Désolé j'ai ciné #7

djcmagazine

12

La même année, il incarne Dan Dunne, un

enseignant de banlieue toxicomane, dans

le follement mésestimé «Half Nelson» de

Ryan Fleck, une performance vibrante et

désespérée, qui lui vaudra la première de

ses nominations aux oscars.

En pleine possession de ses moyens, et

pouvant désormais porter des films sur son

propre nom, il enchaînera sous la direction

de Craig Gillepsie, avec sa composition la

plus poétique et déphasée de sa filmographie,

dans la savoureuse comédie «Une Fiancée

pas comme les autres», pour lequel il campe

un jeune homme littéralement à côté de la

plaque - et le mot est faible , entretenant

une relation avec une poupée à l’échelle

humaine, qu’il prend pour une femme

rencontrée sur le net.

Un rôle touchant et emplit d’une douce folie,

qui tranche complètement avec sa prestation

glaçante d’un mari suspecté d’avoir un lien

avec la mystérieuse disparition de sa femme,

dans le thriller «All Good Things».

More magazines by this user
Similar magazines