Views
7 months ago

Mars 2018

Mars 2018

JEUX VIDÉO Par :

JEUX VIDÉO Par : William Racine Une certaine tendance s’est installée, depuis quelques années, dans l’industrie du jeu vidéo. Celle-ci consiste à remanier certains jeux classiques. Malheureusement, rares sont ceux qui sont à la hauteur et où les performances des consoles sont utilisées à pleine capacité. Le chef d’œuvre classique du PlayStation 2, Shadow Of The Colossus fait heureusement figure d’exception! Tout d’abord, l’histoire demeure inchangée, et est toujours aussi accrocheuse même après 13 ans. Un jeune protagoniste du nom de Wander, au passé plutôt obscur, aimerait bien ressusciter le corps sans vie de l’un de ses proches. À l’aide de son cheval Agro et de son épée qui indique avec la réflexion de la lumière où se trouve chaque colosse, le but de son aventure sera d’abattre 16 colosses, dans le monde ouvert des terres interdites. Une qualité visuelle colossale Tout en gardant l’authenticité, le studio Bluepoint Games s’est chargé de le remanier de A à Z en utilisant le code source du jeu original. Les textures et la qualité sonore sont d’une richesse incroyable, pour une réédition d’un jeu de PlayStation 2. L’immersion est encore plus grande et beaucoup mieux rendue qu’à l’époque, en plus de la sensation de grandeur des colosses. Sur PS4 Pro, deux modes de jeu s’offrent à vous. Le mode cinématique, qui met l’accent sur la qualité d’image en 30 FPS, et le mode performance qui, de son côté, assure des fréquences d’images plus fluides en 60 FPS. Beaucoup d’autres améliorations au rendez-vous De son côté, le « HUD » a été revampé. Que ce soit les barres de santé et autres éléments, il est maintenant possible de les personnaliser. Vous pouvez aussi décider de les masquer complètement, pour une expérience de jeu différente. D’autres améliorations plus subtiles, au niveau du contrôle du personnage, ont aussi été effectuées. De plus, un mode photo est maintenant disponible, et le jeu est maintenant doté de la sauvegarde automatique. «L’immersion est encore plus grande et beaucoup mieux rendue qu’à l’époque, en plus de la sensation de grandeur des colosses.» L’importance de l’influence que Shadow Of The Colossus a apporté à l’industrie du jeu est encore plus frappante dans cette version. Une aubaine et un classique à avoir absolument dans sa collection de jeux. La qualité de cette réédition est parfaite, et son expérience unique a très bien vielli ! Disponible exclusivement sur PS4. 40 Québec Scope Magazine - mars 2018

SPÉCIAL QUÉBÉCOIS Les studios indépendants par Valérie-Emmanuelle Vachon Le monde des jeux vidéo indépendants est rempli de surprises et de nouveautés où les concepteurs se donnent généralement le défi de créer en dehors des standards et donnent libre cours à leur imagination. Dans cette chronique, vous découvrirez deux jeunes compagnies inspirantes et bien de chez nous. Voici leurs prochaines œuvres prévues pour 2018. BISHOP GAMES | Bishop Games est un studio de jeux basé au cœur de Québec depuis février 2014. Le studio origine d’un rêve entre trois passionnés; Ben Archer, David Dion-Paquet et Mathieu Robillard. Ces hommes, ambitieux et fanatiques de jeux vidéo, s’accomplissent dans la création de jeux amusants et uniques. C’est dans cet optique que le studio lance sa première œuvre Light Fall prévue ce mois-ci. LIGHT FALL | Ce jeu de plateforme en 2D vous charmera par ses couleurs et son design magnifique. Il vous plongera dans une nuit éternelle où vous utiliserez le Noyau d’Ombre (le cube) pour vaincre les nombreux ennemis et relever les défis qui vous barreront la route. Avez-vous ce qu’il faut pour survivre dans l’environnement périlleux de Numbra? CHAINSAWESOME GAMES | Le studio Chainsawesome Games s’est fait connaître par son premier jeu sur ordinateur BeatBlasters III. Celui-ci, fondé en 2012, est enraciné au centre de la ville de Québec. Cette équipe d’ambitieux vous présentera cette année son nouveau jeu sur console Aftercharge. AFTERCHARGE | Ce jeu de compétition 3 contre 3 oppose des robots à une escouade de sécurité dans des affrontements tactiques. Six structures luminescentes appelées extracteurs seront votre objectif. Les robots doivent coordonner leurs attaques, créer des distractions et se faufiler pour les détruire. L’équipe devra couvrir autant de terrain que possible et utiliser ses capacités à bon escient pour repérer les attaquants et les arrêter avant qu’ils ne puissent détruire tous les extracteurs. Remerciement spécial au commentaire du lecteur: Éric Beauregard 41