Views
4 years ago

La sécurité alimentaire

La sécurité alimentaire

28 dans les grands

28 dans les grands magasins que chez un petit commerçant, je préfère y acheter mon poisson.’ ‘Tout ce qui arrive sur le marché est contrôlé d’une manière ou d’une autre. Tout le monde a des normes à respecter. J’ai donc autant confi ance dans des produits vendus au marché que dans des produits de marque.’ Ou: ‘Je base mon jugement sur mes expériences plutôt que sur la notion de contrôle. La marque détermine ma perception.’ Un participant n’achète pas de salade préemballée parce qu’elle ‘n’a plus l’air fraîche.’ Ici intervient la confi ance dans sa propre observation: on évaluera un produit alimentaire qui a l’air moins frais (mais qui n’est pas moins sûr pour la cause) comme un produit à risque. Mais cette confi ance en sa propre perception se heurte au manque de confi ance dans le producteur: ‘Les entreprises peuvent manipuler l’aspect extérieur des produits. Ce n’est pas parce qu’un produit a bel aspect qu’il est bon aussi. Les entreprises peuvent ajouter des substances permettant de conserver un bel aspect. Prenons l’exemple de la salade préemballée.’ Le facteur confi ance dans le produit et le producteur semble relativiser l’importance de la perception personnelle: ‘Je juge les fruits que j’achète au magasin sur leur aspect extérieur, mais je mange des vilains fruits quand je sais qu’ils proviennent d’un verger privé.’ Un participant se fait du souci à propos de la viande de bœuf. La maladie de la vache folle peut se transmettre aux humains. Le contrôle et les informations à ce sujet ne le rassurent nullement (‘crise récente et confi ance dans la politique’). 2.3 Considérations relatives à l’acceptabilité de risques Ici se pose la question suivante: qu’est-ce qui fait que des gens veulent courir ou non le risque perçu? Les facteurs suivants jouent un rôle dans la perception qu’un produit est ‘(relativement) peu sûr’: • Méfi ance dans le commerçant ou le préparateur d’un produit alimentaire • Les prescriptions en matière d’hygiène sont-elles suffi samment respectées? • Les produits sont-ils conservés avec soin? • Que contient le produit? • Les produits sont-ils suffi samment frais au moment où ils sont vendus? • Aliénation du produit et de la chaîne de production • Les chaînes de production sont trop longues; les produits passent trop de temps en route • Mode de production ‘artifi ciel’ (usage d’additifs et de pesticides, manipulation du goût, …) • Questions relatives aux normes étrangères et aux possibilités de contrôle par les autorités belges • Questions relatives à la sévérité des normes • Inégalité sociale • Manque de contrôle personnel • Manque de confi ance dans le contrôle par les autorités • Crises alimentaires récentes (bœuf, poulet…) • La diff érence de prix entre produits: les produits meilleur marché sont-ils moins sûrs??

Lorsqu’ils achètent de la nourriture, les consommateurs relativisent quelque peu l’importance de la ‘sécurité alimentaire’ pour les raisons suivantes: • Les consommateurs se laissent séduire par le goût (‘Tant pis, c’est trop bon’). • Les consommateurs se laissent tenter par l’aspect/la présentation du produit. • La situation concrète dans laquelle on se trouve est parfois déterminante (‘Si j’ai faim, par exemple, si j’ai peu de temps, peu d’argent et qu’un produit a l’air bon, je l’achèterai même si je n’ai pas vraiment confi ance’). • Manger est aussi une aff aire sociale (‘J’achète parfois des moules préemballées, pour faire plaisir à mes invités, même si j’ai peu confi ance en ce produit.’ ‘Je suis prêt à prendre un certain risque pour l’ambiance, pour le plaisir de préparer certaines choses.’) • Certains membres du panel sont fortement infl uencés par un certain mode de production (‘Mes informations concernant l’éthique des producteurs déterminent en partie mes choix. Je suis plus tolérant par exemple pour des produits du commerce équitable.’ ‘Je privilégie les produits artisanaux, les produits de la ferme. Ils sont peut-être moins sûrs, mais je préfère leur goût et leur mode de production artisanal. Les autres produits ont du goût à cause des additifs.’). • Les gens cherchent une certaine variété dans leur alimentation. • Ils prônent un certain sens de la relativité (‘Je trouve que la sécurité est importante, mais qu’il faut aussi accepter des risques.’ ‘Il faut faire confi ance aux gens et croire qu’ils font bien leur travail.’) • Il n’y a pas d’alternatives (‘Malgré les avis selon lesquels les cubes de bouillon contiennent une substance nocive, je continue à les utiliser, car j’en ai l’habitude et je n’ai pas d’alternatives.’). • Le prix est un facteur important (‘Je préfère acheter meilleur marché.’) 3. Co-apprentissage à l’aide de cas concrets 3.1 Objectif et méthodologie Après avoir discuté de leurs perceptions, l’objectif de cette étape est de faire prendre conscience aux participants des divers aspects et facteurs en rapport avec la sécurité alimentaire (législation, contrôle, aspects techniques, conséquences économiques…) et à donner à l’Agence alimentaire et au Service Public Fédéral Santé Publique un premier aperçu des priorités des participants. Nous avons choisi une méthode interactive pour mener à bien cette étape. Les membres du panel discutent de deux cas concrets et ils ont l’occasion d’obtenir directement des informations auprès de plusieurs personnes de référence (voir annexe 6). Les deux cas mettent en lumière les problèmes auxquels les fonctionnaires sont confrontés dans l’exercice de leur mission de contrôle. 29

La sécurité alimentaire
Evaluation dE la Sécurité alimEntairE Et dES moyEnS d'ExiStEncE ...
Optimiser l'impact nutritiOnnel des interventiOns sécurité alimentaire ...
IntroductIon à la sécurIté alImentaIre prIncIpes d'InterventIon
La sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le contexte ... - WorldFish
Business plan pour l'agence alimentaire - Favv
LA GENERALE ALIMENTAIRE JOUDA - CTAA
les combinaisons alimentaires Public - Courrier du Livre
Guide de réduction du sodium pour l'industrie alimentaire
Lutter contre le gaspillage alimentaire - Econologie.info
LE DÉFI DE LA HAUSSE DES PRIX ALIMENTAIRES - Oonops
Crise alimentaire Elle concerne aussi nos projets Kosovo Concours ...
L’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2017
Typologie du gaspillage alimentaire - Crioc
Allergènes dans les denrées alimentaires vendues en vrac
Cultiver un Avenir Meilleur: La justice alimentaire ... - Oxfam-Québec
5. Services alimentaires - Congrès des milieux documentaires
sécurité alimentaire quantitative mais insécurité qualitative
présentation législation chambre agri 12 mai 06 - Sécurité alimentaire
Croix-Rouge française - Crise alimentaire - dossier de presse
Note stratégique "Agriculture et Sécurité alimentaire" - Belgium
Empballage Alimentaire - Easy catalogue
Application de l'évaluation des risques dans la chaîne alimentaire
News - SEGUREL - Votre centrale d'achats alimentaires
un défi pour la sécurité alimentaire - Le Monde selon les femmes
alimentaire dans le Lot alimentaire dans le Lot - Lot-cci-magazine.fr
La Qualite des Produits Agricoles et Alimentaires
Comportements alimentaires - ARPP