Aufrufe
vor 4 Monaten

E_1930_Zeitung_Nr.080

E_1930_Zeitung_Nr.080

AUTOMOBIL-REVUE

AUTOMOBIL-REVUE 1930 - N°80 Ist Krlslt das bewährte Ptrtzmtttel. Alle Metalt- und Holzbestandteile von Motoren, Fahrzeugen u. s. w. werden mit Krlsit von Schmiere und anderem Schmutz befreit. Auch für die Hände ist das feine, geruchlose Krisit das beste Reinigungsmittel. Dank seines Fettgehaltes und der dadurch bedingten Schaumkraft erhält Krlsit die Haut welch und geschmeidig. Jeder Autofahrer und Mechaniker beglückwünscht sich daher zu diesem Putzpulver und verwendet nur noch das praktische HENKEL «.Cie.A.G. BASEL und Umgebung Die Zufahrtsstrassen aus der ganzen Sohwolz sind ersichtlich In O. R. Wagners CH Tourlng, Führer fü> Automobllfahrer, offizielle Ausgabe dea T. O. S. Hotel Albana •messendes Wasser. Garage. In erhöhter Aussichtslage. Zum WEEKEKO und zum feinen Diner bestempfohlen. Fam.WOLF. Hotel Adler Hotel Bauernhof Hotel du Läc (Seefiof) Hotel Rigi-Seebodenalp 110 Betten, fliess. Wasser. Garage. GRAND RESTAURANT. — Täglich 2 Konzerte oder üaneing. Soignierte Küche. Spez. Forellen. Hotel-Restaurant Victoria idealer Kuraufenthalt Pension von Fr. 8.— an. Rendez-vous der Automobilisten. Grosses Strandbad. Vorzügliche Küche und Keller. Erstklassige Menüs. Weekendarrangements. Schattiger Parkplatz. Restauration am Seeufer. Fische. Tel.25, Vitznau. Tel. Nr. 10. W. DURRER. ©fei Kaslanienbaum Vierwaldstättersee. Idealer Sommer-Aufenthalt, warm- und kaltfliessendes Wasser. Weekend-Arrangements. Autoausflüge. Garage luzern Hotel Hipina LUGANO-PARADISO PENSION DIETSCH & moderne Nächst Salvatorebahn, See- u. Strandbad, Freundl. sonnige Zimmer. Butter- Direkt beim Bahnhof. Frankenstr. 6, Ruhige Lage. Zimmer von 4—8 Fr. Hotel 3 Königen kttche. Pensionspreis Fr. 8.— u. 9.— Fliessendes Wasser. Günstiger Parkplatz. QüST. WOLFLISBERQ. Propr. nnd Post Telephon Nr Qrosse Garagen in'nächster Nähe. 2265 LüZtKii tfotei (iDopot-Meiropoi £A) Betten. Gegenüber dem Hauptbahnhof u.in allernächsterNähe der Dampfschiffländen. Post u. Telegr. Grosses Cafe-Kest. Appartements m. Bad. Zimmer mit fliess. Wasser. Telephon 801 und 802. Garasro. A.

N° 80 m Blatt Bern, 23. Sept. 1930 Mofflobil - Revue Revue HDlomoie N° 80 Ulme feuille Berae, le 23 sept. 1930 Autour du Comptoir Suisse a Lausanne. Quelques consid^rations d'ordre g6n6ral. Voici onze jours que le onzieme Comptoir tient ses portes grandes ouvertes et qu'y penetre Ie flot ininterrompu des visiteurs venus non seulement, comme il convient, de toutes les parties du canton de Vaud, mais encore de toutes les regions de la Suisse. Quand on voit 900 Soleurois debarquer d'un coup ä Beaulieu, comme ils le firent dimanche, on mesure tout le chemin parcouru par* cette Institution encore jeune mais qui a trouve, des son berceau, des mains diligents ä le developper. Dans les discours qu'ils prononcerent le jour d'ouverture, tant M. D.-E. Faillettaz, President du comite du Comptoir, que M. Perret, syndic de Lausanne, ont pu jeter un coup d'oeil satisfait sur cette courte et dejä si brillante carriere. Un total de 750 exposants, portes & 1140 si l'on y ajoute les exposants temporaires — par exemple ceux du marche-concours des taureaux qui dura trois jours —, constitue une masse economique qui a sa por- 4ee et sa signification lointaines. Ne possede-t-elle pas dejä jusqu'ä sa « Marche triomphale » qui manque encore au Salon de l'automobile 1 N'a-t-elle pas eu, ä sa journee officielle, jeudi dernier, aux cötes de MM. E. Faillettaz et Simon, president du Conseil d'Etat, la presence „ les discours d'un conseiller föderal — ce que le meine Salon de l'automobile est loin d'avoir toujours ? Rien que dans la journee du premier dimanche, presque 19.000 francs de recettes d'entrees, dont 3672 billets C. F. F. timbres. Un simple lundi, 329 autos rien qu'au garage officiel ä proximite des halles. Bref, un ensemble imposant et, nous en sommes assures, fecond en resultats. Resultats qui ne porteront d'ailleurs ombrage ä personne; contribueront, au contraire, ä la prosperite gSnerale, sur la base d'une saine Emulation. Les Balois, eux et leur Foire, n'ont pas ete les derniers ä 1P comprondrf\ et voilä pourquoi ils sont venus si nombreux, samedi, precedes du cortege de dix de leurs societes, drapeaux au vent et tambours au champ. Coup d'oeil d'ensemble. II est un peu tard, aujourd'hui, pour revenir sur l'impression si riche et variee qui se degage de cet ensemble accru de bätiments et de tentes. Disons neanmoins que d'emblee on est frappe par les heureuses ameliorations apportees ä la facade du bätiment permanent. Des deux cötes de la facade, rehaussee de motifs decoratifs verts, deux bätiments annexes ont ete edifies qui en completent la ligne archi tecturale. L'annexe sud est encore en partie provisoire et abrite pour l'instant le bureau technique. Par contre, l'annexe nord offre au rez-de-chaussee des locaux confortables pour la gendarmerie, les pompiers, la police, le bureau des postes et telegraphes, et l'infirmerie. Le premier etage renferme un joli bureau pour la presse, une belle salle de Conference de 540 places et les divers bureaux administratifs. La visite de ce nouveau corps de bätiment laisse l'impression la plus favorable. Le Comptoir respire maintenant plus ä l'aise, il s'organise. La physionomie generale de Beaulieu n'a pas trop change. On y trouve, en effet, les deux halles de toile qui incadrent le vaste jardin oü les parterres de dahlias, de geraniums ecarlates, de sauge.* carmin. de fuchsias, de beeonias, il'neliotropes et Une vue generale du Xleme Comptoir Suisse- au fond, le bätiment permanent; ä gauche et a droitc les halles pTOvisöires. Generalansicht des Comptoirs in Lausanne; im Hintergrund das permanente Gebäude. links und rechts die provisorisih'en Hallen. de chrysanthemes, vartistiquemont disposes autour de la piece d'eaa constituent un ensemble auquel on ne pourrait rien changer sans le gäter. Nos artisans. La halle sud, sise en bordure de ravenue des Bergieres, contient l'exposition horticole — dont une partie est disposee aussi en plein air et dans la belle serre voisine — des Stands divers et surtout l'exposition des Arts et Metiers qui a pris cette annee-ci un developpement tout particulierement rejouissant. En plus des nombreux artisans qui presentent d'interessantes echoppes de poterie, faiience, porcelaines, boissellerie, chaudronnerie, cordonnerie, d'autres Stands nous montrent le travail du bois, du fer, du cuir, de la laine. A reiever que les institutions philanthropiques- contribuent pour une large part ä l'interet de cette exposition. La presence des artisans de l'Asile des Aveugles, de la Clinique-Manufacture de Leysin (dont on a admire les travaux si divers) est ä ce point de vue particulierement bienvenue. ... et les travailleurs ä domicile. Dans cette meine halle, il faut signaler aussi la belle demonstration de vitalite donnee par les industries ä domicile que l'Etat s'efforce d'acclimater dans les hautes vallees alpestres pour donner ä la populatkm de ces regions, oü la vie est dure, l'hiver long et rüde, l'occasion de se procurer une source de revenus accessoires. Le public se rend fort bien compte qu'il s'agit lä d'une initiative utile au premier chef, d'une oeuvre d'une haute portee economique et sociale pour notre canton. Et la foule dense qui stationne devant les metiers des Tisserandes des Plans et de l'Etivaz, qui observe avec une attention soutenue le travail des vanniers des Plans, des tourneurs sur bois de Frenieres, des gracieuses tricoteuses de Gryon et de Vers-1'Eglise, des charrons des Avants, des boisseliers du Pays-d'Enhaut et des fabricants de rateaux et de chaises des Ormonts, en dit long ä cet egard. SWFEMWLEX 'EmmE MANCHE. LA GRANDE REVELATI DE L'ANNEE Le puissant pneu europeen Der wuchtige Europäer-Pneu BEE NEUE General-Vertretung SUPEEFEMX WFBSEMSMMK SERVA.DEFAG ZÜRICH Agence gene>ale ST. GALLEN n„i :bn.«tMi.ca Q T