Views
3 months ago

Magazine Le Marchand de Vin

Découvrez les histoires, les terroirs et les vins de près de 30 vignerons d'à travers le monde!

ehold magazine QUINTA DA

ehold magazine QUINTA DA PONTE PEDRINHA ©Quinta da Ponte Pedrinha Parcelle de vignes ©Quinta da Ponte Pedrinha PAGE 34 Le domaine Quinta da Ponte Pedrinha, de possession familiale depuis le 18e siècle, est situé dans la province de Beira, entre les villes de Seia et de Gouveia au Portugal. Les vignes, d’une moyenne d’âge de 30 ans, sont profondément enracinées dans le sol granitique qui caractérise la région. Le vignoble de 50 hectares sous l’appellation Dão est laissé aux bons soins de Maria de Lourdes qui est soucieuse de maintenir la tradition de ce vignoble plusieurs fois centenaire. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle ne cultive aucune variété internationale. Le vignoble est uniquement composé de cépages indigènes adaptés à la région comme l’Encruzado, le Cercial, le Malvasia Fina ou le Verdelho pour les blancs et le Touriga Nacional, le Tinta Roriz, le Jaen et l’Alfrocheiro pour les rouges. Maria de Lourdes croit fermement qu’avec un peu de patience et beaucoup de travail, il est possible de venir à bout de tout. Elle vit au rythme des saisons et de la vigne et ne cherche jamais à accélérer les processus naturels. Ce profond respect du temps est selon elle un élément essentiel dans l’élaboration de grands vins. Trois des cuvées de Quinta da Ponte Pedrinha sont disponibles au Québec. Le vin blanc est essentiellement Maria de Lourdes reçoit le Grand prix 2017 Mundus Vini pour son Dão Reserva ©Quinta da Ponte Pedrinha composé d’Encruzado, une variété emblématique de la région du Dão, présente des arômes de citron, de fruits tropicaux et d’épices. Sa fraîcheur et sa pointe minérale vous charmeront. La cuvée Dão rouge est composée d'un assemblage à parts presque égales de Touriga Nacional, d’Alfrocheiro et de Jaen. Très généreux, ce vin présente des effluves de petits fruits noirs, de poivre et d’anis. Si vous aimez les vins plus costauds, optez pour le Dão Reserva. Élaboré des mêmes cépages, il possède un profil similaire à la cuvée précédente, avec plus de finesse et d'élégance. Son passage de 12 mois en barriques de chêne lui donne une trame tannique et une structure plus imposantes. Pour moins de 25$, difficile de faire mieux! •

ehold magazine EXPORTER LE SAVOIR-FAIRE CHAMPENOIS EN CALIFORNIE Vers la fin des années 1960, bien que le Champagne soit le seul vin à pouvoir porter ce nom, les vignerons de cette région doivent se rendre à l’évidence : ils n’ont plus le monopole des vins effervescents de qualité. En effet, à cette époque, plusieurs régions du monde, notamment la Californie, développent des mousseux avec les mêmes cépages et selon la même méthode de vinification qu’en Champagne. Bien sûr, comme le terroir californien est bien différent de celui de la région de Champagne, les vins le sont tout autant. Par contre, sur la côte ouest-américaine, le coût des vignobles est bien inférieur à celui de leurs compatriotes français. Par conséquent, la Californie s’impose rapidement sur le marché international avec des vins mousseux de grande qualité à prix abordables. Les grandes maisons champenoises ont vite flairé la bonne affaire et Louis Roederer est l’une d’entre elles. Après quelques années de recherches, Jean-Claude Rouzaud, alors président de Louis Roederer, fait en 1982 l’achat d’une propriété de 235 hectares dans la vallée Anderson du comté de Mendocino et fonde Roederer Estate. C’est pour son climat frais et son sol bien drainé, deux conditions idéales pour la production de vins de style Roederer, que Rouzaud a arrêté son choix sur la vallée Anderson. Dans cette région exceptionnelle située à proximité de l’océan Pacifique, les journées sont chaudes, les nuits fraîches et les matinées brumeuses, ce qui permet au raisin de mûrir lentement et de développer les caractéristiques typiques du cépage. Seuls le Pinot noir et le Chardonnay sont cultivés sur le vignoble de Brouillard sur la vallée Anderson ©Steven Rothfeld Roederer Estate et quatre cuvées sont élaborées à partir de ceux-ci, dont le Roederer Estate Brut. Ce vin est la preuve parfaite que la vallée Anderson possède tout ce qu’il faut pour faire de grands vins. Lorsqu’il est dégusté à l’aveugle par des experts aux côtés de cuvées champenoises, ce vin parvient régulièrement à se tailler une place parmi les favoris. Ce vin qui s’impose par sa finesse, son harmonie et sa rondeur est la preuve que la vallée Anderson peut faire naître de grands mousseux. • PAGE 35

La viticulture et le vin en Hérault - Observatoire viticole
La vigne et le vin en terroir Pézenas : une tradition millénaire
• Vigne • HISTOIRE • GÉOGRAPHIE-TERROIR - Les vins de Vienne