Coiffeur / Coiffeuse

admin.segec.be

Coiffeur / Coiffeuse

2. Conditions d’exercice de la profession

(A.R. 03/04/1962)

Depuis avril 1962, un arrêté royal instaure les conditions d’exercice de la

profession de coiffeur/coiffeuse dans les entreprises de l’artisanat, du petit et

moyen commerce et de la petite industrie. Cet arrêté précise entre autres :

- LA DEFINITION DE COIFFEUR (Art. 2) : « La profession de coiffeur au sens

du présent arrêté consiste à soigner ou à faire soigner de manière habituelle et

indépendante la chevelure, la barbe ou la moustache des hommes ainsi que la

chevelure des dames. Ces soins comportent notamment : le rasage, la taille de

la moustache, de la barbiche, de la barbe et des cheveux, le brûlage, le

shampooing, la décoloration, la teinture, l’ondulation, la permanente, la mise en

plis et les soins accessoires qui en découlent. La profession compte deux

formes d’activité : la coiffure pour hommes et la coiffure pour dames.

- LES CONDITIONS D’EXERCICE DE LA PROFESSION (Art. 4) : « Toute

personne physique ou morale désireuse d’exercer, à titre principal ou

accessoire, la profession de coiffeur, devra prouver qu’elle-même ou l’un de

ses préposés chargé de la gestion de l’entreprise, possède l’ensemble des

connaissances énumérées ci-après :

Connaissances générales : arithmétique, notions de géométrie intuitive,

langue maternelle, histoire, géographie, sciences naturelles ;

Connaissances commerciales : technique commerciale et gestion

d’entreprise, comptabilité ;

Connaissances professionnelles : pratique, technologie, histoire de la

coiffure, théorie, dessin professionnel, … »

- LES TITRES REQUIS (Art. 5) : entre autres

Un diplôme, un certificat de fin d’études ou un brevet délivré par un cours

technique ou un cours professionnel au niveau secondaire, …

(connaissances générales) ;

Un diplôme, un certificat de fin d’études ou un brevet d’une école ou d’une

section technique ou professionnelle au niveau secondaire, … pour autant

qu’il fasse mention d’un cours de commerce et de comptabilité

(connaissances commerciales) ;

Un diplôme, un certificat de fin d’études ou un brevet délivré dans les

mêmes conditions par une école ou un cours technique ou professionnel

de niveau secondaire inférieur correspondant à la profession envisagée.

Coiffeur/Coiffeuse - 3 ème degré Professionnel

7

More magazines by this user
Similar magazines