Views
2 years ago

Y-mail 36 FR - juin 2021

  • Text
  • Beaucoup
  • Soins
  • Contre
  • Nuit
  • Hospitalier
  • Yperman
  • Jour
  • Trois
  • Domicile
  • Permet

HÉMITHYREOÏDECTOMIE En

HÉMITHYREOÏDECTOMIE En hôpital de jour Jan Yperman est l’un des premiers centres de Belgique à pratiquer des hémithyreoïdectomies en hôpital de jour. « En fait, l’idée est venue des patients eux-mêmes », explique dr. Stijn Van Wiemeersch de la Clinique Multidisciplinaire de la Thyroïde. Beaucoup de patients se demandaient ce qu’ils faisaient encore à l’hôpital le soir. Après concertation avec nos infirmières, anesthésistes, biologistes cliniques et les endocrinologues dr. An Nollet et dr. Barbara Deconinck, nous avons commencé à organiser ces opérations en hôpital de jour. Nous les planifions le matin. Cela laisse suffisamment de temps pour examiner la prise de sang postopératoire et pour observer le patient avant sa sortie. » Secrétariat de Chirurgie 057 35 72 00 secheelkunde@yperman.net NEWSLETTER Toujours au courant Le centre hospitalier Jan Yperman accorde beaucoup d’importance à une communication ouverte et fluide avec les médecins généralistes et les autres professionnels de la santé de première ligne. C’est pourquoi nous leur envoyons depuis quelque temps une newsletter mensuelle. Pour vous abonner, inscrivez-vous au moyen du code QR. Docteur Stijn Van Wiemeersch OUVEAU CARDIOLOUNGE Tout-en-un À partir du 1er septembre, les patients cardiaques qui viennent pour une opération ou une intervention programmée seront accueillis au Cardiolounge. Dr. Dries De Cock : « Il y a trois chambres : deux avec trois fauteuils chacune et une avec deux lits pour les patients qui doivent rester une nuit de plus. Ce département compact disposera en interne de toute l’ex pertise pré-, péri- et postopératoire. Cela met le patient en confiance, tout en garantissant encore plus d’expertise et d’efficacité. Si vous devez être hospitalisé pour une nuit, nous organisons tout depuis le lounge; lorsque tout se passe comme prévu, vous pouvez rentrer chez vous plus vite. » NOUVEL EXAMEN Écho avec mousse Les femmes qui souffrent de problèmes de fertilité peuvent se rendre chez dr. Ilse Vanderbeke pour un examen HyFoSy. « Auparavant, nous avions recours à une radio pour vérifier la perméabilité des trompes de Fallope. Cela nécessitait d’injecter un produit de contraste et les patientes trouvaient cela douloureux. Aujourd’hui, nous plaçons un spéculum, nous remontons jusqu’à l’utérus aumoyen d’un cathéter et nous injectons une sorte de mousse. L’écho permet de voir si elle passe correctement dans les trompes de Fallope. HyFoSy est un examen peu invasif, sans rayons X, qui est réalisé lors d’une consultation normale. La mousse est remboursée. » ÉTUDE Vaccin contre le VRS Dans le cadre d’une étude sur un vaccin contre le virus respiratoire syncytial, le Service des Maladies Infectieuses est à la recherche de personnes âgées de plus de soixante ans dont l’état de santé est stable. Ces personnes recevront un vaccin unique contre le VRS et feront ensuite l’objet d’un suivi pendant trois ans. Cela se fera sous la forme d’appels téléphoniques réguliers. Si elles contractent une infection respiratoire aiguë, elles devront se rendre à l’hôpital pour une évaluation et éventuellement un test par écouvillonnage. N’hésitez pas à contacter le département des maladies infectieuses pour toute demande d’informations sans engagement ou pour vous porter candidat(e). Service de Cardiologie 057 35 71 90 seccardiopneumo@yperman.net Secrétariat de Gynécologie 057 35 75 80 secgynaeco@yperman.net Service des Maladies Infectieuses 057 35 71 80 infectieziekten@yperman.net 6

SUIVEZ LE X-GUIDE Le service de stomatologie est le premier centre du Westhoek à utiliser le X-Guide. Ce dispositif permet une navigation assistée par ordinateur lors de la pose d’implants dentaires. Plan de navigation Voilà comment fonctionne le X-Guide « Grace au X-Guide nous fourons toujours dans la bonne direction. » Le docteur Olivier Bouckenooghe, stomatologue, qualifie le X-Guide de véritable chaînon manquant dans la technologie des implants. Ce nouvel équipement crée une passerelle numérique entre le scanner et le plan de navigation opératoire. « Nous réalisons d’abord une image de la mâchoire à l’aide de clichés CBCT. Ces informations sont analysées et traitées dans un logiciel. Sur les images numériques, nous pouvons projeter un implant virtuel en tenant compte des structures anatomiques et de la couronne ou du bridge qui sera posé ultérieurement. » Le chaînon manquant se situait entre cette planification préopératoire et l’opé ration proprement dite : comment transposer le plus précisément possible la planification numérique dans la réalité ? « Traditionnellement, on résout ce problème au moyen d’un gabarit chirurgical imprimé en 3D, avec des trous qui guident la perceuse dans la bonne direction. Le X-Guide fait la même chose, mais sous forme numérique et avec une plus grande précision. Le planning préopératoire est projeté sur l’écran. Grâce au tracking, nous forons toujours dans la bonne direction. » 7

Voor de Nederlandse versie, klik hier