdre le contact personnel. » GADGETS UTILES L’appli n’est pas le seul gadget technologique dans le monde de l’orthopédie. Le centre hospitalier Jan Yperman est aussi reconnu comme centre de référence pour le traitement des lésions cartilagineuses du genou et de la hanche à l’aide de cellules souches. Quant au robot chirurgical ROSA, il est utilisé pour la pose de prothèses du genou depuis un certain temps déjà. Dr. Somers : « Nous sommes en train d’analyser si les interventions réalisées au moyen du robot donnent de meilleurs résultats pour les 4

RÉCUPÉRATION RAPIDE Les patients ayant reçu une prothèse de la hanche ou du genou recommencent à marcher le jour même de l’opération. Le lendemain commence par des exercices de force et de mobilité. Cette séance d’exercices a lieu dans le C-lounge, à deux pas des chambres. Dr. Filip Lefevere : « La technique de récupération rapide réduit le risque de thrombose veineuse profonde et d’autres compli cations postopératoires. Les patients rentrent aussi plus vite chez eux : après un à deux jours pour une prothèse de hanche, après deux à trois jours pour une prothèse de genou. La sous-spécialisation des chirurgiens orthopédistes fait une différence énorme : plus souvent les médecins pratiquent une intervention, plus ils y excellent. Les anesthésistes jouent aussi un rôle important. Une anesthésie locorégionale permet de cibler un nerf de manière très sélective au lieu du membre entier et une anesthésie moins profonde suffit. Cette procédure permet au patient d’entamer sa rééducation rapide ment et en limitant la douleur. » Docteur Filip Lefevere prothèses de hanche. Pour les prothèses d’épaule, nous testons la modélisation 3D et les lunettes VR à réalité augmentée. Notre centre est à la pointe du progrès, mais nous n’adoptons pas les nouvelles technologies à l’aveuglette. » SUPERSPÉCIALISTES Être à la pointe du progrès exige une sous-spécialisation poussée. Le département d’Orthopédie en a bien conscience depuis belle lurette. Chaque chirurgien se concentre sur quelques parties du corps. Cette approche nécessite de disposer de beaucoup de médecins. Dr. Somers : « Nous sommes récemment passés de huit à dix médecins, ce qui est beaucoup pour un hôpital de notre taille. C’est pourquoi nous avons abandonné l’affiliation exclusive. Trois médecins opèrent ici et dans un centre universitaire : deux à UZ Gand et un à UZ Louvain. Cette sous-spécialisation ne se fait pas au détriment de l’ensemble. Si nécessaire, nous revoyons le patient à plusieurs médecins. » Les jeunes médecins en formation apprécient cette approche. L’année dernière, ils ont élu le centre hospitalier Jan Yperman comme meilleur lieu de formation. Service d’Orthopédie 057 35 73 70 secortho@yperman.net 5

Voor de Nederlandse versie, klik hier