Views
2 weeks ago

Education pour un monde nouveau - Maria Montessori

pour

pour fonctionner en sens inverse et la finesse du mouvement dépend de cette opposition. L’individu n’est pas conscient de l’opposition mais c’est ainsi que se produit le mouvement. Aux animaux la nature donne la perfection du mouvement : la grâce du tigre ou de l’écureuil est due à la richesse des oppositions mises en jeu pour atteindre cette harmonie. Chez l’homme ce mécanisme n’existe pas à la naissance, il faut donc le créer et cela se fait par des expériences pratiques dans l’environnement. Il ne s’agit pas tant d’exercice du mouvement que de coordination. Chez le petit d’homme cette coordination n’est pas établie, mais doit être créée et perfectionnée par la psyché. Une caractéristique de l’homme est qu’il peut faire toutes sortes de mouvements, bien plus que les animaux, faisant de certains d’entre eux les siens propres. Son habileté à agir n’est pas limitée, mais à une seule condition, que d’abord il le fasse par lui-même : création au début par un vouloir subconscient et ensuite répétition volontaire des exercices en vue de coordonner ses mouvements. Riche de potentialités, il choisit la part de richesse qu’il va utiliser. Un athlète n’est pas doté de muscles spéciaux pour l’aider, pas plus qu’un danseur n’est né avec certains muscles affinés en vue de son art : tous deux les développent par leur volonté. Ainsi rien n’est établi, mais tout est possible sous la direction de la volonté ; aussi les hommes ne font-ils pas tous les mêmes choses, comme les animaux d’une même espèce. Chaque individu a son propre chemin à suivre, et le travail est une expression majeure de sa vie psychique. Ceux qui ne travaillent pas courent véritablement un grand danger d’atrophie de l’esprit. Bien que le nombre des muscles soit trop grand pour qu’ils puissent tous s’exercer, il y a un certain nombre en dessous duquel il est dangereux pour la vie psychique de descendre. C’est la compréhension de ce fait qui est à l’origine de l’introduction de la gymnastique dans l’éducation : il y avait en effet trop de muscles inutilisés. La vie psychique doit utiliser davantage de muscles mais le but qui soustend cette utilisation ne devrait pas être fondamentalement utilitaire, comme cela existe dans quelques écoles qu’en éducation moderne, on appelle techniques. Le véritable but est que l’homme puisse développer la coordination des mouvements nécessaire à l’enrichissement du côté pratique de sa vie psychique. Sinon il faut que le cerveau développe une série de

mouvements en dehors de la direction psychique centrale, et cela apporte révolution et désastre au monde. La valeur première de l’art de vivre peut ne pas être le travail, mais plutôt la perfection de son être, la réalisation de soi par le travail. En réalité, cette autocentralisation accomplie par le mouvement doit nécessairement s’accroître et il n’y a pas de limite à son accroissement. Tandis que, là où chez toutes les autres espèces animales les quatre membres développent ensemble leur mouvement, chez l’homme seule la fonction des jambes est complètement différente de celle des bras qui eux se développent différemment. On peut noter que le développement de la marche et de l’équilibre est le même pour tous les hommes et donc peut être considéré comme un fait biologique. Tous les hommes font la même chose avec leurs pieds, mais pas avec leurs mains, mains dont personne ne connaît les limites d’activité. Bien que la fonction des pieds soit biologique, elle est accompagnée d’un développement intérieur dans le cerveau et le résultat est que l’homme marche sur deux membres seulement, tandis que tous les mammifères en utilisent quatre. Une fois qu’un homme a acquis cet art de la marche sur deux jambes, il garde la station verticale ; mais cela a été une acquisition difficile, une véritable conquête que de poser sur le sol le pied tout entier et pas seulement l’orteil comme chez les animaux. De toute évidence la main n’a pas un guide biologique de cet ordre puisque ses actions ne sont pas déterminées, mais elle bénéficie d’une connexion psychologique ; son développement dépend non seulement de la psyché de l’individu, mais aussi de la vie psychique des groupes qui diffère selon les époques et les ethnies. C’est une caractéristique de l’homme de penser et d’agir avec ses mains et depuis les temps les plus reculés, il a laissé des traces de son travail, grossier ou raffiné, selon le type de civilisation. En regardant dans le lointain passé, temps obscurs qui ne nous ont même pas laissé d’ossements, nous arrivons à connaître les hommes et leur époque d’après leurs œuvres d’art : une civilisation basée sur la force a laissé après elle des pierres massives et colossales qui suscitent notre admiration, tandis qu’une autre s’est révélée comme étant plus raffinée. La main a suivi l’intelligence, l’esprit et les émotions, et c’est par elle que l’homme dans ses errances a laissé des traces de tout cela derrière lui. À part le point de vue psychologique, tous les changements dans l’environnement de l’homme ont été dus à la main de l’homme. C’est parce que les mains ont accompagné l’intelligence que la civilisation s’est bâtie, aussi peut-on bien dire que la main est l’organe par

Deux dialogues du nouveau langage françois, italianize et ... - Index of
L'étranger du Nouveau Monde - EklaBlog
Le Monde des artisans en Savoie n°93 - Mars / Avril 2013
Du sujet à l'usager... Vers le meilleur des mondes - Derpad
Cempius : education integrale. Coeducation des sexes, d'après les ...
Servir les enfants du monde www.kiwanis.fr - CKPM Club Kiwanis ...
Les Enfants du monde - Unicef
Histoire universelle depuis le commencement du monde jusqu'à ...
Le Monde en cuLottes courtes - Mondomix
téléchargement en PDF ici. - Silence
téléchargement en PDF ici. - Silence
Orientations et structure du nouveau ... - unesdoc - Unesco
L'éducation lente, dossier de la revue - education-authentique.org
DOSSIER SPÉCIAL: Développement durable MILLÉNAIRE DE ...
L'Autre Monde ou les États et Empires de la Lune - Éditions du ...
Revue du monde musulman - University of Toronto Libraries
le Nouveau Monde - Bonjour Québec.com
Nouveau trait thorique et practique de lart du dentiste : avec cent ...