26.02.2014 Views

Écoute Aix - Das Juwel der Provence (Vorschau)

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

DAS SPRACHMAGAZIN FÜR FRANKREICHLIEBHABER APRIL 2013<br />

AIX<br />

DAS JUWEL IN DER PROVENCE<br />

Société<br />

Le halal, du rite<br />

au business<br />

Deutschland ¤ 6,90 · CH sfr 12,40 · A · F · L : ¤ 7,50<br />

Débat<br />

Désobéir peut-il<br />

être moral ?<br />

Balade<br />

Le Perche, un petit<br />

coin de verdure


Unsere Auswahl für Sprachliebhaber.<br />

Entdecken Sie Ihre Leidenschaft für Sprachen.<br />

Deutsch perfekt – Einfach Deutsch lernen<br />

<strong>Écoute</strong> – <strong>Das</strong> Sprachmagazin für Frankreichliebhaber<br />

ECOS – Die Welt auf Spanisch<br />

Spotlight – Einfach Englisch!<br />

Business Spotlight – Englisch für den Beruf<br />

ADESSO – Die schönsten Seiten auf Italienisch<br />

www.spotlight-verlag.de


ÉDITORIAL<br />

Sprache<br />

verbindet<br />

Qui a tué Julie ?<br />

Oui, mais qui a donc bien pu tuer Julie ? Et pourquoi ? Vous vous posez sûrement<br />

ces questions. Eh bien, trois bonnes nouvelles vous attendent en ce mois<br />

d’avril. Une petite et deux plus grandes.<br />

Première bonne nouvelle (la petite)<br />

Les réponses aux questions ci-dessus se trouvent dans la quatrième et <strong>der</strong>nière<br />

partie de notre polar, Fatals Entrechats, page 64.<br />

Deuxième bonne nouvelle<br />

<strong>Écoute</strong> vous offre la possibilité de passer, gratuitement, chez vous, une soirée<br />

que nous souhaitons palpitante. Intéressés ? Alors, installez-vous confortablement<br />

dans votre fauteuil ; selon votre sensibilité, baissez ou augmentez l’intensité<br />

de la lumière ; puis, sur les traces des officiers de police Thomas Genève et<br />

Bob Mosconi, écoutez ce qu’il est advenu de Julie… Oui, écoutez, car avec ce<br />

numéro, un cadeau vous est offert : l’intégralité de notre polar, depuis le début<br />

jusqu’au dénouement, en livre audio ! Vous pouvez également télécharger ce<br />

<strong>der</strong>nier, ainsi que le texte dans son entier, sur : www.ecoute.de/polar<br />

Bonne écoute, et bons frissons.<br />

Troisième bonne nouvelle<br />

À partir du magazine de mai, un épisode de notre polar sera mis en scène tous<br />

les mois sur notre produit <strong>Écoute</strong>-Audio. Et dans notre prochaine histoire policière,<br />

il sera question d’une intrigue autour d’un tableau impressionniste. Cette<br />

fois, en revanche, pas uniquement un meurtre… mais deux !<br />

Je vous souhaite une lecture… mortelle !<br />

Es muy fácil, ¿verdad?<br />

Einfach Spanisch lesen<br />

preguntar<br />

llevar<br />

compren<strong>der</strong><br />

libro<br />

_<br />

_<br />

It’s quite easy<br />

Einfach Englisch lesen<br />

book<br />

you<br />

lovely<br />

con<br />

rojo lengua<br />

bonito<br />

abuela<br />

amor fácil carry<br />

noche<br />

Einfach lesen<br />

Erste Schritte in die neue Sprache<br />

Ein Lesevergnügen für Jung und Alt<br />

Einfache, kurze Texte für Anfänger<br />

almorzar<br />

_<br />

È proprio facile<br />

Einfach Italienisch lesen<br />

jump pupil<br />

light un<strong>der</strong>stand<br />

parlare<br />

bella<br />

tower<br />

easy<br />

lingua rosso<br />

language yes caldo stella mio<br />

sister speak capire amore<br />

facile<br />

libro<br />

ciao<br />

_<br />

C’est vraiment facile<br />

Einfach Französisch lesen<br />

notte<br />

Jean-Yves de Groote<br />

rouge<br />

ciel<br />

nuit fleur<br />

dormir<br />

avec<br />

facile<br />

moi<br />

amour<br />

jardin<br />

froid<br />

belle<br />

pouvoir<br />

trouver<br />

© gettyimages/Adam Gault<br />

le polar (fam.)<br />

<strong>der</strong> Krimi<br />

que nous souhaitons von <strong>der</strong> wir hoffen,<br />

dass<br />

palpitant,e<br />

spannend<br />

la sensibilité<br />

die Empfindsamkeit<br />

la trace<br />

die Spur<br />

advenir de<br />

geschehen mit<br />

l’intégralité (f) du polar <strong>der</strong> ganze Krimi<br />

4/2013<br />

le dénouement [denumɑ˜] die Auflösung<br />

télécharger<br />

herunterladen<br />

dans son entier vollständig<br />

le frisson<br />

<strong>der</strong> Schau<strong>der</strong><br />

mettre en scène [sεn] hier: zu hören sein<br />

le tableau<br />

das Gemälde<br />

mortel,le [mɔrtεl] mör<strong>der</strong>isch gut<br />

Großes Gewinnspiel<br />

und das gesamte Programm unter<br />

www.dtv.de/zweisprachig<br />

40 Jahre<br />

_ zweisprachig


SOMMAIRE AVRIL 2013<br />

Henri Tabaraut/OnlyFrance.fr<br />

F de Noyelle/Godong/Photononstop/AFP<br />

12<br />

22<br />

VOYAGE<br />

<strong>Aix</strong>-en-<strong>Provence</strong><br />

Die Römer kamen, sahen und blieben. Wo sie Quellen<br />

fanden, entstanden Thermen. Und noch heute spielt<br />

Wasser eine wichtige Rolle in <strong>der</strong> Stadt, die seit mehr<br />

als 2000 Jahren die Menschen in ihren Bann zieht.<br />

SOCIÉTÉ<br />

Le halal<br />

In Frankreich ist Halal etwas, dem man kaum noch<br />

entkommt: Ob die Menschen wollen o<strong>der</strong> nicht, sie finden<br />

es auf ihrem Tisch. Dabei handelte es sich bei<br />

Halal früher nur um Fleisch, das Moslems erlaubt war.<br />

3 ÉDITORIAL<br />

6 LES GENS<br />

Leute im Blickpunkt<br />

8 EN BREF<br />

Kurze Meldungen bunt gemischt<br />

12 VOYAGE<br />

<strong>Aix</strong>, joyau de la <strong>Provence</strong><br />

22 SOCIÉTÉ<br />

Le halal, du rituel au business<br />

24 DÉBAT<br />

Désobéir, un acte toujours immoral ?<br />

Ziviler Ungehorsam: eine Bürgerpflicht?<br />

28 APPROFONDISSEMENTS<br />

Vertiefende Infos zu Land und Leuten<br />

29 PRODUITS CULTES<br />

La vedette des machines à laver<br />

Wie eine Wäscherin zum Fernsehstar wurde<br />

mittel<br />

mittel<br />

schwer<br />

leicht<br />

schwer<br />

schwer<br />

mittel<br />

30 LE FRANÇAIS AU TRAVAIL<br />

Les différentes garanties sur un produit<br />

Mangelhafte Ware: Was tun?<br />

32 GRAMMAIRE<br />

Auf diesen acht Seiten dreht sich alles um<br />

die Verbes serung Ihrer Sprachkenntnisse.<br />

Mit Grammatik und Wortschatzvertiefung<br />

40 C’EST LA VIE… QUOTIDIENNE<br />

Fleurir sa vie<br />

43 LETTRE DE PARIS<br />

Au zoo<br />

46 REPORTAGE<br />

Carat, c’est du solide !<br />

Wo ein Luxuswagen zum »Panzer« wird.<br />

50 CULTURE<br />

Bienvenue en Chiraquie<br />

52 PLEINS FEUX SUR…<br />

Louis de Funès, l’éternel<br />

Spät gestartet, aber unvergessen!<br />

schwer<br />

mittel<br />

mittel<br />

schwer<br />

mittel<br />

schwer<br />

En couverture: ©hemis/Laif<br />

53 ACCENT AIGU<br />

<strong>Das</strong> leichte Heft im Heft<br />

4<br />

4/2013


J Geron/BELGA/AFP<br />

Selva/Leemage<br />

Aline Méchin<br />

50 56 60<br />

CULTURE<br />

Musée Chirac<br />

Staatspräsidenten haben es gut. Sie reisen<br />

um die Welt und bekommen Ge -<br />

schen ke. Jacques Chirac hat seine einem<br />

extra dafür gebauten Museum vermacht.<br />

HISTOIRE<br />

Le bal des Sauvages<br />

Wild ging es her bei Hochzeitsfeiern. Einmal<br />

sogar so wild, dass ein französischer König<br />

hilflos mit ansehen musste, wie seine Kum -<br />

pane wegen eines Streichs verbrannten.<br />

BALADE<br />

Le Perche<br />

Die Region westlich von Paris besticht<br />

durch ihre unspektakuläre, ruhige<br />

Land schaft: Hügel, Schlösser, alte<br />

Dörfer… alles, was die Seele braucht.<br />

54 COIN LIBRAIRIE<br />

Buchbesprechungen<br />

56 L’HISTOIRE AUTREMENT<br />

Le bal des Sauvages,<br />

ou la folie de Charles VI<br />

60 BALADE<br />

Le Perche, paisibles plaisirs<br />

64 POLAR<br />

Fatals entrechats (4/4)<br />

66 VOS AVIS / IMPRESSUM<br />

Leserbriefe<br />

67 QUESTION DU MOIS<br />

Les médias doivent-ils montrer<br />

des images choc ?<br />

Geht’s auch ohne Schockbil<strong>der</strong>?<br />

68 LE MOIS PROCHAIN<br />

<strong>Vorschau</strong><br />

mittel<br />

schwer<br />

mittel<br />

schwer<br />

schwer<br />

Symbole im Heft<br />

leicht<br />

mittel<br />

schwer<br />

Sprachlich leichterer Artikel<br />

Sprachlich mittelschwerer Artikel<br />

Sprachlich beson<strong>der</strong>s anspruchs -<br />

voller Artikel<br />

Lernen mit <strong>Écoute</strong>-Produkten<br />

Diese Texte können Sie auszugsweise<br />

auf unserer CD hören.<br />

Zu diesem Thema finden Sie noch<br />

mehr auf <strong>der</strong> Website ecoute.de<br />

Diese Produkte sind in unserem Online-SprachenShop erhältlich.<br />

<strong>Écoute</strong> Audio: Wollen Sie auch Ihr Hör verständnis und Ihre Aus sprache ver bessern?<br />

Un sere aktuelle CD mit Textauszügen und Original tönen ist unter<br />

www.spotlight-verlag.de/audio als Audio-CD o<strong>der</strong> als Download erhältlich.<br />

<strong>Écoute</strong> plus: Ihr Sprachtrainer, 24 Seiten Übungen und Tests zu Wortschatz und<br />

Grammatik als Vertiefung von <strong>Écoute</strong> (www.ecoute.de/ueben).<br />

<strong>Écoute</strong> en classe: kostenlos für alle LehrerInnen, die <strong>Écoute</strong> abonniert haben. Mit<br />

Übungen zu Beiträgen im Magazin, für Gymnasium, Realschule, Volks hochschule.<br />

Bestellung über unseren Abo-Service.<br />

www.ecoute.de: noch mehr Infos und Sprachnutzen.<br />

Accent Aigu Inhalt<br />

Les arbres<br />

À la station-service<br />

Sébastien élève<br />

des moutons<br />

Le présent de l’indicatif<br />

Kunden-Service<br />

E-Mail: abo@spotlight-verlag.de<br />

Internet: www.spotlight-verlag.de<br />

Telefax: +49 (0)89/856 81-159<br />

Telefon: +49 (0)89/856 81-16<br />

4/2013<br />

5


LES GENS<br />

mittel<br />

Esther Duflo<br />

Yes, she can!<br />

Patrick Kovarik/AFP/Getty<br />

Titulaire d’une maîtrise, d’un DEA, ainsi que d’un doctorat<br />

en économie, Esther Duflo est un professeur et<br />

une économiste réputée en France et aux États-Unis.<br />

Consciente depuis sa plus tendre enfance des inégalités<br />

sociales et des problèmes liés à la pauvreté, elle<br />

s’engage tout naturellement sur le terrain après ses<br />

études. Elle collabore ainsi avec de nombreuses ONG<br />

(organisations non gouvernementales) dans les pays<br />

en voie de développement pour analyser les critères<br />

de pauvreté et trouver des solutions adaptées. Une expérience<br />

et un engagement qui n’ont pas échappé à<br />

Barack Obama… À la fin de l’année 2012, le président<br />

américain a offert à l’économiste, désormais Franco-<br />

Américaine, un poste de conseillère au développement<br />

mondial. Prochaine étape pour Esther Duflo, tout<br />

juste 40 ans ? Certains parlent de prix Nobel !<br />

Gabriel Bouys/AFP/Getty<br />

Karl Lagerfeld<br />

« La France était célèbre pour son esprit, son<br />

ironie. Aujourd’hui, un mot d’esprit, et vous<br />

devez présenter des excuses. »<br />

Le directeur artistique de la maison Chanel n’a pas sa langue dans sa<br />

poche. Il s’en prend ici au « politiquement correct » qui régnerait en<br />

France. Connu pour ses déclarations souvent provocantes, Karl Lagerfeld<br />

irrite et fascine à la fois. Volontiers mystérieux, le couturier d’origine<br />

allemande n’a par exemple jamais confirmé son année de naissance – 1933<br />

ou 1938 selon les sources. Il fêtera donc en 2013 ses 80 ou… ses 75 ans !<br />

Esther Duflo<br />

titulaire de<br />

im Besitz von<br />

la maîtrise<br />

<strong>der</strong> Magistertitel<br />

le DEA [deøa] (Diplôme Abschluss eines<br />

d’études approfondies) Aufbaustudiums<br />

réputé,e<br />

berühmt<br />

depuis sa plus tendre seit ihrer frühesten<br />

enfance<br />

Kindheit<br />

l’inégalité (f) sociale die soziale<br />

Ungleichheit<br />

la pauvreté<br />

die Armut<br />

sur le terrain<br />

vor Ort<br />

l’ONG [loεnʒe] (f, die NGO (Nichtorganisation<br />

non regierungsgouvernementale)<br />

organisation)<br />

le pays [pei] en voie das Entwicklungsde<br />

développement land<br />

adapté,e<br />

geeignet<br />

échapper à<br />

entgehen<br />

désormais [dezɔrmε] jetzt<br />

la conseillère [kɔ˜sejεr] die Beraterin<br />

mondial,e<br />

global<br />

Karl Lagerfeld<br />

l’esprit (m)<br />

<strong>der</strong> Geist, <strong>der</strong> Witz<br />

présenter des<br />

sich entschuldigen<br />

excuses (f)<br />

ne pas avoir sa langue nicht auf den Mund<br />

dans sa poche gefallen sein<br />

s’en prendre à angreifen<br />

volontiers [vɔlɔ˜tje] gern(e)<br />

selon les sources (f/pl) je nach Quelle<br />

6 4/2013


Le Vagabonds Crew<br />

Champions du monde<br />

DR<br />

Très physique, le hip-hop a tout du sport<br />

de haut niveau. Les prestations des Vagabonds<br />

Crew, groupe de breakdance basé<br />

à Toulouse, en sont la preuve. Née en<br />

2000, la compagnie est aujourd’hui triple<br />

championne du monde de la Battle of the<br />

Year, compétition internationale de hiphop.<br />

Mounir Biba, un Angevin de 29 ans,<br />

dirige depuis peu le Vagabonds Crew.<br />

Danseur professionnel à la présentation et<br />

diction irréprochables, Mounir ne peut que séduire les<br />

médias qui s’intéressent de plus en plus à sa discipline.<br />

Les Vagabonds sont un des rares groupes à pratiquer à<br />

la fois les battles (deux breakers s’affrontent : tour à<br />

tour, ils dansent et tentent de faire mieux que leur adversaire)<br />

et le show (chorégraphie classique). Quand ils<br />

ne sont pas en compétition, ils présentent leurs deux<br />

spectacles : Alien et… Mozart. Comme quoi, les danseurs<br />

de hip-hop trouvent l’inspiration partout, même<br />

dans la musique classique!<br />

Philippe Dubost<br />

Candidat à l’emploi<br />

Pour se distinguer des autres candidats à l’emploi, Philippe Dubost,<br />

manager de produits Web, a tout misé sur la présentation de son CV.<br />

Mis en ligne début janvier sur son site (www.phildub.com), il est<br />

conçu – en anglais – exactement comme la fiche d’un article en vente<br />

sur le site Amazon. Sous « description du produit », on peut voir la « dimension<br />

» (1 m 86 !), le parcours scolaire de Philippe Dubost ainsi que<br />

ses expériences professionnelles. Et pour le contacter, il suffit de cliquer<br />

sur « ajouter au panier ». Ingénieux ! Fin janvier, Philippe Dubost<br />

avait déjà reçu des centaines de messages, dont plusieurs propositions<br />

d’employeurs. L’histoire ne dit pas si Amazon en fait partie…<br />

Le Vagabonds Crew<br />

le sport de haut niveau <strong>der</strong> Hochleistungs -<br />

sport<br />

la prestation<br />

die Leistung<br />

la preuve<br />

<strong>der</strong> Beweis<br />

triple<br />

dreifach<br />

la compétition <strong>der</strong> Wettbewerb<br />

l’Angevin [lɑ˜ʒvε˜] (m) Bewohner von<br />

Angers<br />

irréprochable<br />

einwandfrei<br />

séduire<br />

begeistern<br />

s’affronter<br />

gegeneinan<strong>der</strong><br />

antreten<br />

l’adversaire (m) <strong>der</strong> Gegner<br />

comme quoi<br />

was zeigt, dass<br />

Philippe Dubost<br />

le candidat à<br />

<strong>der</strong> Arbeitsuchende<br />

l’emploi (m)<br />

se distinguer de sich abheben von<br />

miser sur<br />

setzen auf<br />

le CV [seve]<br />

<strong>der</strong> Lebenslauf<br />

(curriculum vitæ)<br />

mis,e en ligne<br />

online gestellt<br />

le site<br />

die Website<br />

la fiche<br />

etwa: das Datenblatt<br />

le parcours [parkur] <strong>der</strong> schulische<br />

scolaire<br />

Werdegang<br />

l’expérience (f) die Berufserfahrung<br />

professionnelle<br />

ajouter au panier in den Einkaufswagen<br />

ingénieux,euse genial<br />

la proposition<br />

das Angebot<br />

l’employeur (m) <strong>der</strong> Arbeitgeber<br />

faire partie de<br />

dazugehören<br />

4/2013<br />

7


EN BREF<br />

mittel<br />

Riccardo Tinelli<br />

Nez à nez avec des cétacés<br />

Eine Frau und das Meer.<br />

Après avoir traversé l’Atlantique à la rame, l’océan Pacifique sans assistance<br />

puis fait le tour du monde à la voile, Maud Fontenoy part à la découverte des<br />

fonds marins ! La navigatrice de 35 ans se trouve ici nez à nez avec une baleine<br />

à bosse et son baleineau. Cette immersion dans les eaux turquoise de l’île de<br />

Moorea (en Polynésie française) a eu lieu à l’automne <strong>der</strong>nier, dans le cadre<br />

d’un séjour promotionnel pour la protection des mers. Celle que l’Unesco a<br />

nommée « ambassadrice des océans » en a aussi profité pour présenter en<br />

avant-première un kit pédagogique consacré à l’eau. Celui-ci contient des fiches<br />

thématiques afin de sensibiliser les enfants au respect de l’environnement marin.<br />

Conçu avec l’aide de l’Unicef et de l’association polynésienne Te mana o te<br />

moana, le kit a ensuite été distribué dans les 55 000 écoles de métropole et<br />

d’outre-mer. Mais Maud Fontenoy n’en est pas à son coup d’essai: depuis 2008,<br />

sa fondation – qui porte son nom – multiplie les actions pour la défense des<br />

océans. Une chose est sûre, Maud ne bulle pas !<br />

le cétacé [setase] <strong>der</strong> Wal<br />

à la rame<br />

ru<strong>der</strong>nd<br />

sans assistance als Einhandseglerin<br />

le tour du monde die Weltumsegelung<br />

à la voile<br />

le fond marin [fɔ˜marε˜] <strong>der</strong> Meeresboden<br />

la baleine à bosse <strong>der</strong> Buckelwal<br />

le baleineau<br />

das Walbaby<br />

l’immersion [limεrsjɔ˜] (f) das Eintauchen<br />

le séjour promotionnel die Werbetour<br />

l’ambassadrice (f) die Botschafterin<br />

conçu,e<br />

erarbeitet<br />

la métropole<br />

das Mutterland<br />

d’outre-mer [dutr(ə)mεr]in Übersee<br />

ne pas en être à son etw. nicht zum ersten<br />

coup d’essai [kudesε] Mal machen<br />

la fondation<br />

die Stiftung<br />

buller [byle]<br />

faulenzen<br />

8 4/2013


Populaire<br />

Ab 11. April im Kino.<br />

Rose Pamphyle (Déborah François) a 21 ans. En 1958,<br />

c’est l’âge où l’on atteint sa majorité et où l’on peut<br />

enfin déci<strong>der</strong> de sa vie. Rose, elle, veut échapper à ce<br />

qui l’attend : épouser le fils du garagiste de son village<br />

normand et devenir une parfaite femme au foyer. Elle<br />

prend son courage à deux mains et quitte son père<br />

veuf pour aller s’installer en ville, à Lisieux. Lorsque<br />

Rose se présente au cabinet d’assurances de Louis<br />

Echard (Romain Duris), c’est pour proposer ses ser -<br />

vices de secrétaire. Mais rapidement, son patron va<br />

l’en traîner dans l’univers de la compétition. Car Rose a<br />

un talent : elle tape à la machine à écrire à une vitesse<br />

vertigineuse ! Dactylographe de haut niveau, cela ne<br />

s’improvise pas, et Louis est là pour soutenir sa<br />

championne. Bientôt, la légèreté du film fait place à la<br />

tension. Le cinéaste Régis Roinsard nous raconte<br />

ici une belle histoire, drôle et… sans faute de frappe!<br />

Populaire<br />

la majorité<br />

die Volljährigkeit<br />

le garagiste<br />

<strong>der</strong> Werkstattbesitzer<br />

la femme [fam] au foyer die Hausfrau<br />

prendre son courage sich ein Herz fassen<br />

à deux mains<br />

veuf,veuve [vf,vv] verwitwet<br />

le cabinet d’assurances das Versicherungs -<br />

büro<br />

vertigineux,se<br />

schwindelerregend<br />

la dactylographe die Schreibkraft<br />

le cinéaste<br />

<strong>der</strong> Filmemacher<br />

la faute de frappe <strong>der</strong> Tippfehler<br />

Mammouth et poisson<br />

la contrée<br />

das Land, die Gegend<br />

la dépouille [depuj] die Überreste<br />

prouver<br />

beweisen<br />

fouiller [fuje]<br />

Grabungen machen in<br />

le site<br />

die Stätte<br />

le scientifique [sjɑ˜tifik] <strong>der</strong> Wissenschaftler<br />

le garrot [ɡaro] die Wi<strong>der</strong>risthöhe<br />

en pleine force de l’âge in den besten Jahren<br />

le silex [silεks] <strong>der</strong> Feuerstein<br />

taillé,e [tɑje]<br />

behauen<br />

le mastodonte das Rüsseltier<br />

l’ADN [ladeεn] (m) die DNA<br />

ressusciter [resysite] zum Leben erwecken<br />

relever de<br />

in den Bereich<br />

fallen von<br />

le poisson d’avril <strong>der</strong> Aprilscherz<br />

Mammouth et poisson<br />

Helmut, das Wollhaarmammut.<br />

La France, une ancienne contrée à mammouths ? La découverte en<br />

octobre <strong>der</strong>nier d’une dépouille tendrait à le prouver. En fouillant un<br />

site gallo-romain à Changis-sur-Marne, à l’est de Paris, des<br />

scientifiques ont découvert le squelette en parfait état d’un<br />

mammouth laineux. Ses caractéristiques : plus de 3 mètres au<br />

garrot pour un poids de 4 à 6 tonnes ! Il aurait vécu entre -200 000 et<br />

-50 000 ans. Le mammouth de Changis, baptisé Helmut par l’équipe<br />

de fouille, serait mort en pleine force de l’âge, entre 20 et 30 ans.<br />

Deux petits silex taillés découverts sous l’animal attestent de la<br />

présence de l’homme de Nean<strong>der</strong>tal sur le site. Ce <strong>der</strong>nier serait-il<br />

responsable de la mort du mastodonte ? Il faudra quelques années<br />

d’analyse avant qu’Helmut ne révèle tous ses secrets.<br />

Par ailleurs, en utilisant l’ADN du mammouth, Steven Spielberg a<br />

réussi à donner naissance à quatre spécimens pour son prochain<br />

film. Et il envisage également de ressusciter une dizaine d’hommes<br />

de Nean<strong>der</strong>tal. Mais heureusement, d’après nos sources, ces<br />

<strong>der</strong>nières informations relèveraient… du poisson d’avril !<br />

4/2013<br />

9 y


EN BREF<br />

DR<br />

Hollande vs Poutine<br />

(et vice versa)<br />

François muckt auf.<br />

Une belle et grande église orthodoxe, scintillante, originale, symbole de la<br />

puissance russe à Paris… Sarkozy l’avait promis à Vladimir Poutine en 2007<br />

(+ <strong>Écoute</strong> 7/2012). Mais depuis, la donne a changé. Le président François<br />

Hollande, lui, n’approuve pas le projet du bâtiment religieux. La raison officielle :<br />

située sur le quai Branly, près de la tour Eiffel, la future église russe serait trop<br />

tape-à-l’œil. Les raisons officieuses : signifier d’une part à Poutine qui est<br />

désormais le big boss de la France ! D’autre part, que le gouvernement français<br />

n’est pas dupe et a bien conscience du poids symbolique qui se cache <strong>der</strong>rière<br />

un tel édifice. Problème pour Hollande : annuler la construction reviendrait à<br />

mécontenter le chef d’État russe qui, dit-on, « tient à ce projet comme à la<br />

prunelle de ses yeux ». Ce <strong>der</strong>nier est donc maintenu. Vladimir Poutine a dû<br />

simplement faire une (petite) concession : changer l’apparence de l’église. Voilà<br />

qui en dit long sur l’influence que la Russie a sur la France…<br />

Hollande vs Poutine (et vice versa)<br />

et vice versa<br />

und umgekehrt<br />

[evis(e)vεrsa]<br />

scintillant,e [sε˜tijɑ˜,jɑ˜t] funkelnd<br />

la donne<br />

die Situation<br />

approuver<br />

gutheißen<br />

tape-à-l’œil [tapalj] auffällig<br />

officieux,euse<br />

halbamtlich<br />

désormais [dezɔrmε] von nun an, jetzt<br />

être dupe<br />

sich täuschen lassen<br />

avoir conscience de sich bewusst sein<br />

l’édifice (m)<br />

das Gebäude<br />

mécontenter<br />

verstimmen<br />

tenir à qc comme à la hier: auf etw. ganz<br />

prunelle de ses yeux beson<strong>der</strong>en Wert<br />

[sezjø]<br />

legen<br />

la concession [kɔ˜sesjɔ˜] das Zugeständnis<br />

en dire long [lɔ˜] sur viel aussagen über<br />

Mister Sexy<br />

séduire<br />

mieux vaut<br />

récent,e [resɑ˜,ɑ˜t]<br />

carrément<br />

la cité phocéenne<br />

[fɔseεn]<br />

l’atout (m)<br />

interrogé,e<br />

imbattable<br />

remporter<br />

verführerisch wirken<br />

ist es besser<br />

neue,r,s<br />

geradezu<br />

Marseille<br />

<strong>der</strong> Pluspunkt<br />

befragt<br />

unschlagbar<br />

davontragen<br />

Mister Sexy<br />

Meine Damen, nehmen Sie sich in Acht vor den Herren aus Toulouse !<br />

Pour séduire, mieux vaut être toulousain que marseillais.<br />

Une étude récente sur les accents régionaux révèle<br />

en effet que pour 70 % des Français, l’accent « le<br />

plus charmant » est celui de Toulouse. Un tiers d’entre<br />

eux le trouvent même carrément « sexy » ! Mais l’accent<br />

des habitants de la cité phocéenne a, lui, d’autres<br />

atouts : 72 % des personnes interrogées le qualifient<br />

de « drôle ». Et en matière de popularité, les Marseillais<br />

sont imbattables. Ainsi, 95 % des personnes interviewées<br />

arrivent à reconnaître l’accent marseillais<br />

lorsqu’ils l’entendent, contre 78 % pour l’accent toulousain.<br />

Et pendant que les régions du Sud rivalisent,<br />

les Bretons, eux, remportent tranquillement la palme<br />

de l’accent « intelligent » !<br />

10 4/2013


Le CD du mois<br />

FOLKLORE<br />

France<br />

Une anthologie des musiques traditionnelles<br />

Voici un pur concentré du patrimoine folklorique français. À l’ori -<br />

gine de cette anthologie : Guillaume Veillet. Afin de réunir quelque<br />

300 morceaux traditionnels dans ce coffret en dix volu mes, ce<br />

journaliste, spécialisé en ethnomusicologie, a fait le tour de tous<br />

les centres d’archives sonores de France ainsi que des « collec -<br />

teurs » particuliers. Certaines régions sont certes plus représen -<br />

tées que d’autres – la Corse et la Bretagne ont chacune droit<br />

à un volume entier – mais tout le territoire est couvert. Avec une<br />

vingtaine de langues provinciales et dialectes à découvrir ! Mu -<br />

siques non-écrites, danses instrumentales et chantées, enre -<br />

gistrements réalisés lors de fêtes cham pêtres… Une panoplie de<br />

paysages sonores riche et surprenante.<br />

Des chiffres et des laits<br />

● La France est le deuxième producteur européen de lait (24 milliards<br />

de litres/an) <strong>der</strong>rière l’Allemagne (près de 29 milliards de litres/an).<br />

● En 2011, un Français a consommé en moyenne 55 litres de lait<br />

liquide ; un Allemand, lui, 67 litres. La France compte 72 000 producteurs,<br />

l’Allemagne, près de 85 000. En moyenne, une exploitation française<br />

comprend 52 vaches laitières quand une exploitation outre-Rhin<br />

en compte environ 49.<br />

● En France, le lait liquide est conditionné en briques (53 %), en bouteilles<br />

(44 %) et en poudre (3 %). On distingue notamment trois types<br />

de « standardisation » : le lait entier (minimum 3,50 % de matières<br />

grasses), demi-écrémé (entre 1,5 %<br />

et 1,8 %), et écrémé (moins de<br />

0,5 %). Un lait appauvri en lactose a<br />

fait ces <strong>der</strong>nières années son apparition.<br />

Mais 30 % à 50 % des Français<br />

le digéreraient mal.<br />

● Saviez-vous qu’en disant « lait », on<br />

désigne automatiquement le lait de<br />

vache ? Toutes les autres sortes doivent<br />

préciser la mention « de chèvre<br />

», « de brebis », « de soja », etc.<br />

● Le lait d’ânesse, pauvre en lipides<br />

et riche en lactose, se rapproche le<br />

plus de celui de la femme.<br />

Thinkstock<br />

Le CD du mois<br />

le patrimoine<br />

das Erbe<br />

afin de<br />

um<br />

le coffret<br />

hier: die Box<br />

le volume<br />

hier: die CD<br />

sonore<br />

Tonparticulier,ère<br />

privat<br />

l’enregistrement (m) die Aufnahme<br />

la fête champêtre das Dorffest<br />

la panoplie [panɔpli] die Sammlung<br />

le paysage sonore die Klanglandschaft<br />

[peizaʒsɔnɔr]<br />

surprenant,e<br />

überraschend<br />

Des chiffres et des laits<br />

l’exploitation (f) <strong>der</strong> Betrieb<br />

la vache laitière die Milchkuh<br />

conditionner<br />

abfüllen; auch<br />

[kɔ˜disjɔne]<br />

verarbeiten<br />

la brique<br />

<strong>der</strong> Tetrapak<br />

la poudre<br />

hier: das Milchpulver<br />

le lait entier<br />

die Vollmilch<br />

la matière grasse das Fett<br />

demi-écrémé,e fettarm<br />

écrémé,e<br />

entrahmt<br />

appauvri,e en… …arm, …frei<br />

digérer<br />

verdauen<br />

la chèvre<br />

die Ziege<br />

la brebis [br(ə)bi] das Schaf<br />

le lait d’ânesse [dɑnεs] die Eselsmilch<br />

l’ânesse (f)<br />

die Eselin<br />

les lipides (m/pl) das Fett<br />

se rapprocher<br />

ähneln<br />

4/2013<br />

11


VOYAGE<br />

AIX<br />

JOYAU DE LA PROVENCE<br />

Hemis/Laif<br />

12 4/2013


<strong>Aix</strong> ist alt. <strong>Aix</strong> ist jung. Gegründet wurde<br />

die Stadt in <strong>der</strong> <strong>Provence</strong> von den Römern;<br />

aristokratische Familien gaben ihr<br />

im 17. Jahrhun<strong>der</strong>t eine edle Note; mit<br />

Leben erfüllt wird sie heutzutage unter<br />

an<strong>der</strong>em von rund 40 000 Studenten.<br />

Von Camille Larbey.<br />

schwer<br />

La ville d’<strong>Aix</strong>-en-<strong>Provence</strong> – communément appelée<br />

<strong>Aix</strong> – n’a pas de souci à se faire. Elle bénéficie d’un<br />

climat agréable, d’un passé illustre, d’un riche patrimoine<br />

architectural, artistique et culturel, d’une économie<br />

dynamique, du TGV à proximité, et d’une population jeune.<br />

Une opulence qui lui vaut parfois quelques frictions avec<br />

sa grande sœur Marseille! Il y a de nombreuses bonnes<br />

raisons de venir à <strong>Aix</strong> : une cure thermale dans ses étuves<br />

historiques, ou bien simplement une cure de soleil, de platanes,<br />

de cigales et d’opéras, de peintures et de vieilles<br />

pierres, de gourmandises et de bonne chère. Lors de sa<br />

première excursion, le visiteur sera transporté par l’atmosphère<br />

colorée de la ville. Avec les façades ocre des bâtiments,<br />

les différents bleus du ciel et le vert transparent<br />

des fontaines, on pourrait se croire en Italie ou en Andalousie.<br />

Mais commençons sans plus tar<strong>der</strong> notre visite.<br />

le joyau [ʒwajo]<br />

communément<br />

bénéficier de<br />

illustre<br />

le patrimoine<br />

valoir à<br />

les frictions (f/pl)<br />

l’étuve (f)<br />

la cigale<br />

les gourmandises (f/pl)<br />

la bonne chère [bɔnʃεr]<br />

sans plus tar<strong>der</strong><br />

das <strong>Juwel</strong><br />

gemeinhin<br />

profitieren von<br />

glanzvoll<br />

das Erbe<br />

einbringen<br />

die Reibereien<br />

das Schwitzbad<br />

die Zikade<br />

die Leckereien<br />

das gute Essen<br />

ohne weiter zu trödeln<br />

4/2013 13 y


VOYAGE<br />

AQUAE SEXTIAE<br />

<strong>Aix</strong> n’a pas de fleuve, tout juste une petite rivière. Pourtant,<br />

la ville est profondément liée à l’eau. En l’an -122, le<br />

consul romain Caius Sextius Calvinus profite des nombreuses<br />

sources d’eaux chaude et froide aux alentours<br />

pour y bâtir une colonie et un ensemble thermal. La ville<br />

d’<strong>Aix</strong> était née. Elle s’appelle alors Aquae Sextiae, « les<br />

eaux de Sextius » en latin. Dans cette région au climat<br />

aride, l’eau est un bien précieux. Les Romains construisent<br />

quatre aqueducs afin d’alimenter les multiples fontaines.<br />

La ville d’<strong>Aix</strong> affirme ainsi son statut de « ville d’eau ».<br />

Hemis/Laif<br />

L’aqueduc de Roquefavour, construit entre 1841 et 1847<br />

Aquae Sextiae<br />

les alentours [lezalɑ˜tur] (m/pl) die Umgebung<br />

l’ensemble (m) thermal [tεrmal] das Thermalbad<br />

aride<br />

trocken<br />

le bien<br />

das Gut<br />

alimenter<br />

speisen<br />

affirmer<br />

behaupten<br />

Le calisson, la signature gourmande d’<strong>Aix</strong><br />

la signature gourmande<br />

das kulinarische Markenzeichen<br />

l’amande (f)<br />

die Mandel<br />

confit,e<br />

kandiert<br />

la feuille d’hostie [fjdɔsti]<br />

die Oblate<br />

remonter à<br />

zurückgehen auf<br />

morose [mɔroz]<br />

schlecht<br />

déguster<br />

genießen<br />

le câlin<br />

die Zärtlichkeit<br />

fixer à<br />

legen in<br />

ravager<br />

verwüsten<br />

bénit,e<br />

gesegnet<br />

le fidèle<br />

<strong>der</strong> Gläubige<br />

le calice<br />

<strong>der</strong> Kelch<br />

le cortège<br />

<strong>der</strong> Zug<br />

le travail<br />

die Verarbeitung<br />

LE CALISSON, LA SIGNATURE GOURMANDE D’AIX<br />

Composé de pâte d’amande et de fruits confits sur une feuille d’hostie, le calisson<br />

(ou calissoun en provençal) est une spécialité d’<strong>Aix</strong>. Selon la légende, sa première<br />

apparition remonterait à 1454, lors du repas de mariage du roi René et de Jeanne de<br />

Laval. Le pâtissier de la cour créa ce «bonbon» pour la reine, réputée pour son<br />

humeur morose. Devant le sourire de Jeanne de Laval, conquise par la confiserie, un<br />

courtisan demanda à son voisin : « Que déguste notre Reine avec tant de plaisir ? »<br />

« Di calin soun », répondit ce <strong>der</strong>nier. Autrement dit : « Ce sont des câlins. »<br />

Une autre histoire fixe l’invention des premiers calissons au temps de la Grande<br />

Peste qui arriva sur <strong>Aix</strong> vers 1630 et ravagea la région. Connues pour protéger de la<br />

maladie, les confiseries bénites par l’archevêque étaient alors distribuées aux<br />

fidèles, sous le chant de « Venite ad calicem » (« Venez au calice »), qui se traduit en<br />

provençal par : « Venes touti au calissoun. »<br />

À <strong>Aix</strong>, les traditions passent les générations : chaque premier dimanche de<br />

septembre, l’archevêque du diocèse bénit encore les calissons. Un cortège de<br />

groupes folkloriques avec galoubets – petites flûtes – et tambourins traverse la ville.<br />

L’occasion pour les curieux de découvrir des danses provençales mais aussi des<br />

démonstrations de travail du sucre puis de fabrication de calissons.<br />

A.Lorgnier/OnlyFrance.fr<br />

14<br />

4/2013


H.Tabarant/OnlyFrance.fr,Alamy<br />

La tour de l’horloge de l’Hôtel de ville<br />

Le marché aux fruits et légumes d’<strong>Aix</strong><br />

AIX, AU CŒUR DE LA PROVENCE<br />

À la fin du XII e siècle, les comtes de <strong>Provence</strong> choisissent<br />

<strong>Aix</strong>, au détriment d’Arles et Avignon, comme nouveau lieu<br />

de résidence. La ville devient « capitale de la <strong>Provence</strong> »,<br />

titre qu’elle conserve jusqu’à la Révolution – période après<br />

laquelle elle sera réduite à une sous-préfecture. Durant le<br />

Moyen-Âge, la ville est réfractaire à l’autorité royale. En<br />

1486, la <strong>Provence</strong> est rattachée au royaume de France ;<br />

Louis XII y établit un parlement en 1501. Celui-ci était si<br />

impopulaire auprès des Provençaux qu’il était coutume de<br />

dire : « Parlement, Mistral et Durance sont les trois fléaux de<br />

la <strong>Provence</strong>. » Le mistral est un vent violent soufflant dans<br />

la vallée du Rhône et sur la Méditerranée et qui, selon la<br />

légende, peut rendre fou. Quant à la Durance, cette rivière<br />

située au nord d’<strong>Aix</strong> est réputée pour ses crues fréquentes<br />

et catastrophiques. La ville reste aujourd’hui encore très<br />

ancrée dans le pays provençal. On peut le voir par exemple<br />

au nom de certaines rues, en langue régionale : rues<br />

Camin-d’Oc, Boueno-Carriero, Esquicho-Coude, etc.<br />

au détriment de<br />

être réfractaire à<br />

rattacher à<br />

le fléau<br />

quant à<br />

être réputé,e<br />

la crue [kry]<br />

ancré,e<br />

auf Kosten von<br />

nicht unterstehen<br />

anglie<strong>der</strong>n an<br />

die Plage, die Geißel<br />

was angeht<br />

bekannt sein<br />

das Hochwasser<br />

verwurzelt<br />

4/2013 15 y


Hemis/Laif<br />

VOYAGE<br />

Trompe-l’œil réalisé par Jean Daret, à l’hôtel de Châteaurenard<br />

LES HÔTELS PARTICULIERS<br />

À partir du XVII e siècle, <strong>Aix</strong>-en-<strong>Provence</strong> connaît un dynamisme<br />

social et urbain important. Une grande artère est<br />

ouverte, et les familles aristocratiques y font construire de<br />

magnifiques hôtels particuliers : c’est le cours Mirabeau.<br />

Tout près de ce <strong>der</strong>nier, un quartier en damier est créé en<br />

1646 par l’archevêque Michel Mazarin, frère du célèbre cardinal.<br />

Le quartier Mazarin est un véritable lotissement de<br />

luxe avec, en son centre, l’élégante fontaine des Quatre-<br />

Dauphins. De par leur décoration, les hôtels particuliers<br />

jouent la carte de la surenchère, faisant d’<strong>Aix</strong> un « petit Versailles<br />

». En 1660, le jeune Louis XIV parcourt le royaume<br />

de France, s’arrête à <strong>Aix</strong> et séjourne à l’hôtel de Châteaurenard,<br />

bâti dix ans plus tôt. Les décors en trompe-l’œil réalisés<br />

par Jean Daret impressionnent tellement le souverain<br />

qu’il donne à l’artiste le titre de « peintre du Roi » et l’emmène<br />

avec lui à Paris. La plupart de ces hôtels particuliers<br />

– quelque 160 bâtisses – peuvent se visiter.<br />

Le pavillon Vendôme, exemple d’architecture classique provençale<br />

D.Shannon/OnlyFrance.fr<br />

l’hôtel (m) particulier<br />

connaître<br />

l’artère (f)<br />

le damier<br />

le lotissement<br />

jouer la carte de la surenchère<br />

parcourir<br />

quelque<br />

la bâtisse<br />

pouvoir se visiter<br />

das herrschaftliche Stadthaus<br />

erleben<br />

die Hauptstraße<br />

das Schachbrett muster<br />

das Viertel<br />

sich gegenseitig übertrumpfen<br />

bereisen<br />

etwa<br />

das Bauwerk<br />

besichtigt werden können<br />

16 4/2013


Hemis/Laif<br />

LE CHANT DES FONTAINES<br />

Les fontaines construites par les Romains ont quasiment<br />

toutes été détruites au Moyen-Âge. Car à l’époque, on pense<br />

que les maladies comme la peste et le choléra sont liées à<br />

l’eau courante. La ville n’est alimentée en eau que grâce à<br />

des puits et des sources situés aux environs.<br />

Au XV e siècle, le comte de <strong>Provence</strong> Louis II autorise de<br />

nouveau la construction des fontaines. Et à partir du<br />

XVII e siècle, l’archevêque Michel Mazarin donne une autre<br />

image aux fontaines : auparavant construites à flanc de<br />

mur uniquement à des fins d’utilité publique, celles-ci<br />

deviennent un ornement du paysage urbain.<br />

Datant de 1667, la fontaine des Quatre-Dauphins, œuvre<br />

de style baroque de Jean-Claude Rambot, fut la première<br />

érigée au milieu d’une place publique. La plus spectaculaire<br />

reste la fontaine de la Rotonde, bâtie en 1860 en bas<br />

du cours Mirabeau, l’un des principaux axes du centre<br />

d’<strong>Aix</strong>. Outre son bassin de 32 mètres de diamètre et sa<br />

hauteur de 12 mètres, elle fut la première fontaine à être<br />

équipée d’une vasque en fonte. Ses trois statues de muses<br />

– la Justice, l’Agriculture, et les Beaux-Arts – représentent<br />

les activités principales de la ville.<br />

Les fontaines d’<strong>Aix</strong>-en-<strong>Provence</strong> – environ 110 en tout – ont<br />

inspiré le poète Jean Cocteau :<br />

« <strong>Aix</strong>. Un aveugle croit qu’il pleut<br />

Mais s’il pouvait voir sans sa canne<br />

Il verrait cent fontaines bleues<br />

Chanter la louange de Cézanne. »<br />

La fontaine de la Rotonde, l’un des monuments les plus connus d’<strong>Aix</strong><br />

le Moyen-Âge [mwajεnɑʒ] das Mittelalter<br />

le puits [pyi]<br />

<strong>der</strong> Brunnen<br />

le comte [kɔ˜t]<br />

<strong>der</strong> Graf<br />

l’archevêque (m)<br />

<strong>der</strong> Erzbischof<br />

à flanc [flɑ˜] de mur<br />

an einer Mauer<br />

à des fins de…<br />

zu … Zwecken<br />

l’utilité (f) publique<br />

zum Gebrauch für die Öffentlichkeit<br />

l’ornement (m)<br />

<strong>der</strong> Schmuck<br />

datant de<br />

hier: aus dem Jahr<br />

le dauphin<br />

<strong>der</strong> Delphin<br />

érigé,e<br />

errichtet<br />

outre<br />

neben<br />

la vasque<br />

das Wasserbecken<br />

la fonte<br />

das Gusseisen<br />

l’aveugle (m)<br />

<strong>der</strong> Blinde<br />

la canne<br />

<strong>der</strong> Blindenstock<br />

chanter la louange de<br />

ein Loblied singen auf<br />

La fontaine des Quatre-Dauphins<br />

Alamy<br />

4/2013 17 y


VOYAGE<br />

Henis/Laif<br />

AIX, LA GÂTÉE<br />

Le Grand Théâtre de <strong>Provence</strong>, entre la ville mo<strong>der</strong>ne et la cité historique<br />

Aujourd’hui, la ville n’a rien perdu de son côté bourgeois.<br />

Le visiteur remarquera les nombreuses boutiques de luxe<br />

à chaque coin de rue. Le climat et la qualité de vie en font<br />

une localité très prisée. Le prix élevé des loyers lui vaut le<br />

surnom de « XXI e arrondissement de Paris », par les agents<br />

immobiliers. <strong>Aix</strong> est aussi une cité universitaire importante.<br />

Ainsi, sur 145 000 habitants, 40 000 sont étudiants.<br />

Grâce à sa faculté de droit, sa cour d’appel (toutes deux<br />

deuxièmes de France) et son tribunal de grande instance,<br />

elle est un véritable pôle judiciaire. Côté culture, la « ville<br />

d’eau » n’est pas en reste. Outre le festival international<br />

d’art lyrique (+ encadré p. 21), <strong>Aix</strong> abrite le Grand Théâtre<br />

de <strong>Provence</strong>. Inaugurée en 2007, cette salle de près de<br />

1 400 places bénéficie d’un équipement de pointe : le bâtiment<br />

est monté sur ressorts, afin d’éliminer les vibrations<br />

parasites de la voie ferrée, toute proche.<br />

Une terrasse de café près de l’Hôtel de ville<br />

H.Tabarant/OnlyFrance.fr<br />

verwöhnt<br />

beliebt<br />

juristisch<br />

Berufungsgericht; entspr. dem<br />

Oberlandesgericht<br />

entspr. dem Landgericht<br />

das Justizzentrum<br />

was betrifft<br />

ganz vorne mit dabei sein<br />

neben<br />

etw. befindet sich in etw.<br />

eingeweiht, eröffnet<br />

Spitzen-, Hightech-<br />

errichten<br />

die Fe<strong>der</strong>(ung)<br />

ausgleichen<br />

störend<br />

die Eisenbahn<br />

gâté,e<br />

prisé,e<br />

de droit<br />

la cour d’appel<br />

le tribunal de grande instance<br />

le pôle judiciaire<br />

côté<br />

ne pas être en reste<br />

outre<br />

qc abrite qc<br />

inauguré,e<br />

de pointe<br />

monter<br />

le ressort [r(ə)sɔr]<br />

éliminer<br />

parasite [parazit]<br />

la voie ferrée [vwafere]<br />

18 4/2013


Die Produkte erscheinen im Spotlight Verlag, Fraunhoferstraße 22, 82152 Planegg/Deutschland, Amtsgericht München HRB 179611, Geschäftsführer: Dr. Wolfgang Stock<br />

<strong>Das</strong> Angebot des Jahres.<br />

Jetzt 30% sparen und 2 Ausgaben<br />

<strong>Écoute</strong> testen.<br />

Verbessern Sie Ihre Sprachkenntnisse! Mit didaktisch aufbereiteten Übungen und<br />

spannenden Artikeln zu aktuellen Themen aus Gesellschaft, Kultur und Reisen.<br />

Ihr Vorteil:<br />

€ 9,60<br />

statt € 13,80<br />

Jetzt bestellen und Vorteilspreis sichern!<br />

Einfach Bestellkarte ausfüllen und abschicken, E-Mail an abo@spotlight-verlag.de, Telefon +49 (0) 89 / 8 56 81-16<br />

o<strong>der</strong> weitere Infos unter www.ecoute.de/minimagazin<br />

Bestellkarte<br />

Ich bestelle ein Miniabo von:<br />

✓<br />

<strong>Écoute</strong> Magazin<br />

2 Ausgaben zum Vorzugspreis von € 9,60 / SFR 14,40<br />

Sie erhalten 2x die jeweils neueste Magazin-Ausgabe.<br />

Wenn ich mich nicht 10 Tage nach Erhalt <strong>der</strong> zweiten Ausgabe bei Ihnen melde,<br />

möchte ich das Abonnement automatisch um 12 Ausgaben verlängern, zum<br />

Vorzugspreis von € 74,40 / SFR 111,60.<br />

Die Belieferung kann ich nach Ablauf des ersten Bezugs zeitraums je<strong>der</strong>zeit beenden<br />

– mit Geld-zurück-Garantie für bezahlte, aber noch nicht gelieferte Ausgaben.<br />

Meine Adresse:<br />

Privatanschrift Dienstanschrift<br />

Name Institution/Firma<br />

Familienname, Vorname<br />

Straße, Hausnummer<br />

Land, PLZ, Ort<br />

Bitte freimachen,<br />

falls Marke zur Hand<br />

o<strong>der</strong> faxen:<br />

+49(0)89/85681-159<br />

In den Preisen sind die Versandkosten für Deutschland enthalten. Bei Versand ins<br />

Ausland werden die Porto-Mehrkosten berechnet. Weitere Details finden Sie unter<br />

spotlight-verlag.de/faq.<br />

Wi<strong>der</strong>rufsrecht: Diese Bestellung kann ich innerhalb <strong>der</strong> folgenden 14 Tage<br />

schriftlich ohne Begründung bei <strong>der</strong> Spotlight Verlag GmbH, Fraunhoferstraße 22,<br />

82152 Planegg/Deutschland wi<strong>der</strong>rufen.<br />

E-Mail<br />

Senden Sie mir auch die kostenlose Unterrichtsbeilage (nur für Besteller in Lehrberufen)<br />

Ich arbeite in Schule Erwachsenenbildung 809.C10<br />

Ich bin damit einverstanden, dass <strong>der</strong> Spotlight Verlag mich per Post o<strong>der</strong> E-Mail<br />

über Angebote informiert. Dieses Einverständnis kann ich je<strong>der</strong>zeit wi<strong>der</strong>rufen.<br />

X<br />

Datum, Unterschrift<br />

600.040<br />

ANTWORT<br />

Spotlight Verlag GmbH<br />

Fraunhoferstraße 22<br />

82152 Planegg/München<br />

Deutschland


Unser Beitrag zu mehr Verständigung.<br />

Alles auf einen Blick unter www.ecoute.de/komplett<br />

<strong>Écoute</strong> – das Magazin für Ihr Französisch<br />

Verbessern Sie Ihre Sprachkenntnisse! Mit didaktisch aufbereiteten Übungen und<br />

spannenden Artikeln zu aktuellen Themen aus Gesellschaft, Kultur und Reisen.<br />

Inklusive Online-Zugang zum Premium-Bereich.<br />

<strong>Écoute</strong> plus – das Übungsheft<br />

Vertiefen Sie Ihre Grammatik- und Wortschatzkenntnisse! 24-seitiges Übungsheft<br />

in praktischem Pocket-Format für alle, die sich ihre Lieblingssprache systematisch<br />

aneignen möchten.<br />

<strong>Écoute</strong> Audio – Französisch-Training, das ins Ohr geht<br />

Trainieren Sie Ihr Hörverständnis! Die CD umfasst rund eine Stunde Texte, Interviews<br />

und Sprachübungen. <strong>Das</strong> Begleit-Booklet ergänzt Aufgaben und Texte zum Mitlesen.<br />

Lehrerbeilage – Bestnoten für Ihren Unterricht<br />

Kostenlose Tipps und Ideen für Abonnenten in Lehrberufen! <strong>Das</strong> Lehrmaterial ist<br />

in drei verschiedenen Niveaustufen aufbereitet. Sie erhalten die Beilage auf Anfrage<br />

zusammen mit Ihrem Magazin.<br />

Premium-Abo – das Online-Extra<br />

Erhalten Sie unbegrenzten Zugriff auf Texte, Übungen und Archiv!<br />

Die umfassende Online-Plattform bietet Ihnen aktuelle Beiträge und einen großen<br />

Pool an interaktiven Übungen. <strong>Das</strong> Premium-Abo ist bereits kostenlos im Magazin-<br />

Abo enthalten.<br />

Mehr Informationen unter www.ecoute.de/komplett<br />

Bei Rückfragen erreichen Sie uns unter E-Mail abo@spotlight-verlag.de o<strong>der</strong> Telefon +49 (0) 89 / 8 56 81-16.


SUR LES PAS<br />

DE CÉZANNE<br />

« Mais voilà l’homme. Sous son chapeau<br />

de paille. Des taches plein sa<br />

blouse. Et sa barbe en bataille »,<br />

chante France Gall dans la chanson<br />

Cézanne peint. Ce succès pop des années<br />

80, composé par Michel Berger,<br />

est un bel hommage à celui qui fut,<br />

aux côtés de Monet, Pissarro, Manet<br />

et Renoir, l’un des grands représentants<br />

de la peinture impressionniste.<br />

Paul Cézanne voit le jour à <strong>Aix</strong>-en-<br />

<strong>Provence</strong> en 1839. Adolescent, il se lie<br />

d’amitié avec un certain Émile Zola et<br />

Baptistin Baille, futur scientifique. Les<br />

trois compères sont appelés « les inséparables<br />

». Selon la volonté de son<br />

père, Paul commence des études de<br />

droit. Mais il passe chaque minute de<br />

son temps libre à peindre. À 22 ans, il<br />

monte à Paris rejoindre son ami Émile<br />

Zola et fait la connaissance de Pissarro,<br />

Renoir, Monet et Manet. Mais il<br />

a vite une réputation d’homme rustre. Un jour qu’il rencontre<br />

Manet, Cézanne lui dit : « Je ne vous sers pas la main, je<br />

ne me suis pas lavé depuis des jours… » Refusé à l’école<br />

des Beaux-Arts, indifférent à la vie mondaine parisienne,<br />

Paul retourne à <strong>Aix</strong>. Grâce à une rente de son père, il peut<br />

se consacrer entièrement à la peinture. En 1872, Cézanne<br />

a un fils avec Hortense Fiquet. Mais il cache l’heureux évènement<br />

à son père, de peur de perdre sa rente. Peu à l’aise<br />

avec les modèles féminins, allergique à la ville, Cézanne<br />

ne peut se réaliser que dans le paysage provençal caractérisé<br />

par sa clarté et la dureté de ses contrastes. La montagne<br />

Sainte-Victoire devient son sujet de prédilection. Ce<br />

massif calcaire de 1 000 mètres d’altitude, situé à 15 km à<br />

l’est d’<strong>Aix</strong>, lui inspirera près de… 85 œuvres ! Une telle répétition<br />

d’un même motif est presque unique dans l’histoire<br />

de la peinture. Cézanne aime aussi peindre les carrières<br />

de Bibémus, d’où sont extraites les pierres couleur<br />

fauve qui ornent les maisons de <strong>Provence</strong>. Le style de Cézanne<br />

est à l’époque totalement inédit : il se joue des perspectives,<br />

des volumes et des couleurs, reflétant non pas la<br />

réalité mais sa propre vision du monde. Ne dit-il pas d’ailleurs<br />

: « Peindre signifie penser avec son pinceau » ? Malgré<br />

son talent, Cézanne est un éternel insatisfait. Il retouche<br />

constamment ses toiles. Il lui arrive aussi souvent d’abandonner<br />

ou de détruire ses tableaux. Le peintre meurt en<br />

1906 d’une pneumonie, sans jamais avoir été, de son vivant,<br />

reconnu du public. Heureusement, le temps réparera<br />

cette grande injustice. En 2012, une Qatari a acheté une<br />

version des Joueurs de cartes (voir ci-dessus) de Cézanne<br />

pour… 190 millions d’euros ! Ce qui en a fait l’œuvre d’art<br />

la plus chère au monde.<br />

auf den Spuren von<br />

das Stroh<br />

<strong>der</strong> Kittel<br />

zerzaust<br />

komponiert<br />

<strong>der</strong> Freund<br />

auf Wunsch von<br />

ungehobelt<br />

sich widmen<br />

Lieblings-<br />

Kalk-<br />

die Höhe<br />

<strong>der</strong> Steinbruch<br />

von wo<br />

fahlgelb<br />

etwas völlig Neues<br />

spielen mit<br />

das Gemälde<br />

zu Lebzeiten<br />

die Katarerin<br />

sur les pas [pɑ] de<br />

la paille [pɑj]<br />

la blouse<br />

en bataille [ɑ˜batɑj]<br />

composé,e<br />

le compère<br />

selon la volonté de<br />

rustre<br />

se consacrer à<br />

de prédilection [predilεksjɔ˜]<br />

calcaire<br />

l’altitude (f)<br />

la carrière<br />

d’où<br />

fauve<br />

totalement inédit,e<br />

se jouer de<br />

la toile<br />

de son vivant<br />

la Qatari<br />

4/2013 19 y


VOYAGE<br />

LA RIVALITÉ ENTRE AIX ET MARSEILLE<br />

Séparées d’à peine 30 km, les deux villes entretiennent une<br />

rivalité historique. Les <strong>Aix</strong>ois considèrent les Marseillais<br />

comme des personnes vulgaires ; les Marseillais, eux, trouvent<br />

les <strong>Aix</strong>ois bourgeois et snobs. De plus, <strong>Aix</strong> et Marseille<br />

se livrent à une véritable guerre politico-administrative: <strong>Aix</strong>,<br />

elle, a réussi à composer une gigantesque communauté<br />

d’agglomération forte de 34 communes arrivant aux portes<br />

de Marseille. Cette <strong>der</strong>nière riposte avec sa propre communauté<br />

urbaine, intitulée « Marseille <strong>Provence</strong> Métropole »,<br />

ce qui fait grincer des dents la première!<br />

entretenir<br />

composer<br />

l’agglomération (f)<br />

riposter<br />

grincer des dents<br />

unterhalten<br />

aufbauen<br />

<strong>der</strong> Ballungsraum<br />

kontern<br />

mit den Zähnen knirschen<br />

Moura/Alpaca/Andia.fr<br />

Le cours Mirabeau, l’un des principaux axes du centre-ville<br />

MARSEILLE-PROVENCE 2013<br />

La hache de guerre semble être enterrée cette année. Marseille<br />

est nommée Capitale européenne de la culture, et <strong>Aix</strong><br />

reçoit le tiers des manifestations. La maire d’<strong>Aix</strong>, Maryse<br />

Joissains-Masini, connue pour son franc-parler, est cependant<br />

déçue que le nom de sa ville n’apparaisse pas dans le<br />

titre : « Marseille seule n’aurait jamais pu monter cette Capitale<br />

européenne de la culture. » Et d’ajouter : « <strong>Aix</strong> n’est pas<br />

dans le titre car cela n’était pas possible juridiquement. »<br />

Mais c’est tout de même à <strong>Aix</strong>-en-<strong>Provence</strong> que le « top départ»<br />

de la Capitale européenne de la culture a été donné<br />

au début de l’année. Un parcours d’art contemporain d’une<br />

dizaine d’installations à travers la ville a été créé. L’artiste<br />

japonaise Yayoi Kusama a, elle, « habillé » les platanes du<br />

cours Mirabeau de toile rouge à pois blancs. Ce qui donne<br />

à l’artère une certaine dynamique. Une chose est sûre : la<br />

ville d’<strong>Aix</strong>, que l’on surnommait il y a un siècle « la belle endormie<br />

», paraît désormais bien éveillée!<br />

Des platanes rouges à pois blancs : une œuvre de Yayoi Kusama<br />

Hemis/Laif<br />

la hache<br />

enterrer<br />

le franc-parler [frɑ˜parle]<br />

monter<br />

le top départ [tɔpdepar]<br />

le parcours [parkur]<br />

contemporain,e<br />

le pois [pwɑ]<br />

la belle endormie<br />

éveillé,e<br />

das Beil<br />

begraben<br />

die Offenheit<br />

ausrichten<br />

<strong>der</strong> Startschuss<br />

<strong>der</strong> Rundweg<br />

zeitgenössisch<br />

<strong>der</strong> Tupfen<br />

die schlafende Schöne<br />

wach<br />

20 4/2013


ITER, LE PROJET CONTROVERSÉ<br />

<strong>Aix</strong> se trouve à 35 km d’un chantier technologique ambitieux.<br />

Son nom : ITER (International Thermonuclear Experimental<br />

Reactor). Ce projet de réacteur expérimental de<br />

fusion thermonucléaire vise à démontrer la possibilité<br />

d’une production d’énergie par la fusion des atomes. En<br />

d’autres termes, ITER serait un moyen plus sûr et plus efficace<br />

que le procédé de fission des atomes, actuellement<br />

utilisé par les centrales nucléaires traditionnelles. Sa<br />

construction a débuté en 2005, à proximité de Cadarache<br />

(au nord-est d’<strong>Aix</strong>), et sera normalement achevée en 2020.<br />

Si le projet ITER devrait assurer à <strong>Aix</strong>-en-<strong>Provence</strong> et à la<br />

région d’importantes retombées économiques, il est néanmoins<br />

sujet à controverses. Son coût est critiqué : estimé<br />

tout d’abord à cinq milliards d’euros, il est rapidement<br />

passé à 15 milliards d’euros, et risque encore de fortement<br />

augmenter dans les années à venir. Mais surtout, c’est son<br />

utilité qui est remise en cause. Pour de nombreux scientifiques,<br />

les chances de succès d’ITER sont quasi nulles.<br />

« On est dans l’illusion scientifique complète », s’insurge<br />

Jean-Marie Brom, physicien au CNRS (Centre national de<br />

la recherche scientifique).<br />

LE FESTIVAL D’ART LYRIQUE<br />

UNE INSTITUTION CULTURELLE<br />

La ville organise chaque année, en juillet, un festival inter -<br />

national d’art lyrique. C’est en 1948 que Gabriel Dussurget,<br />

ancien directeur de théâtre, crée la première édition du fes -<br />

tival avec Cosi fan tutte de Mozart, représenté dans la cour<br />

de l’archevêché. Les moyens sont alors modestes, les décors<br />

improvisés. L’année suivante est monté Don Giovanni<br />

de Mozart, et c’est à ce moment-là que le festival prend son<br />

essor. D’abord au niveau européen puis, très vite, bien<br />

au-delà grâce aux grandes voix qui s’y produisent: Luigi<br />

Alva, Gabriel Bacquier, Régine Crespin, Teresa Stich-Randall…<br />

Depuis 2007, Bernard Foccroulle est aux commandes du<br />

festival. On lui doit une politique d’ouverture vers tous<br />

les publics. La mise en place de tarifs pour les jeunes et de<br />

nouveaux lieux de représentation ont permis d’élargir<br />

le public. En 2012, la fréquentation a été de 83500 spec -<br />

tateurs, soit 15 % de plus que l’édition précédente. Cette<br />

année, les opéras Elektra, de Richard Strauss, et Elena,<br />

de Francesco Cavalli, mettront en scène le destin tragique<br />

de deux grandes figures de la mythologie grecque :<br />

Électre, qui cherche à venger son père assassiné, et la belle<br />

Hélène dont le rapt va provoquer la guerre de Troie. ■<br />

créer la première édition<br />

représenté,e<br />

prendre son essor [sɔ˜nesɔr]<br />

la grande voix<br />

se produire<br />

être aux commandes de<br />

la mise en place<br />

la fréquentation<br />

venger<br />

assassiné,e<br />

le rapt [rapt]<br />

de Troie [trwɑ]<br />

zum ersten Mal veranstalten<br />

aufgeführt<br />

Erfolge feiern<br />

<strong>der</strong> berühmte Sänger<br />

auftreten<br />

organisieren<br />

die Einführung<br />

die Besucherzahlen<br />

rächen<br />

ermordet<br />

die Entführung<br />

trojanisch<br />

LE CENTRE D’AIX<br />

DR<br />

Un technicien à l’intérieur d’un réacteur nucléaire d’ITER<br />

controversé,e<br />

umstritten<br />

viser à<br />

den Zweck haben<br />

démontrer<br />

aufzeigen<br />

le procédé<br />

das Verfahren<br />

la fission<br />

die Spaltung<br />

la centrale nucléaire<br />

das Atomkraftwerk<br />

achever<br />

fertigstellen<br />

si<br />

auch wenn<br />

les retombées (f/pl) économiques <strong>der</strong> Profit<br />

passer à<br />

steigen auf<br />

remettre en cause<br />

infrage stellen<br />

le scientifique [sjɑ˜tifik]<br />

<strong>der</strong> Wissenschaftler<br />

s’insurger<br />

sich aufregen<br />

la recherche<br />

die Forschung<br />

4/2013<br />

S.Elsberger


SOCIÉTÉ<br />

LE HALAL<br />

DU RITUEL<br />

AU BUSINESS<br />

P.Deloche/Godong/Photononstop<br />

Halal ist ein Wort aus dem Arabischen und bedeutet »erlaubt«. Gemeint ist damit<br />

Fleisch, dessen Verzehr Muslimen gestattet ist. Heute ist Halal zu einem großen Geschäft<br />

weit über die Metzgereien hinaus geworden. Von Vincent Noyoux.<br />

leicht<br />

Depuis quelques années, le halal<br />

s’invite partout : dans les<br />

rayons des grandes surfaces,<br />

mais aussi dans les cantines de certaines<br />

écoles, dans le menu des fastfoods…<br />

Les chaînes de supermarchés<br />

Casino et Carrefour ont même<br />

récemment lancé leurs propres<br />

marques. De ce fait, le marché des<br />

produits halal représenterait aujourd’hui<br />

un chiffre d’affaires de plus<br />

de cinq milliards d’euros, avec une<br />

croissance annuelle de 10 % à 15 %.<br />

Les « beurgeois », ces Français musulmans<br />

assez aisés, constituent le gros<br />

de la clientèle.<br />

Les aliments halal sont les produits<br />

« autorisés » par la culture musulmane.<br />

Une épicerie 100 % halal vous proposera<br />

donc du champagne, mais sans<br />

alcool, ou des bonbons, mais sans gélatine<br />

de porc. Quant à la viande halal,<br />

elle suppose un mode d’abattage rituel<br />

(+ encadré, p. 23). C’est sur ce point<br />

que la polémique enfle.<br />

Un sujet sensible<br />

En février 2012, un reportage télévisé<br />

révèle que presque tous les abattoirs<br />

de la région parisienne pratiquent exclusivement<br />

cet abattage rituel. La raison<br />

est avant tout économique. Alter-<br />

la merguez (im Foto)<br />

s’inviter<br />

la grande surface<br />

lancer<br />

le chiffre d’affaires<br />

musulman,e<br />

[myzylmɑ˜,an]<br />

aisé,e<br />

constituer<br />

l’épicerie (f)<br />

quant à [kɑ˜ta]<br />

supposer<br />

l’abattage (m)<br />

enfler<br />

Un sujet sensible<br />

révéler<br />

l’abattoir (m)<br />

alterner<br />

scharfe Bratwurst<br />

aus Lammfleisch<br />

Einzug halten<br />

<strong>der</strong> Supermarkt<br />

auf den Markt bringen<br />

<strong>der</strong> Umsatz<br />

moslemisch<br />

wohlhabend<br />

bilden<br />

das Feinkostgeschäft<br />

was betrifft<br />

voraussetzen<br />

die Schlachtung<br />

entbrennen<br />

aufdecken<br />

<strong>der</strong> Schlachthof<br />

abwechselnd<br />

durchführen<br />

22 4/2013


ner, sur la même chaîne, les deux types<br />

d’abattage nécessite d’arrêter les machines,<br />

de les nettoyer et de changer<br />

de personnel: une manœuvre compliquée<br />

et donc, une perte de temps. Une<br />

partie du stock rejoint alors les boucheries<br />

musulmanes ; l’autre, les rayons de<br />

supermarchés classiques… mais sans<br />

aucune mention. Les Français mangent<br />

donc parfois de la viande halal sans le<br />

savoir. Des chiffres sont avancés :<br />

presque deux animaux sur trois abattus<br />

selon le rite coranique seraient vendus<br />

dans le circuit commercial classique.<br />

La demande de viande halal n’est que<br />

de 7 %… quand l’offre est de 32 %.<br />

Après le port du voile et les prières<br />

faites dans la rue, la viande halal<br />

pose la question de la place de l’islam<br />

dans une république laïque.<br />

Dans un livre choc, Halal à tous les<br />

étals (paru en janvier <strong>der</strong>nier aux éditions<br />

Calmann-Lévy), le journaliste<br />

Michel Turin dénonce les abattoirs et<br />

les grandes surfaces : « Ces acteurs<br />

économiques ont récupéré et instrumentalisé<br />

ce précepte religieux pour<br />

en faire un business. » Et ce, au risque<br />

d’accentuer le communautarisme.<br />

la chaîne<br />

le stock<br />

rejoindre<br />

la mention [mɑ˜sjɔ˜]<br />

le circuit commercial<br />

[sirkɥikɔmεrsjal]<br />

la demande<br />

le voile<br />

l’étal (m)<br />

dénoncer<br />

récupérer<br />

le précepte [presεpt]<br />

accentuer [aksɑ˜tɥe]<br />

die Produktionskette<br />

<strong>der</strong> Warenvorrat<br />

kommen in<br />

<strong>der</strong> Vermerk<br />

<strong>der</strong> Vertriebsweg<br />

die Nachfrage<br />

das Kopftuch<br />

<strong>der</strong> Marktstand<br />

kritisieren<br />

vereinnahmen<br />

das Gebot<br />

betonen<br />

À qui faire confiance ?<br />

l’enseigne (f)<br />

hier: die Firma<br />

prétendre<br />

vorgeben<br />

à la lettre<br />

genau<br />

la grande distribution <strong>der</strong> Großvertrieb<br />

[distribysjɔ˜]<br />

à l’insu [alε˜sy] de ohne es zu bemerken<br />

malgré eux<br />

gegen ihren Willen<br />

se détourner de sich abwenden von<br />

les affaires (f/pl) das Geschäft<br />

À qui faire confiance ?<br />

Un autre problème se pose : certaines<br />

enseignes prétendent faire du halal,<br />

mais ne respectent pas le rituel à la<br />

lettre. Ainsi, la chaîne de fast-food<br />

KFC déclarait vendre du poulet 100 %<br />

halal dans certains de ses restaurants<br />

français, mais ses certificats étant<br />

douteux, elle a dû retirer cette offre<br />

en octobre <strong>der</strong>nier. La grande distribution<br />

tromperait donc tout le<br />

monde : ceux qui achètent de la<br />

viande halal à leur insu, et les musul-<br />

abattre<br />

schlachten<br />

étourdir<br />

betäuben<br />

conscient,e [kɔ˜sjɑ˜,ɑ˜t] bei Bewusstsein<br />

la saignée<br />

das Ausbluten<br />

le sacrificateur <strong>der</strong> Schlachter<br />

habilité,e<br />

akkreditiert<br />

agréé,e [aɡree] ermächtigt<br />

égorger [eɡɔrʒe] schächten<br />

la mise à mort [mizamɔr] die Tötung<br />

la parole<br />

das Wort<br />

mans qui consomment du faux halal<br />

malgré eux. Un label certifiant les<br />

produits halal permettrait d’y voir plus<br />

clair. « Mais si on étiquetait la viande<br />

halal, les consommateurs habituels<br />

s’en détourneraient », explique Michel<br />

Turin. Aujourd’hui, plusieurs organismes<br />

de contrôle assurent la certification<br />

halal. Mais leur grand nombre<br />

n’aide pas le consommateur, qui se<br />

demande auquel faire confiance. En<br />

attendant, les affaires continuent…<br />

dans la plus grande confusion. ■<br />

EN QUOI CONSISTE LE RITUEL HALAL ?<br />

Avant d’être abattu, l’animal n’est généralement pas étourdi. Il doit être conscient lors<br />

de la saignée et avoir la tête orientée vers La Mecque. C’est un sacrificateur musul -<br />

man, habilité par un organisme religieux agréé (la Mosquée de Paris, de Lyon,…), qui<br />

doit égorger la bête. Pendant la mise à mort, il récite des paroles sacrées de l’islam.<br />

L’égorgement doit se faire avec un couteau effilé pour que l’incision soit rapide et<br />

profonde. L’abattage halal ne modifie pas le goût de la viande. Cependant, il<br />

comporte un risque sanitaire : pendant l’égorgement (et donc la section nette de<br />

l’œsophage), la bactérie E. coli, qui se trouve dans l’estomac, peut aller se loger dans<br />

la viande du collier – proche de l’entaille – qu’on utilise pour les steaks hachés.<br />

LES AUTRES DÉBATS AUTOUR DU HALAL<br />

L’abattage rituel pose la question de la souffrance animale. Une fois<br />

égorgée, la bête peut agoniser durant plusieurs minutes. Ce qui est<br />

inadmissible pour les défenseurs de la cause animale. « Jusqu’au décret<br />

de 2011, la plupart des sacrificateurs étaient mal formés ou pas formés du<br />

tout […]. Il y a des ratés épouvantables », souligne Michel Turin dans le<br />

magazine Le Point. On note toutefois une évolution: les représentants<br />

musulmans acceptent de plus en plus que les volailles soient légèrement<br />

étourdies par moyens électriques avant d’être égorgées.<br />

effilé,e [efile]<br />

spitz zulaufend<br />

l’incision (f)<br />

<strong>der</strong> Schnitt<br />

la section [sεksjɔ˜] die Durchtrennung<br />

l’œsophage [ezɔfaʒ] (m) die Speiseröhre<br />

la bactérie E. coli häufigster Ver-<br />

[ekɔli] ursacher von Infek -<br />

tionskrankheiten<br />

le collier [kɔlje] <strong>der</strong> Hals<br />

l’entaille [lɑ˜tɑj] (f) die Schnittwunde<br />

haché,e<br />

Hackagoniser<br />

[aɡɔnize]<br />

le défenseur de la<br />

cause animale<br />

mit dem Tod ringen<br />

<strong>der</strong> Tierschützer<br />

le raté<br />

épouvantable<br />

l’évolution (f)<br />

<strong>der</strong> Stümper<br />

schrecklich<br />

die Entwicklung<br />

4/2013<br />

23


DÉBAT<br />

DÉSOBÉIR<br />

UN ACTE<br />

TOUJOURS<br />

IMMORAL ?<br />

Es gibt Einzelkämpfer, die<br />

mit ihren illegalen Aktionen<br />

gegen Ungerechtigkeiten in<br />

<strong>der</strong> Gesellschaft vorgehen.<br />

Ist dieser zivile Ungehorsam<br />

eine Bürgerpflicht<br />

o<strong>der</strong> ein zu verurteilendes<br />

Verhalten? Von Isabelle<br />

Hartmann.<br />

schwer<br />

Un agent EDF remet l’électricité chez des particuliers ne pouvant pas payer leurs factures.<br />

Sipa Press,Remy Gabalda/AFP/Getty<br />

Lorsqu’il quitte son travail, Jean-<br />

Michel Mespoulède, agent EDF,<br />

en commence un autre, bénévolement<br />

cette fois. Comme le célèbre<br />

« prince des voleurs », il prend, à sa<br />

manière, aux riches pour donner aux<br />

pauvres. Le soir venu, il remet ainsi<br />

l’électricité aux personnes à qui son<br />

entreprise l’a coupée dans la journée,<br />

faute de paiement.<br />

C’est bien sûr illégal. En agissant ainsi,<br />

Jean-Michel Mespoulède pourrait perdre<br />

son emploi. Comme les quelque<br />

milliers d’autres employés d’EDF qui,<br />

chaque jour, mènent le même type<br />

d’actions. Regroupés sous le nom de<br />

« Robins des Bois», ceux-ci pensent<br />

qu’ai<strong>der</strong> des personnes en difficulté<br />

est une priorité. La menace de perdre<br />

leur travail chez le plus important<br />

fournisseur d’électricité de France ne<br />

leur est pas égale mais passe après.<br />

« L’énergie n’est pas un bien comme un<br />

autre. Si on n’a pas de gaz ni d’électricité,<br />

on est à la rue », rappelle Jean-<br />

Michel Mespoulède.<br />

désobéir [dezɔbeir] nicht folgen,<br />

ungehorsam sein<br />

EDF [ədeεf] (Électricité frz. Elektrizitätsde<br />

France)<br />

gesellschaft<br />

bénévolement unentgeltlich<br />

le prince des voleurs <strong>der</strong> König <strong>der</strong> Diebe,<br />

Robin Hood<br />

remettre l’électricité wie<strong>der</strong> an das Strom -<br />

netz anschließen<br />

couper<br />

abstellen<br />

faute de<br />

mangels<br />

l’emploi (m)<br />

die Stelle<br />

la menace<br />

die Gefahr<br />

le fournisseur<br />

<strong>der</strong> Anbieter<br />

passer après<br />

erst an zweiter Stelle<br />

kommen<br />

le bien<br />

das Gut<br />

24 4/2013


Illégal mais pas criminel<br />

transgresser<br />

verstoßen gegen<br />

injuste<br />

ungerecht<br />

l’expulsion (f)<br />

die Ausweisung<br />

taguer<br />

besprühen<br />

l’affiche (f)<br />

das Plakat<br />

la publicité<br />

die Werbung<br />

juger<br />

halten für<br />

relever de<br />

in einen Bereich fallen<br />

la désobéissance civile <strong>der</strong> zivile<br />

Ungehorsam<br />

à visage découvert vor aller Augen<br />

ce faisant [səfəzɑ˜] dadurch<br />

attirer l’attention (f) sur aufmerksam<br />

machen auf<br />

se distinguer<br />

sich unterscheiden<br />

l’objection (f) de die Wehrdienstconscience<br />

[kɔ˜sjɑ˜s] verweigerung<br />

admis,e [admi,iz] anerkannt<br />

le tribunal<br />

das Gericht<br />

reconnaître<br />

anerkennen<br />

se soumettre<br />

sich fügen<br />

Sans loi, c’est le chaos<br />

l’opposant (m) <strong>der</strong> Gegner<br />

l’expression (f) <strong>der</strong> Ausdruck<br />

le contrat<br />

<strong>der</strong> Vertrag<br />

voté,e<br />

verabschiedet<br />

le député<br />

<strong>der</strong> Abgeordnete<br />

s’appliquer à<br />

gelten für<br />

assurer<br />

sichern<br />

le citoyen [sitwajε˜] <strong>der</strong> (Staats)Bürger<br />

violer<br />

verstoßen gegen<br />

ni plus ni moins nicht mehr und<br />

nicht weniger<br />

la portée<br />

die Tragweite<br />

l’impact [lε˜pakt] (m) die Konsequenz<br />

la remise en question die Infragestellung<br />

imposer<br />

erzwingen<br />

l’État (m) de droit <strong>der</strong> Rechtsstaat<br />

combattre<br />

bekämpfen<br />

l’équilibre (m)<br />

das Gleichgewicht<br />

Sans courage, pas de démocratie<br />

le partisan<br />

<strong>der</strong> Verfechter<br />

le héros [ero]<br />

<strong>der</strong> Held<br />

les droits (m/pl) die bürgerlichen<br />

civiques<br />

Ehrenrechte<br />

enfreindre<br />

verstoßen gegen<br />

la conscience [kɔ˜sjɑ˜s] das Gewissen<br />

volontairement freiwillig<br />

la peine<br />

die Strafe<br />

soulever<br />

aufbringen<br />

sion, d’autres taguent des affiches<br />

pour protester contre la publicité omniprésente<br />

dans les villes ou arrachent,<br />

dans les champs, des plantes<br />

génétiquement modifiées qu’ils jugent<br />

dangereuses pour la santé.<br />

Ces actions relèvent de la désobéissance<br />

civile : elles sont illégales, mais<br />

pas criminelles. Leurs auteurs les accomplissent<br />

sans violence physique<br />

et, le plus souvent, en public et à visage<br />

découvert. Ils veulent ce faisant<br />

attirer l’attention de l’opinion publique<br />

sur une loi considérée comme<br />

injuste. Leur motivation est parfois<br />

aussi politique. Leurs interventions se<br />

distinguent de l’objection de con sci ence,<br />

admise par la loi, car elles sont<br />

menées en groupe. Enfin, les « désobéissants<br />

» acceptent les sanctions<br />

prononcées par un tribunal. Ils reconnaissent<br />

et se soumettent à la justice<br />

de leur pays – même si cela peut les<br />

conduire en prison.<br />

Sans loi, c’est le chaos<br />

Les opposants à la désobéissance civile<br />

rappellent qu’en démocratie, la<br />

loi est l’expression d’un « contrat social<br />

», comme l’expliquait déjà le philosophe<br />

Rousseau au XVIII e siècle.<br />

Écrits et votés par les députés qui<br />

sont les représentants du peuple, les<br />

textes juridiques sont le résultat d’un<br />

consensus politique, s’appliquent à<br />

tout le monde et assurent ainsi la paix<br />

sociale. Ainsi, toujours selon les opposants<br />

à cette pratique, si chaque citoyen<br />

se mettait à violer les lois qui ne<br />

lui plaisent pas, alors ce serait ni plus<br />

ni moins l’anarchie.<br />

Ils différencient cependant deux cas<br />

de désobéissance civile. Le premier :<br />

l’action illégale est sans portée, donc<br />

sans impact visible sur l’opinion publique.<br />

Elle n’a pas pour but une<br />

réelle remise en question du système<br />

et, pour les opposants, est inutile. Second<br />

cas : l’action illégale a des<br />

Dominique Liot, des « Robins des Bois »<br />

Illégal mais pas criminel<br />

Les « Robins des Bois » ne sont qu’un<br />

exemple parmi d’autres. Chaque jour,<br />

des dizaines de milliers de Français<br />

choisissent de transgresser la loi<br />

lorsqu’elle leur semble injuste. Certains<br />

refusent de livrer à la police des<br />

enfants immigrés menacés d’expulconséquences<br />

importantes. Dès lors,<br />

elle ne respecte pas l’ordre démocratique<br />

du pays, basé sur le fait qu’un<br />

changement doit être voulu par une<br />

majorité, discuté, voté, et non imposé<br />

par une minorité. Elle menace l’État<br />

de droit et doit être combattue pour<br />

maintenir l’équilibre social.<br />

4/2013<br />

25<br />

Sans courage,<br />

pas de démocratie<br />

Légalité n’est pas légitimité. Les partisans<br />

de la désobéissance le savent<br />

bien. Mais ils se font un plaisir de citer<br />

Martin Luther King. Le célèbre<br />

pasteur afro-américain et héros de la<br />

lutte pour les droits civiques, soutenait<br />

« que quiconque enfreint une loi<br />

parce que sa conscience la tient pour<br />

injuste, puis accepte volontairement<br />

une peine de prison afin de soulever la<br />

consci ence sociale contre cette injusy


DÉBAT<br />

tice, affiche en réalité le plus grand<br />

respect pour le droit… N’oublions jamais<br />

que toutes les actions d’Adolf Hitler<br />

en Allemagne étaient “légales”… ».<br />

En ce sens, ce n’est pas le respect de<br />

la loi mais bien le courage qui est la<br />

première qualité d’un citoyen. La désobéissance<br />

civile s’inscrit ainsi dans<br />

la lignée de la Constitution française,<br />

qui autorise la résistance à l’oppression.<br />

C’est l’enseignant et philosophe<br />

PAROLES D’EXPERTS<br />

Pour ou contre la désobéissance civile ?<br />

CONTRE POUR<br />

DR<br />

©dpa Picture Alliance/J.Boissinot<br />

Manuel Cervera-Marzal<br />

constitutionnaliser einen Verfassungs -<br />

rang geben<br />

en apparence [ɑ˜naparɑ˜s] scheinbar<br />

intégrer<br />

einschließen<br />

la procédure<br />

das Ausnahmed’exception<br />

verfahren<br />

transgresser<br />

zuwi<strong>der</strong>handeln<br />

l’ordre (m) juridique die Rechtsordnung<br />

en vue de<br />

um zu<br />

américain Henry David Thoreau qui<br />

utilisa le premier le terme de « désobéissance<br />

civile ». Lui-même l’a<br />

mise en pratique. Lors d’une lecture<br />

publique intitulée Les Droits et les devoirs<br />

de l’individu vis-à-vis du gouvernement<br />

(1848), il expliqua que s’il refusait<br />

de payer ses impôts, c’était<br />

parce que ceux-ci devaient financer la<br />

guerre et l’esclavage au Mexique,<br />

causes qu’il ne soutenait pas.<br />

MANUEL CERVERA-MARZAL, doctorant en<br />

philosophie politique<br />

Il faut constitutionnaliser la désobéissance civile. Cela pose<br />

en apparence un problème logique : il ne peut pas y avoir de<br />

droit juridique à désobéir à la loi. Mais la Constitution fran -<br />

çaise intègre les procédures d’excep tion dans son article 16<br />

(+ Approfondissements, p. 28), en particulier pour le prési -<br />

dent. Le droit à la désobéis sance civile serait alors l’équi -<br />

valent par en bas (c’est-à-dire pour le citoyen) de ce qu’est<br />

l’état d’exception par en haut (pour le président de la<br />

République). Il s’agirait, dans les deux cas, de transgresser<br />

momentanément l’ordre juridique en vue de le protéger.<br />

JEAN-MARC FOURNIER, chef du Parti libéral du Québec<br />

La désobéissance civile, c’est un beau mot pour dire<br />

vandalisme. Dans une société démocratique, la loi doit être<br />

respectée. On ne peut pas simple ment dire : « Je n’aime pas<br />

cette loi-là. » Il y a une question de vie en société au cœur du<br />

débat. On ne peut pas deman<strong>der</strong> à l’État de s’effacer<br />

complètement au profit de la rue, du vacarme et du vanda -<br />

lisme. Sinon, quelle en est la consé quence? Quelqu’un qui<br />

est dans l’irrespect des lois, du voisin, de son concitoyen<br />

n’apporte pas de solution. Il y a des gens qui, dans leur<br />

sécurité personnelle, sont mis en péril.<br />

Jean-Marc Fournier<br />

s’effacer<br />

zurückstehen<br />

le vacarme<br />

etwa: lauter Protest<br />

être dans l’irrespect keinen Respekt<br />

[lirεspε] (m) de<br />

haben vor<br />

le concitoyen [kɔ˜sitwajε˜] <strong>der</strong> Mitbürger<br />

mettre en péril<br />

gefährden<br />

La non-violence comme arme<br />

En remettant certains textes de loi en<br />

cause, les « désobéissants » ne seraient<br />

donc pas les fossoyeurs de la<br />

démocratie mais, au contraire, ses<br />

défenseurs. Ils agiraient contre les<br />

dérives d’un système politique et<br />

d’une société verrouillés par une instance<br />

toute-puissante au mépris<br />

des droits de l’homme parfois ou de<br />

l’humanisme.<br />

La plupart rappellent enfin que la<br />

non-violence est la clé de leur comportement.<br />

L’exemple du Mahatma<br />

Gandhi, en Inde, en est la meilleure<br />

illustration : en prêchant la nonviolence<br />

à ses millions de disciples au<br />

début du XX e siècle, l’avocat indien a<br />

contribué de manière décisive à la fin<br />

de la colonisation britannique – le<br />

tout, sans entrer en guerre avec le colonisateur.<br />

On ne saurait en dire autant<br />

de nombreuses actions menées<br />

légalement…<br />

■<br />

le respect<br />

la Constitution<br />

la résistance<br />

l’oppression (f)<br />

le terme [tεrm]<br />

le devoir<br />

l’impôt (m)<br />

l’esclavage (m)<br />

la cause<br />

<strong>der</strong> Respekt; auch:<br />

die Einhaltung<br />

die Verfassung<br />

<strong>der</strong> Wi<strong>der</strong>stand<br />

die Unterdrückung<br />

<strong>der</strong> Begriff<br />

die Pflicht<br />

die Steuer<br />

die Sklaverei<br />

die Sachlage,<br />

die Situation<br />

La non-violence comme arme<br />

la non-violence die Gewaltfreiheit<br />

l’arme (f)<br />

die Waffe<br />

remettre en cause infrage stellen<br />

le fossoyeur [foswajr] <strong>der</strong> Totengräber<br />

le défenseur<br />

<strong>der</strong> Verfechter<br />

la dérive<br />

die Entgleisung<br />

verrouillé,e [veruje] blockiert<br />

tout-puissant,<br />

allmächtig<br />

toute-puissante<br />

au mépris de<br />

unter Missachtung<br />

les droits (m/pl) de die Menschenrechte<br />

l’homme<br />

l’humanisme (m) die Menschlichkeit<br />

la clé<br />

<strong>der</strong> Schlüssel<br />

prêcher<br />

predigen<br />

le disciple [disipl] <strong>der</strong> Anhänger<br />

l’avocat (m)<br />

<strong>der</strong> Anwalt<br />

contribuer à<br />

beitragen zu<br />

décisif,ve<br />

entscheidend<br />

26 4/2013


MICRO-TROTTOIR<br />

Faut-il parfois désobéir ?<br />

XAVIER, 40 ans, chef de la communication<br />

La désobéissance permet de se réapproprier l’action<br />

politique. Parce que souvent, ce qui est légal n’est<br />

pas efficace! En désobéissant, on agit là où se pose<br />

le problème, sans passer par des intermédiaires. Les<br />

élus sont devenus moins sensibles aux moyens<br />

traditionnels de protestation, comme les pétitions ou<br />

les manifestations.<br />

Ihr Vorteil:<br />

€ 9,60<br />

statt € 13,80<br />

<strong>Das</strong> Angebot<br />

des Jahres!<br />

Jetzt 30% sparen und<br />

2 Ausgaben <strong>Écoute</strong> testen!<br />

SUZANNE, 61 ans, maire<br />

Il faut être capable de réfléchir et désobéir quand il<br />

se passe des choses anormales. Il y a un moment où<br />

la liberté est plus importante que la loi ou les<br />

décrets! Les «désobéissants» sont un groupe de<br />

pression, ils alimentent le débat. Mais il ne faut pas<br />

que ce soit abusif: si certains venaient taguer les<br />

panneaux solaires de mon village parce qu’ils ne leur<br />

plaisent pas, ce serait trop !<br />

RAVIRAJ, 32 ans, étudiant en sociologie<br />

C’est une des solutions à beaucoup de problèmes. Il<br />

faudrait par exemple un Mahatma Gandhi pour<br />

défendre la Palestine et non les apôtres de la<br />

violence qui la gouvernent en ce moment. L’armée<br />

israélienne serait alors moins encline à utiliser la<br />

violence face à des manifestants non-violents.<br />

I.Hartmann (2),Thinkstock<br />

Xavier<br />

se réapproprier<br />

efficace<br />

l’intermédiaire (m)<br />

l’élu (m)<br />

la manifestation<br />

Suzanne<br />

la maire<br />

le groupe de pression<br />

alimenter<br />

abusif,ve<br />

le panneau solaire<br />

Raviraj<br />

à beaucoup de<br />

l’apôtre (m)<br />

être enclin,e [ɑ˜klε˜,ɑ˜klin] à<br />

sich wie<strong>der</strong> aneignen<br />

wirksam, effizient<br />

<strong>der</strong> Mittelsmann<br />

<strong>der</strong> Abgeordnete<br />

die Demonstration<br />

die Bürgermeisterin<br />

<strong>der</strong> Interessenverband,<br />

die Lobby<br />

in Gang halten<br />

übermäßig<br />

<strong>der</strong> Sonnenkollektor<br />

vieler<br />

<strong>der</strong> Apostel<br />

dazu neigen<br />

Verbessern Sie Ihre Sprach -<br />

kenntnisse! Mit didaktisch<br />

aufbereiteten Übungen<br />

und spannenden Artikeln.<br />

Jetzt bestellen!<br />

www.ecoute.de/<br />

minimagazin<br />

4/2013


APPROFONDISSEMENTS<br />

schwer<br />

Marcel Binh/AFP/Getty<br />

APOSTROPHES<br />

[+ La Vedette des machines à laver, p. 29]<br />

B. Pivot (au centre) recevant V. Giscard d’Estaing (à gauche)<br />

Cette émission télévisée consacrée à la littérature fut diffusée de 1975 à 1990.<br />

Animée par Bernard Pivot, Apostrophes avait pour principe de réunir des écrivains<br />

mais aussi des politiques. Même le président Valéry Giscard d’Estaing y a<br />

fait une apparition le 21 juillet 1979. Sur le plateau, les invités faisaient l’analyse<br />

de livres et, à travers elle, évoquaient des sujets de société. Diffusée en direct,<br />

l’émission laissait aussi la part belle aux imprévus: débats tournant en dispute,<br />

invités à moitié soûls devenant incontrôlables… Programmée à une heure<br />

de grande écoute – le vendredi soir à 21 h 30 –, Apostrophes rencontra un grand<br />

succès. Succès qui ne fut pas du goût de tout le monde : en 1982, Régis Debray,<br />

conseiller du président François Mitterrand, parla de « dictature de Bernard Pivot<br />

sur le monde des lettres ». Cela n’a pas empêché le présentateur, amoureux invétéré<br />

des livres, d’être élu en 2004 membre de l’Académie Goncourt qui décerne<br />

chaque année en novembre le fameux prix Goncourt.<br />

Apostrophes<br />

l’émission (f) télévisée die Fernsehsendung<br />

diffuser<br />

ausstrahlen<br />

animé,e<br />

mo<strong>der</strong>iert<br />

faire une apparition auftreten<br />

[aparisjɔ˜]<br />

sur le plateau<br />

hier: vor <strong>der</strong> Kamera<br />

évoquer<br />

diskutieren<br />

en direct<br />

live<br />

laisser la part belle à Raum lassen für<br />

l’imprévu (m) das Unvorher -<br />

gesehene<br />

tourner en<br />

werden zu<br />

à moitié soûl,e [su,sul] angesäuselt<br />

(fam.)<br />

l’heure (f) de<br />

die Hauptsendezeit<br />

grande écoute<br />

le conseiller [kɔ˜seje] <strong>der</strong> Berater<br />

invétéré,e<br />

ausgesprochen<br />

décerner [desεrne] verleihen<br />

le prix Goncourt <strong>der</strong> bekannteste<br />

[priɡɔ˜kur]<br />

frz. Literaturpreis<br />

L’article 16 de la Constitution<br />

la Constitution die Verfassung<br />

les pleins pouvoirs Son<strong>der</strong>vollmachten<br />

(m/pl)<br />

im Krisenfall<br />

l’indépendance (f) die Unabhängigkeit<br />

menacer<br />

bedrohen, gefährden<br />

l’électeur (m)<br />

<strong>der</strong> Wähler<br />

l’autodétermination (f) die Selbst -<br />

bestimmung<br />

la poignée<br />

die Handvoll<br />

la trahison [traizɔ˜] <strong>der</strong> Verrat<br />

le coup d’État [kudeta] <strong>der</strong> Staatsstreich<br />

recourir à<br />

zurückgreifen auf<br />

gérer<br />

in den Griff<br />

bekommen<br />

l’opposant (m) <strong>der</strong> Gegner<br />

liberticide<br />

ein Angriff auf<br />

die Freiheit<br />

la révision<br />

die Än<strong>der</strong>ung<br />

instaurer<br />

einführen<br />

L’ARTICLE 16 DE LA CONSTITUTION<br />

[+ Désobéir, un acte toujours immoral ?, p. 24)<br />

Inscrit dans la Constitution de la V e République de 1958,<br />

l’article 16 donne, pour un temps limité, les pleins pouvoirs<br />

au président. Pour que ce droit s’exerce, il faut que<br />

« les institutions de la République, l’indépendance de la<br />

Nation et l’intégrité de son territoire […] soient menacées<br />

d’une manière grave et immédiate […].» De fait, l’article<br />

16 n’a été appliqué qu’une seule fois, par le président<br />

Charles de Gaulle (1890-1970). Le 8 janvier 1961,<br />

75 % des électeurs en France et en Algérie votent «oui »<br />

au référendum sur l’autodétermination de cette <strong>der</strong>nière.<br />

Une poignée de militaires français, qui se sont<br />

battus pour que l’Algérie reste française, voient ce résultat<br />

comme une trahison. Ils organisent un coup d’État<br />

contre De Gaulle. Le Général recourt alors, du 23 avril<br />

au 29 septembre 1961, à l’article 16 pour gérer ce que<br />

l’on appellera plus tard le «putsch des généraux». Sa<br />

décision est largement critiquée, les opposants jugeant<br />

l’article 16 « liberticide». Lors de la révision constitutionnelle<br />

de 2008, un «contrôle démocratique » sur la durée<br />

de son application sera d’ailleurs instauré.<br />

28 4/2013


PRODUITS CULTES<br />

LA VEDETTE<br />

DES MACHINES À LAVER<br />

DR<br />

Eine Waschmaschine namens »Star« macht eine einfache<br />

Frau zum Fernsehstar. Inzwischen ist die Waschmaschine<br />

vergessen – die Frau nicht! Von Flore Mabilleau. mittel<br />

Tous les Français ont déjà vu de<br />

près une Vedette… Non pas une<br />

star de cinéma ou de la chanson,<br />

mais une machine à laver !<br />

La marque homonyme voit le jour à la<br />

fin de la Seconde Guerre mondiale.<br />

L’industriel français, Joseph Miliotis,<br />

présente sa Vedette à la foire de Paris<br />

de 1947. Il faudra attendre les années<br />

70 pour que la marque devienne<br />

un véritable phénomène populaire.<br />

Et ce, grâce à Pierre Baton. Ce publicitaire<br />

parisien, qui aime passer ses<br />

vacances en Normandie, a l’idée de<br />

s’adresser à une lavandière de la région,<br />

appelée la Mère Denis (photo<br />

ci-dessus), pour faire la publicité des<br />

machines à laver Vedette. « Il voit en<br />

elle l’incarnation de l’amour du travail<br />

bien fait, du savoir-faire, et de la tradition<br />

», explique-t-on au siège de<br />

l’entreprise. L’allure forte, les mains<br />

robustes, les traits burinés, elle<br />

« représente les valeurs chères aux années<br />

70, une certaine forme de l’idée<br />

du retour à la nature et à l’écologie ».<br />

La lavandière accepte la proposition.<br />

Nous sommes en 1972 et la Mère Denis<br />

est âgée de… 79 ans ! Entre 1972<br />

et 1983, Jeanne Denis – de son vrai<br />

nom – tournera huit films publicitaires.<br />

Sa façon de parler franche et<br />

directe, mais pleine de bonhomie,<br />

plaît beaucoup.<br />

Cette campagne publicitaire booste<br />

les ventes de lave-linge Vedette. Elle<br />

est également une aubaine pour<br />

l’humble femme. En effet, lorsque la<br />

société fait appel à elle, la vieille<br />

dame est seule et sans argent. Sa<br />

carrière tardive dans la publicité va<br />

alors la mettre à l’abri du besoin<br />

jusqu’à la fin de ses jours, et même<br />

faire d’elle une véritable star ! En<br />

1976, elle est ainsi le sujet d’une biographie<br />

et participe à l’émission télévisée<br />

littéraire Apostrophes (+ Approfondissements,<br />

p. 28).<br />

Sa mort en 1989, à l’âge de 96 ans,<br />

fera la une du quotidien Libération<br />

sous le titre « Mort d’une Vedette »,<br />

mais aussi l’ouverture des journaux télévisés.<br />

L’entreprise Vedette continue<br />

de tourner tant bien que mal sans sa<br />

lavandière préférée. Après avoir fêté le<br />

centenaire de la naissance de cette<br />

<strong>der</strong>nière en 1993, Vedette cherche à<br />

tourner la page en mo<strong>der</strong>nisant son<br />

image. Mais sans pour autant tirer un<br />

trait sur la Mère Denis. C’est ainsi<br />

qu’en 2010, 21 ans après sa mort, la<br />

représentante de la France rurale<br />

fait son come-back… virtuel. La société,<br />

espérant retrouver le succès<br />

des années 70, crée un site Internet<br />

(www.meredenis.com) animé par une<br />

Mère Denis… en 3D!<br />

n<br />

la vedette [vədεt] <strong>der</strong> Star<br />

homonyme [omonim] gleichnamig<br />

voir le jour<br />

entstehen<br />

la foire<br />

die Messe<br />

le publicitaire<br />

<strong>der</strong> Werbefachmann<br />

la lavandière<br />

die Waschfrau<br />

le savoir-faire<br />

das Wissen<br />

le siège<br />

<strong>der</strong> Sitz<br />

l’allure (f) forte hier: korpulent<br />

les traits (m/pl) hier: das Gesicht<br />

buriné,e<br />

gegerbt<br />

cher,chère [ʃεr] wichtig<br />

franc,franche [frɑ˜,frɑ˜ʃ] offen<br />

la bonhomie [bɔnɔmi] die Freundlichkeit<br />

l’aubaine (f)<br />

das Geschenk des<br />

Himmels<br />

humble [˜bl]<br />

einfach<br />

tardif,ve<br />

späte,r,s<br />

mettre à l’abri (m) von finanziellen<br />

du besoin<br />

Sorgen befreien<br />

la une<br />

die Titelseite<br />

l’ouverture (f)<br />

die Einleitung<br />

le journal télévisé die Fernseh -<br />

nachrichten<br />

tourner<br />

sich entwickeln<br />

tant bien que mal mehr schlecht als<br />

recht<br />

tourner la page ein neues Kapitel<br />

aufschlagen<br />

tirer un trait sur aufgeben<br />

animé,e par<br />

mo<strong>der</strong>iert von<br />

4/2013<br />

29


LE FRANÇAIS AU TRAVAIL<br />

LES DIFFÉRENTES GARANTIES<br />

SUR UN PRODUIT<br />

Ihre Bestellung ist angekommen, aber sie weist Mängel auf. Zum Glück gibt es die Gewährleistung.<br />

Aber wann gilt sie, und wer muss was beweisen? Von Isabelle Hartmann. schwer<br />

©Fotofin<strong>der</strong><br />

1. LA GARANTIE LÉGALE<br />

DE CONFORMITÉ<br />

Après avoir passé des heures à comparer<br />

les modèles et les prix, vous<br />

commandez l’ordinateur portable<br />

XS1000 pour 799 euros. Mais lorsqu’il<br />

arrive chez vous, mauvaise surprise :<br />

il n’a pas de prise USB ! Vous pouvez<br />

alors faire valoir la « garantie légale<br />

de conformité », inscrite dans le code<br />

français de la consommation. Cela<br />

veut dire que le produit que vous avez<br />

acheté se doit d’être parfaitement<br />

conforme à sa description lors de<br />

l’achat. Ainsi, s’il est noté que l’ordinateur<br />

XS1000 a deux prises USB, il<br />

faut que la marchandise livrée les ait!<br />

Si ce n’est pas le cas, le vendeur est<br />

en faute. Et il est dans l’obligation de<br />

remplacer ou de réparer le produit<br />

non conforme. Toute proportion gardée,<br />

évidemment. Par exemple, vous<br />

ne pouvez pas deman<strong>der</strong> une nouvelle<br />

voiture simplement parce qu’un<br />

essuie-glace a été oublié au montage<br />

! Entre réparer ou remplacer, le<br />

vendeur peut donc refuser l’option<br />

qui entraînerait<br />

un coût disproportionné.<br />

Mais,<br />

dans le cas où il<br />

ne peut ni remplacer<br />

ni réparer<br />

l’objet dans les<br />

30 jours suivant<br />

la réclamation,<br />

vous pou vez deman<strong>der</strong><br />

le remboursement<br />

du<br />

produit. Il est possible aussi de gar<strong>der</strong><br />

la marchandise ne correspondant pas<br />

à votre commande et de se faire rembourser<br />

une partie du prix payé. Cette<br />

garantie légale ne s’applique que si le<br />

produit neuf ou d’occasion a été<br />

acheté auprès d’un professionnel.<br />

ATTENTION AUX DÉLAIS !<br />

Au cours des six premiers mois suivant<br />

la livraison, la loi considère que<br />

le problème de conformité (comme<br />

les prises USB manquantes ou les<br />

essuie-glaces oubliés) existait au<br />

moment de la délivrance du produit.<br />

Si le vendeur n’est pas d’accord avec<br />

cela, c’est à lui de prouver que vous<br />

avez démonté les essuie-glaces ou les<br />

prises USB. À partir de sept mois<br />

après la livraison, c’est à vous de<br />

prouver que le produit n’était pas<br />

conforme au contrat.<br />

2. LA GARANTIE LÉGALE<br />

CONTRE LES VICES CACHÉS<br />

Vous avez déjà fait jouer la garantie<br />

légale de conformité pour votre ordi-<br />

La garantie légale de conformité<br />

la garantie légale das Gewährleistungsde<br />

conformité recht gemäß <strong>der</strong> Ver -<br />

brauchsgüterrichtlinie<br />

la prise USB [yεsbe] <strong>der</strong> USB-Anschluss<br />

faire valoir<br />

geltend machen<br />

inscrit,e<br />

festgelegt<br />

le code français de das Verbraucherla<br />

consommation rechtsgesetzbuch<br />

se devoir de<br />

müssen<br />

la marchandise das Produkt<br />

livré,e<br />

geliefert<br />

être en faute<br />

haften<br />

être dans l’obligation verpflichtet sein<br />

toute proportion gardée im angemessenen<br />

Rahmen<br />

l’essuie-glace (m) <strong>der</strong> Scheibenwischer<br />

entraîner<br />

bedeuten<br />

disproportionné,e unverhältnismäßig<br />

le remboursement die Erstattung<br />

s’appliquer<br />

gelten<br />

Attention aux délais !<br />

le délai [delε]<br />

la délivrance<br />

prouver<br />

le contrat<br />

die Frist<br />

die Lieferung<br />

beweisen<br />

<strong>der</strong> Vertrag<br />

La garantie légale contre les vices cachés<br />

la garantie légale Gewährleistung bei<br />

contre les vices cachés versteckten Mängeln<br />

faire jouer<br />

geltend machen<br />

disposer de<br />

verfügen über<br />

désormais [dezɔrmε] jetzt<br />

le logiciel d’exploitation das Betriebssystem<br />

le Code civil<br />

das Zivilgesetzbuch<br />

nateur portable XS1000 et avez obtenu<br />

un modèle, qui dispose désormais<br />

de deux prises USB. Mais – nouvelle<br />

mauvaise surprise – le logiciel<br />

d’exploitation Tintows 7 ne fonctionne<br />

pas correctement.<br />

Cette fois, votre achat est protégé par<br />

le Code civil et la « garantie légale<br />

contre les vices cachés ». Le vendeur<br />

30<br />

4/2013


est tenu pour responsable des problèmes<br />

découverts après l’achat et<br />

dont l’acheteur ne pouvait avoir<br />

connaissance. Cette garantie est particulièrement<br />

importante car elle vaut<br />

dans tous les cas et quel que soit le<br />

produit, qu’il y ait un contrat écrit ou<br />

non, que le vendeur soit un professionnel<br />

ou un particulier. Elle entraîne<br />

le remboursement d’un produit ou la<br />

être tenu,e pour haften<br />

responsable<br />

valoir<br />

gelten<br />

le particulier<br />

die Privatperson<br />

entraîner<br />

bewirken<br />

la résiliation [reziljasjɔ˜] die Rückabwicklung<br />

impropre à<br />

ungeeignet für<br />

le défaut<br />

<strong>der</strong> Mangel<br />

être antérieur,e à liegen vor<br />

signaler<br />

melden<br />

La garantie contractuelle<br />

la garantie contractuelle die Vertragsgarantie<br />

l’extension (f)<br />

die Erweiterung<br />

le concessionnaire <strong>der</strong> Vertragshändler<br />

résiliation d’un contrat. Pour ce faire,<br />

trois critères doivent être respectés :<br />

+ C’est à l’acheteur de montrer que le<br />

produit est impropre à l’usage. Si<br />

votre logiciel transforme toutes les<br />

lettres en chiffres, c’est indiscutablement<br />

un problème qui rend votre<br />

ordinateur inutilisable.<br />

+ Le défaut doit être antérieur à<br />

l’achat. Dans le cas de votre ordinateur,<br />

il est facile de prouver que le<br />

logiciel d’exploitation n’a jamais pu<br />

fonctionner correctement.<br />

+ Vous devez signaler le problème le<br />

plus vite possible et, au maximum,<br />

dans les deux ans qui suivent la découverte<br />

du problème.<br />

3. LA GARANTIE<br />

CONTRACTUELLE<br />

Aussi appelée « garantie commerciale<br />

» ou « conventionnelle », elle est<br />

complémentaire aux garanties lé-<br />

À RETENIR<br />

● Un vendeur est tenu de livrer un<br />

bien conforme au contrat.<br />

● Un vendeur répond des vices cachés<br />

du produit vendu.<br />

● La preuve incombe au vendeur/à<br />

l’acheteur selon la date d’achat.<br />

● L’acheteur peut faire marcher/faire<br />

jouer la garantie.<br />

être tenu,e [t(ə)ny]<br />

répondre de<br />

le vice caché<br />

incomber à<br />

faire jouer<br />

verpflichtet sein<br />

haften für<br />

<strong>der</strong> versteckte<br />

Mangel<br />

liegen bei<br />

geltend machen<br />

gales. Elle peut être gratuite ou<br />

payante, et est toujours spécifiée<br />

dans un contrat. Lors de l’achat d’une<br />

voiture par exemple, l’extension de<br />

garantie à « cinq ans ou 100 000 km »<br />

est souvent proposée par les concessionnaires<br />

automobiles.<br />

Mehr Sprache<br />

können Sie<br />

nirgendwo shoppen.<br />

Kompetent. Persönlich. Individuell.<br />

Alles, was Sie wirklich brauchen, um eine Sprache zu lernen:<br />

Bücher und DVDs in Originalsprache, Lernsoftware<br />

und vieles mehr.<br />

Klicken und Produktvielfalt entdecken:<br />

www.sprachenshop.de


GRAMMAIRE<br />

Règles grammaticales, orthographe, exercices<br />

L’interview ci-dessous contient les règles que nous traitons (besprechen) ce mois-ci :<br />

➔ ORTHOGRAPHE : l’accord (m, das Angleichen) de l’adjectif avec plusieurs noms | ➔ GRAMMAIRE : l’interrogation (1/3)<br />

ENTRETIEN AVEC<br />

Cécile Calla,<br />

auteure de<br />

Tour de Franz<br />

<strong>Écoute</strong> : Comment êtesvous<br />

arrivée en Allemagne<br />

?<br />

Cécile Calla : Ma mère est<br />

allemande, mais j’ai grandi<br />

en France. Nous passions<br />

souvent nos vacances en Allemagne qui n’était donc pas un<br />

pays « exotique » pour moi, bien que je n’aie appris l’allemand<br />

qu’à 10 ans. En janvier 2003, je suis allée animer un débat à<br />

Berlin en tant que journaliste, pour l’anniversaire du traité de<br />

l’Élysée. J’ai tout de suite été séduite par la capitale allemande,<br />

et j’y ai rencontré l’homme avec qui je vis aujourd’hui.<br />

Comment est née l’idée de Tour de Franz ?<br />

On m’a proposé d’écrire ce livre car j’ai une bonne compréhension<br />

de la culture allemande. J’avais la fraîcheur et le regard<br />

extérieur nécessaires (+ accord de l’adjectif, p. 33).<br />

Quelles sont les différences entre les deux pays ?<br />

Tout d’abord, le rapport au nucléaire. En Allemagne, on est<br />

plus soucieux de l’environnement et plus critique face aux institutions.<br />

En France, on n’a pas la crainte de projets comme<br />

« Stuttgart 21 ». Lors d’échanges scolaires, j’avais déjà été<br />

frappée par l’espace accordé à la discussion dans les écoles.<br />

Ensuite, le rapport aux enfants est différent. En France, le<br />

monde est conçu pour les adultes ; ici, on oublie les adultes<br />

pour les enfants. La mère est isolée dans son rôle de mère.<br />

Est-ce que vivre en Allemagne vous a rendue « plus allemande<br />

» ? (+ l’interrogation totale, p. 33)<br />

Sans penser qu’une mère doit rester à la maison pour élever<br />

ses enfants, je trouve dur de retravailler quelques semaines<br />

après la naissance d’un bébé.<br />

1<br />

Trouvez dans le texte les mots français<br />

correspondant aux mots allemands suivants.<br />

(solutions p. 37)<br />

1. <strong>der</strong> Schüleraustausch: ................................................<br />

2. seine Kin<strong>der</strong> erziehen: ................................................<br />

3. mo<strong>der</strong>ieren: ................................................................<br />

4. aufwachsen: ...............................................................<br />

5. auffallen: ....................................................................<br />

6. <strong>der</strong> Erwachsene: .........................................................<br />

7. die Geburt: ..................................................................<br />

8. konzipiert: ...................................................................<br />

2<br />

Vrai ou faux ? Cochez.<br />

(solutions p. 37)<br />

1. Cécile Calla a passé son enfance en<br />

France.<br />

2. Elle ne parlait pas allemand quand elle<br />

était toute petite.<br />

3. Elle est venue à Berlin avec son compagnon<br />

(<strong>der</strong> Lebensgefährte).<br />

4. Écrire Tour de Franz lui a permis de comprendre<br />

la culture allemande.<br />

5. D’après (zufolge) Cécile Calla, les Allemands<br />

s’occupent plus des problèmes<br />

d’environnement que les Français.<br />

6. Tous les Français sont contre le projet allemand<br />

«Stuttgart 21».<br />

7. Maintenant, Cécile Calla pense qu’une<br />

mère ne devrait pas travailler quand elle a<br />

des enfants.<br />

schwer<br />

leicht<br />

V | F<br />

n | n<br />

n | n<br />

n | n<br />

n | n<br />

n | n<br />

n | n<br />

n | n<br />

ne… que…<br />

en tant que<br />

l’anniversaire (m)<br />

le traité de l’Élysée<br />

séduit,e<br />

le regard [r(ə)ɡar]<br />

erst<br />

als, in meiner Funktion als<br />

<strong>der</strong> Jahrestag<br />

<strong>der</strong> Élysée-Vertrag<br />

begeistert<br />

<strong>der</strong> Blickwinkel<br />

le nucléaire<br />

être plus soucieux,se de<br />

l’espace (m)<br />

accordé,e [akɔrde] à<br />

rendre<br />

retravailler [r(ə)travaje]<br />

die Atomenergie<br />

sich mehr Gedanken machen um<br />

<strong>der</strong> Raum<br />

eingeräumt<br />

machen<br />

wie<strong>der</strong> anfangen zu arbeiten<br />

32 4/2013


Pages réalisées par Chantal Nagat-Hoffmann<br />

ORTHOGRAPHE<br />

L’accord de l’adjectif avec<br />

plusieurs substantifs<br />

● Si les substantifs sont de même genre, l’adjectif s’accorde<br />

(angeglichen werden) au pluriel.<br />

Ce pantalon et ce chemisier (die Bluse) sont jolis.<br />

Cette robe et cette veste (die Jacke) sont jolies.<br />

● Si les substantifs n’ont pas le même genre, l’adjectif<br />

s’accorde au masculin pluriel.<br />

Ce pantalon et cette veste sont jolis.<br />

Remarques<br />

● Si les formes masculine et féminine de l’adjectif sont<br />

phonétiquement différentes, on place généralement le<br />

substantif masculin près de l’adjectif.<br />

Une femme et un homme sportifs<br />

(plutôt que : un homme et une femme sportifs)<br />

● Quand les substantifs sont reliés (verbinden) par ni ou<br />

ou, on accorde au pluriel si l’adjectif qualifie (sich beziehen<br />

auf) les deux substantifs. En revanche, si l’adjectif ne<br />

qualifie qu’un seul des deux substantifs, on accorde au<br />

singulier.<br />

Le directeur ou son assistant seront présents.<br />

(le directeur sera présent, ou l’assistant, ou les deux)<br />

Le directeur ou son assistant sera présent.<br />

(un seul des deux sera présent)<br />

3 (solutions p. 37)<br />

mittel<br />

Soulignez la forme correcte de l’adjectif.<br />

1. Votre mère et votre père paraissent vraiment<br />

fatigué/fatigués.<br />

2. Nous avons trouvé la ville et la région très<br />

beaux/belles.<br />

3. Julie et sa sœur sont blondes/blonde.<br />

4. Ni la pièce de théâtre ni le film ne sont<br />

récent/récents.<br />

5. L’université accueille (aufnehmen) une étudiante et<br />

un étudiant étrangers/étranger.<br />

6. Ni les graisses (f, das Fett) ni le sucre ne sont<br />

bonnes/bons pour la santé.<br />

7. Le serveur (<strong>der</strong> Kellner) nous a conseillé une boisson<br />

et une spécialité locaux/locales.<br />

8. Aujourd’hui, la température et le temps sont<br />

doux/douces.<br />

9. Catherine a acheté une ceinture et un sac<br />

noirs/noire.<br />

10. La chambre est équipée (ausgestattet) d’une<br />

commode et d’un lit anciennes/anciens.<br />

L’interrogation (1/3) :<br />

la question totale<br />

C’est une question à laquelle on répond par oui, non ou si,<br />

c’est-à-dire qu’elle n’est pas introduite par un mot interrogatif.<br />

En français, il existe trois manières de poser la question<br />

totale :<br />

A. la question intonative<br />

Utilisée surtout à l’oral (m, die gesprochene Sprache), la question<br />

intonative a la même structure que l’affirmation (f, die<br />

Aussage), c’est-à-dire :<br />

sujet + verbe (+ complément).<br />

L’élévation (f, das Anheben) de la voix à la fin de la phrase permet<br />

de reconnaître qu’il s’agit d’une question. À l’écrit (m, die<br />

geschriebene Sprache), un point d’interrogation remplace le<br />

point de l’affirmation.<br />

Olivier vient ce soir ?<br />

Vous aimez le football ?<br />

Tu es libre (Zeit haben) demain ?<br />

4/2013<br />

33


GRAMMAIRE<br />

B. La question avec est-ce que<br />

On l’utilise surtout à l’oral. Il suffit d’ajouter la tournure (<strong>der</strong><br />

Ausdruck) est-ce que au début de la question :<br />

est-ce que/qu’ + sujet + verbe (+ complément).<br />

Est-ce qu’Olivier vient ce soir ?<br />

Est-ce que vous aimez le football ?<br />

Est-ce que tu es libre demain ?<br />

C. La question avec inversion<br />

On l’utilise surtout dans la langue formelle. Le pronom personnel<br />

sujet suit le verbe et est relié à celui-ci par un trait<br />

d’union (<strong>der</strong> Bindestrich).<br />

Aimez-vous le football ?<br />

Es-tu libre demain ?<br />

Remarques<br />

a. Si le verbe se termine par une voyelle (<strong>der</strong> Vokal) et que le<br />

pronom personnel commence par une voyelle, on ajoute -tentre<br />

le verbe et le pronom personnel pour faciliter la prononciation<br />

(die Aussprache). Ce phénomène ne concerne que la<br />

troisième personne du singulier (il/elle/on).<br />

Parle-t-on français au Maroc ?<br />

b. Dans la question totale, l’inversion n’est possible qu’avec<br />

les pronoms personnels, elle n’est pas possible avec les noms<br />

de personnes ou de choses.<br />

Si le sujet est un nom, on place celui-ci devant le verbe et on<br />

le répète juste après le verbe conjugué en utilisant le pronom<br />

personnel correspondant. On relie alors le verbe et le pronom<br />

personnel par un trait d’union.<br />

Olivier vient-il ce soir ?<br />

La tasse est-elle pleine ?<br />

(Et non pas :<br />

Vient Olivier ce soir ?<br />

Est la tasse pleine ?)<br />

c. Dans la question avec inversion, les pronoms compléments<br />

et réfléchis (Reflexiv-) se placent devant le verbe conjugué,<br />

c’est-à-dire en tout début de question.<br />

Exception : S’il y a une forme composée d’un verbe conjugué<br />

et d’un infinitif, les pronoms compléments et réfléchis sont<br />

placés devant l’infinitif.<br />

Vous en avez pris ? ➞ En avez-vous pris ?<br />

Vous vous êtes intéressé à moi ? ➞ Vous êtes-vous intéressé<br />

à moi?<br />

Vous allez en prendre ? ➞ Allez-vous en prendre?<br />

Tu as pu le faire ? ➞ As-tu pu le faire?<br />

4<br />

Reconstituez les questions intonatives.<br />

(solutions p. 37)<br />

5<br />

Reformulez les questions de l’exercice 4<br />

avec l’inversion.<br />

(solutions p. 37)<br />

leicht<br />

mittel<br />

1. à la cantine / mange / le midi ? Votre fille<br />

...........................................................................................<br />

2. intéressez / Vous / à la politique ? / vous<br />

...........................................................................................<br />

3. partir habiter / Gérard et sa femme / à Nice ? / vont<br />

...........................................................................................<br />

4. satisfaits / Les spectateurs / du spectacle ? / étaient<br />

...........................................................................................<br />

5. le dimanche midi ? / est / Ce restaurant / ouvert<br />

...........................................................................................<br />

6. l’anglais / Julien / en Angleterre ? / a appris<br />

...........................................................................................<br />

7. de la réservation / t’occupes / Tu / de l’hôtel ?<br />

...........................................................................................<br />

1. Votre fille mange-t-elle à la cantine le midi?<br />

2. ....................................................................................<br />

3. ....................................................................................<br />

4. ....................................................................................<br />

5. ....................................................................................<br />

6. ....................................................................................<br />

7. ....................................................................................<br />

Mehr Übungen unter www.ecoute.de/grammaire<br />

34 4/2013


Cartes réalisées par Alexia Kappelmann et Alix Royère<br />

Qui a dit…<br />

?<br />

« Ralliez-vous à mon<br />

panache blanc! »<br />

4/2013<br />

Expressions imagées<br />

CARTES<br />

Lieux célèbres à Paris<br />

L’Opéra Bastille [bastij]<br />

4/2013<br />

Mots d’aujourd’hui<br />

prendre son pied [pje]<br />

la zolattitude<br />

[zɔlatityd]<br />

4/2013<br />

4/2013<br />

Logo<br />

Les jolis mots<br />

bibi<br />

4/2013<br />

4/2013<br />

Les homonymes<br />

Les habitants de…<br />

© Illu. K.T. Webster, DR<br />

1. la boue<br />

2. le bout<br />

[bu]<br />

4/2013<br />

Comment appelle-t-on<br />

les habitants de Gap ?<br />

4/2013


CARTES<br />

Lieux célèbres à Paris<br />

C’est le président François Mitterrand qui, en 1982,<br />

décide de sa construction pour décharger (entlasten)<br />

l’Opéra Garnier. Imaginé par l’architecte canadouruguayen<br />

Carlos Ott et inauguré (eingeweiht) en 1989,<br />

l’Opéra Bastille est résolument (bewusst) mo<strong>der</strong>ne avec<br />

ses grandes façades transparentes. Il se doit, tout comme<br />

l’Opéra Garnier, d’être une vitrine (das Aushängeschild) de<br />

la culture française.<br />

Opéra Bastille, 120 rue de Lyon, 12 e arrondissement<br />

4/2013<br />

Qui a dit…<br />

C’est en 1590, lors de la bataille d’Ivry, qu’Henri IV aurait<br />

prononcé (sagen) ces mots. Le nouveau roi, élevé (erzogen)<br />

dans le protestantisme, affronte (kämpfen gegen) les<br />

troupes du duc (<strong>der</strong> Herzog) de Mayenne, chef de la Ligue<br />

catholique ne reconnaissant (anerkennen) pas son autorité.<br />

Peu avant de se lancer (ziehen) dans cette bataille,<br />

Henri IV aurait rassemblé sa cavalerie et déclaré : « Si vous<br />

perdez vos cornettes (f, die Standarte), ralliez-vous (sich<br />

sammeln) à mon panache (<strong>der</strong> Fe<strong>der</strong>busch) blanc : vous le<br />

trouverez sur le chemin de la gloire et de l’honneur ! »<br />

4/2013<br />

Mots d’aujourd’hui<br />

Avec cette contraction (die Kombination) du nom « Zola »<br />

et du mot « attitude », Christophe Barbier, rédacteur en<br />

chef du magazine hebdomadaire L’Express, dénonce (kritisieren)<br />

la sensiblerie (die übertriebene Rücksichtnahme)<br />

face aux revendications (f, die For<strong>der</strong>ung) des ouvriers. Selon<br />

lui, certaines luttes sociales actuelles sont dignes (gehören<br />

in) d’un autre temps, elles accaparent (beschäftigen)<br />

inutilement le gouvernement et l’opinion publique, et font<br />

ainsi obstacle au (im Weg stehen) progrès.<br />

Expressions imagées<br />

avoir beaucoup de plaisir, s’éclater (viel Spaß haben).<br />

« Il adore les grosses voitures. Lorsqu’il a essayé le 4x4 (<strong>der</strong><br />

Geländewagen) de mon père, il a pris son pied. »<br />

4/2013<br />

4/2013<br />

Les jolis mots<br />

• Désigne (bezeichnen) un petit chapeau de femme qui<br />

se porte (getragen werden) le plus souvent sur le devant<br />

de la tête (in <strong>der</strong> Stirn).<br />

« Ce bibi à plumes (f, die Fe<strong>der</strong>) est de la même couleur<br />

que ta robe, c’est parfait ! »<br />

• Une personne peut se désigner elle-même par ce petit<br />

nom, avec humour.<br />

« Il ne reste plus qu’ (nur noch) un chocolat dans la<br />

boîte. C’est pour bibi (mich, meine Wenigkeit) ! »<br />

4/2013<br />

Logo<br />

Il s’agit du logo de la maison de haute couture Chanel.<br />

Les deux C correspondent aux initiales de Coco<br />

Cha nel (1883-1971), la fondatrice (die Grün<strong>der</strong>in). Ils correspondraient<br />

aussi à ceux figurant (hier: zu sehen sein)<br />

sur le blason (das Wappen) du château de Crémat, situé<br />

près de Nice. Dans les années 20, celui-ci appartenait à<br />

une riche Américaine, Irène Bretz, une grande amie de<br />

Coco Chanel. La légende dit que la styliste aurait alors<br />

emprunté l’idée des deux C à son amie Irène.<br />

4/2013<br />

Les habitants de…<br />

Les Gapençais et les Gapençaises.<br />

Les homonymes<br />

1. Terre détrempée (nass) dans les rues, les chemins.<br />

« Non, tu ne vas pas jouer dans le jardin. Il a plu toute<br />

la nuit et tu vas encore revenir couvert de boue (<strong>der</strong><br />

Schlamm) ! »<br />

2. Extrémité (das Ende) de quelque chose ; limite d’un<br />

espace ; la fin d’une durée.<br />

« le bout du nez (die Nasenspitze) ; le bout (das Ende)<br />

du tunnel ; au bout (nach) d’un moment »<br />

4/2013<br />

4/2013


GRAMMAIRE<br />

Révisions du mois précédent<br />

6<br />

Ajoutez, si nécessaire, un accent (grave ou circonflexe) sur les voyelles des mots<br />

en gras (fett gedruckt) ci-dessous.<br />

(solutions ci-dessous)<br />

mittel<br />

1. Les murs du salon sont peints en jaune.<br />

2. Le médecin lui a conseillé plusieurs jours de jeune (das Fasten).<br />

3. Apprendre une langue n’est pas une tache (die Aufgabe) facile.<br />

4. Quel est votre numéro de téléphone ?<br />

5. Savez-vous ou se trouve la gare ?<br />

6. Votre tarte, je la trouve délicieuse.<br />

7. Les clubs de plage ont la cote (beliebt sein) en France auprès des enfants.<br />

8. Pierre n’est pas sur de pouvoir venir demain.<br />

9. Steve vient du Canada.<br />

10. Tous les devoirs qu’il aafaire, c’est incroyable !<br />

7 (solutions<br />

Reliez les phrases qui vont ensemble.<br />

ci-dessous)<br />

schwer<br />

1. Nous avons vu un spectacle (die Vorstellung) qui…<br />

2. Les étudiants ne savent pas encore ce qu’…<br />

3. Voici l’adresse d’un restaurant que…<br />

4. La police voulait savoir ce que…<br />

5. Ce que les spectateurs (m, das Publikum) français<br />

aiment, …<br />

6. J’ai oublié le nom des acteurs qui…<br />

7. Le cassoulet (weißer Bohneneintopf mit Würstchen und<br />

Fleisch) est une spécialité qu’…<br />

8. Il y avait du verglas (das Glatteis) hier, ce qui…<br />

9. Vous pouvez être fiers des progrès (m, <strong>der</strong> Fortschritt)…<br />

10. Ce qui est important, …<br />

a. je vous recommande (empfehlen) vivement.<br />

b. ce sont les jeux télévisés (m, die Spielshow).<br />

c. a provoqué (führen zu) de nombreux accidents.<br />

d. on déguste (essen) dans le Sud-Ouest de la<br />

France.<br />

e. nous a beaucoup plu.<br />

f. les trafiquants (<strong>der</strong> Dealer) de drogue<br />

complotent.<br />

g. c’est d’être heureux dans la vie.<br />

h. jouent dans ce film.<br />

i. ils doivent réviser (wie<strong>der</strong>holen) pour l’examen.<br />

j. que vous avez faits en français.<br />

1. ____ 2. ____ 3 . ____ 4. ____ 5. ____ 6. ____ 7. ____ 8. ____ 9. ____ 10. ____<br />

Solutions des pages 32, 33, 34 et 37<br />

1. 1. l’échange (m) scolaire ; 2. élever ses enfants ; 3. animer ; 4. grandir;<br />

5. frapper ; 6. l’adulte (m) ; 7. la naissance ; 8. conçu.<br />

2. 1. vrai ; 2. vrai ; 3. faux ; 4. faux ; 5. vrai ; 6. faux ; 7. faux.<br />

3. Les formes correctes sont : 1. fatigués ; 2. belles ; 3. blondes ; 4. récents<br />

(neu); 5. étrangers ; 6. bons ; 7. locales ; 8. doux ; 9. noirs ;<br />

10. anciens.<br />

4. 1. Votre fille mange à la cantine le midi ? ; 2. Vous vous intéressez à la<br />

politique ? ; 3. Gérard et sa femme vont partir habiter à Nice ? ; 4. Les<br />

spectateurs (m, <strong>der</strong> Zuschauer) étaient satisfaits du spectacle ? ; 5. Ce<br />

restaurant est ouvert le dimanche midi ? ; 6. Julien a appris l’anglais<br />

en Angleterre ? ; 7. Tu t’occupes de la réservation de l’hôtel ?<br />

5. 1. Votre fille mange-t-elle à la cantine le midi ? ; 2. Vous intéressezvous<br />

à la politique ? ; 3. Gérard et sa femme vont-ils partir habiter à<br />

Nice ? ; 4. Les spectateurs étaient-ils satisfaits du spectacle ? ; 5. Ce<br />

restaurant est-il ouvert le dimanche midi ? ; 6. Julien a-t-il appris<br />

l’anglais en Angleterre ? ; 7. T’occupes-tu de la réservation de l’hôtel ?<br />

6. 1. murs ; 2. jeûne [ʒøn]; 3. tâche [tɑʃ]; 4. votre ; 5. où ; 6. la ; 7. cote ;<br />

8. sûr ; 9. du ; 10. a, à.<br />

7. 1-e ; 2-i ; 3-a ; 4-f ; 5-b ; 6-h ; 7-d ; 8-c ; 9-j ; 10-g.<br />

4/2013<br />

37


GRAMMAIRE<br />

Jeux<br />

Vous voulez<br />

plus de jeux et<br />

d’exercices ?<br />

Abonnez-vous à<br />

<strong>Écoute</strong> Plus!<br />

+ www.ecoute.de/ueben<br />

1<br />

Écrivez le nom du point culminant (<strong>der</strong><br />

Gipfel) de chacun des massifs montagneux<br />

suivants.<br />

schwer<br />

Reconstituez les couples mythiques<br />

4 (legendär).<br />

mittel<br />

la Pique Longue – le Crêt de la Neige – le Mont-Blanc – le<br />

ballon de Guebwiller – le Puy de Sancy<br />

1. Les Vosges : .................................................................<br />

2. Le Jura : ......................................................................<br />

3. Le Massif central : .......................................................<br />

4. Les Alpes : ...................................................................<br />

5. Les Pyrénées françaises : ............................................<br />

Johnny Hallyday – Serge Gainsbourg –<br />

Ségolène Royal – Françoise Hardy –<br />

Simone Signoret – Alain Delon<br />

2<br />

Complétez le slogan publicitaire (<strong>der</strong> Werbeslogan)<br />

d’une célèbre marque française<br />

(un tiret = une lettre). Puis cochez le produit<br />

vendu par cette marque.<br />

schwer<br />

Il n’y a que _ _ _ _ _ _ qui m’aille !<br />

a. n un parfum<br />

b. n une moutarde<br />

c. n une voiture<br />

Conjuguez le verbe croire à la 2 e personne<br />

3 du pluriel et aux temps/modes suivants.<br />

mittel<br />

1. présent de l’indicatif : ..................................................<br />

2. imparfait : ....................................................................<br />

3. passé composé : ..........................................................<br />

4. conditionnel présent : ..................................................<br />

5. futur simple : ...............................................................<br />

1. ................................ 2. ................................<br />

3. ................................<br />

4. ................................<br />

5. ................................ 6. ................................<br />

Sipa(2), M.Bureau,B.Guay,J.Guez, AFP/HGetty(3),G.Pierre/Screen Prod/Photononstop<br />

Solutions de la page 38<br />

1. 1. le ballon de Guebwiller ; 2. le Crêt de la Neige ; 3. le Puy de Sancy ; 4. le Mont-Blanc ; 5. la Pique Longue.<br />

2. Maille est une célèbre marque française de moutarde (f, <strong>der</strong> Senf). (Übersetzung des Slogans: Nur Maille passt zu mir)<br />

3. 1. vous croyez ; 2. vous croyiez ; 3. vous avez cru ; 4. vous croiriez ; 5. vous croirez.<br />

4. 1. Ségolène Royal (et François Hollande) ; 2. Françoise Hardy (et Jacques Dutronc) ; 3. Alain Delon (et Romy Schnei<strong>der</strong>) ; 4. Johnny Hallyday (et<br />

Sylvie Vartan) ; 5. Serge Gainsbourg (et Jane Birkin) ; 6. Simone Signoret (et Yves Montand).<br />

38 4/2013


Mots fléchés réalisés par Monika Schumacher<br />

La solution du mois<br />

précédent est:<br />

«Il ne faut pas jeter<br />

le bébé avec l’eau du<br />

bain»<br />

»Man soll das Kind<br />

nicht mit dem<br />

Bade ausschütten.«<br />

4/2013<br />

39


C’EST LA VIE… QUOTIDIENNE<br />

Fleurir sa vie<br />

Blumen verschönern unser Leben, haben einen positiven<br />

Einfluss auf uns und füllen die Kassen <strong>der</strong> Gärtner und<br />

Floristen. Unser Autor Stéphane Jarre unterhielt sich mit<br />

einem Blumenliebhaber.<br />

mittel<br />

S.Jarre<br />

Plus de 71 millions de plantes en<br />

pot, 20 millions de fleurs coupées,<br />

près de 29 millions de<br />

bottes de fleurs prêtes à offrir…<br />

En une année, les Français ont ainsi<br />

acheté pour plus d’un milliard et demi<br />

d’euros de fleurs ! De quoi fleurir leur<br />

vie – ou celle des autres – ainsi que<br />

leur petit nid, à l’intérieur comme à<br />

l’extérieur. Selon un sondage, le tier -<br />

cé des fleurs préférées des Français<br />

place loin devant la rose, suivie du lys<br />

et de la pivoine. Mais lorsqu’il est<br />

question de jardinage et de plantation,<br />

la rose est détrônée par la tulipe.<br />

Viennent ensuite les dahlias, les<br />

glaïeuls et les œillets. Dans les jardins,<br />

les pensées, les pétunias et les<br />

marguerites ont aussi la cote… Bref,<br />

les Français sont fous de fleurs !<br />

Quelques expressions<br />

• faire une fleur à quelqu’un : accor<strong>der</strong> un avantage, une faveur à<br />

quelqu’un. « Allez, je te fais une fleur, je te laisse entrer gratuitement. »<br />

• jeter des fleurs à quelqu’un : lui faire beaucoup de compliments.<br />

« Arrête de lui jeter des fleurs, il va finir par rougir. »<br />

• être fleur bleue : être romantique, sentimental. « Oh, je suis très fleur<br />

bleue : j’adore les films et les chansons d’amour. »<br />

• comme une fleur : facilement, de manière insouciante, ingénue. « La<br />

réunion a commencé depuis une demi-heure. Tu arrives comme une fleur<br />

et tu veux qu’on reprenne tout depuis le début ? Tu exagères ! »<br />

• ni fleurs ni couronnes : enterrer quelqu’un (ou quelque chose) de<br />

manière simple, discrète, sans décorum. « Encore un projet de loi qui est<br />

enterré sans fleurs ni couronnes ! »<br />

• découvrir le pot aux roses : découvrir un secret, la vérité. « En véri -<br />

fiant la comptabilité de l’entreprise, j’ai découvert le pot aux roses : les<br />

comptes étaient faux ! »<br />

• à la fleur de l’âge : en pleine jeunesse. « Mon cousin est mort à 19 ans<br />

d’un accident de voiture. Il nous a quittés à la fleur de l’âge. »<br />

• rouge comme une pivoine : rougir fortement. « Quand elle est montée<br />

sur scène, elle est devenue rouge comme une pivoine. »<br />

fleurir<br />

la plante en pot [po]<br />

la fleur coupée<br />

la botte de fleurs<br />

le nid [ni]<br />

le sondage<br />

le tiercé [tjεrse] des<br />

fleurs préférées<br />

le lys [lis]<br />

la pivoine<br />

détrôner<br />

le glaïeul [ɡlajl]<br />

l’œillet [ljε] (m)<br />

la pensée<br />

avoir la cote [kɔt]<br />

bref<br />

être fou,folle de<br />

mit Blumen<br />

schmücken<br />

die Topfpflanze<br />

die Schnittblume<br />

<strong>der</strong> Blumenstrauß<br />

das Nest<br />

die Umfrage<br />

die drei beliebtesten<br />

Blumen<br />

die Lilie<br />

die Pfingstrose<br />

verdrängen<br />

die Gladiole<br />

die Nelke<br />

das Stiefmütterchen<br />

hoch im Kurs stehen<br />

kurzum<br />

verrückt sein nach<br />

Quelques expressions<br />

l’avantage (m)<br />

<strong>der</strong> Vorteil<br />

la faveur<br />

<strong>der</strong> Gefallen<br />

comme une fleur als ob nichts<br />

gewesen wäre<br />

insouciant,e<br />

unbekümmert<br />

ingénu,e [ε˜ʒeny] naiv, arglos<br />

exagérer<br />

übertreiben<br />

ni fleurs ni couronnes von Blumen- und<br />

Kranzspenden bitten<br />

wir abzusehen<br />

enterrer [ɑ˜tere] beerdigen, begraben<br />

découvrir le pot aux einer Sache auf die<br />

roses [ləpotoroz] Spur kommen<br />

la comptabilité die Buchhaltung<br />

à la fleur de l’âge (m) in <strong>der</strong> Blüte des<br />

Lebens<br />

rouge comme une rot wie eine Tomate<br />

pivoine<br />

40 4/2013


L’INTERVIEW<br />

Stéphane (ci-contre), 31 ans, historien de l’art<br />

Chez vous, vous vivez vraiment entouré<br />

de fleurs…<br />

J’en ai partout ! Dans toutes les<br />

pièces, sur les rebords des fenêtres et<br />

dans le jardin. Des orchidées, des<br />

cactus, des coléus, des hortensias,<br />

des rosiers, des camélias… Certaines<br />

font penser à de la porcelaine, d’autres<br />

ont l’air plus chiffonnées, d’autres<br />

encore sont rayées. J’aime cette<br />

diversité !<br />

Cela demande de l’entretien ?<br />

Oui, mais chaque plante en soi ne demande<br />

pas beaucoup de temps. Ce<br />

qui est intéressant, c’est de laisser les<br />

fleurs vivre à leur rythme, les laisser<br />

faire tout leur cycle. Je n’aime pas les<br />

« forcer » à pousser. Je n’utilise que<br />

des engrais naturels, et seulement si<br />

c’est nécessaire. Même s’il y a moins<br />

de fleurs au final. Il faut les respecter,<br />

ne pas les traumatiser.<br />

Que vous apportent les fleurs ?<br />

Au-delà de l’aspect décoratif, les<br />

fleurs m’apportent une forme d’apaisement,<br />

un rapport au temps qui est<br />

différent, à la fois lent, linéaire et cyclique.<br />

On les voit grandir, grossir,<br />

changer de couleur. On se prépare<br />

petit à petit à une floraison que l’on<br />

sait de courte durée. Les fleurs nous<br />

apprennent la patience. Et ça donne<br />

aussi le sentiment de s’occuper de<br />

quelque chose de vivant, avec des<br />

problèmes parfois, mais aussi de<br />

grandes joies !<br />

Est-ce que cette passion pour les<br />

fleurs vous vient de votre enfance ?<br />

Pas vraiment. Ma mère n’a pas la main<br />

verte. Ma grand-mère, elle, a horreur<br />

de voir les fleurs faner dans son jardin.<br />

Du coup, elle les coupe avant !<br />

le rebord [r(ə)bɔr] de<br />

fenêtre<br />

le coléus [kɔleys]<br />

le rosier<br />

chiffonné,e<br />

l’entretien (m)<br />

forcer<br />

l’engrais [lɑ˜ɡrε] (m)<br />

l’apaisement (m)<br />

la floraison<br />

la passion<br />

avoir la main verte<br />

faner<br />

du coup [dyku]<br />

die Fensterbank<br />

die Buntnessel<br />

<strong>der</strong> Rosenstock<br />

zerknittert<br />

die Pflege<br />

zwingen<br />

<strong>der</strong> Dünger<br />

die Beruhigung<br />

die Blüte<br />

die Leidenschaft<br />

einen grünen<br />

Daumen haben<br />

verblühen<br />

deshalb<br />

FRANZÖSISCHLERNEN EINMAL ANDERS<br />

Gewinnen Sie mit <strong>Écoute</strong> und PONS<br />

eines von fünfzehn brandneuen Büchern<br />

„Französisch rund um den Eiffelturm“<br />

Quiz, Sprachrätsel und Skurriles<br />

• Mit 20 großen Quiz -<br />

themen die Französisch-<br />

Kenntnisse erweitern<br />

und Frankreich noch<br />

besser kennen lernen<br />

• Mit vielen unterhalt -<br />

samen Anekdoten<br />

und Skurrilitäten<br />

• Wortverzeichnis zu<br />

den schwierigsten<br />

Wörtern<br />

• Lösungen mit<br />

Hintergrundinformationen<br />

So lernen Sie die Franzosen verstehen –<br />

ihre Sprache, ihre Kultur und ihre Eigenheiten.<br />

1. Wie hoch ist <strong>der</strong> Eiffelturm?<br />

a) 208 m b) 324 m c) 475 m<br />

2. Was ist die Île-de-France?<br />

a) Eine Insel in <strong>der</strong> Bretagne<br />

b) Eine Stadt in <strong>der</strong> Nähe von Paris<br />

c) Eine Region<br />

3. Wo liegt <strong>der</strong> Mont-Saint-Michel?<br />

a) In <strong>der</strong> Normandie<br />

b) In <strong>der</strong> Bretagne<br />

c) In <strong>der</strong> Charente<br />

Teilnahme direkt auf www.ecoute.de/pons<br />

Teilnahmeschluss: 14.05.2013<br />

Nicht teilnahmeberechtigt sind Mitarbeiter <strong>der</strong> Spotlight Verlag GmbH und <strong>der</strong> PONS<br />

GmbH sowie <strong>der</strong>en Angehörige. Eine Barauszahlung <strong>der</strong> Preise ist ausgeschlossen. Teilnahmeschluss<br />

ist <strong>der</strong> 14.05.2013. Der Rechtsweg ist ausgeschlossen.


Sprachen lernen für alle!<br />

NEU!<br />

KOSTENLOS UND<br />

UNVERBINDLICH<br />

Die neue Basismitgliedschaft:<br />

✔ 10 kostenlose Videos<br />

✔ 90 interaktive Übungen<br />

✔ Voller Zugriff auf „mein dalango“<br />

www.dalango.de<br />

Einfach Lernen mit Spaß!


LETTRE DE PARIS<br />

Au zoo<br />

Mit Kin<strong>der</strong>n im Zoo – alles, nur kein Kin<strong>der</strong>spiel! Von<br />

Stéphanie Barioz.<br />

mittel<br />

Chaque année, pas le choix : il<br />

faut emmener les enfants au<br />

parc zoologique. Une bonne<br />

heure de voiture (ou de car scolaire si<br />

vous avez été désigné parent accompagnateur<br />

à l’école de vos bambins),<br />

et la galère commence…<br />

Au zoo, vous vous trouvez toujours<br />

avec quelqu’un de passionné : votre<br />

cadet qui veut devenir éthologue,<br />

votre partenaire qui a raté sa vocation<br />

de vétérinaire, l’enseignant qui étudie<br />

pas le choix<br />

kein Entrinnen<br />

le car scolaire<br />

<strong>der</strong> Schulbus<br />

les bambins (m/pl) die kleinen Kin<strong>der</strong><br />

la galère (fam.) die Nerverei<br />

quelqu’un de<br />

hier: <strong>der</strong> leidenschaftpassionné<br />

liche Tierliebhaber<br />

le cadet<br />

<strong>der</strong> Jüngste<br />

l’éthologue (m) <strong>der</strong> Verhaltens -<br />

forscher<br />

rater sa vocation hier: seinen Beruf<br />

verfehlen<br />

la thèse<br />

die Doktorarbeit<br />

durable<br />

nachhaltig<br />

la notion du temps [tɑ˜] das Zeitgefühl<br />

la photo numérique das Digitalbild<br />

filer (fam.)<br />

sich davonmachen<br />

échapper à<br />

sich entziehen<br />

la vigilance<br />

die Aufmerksamkeit<br />

le cartel [kartεl] die Informationstafel<br />

le mammifère<br />

das Säugetier<br />

la gestation [ʒεstasjɔ˜] die Trächtigkeit<br />

l’orque [ɔrk] (f) <strong>der</strong> Schwertwal<br />

le rapace<br />

<strong>der</strong> Greifvogel<br />

la séance de nourrissage die Fütterung<br />

pas de bol [padbɔl] (fam.) Pech gehabt<br />

le perroquet<br />

<strong>der</strong> Papagei<br />

le singe<br />

<strong>der</strong> Affe<br />

le loup [lu]<br />

<strong>der</strong> Wolf<br />

le soigneur<br />

<strong>der</strong> Tierpfleger<br />

la biodiversité<br />

die Artenvielfalt<br />

la captivité<br />

die Gefangenschaft<br />

l’extinction (f)<br />

das Aussterben<br />

se restaurer<br />

etw. essen<br />

le môme (fam.) <strong>der</strong> Fratz, das Gör<br />

râler<br />

motzen, meckern<br />

le snack<br />

<strong>der</strong> Imbissstand<br />

pignocher [piɔʃe] lustlos essen<br />

réclamer<br />

haben wollen<br />

la peluche<br />

das Plüschtier<br />

pour sa thèse la question du développement<br />

durable dans les parcs animaliers.<br />

Cette même personne oublie<br />

soudainement toute notion du temps<br />

et prendrait 500 photos numériques<br />

dans la journée si vous lui en laissiez<br />

la possibilité.<br />

Au zoo, il y a aussi toujours au moins<br />

un enfant que tout cela n’intéresse<br />

absolument pas et qui file à la première<br />

occasion, échappant ainsi à votre<br />

vigilance. Ou, au contraire, il y a<br />

celui qui lit tous les cartels mais n’en<br />

comprend aucun : « C’est quoi un<br />

mammifère ? Et ça veut dire quoi gestation<br />

? C’est où l’Amérique du Sud ?<br />

Et l’Océanie ? »<br />

Au zoo, on ne peut pas non plus<br />

échapper aux spectacles d’animaux<br />

plus ou moins bien dressés : dauphins,<br />

orques, rapaces… Il faut aussi<br />

assister aux séances de nourrissage.<br />

Pas de bol, il y en a toute la journée :<br />

dès 11 h pour les perroquets, à 14 h<br />

pour les pandas, 15 h pour les singes,<br />

15 h 30 pour les loups… Tout le<br />

monde pose ensuite aux soigneurs<br />

des questions sur les animaux, les<br />

métiers du zoo et la biodiversité: « Les<br />

loups sont-ils toujours aussi dangereux<br />

après des années de captivité ? Comment<br />

avez-vous réussi à travailler dans<br />

un parc animalier ? Et que pensez-vous<br />

de l’extinction des tigres en Asie ?… »<br />

Cela n’en finit pas !<br />

Au zoo, à midi, il faut se restaurer.<br />

Soit vous attendez 13 h et vous faites<br />

la queue pendant une demi-heure<br />

avec des familles dont les mômes<br />

sont très bruyants, soit vous déjeunez<br />

à 14 h et les enfants râlent parce<br />

qu’ils ont une faim terrible. Là, vous<br />

Il faut aussi assister<br />

aux séances de<br />

nourrissage. Pas de<br />

bol, il y en a toute la<br />

journée.<br />

regrettez de ne pas avoir préparé des<br />

sandwichs. Au snack, le prix du menu<br />

enfant est exorbitant ! Mais dans le<br />

cas où vous accompagnez la classe<br />

de vos enfants, vous risquez de regretter<br />

d’avoir fait tous ces sandwichs…<br />

Ils ne sont plus frais et les<br />

plus jeunes pignochent.<br />

Enfin, <strong>der</strong>nier effort : la boutique de<br />

souvenirs. Bien sûr, tous les enfants<br />

réclament les peluches exposées en<br />

vitrine, votre partenaire veut acheter<br />

toutes les cartes postales et l’enseignant,<br />

tous les livres scientifiques.<br />

Finalement, le meilleur moment au<br />

zoo, c’est quand même lorsqu’on le<br />

quitte… Jusqu’à l’année suivante. ■<br />

4/2013<br />

43


SPRACHKURSE UND SPRACHFERIEN<br />

Rubrikanzeigen / annonces classées<br />

FRANZÖSISCH – 10 MINUTEN VON PARIS<br />

Privatunterricht für jedes Alter bei Ihrer<br />

Professorin mit langjähriger Erfahrung<br />

Hübsches Haus mit Garten, Zimmer mit Bad,<br />

B&B, HP, gute französische Küche. Gerne<br />

Begleitung zu den tour. Sehenswürdigkeiten.<br />

Tel. 0033/1 43 04 56 52<br />

E-Mail: fsjukur@yahoo.fr<br />

Sprachreisen<br />

weltweit<br />

Frankreich, Kanada, Italien, Spanien,<br />

England, Irland, Malta, USA, Australien<br />

F+U Academy of Languages<br />

Hauptstraße 1, 69117 Heidelberg<br />

Tel. 06221 8994-2942, sprachen@fuu.de<br />

www.fuu-heidelberg-languages.com<br />

Französischkurse im<br />

alten Kulturland <strong>der</strong> Dordogne<br />

Mit viel Freude in lockerem<br />

Ambiente lernen<br />

(Qualifizierter Unterricht/Kleingruppen)<br />

Dem Land und den Menschen begegnen<br />

Selber den Löffel schwingen in den<br />

Kochkursen<br />

Infos: Tel/Fax 089-3141448 Info@f-l-eur.com<br />

www.coursdefrancais-fleur.com<br />

Mehr Sprache<br />

können Sie<br />

nirgendwo<br />

shoppen.<br />

Kompetent. Persönlich. Individuell.<br />

THEMENVORSCHAU<br />

Themenvorschau<br />

Ausgabe 06/13:<br />

• Der Marais Poitevin – Golf von Poitou<br />

• Die 24 Stunden von Le Mans<br />

Anzeigenschluss: 24.04.13, Erstverkaufstag: 29.05.13<br />

Ausgabe 07/13:<br />

• Die Gärten von Paris<br />

• Der Mont-Blanc-Marathon<br />

Anzeigenschluss: 22.05.13, Erstverkaufstag: 26.06.13<br />

Än<strong>der</strong>ungen vorbehalten.<br />

SPRACHPRODUKTE<br />

www.ecoute.de<br />

Französisch am Meer<br />

Hochqualifizierte Lehrerin spezialisiert auf Französisch als Fremdsprache bietet intensiven und praxisnahen<br />

Französisch-Unterricht für alle Niveaus und jedes Alter.Eintauchen in Standardfranzösisch<br />

o<strong>der</strong> berufliches Französisch in netter persönlicher Atmosphäre.Entdeckung <strong>der</strong> Gegend und seiner<br />

leckeren Küche. Prüfungsvorbereitung (Abitur, DELF-DALF...); Lehrerfortbildung; Übersetzungen<br />

Deutsch-Französisch... Kursorte: Am Mittelmeer von September bis Mitte Juli /Am Atlantik bei <strong>der</strong><br />

Lehrerin im Juli und August.<br />

Au Plaisir d’Apprendre · beau_ soleil_@hotmail.com · Tel :(0033) 6 19 85 69 72<br />

FRANZÖSISCHE SPRACHE<br />

und KÜCHE in FRANKREICH<br />

Wohnen und Lernen in <strong>der</strong> VILLA<br />

(Südostfrankreich). Französisch- und<br />

Kochkurse für Erwachsene<br />

Kleine Lerngruppen (max. 2-6 Teiln.)<br />

– Einzel- und Gruppenunterricht – gesellige<br />

Atmosphäre – ausgez. Essen & Weine<br />

von unserem In-House Chef.<br />

Gemäßigte Inklusivpreise.<br />

10% Rabatt auf Kurse im März & April 2013<br />

Tel/Fax (00 33) 477 71 53 00<br />

www.3ponts.edu<br />

e-mail: 3ponts2@wanadoo.fr<br />

Seit 1950: Französisch<br />

in einem Schloss bei Paris<br />

Intensivkurse, Examenskurse, Seniorenkurse<br />

z.B.2 Wo. 30 Wo.std. à 60 Min.+Vollpension 1.160 €<br />

www.sprachkurse-frankreich.de<br />

Anita Penzlin, Telefon: 089/4314033<br />

Alles, was Sie wirklich brauchen,<br />

um eine Sprache zu lernen:<br />

Bücher und DVDs in Originalsprache,<br />

Lernsoftware und<br />

vieles mehr.<br />

Klicken und Produktvielfalt<br />

entdecken:<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

FERIENHÄUSER, -WOHNUNGEN<br />

Einem Teil dieser Ausgabe sind Beilagen<br />

von ARTE G.E.I.E. und<br />

Berlitz Austria Kids GmbH beigefügt.<br />

Ihre Anzeige im<br />

Sprach- und Reisemarkt <strong>Écoute</strong><br />

Print & E-Paper<br />

Rabatte<br />

ab 3 Anzeigen 3 % Rabatt<br />

ab 6 Anzeigen 6 % Rabatt<br />

ab 9 Anzeigen 10 % Rabatt<br />

ab 12 Anzeigen 15 % Rabatt<br />

Beispiel 1<br />

1-spaltig / 20 mm hoch<br />

e 85,– (schwarz/weiß)<br />

e 110,– (farbig)<br />

Beispiel 3<br />

2-spaltig / 30 mm hoch<br />

e 255,– (schwarz/weiß)<br />

e 330,– (farbig)<br />

AlfaSprachReisen<br />

Die schönsten Ziele und die besten<br />

Programme für Ferien, Freizeit und<br />

Beruf. Informationen und Beratung:<br />

www.alfa-sprachreisen.de<br />

Telefon 0711-61 55 300<br />

AKTIV- UND<br />

KULTURURLAUB<br />

<strong>Provence</strong> Kunstkurse<br />

Sprach-Foto-Mal-<br />

Skulpturenkurse<br />

www.kreativurlaub.com<br />

Atelier Hoffmann <strong>Provence</strong><br />

Herrlicher Panorama-Blick<br />

...über Wein- u. Lavendelfel<strong>der</strong> u. provenc. Dörfer ins Tal d. Cèze.<br />

Nähe Orange/Uzès /Avignon, große Terrasse, Garten, große Wiese.<br />

2 - 5 Personen (Haus 1)/3 Personen (Haus 2).<br />

Tel 0221-701633, Fax 0221-7001956, www.belle-vue-provence.de<br />

Beispiel 2<br />

1-spaltig / 40 mm hoch<br />

e 170,– (schwarz/weiß)<br />

e 220,– (farbig)<br />

Weitere Formate möglich.<br />

Alle Preise zuzüglich MwSt.


SPRACHKURSE UND SPRACHFERIEN<br />

Französisch im Burgund<br />

und Ferien im Bauernhaus für Kin<strong>der</strong>,<br />

Erwachsene o<strong>der</strong> die ganze Familie,<br />

für Anfänger u. Fortgeschrittene.<br />

0033 3 85 72 96 86<br />

www.maisonchevalblanc.com<br />

BRIEFFREUNDE<br />

Le Bavardage<br />

Erlebnisreiche Sprachreise<br />

in Burgund o<strong>der</strong> am Bodensee<br />

Französisch entdecken und lernen<br />

für Anfänger und Fortgeschrittene.<br />

Tel. 07553 829 213 www.le-bavardage.de<br />

●Standardkurse –Intensivkurse –Langzeitkurse –Wirtschaftsfranzösisch<br />

–Einzeltraining –Examensvorbereitung<br />

(z. B. DELF und DALF)<br />

● Qualitative Unterkünfte (Gastfamilien, Studios,Hotels etc.)<br />

● Kulturelle Aktivitäten –Exkursionen –Freizeitprogramm<br />

● Ganzjährig geöffnet –Alle Niveaus –Beginn jeden Montag<br />

● Bildungsurlaub; Mitglied im Qualitätsverband IALC<br />

Informationen und Broschüre auf deutsch:<br />

Institut Linguistique Adenet (ILA)<br />

33, Grand Rue Jean Moulin ·F-34000 Montpellier<br />

Tel.: 0033 4676067-83 ·Fax: -81<br />

e-mail: info@ila-france.com<br />

www.ila-france.com<br />

PRAKTIKA<br />

Auslands-Praktikum für Schüler<br />

ab 16 in GB, Irl, F, E<br />

Individuelle Einzelvermittlung<br />

das ganze Jahr über<br />

www.horizoninternational.de<br />

BERUFSAUSBILDUNG, FORTBILDUNG<br />

www.europasekretaerin.de<br />

staatl. anerkannt, kleine Klassen, mit Uni.-Abschluss, BBS, (07221) 22661<br />

www.Sprachen-zuhause-lernen.de<br />

staatl. zugelassener Fernunterricht mit Abschlusszertikat – T. 089/8541745 - mail@zickerts.de<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

Käskessä! Sprachschule<br />

in <strong>der</strong> Bretagne<br />

Sprachkurse lebendig für jung und alt,<br />

5 Min. vom Meer, Abivorbereitung,<br />

Auslandsaufenthaltvorb., auch Eltern-Kin<strong>der</strong>kurse,<br />

gute franz. Küche, Tel./Fax 0033 299990-3115<br />

www.sprachkurs-frankreich.de<br />

LE FRANC PARLER<br />

SEIT 15 JAHREN DIE SPRACHSCHULE<br />

MIT DER PERSÖNLICHEN<br />

ATMOSPHÄRE SW-FRANKREICHS<br />

Inmitten <strong>der</strong> denkmalgeschützten Altstadt von<br />

Cahors · Exkursionen in den wun<strong>der</strong>schönen<br />

Parc Régional du Quercy · Programme für<br />

Gourmets – Kultur – Wein – Käse<br />

Bildungsurlaub<br />

www.french-language-courses.fr<br />

+33 565 218 846<br />

Wan<strong>der</strong>n, Kultur und Französisch<br />

lernen in den Schweizer Bergen<br />

Ferienkurse + Tageswan<strong>der</strong>ungen<br />

www.francaisenmarchant.ch<br />

++4132 342 22 67 | doris.hirschi@gmx.net<br />

Französisch ganz individuell<br />

und gleichzeitig eintauchen in<br />

die frz. Kultur, wochenweise,<br />

privat bei franz. Lehrerin in<br />

ihrem Haus in Südfrankreich<br />

(8 km bis Cannes bzw. Grasse)<br />

mit Garten u. Pool, Info über:<br />

E-Mail: dpetry-paris@gmx.de<br />

Tel: +49 (0)681/37 18 02<br />

Français en immersion dans un cadre d’ exception au cœur de la <strong>Provence</strong><br />

Intensivkurse vor Ort in renoviertem Kloster und Entdeckung<br />

<strong>der</strong> Region. Kleine Gruppen. Herzliche Gastfreundschaft und<br />

Gourmet-Mahlzeiten. Bildungsurlaub - Label ‘Qualité FLE’.<br />

www.crealangues.com<br />

BRETAGNE AU BORD DE LA MER<br />

SEJOUR DANS UNE FAMILLE SYMPATHIQUE<br />

avec cours particuliers/7 jours/418 €<br />

ou bel appartement avec cours particuliers/7 jours/583 €<br />

ou appartement sans cours/7 jours/390 €<br />

CLAUDE REBILLE<br />

00 33 296731868, rebille.c@gmail.com<br />

Le FRANÇAIS àBORDEAUX<br />

Privatkurse für ein o<strong>der</strong> zwei Personen jeden<br />

Alters, alle Niveaus, BEI PROFESSORIN. Schönes<br />

Haus mit Garten, Privatbad, Halbpension,<br />

zahlreiche Aktivitäten (Weinverkostung etc.).<br />

Tel: +33(0)557967126 Mobil: +33(0)615 476810<br />

boulenger.brigitte@numericable.fr<br />

Parc Régional du Verdon<br />

Französisch in Versailles<br />

15 Minuten von Paris<br />

Einzelunterricht für Schule, Freizeit, Beruf;<br />

Halbpension in Gastfamilie.<br />

Bénédicte: Tel. 0033 1 30 47 35 48<br />

Email: benedicte.christollet@reichardt.eu<br />

www.reichardt.eu<br />

Sprachferien am Mittelmeer in Sète<br />

Sprachunterricht, Kochworkshops <strong>der</strong><br />

mediterranen Küche, Entdeckungstouren von<br />

Land und Leuten in persönlicher Atmosphäre.<br />

Ferienwohnungen im Haus.<br />

www.erlebnis-sprachkurs.com<br />

e-mail: hsirguey@gmail.com<br />

Tel.: 0033-618669081<br />

Rubrikanzeigen / annonces classées<br />

Berufsfachschule für Fremdsprachen:<br />

Europasekretär/in, Übersetzer/in, Fremdsprachenkorrespondent/in,<br />

Welthandelskorrespondent/in, EDV- und Sprachkurse, Prüfungszentrum<br />

F+U Academy of Languages, Heidelberg<br />

Tel. 06221 8994-2942<br />

www.fuu-heidelberg-languages.com<br />

www.ifa.uni-erlangen.de<br />

Staatlich anerkannte Fachakademie und Berufsfachschule<br />

für Fremdsprachenberufe<br />

Staatl. gepr. Fremdsprachenkorrespondenten, Euro-Korrespondenten,<br />

Übersetzer und Dolmetscher<br />

Englisch, Französisch, Italienisch,<br />

Russisch, Spanisch<br />

Hindenburgstr. 42, 91054 Erlangen, Tel. (0 91 31) 81293 - 30, E-mail: ifa@ve.uni-erlangen.de<br />

VALORME<br />

Cours intensifs dans une petite<br />

ville médiévale<br />

AFoix, près de Toulouse, cours etvisites en<br />

petit groupe, hébergement confortable sur place<br />

Corine Rouleau -Valorme- 9, rue des Chapeliers<br />

09000 Foix, Tel/Fax: +33 (0) 561038946<br />

www.valorme.com –infos@valorme.com<br />

Klassenfahrten nach Versailles (Paris)<br />

mit o<strong>der</strong> ohne Sprachkurs,<br />

ausgesuchte Gastfamilien, indiv. Programm,<br />

Termine nach Absprache<br />

Bénédicte: Tel. 0033 1 30 47 35 48<br />

Email: benedicte.christollet@reichardt.eu<br />

www.reichardt.eu<br />

Nächster Anzeigentermin:<br />

24. April<br />

für die Juni-Ausgabe<br />

Bains linguistiques<br />

insolites en Camargue!<br />

www.frenchcoach.fr<br />

KUNDEN-<br />

BETREUUNG<br />

Ihr deutscher Ansprechpartner<br />

an <strong>der</strong> Côte d’Azur<br />

25 j. Erfahrung – Übersetzung, Dolmetscherdienst,<br />

Koordination, Organisierung – Schriftverkehr,<br />

Behördengänge, Vermittlungen, Immobilien<br />

Jutta Burmeister<br />

Tel: ++33 (0) 6 86 90 62 28 | Mail: juttabster@gmail.com


REPORTAGE<br />

CARAT SECURITY<br />

C’EST DU SOLIDE !<br />

Im belgischen Liège gibt es eine eher unscheinbare Autowerkstatt, in <strong>der</strong> die Luxusautos<br />

<strong>der</strong> Reichen und Mächtigen so gepanzert werden, dass sie sogar Bombenangriffen<br />

wi<strong>der</strong>stehen. Von Pierre-Alain Le Cheviller.<br />

schwer<br />

La scène se passe en 2003 en<br />

Colombie. Une voiture bloque le<br />

passage d’une jeep. Des tireurs<br />

en sortent et mitraillent la jeep. Surprise<br />

: les vitres résistent à leurs<br />

balles. Ayant échoué dans leur mission,<br />

les agresseurs prennent la fuite.<br />

Deux ans plus tard, aux Pays-Bas :<br />

après avoir arrêté un convoyeur de<br />

fonds, des malfaiteurs essaient de<br />

faire exploser la porte arrière de la<br />

fourgonnette (+ Votre français, p. 47).<br />

Échec cuisant. Celle-ci reste intact<br />

malgré l’explosion.<br />

Ces deux véhicules ont un point commun.<br />

Ils viennent d’un garage très<br />

secret : Carat Duchatelet.<br />

Lexus, Mercedes et Jaguar<br />

D’apparence tout à fait ordinaire, ce<br />

garage se trouve dans la banlieue de<br />

Liège (+ encadré, p. 48), dans l’Est<br />

de la Belgique. De chaque côté s’allonge<br />

une interminable rangée de<br />

maisons mitoyennes en briques,<br />

typiques du Plat pays. Mais en s’approchant<br />

de l’entrée, les plus attentifs<br />

remarqueront des caméras de vidéosurveillance<br />

ici et là. Car c’est bien de<br />

cet endroit relativement morose que<br />

sortent des voitures rutilantes : la<br />

Lexus hybride décapotable dans la-<br />

quelle le prince Albert de Monaco a<br />

emmené son épouse juste après leur<br />

mariage, les Mercedes de Nelson<br />

Mandela, la Jaguar de David Cameron,<br />

etc. Lorsque les voitures entrent<br />

chez Carat Duchatelet, elles sont de<br />

simples véhicules. Lors qu’elles en<br />

ressortent, elles peuvent résister aux<br />

balles, aux grenades et même aux<br />

explosifs (jusqu’à 25 kilos de TNT !).<br />

C’est pourquoi beaucoup des grands<br />

de ce monde font appel aux compétences<br />

de ce garage d’exception.<br />

Une success story belge<br />

L’aventure de Carat Duchatelet commence<br />

en 1968. Le Liégeois Frédéric<br />

Duchatelet est un mécanicien de<br />

talent. Il a un projet : développer le<br />

secteur de l’automobile de luxe et<br />

transformer des voitures en palaces<br />

roulants, avec cuir, boiseries, installations<br />

hi-fi et téléphone. Comme les<br />

banques ne se montrent pas intéressées<br />

par son projet, il envoie une de<br />

ses voitures au Moyen-Orient pour la<br />

présenter aux princes et rois des émirats<br />

pétroliers. Après quelques insuccès,<br />

il finit par en vendre une au roi<br />

de Bahreïn. Et grâce au bouche à<br />

oreille, il devient très vite le fournisseur<br />

de nombreux autres ultrariches.<br />

c’est du solide<br />

bloquer le passage<br />

le tireur<br />

mitrailler [mitraje]<br />

la balle<br />

échouer<br />

le convoyeur de fonds<br />

[kɔ˜vwajrdəfɔ˜]<br />

le malfaiteur<br />

la fourgonnette<br />

l’échec (m) cuisant<br />

darauf ist Verlass<br />

den Weg versperren<br />

<strong>der</strong> Schütze<br />

beschießen<br />

die Kugel<br />

scheitern<br />

<strong>der</strong> Begleiter von<br />

Geldtransporten<br />

<strong>der</strong> Übeltäter<br />

<strong>der</strong> Lieferwagen<br />

<strong>der</strong> vollkommene<br />

Misserfolg<br />

Lexus, Mercedes et Jaguar<br />

d’apparence<br />

nach außen<br />

ordinaire<br />

gewöhnlich<br />

s’allonger<br />

sich erstrecken<br />

la rangée<br />

die Reihe<br />

la maison mitoyenne das Reihenhaus<br />

[mitwajεn]<br />

le Plat pays [plapei] hier: Westflan<strong>der</strong>n<br />

morose<br />

deprimierend<br />

rutilant,e<br />

funkelnd<br />

décapotable<br />

mit aufklappbarem<br />

Verdeck<br />

la grenade<br />

die Granate<br />

l’explosif (m)<br />

<strong>der</strong> Sprengstoff<br />

faire appel à<br />

in Anspruch nehmen<br />

Une success story belge<br />

le Liégeois [ljeʒwa] <strong>der</strong> Lütticher<br />

les boiseries<br />

die Holzapplikationen<br />

[bwɑzri] (f/pl)<br />

le Moyen-Orient <strong>der</strong> Nahe Osten<br />

l’émirat [lemira] die erdölför<strong>der</strong>nden<br />

(m) pétrolier<br />

Emirate<br />

l’insuccès (m)<br />

<strong>der</strong> Misserfolg<br />

finir par faire<br />

schließlich tun<br />

le bouche à oreille die Mundpropaganda<br />

[buʃaɔrεj]<br />

le fournisseur<br />

<strong>der</strong> Lieferant<br />

46 4/2013


Balkis Press/ABACA<br />

Rolls Royce en or pour le mariage de la fille du sultan de Brunei en 2007<br />

+<br />

VOTRE FRANÇAIS<br />

Outre le luxe et le bling-bling, sa société<br />

Carat Duchatelet investit dans<br />

la sécurité afin d’attirer les chefs<br />

d’entreprise, voire même d’État. Sa<br />

spécialité : le blindage des carrosseries<br />

et des vitres. Avec le temps, l’entrepreneur<br />

belge se développe mondialement.<br />

Il rachète en 2008 son<br />

concurrent Centigon – dont la filiale<br />

à Lamballe (en Bretagne), s’occupera<br />

de blin<strong>der</strong> la Vel Satis de Nicolas Sarle<br />

suffixe -ette<br />

Le suffixe -ette est une variante du<br />

suffixe -et. Il forme le diminutif d’un<br />

nom, c’est-à-dire qu’il exprime une<br />

diminution de l’idée exprimée par le<br />

radical (<strong>der</strong> Wortstamm).<br />

Exemples :<br />

une fourgonnette (petit fourgon) ; un<br />

garçonnet (petit garçon).<br />

kozy. De ce rachat naîtra Carat Security<br />

Group. Toujours basée à Liège,<br />

l’entreprise emploie 1 000 employés<br />

répartis dans sept usines dans le<br />

monde, pour un chiffre d’affaires de<br />

100 millions d’euros. Elle blinde<br />

chaque année quelque 1 600 voitures,<br />

fourgons et véhicules de transport<br />

pour les militaires.<br />

Un blindage à toute épreuve<br />

À quoi ressemble une voiture à la sortie<br />

du garage Carat Duchatelet ? À…<br />

une voiture ! Le blindage est en effet<br />

invisible à l’œil nu. En revanche, un<br />

expert pourra remarquer qu’elle ressort<br />

plus longue de plusieurs dizaines<br />

de centimètres, et plus haute de dix<br />

centimètres. Et s’il essaie de la peser,<br />

il pourra constater qu’elle est passée de<br />

une à cinq tonnes ! Elle peut pourtant<br />

rouler jusqu’à 200 km/h en cas d’attaque…<br />

même avec les pneus à plat.<br />

Prix du bijou: de 600 000 à 800 000<br />

euros pour une Mercedes Classe S, qui<br />

aura nécessité pas moins de 6 000<br />

heures de travail. Les ouvriers du garage<br />

ont effectivement beaucoup à<br />

faire : il faut démonter entièrement la<br />

voiture, jusqu’au châssis – et sans<br />

l’abîmer – puis la remonter en ajoutant<br />

un blindage sur mesure. Un véritable<br />

travail d’orfèvre.<br />

outre<br />

investir dans<br />

le blindage<br />

le rachat<br />

réparti,e dans<br />

neben<br />

setzen auf<br />

die Panzerung<br />

die Übernahme<br />

verteilt auf<br />

Un blindage à toute épreuve<br />

à toute épreuve bewährt<br />

à l’œil nu [aljny] mit bloßem Auge<br />

le pneu à plat [pnøapla] <strong>der</strong> platte Reifen<br />

le bijou<br />

das <strong>Juwel</strong><br />

abîmer<br />

beschädigen<br />

remonter<br />

wie<strong>der</strong> zusammenbauen<br />

sur mesure<br />

nach Maß<br />

le travail d’orfèvre die Maßarbeit<br />

4/2013 47 y


REPORTAGE<br />

Thomas Coex/AFP/Getty<br />

La Lexus livrée par Carat pour le mariage d’Albert de Monaco, en 2011<br />

Les clients du garage sont de riches<br />

particuliers ou des chefs d’État, mais<br />

jamais les ennemis de ces <strong>der</strong>niers.<br />

C’est la ligne rouge de Carat Security:<br />

ne pas traiter avec les tenants du<br />

crime organisé. La frontière est parfois<br />

cependant ténue, entre criminels et<br />

chefs d’État tyranniques… Après la<br />

Russie et la Chine, l’entreprise réalise<br />

le plus gros de son chiffre d’affaires en<br />

Afrique où, sur 54 chefs d’État, elle<br />

compte 21 clients. Et la clientèle est<br />

en général plus que satisfaite de la<br />

qualité du blindage.<br />

Presque indestructible<br />

José-Maria Aznar par exemple, peut<br />

en témoigner. L’ancien chef d’État espagnol<br />

doit en effet la vie au carrossier<br />

belge : en 1995, alors à la tête de l’opposition,<br />

il est la cible d’une attaque<br />

de l’ETA qui fait exploser 25 kilos de<br />

TNT au passage de sa voiture certifiée<br />

« Carat ». Une maison de deux étages<br />

s’effondre à proximité, et de nombreuses<br />

voitures sont détruites. Mais<br />

celle d’Aznar résiste. Celui-ci est d’ailleurs<br />

à peine blessé alors qu’une<br />

quinzaine de personnes sont touchées,<br />

dont trois grièvement.<br />

Pour autant, rien n’est indestructible.<br />

En février 2005, face aux 1 200 kilos<br />

de TNT qui explosèrent tout près de la<br />

voiture de Rafic Hariri, l’ancien Premier<br />

ministre libanais, cette <strong>der</strong>nière,<br />

pourtant blindée par Carat Security,<br />

n’a pu tenir le choc…<br />

le particulier<br />

la ligne rouge<br />

traiter<br />

le tenant<br />

ténu,e<br />

le plus gros<br />

die Privatperson<br />

das Prinzip<br />

Geschäfte machen<br />

<strong>der</strong> Vertreter<br />

dünn<br />

<strong>der</strong> größte Teil<br />

Presque indestructible<br />

témoigner de<br />

bezeugen<br />

la cible<br />

das Ziel<br />

s’effondrer<br />

einstürzen<br />

toucher<br />

verletzen<br />

grièvement<br />

schwer<br />

tenir<br />

standhalten<br />

le choc<br />

hier: die Explosion<br />

LIÈGE, TRADITION<br />

INDUSTRIELLE<br />

Elle est la plus septentrionale des villes<br />

francophones au monde. Liège est la<br />

troisième agglomération de Belgique,<br />

après Bruxelles et Anvers, avec près de<br />

200 000 habitants. Fondée au VII e siècle,<br />

la ville a longtemps été une principauté<br />

ecclésiastique avant de se développer<br />

de manière importante au XVII e siècle.<br />

Elle devient en effet l’une des<br />

villes industrielles les plus puissantes<br />

d’Europe grâce à ses aciéries. La<br />

sidérurgie tombe cependant peu à peu<br />

dans le déclin dans les années 1960.<br />

Mais, bien qu’appauvrie, Liège<br />

est toujours une ville dynamique<br />

à l’industrie encore diversifiée.<br />

septentrional,e nördlich<br />

[sεptɑ˜trijɔnal]<br />

troisième [trwazjεm] drittgrößte,r,s<br />

l’agglomération (f) <strong>der</strong> Ballungsraum<br />

la principauté ecclésias- das Fürstbischoftique<br />

[eklezjastik] tum<br />

l’aciérie [lasjeri] (f) die Stahlhütte<br />

la sidérurgie<br />

die Stahlindustrie<br />

tomber dans le déclin untergehen<br />

appauvri,e<br />

verarmt<br />

diversifié,e<br />

breit gefächert<br />

48 4/2013


Bianchetti/leemage<br />

LES VOITURES :<br />

DES CIBLES IDÉALES<br />

● 14 mai 1610. Ravaillac<br />

monte à bord du carrosse<br />

royal et poignarde mor -<br />

tellement le roi de France<br />

Henri IV. Celui-là a tou -<br />

jours affirmé avoir agi<br />

seul, mais il se peut aussi<br />

que le crime ait été le fruit d’une conspiration. Suite au<br />

régicide, Ravaillac fut torturé puis écartelé.<br />

● 28 juin 1914. Le nationaliste serbe Gavrilo Princip tire<br />

sur la voiture de l’archiduc François-Ferdinand, héritier<br />

de l’empire austro-hongrois. Cet attentat sera l’événe -<br />

ment déclencheur de la Première Guerre mondiale.<br />

● 9 octobre 1934. Un nationaliste bulgare assassine<br />

Alexandre I er , roi de Yougoslavie, qui venait de<br />

commencer à défiler à Marseille à bord d’une voiture<br />

découverte.<br />

● 22 août 1962. Des opposants au général de Gaulle,<br />

membres de l’OAS, une organisation pro-Algérie<br />

française, tirent sur sa DS. De Gaulle en sort indemne<br />

du gouvernement espagnol. Il est tué ainsi que deux<br />

autres personnes.<br />

● 5 septembre 1977. La voiture du chef du patronat<br />

allemand, Hanns Martin Schleyer, est mitraillée par un<br />

commando de la RAF. Bilan : quatre morts (le chauffeur et<br />

trois policiers). Schleyer, lui, est kidnappé et sera exécuté<br />

quelques semaines plus tard.<br />

● 13 mai 1981. Sur la place Saint-Pierre à Rome, le Turc<br />

Mehmet Ali Agca tire sur la voiture du pape Jean-Paul II.<br />

Celui-ci, blessé au ventre, devra être opéré pendant cinq<br />

heures.<br />

● 23 mai 1992. Des explosifs tuent le juge anti-mafia<br />

italien Giovanni Falcone à bord de sa voiture. L’explosion<br />

fera cinq morts.<br />

■<br />

poignar<strong>der</strong> mortellement [mɔrtεlmɑ˜]<br />

le régicide<br />

écarteler<br />

tirer sur<br />

l’archiduc (m)<br />

l’héritier (m)<br />

déclencheur,se<br />

assassiner<br />

défiler<br />

à bord [bɔr] de<br />

découvert,e<br />

la DS [deεs]<br />

indemne<br />

atteindre<br />

faire des victimes<br />

le patronat<br />

mitrailler [mitraje]<br />

erstechen<br />

<strong>der</strong> Königsmord<br />

vierteilen<br />

schießen auf<br />

<strong>der</strong> Erzherzog<br />

<strong>der</strong> Erbe<br />

auslösend<br />

ermorden<br />

vorbeifahren<br />

in<br />

offen<br />

<strong>der</strong> Citroën DS<br />

unversehrt<br />

treffen<br />

Opfer for<strong>der</strong>n<br />

die Arbeitgeberverband<br />

beschießen<br />

DR<br />

malgré les 14 balles ayant atteint sa voiture (+ <strong>Écoute</strong><br />

3/12). Quelque mois plus tôt, une bombe avait explosé au<br />

passage de sa voiture, sans faire de victimes.<br />

● 22 novembre 1963. Le président des États-Unis, John<br />

Fitzgerald Kennedy, est assassiné dans les rues de Dallas<br />

(photo ci-contre).<br />

● 20 décembre 1973. Une bombe explose au passage de<br />

la voiture de l’amiral Luis Carrero Blanco, alors président<br />

Archives du 7eme ART/Photo12/AFP/Getty<br />

4/2013<br />

49


CULTURE<br />

Musée du président Jacques Chirac 2013 (3)<br />

Statuette de sumo (musée Chirac)<br />

Bienvenue<br />

EN CHIRAQUIE<br />

Sie wollten schon immer einmal wissen,<br />

was ein amtieren<strong>der</strong> Staatspräsident für<br />

Geschenke bekommt? Dann besuchen<br />

Sie doch das Museum Chirac in Sarran!<br />

Von Virginie Pincet.<br />

mittel<br />

Vous prévoyez un séjour sur la<br />

côte Atlantique française ? La<br />

route est longue ! Une petite<br />

halte est donc recommandée. Et<br />

pourquoi pas en Corrèze, département<br />

situé entre Clermont-Ferrand et<br />

Bordeaux ? La région est avant tout<br />

rurale, mais les amateurs de culture y<br />

trouveront aussi leur bonheur. Le musée<br />

Chirac, à Sarran, vaut en effet le<br />

détour. Il abrite les cadeaux que l’ancien<br />

président Jacques Chirac a reçus<br />

pendant son septennat (1995 à 2002),<br />

puis son quinquennat (2002 à 2007).<br />

C’est un autre président, François<br />

Mitterrand (1916-1996) qui de son vivant<br />

avait ouvert le premier musée de<br />

ce genre, en 1986, à Château-Chinon<br />

dans la Nièvre.<br />

Sarran, un point c’est tout<br />

Jacques Chirac et sa femme, Bernadette,<br />

sont très attachés au village de<br />

Sarran : Madame est toujours adjointe<br />

au maire et membre du conseil général,<br />

et Monsieur a tout de même été<br />

pendant près de 30 ans un élu de la région.<br />

C’est pourquoi, à la fin de ses<br />

mandats, l’ancien président a souhaité<br />

faire don au conseil général de Corrèze<br />

de tout ce qui lui avait été offert.<br />

Le bâtiment, pensé par l’architecte<br />

Jean-Michel Wilmotte (qui a entre au-<br />

tres réaménagé le musée d’Orsay<br />

ainsi que le Louvre à Paris), est remarquable<br />

par ses lignes. Tout en longueur<br />

et pierres claires, il est à la fois<br />

sobre, élégant et mo<strong>der</strong>ne. Une apparence<br />

qui contraste avec les nombreux<br />

trésors excentriques qu’il recèle.<br />

Le musée Chirac n’est pas un<br />

lieu culturel comme les autres. Après<br />

être entré, par de grandes baies vitrées,<br />

dans le hall d’entrée inondé de<br />

lumière, le visiteur va vraiment de surprise<br />

en surprise…<br />

Témoins de l’Histoire<br />

Dans la première salle : une carte du<br />

monde, des écrans et des images retracent<br />

les voyages que le président<br />

Chirac a effectués pendant 12 ans,<br />

dans le cadre de ses fonctions. Un<br />

vrai globe-trotter ! Les photos le montrent,<br />

tout sourire, en train de serrer la<br />

main de très nombreux chefs d’État<br />

ou de gouvernement. Les salles suivantes<br />

sont organisées par continent<br />

et par pays. Au premier niveau se<br />

trouvent des articles artisanaux, des<br />

tableaux, des mosaïques, des sculptures,<br />

des tabourets africains multicolores,<br />

des diamants… Sans oublier le<br />

cœlacanthe naturalisé ! Autant d’objets<br />

qui rendent tangibles certains<br />

faits historiques et rafraîchissent en<br />

la Chiraquie<br />

die Welt Jacques<br />

Chiracs<br />

le séjour<br />

<strong>der</strong> Aufenthalt<br />

recommandé,e ratsam<br />

l’amateur (m)<br />

<strong>der</strong> Liebhaber<br />

trouver son bonheur auf seine Kosten<br />

kommen<br />

valoir le détour einen Umweg<br />

wert sein<br />

qc abrite qc<br />

etw. befindet<br />

sich in etw.<br />

le septennat<br />

die siebenjährige<br />

[sεptena]<br />

Amtszeit<br />

le quinquennat die fünfjährige<br />

[kε˜kena]<br />

Amtszeit<br />

de son vivant<br />

zu Lebzeiten<br />

de ce genre<br />

dieser Art<br />

Sarran, un point c’est tout<br />

l’adjointe (f) au maire die stellvertretende<br />

Bürgermeisterin<br />

tout de même<br />

immerhin<br />

l’élu (m)<br />

<strong>der</strong> Volksvertreter<br />

faire don<br />

schenken<br />

remarquable<br />

beachtenswert<br />

sobre<br />

nüchtern<br />

l’apparence (f) das Erscheinungsbild<br />

le trésor<br />

<strong>der</strong> Schatz<br />

receler<br />

bergen<br />

la baie [bε] vitrée die große Glastür<br />

inondé,e de lumière lichtdurchflutet<br />

Témoins de l’Histoire<br />

le témoin<br />

<strong>der</strong> Zeuge<br />

l’écran (m)<br />

<strong>der</strong> Bildschirm<br />

retracer<br />

vor Augen führen<br />

dans le cadre de im Rahmen<br />

artisanal,e<br />

handwerklich<br />

le tabouret<br />

<strong>der</strong> Schemel<br />

le cœlacanthe<br />

die Latimeria (letzte<br />

[selakɑ˜t]<br />

noch lebende Art des<br />

Quastenflossers)<br />

naturalisé,e<br />

präpariert<br />

tangible<br />

greifbar<br />

50 4/2013


Le musée Chirac a été inauguré en 2000 par le président Jacques Chirac lui-même.<br />

même temps la mémoire. La réserve<br />

du musée renferme aussi une magnifique<br />

collection sur le thème des sumos.<br />

Et pour cause, Chirac adore ce<br />

sport ! Les enfants, eux, peuvent faire<br />

le jeu de piste permettant de découvrir<br />

la collection de manière ludique.<br />

La caverne d’Ali Baba<br />

Continuons la visite : l’étage inférieur<br />

est réservé aux expositions temporaires.<br />

Actuellement, on peut admirer<br />

des œuvres de l’artiste Victor Vasarely.<br />

Au bout du couloir, il reste une<br />

pièce sombre où les enfants n’oseront<br />

peut-être pas aller seuls ! Pourtant,<br />

elle ressemble étonnamment à la caverne<br />

d’Ali Baba : il s’agit d’une salle<br />

de grandes dimensions comprenant<br />

La réserve du musée se visite également.<br />

quelque 1 300 pièces hétéroclites.<br />

Conservées dans les règles de l’art,<br />

elles plongent le visiteur dans un univers<br />

proche de celui des Mille et Une<br />

Nuits : crèches en nacre, clés de plusieurs<br />

villes du monde, tapis, coupes,<br />

stylos, mobiles en papier précieux,<br />

bureaux et autres armes. Petits et<br />

grands ne sauront bientôt plus où<br />

donner de la tête face à toutes ces<br />

choses de prix ! En effleurant les<br />

écrans tactiles, on accède à des explications<br />

relatives à chacune d’entre<br />

elles. Un peu plus loin enfin, une<br />

photo montre Jacques Chirac au Mali<br />

recevant… un dromadaire. Bien entendu,<br />

ce <strong>der</strong>nier ne fait pas partie<br />

des collections du musée ! Au total, ce<br />

ne sont pas moins de 5 018 trésors qui<br />

sont rassemblés à Sarran, dont environ<br />

150 sont exposés en permanence.<br />

Sans compter que la situation du musée<br />

Chirac, en pleine campagne, n’enlève<br />

rien au charme de la visite. C’est<br />

d’ailleurs là, au cœur de la nature et<br />

du terroir, que l’ancien président se<br />

sent le mieux pour travailler. ■<br />

la réserve<br />

renfermer<br />

et pour cause<br />

faire le jeu de piste<br />

ludique<br />

das Magazin<br />

enthalten<br />

aus gutem Grund<br />

auf Schnitzeljagd<br />

gehen<br />

spielerisch<br />

La caverne d’Ali Baba<br />

la caverne [kavεrn] die Höhle<br />

l’exposition (f)<br />

die Son<strong>der</strong>temporaire<br />

ausstellung<br />

oser<br />

sich trauen, es wagen<br />

hétéroclite<br />

bunt zusammengewürfelt<br />

plonger dans<br />

versetzen in<br />

la crèche<br />

die Krippe<br />

la nacre<br />

das Perlmutt<br />

la clé<br />

<strong>der</strong> Schlüssel<br />

la coupe<br />

die Schale<br />

précieux,se<br />

wertvoll, kostbar<br />

l’arme (f)<br />

die Waffe<br />

ne plus savoir où nicht mehr wissen,<br />

donner de la tête wo einem <strong>der</strong> Kopf<br />

steht<br />

de prix<br />

wertvoll<br />

effleurer<br />

leicht berühren<br />

l’écran (m) tactile <strong>der</strong> Tastbildschirm<br />

en permanence dauerhaft<br />

sans compter [kɔ˜te] que zumal<br />

en pleine campagne mitten auf dem Land<br />

le terroir [terwar] hier: die Heimat<br />

4/2013<br />

51


PLEINS FEUX SUR…<br />

AFP/Getty (3)<br />

De gauche à droite : dans La Grande Vadrouille (sur les épaules de Bourvil), Les Aventures de Rabbi Jacob et Le Gendarme de Saint-Tropez<br />

LOUIS DE FUNÈS, L’ÉTERNEL<br />

20 Jahre lang arbeitete Louis de Funès als Schauspieler, bevor ihm <strong>der</strong> Durchbruch gelang.<br />

Dafür ist er bis heute unvergessen. Von Alexia Kappelmann.<br />

schwer<br />

Les Français, toutes générations<br />

confondues, ne l’ont pas oublié.<br />

Chaque rediffusion de ses<br />

films se place en tête des audiences.<br />

30 ans après sa mort, le 27 janvier<br />

1983, Louis de Funès reste le monstre<br />

sacré de la comédie française, le<br />

génie du burlesque. Pourtant, ce<br />

grand acteur a rencontré le succès<br />

tardivement, à l’âge de 50 ans. Et sa<br />

carrière n’a duré « que » 20 ans. Mais<br />

quelle carrière !<br />

Né en 1914, Louis de Funès débute au<br />

théâtre à 28 ans puis enchaîne les petits<br />

rôles au cinéma à partir de 1945.<br />

Il se fait ensuite remarquer dans La<br />

Traversée de Paris (1956), où il donne<br />

la réplique à Jean Gabin et Bourvil.<br />

C’est en 1963 que Louis de Funès arrive<br />

en haut de l’affiche. Il met alors<br />

au point ce qui deviendra sa marque<br />

de fabrique: les grimaces. Sa carrière<br />

connaît un essor fulgurant avec les<br />

films du Gendarme de Saint-Tropez<br />

(1964-1982) mais aussi Le Corniaud<br />

(1965) et La Grande Vadrouille (1966)<br />

– qui restera longtemps le plus gros<br />

succès au box-office français avec<br />

plus de 17 millions d’entrées! Le comédien<br />

incarne à merveille les personnes<br />

lâches et sans scrupules, aux<br />

pires défauts: raciste (dans Les Aventures<br />

de Rabbi Jacob, 1973), radin<br />

(dans L’Avare, 1979), râleur (dans La<br />

Soupe aux choux, 1981), etc. De santé<br />

fragile, il meurt à 68 ans des suites<br />

d’un infarctus. Il est enterré au Cellier,<br />

près de Nantes, où il possédait un<br />

château. Une association Louis de Funès<br />

y est née en janvier <strong>der</strong>nier. Celleci<br />

a en projet de créer un lieu de mémoire<br />

pour accueillir les admirateurs<br />

toujours aussi nombreux à se rendre<br />

sur la tombe du comédien. ■<br />

confondu,e<br />

la rediffusion<br />

l’audience (f)<br />

le monstre sacré<br />

enchaîner<br />

La Traversée de<br />

Paris<br />

donner la réplique à<br />

arriver en haut<br />

de l’affiche<br />

la marque de fabrique<br />

connaître un essor<br />

[˜nesɔr]<br />

Le Corniaud<br />

La Grande Vadrouille<br />

l’entrée (f)<br />

incarner<br />

lâche<br />

le défaut<br />

radin,e (fam.)<br />

L’Avare<br />

râleur,se (fam.)<br />

La Soupe aux choux<br />

la tombe<br />

zusammengenommen<br />

die Wie<strong>der</strong>holung<br />

die Einschaltquote<br />

die Größe aus <strong>der</strong><br />

Welt des Films bzw.<br />

Theaters<br />

aneinan<strong>der</strong>reihen<br />

Zwei Mann, ein<br />

Schwein und die<br />

Nacht von Paris<br />

hier: spielen mit<br />

eine Hauptrolle<br />

bekommen<br />

das Markenzeichen<br />

einen Aufschwung<br />

erleben<br />

Louis, das Schlitzohr<br />

Die große Sause<br />

die verkaufte<br />

Kinokarte<br />

spielen<br />

feige, gemein<br />

<strong>der</strong> Makel<br />

knauserig<br />

Louis, <strong>der</strong> Geizkragen<br />

mürrisch<br />

Louis und seine außerirdischen<br />

Kohlköpfe<br />

das Grab<br />

52 4/2013


<strong>Das</strong> leichte Heft im Heft<br />

Le<br />

français<br />

facile<br />

pour<br />

tous<br />

IN JEDER AUSGABE VON<br />

ÉCOUTE!


COIN LIBRAIRIE<br />

Alix Royère bespricht Architecture & art de vivre en Corse<br />

von Marie-Joseph Arrighi-Landini und Jean Harixçalde.<br />

mittel<br />

LIVRE DE PHOTOS<br />

« L’architecture n’est pas un art élitiste. » Voilà qui annonce<br />

la couleur: ce livre ne s’adresse pas seulement aux experts,<br />

il invite le lecteur néophyte à tourner les pages… Après une<br />

courte histoire de l’architecture puis de la Corse, l’ouvrage<br />

dévoile les plus belles demeures de l’île de Beauté. Mo<strong>der</strong>nes<br />

ou anciennes et restaurées, elles sont toutes intimement<br />

exposées. Dès la première page, on se retrouve baigné<br />

de lumière, capturée par le photographe Jean Harixçalde. Et<br />

les descriptions et impressions de l’auteure, Marie-Joseph<br />

Arrighi-Landini, accompagnent avec poésie les clichés.<br />

Sublime et sublimée, la Corse nous montre ses forces et ses<br />

fragilités au travers de ses murs. Partout, de la lumière. Partout,<br />

du caractère. Granit, tuf, chaux, lauze pour les toits.<br />

Du choix de l’implantation de ces habitats d’exception à<br />

celui des matières et des végétaux qui les entourent ou les<br />

habillent, ce livre nous révèle tout un art et une douceur de<br />

vivre corses. Un ouvrage qui n’est rien d’autre… qu’une<br />

porte ouverte sur un petit bout de paradis.<br />

Architecture & art de vivre en Corse. Marie-Joseph Arrighi-Landini<br />

et Jean Harixçalde. Éditions des Immortelles.<br />

BIOGRAPHIE<br />

Rédactrice pour le journal régional<br />

Corse Matin, Marie-Joseph Arrighi-<br />

Landini devient, en 2002, rédactrice<br />

en chef du magazine Terra<br />

Corsa. Dix ans plus tard, elle se<br />

lance dans l’édition. Architecture &<br />

art de vivre en Corse est le premier<br />

livre de sa maison d’éditions Les<br />

Immortelles. Jean Harixçalde en<br />

est le responsable photo. Il est<br />

aussi photographe pour le magazine<br />

Vivre Paris.<br />

Editions des Immortelles<br />

annoncer la couleur<br />

néophyte [neɔfit]<br />

dévoiler<br />

la demeure<br />

baigné,e de lumière<br />

capturé,e<br />

le cliché<br />

sublime<br />

sublimé,e<br />

le tuf<br />

la chaux [ʃo]<br />

la lauze<br />

l’implantation (f)<br />

l’habitat (m)<br />

d’exception<br />

le végétal<br />

révéler<br />

la douceur de vivre<br />

les éditions (f/pl)<br />

Biographie<br />

l’édition (f)<br />

le responsable photo<br />

Klartext sprechen<br />

interessiert<br />

Einblick gewähren in<br />

das Haus<br />

in Licht getaucht<br />

eingefangen<br />

das Foto<br />

überwältigend<br />

erhaben<br />

<strong>der</strong> Tuffstein<br />

<strong>der</strong> Kalk<br />

französischer Kalkschieferstein<br />

hier: <strong>der</strong> Bauplatz<br />

das Wohnhaus<br />

außergewöhnlich<br />

die Pflanze<br />

aufzeigen<br />

die angenehmen Seiten<br />

des Lebens<br />

<strong>der</strong> Verlag<br />

das Verlagswesen<br />

<strong>der</strong> Fotoredakteur<br />

54 4/2013


Pierre-Alain Le Cheviller bespricht Un jour sur la route j’ai tué un homme von Bertrand Parent.<br />

mittel<br />

TÉMOIGNAGE<br />

Cette nuit-là, il pleut sur la campagne française. Bertrand Parent a 20 ans. Il est<br />

pressé de rentrer chez lui. Devant lui, une voiture roule lentement. Bertrand ne<br />

veut pas attendre et décide de la doubler dans un virage. Soudain, un véhicule<br />

arrive en face. Il freine. Sa voiture ne réagit pas. C’est le choc. Bertrand n’est pas<br />

blessé mais le conducteur de la voiture d’en face est mort.<br />

Aujourd’hui journaliste et père de quatre enfants, Bertrand Parent ne s’est toujours<br />

pas libéré de sa culpabilité. 20 ans après l’accident, il décide de témoigner<br />

dans un livre. Pour ses enfants, pour les proches de la victime, pour tous les Français.<br />

Pour qu’ils sachent qu’en quelques secondes, la vie peut changer entièrement.<br />

Bertrand Parent raconte ici en quoi son accident a transformé son existence.<br />

Il s’est depuis engagé dans la lutte contre la violence routière. Il a aussi<br />

rencontré des proches de victimes d’accidents de la route, y compris la famille de<br />

l’homme qu’il a involontairement tué. Un témoignage courageux et émouvant.<br />

Un jour sur la route j’ai tué un homme. Bertrand Parent. Éditions Max Milo.<br />

<strong>der</strong> Bericht<br />

überholen<br />

die Kurve<br />

bremsen<br />

<strong>der</strong> Aufprall<br />

das Schuldgefühl<br />

die Angehörigen<br />

<strong>der</strong> Kampf<br />

unabsichtlich<br />

mutig<br />

bewegend<br />

die Tageszeitung<br />

<strong>der</strong> Fernsehsen<strong>der</strong><br />

blinken<br />

<strong>der</strong> Blick<br />

angemessen<br />

in Anbetracht<br />

<strong>der</strong> Sprühregen<br />

das Überholmanöver<br />

locker sein<br />

sich anschicken<br />

brav<br />

in- und auswendig<br />

kennen<br />

ausbrechen<br />

schneller werden<br />

versuchen, das Lenk-<br />

rad herumzureißen<br />

unweigerlich<br />

prallen auf<br />

einschlagen<br />

herunterschalten<br />

sich zusammenrollen<br />

irre<br />

rasend<br />

von nun an<br />

le témoignage<br />

doubler<br />

le virage<br />

freiner<br />

le choc<br />

la culpabilité<br />

les proches (m/pl)<br />

la lutte<br />

involontairement<br />

courageux,se<br />

émouvant,e<br />

Biographie<br />

le quotidien<br />

la chaîne de télévision<br />

Extrait de texte<br />

clignoter<br />

le coup d’œil [kudj]<br />

raisonnable<br />

compte [kɔ˜t] tenu de<br />

la petite pluie<br />

le dépassement<br />

être zen<br />

s’apprêter<br />

sagement<br />

connaître par cœur<br />

échapper à qn<br />

accélérer [akselere]<br />

tenter un coup de<br />

volant [kud(ə)vɔlɑ˜]<br />

inexorablement<br />

percuter [pεrkyte]<br />

braquer<br />

rétrogra<strong>der</strong><br />

se mettre en boule<br />

dingue<br />

fulgurant,e<br />

désormais [dezɔrmε]<br />

BIOGRAPHIE<br />

Bertrand Parent a 47 ans. Il est journaliste au<br />

quotidien Le Parisien ainsi que pour une<br />

chaîne de télévision. Un jour sur la route j’ai<br />

tué un homme est son premier livre. Une partie<br />

des bénéfices des ventes sera donnée à la<br />

Ligue contre la violence routière.<br />

EXTRAIT DE TEXTE<br />

Clignotant, un coup d’œil devant. Je double celui qui roule trop lentement à<br />

mon goût, c’est-à-dire à une vitesse raisonnable compte tenu de la petite<br />

pluie qui commence à sérieusement recouvrir la route. Mais une fois à sa<br />

hauteur, j’aperçois deux phares en face de moi. Un véhicule arrive, trop vite<br />

pour que je finisse mon dépassement. Je suis zen, je m’apprête à freiner<br />

pour interrompre ma manœuvre et revenir sagement <strong>der</strong>rière le véhicule que<br />

je voulais doubler. Une manœuvre qu’on connaît par cœur, qu’on a tous faite<br />

des centaines de fois. Tranquille.<br />

Mais là, c’est l’aquaplaning. […] Ma voiture m’échappe totalement, accélère<br />

sous l’effet de la glissade. Je ne peux rien faire, rien contrôler. Et avant<br />

même de pouvoir tenter un coup de volant, je sais que je vais rentrer dans<br />

la voiture d’en face, qu’elle va inexorablement percuter la mienne. Il est déjà<br />

trop tard. Je ne sais plus si je freine, braque, rétrograde… Mon <strong>der</strong>nier réflexe<br />

est de me baisser et de me mettre en boule sous mon volant, la peur<br />

au ventre. Le choc me paraît à la fois dingue et d’une rapidité fulgurante. Ça<br />

ne dure qu’une seconde. Tout est immobile désormais.<br />

Max Milo<br />

4/2013<br />

55


L’HISTOIRE AUTREMENT<br />

LE BAL DES SAUVAGES<br />

OU LA FOLIE DE CHARLES VI<br />

Nur durch die Geistesgegenwart seiner Tante entging König Karl VI.<br />

anlässlich einer Hochzeitsfeier einer Tragödie. Böse Folgen hatte das<br />

Fest trotzdem, aber nicht nur für ihn. Von Flore Mabilleau. schwer<br />

Lors d’une fête de noce, une<br />

farce a coûté la vie à quatre<br />

compagnons de Charles VI, roi<br />

de France de 1380 à 1422. Ce <strong>der</strong>nier,<br />

déjà atteint de démence, fut définitivement<br />

fragilisé, psychologiquement<br />

et politiquement, par cette tragédie.<br />

Surnommé le Bien-Aimé, puis le Fou,<br />

Charles VI, couronné roi à tout juste<br />

12 ans, n’a que 24 ans lorsqu’il commence<br />

à perdre la raison.<br />

En 1392, le souverain traverse tranquillement<br />

la forêt du Mans à cheval<br />

accompagné de ses princes et chevaliers,<br />

quand soudain il se croit entouré<br />

d’ennemis. Il se saisit alors de<br />

son épée et menace son propre frère,<br />

Louis, duc d’Orléans. Après avoir tué<br />

quatre de ses hommes, il est finalement<br />

maîtrisé. Le roi perd conscience<br />

pendant deux jours. Peu de temps<br />

après, il sera à nouveau la proie de<br />

ses démons, hanté par un événement<br />

tout aussi dramatique…<br />

De la farce au drame<br />

Le 28 janvier 1393, à l’hôtel Saint-Pol,<br />

la résidence royale parisienne de<br />

l’époque, la cour fête les noces d’une<br />

dame d’honneur de l’épouse de<br />

Charles VI, Isabeau de Bavière.<br />

Après une journée de banquet, c’est<br />

l’heure du bal. Surprise: alors que les<br />

premiers pas de danse sont esquissés,<br />

six hommes masqués et déguisés<br />

en bêtes, débarquent au milieu de la<br />

foule, enchaînés les uns aux autres,<br />

poussant des grognements. Cette<br />

mascarade a été organisée par le roi<br />

lui-même…<br />

Curieux, le duc d’Orléans s’approche<br />

avec une torche d’un des « sauvages »<br />

pour tenter de découvrir qui se cache<br />

sous le déguisement. « Le costume,<br />

tout fait de poix, de touffes de lin,<br />

d’étoupe, s’embrase. Le feu passe de<br />

l’un à l’autre, en un instant. Les<br />

flammes brûlent ensemble le vêtement<br />

collant et la peau des malheureux »,<br />

raconte l’historienne Françoise Autrand,<br />

dans sa biographie Charles VI.<br />

Seuls deux « sauvages » ont miraculeusement<br />

pu échapper aux flammes.<br />

Parmi eux, le roi. Il doit son salut à sa<br />

tante Jeanne, duchesse de Berry, qui<br />

l’a sauvé en l’enroulant dans les jupons<br />

de sa robe. Charles VI assiste<br />

néanmoins, impuissant, à l’agonie de<br />

quatre de ses compagnons.<br />

Des rumeurs sur la mort du roi commencent<br />

à se répandre dans Paris. La<br />

cour craint l’émeute. Le lendemain, le<br />

roi de France est obligé de para<strong>der</strong> à<br />

cheval dans la capitale pour prouver<br />

au peuple qu’il est bien sain et sauf.<br />

Péché mortel<br />

Charles VI doit aussi rendre des<br />

comptes à l’Église. « La dame de la<br />

Reine qui se mariait ce jour-là était<br />

déjà veuve de deux maris, certains disent<br />

même de trois», précise Françoise<br />

Autrand. Et d’ajouter : « L’usage dans<br />

le cas d’un remariage, c’était alors de<br />

la fête de noce<br />

la farce<br />

atteint,e de<br />

la raison<br />

se saisir de<br />

l’épée (f)<br />

le duc<br />

maîtriser<br />

perdre conscience<br />

[kɔ˜sjɑ˜s]<br />

être la proie [prwa] de<br />

hanté,e<br />

das Hochzeitsfest<br />

<strong>der</strong> Streich<br />

leidend an<br />

<strong>der</strong> Verstand<br />

greifen zu<br />

das Schwert<br />

<strong>der</strong> Herzog<br />

überwältigen<br />

das Bewusstsein<br />

verlieren<br />

heimgesucht<br />

werden von<br />

verfolgt<br />

De la farce au drame<br />

la dame d’honneur die Hofdame<br />

esquisser [εskise] andeuten<br />

déguisé,e en<br />

verkleidet als<br />

débarquer<br />

auftauchen<br />

enchaîné,e l’un à l’autre aneinan<strong>der</strong>gekettet<br />

pousser<br />

ausstoßen<br />

le grognement das Knurren<br />

la torche<br />

die Fackel<br />

la poix [pwɑ]<br />

das Pech<br />

la touffe de lin [lε˜] das Flachsbüschel<br />

l’étoupe (f)<br />

das Werg<br />

s’embraser<br />

Feuer fangen<br />

échapper à<br />

entkommen<br />

devoir à<br />

verdanken<br />

le salut<br />

die Rettung<br />

enrouler<br />

einwickeln<br />

l’agonie [aɡɔni] (f) <strong>der</strong> Todeskampf<br />

l’émeute (f)<br />

<strong>der</strong> Aufstand<br />

prouver<br />

beweisen<br />

sain,e et sauf,ve gesund und<br />

munter<br />

Péché mortel<br />

le péché mortel<br />

rendre des comptes<br />

[kɔ˜t] (m/pl)<br />

l’usage (m) était<br />

die Todsünde<br />

Rechenschaft<br />

ablegen<br />

es war üblich<br />

56 4/2013


Leemage,DR<br />

Représentation du Bal des Sauvages, appelé aussi Bal des Ardents. Le roi s’est réfugié dans les jupes de sa tante (à gauche, la dame en bleu),<br />

pendant que quatre « sauvages » meurent sous les flammes et que le sixième (à droite) se sauve en plongeant dans un tonneau.<br />

faire un charivari : les hommes en âge<br />

de se marier venaient tourner en ridicule<br />

ces noces […], par une sérénade<br />

grotesque. » Or, à l’époque, l’Église in-<br />

le charivari<br />

l’injure (f)<br />

rongé,e de remords<br />

[r(ə)mɔr] (m/pl)<br />

la chapelle expiatoire<br />

Guerres de pouvoir<br />

l’accès [laksε] (m)<br />

se succé<strong>der</strong> [syksede]<br />

la régence<br />

revendiquer<br />

intestin,e [ε˜tεstε˜,in]<br />

le partisan<br />

la guerre civile<br />

la fragilisation<br />

wildes Treiben bei<br />

Wie<strong>der</strong>verheiratung<br />

die Beleidigung<br />

von Gewissensbissen<br />

geplagt<br />

die Bußkapelle<br />

<strong>der</strong> Anfall<br />

aufeinan<strong>der</strong>folgen<br />

die Regentschaft<br />

verlangen<br />

intern<br />

<strong>der</strong> Anhänger<br />

<strong>der</strong> Bürgerkrieg<br />

die Schwächung<br />

Le retour des Anglais<br />

chasser de<br />

vertreiben aus<br />

mettre à l’écart verstoßen<br />

rallier [ralje] la sich den Englän<strong>der</strong>n<br />

cause anglaise anschließen<br />

le dauphin<br />

<strong>der</strong> Kronprinz<br />

le bâtard [bɑtar] <strong>der</strong> Bastard<br />

largement amputé,e wesentlich kleiner<br />

providentiel,le<br />

schicksalhaft<br />

[prɔvidɑ˜sjεl]<br />

repousser<br />

zurückdrängen<br />

terdit cette pratique qu’elle considère<br />

comme une injure au sacrement du<br />

mariage. Charles VI fait dire une<br />

messe à Notre-Dame. Quant au duc<br />

d’Orléans, rongé de remords, il fait bâtir<br />

une chapelle expiatoire dans<br />

l’église des Célestins à Paris.<br />

Guerres de pouvoir<br />

Les accès de folie du roi se succèdent<br />

sans que personne n’en trouve la raison<br />

ni ne réussisse à le guérir. Son<br />

règne est chaotique. Devant son incapacité<br />

à gouverner, ses oncles, qui<br />

avaient déjà assuré la régence<br />

lorsqu’il était adolescent, reprennent<br />

du service avec à leur tête Philippe le<br />

Hardi, duc de Bourgogne. Mais le<br />

frère du roi, Louis, revendique plus de<br />

pouvoir, ce qu’il obtient à la mort du<br />

duc de Bourgogne. Débutent alors<br />

des luttes intestines entre le clan des<br />

Bourguignons et celui des Armagnacs,<br />

partisans de Louis. Des luttes<br />

qui conduiront à la guerre civile et à<br />

la fragilisation du royaume.<br />

Le retour des Anglais<br />

Alors que son père, Charles V, avait<br />

réussi à quasiment chasser les Anglais<br />

de France, Charles VI va, lui, les<br />

voir revenir. La folie de ce <strong>der</strong>nier et la<br />

guerre civile entre les Armagnacs et<br />

les Bourguignons permettent en effet<br />

aux Anglais de relancer ce qu’on appellera<br />

plus tard la guerre de Cent<br />

ans (1337-1453). Le roi Henri V d’Angleterre<br />

commence par conquérir la<br />

Normandie puis une grande partie de<br />

la France, dont Paris. Ayant sombré<br />

pour de bon dans la démence,<br />

Charles VI est mis à l’écart et meurt<br />

dans l’isolement. Les Bourguignons et<br />

la reine Isabeau rallient la cause anglaise.<br />

Le dauphin Charles est même<br />

déclaré bâtard par sa propre mère !<br />

Ce <strong>der</strong>nier deviendra néanmoins roi,<br />

sous le nom de Charles VII, mais d’un<br />

royaume largement amputé. Il fera<br />

toutefois une rencontre providentielle<br />

: celle d’une certaine Jeanne<br />

d’Arc qui l’ai<strong>der</strong>a à repousser les Anglais<br />

et à reconquérir son trône… n<br />

4/2013<br />

57


Mehr Sprache können Sie<br />

nirgendwo shoppen.<br />

Die besten Sprachprodukte für Ihr Französisch, ausgewählt und empfohlen<br />

von Ihrem SprachenShop-Team aus dem Spotlight Verlag.<br />

sprachspiel<br />

Landeskunde<br />

wörterbuch<br />

La boîte à quiz<br />

des grands conquérants<br />

Eroberungen und Schlachten, Strategen<br />

und Krieger, große Epidemien aber auch<br />

gewaltige Fortschritte in <strong>der</strong> Geschichte<br />

werden bald keine Geheimnisse mehr für<br />

Sie sein! Entdecken Sie spielend, in einer<br />

Quizform, die wichtigsten Ereignisse <strong>der</strong><br />

Geschichte, mit Helden wie Alexan<strong>der</strong><br />

dem Großen, Napoleon Bonaparte, Attila<br />

dem Hunnenkönig und Louis XIV.<br />

Sprachspiel mit 300 Fragen. Französisch<br />

Artikel-Nr. 28126<br />

€ 14,90 (D)/€ 14,90 (A)<br />

La France au quotidien<br />

Die Neuauflage dieses Landeskundebuchs<br />

für die Mittelstufe (B1-B2) bietet<br />

in 13 Kapiteln einen Überblick über das<br />

breite Spektrum des mo<strong>der</strong>nen Alltagslebens<br />

in Frankreich. Informative Texte<br />

wechseln sich mit sprachpraktischen Rubriken<br />

ab. Am Ende jedes Kapitels können<br />

die erworbenen Kenntnisse in einem<br />

Quiz überprüft werden. Eignet sich zudem<br />

zur Vorbereitung für DELF.<br />

Buch mit 112 Seiten. Französisch<br />

Niveau B1/B2. Artikel-Nr. 25542<br />

€ 20,49 (D)/€ 21,10 (A)<br />

taschenwörterbuch<br />

<strong>Das</strong> Must-have-Wörterbuch von Langenscheidt<br />

jetzt komplett neu mit<br />

kostenlosem Online-Wörterbuch. Der<br />

hochaktuelle Neuwortschatz deckt die<br />

Bereiche Alltag, Kommunikation, Medien,<br />

Wirtschaft und Politik ab. Beson<strong>der</strong>es<br />

Extra sind Vorlagen für E-Mails<br />

und Briefe, Bewerbung und Lebenslauf,<br />

Grammatiktabellen und Zahlen. Rund<br />

130.000 Stichwörter und Wendungen.<br />

Zweisprachiges Wörterbuch mit 1632 Seiten<br />

Französisch-Deutsch, Deutsch-Französisch<br />

Artikel-Nr. 26045, € 24,99 (D)/€ 25,60 (A)<br />

grammatik<br />

selbstlernkurs<br />

GRAMMAIRE PROGRESSIVE DU FRANçAIS<br />

Die beliebte und bewährte französische Grammatik in drei<br />

Schwierigkeitsstufen wurde in den letzen Jahren überarbeitet<br />

und bietet in über 500 Übungen pro Arbeitsbuch<br />

eine Herausfor<strong>der</strong>ung für jeden Französischlerner. In jeweils<br />

52 Kapiteln werden die wichtigsten Strukturen und<br />

Phänomene erläutert. Die Bücher eignen sich zudem bestens<br />

zur Vorbereitung auf die DELF-Prüfung. Die Lösungen<br />

finden Sie in den separaten Lösungsbüchern.<br />

Arbeitsbuch:<br />

je € 19,99(D)/ € 20,60 (A)<br />

Niveau débutant Artikel-Nr. 26039<br />

Niveau intermédiaire Artikel-Nr. 26040<br />

Niveau perfectionnement Artikel-Nr. 26041<br />

Lösungsbuch:<br />

je € 9,50(D)/ € 9,50 (A)<br />

Niveau débutant Artikel-Nr. 26042<br />

Niveau intermédiaire Artikel-Nr. 26043<br />

Niveau perfectionnement Artikel-Nr. 26044<br />

unterwegs in frankreich<br />

Mit Unterwegs in Frankreich können<br />

wissbegierige Kin<strong>der</strong> ab 9 Jahren Sprache<br />

und Land auf eigene Faust entdecken. Mit<br />

Übungsaufgaben, Lösungen und Audio-<br />

CD für ein besseres Hörverständnis.<br />

Buch (80 Seiten) + Audio.CD. Niveau A1<br />

Artikel-Nr. 26034. € 12,95 (D)/€ 13,40 (A)<br />

Bei uns finden Sie Lese- und Hörproben zu den ausgewählten Produkten. Für aktuelle Informationen und


Kompetent. Persönlich. Individuell.<br />

kurzgeschichten<br />

zweisprachig<br />

DVD-Tipp<br />

Franzosen und Deutsche 9513<br />

_<br />

Français et Allemands<br />

Franzosen und Deutsche<br />

Von Louis Schäfer<br />

_ zweisprachig<br />

oui-oui - 365 aventures<br />

Kennen Sie Oui-Oui? In Frankreich ist<br />

er vor allem bei dem ganz jungen Publikum<br />

ein Held. Diese Kurzgeschichtensammlung<br />

ist aufgebaut wie ein Kalen<strong>der</strong>,<br />

denn dort finden Sie ein Abenteuer<br />

von Oui-Oui für jeden Tag. Ursprünglich<br />

gedacht als eine Sammlung von<br />

Gute-Nacht-Geschichten, erfreut sich<br />

Oui-Oui mittlerweile auch beim älteren<br />

Publikum großer Beliebtheit.<br />

Buch mit 384 Seiten. Französisch<br />

Artikel-Nr. 26038<br />

€ 15,90 (D)/€ 16,40 (A)<br />

Français et Allemands –<br />

Franzosen und deutsche<br />

Louis Schäfer, Vater von fünf Halbfranzosen<br />

und Autor dieser vergnüglichen Lektüre<br />

wirft einen liebevoll ironischen Blick<br />

auf die Nachbarn bei<strong>der</strong>seits des Rheins<br />

und nimmt Eigenheiten, Vorlieben, Ansichten<br />

und Gewohnheiten ihrer Vertreter<br />

unter die Lupe. Auf den linken Seiten des<br />

Buches finden Sie die französische Version,<br />

rechts die deutsche Übersetzung.<br />

Buch mit 144 Seiten. Französisch – Deutsch<br />

Niveau B2. Artikel-Nr. 26047<br />

€ 8,90 (D)/€ 9,50 (A)<br />

empört euch!<br />

Die Krise des Finanzmarktes ist für viele<br />

Menschen zu einer persönlichen Krise<br />

geworden. Aus dieser Krise hat sich<br />

zunächst <strong>der</strong> Aufschrei „Empört Euch!“<br />

entwickelt. Dieser ist zu einem isehr<br />

erfolgreichen Buch geworden, woraus<br />

sich diese DVD entwickelt hat. Der Lyriker<br />

und ehemalige Résistance-Kämpfer<br />

Stéphane Hessel ruft auf zum friedlichen<br />

Wi<strong>der</strong>stand gegen die Ungerechtigkeit<br />

in unserer Gesellschaft.<br />

Französische DVD mit deutschen Untertiteln<br />

Artikel-Nr. 21094. € 9,90 (D)/€ 10,30 (A)<br />

wortschatz<br />

wie bestelle ich diese Produkte?<br />

Einfach auf www.sprachenshop.de gehen.<br />

Nach Artikel-Nummer o<strong>der</strong> Produktnamen suchen.<br />

Bestellen.<br />

Grund- und Aufbauwortschatz<br />

französisch nach themen<br />

Auf <strong>der</strong> Grundlage neuester Wortschatzdatenbanken<br />

verzeichnet das Werk die<br />

4.000 häufigsten Wörter <strong>der</strong> französischen<br />

Sprache in thematischen Fel<strong>der</strong>n.<br />

Gerne können Sie auch telefonisch, per E-Mail o<strong>der</strong> Post bestellen. Bei einer schriftlichen<br />

o<strong>der</strong> telefonischen Bestellung geben Sie bitte die Artikelnummer, die Menge<br />

sowie Ihre Anschrift an.<br />

E-Mail: bestellung@sprachenshop.de<br />

Telefon: +49 (0) 711 / 72 52-245<br />

Fax: +49 (0) 711 / 72 52-366<br />

Post: Postfach 81 06 80<br />

70523 Stuttgart<br />

Deutschland<br />

Buch mit 244 Seiten. Französisch – Deutsch<br />

Artikel-Nr. 26047. € 15,95 (D)/€ 16,40 (A)<br />

Son<strong>der</strong>angebote bestellen Sie einfach unseren kostenlosen Newsletter. Alles auf www.sprachenshop.de


BALADE<br />

LE PERCHE<br />

PAISIBLES PLAISIRS<br />

Sie sind unterwegs von Paris Richtung Normandie. Nicht auf <strong>der</strong> Autobahn, son<strong>der</strong>n auf<br />

<strong>der</strong> Landstraße. Sie kommen durch die Region Le Perche. Gönnen Sie sich in diesem<br />

Hügelland eine Auszeit. Nehmen Sie sich Zeit für Flora, Fauna und die Geschichte dieser<br />

Region. Von Nicolas Dambre.<br />

mittel<br />

Où se trouve le Perche ? Bien<br />

peu de Français sauraient situer<br />

cette région… qui n’en est<br />

administrativement pas une ! Comme<br />

le Berry (région de Bourges) ou le<br />

Dauphiné (région de Grenoble), le<br />

Perche est une province historique,<br />

divisée en quatre départements après<br />

la Révolution française. Ici, pas de<br />

grande ville. Ni d’autoroute. Situé entre<br />

Paris et la Normandie, le Perche<br />

plaît de plus en plus. Les habitants de<br />

la capitale notamment y passent volontiers<br />

le week-end. Ils en apprécient<br />

l’authenticité et le calme au milieu de<br />

collines verdoyantes, de paisibles fo-<br />

rêts et de petits cours d’eau… Car depuis<br />

15 ans, le Perche est avant tout<br />

un Parc naturel régional.<br />

Châteaux, manoirs, fermes<br />

et forteresses<br />

À 130 km à l’ouest de Paris, le village<br />

de La Ferté-Vidame est la porte d’entrée<br />

du Perche. Le bourg surprend par<br />

son château dont ne subsiste plus<br />

qu’une immense façade ! Tel un décor<br />

de cinéma ou de théâtre, la demeure,<br />

construite sur les ruines du château du<br />

duc de Saint-Simon, a été pillée sous<br />

la Révolution puis laissée à l’abandon.<br />

Sur la route pour rejoindre Mortagne-<br />

paisible<br />

friedlich<br />

plaire<br />

gefallen; hier:<br />

anziehen<br />

volontiers [vɔlɔ˜tje] gerne<br />

verdoyant,e [vεrdwajɑ˜,ɑ˜t] (satt)grün<br />

le cours d’eau [kurdo] <strong>der</strong> Wasserlauf<br />

le parc naturel das Naturschutz -<br />

gebiet<br />

Châteaux, manoirs, fermes et forteresses<br />

le manoir<br />

<strong>der</strong> Landsitz<br />

la ferme<br />

<strong>der</strong> Bauernhof<br />

la forteresse [fɔrtərεs] die Festung<br />

le bourg [bur]<br />

das Dorf<br />

subsister<br />

übrig bleiben; hier:<br />

stehen<br />

la demeure<br />

das Gebäude<br />

le duc<br />

<strong>der</strong> Herzog<br />

piller [pije]<br />

plün<strong>der</strong>n<br />

laisser à l’abandon (m) verfallen lassen<br />

rejoindre<br />

gelangen nach<br />

60<br />

4/2013


qc s’impose<br />

etw. ist ein Muss<br />

réceler de<br />

bergen<br />

regorger de<br />

voll sein von<br />

le logis seigneurial das herrschaftliche<br />

[lɔʒisεrjal]<br />

Haus<br />

disséminé,e<br />

verstreut<br />

l’exploitation (f) agricole <strong>der</strong> landwirtschaftliche<br />

Betrieb<br />

ravager<br />

verwüsten<br />

se disputer qc sich gegenseitig etw.<br />

streitig machen<br />

la réminescence die Erinnerung<br />

jadis [ʒɑdis]<br />

früher<br />

le comte [kɔ˜t]<br />

<strong>der</strong> Graf<br />

en contrebas [kɔ˜trəbɑ] unterhalb<br />

le cloître<br />

<strong>der</strong> Kreuzgang<br />

le couvent<br />

das Kloster<br />

le fief [fjεf]<br />

hier: <strong>der</strong> Geburtsort<br />

dédier à<br />

widmen<br />

cap sur<br />

Kurs auf<br />

surmonter<br />

überragen<br />

la gargouille [ɡarɡuj] <strong>der</strong> Wasserspeier<br />

le retable<br />

<strong>der</strong> Altaraufsatz<br />

la promenade équestre <strong>der</strong> Ausritt<br />

et au trot [tro] aber schnell<br />

le relais [r(ə)lε] die Postkutschende<br />

poste<br />

station<br />

Photo ci-contre : le village de Moutiers-au-Perche ; ci-dessus : dans le village de La Perrière<br />

Aline Méchin (2)<br />

de l’église romane Notre-Dame du<br />

Mont-Harou, célèbre pour ses gargouilles,<br />

ses peintures murales ainsi<br />

que son retable.<br />

Les promenades équestres sont une<br />

manière originale de parcourir le<br />

bourg et ses alentours. L’occasion<br />

aussi de faire la connaissance du cheval<br />

percheron (+ p. 62).<br />

Direction – et au trot ! – la Villa fol Avril,<br />

à Moutiers-au-Perche. Cet ancien<br />

relais de poste est devenu un hôtelrestaurant.<br />

Ses propriétaires, Sandrine<br />

et Philippe, proposent de jolies chamau-Perche,<br />

une halte s’impose devant<br />

le manoir médiéval de la Ventrouze.<br />

Alors que la vallée de la Loire recèle de<br />

multiples châteaux, la région regorge,<br />

elle, de ces anciens logis seigneuriaux,<br />

privés aujourd’hui pour la plupart et<br />

disséminés dans le paysage. Le manoir<br />

de Pontgirard (XVI e siècle) et ses<br />

jardins valent, par exemple, le détour.<br />

Autrefois, les manoirs étaient à la fois<br />

la résidence d’une famille noble et le<br />

centre d’une exploitation agricole.<br />

Ces « maisons nobles aux champs »,<br />

entre fermes et forteresses, sont plus<br />

de 700 dans le Perche. Elles ont été<br />

construites entre le XV e et le XVII e siècles.<br />

Aucune construction antérieure<br />

n’a subsisté. La guerre de Cent Ans<br />

(1337-1453) entre la France et l’Angleterre<br />

a en effet ravagé la région.<br />

« QUI EST MÉCONTENT<br />

DES AUTRES EST TOUJOURS<br />

MÉCONTENT DE SOI. » (Alain)<br />

Mortagne-au-Perche, Bellême et<br />

Nogent-le-Rotrou se disputent depuis<br />

des siècles le titre de «capitale du<br />

Perche». Il s’agit là d’une réminescence<br />

des rivalités ayant opposé jadis<br />

les comtes qui se partageaient la région.<br />

Situé sur une colline, Mortagne<br />

permet de découvrir la campagne percheronne.<br />

Un peu en contrebas, non<br />

loin de l’hôpital, il ne faut pas hésiter<br />

à entrer dans le cloître et la chapelle<br />

richement décorée du couvent Saint-<br />

François. La commune était aussi le<br />

fief du philosophe Émile-Auguste<br />

Chartier (1868-1951), de son pseudonyme<br />

Alain (+ p. 63), à qui elle a dédié<br />

un musée et une statue de bronze.<br />

Cap maintenant sur Moutiers-au-<br />

Perche. Ce petit village est surmonté<br />

S.Elsberger<br />

4/2013 61 y


BALADE<br />

Le centre de Bellême<br />

bres, où les objets design se mêlent<br />

aux matériaux traditionnels. Les voyageurs<br />

viennent parfois de loin pour savourer<br />

un dîner au coin d’un feu de<br />

cheminée ou de la piscine chauffée.<br />

«CE QUE NOUS POUVONS<br />

FAIRE DE MIEUX POUR CEUX QUI<br />

NOUS AIMENT, C’EST ENCORE<br />

D’ÊTRE HEUREUX.» (Alain)<br />

Autre village perché mais plus huppé,<br />

La Perrière. C’est la destination favorite<br />

des Parisiens. On y trouve des salons<br />

de thé, des ateliers d’artistes et<br />

des antiquaires installés dans de<br />

vieilles maisons restaurées. À 10 km<br />

de là, aux confins du Perche et non<br />

loin de la Normandie, Bellême comblera<br />

les passionnés d’antiquités.<br />

Les richesses du Perche, ce sont ses<br />

abbayes, ses églises, ses châteaux,<br />

ses moulins… mais aussi ses forêts et<br />

ses étangs. La nature y est partout<br />

reine. Pour mieux profiter du Parc naturel,<br />

pourquoi ne pas en faire le tour<br />

à vélo ? Bien que le Perche soit très<br />

vallonné, une véloroute permet de traverser<br />

la région sans trop d’efforts. Ce<br />

parcours suit une ancienne voie de<br />

chemin de fer. Il s’agit d’une partie de<br />

la voie cyclable qui relie Paris au<br />

Mont-Saint-Michel. On peut, par<br />

exemple, prendre un train de Paris à<br />

Nogent-le-Rotrou – où se dresse un<br />

perché,e<br />

hoch gelegen<br />

huppé,e<br />

schick<br />

les confins (m/pl) <strong>der</strong> Rand<br />

combler<br />

wunschlos glücklich<br />

machen<br />

l’abbaye [labei] (f) die Abtei<br />

le moulin<br />

die Mühle<br />

l’étang [letɑ˜] (m) <strong>der</strong> Teich<br />

vallonné,e<br />

hügelig<br />

sans trop d’efforts ohne allzu viel Mühe<br />

le parcours [parkur] <strong>der</strong> Weg<br />

la voie cyclable [siklabl] <strong>der</strong> Radweg<br />

se dresser<br />

sich erheben, thronen<br />

WHO IS THE<br />

PERCHERON ?<br />

« Ce pays du Perche a sa civilisation<br />

propre, et une structure fort ancienne.<br />

Ce sont de petits bois, des champs<br />

et des prairies hautes, non maré ca -<br />

geuses. C’est là qu’on élève une<br />

célèbre race de chevaux, énormes et<br />

forts », écrivait le philosophe Alain.<br />

Ces chevaux, ce sont les percherons,<br />

imposants chevaux de trait capables<br />

de tracter des charrues ou, à<br />

l’époque, des diligences. Le cheval<br />

percheron est l’emblème du Parc<br />

naturel de la région.<br />

« Le Perche est le berceau de cette<br />

race, qu’on retrouve jusqu’au Canada<br />

ou en Inde. Mais le percheron a<br />

disparu avec le développement des<br />

tracteurs et a été réintroduit dans la<br />

région grâce au mélange avec une<br />

race américaine. Cela a donné un<br />

cheval plus grand, plus fin et plus<br />

sportif », explique Laurence Lemaître,<br />

responsable d’un centre équestre à<br />

Moutiers-au-Perche. La plupart de<br />

ces chevaux percherons, enfants du<br />

pays, sont donc… franco-américains.<br />

marécageux,se<br />

élever<br />

le cheval de trait [trε]<br />

tracter<br />

la charrue [ʃary]<br />

la diligence<br />

l’emblème (m)<br />

le berceau<br />

équestre [ekεstr]<br />

sumpfig<br />

züchten<br />

das Zugpferd<br />

ziehen<br />

<strong>der</strong> Pflug<br />

die Kutsche<br />

das Symbol<br />

die Wiege;<br />

hier: die Heimat<br />

Reit-<br />

62 4/2013


Aline Méchin (2), Fotolia<br />

À l’intérieur du manoir de Courboyer se trouve la maison du Parc du Perche.<br />

imposant château fort –, puis emprunter<br />

la fameuse véloroute jusqu’à<br />

Mortagne-au-Perche, ce qui fait en<br />

tout 35 km. Une belle balade déjà !<br />

«TOUT POUVOIR SANS<br />

CONTRÔLE REND FOU.» (Alain)<br />

Les sentiers de randonnée pédestre<br />

ne sont pas en reste. Il n’est pas rare<br />

d’y apercevoir des animaux sauvages,<br />

tous protégés. Quant aux pêcheurs,<br />

ils trouveront leur bonheur grâce aux<br />

nombreux étangs, lacs et rivières,<br />

comme par exemple l’Huisne qui traverse<br />

la région sur 80 km depuis La<br />

Perrière. Ceux que la nature intéresse<br />

plus particulièrement se rendront à la<br />

maison du Parc du Perche. Située à<br />

Nocé, celle-ci est installée dans le<br />

manoir percheron typique de Cour-<br />

boyer, flanqué d’une tour extérieure<br />

qui abrite un superbe escalier à vis.<br />

Le visiteur peut se faire une idée de la<br />

diversité du Parc naturel qui s’étend<br />

sur 126 communes. Faune, flore, paysages,<br />

agriculture, traditions… Tout<br />

un univers que bien peu soupçonnent.<br />

Et que le Perche ne demande<br />

pas mieux que de vous offrir. ■<br />

le château fort [fɔr] die Burg<br />

le sentier de randonnée <strong>der</strong> Wan<strong>der</strong>weg<br />

pédestre<br />

ne pas être en reste in nichts nachstehen<br />

apercevoir<br />

erblicken<br />

quant à [kɑ˜ta] … was … betrifft<br />

trouver son bonheur auf seine Kosten<br />

kommen<br />

l’escalier (m) à vis [vis] die Wendeltreppe<br />

s’étendre<br />

sich erstrecken<br />

soupçonner<br />

erwarten<br />

ne pas deman<strong>der</strong> sich nichts mehr<br />

mieux que de faire wünschen als zu tun<br />

ALAIN LE PACIFISTE<br />

Émile-Auguste Chartier, alias Alain, est<br />

philosophe, journaliste et professeur de philo -<br />

sophie. À l’approche de la Première Guerre<br />

mon diale, il milite pour le pacifisme. Mais<br />

lorsque celle-ci éclate, il s’engage tout de<br />

même – bien que non mobili sable – car il<br />

considère que cela reste son devoir de<br />

citoyen. La guerre le renforcera cependant<br />

dans ses convictions pacifistes. Démobilisé<br />

en 1917, il défend une république libérale<br />

contrôlée par le peuple. En 1934, Alain est<br />

l’un des fondateurs du Comité de vigilance<br />

des intellectuels antifascistes (CVIA).<br />

à l’approche de<br />

éclater<br />

non mobilisable<br />

le devoir de citoyen<br />

[sitwajε˜]<br />

démobilisé,e<br />

als sich abzeichnet<br />

ausbrechen<br />

wehruntauglich<br />

die Bürgerpflicht<br />

aus dem Kriegsdienst<br />

entlassen<br />

4/2013<br />

63


POLAR<br />

Folge 1-4<br />

GRATIS<br />

als Hörspiel-<br />

Download<br />

ecoute.de/polar<br />

4/4<br />

Fatals entrechats<br />

Große Aufregung bei <strong>der</strong> Premiere und das überraschende Ende einer alternden Primaballerina.<br />

Von Jean-Paul Dumas-Grillet.<br />

schwer<br />

La première de Giselle avait commencé<br />

depuis moins d’une<br />

heure. Installé dans une loge,<br />

Klaus Vincent suivait le ballet. La<br />

remplaçante de Julie, gracile et appliquée,<br />

dansait joyeusement devant sa<br />

chaumière. Mais le vieux maître n’y<br />

voyait qu’une Giselle comme les autres.<br />

Son espoir d’atteindre la quintessence<br />

du ballet romantique<br />

d’Adolphe Adam s’était évanoui avec<br />

la mort de Julie.<br />

Genève poussa la porte de la loge. Il<br />

avait fait aussi vite qu’il avait pu. Il espérait<br />

ne pas arriver trop tard.<br />

« Jane Blyth…, lâcha l’inspecteur à<br />

bout de souffle.<br />

– Elle n’a pas pu venir. Elle est clouée<br />

au fond de son lit… Les rhumatismes…<br />

Prenez place… », dit Vincent<br />

en montrant un fauteuil à Genève.<br />

Celui-ci déclina l’invitation, et une<br />

courbette plus tard, il était déjà dans<br />

le couloir, le portable à la main.<br />

« Allo, Mourad ? Tu files immédiatement<br />

chez Blyth. Si elle n’y est pas, tu<br />

me rappelles illico. Grouille ! »<br />

Tableau pathétique<br />

En attendant la réponse de Mourad,<br />

Genève se fit conduire dans les coulisses.<br />

Des paysannes au profil de<br />

biche le frôlaient en silence malgré<br />

leur nombre. Il aperçut l’étrange paysage<br />

féérique de la scène. Tant de<br />

grâce le confondait. Il se sentait<br />

lourd, tragiquement gras.<br />

À quelques pas de là, devant le miroir<br />

de la loge de Julie, Jane Blyth<br />

passait une robe de bal ancienne<br />

avec difficulté. Sa poitrine ne remplissait<br />

plus le décolleté, la robe<br />

appliqué,e<br />

la chaumière<br />

la quintessence<br />

s’évanouir<br />

à bout de souffle<br />

être cloué,e au fond<br />

de son lit<br />

décliner<br />

la courbette<br />

filer chez<br />

illico [iliko] (fam.)<br />

grouille ! [ɡruj] (fam.)<br />

Tableau pathétique<br />

conduire<br />

la paysanne [peizan]<br />

au profil de biche<br />

la biche<br />

frôler<br />

la scène [sεn]<br />

confondre<br />

gras,se [ɡrɑ,ɡrɑs]<br />

passer<br />

la poitrine<br />

genau<br />

die strohgedeckte<br />

Hütte<br />

hier: die Perfektion,<br />

<strong>der</strong> Höhepunkt<br />

schwinden,<br />

zerrinnen<br />

außer Atem<br />

ans Bett gefesselt<br />

sein<br />

ablehnen<br />

die tiefe Verneigung<br />

sich schnell auf den<br />

Weg machen zu<br />

auf <strong>der</strong> Stelle<br />

Beeilung!<br />

führen, begleiten<br />

die Bäuerin<br />

etwa: voller Anmut;<br />

die Hirschkuh<br />

streifen<br />

die Bühne<br />

sprachlos machen<br />

fett<br />

überziehen<br />

<strong>der</strong> Busen<br />

64 4/2013


âiller [bɑje]<br />

l’ex-étoile (f)<br />

la moue [mu] de dépit<br />

se consoler<br />

la juvénilité<br />

narguer<br />

le portable<br />

pas l’ombre (f) de<br />

rappliquer (fam.)<br />

cassé,e en deux<br />

emprunter [ɑ˜pr˜te]<br />

Tomber de rideau<br />

le tomber de rideau<br />

le plâtre<br />

grossièrement<br />

le brouillard [brujar]<br />

bleuté,e<br />

les cintres (m/pl)<br />

abstehen<br />

die ehemalige<br />

Primaballerina<br />

enttäuscht herabhängende<br />

Mundwinkel<br />

sich trösten<br />

die Jugend<br />

ärgern<br />

das Handy<br />

keine Spur von<br />

auftauchen<br />

gebeugt<br />

benutzen<br />

das Fallen des<br />

Vorhangs<br />

<strong>der</strong> Gips<br />

grob<br />

<strong>der</strong> Nebel<br />

bläulich<br />

<strong>der</strong> Schnürboden;<br />

Raum über <strong>der</strong> Büh -<br />

ne, wo die Seile zum<br />

Herablassen und<br />

Heraufziehen <strong>der</strong> Ku -<br />

lissen befestigt sind<br />

plötzlich auftauchen<br />

die Bühnenmitte<br />

die aufrechte Statur<br />

erstarren lassen<br />

herausziehen<br />

die Schläfe<br />

die Kugel<br />

streifen<br />

ohrenbetäubend<br />

sich fallen lassen<br />

die Feuerwehrleute<br />

die Bahre<br />

<strong>der</strong> Friedhof<br />

faire irruption<br />

le devant de la scène<br />

la superbe<br />

figer<br />

extirper<br />

la tempe<br />

la balle<br />

érafler<br />

assourdissant,e<br />

s’affaler<br />

les pompiers (m/pl)<br />

la civière<br />

le cimetière [simtjεr]<br />

s’agenouiller [saʒənuje] nie<strong>der</strong>knien<br />

la tombe<br />

das Grab<br />

Personnages principaux<br />

la danseuse étoile die Primaballerina<br />

la victime<br />

das Opfer<br />

Les applaudissements couronnant la<br />

fin du premier acte couvrirent la voix<br />

de Genève qui raccrocha.<br />

Jane Blyth quitta la loge de Julie. Sa<br />

silhouette cassée en deux frôla les<br />

murs sous les néons des couloirs. Elle<br />

connaissait trop bien la maison pour<br />

se faire remarquer. Avec Vincent, au<br />

temps de leur jeunesse, ils avaient établi<br />

une carte secrète des endroits où<br />

s’embrasser en toute discrétion. Elle<br />

n’avait rien oublié de ces passages que<br />

presque personne n’empruntait.<br />

Après l’introduction de l’orchestre,<br />

une cloche sonna minuit. Le rideau se<br />

leva pour le second acte.<br />

Tomber de rideau<br />

Au milieu de la scène, une croix en<br />

plâtre imitant grossièrement le marbre<br />

apparut, tandis qu’un brouillard<br />

bleuté s’élevait vers les cintres. Sur le<br />

socle de la croix, en lettres assez<br />

grandes pour être lues de la salle, le<br />

nom de Giselle avait été gravé. Soudain,<br />

de <strong>der</strong>rière la croix, la silhouette<br />

de Jane Blyth fit irruption. La vieille<br />

femme avançait vers le devant de la<br />

scène, ayant retrouvé sur ces quel -<br />

ques mètres toute sa superbe. Un<br />

silence absolu figeait la salle. Chacun<br />

put entendre très clairement l’exétoile<br />

dire :<br />

« Il n’y en aura jamais d’autre… »<br />

Puis Jane Blyth extirpa un revolver<br />

des volants de sa robe et en appliqua<br />

le canon noir sur sa tempe.<br />

La balle érafla le bras de Genève qui<br />

s’était précipité sur elle. Choquée par<br />

le bruit assourdissant de la détonation,<br />

Jane Blyth s’affala sur la scène,<br />

aux pieds de Genève. Mourad accourait<br />

maintenant avec Étienne et Lebec.<br />

Ils aidèrent les pompiers à glisser<br />

Genève sur une civière, qui sortit<br />

de scène sous les applaudissements<br />

de la salle et des danseurs.<br />

Du fait de la célébrité de Jane Blyth,<br />

Genève intéressa quelque temps les<br />

médias avant de retomber dans<br />

l’anonymat. Mais lui ne put jamais oublier.<br />

Chaque semaine, au cimetière<br />

Montparnasse, il allait s’agenouiller<br />

sur la tombe de Julie Sanchez. ■<br />

NEU: Polar als monatlicher Hörkrimi<br />

ab Ausgabe 5/2013<br />

auf <strong>Écoute</strong> Audio<br />

Infos auf www.ecoute.de/polar<br />

bâillait. L’ex-étoile considéra ce tableau<br />

pathétique avec une moue de<br />

dépit, mais se consola aussitôt en<br />

pensant qu’au moins, la fraîcheur et<br />

la juvénilité de Julie avaient cessé de<br />

la narguer. Puis elle posa un diadème<br />

sur ses cheveux.<br />

Le portable de Genève vibra.<br />

« Pas l’ombre d’une vieille, rue Daumesnil…<br />

Qu’est-ce que je fais ? demanda<br />

Mourad.<br />

– Tu prends Étienne et Lebec avec toi,<br />

et tu rappliques. Et surtout, pas un mot<br />

à Mosconi ! », ordonna Genève.<br />

Personnages principaux<br />

Klaus Vincent : maître de ballet à l’Opéra de Paris.<br />

Julie : danseuse étoile de l’Opéra de Paris, victime.<br />

Jane Blyth : ancienne danseuse étoile.<br />

Thomas Genève et Bob Mosconi : officiers de police.<br />

Thinkstock, Fotolia<br />

4/2013<br />

65


VOS AVIS<br />

Ihre Kommentare erreichen uns unter: leserbrief-ecoute@spotlight-verlag.de<br />

n Mehr Mathematik<br />

Ich bin insgesamt ein zufriedener Leser<br />

von <strong>Écoute</strong>. Trotzdem habe ich<br />

den Eindruck, dass die Themenauswahl<br />

einseitiger wird und sich vor allem<br />

an Frauen o<strong>der</strong> Lehrer wendet.<br />

Ich selbst bin Mathematiker. Bringen<br />

Sie doch bitte auch einmal Themen<br />

aus dem Bereich Mathematik und Naturwissenschaften;<br />

gerade Frankreich<br />

hat hier doch eine Menge zu bieten!<br />

Andreas E<strong>der</strong><br />

n Ein sehr bekannter Zouave!<br />

Dieser Zouave (<strong>Écoute</strong> 1/2013, S. 16)<br />

scheint ja in Frankreich sehr bekannt<br />

zu sein, da <strong>der</strong> nicht gerade unbekannte<br />

Schauspieler und Sänger Serge<br />

Reggiani diesem vor 30 Jahren ein<br />

Lied gewidmet hat: Le Zouave du pont<br />

de l’Alma. Hörenswert!<br />

Dr. Ernst Köhnen, Solingen<br />

n Mille compliments…<br />

à Stéphanie Barioz ! Elle est vraiment<br />

cool. Chaque mois, je lis ses « analyses<br />

» avec beaucoup de plaisir et<br />

d’amusement. Merci aussi pour le<br />

reste de votre magazine.<br />

Gernot Meyer-Schwarzenberger<br />

n Conjugaison<br />

J’ai lu dans Accent aigu de janvier,<br />

page 7, vos précisions concernant<br />

l’accent circonflexe des verbes en<br />

-aître. L’absence de cet accent à l’in-<br />

finitif et à la troisième personne du<br />

singulier au présent vaut-elle aussi<br />

pour le futur simple ?<br />

Ursula Bartsch<br />

Tous les verbes en -aître se conjuguent<br />

sur le modèle de « connaître ».<br />

Pour ces verbes, l’accent circonflexe<br />

sur le « i » n’est plus obligatoire depuis<br />

1990, sauf au passé simple (nous<br />

parûmes, vous parûtes) et au subjonctif<br />

imparfait (qu’il parût). Sachez<br />

qu’en France, l’accent circonflexe est<br />

encore largement utilisé !<br />

La rédaction<br />

Die Redaktion behält es sich vor, Leserbriefe<br />

zu kürzen.<br />

ABO<br />

Spotlight Verlag GmbH, Kundenbetreuung<br />

Postfach 1565, 82144 Planegg<br />

www.spotlight-verlag.de<br />

Montag bis Donnerstag: 9 bis 18 Uhr,<br />

Freitag: 9 bis 16 Uhr<br />

Kundenbetreuung Privatkunden und Buchhandlungen<br />

Tel. +49 (0)89/8 56 81-16, Fax +49 (0)89/8 56 81-159<br />

E-Mail: abo@spotlight-verlag.de<br />

Kundenbetreuung Lehrer, Trainer und Firmen<br />

Tel. +49 (0)89/8 56 81-150, Fax +49 (0)89/8 56 81-119<br />

E-Mail: lehrer@spotlight-verlag.de<br />

Impressum<br />

HERAUS GE BER UND VER LAGS LEI TER<br />

Dr. Wolfgang Stock<br />

CHEFREDAKTEUR<br />

Jean-Yves de Groote<br />

GESCHÄFTSFÜHRENDE REDAKTEURIN/CvD<br />

Ingrid Sturm<br />

REDAK TION: Marie-Odile Buchschmid,<br />

Fanny Grandclément, Jean-Yves de Groote,<br />

Alexia Kappelmann, Pierre-Alain Le Cheviller,<br />

Virginie Le Garrec (Bild), Dorle Matussek,<br />

Alix Royère, Ann Schulte, Susanne Triebswetter<br />

AUTOREN IN DIESEM HEFT<br />

Stéphanie Barioz, Nicolas Dambre, Jean-Paul<br />

Dumas-Grillet, Isabelle Hartmann, Stéphane<br />

Jarre, Camille Larbey, Flore Mabilleau, Chantal<br />

Nagat-Hoffmann, Vincent Noyoux, Virginie<br />

Pincet, Monika Schumacher, Laure Siegel<br />

GES TAL TUNG<br />

C. Neubauer, >two8 grafikdesign, München<br />

PRO DUK TIONS LEI TUNG: Ingrid Sturm<br />

LITHO: H.W.M. GmbH, 82152 Planegg<br />

DRUCK: Vogel Druck und Medienservice GmbH,<br />

97204 Höchberg<br />

© 2013 Spotlight Verlag, auch für alle genann -<br />

ten Autoren, Fotografen und Mitarbeiter.<br />

IVW-Meldung IV. Quartal 2012<br />

37.964 verbreitete Auflage <strong>Écoute</strong><br />

Im Spotlight Verlag ers chei nen:<br />

Spotlight, Business Spotlight,<br />

<strong>Écoute</strong>, ECOS, ADESSO, Deutsch perfekt<br />

KUNDENSERVICE<br />

BEZUGSKONDITIONEN JAHRESABO<br />

Deutschland:<br />

Österreich:<br />

Schweiz:<br />

Übriges Ausland:<br />

VER LAG UND REDAK TION<br />

Spotlight Verlag GmbH<br />

Postanschrift:<br />

Postfach 1565, 82144 Planegg<br />

Hausanschrift:<br />

Fraunhoferstraße 22, 82152 Planegg<br />

Telefon +49 (0)89/8 56 81-0<br />

Telefax +49 (0)89/8 56 81-105<br />

GESCHÄFTSFÜHRUNG<br />

Dr. Wolfgang Stock, Dr. Michael Brockhaus<br />

VER TRIEBS LEI TUNG<br />

Monika Wohlgemuth<br />

MARKETINGLEI TUNG<br />

Holger Hofmann<br />

LESERSERVICE: Birgit Hess<br />

PR UND KOOPERATIONEN<br />

Heidi Kral<br />

KEY ACCOUNT MANAGEMENT<br />

Corinna Hepke<br />

VER TRIEB HAN DEL<br />

MZV, Ohmstraße 1, 85716 Unterschleißheim<br />

BANK VER BIN DUN GEN<br />

Commerzbank AG, Düsseldorf<br />

Konto-Nummer 02 128 652 00<br />

Bankleitzahl: 300 800 00<br />

Credit Suisse AG, Zürich (BC 48 35)<br />

Konto-Nummer 554 833 41<br />

Bank Austria AG, Wien (BLZ 12 000)<br />

Konto-Nummer 10810 814 700<br />

ERSCHEINUNGSWEISE: monatlich<br />

ISSN-NUMMER: 0176-9596<br />

€ 74,40 inkl. MwSt. und Versandkosten<br />

€ 74,40 zzgl. € 10,20 Versandkosten<br />

sfr 111,60 zzgl. sfr 15 Versandkosten<br />

€ 74,40 zzgl. Versandkosten<br />

Studentenermäßigung gegen Nachweis. Die Belieferung kann nach<br />

Ablauf des ersten Bezugsjahres je<strong>der</strong>zeit beendet werden – mit Geldzurück-Garantie<br />

für bezahlte, aber noch nicht gelieferte Ausgaben.<br />

Einzelverkaufspreis Deutschland: € 6,90<br />

gegründet 1984<br />

GESAMT-ANZEIGENLEITUNG<br />

Axel Zettler, Tel. +49 (0)89/8 56 81-130<br />

Fax +49 (0)89/8 56 81-139<br />

E-Mail: anzeige@spotlight-verlag.de<br />

SPRACH- & REISEMARKT CROSSMEDIA<br />

Eva-Maria Markus<br />

Tel. +49 (0)89/8 56 81-131<br />

Fax +49 (0)89/8 56 81-139<br />

E-Mail: e.markus@spotlight-verlag.de<br />

E-Mail: anzeige@spotlight-verlag.de<br />

MEDIA CONSULTANT<br />

Martina Konrad<br />

Tel. +49 (0)89/8 56 81-132<br />

Fax +49 (0)89/8 56 81-139<br />

E-Mail: m.konrad@spotlight-verlag.de<br />

E-Mail: anzeige@spotlight-verlag.de<br />

Repräsentanz-Empfehlungsanzeigen<br />

iq media marketing gmbh<br />

Patrick Priesmann, Leiter Marketing,<br />

Kasernenstraße 67, 40213 Düsseldorf,<br />

Tel. 0211/887-2315, Fax 0211/887-97-2315,<br />

E-Mail: patrick.priesmann@iqm.de<br />

Lina Cicelyte, Product Manager,<br />

iq media marketing gmbh,<br />

Kasernenstraße 67, 40213 Düsseldorf,<br />

Tel. 0211/887-2367, Fax (0211) 887-97-2367,<br />

E-Mail: lina.cicelyte@iqm.de<br />

Nielsen 1, 2, 5, 6, 7<br />

iq media marketing gmbh, Kasernenstraße 67,<br />

40213 Düsseldorf, Tel. (0211) 887-2053,<br />

Fax (0211) 887-2099,<br />

E-Mail: marion.weskamp@iqm.de<br />

SO ERREICHEN SIE UNS<br />

Anzeigen: anzeige@spotlight-verlag.de<br />

Sprachenshop: www.SprachenShop.de<br />

E-Mail: Bestellung@SprachenShop.de<br />

Tel. +49 (0)711/72 52-245<br />

Fax +49 (0)711/72 52-366<br />

Bestellung Einzelhefte/ältere Ausgaben<br />

leserservice@spotlight-verlag.de<br />

<strong>Écoute</strong> wird beson <strong>der</strong>s umwelt freund lich<br />

auf chlor frei gebleich tem Papier gedruckt.<br />

www.ecoute.de<br />

Nielsen 3a<br />

iq media marketing gmbh, Eschersheimer<br />

Landstraße 50, 60322 Frankfurt,<br />

Tel. (069) 2424-4510, Fax (069) 2424-4555,<br />

E-Mail: eva-maria.glaser@iqm.de<br />

Nielsen 3b, 4<br />

iq media marketing gmbh,<br />

Nymphenburger Straße 14, 80335 München,<br />

Tel. (089) 545 907-26, Fax (089) 545 907-24,<br />

E-Mail: katja.foell@iqm.de<br />

Österreich<br />

Internationale Medienvertretung & Service<br />

proxymedia e.U., Wiesengasse 3,<br />

A-2801 Katzelsdorf, Tel. +43 (0) 2622-3 67 55,<br />

Fax +43 (0) 1-253-30 33-39 89,<br />

E-Mail: michael.schachinger@proxymedia.at<br />

Schweiz<br />

Top Media Sales GmbH, Chamerstrasse 56,<br />

CH - 6300 Zug, Tel. +41 (0) 41-710 57 01,<br />

Fax +41 (0) 41-710 57 03,<br />

E-Mail: walter.vonsiebenthal@topmediasales.ch<br />

International Sales<br />

iq media marketing gmbh, Gerda Gavric-<br />

Hollen<strong>der</strong>, Kasernenstraße 67, 40213<br />

Düsseldorf, Tel. (0211) 887-23 43, Fax (0211)<br />

887-97-23 43, E-Mail: gerda.gavric@iqm.de<br />

ANZEIGENPREISLISTE: Es gilt die Anzeigen -<br />

preisliste Nr. 28 ab Ausgabe 1/13<br />

66 4/2013


Et vous, qu’en pensez-vous?<br />

Discutez-en sur www.facebook.com/ecoute.de<br />

QUESTION DU MOIS<br />

Les médias doivent-ils montrer des<br />

images choc ?<br />

Brauchen wir zur Meinungsbildung schockierende Bil<strong>der</strong>? Von Laure Siegel.<br />

schwer<br />

JÉRÔME, 35 ans, professeur de mathématiques<br />

Personnellement, je n’aime pas ce genre d’images, je trouve qu’elles faussent le jugement. Mais elles<br />

doivent être publiées pour celui qui veut en trouver. Les médias peuvent donc en montrer. Cependant,<br />

chacun doit respecter son public : les images choc ont leur place dans les magazines à sensation par<br />

exemple, mais pas dans un quotidien catholique. Et je pense que la télé ne devrait pas en diffuser aux<br />

heures de grande écoute, car les enfants sont susceptibles de les voir.<br />

JEAN, 40 ans, journaliste<br />

On oublie trop souvent que la mort fait partie de notre société. Ce que je trouve particulièrement choquant,<br />

c’est que l’on essaie de nous faire croire que la guerre est propre et ne provoque aucune mort.<br />

J’ai parfois l’impression que nous avons le même rapport aux morts qu’à nos déchets: on ne veut pas<br />

les voir et on ne souhaite surtout pas s’y intéresser. Mais un jour, il faudra bien d’une manière ou d’une<br />

autre que l’on finisse par s’en préoccuper.<br />

ANNE-ROSE, 47 ans, gestionnaire des ventes<br />

Oui, nous ne vivons pas dans un monde de Bisounours ! Les spots choc sur la sécurité routière, par<br />

exemple, nous font prendre conscience des risques sur la route. C’est une bonne chose. Mais je trouve<br />

qu’il y a quand même trop de violence dans les médias. Les gens s’y habituent et ça ne les touche<br />

même plus, ils trouvent cela normal. Et il ne faudrait pas oublier qu’il y a des informations et des images<br />

qui peuvent vraiment traumatiser les plus petits.<br />

THIERRY, 39 ans, libraire<br />

Selon sa mise en scène, l’image ne reflète pas toujours la vérité. Et, de toute façon, je ne sais pas si<br />

montrer un enfant avec un éclat d’obus dans le ventre est une bonne chose. La mort devient un spectacle<br />

malsain. Il faut permettre aux gens de réfléchir et ne pas manipuler leurs émotions. Pour moi,<br />

l’écrit est beaucoup plus important et digne de confiance que l’image. Même si on avait des images de<br />

l’intérieur des chambres à gaz, qu’est-ce que ça changerait à l’horreur de la Shoah?<br />

BACHIR, 48 ans, buraliste<br />

Oui, les journalistes doivent être le miroir de l’actualité, montrer les choses telles qu’elles sont. Ça ne<br />

me dérange pas qu’on ait montré la tête de Kadhafi ensanglantée. Si la presse se permet d’édulcorer<br />

des massacres, alors comment peut-on être sûr qu’elle ne camoufle pas aussi les scandales politiques?<br />

J’admire le travail des journalistes en Syrie qui font tout ce qu’ils peuvent pour récolter des informations.<br />

Et après, des rédacteurs en chef auraient le droit de les censurer ? Ce n’est pas correct !<br />

L. Siegel (5)<br />

Jérôme<br />

fausser<br />

le jugement<br />

diffuser<br />

les heures de grande<br />

écoute<br />

être susceptible de<br />

Jean<br />

les déchets (m/pl)<br />

se préoccuper de<br />

hier: beeinflussen<br />

die Urteilsbildung<br />

zeigen<br />

die Hauptsendezeit<br />

etw. tun können<br />

die Abfälle<br />

sich kümmern um<br />

Anne-Rose<br />

la gestionnaire des die Sales-Managerin<br />

ventes (f/pl)<br />

le Bisounours [bizunurs] <strong>der</strong> Glücksbärchi<br />

prendre conscience sich bewusst werden<br />

toucher<br />

betroffen machen<br />

Thierry<br />

la mise en scène die Präsentation<br />

[mizɑ˜sεn]<br />

l’éclat (m) d’obus [doby] <strong>der</strong> Granatsplitter<br />

malsain,e [malsε˜,sεn]<br />

digne de confiance<br />

la Shoah<br />

Bachir<br />

le buraliste<br />

ensanglanté,e<br />

édulcorer<br />

camoufler<br />

récolter<br />

krank<br />

vertrauenswürdig<br />

<strong>der</strong> Holocaust<br />

<strong>der</strong> Tabakhändler<br />

blutverschmiert<br />

beschönigen<br />

verheimlichen<br />

sammeln<br />

4/2013<br />

67


EN MAI<br />

En vente le 24 avril<br />

AJACCIO<br />

Robert Palomba/OnlyFrance.fr<br />

Nichée au pied de la montagne et<br />

bor dée par la mer, elle est une des<br />

villes les plus ensoleillées de France.<br />

Capitale administrative de l’île de<br />

Beauté, Ajaccio offre un cadre de vie<br />

idyllique : palmiers, eau turquoise,<br />

citadelle qui domine la baie… Cette<br />

ville d’art et d’histoire est aussi le<br />

berceau de Napoléon I er . Suivez-nous<br />

au cœur d’une cité impériale.<br />

GRANDES EAUX MUSICALES<br />

Chaque année de mars à octobre, les fontaines<br />

de Versailles sont mises en scène lors de spectacles<br />

exceptionnels, de jour comme de nuit.<br />

Ces ballets aquatiques représentaient à l’époque<br />

de Louis XIV une véritable prouesse technique :<br />

il n’y avait en effet ni source ni rivière à proximité<br />

du château. Lumière sur un défi incroyable.<br />

Rollinger-Ana/OnlyFrance.fr<br />

CANNES CÔTÉ COULISSES<br />

Arnal-Hahn-Nebinger/ABACA<br />

Plus de 50 ans après sa création, le Festival<br />

de Cannes détient toujours la palme du<br />

prestige, du glamour, du rêve. Mais <strong>der</strong>rière<br />

les paillettes se cache un univers très<br />

ritualisé où rien n’est laissé au hasard, y<br />

compris la longueur des robes des stars…<br />

<strong>Écoute</strong> vous dévoile tous les secrets<br />

de ce rendez-vous du cinéma mondial.<br />

68<br />

4/2013


<strong>Das</strong> kann sich hören lassen!<br />

12 Ausgaben <strong>Écoute</strong> – dazu ein Design-Radio gratis.<br />

Edles Design-Radio mit innovativer technischer Ausstattung:*<br />

spielt MP3 und Radio<br />

Holzgehäuse (in weiß o<strong>der</strong> braun) mit Aluminium-Front<br />

UKW/FM-Radio mit Dock-in für viele MP3-Player<br />

Verbindungskabel für MP3- o<strong>der</strong> CD-Player<br />

Digitaluhr mit Weckfunktion<br />

Maße ca.15 x15 x12 cm<br />

aktuelle<br />

Auswahl<br />

siehe<br />

Homepage<br />

Ihre Vorteile:<br />

Sie sparen 10% gegenüber dem Einzelkauf<br />

Sie beziehen 12 Ausgaben für nur €74,40/SFR111,60 **<br />

Sie bekommen jede Ausgabe komfortabel nach Hause geliefert<br />

Sie haben freien Zugang zum Premium-Bereich im Internet<br />

Sie erhalten ein Design-Radio gratis<br />

Bestellen Sie bequem unter www.ecoute.de/praemie o<strong>der</strong> schreiben Sie uns unter abo@spotlight-verlag.de<br />

o<strong>der</strong> an Spotlight Verlag GmbH, Fraunhoferstraße 22, 82152 Planegg/München, Deutschland.<br />

Sie erreichen uns auch unter +49(0)89/85681-16. Bitte geben Sie das Stichwort „Radio-Prämie“ an.<br />

* Solange Vorrat reicht. Die Prämie liefern wir nach Eingang <strong>der</strong> Zahlung versandkostenfrei nach Deutschland, Österreich und in die Schweiz. Lieferung ohne MP3-Player.<br />

** Für die Magazinbestellung außerhalb Deutschlands fallen Versandkosten an. Weitere Details finden Sie unter spotlight-verlag.de/faq.


135 DR<br />

Wählen Sie aus über<br />

200 Fernlehrgängen<br />

» Staatlich zugelassen<br />

» Start je<strong>der</strong>zeit<br />

» Bequem von zuhause aus<br />

» Persönliche Studienbetreuung<br />

» Online-Campus inklusive<br />

» 4 Wochen kostenlos testen<br />

Schulabschlüsse<br />

Abitur ......................................................... 901<br />

Fachhochschulreife ..................................... 914<br />

Realschulabschluss ...................................... 921<br />

Hauptschulabschluss .................................. 930<br />

Allgemeinbildung – Lernen nach Maß ........ 990<br />

Fremdsprachen<br />

Englisch-Kurse ............................................ 599<br />

Cambridge First Certificate in English ......... 605<br />

Cambridge Certificate in Advanced English ... 617<br />

Int. Legal English Certificate .............. NEU 607<br />

Fremdsprachenkorrespondent/in<br />

IHK - Englisch, gepr. ................................. 650<br />

Handelsenglisch .......................................... 606<br />

Technisches Englisch ................................... 615<br />

Wirtschaftsenglisch-Kurse ........................... 660<br />

Russisch für Fortgeschrittene ............. NEU 626<br />

Französisch-Kurse ....................................... 613<br />

Spanisch/Diploma Salamanca ..................... 621<br />

Wirtschaftsspanisch<br />

(Certificado de Español Comercial) ........... 622<br />

Latinum ...................................................... 640<br />

Kreativität / Medien<br />

Autor/in – Schriftsteller/in ........................... 944<br />

Biografisches Schreiben ..................... NEU 955<br />

INFO-COUPON<br />

Jetzt kostenlos <br />

Folgende Lehrgänge interessieren mich:<br />

Digitale Fotografie ...................................... 318<br />

Digitale Musikproduktion ........................... 230<br />

Drehbuchautor/in ........................................ 946<br />

Filmproduktion – professionell gemacht ..... 231<br />

Fotodesigner/in, gepr. ......................... NEU 195<br />

Fotografie – professionell gemacht ............. 317<br />

Gartengestaltung ........................................ 141<br />

Grafik – Design .................................. NEU 316<br />

Grafik-Designer/in – PC, gepr. ............ NEU 194<br />

Grafik-Designer/in MAC ..................... NEU 190<br />

Journalist/in ................................................ 945<br />

Kin<strong>der</strong>- und Jugendbuchautor/in ................. 952<br />

Kommunikationsberater/in ILS, gepr. ........... 321<br />

Kreatives Gestalten ..................................... 953<br />

Kunst verstehen .......................................... 939<br />

Mediaexperte/in ......................................... 322<br />

Musik aktiv – Rock & Pop .................. NEU 956<br />

Online-Redakteur/in .................................... 949<br />

PR-Referent/in, gepr. .......................... NEU 954<br />

Raumgestaltung/Innenarchitektur .............. 722<br />

Texter/in und Konzeptioner/in ..................... 320<br />

Persönlichkeit /<br />

Gesundheit<br />

Altenbetreuung, praktische ......................... 155<br />

Entspannungstrainer/in ...................... NEU 131<br />

Ernährungsberater/in .................................. 139<br />

Erziehungsberatung .................................... 138<br />

Fachkraft in <strong>der</strong> häuslichen Pflege ..... NEU 163<br />

Fachpraktiker/in für Massage, Wellness<br />

und Prävention ............................... NEU 135<br />

Fachwirt/in im Sozial- und<br />

Gesundheitswesen IHK ............................ 157<br />

Feng-Shui-Berater/in .................................... 143<br />

Gewichtscoach – Berater für<br />

Gewichtsmanagement .................... NEU 128<br />

Heilpraktiker/in .................................. NEU 136<br />

Homöopathie, praktische ............................ 146<br />

Kin<strong>der</strong>erziehung .......................................... 145<br />

Management-Know-how für<br />

Gesundheitswirtschaft .................... NEU 484<br />

Medizinische Schreibkraft, gepr. ........ NEU 161<br />

135 DR<br />

<br />

<br />

Mentaltrainer/in ................................. NEU 162<br />

Mo<strong>der</strong>ator/in ..................................... NEU 125<br />

Personal- und Business-Coach ........... NEU 134<br />

Persönlichkeitstraining ................................ 149<br />

Phytotherapie .................................... NEU 127<br />

Psychologischer Berater/Personal Coach ..... 147<br />

Psychologie, Grundwissen .......................... 153<br />

Psychotherapie ........................................... 144<br />

Selbstständig als Berater/in ............... NEU 132<br />

Sprech- und Kommunikationstraining .......... 137<br />

Tierheilpraktiker/in .............................. NEU 129<br />

Wellnessberatung ............................... NEU 133<br />

Wirtschaft / Beruf<br />

Betriebswirt/in staatl., gepr. ........................ 374<br />

Betriebswirt/in ILS, gepr. ............................. 379<br />

Betriebswirtschaftslehre ............................. 491<br />

Betriebswirtschaftslehre<br />

für Nichtkaufleute ........................... NEU 495<br />

Bilanzbuchhalter/in IHK, gepr. ..................... 421<br />

Bilanzbuchhalter/in IHK international .. NEU 423<br />

Buchhalter/in .............................................. 270<br />

Bürosachbearbeiter/in ................................. 415<br />

Controller/in IHK, gepr. ................................ 427<br />

Energiemanager/in ............................ NEU 394<br />

Erfolgreich selbstständig werden ....... NEU 319<br />

Fachberater/in für Finanzdienstleistungen IHK 312<br />

Fachberater/in im Vertrieb IHK, gepr. ........... 332<br />

Fachkfm./kff. für Marketing IHK, gepr. ......... 341<br />

Finanzbuchhaltung mit SAP® ERP .............. 229<br />

Gebäudeenergieberater/in (HWK) ....... NEU 432<br />

Handelsfachwirt/in IHK, gepr. ...................... 340<br />

Haus- und Grundstücksverw. ILS, gepr. ........ 408<br />

Immobilienfachwirt/in IHK, gepr. ........ NEU 411<br />

Immobilienmakler/in ILS, gepr. ........... NEU 410<br />

Immobilienmanagement .................... NEU 407<br />

Industriefachwirt/in IHK, gepr. .................... 338<br />

IT-Betriebswirt/in ILS, gepr. .......................... 382<br />

Kaufmännisches Grundwissen .................... 405<br />

Logistikmanagement .................................. 404<br />

Managementassistent/in bSb, gepr. ............ 294<br />

Marketingreferent/in ILS, gepr. .................... 310<br />

Personalfachkauffrau/-mann IHK, gepr. ....... 555<br />

Personalreferent/in bSb, gepr. ..................... 554<br />

Praxismanagement ............................ NEU 486<br />

Praxiswissen d. Gesundheitswirtschaft .. NEU 483<br />

Projektmanagement (Projektleiter/in IHK) ... 337<br />

Referent für interne Unternehmenskommunikation<br />

............................... NEU 324<br />

Sichere Existenzgründung .................. NEU 327<br />

Social Management ........................... NEU 485<br />

Social Media Manager/in ................... NEU 957<br />

Speditionssachbearbeiter/in ........................ 414<br />

Steuerberater/in – Vorbereitungskurs .. NEU 419<br />

Steuerfachwirt/in – Vorbereitungskurs .. NEU 418<br />

Techn. Betriebswirt/in IHK, gepr. ................. 380<br />

Tourismusfachwirt/in IHK ............................ 159<br />

Tourismusmanagement ...................... NEU 160<br />

Train the Trainer mit IHK-Zertifikat ..... NEU 556<br />

Wirtschaftsfachwirt/in IHK, gepr. ................. 339<br />

Wirtschaftsmediation mit IHK Zertifikat ...... 342<br />

Computer / EDV<br />

Android App Programmierer/in, gepr. .. NEU 184<br />

C++ Programmierer/in für Windows ........... 246<br />

C# Software Entwickler/in, gepr. ........ NEU 213<br />

Cloud Computing ............................... NEU 188<br />

Datenbankentwickler/in für Microsoft<br />

SQL Server, gepr. ............................. NEU 199<br />

Europäischer Computer Führerschein ......... 298<br />

Fachinformatiker/in – Weiterbildung zum<br />

Schwerpunkt Anwendungsentwicklung ... 218<br />

Fachinformatiker/in – Weiterbildung zum<br />

Schwerpunkt Systemintegration ..... NEU 187<br />

Informatiker/in ............................................ 191<br />

IT-Manager/in, gepr. .................................... 234<br />

IT-Sicherheit in Netzwerken ........................ 236<br />

IT-Supporter/in, gepr. .......................... NEU 196<br />

Java-Programmierer/in, gepr. ...................... 217<br />

Lehrerfortbildung –<br />

multimediale Unterrichtsgestaltung .. NEU 214<br />

Medieninformatiker/in ....................... NEU 189<br />

Microsoft-Office .......................................... 241<br />

Multimedia-Designer/in, gepr. ..................... 247<br />

Netzwerkadministrator/in<br />

für MS Server 2008 R2, gepr. ................... 198<br />

Netzwerkmanager/in<br />

für Windows Server 2008 R2, gepr. .......... 197<br />

PC-Betreuer/in, gepr. ................................... 289<br />

PHP/MySQL-Datenbankentw., gepr. ... NEU 216<br />

Programmierer/in, gepr. .............................. 274<br />

VBA-Programmierer/in, gepr. ...................... 253<br />

Visual Basic Programmierer/in, gepr. ........... 232<br />

Wirtschaftsinformatiker/in .......................... 193<br />

Web-Designer/in, gepr. ....................... NEU 215<br />

Web-Entwickler/in (ILS), gepr. ............ NEU 186<br />

Web-Master, gepr. ....................................... 252<br />

Techniker / Meister<br />

Bautechniker/in ........................................... 720<br />

Chemietechniker/in, gepr. ................... NEU 793<br />

Elekt. Steuer- und Regelungstechnik ........... 767<br />

Elektrotechniker/in ...................................... 769<br />

Fachkraft für erneuerbare Energien ... NEU 738<br />

Fahrzeugtechniker/in .......................... NEU 703<br />

Gepr. Schutz- und Sicherheitskraft IHK ........... 727<br />

Grundlagen <strong>der</strong> Elektrotechnik ................... 712<br />

Haustechnik ....................................... NEU 744<br />

Sanitär-, Heizungs-, Klima-Techniker/in NEU 705<br />

Industriemeister/in Elektrotechnik ......... NEU 842<br />

Industriemeister/in Luftfahrttechnik ............ 845<br />

Industriemeister/in Metall ........................... 840<br />

Maschinentechniker/in ....................... NEU 715<br />

Mechatroniktechniker/in ............................. 735<br />

Meister/in im Elektrotechnikerhandwerk .... 870<br />

NC- und CNC-Technik ................................. 702<br />

Qualitätsmanagement ................................ 717<br />

SPS-Technik ................................................. 768<br />

Vertriebsingenieur/in - Technische/r<br />

Vertriebsmanager/in......................... NEU 345<br />

Weitere Fernlehrgänge unter:<br />

www.ils.de


Französisch<br />

leicht gemacht<br />

2013<br />

04<br />

Chaque année en avril ont lieu les Rencontres internationales de<br />

cerfs-volants sur l’immense plage de Berck-sur-Mer, dans le Nord de<br />

la France. Passionnés ou simples promeneurs peuvent admirer les<br />

couleurs et les formes plus ou moins extravagantes des plus beaux<br />

cerfs-volants du monde jouant dans le vent. Cette année, la star sera<br />

le « Nautilus » avec ses 20 mètres de longueur et ses 6 mètres de<br />

largeur ! Du 13 au 21 avril.<br />

les Rencontres (f/pl) das internationale<br />

internationales de Drachenfest<br />

cerfs-volants<br />

le passionné hier: jd, <strong>der</strong> mit<br />

Begeisterung Drachen<br />

steigen lässt<br />

la longueur die Länge<br />

la largeur<br />

die Breite


FRANCE INFO<br />

Le saviez-vous ?<br />

La France compte 8,6 millions de personnes pauvres,<br />

c’est-à-dire qui ont moins de 964 euros par<br />

mois pour vivre. Un chiffre ne cessant d’augmenter,<br />

notamment chez les jeunes et les personnes<br />

âgées. Les situations de grande pauvreté se multiplient<br />

; ainsi, 2,1 millions de personnes subsistent<br />

avec moins de 642 euros par mois. Elles<br />

n’étaient que 1,5 million en 2004.<br />

Le saviez-vous ?<br />

compter [kɔ˜te]<br />

zählen<br />

le chiffre<br />

die Zahl<br />

ne cesser [sese] de faire qc weiter etw. tun<br />

la situation de grande <strong>der</strong> Fall von großer Armut<br />

pauvreté<br />

se multiplier<br />

immer mehr werden<br />

subsister<br />

(über)leben<br />

Il y a 10 ans…<br />

créer [kree] la surprise für eine Überraschung sorgen<br />

accé<strong>der</strong> [aksede] à es schaffen in<br />

le tour<br />

<strong>der</strong> Wahlgang<br />

l’élection (f) présidentielle die Präsidentschaftswahlen<br />

[prezidɑ˜sjεl]<br />

le parti d’extrême droite die rechtsextreme Partei<br />

éliminer<br />

ausstechen<br />

la manifestation die Demonstration<br />

remporter<br />

gewinnen<br />

l’expression (f)<br />

<strong>der</strong> Ausdruck<br />

le choc<br />

<strong>der</strong> Schock<br />

Napoléonland<br />

le député-maire<br />

<strong>der</strong> Bürgermeister und<br />

Abgeordnete<br />

lancer<br />

ins Leben rufen<br />

le parc d’attractions <strong>der</strong> Vergnügungspark<br />

l’objectif (m)<br />

das Ziel<br />

faire revivre<br />

wie<strong>der</strong> aufleben lassen<br />

s’étendre<br />

sich erstrecken<br />

pouvoir accueillir [akjir] Platz bieten für<br />

l’emploi (m)<br />

<strong>der</strong> Arbeitsplatz<br />

reste à faire<br />

bleibt nur noch<br />

aménager<br />

anlegen<br />

convaincre<br />

überzeugen<br />

tout le monde ne… pas … nicht je<strong>der</strong> …<br />

apprécier<br />

mögen, gefallen<br />

la campagne<br />

<strong>der</strong> Feldzug<br />

étudier<br />

untersuchen<br />

la faisabilité [fəzabilite] die Machbarkeit<br />

Il y a 10 ans…<br />

le 21 avril 2002, Jean-Marie Le Pen<br />

créait la surprise en accédant au second<br />

tour de l’élection présidentielle.<br />

Le chef du Front national (FN), parti<br />

d’extrême droite, éliminait Lionel Jospin,<br />

le candidat socialiste ! En réaction,<br />

il y eut de nombreuses manifestations<br />

anti-FN en France jusqu’au second tour.<br />

Jacques Chirac remporta finalement<br />

l’élection avec 82 % des voix. Depuis,<br />

on utilise l’expression « 21 avril » pour<br />

parler d’un choc politique grave.<br />

Olivier Morin/AFP/Getty,DR<br />

Napoléonland<br />

Après Disneyland, Napoléonland ? Yves<br />

Jégo, député-maire d’une petite ville de la<br />

région parisienne, a lancé le projet d’un<br />

parc d’attractions autour de Napoléon Bonaparte.<br />

L’objectif est de faire revivre la période<br />

napoléonienne. Le parc, qui s’éten -<br />

drait sur une centaine d’hectares, pourrait<br />

accueillir deux millions de visiteurs. 1 500 à<br />

2 000 emplois seraient créés. Reste à trouver<br />

les 200 millions d’euros nécessaires<br />

pour aménager le site et, surtout, à<br />

convaincre ! En effet, tout le monde n’apprécie<br />

pas ce chapitre de l’histoire<br />

de France… Autres problèmes<br />

: comment représenter<br />

la bataille de Trafalgar<br />

(1805), la bataille<br />

d’Iéna (1806) ou la<br />

campagne de Russie<br />

(1812) ? Pour commencer,<br />

une commission<br />

va étudier<br />

pen dant 18 mois<br />

la faisabilité du<br />

parc.


EN IMAGES<br />

Les arbres<br />

le cèdre<br />

die Ze<strong>der</strong><br />

l’érable (m)<br />

<strong>der</strong> Ahorn<br />

le sapin<br />

die Tanne<br />

le frêne<br />

die Esche<br />

le hêtre<br />

die Buche<br />

le palmier<br />

die Palme<br />

le bouleau<br />

die Birke<br />

le peuplier<br />

die Pappel<br />

Fotolia,Thinkstock<br />

le pin die Kiefer<br />

le pin parasol<br />

die Schirmpinie<br />

le platane<br />

die Platane<br />

le chêne<br />

die Eiche<br />

le saule pleureur<br />

die Trauerweide<br />

accent aigu 4/2013 3


DIALOGUE DU QUOTIDIEN<br />

Fotolia (2)<br />

matique. Il vous suffit d’acheter un jeton à la<br />

caisse.<br />

La cliente : Très bien. Est-ce que vous faites<br />

également le montage des pneus ?<br />

Le pompiste : Oui mais pour cela, vous devez<br />

prendre rendez-vous auprès de ma collègue à<br />

l’accueil.<br />

La cliente : D’accord, je vous remercie. Voilà<br />

votre pourboire.<br />

Le pompiste : Merci Madame. Et bonne route !<br />

À la station-service<br />

La cliente : Bonjour, le plein s’il vous plaît.<br />

Le pompiste : Qu’est-ce qu’il vous faut comme<br />

carburant? De l’essence ou du gazole?<br />

La cliente : Du super sans plomb 95.<br />

Le pompiste : Vous pouvez m’ouvrir la trappe<br />

du réservoir ?<br />

La cliente : Voilà… Est-ce que vous pourriez<br />

aussi vérifier le niveau d’huile et la pression<br />

des pneus, s’il vous plaît ?<br />

Le pompiste : Bien sûr. Quand avez-vous fait la<br />

<strong>der</strong>nière vidange ?<br />

La cliente : Il n’y a pas très longtemps, mais j’ai<br />

beaucoup roulé depuis.<br />

Le pompiste : Bon, alors je vais m’occuper de<br />

tout ça.<br />

La cliente : Merci. J’aimerais aussi faire laver<br />

ma voiture. Comment ça marche ?<br />

Le pompiste : C’est un système de lavage auto-<br />

la station-service die Tankstelle<br />

la cliente<br />

die Kundin<br />

le plein s’il vous plaît bitte volltanken<br />

le pompiste<br />

<strong>der</strong> Tankwart<br />

le carburant<br />

<strong>der</strong> Kraftstoff<br />

l’essence (f)<br />

das Benzin<br />

le gazole [ɡazɔl] <strong>der</strong> Diesel<br />

sans plomb [sɑ˜plɔ˜] bleifrei<br />

la trappe du réservoir die Tankklappe<br />

vérifier<br />

überprüfen<br />

le niveau d’huile [dɥil] <strong>der</strong> Ölstand<br />

la pression des <strong>der</strong> Reifendruck<br />

pneus [pnø]<br />

la vidange<br />

<strong>der</strong> Ölwechsel<br />

rouler<br />

fahren<br />

le jeton<br />

<strong>der</strong> Chip<br />

faire le montage die Reifen wechseln<br />

des pneus<br />

prendre rendez-vous einen Termin vereinbaren<br />

l’accueil [akj] (m) <strong>der</strong> Empfang<br />

le pourboire<br />

das Trinkgeld<br />

bonne route<br />

gute Fahrt<br />

Ordnen Sie folgende Satzteile zu. (Lösungen ➝ S. 8)<br />

1. Le pompiste fait…<br />

2. Elle demande au pompiste de vérifier…<br />

3. Pour nettoyer (waschen) sa voiture, …<br />

4. Avant de partir, la cliente donne…<br />

a. le niveau d’huile et la pression des pneus.<br />

b. un pourboire au pompiste.<br />

c. le plein de carburant.<br />

d. il faut acheter un jeton à la caisse.<br />

1. ____ 2. ____ 3. ____ 4. ____<br />

4 accent aigu 4/2013


VOUS COMPRENEZ ?<br />

Le Printemps<br />

de Bourges<br />

Ce festival de musiques actuelles a été créé en<br />

1977. À l’époque, la télévision formate les artistes,<br />

et la chanson est très commerciale. Difficile<br />

pour des groupes ou des chanteurs<br />

engagés de se faire connaître ! L’idée du Prin -<br />

temps de Bourges, c’est de réunir sur scène<br />

stars de la chanson et chanteurs inconnus du<br />

grand public. Et comme le festival a lieu au<br />

printemps et dans la ville de Bourges, située<br />

au centre de la France, son nom est tout<br />

trouvé. Les habitants sont d’abord un peu<br />

sceptiques : ils craignent le bruit et l’arrivée de<br />

milliers de jeunes aux cheveux longs qui campent<br />

dans leurs champs et fument de drôles de<br />

choses… Ceux qui avaient peur des décibels et<br />

de l’invasion sont aujourd’hui bien contents,<br />

car le festival est une formidable pub pour la<br />

ville. Tous les ans, 200 artistes de tous les<br />

continents proposent quelque 80 shows. Ces<br />

<strong>der</strong>niers ont lieu sous des chapiteaux, dans<br />

des bars, des salles de spectacle comme le<br />

Phénix, le théâtre Jacques-Cœur ou l’Auditorium…<br />

Même la cathédrale et l’église Saint-<br />

Pierre ouvrent leurs portes ! Cette année, le<br />

Printemps de Bourges aura lieu du 23 au<br />

28 avril. Au programme : les chanteurs Benjamin<br />

Biolay, M, Lou Doillon, sans oublier les<br />

rappeurs Sexion d’Assaut ou Disiz La Peste,<br />

mais aussi Patti Smith, Jamie Cullum, et Mika<br />

côté vedettes internationales.<br />

à l’époque<br />

formater<br />

se faire connaître<br />

réunir<br />

la scène [sεn]<br />

inconnu,e du grand<br />

public<br />

est tout trouvé,e<br />

l’arrivée (f)<br />

fumer de drôles<br />

de choses<br />

la pub(licité)<br />

le chapiteau<br />

damals<br />

formen, machen<br />

bekannt werden<br />

zusammenbringen,<br />

versammeln<br />

die Bühne<br />

weitgehend unbekannt<br />

sich von allein ergeben<br />

hier: <strong>der</strong> Ansturm<br />

komische Sachen rauchen<br />

die Werbung<br />

das Festzelt<br />

la salle de spectacle <strong>der</strong> Veranstaltungssaal<br />

côté…<br />

was … betrifft<br />

la vedette<br />

<strong>der</strong> Star<br />

À vous !<br />

Sind folgende Aussagen richtig<br />

o<strong>der</strong> falsch? Kreuzen Sie an.<br />

(Lösungen ➝ S. 8)<br />

r f<br />

1. Le premier Printemps de Bourges<br />

a eu lieu en 1977.<br />

<br />

2. Bourges se trouve dans le Nord de<br />

la France.<br />

<br />

3. Il faut être très célèbre pour participer<br />

à (teilnehmen an) ce festival. <br />

4. Au début, les habitants de<br />

Bourges se méfient de (nicht begeistert<br />

sein von) ce festival. <br />

5. Aujourd’hui, les habitants sont<br />

contre le festival.<br />

<br />

6. Le Printemps de Bourges dure<br />

cette année deux semaines. accent aigu 4/2013<br />

5


xxxxxxxx<br />

RENCONTRE<br />

Sébastien élève des moutons<br />

Comment avez-vous eu envie d’être berger ?<br />

Lors d’un séjour dans le Sud de la France,<br />

quand j’avais 20 ans. J’ai fait la connaissance<br />

d’un berger et, grâce à cette rencontre, j’ai tout<br />

de suite su ce que je voulais faire. Ensuite, je<br />

me suis formé. Aujourd’hui, j’habite dans un<br />

village de montagne où l’on élève surtout des<br />

vaches. Je suis le seul avec mes moutons ! Ça<br />

n’a pas été simple de se lancer. Ma première<br />

bergerie a été balayée par une tempête. J’en ai<br />

construit une seconde en pleine montagne.<br />

Puis j’ai bâti une maison, dans laquelle nous<br />

vivons avec ma femme et nos enfants.<br />

En quoi consiste votre travail ?<br />

En hiver et au printemps, tous les moutons<br />

sont à la bergerie. Il y a environ 200 brebis qui<br />

élever<br />

züchten<br />

le berger<br />

<strong>der</strong> Schäfer<br />

le séjour<br />

<strong>der</strong> Aufenthalt<br />

se former<br />

eine Ausbildung machen<br />

se lancer<br />

sich selbstständig machen<br />

la bergerie<br />

<strong>der</strong> Schafstall<br />

balayer [baleje] zerstören, hinwegfegen<br />

en pleine montagne mitten in den Bergen<br />

bâtir<br />

bauen<br />

consister en<br />

bestehen in<br />

la brebis [brəbi] das Mutterschaf<br />

faire des petits Nachwuchs bekommen<br />

l’agnelage [laəlaʒ] (m) das Lammen<br />

Pâques<br />

Ostern<br />

l’agneau (m) de lait das Milchlamm<br />

le particulier<br />

die Privatperson<br />

mener en estive auf die Sommerweide<br />

[ɑ˜nεstiv]<br />

bringen<br />

avoir une double zwei Tätigkeiten<br />

activité<br />

nachgehen<br />

nettoyer [netwaje] sauber machen<br />

repeindre<br />

frisch streichen<br />

louer<br />

vermieten<br />

bucolique<br />

idyllisch<br />

plaire<br />

Anklang finden<br />

V.Pincet,Thinkstock<br />

font des petits au printemps, à la période de<br />

l’agnelage. Pâques est la période où l’on<br />

mange traditionnellement de l’agneau de lait.<br />

Je vends donc directement mes moutons à des<br />

particuliers, parfois à des restaurateurs. En été,<br />

je mène les mères en estive, en pleine nature.<br />

Elles y restent pendant deux mois. Seuls<br />

quelques jeunes agneaux restent à la bergerie.<br />

C’est donc plus calme à cette période ?<br />

Oui et non, car nous avons depuis peu une<br />

double activité. Avec ma femme, nous avons<br />

eu l’idée de transformer une partie de la bergerie<br />

en salle des fêtes. Nous sommes en train de<br />

tout nettoyer et de repeindre les murs en blanc.<br />

Nous allons ensuite louer la bergerie à des<br />

groupes. Ils y organiseront des mariages. L’endroit<br />

est très bucolique, je suis sûr qu’il plaira<br />

beaucoup.<br />

6 accent aigu 4/2013


CONJUGAISON<br />

Le présent de l’indicatif des verbes<br />

en -(n)ir et en -(t)ir<br />

Comme pour la plupart des<br />

(die meisten) verbes du troisième<br />

groupe, les trois personnes<br />

du singulier des<br />

verbes en -(n)ir (tenir, venir…)<br />

et en -(t)ir (sortir, partir, sentir,<br />

mentir…) sont phonétiquement<br />

identiques. De plus, les<br />

deux premières personnes du<br />

singulier ont la même orthographe<br />

(die Schreibweise).<br />

Verbes en -(n)ir<br />

je viens [vjε˜]<br />

tu viens [vjε˜]<br />

il/elle/on vient [vjε˜]<br />

nous venons [vənɔ˜]<br />

vous venez [vəne]<br />

ils/elles viennent [vjεn]<br />

Verbes en -(t)ir<br />

je sors [sɔr]<br />

tu sors [sɔr]<br />

il/elle/on sort [sɔr]<br />

nous sortons [sɔrtɔ˜]<br />

vous sortez [sɔrte]<br />

ils/elles sortent [sɔrt]<br />

!<br />

Remarques :<br />

• Pour les verbes en -(t)ir,<br />

comme pour de nombreux<br />

verbes du troisième groupe,<br />

le radical (<strong>der</strong> Wortstamm) est<br />

celui de l’infinitif (soit : sort-,<br />

part-, sent-, ment, etc.)<br />

• Le verbe dormir et ses dérivés<br />

(m, die davon abgeleiteten<br />

Verben) (endormir, rendormir…)<br />

ainsi que le verbe courir<br />

et ses dérivés (accourir, parcourir,<br />

secourir…) ont les<br />

mêmes terminaisons (f, die<br />

Endung) que les verbes en -<br />

(t)ir et -(t)ir. Les radicaux des<br />

trois personnes du pluriel sont<br />

dorm-/endorm-/rendorm-,<br />

etc. et cour-/accour-/parcour-/<br />

secour-,etc.<br />

je dors, tu dors, il/elle/on<br />

dort, nous dormons, vous dormez,<br />

ils/elles dorment<br />

je cours, tu cours, il/elle/on<br />

court, nous courons, vous<br />

courez, ils/elles courent<br />

Ergänzen Sie die Endungen <strong>der</strong> Verbformen.<br />

(Lösungen ➝ S. 8)<br />

1. Tu restes à la maison ou tu sor....... ce soir ?<br />

2. Vous souven............-vous de vos professeurs d’école ?<br />

3. À quelle heure par....... votre train ?<br />

4. Nous ten............ à vous informer de notre nouveau projet.<br />

5. Quelquefois, les enfants ment............ parce qu’ils ont peur de dire la vérité.<br />

6. Jacques nous prévien....... toujours quand il est en retard.<br />

7. Cette eau de toilette sen....... très bon.<br />

8. On dor....... mal quand on boit trop de café.<br />

9. Je parcour....... plus de 100 kilomètres par jour en voiture.<br />

10. Cette bouteille contien....... un litre d’eau.<br />

accent aigu 4/2013 7


HUMOUR<br />

© Les 365 Jours du Chat, Ph. Geluck/Édit. Castermann<br />

■ Une petite fille demande à<br />

sa grand-mère :<br />

« C’est quoi l’amour ?<br />

– C’est très simple ma petite :<br />

à 20 ans, c’est MMS ;<br />

à 30 ans, c’est MMS ; à 50 ans,<br />

c’est MMS ; et maintenant,<br />

c’est MMS ! »<br />

La petite fille ne comprend<br />

pas. Sa grand-mère lui explique<br />

alors la signification<br />

des «MMS»: « À 20 ans,<br />

c’est Matin, Midi et Soir ; à<br />

30 ans, c’est Mardi, Mercredi<br />

et Samedi ; à 40 ans, c’est<br />

Mars, Mai et Septembre ; et<br />

maintenant, c’est Mes Meilleurs<br />

Souvenirs ! »<br />

■ « Docteur, j’ai besoin de<br />

lunettes », dit une dame.<br />

Et le monsieur répond :<br />

« Je n’en doute pas. Vous<br />

êtes ici dans une banque,<br />

madame ! »<br />

les lunettes (f/pl) die Brille<br />

douter de zweifeln an<br />

Solutions des exercices<br />

Page 4<br />

1-c ; 2-a ; 3-d ; 4-b.<br />

Page 5<br />

1. richtig; 2. falsch: dans le<br />

Centre. ; 3. falsch: le festival<br />

accueille (hier: auftreten bei)<br />

aussi des chanteurs inconnus<br />

du grand public. ; 4. richtig;<br />

5. falsch: ils aiment ce festival,<br />

qui est une belle pub pour<br />

la ville. ; 6. falsch: six jours.<br />

Page 7<br />

1. sors ; 2. souvenez ;<br />

3. part ; 4. tenons (à faire)<br />

(Wert legen auf); 5. mentent<br />

(lügen); 6. prévient (Bescheid<br />

geben); 7. sent; 8. dort ;<br />

9. parcours (fahren) ;<br />

10. contient (enthalten).<br />

Impressum<br />

Herausgeber und Verlagsleiter:<br />

Dr. Wolfgang Stock<br />

Chefredakteur:<br />

Jean-Yves de Groote,<br />

Geschäftsführende Redakteurin/CvD:<br />

Ingrid Sturm<br />

Verantwortliche Redakteurin:<br />

Fanny Grandclément<br />

Redaktion: Marie-Odile Buchschmid,<br />

Fanny Grandclément, Jean-Yves<br />

de Groote, Alexia Kappelmann,<br />

Virginie Le Garrec (Bild),<br />

Dorle Matussek, Alix Royère<br />

Produktionsleitung: Ingrid Sturm<br />

Autoren: Sylvie Bernard, Fanny Grandclément,<br />

Chantal Nagat-Hoffmann,<br />

Vincent Noyoux, Virginie Pincet<br />

Titelbild: Escu<strong>der</strong>o/hemis/laif<br />

Gestaltung: h3a, München<br />

Vertriebsleitung:<br />

Monika Wohlgemuth<br />

Anzeigenleitung: Axel Zettler<br />

Verlag und Redaktion:<br />

Spotlight Verlag GmbH, <strong>Écoute</strong><br />

Postanschrift:<br />

Postfach 1565, 82144 Planegg;<br />

Hausanschrift: Fraunhoferstr. 22,<br />

82152 Planegg<br />

Telefon: +49 (0)89 856 81-0<br />

Internet: www.ecoute.de<br />

Druck: Medienhaus Ortmeier GmbH,<br />

48369 Saerbeck<br />

Litho: H.W.M. GmbH, 82152 Planegg<br />

© 2013 Spotlight Verlag, auch für alle<br />

genannten Autoren und Mitarbeiter.<br />

Accent aigu wird jeden Monat<br />

<strong>Écoute</strong> beigelegt.<br />

Es ist nicht separat beziehbar.<br />

Alle Texte entsprechen<br />

dem Sprachniveau A2/B1.<br />

Illustrationen S. 3:<br />

© PONS Bildwörterbuch/<br />

QA-International 2011, ikonet.com

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!