Philosophie magazine-Hors-série avril 2019

billagate

Dossier Games of Thrones

GAME OF

THRONES

Aux marches du pouvoir Le Trône de fer dans le Donjon

rouge de Port-Réal. Au bas des marches, un casque de la Garde royale.

L’exercice du pouvoir

32

PHILOSOPHIE MAGAZINE

HORS-SÉRIE

autres les conduisent à s’en remettre à l’État

pour sortir de l’état de guerre de tous contre

tous. La guerre, chez Hobbes, s’achève donc

avant même d’avoir commencé : la lutte à mort

est immédiatement résorbée dans une

réflexion institutionnelle sur l’exercice de la

souveraineté. Chez Machiavel, par contre, il

y a de la guerre. Et la guerre est incarnée, là

où Hobbes, même lorsqu’il affirme que

« l’homme est un loup pour l’homme », fait de

l’homme un simple atome abstrait nécessaire

pour élaborer une théorie politique.

Les personnages sont-ils

tous machiavéliens ?

\ Parmi les protagonistes, majoritairement

machiavéliens, les Stark sont une

forme de contre-exemple. Au fond, le destin

tragique des Stark peut être lu comme un

tableau clinique des erreurs fatales que

Machiavel recommande de ne pas commettre.

Ainsi, Ned Stark souhaite se conduire

moralement mais oublie que lorsqu’on

exerce le pouvoir, la morale a une fâcheuse

tendance à se muer en immoralité et à se

retourner contre son défenseur. « Celui qui

veut en tout et partout se montrer homme de

bien ne peut manquer de périr au milieu de

tant de méchants. » 2 Lord Baelish l’avait

d’ailleurs averti : « Vous portez votre honneur

comme on porte une armure, Stark. Vous

vous figurez à l’abri, dedans, alors qu’il ne

sert qu’à vous alourdir et à rendre pénible

chacun de vos gestes. » 3 Robb Stark, de son

côté, commet une erreur fatale : celle de

l’hésitation. Alors qu’il a fait des avancées

conséquentes dans la guerre qui l’oppose

aux Lannister, il atermoie et hésite à pousser

plus avant son offensive. Or, « si on […]

diffère [la guerre], c’est à l’avantage de l’ennemi

» 4 . De plus, Robb tombe amoureux, et

laisse cet amour le détourner de la question

des alliances. L’amour est un revers de fortune,

en ce sens. Bref, les Stark représentent

un écart par rapport à l’intelligence politique

du monde.

Qu’en est-il de Daenerys ?

Fait-elle un bon prince… ?

\ Elle a absolument des problèmes de

prince, en tout cas ! Elle illustre la nécessité

de bâtir sa propre légende. Il n’y a pas de

prince qui ne l’emporterait que par la force.

Daenerys doit ainsi construire sa légende

de libératrice. D’autre part, après avoir

© 2019 Home Box Office, Inc. All Rights Reserved, HBO.

More magazines by this user
Similar magazines