Lutter contre la faim dans le monde

home.wfp.org
  • No tags were found...

Lutter contre la faim dans le monde

REACHLe partenariat ReaCh, que le PaM accueilleà son Siège de Rome, est un exempleinédit de coordination efficace au niveaudes pays. Établi conjointement par la FaO,le PaM, l’OMS et l’UNICeF, le partenariatReaCh facilite le processus globald’évaluation des besoins, de plaidoyer,de planification des interventions et decoordination mené sous la direction despays afin de pouvoir mettre en œuvre uneapproche polyvalente intégrée de la luttecontre la dénutrition infantile.fondateurs du PAM sont Unilever, Kraft Foods,DSM et l’Alliance mondiale pour l’amélioration de lanutrition.Pour commencer, le Boston Consulting Group aentrepris au Bangladesh une étude visant à recenserles causes profondes de la malnutrition dans le payset à identifier les solutions potentielles. Heinz aégalement fourni un financement pour permettre auPAM d’élaborer une carte de la malnutrition auBangladesh pour faciliter ainsi l’élaboration d’unestratégie d’amélioration de la nutrition adaptée auxbesoins spécifiques du pays.PROJETLASERBEAMCe projet d’une valeur de 50 millions de dollarsentrepris au Bangladesh et en Indonésie pour unedurée de cinq ans a pour but de combattre ladénutrition en encourageant le changement dans lesdomaines de l’alimentation, de l’hygiène et descomportements. Cette initiative, lancée en 2009 sousla direction du PAM, en collaboration avec certainesdes plus grandes entreprises mondiales et avecd’autres sociétés du secteur privé et d’autresorganismes des Nations Unies, l’UNICEF et l’OMS,a pour but de mobiliser des entreprises, aussi bien auplan mondial qu’aux échelons régional et local, auservice de la lutte contre la faim. Les partenairesLe Projet Laser Beam (PLB) exploitera lesnombreuses solutions nutritionnelles qui existentdéjà sur les marchés de manière à les mettre à ladisposition de tous ceux qui en ont besoin. S’il estidentifié des lacunes dans les produits et les servicesdisponibles, le projet fera appel à différentspartenaires pour qu’ils redoublent d’efforts afin demettre au point de nouveaux produits et combattreainsi la faim parmi les enfants dans d’autres pays.On a désespérément besoin d’aliments nutritifsspéciaux pour les enfants de moins de 2 ans, mais onn’en trouve guère sur les marchés. Le projet PLB estconçu de manière à exploiter systématiquement lesoutils existants tout en créant un environnementstimulant de nature à encourager l’innovation.PARTENARIATSAVECLESECTEURPRIVÉLes partenariats avec le secteur privé continuentd’occuper une place de choix dans la stratégieélaborée par le PaM pour affiner sa stratégied’amélioration de la nutrition, l’idée étant demobiliser à cette fin tous les moyens dont disposele secteur privé. Deux experts de la société DSM,spécialisés dans les sciences biologiques, onttravaillé avec le PaM en 2009, l’un à un projetd’enrichissement du riz en Égypte et l’autre à unprojet de recherche concernant la mise au pointet la distribution de micronutriments en poudreau Kenya. Six nutritionnistes, tous rémunérés pardes partenaires du secteur privé, sont venusgrossir les effectifs du PaM pendant l’année.Kemin Industries a continué de fournir desservices de spécialistes et de laboratoiresalimentaires de réputation mondiale pour aiderà prolonger les délais maximum de conservationdes produits alimentaires.Dans l’est du Népal, le PaM distribue des rations auxréfugiés bhoutanais ainsi qu’une supplémentationalimentaire aux personnes âgées, aux enfants dénutris,aux femmes enceintes et aux mères allaitantes.14

More magazines by this user
Similar magazines