Views
1 month ago

Y-mail 47 - mars 2024

  • Text
  • Soins
  • Yperman
  • Docteur
  • Hospitalier
  • Cellules
  • Peuvent
  • Frottis
  • Faire
  • Parcours
  • Plateforme

EDITO Chères lectrices

EDITO Chères lectrices et chers lecteurs, Un nouveau printemps, un nouvel air, même si nous composons en fait surtout des variations sur un même thème. Un thème qui tient à cœur à notre hôpital depuis longtemps déjà : une médecine innovante à la fois humaine et accessible. En collabo ration avec tous les acteurs des soins, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’hôpital. En mettant toujours plus l’accent sur la prévention. Dans ce numéro, nous vous disons tout sur nos parcours de soins transmuraux : Born in Belgium, avec des consultations périnatales assurées par nos sages-femmes, et le parcours de soins pour la démence. On vous parle aussi d’une technologie qui améliore la sécurité des patients : la plateforme MososNXT qui assure le suivi des femmes enceintes et de leur enfant à naître. Notre maternité est la première d’Europe à l’utiliser. L’IA est souvent synonyme de buzz, mais pas dans notre laboratoire d’anatomie pathologique. L’intelligence artificielle aide nos médecins à repérer les cellules précurseurs du cancer dans les frottis. L’avantage de l’ordi nateur est qu’il n’a jamais de moment de distraction. Mais l’innovation ne se limite pas à la technologie. Notre revalidation de l’obésité fait bouger des patients qui n’ont pas fait d’exercice depuis longtemps. Et comme nous sommes passés d’un à trois logopèdes, nous sommes en mesure d’offrir une spécialisation plus poussée et un suivi encore plus ciblé. docteur Hans Feys, médecin-chef

contenu 04 Extension du service d'orthophonie 10 Parcours de soins transmuraux 11 Nouveaux médecins 13 Le cabinet des questions 16 Formation en réanimation Lisez tous les numéros d’Y-mail Le centre hospitalier Jan Yperman dispose d’une nouvelle ambulance EIP. Le véhicule est équipé d’une civière électrique. Une simple pression sur un bouton permet de faire monter ou descendre la civière silencieusement et son entrée dans l’ambulance se fait également en douceur et sans à-coups. Un progrès considérable, tant pour le patient que pour le dos des soignants. 3

Voor de Nederlandse versie, klik hier