Views
2 years ago

Y-mail 36 FR - juin 2021

  • Text
  • Beaucoup
  • Soins
  • Contre
  • Nuit
  • Hospitalier
  • Yperman
  • Jour
  • Trois
  • Domicile
  • Permet

SUIVEZ LE X-GUIDE DR.

SUIVEZ LE X-GUIDE DR. OLIVIER BOUCKENOOGHE « Nous avons commencé à utiliser le X-Guide en mars. La technologie est encore toute nouvelle. Durant cette phase de démarrage, nous ne l’utilisons pas encore pour toutes les procédures, notamment parce qu’elle nécessite un temps de préparation plus long. Mais d’ici quelques années, il fera partie de la routine quotidienne en stomatologie. » DR. EVERT MATTHYS « La technique de l’ostéotomie consiste à utiliser un système de plug pour ouvrir la mâchoire. Je m’en sers régulièrement, pour poser des implants dans des espaces ténus sans endommager les racines des dents. Le X-Guide est une technique complémentaire qui nous permet de travailler avec encore plus de précision, par exemple lorsqu’une dent manque entre deux dents voisines dont les racines sont orientées l’une vers l’autre. » plus de 50 implants avec le X-Guide DR. ANTONI DE MOL « Dans les prochaines années, le X-Guide ne sera disponible qu’en milieu hospitalier. Cette technologie rend plus transparente la communication entre le patient, le dentiste et le stomatologue. Ce qui est planifié, adapté et approuvé par toutes les parties avant l’opération est exécuté au millimètre près dans la bouche du patient. » DR. CARLOS VERHELST « Pour l’instant, le X-Guide ne peut être utilisé que pour l’implantologie simple. Sa palette d’utilisation sera plus large à l’avenir. La planification de la navigation est aussi prévue pour les situations implantaires complexes et même pour les ostéotomies. Jamais je n’aurais osé rêver de disposer d’un tel instrument à mes débuts comme stomatologue il y a près de trente ans. » Secrétariat de Stomatologie 057 35 75 20 secstomato@yperman.net 8

LA COVID-19 EN CHIFFRES 886 HOSPITALISATIONS (JUSQU’AU 18 MAI) LES VAGUES DE COVID Le 3 février 2020, notre pays enregistrait son premier cas de contamination au coronavirus. Cinq semaines plus tard, le 10 mars, les premiers patients se présentaient au centre hospitalier Jan Yperman. Seize mois plus tard, voici un bilan chiffré. 94% COUVERTURE VACCINALE (PREMIÈRE DOSE) 70% ENTIÈREMENT VACCINÉ (JUSQU’AU 18 MAI) HOSPITALISATIONS ISSUE PROTECTION 247 première vague 394.100 masques chirurgicaux 33 703 sorties aux soins intensifs 176 décès 639 deuxième vague (jusqu’au 18 mai) 65.350 Masques FPP2 94 aux soins intensifs 7.644 litres litres de désinfectant pour les mains 9

Voor de Nederlandse versie, klik hier