AUTOINSIDE Édition 7/8 – Juillet/Août

autoinside

TECHNIQUE & ENVIRONNEMENT

Campagne BPA

Devenir un « Smartrider »

Pour que les automobilistes comprennent les avantages des systèmes d’assistance à la conduite, le Bureau de prévention

des accidents (BPA) lance la nouvelle campagne « Smartrider ». Jürg A. Stettler

Une étude parue en 2017 montre que quatre

automobilistes suisses sur cinq considèrent les

systèmes d’assistance à la conduite (SAC) comme

très intéressants et qu’ils leur reconnaissent un

potentiel important en matière de sécurité routière.

La même étude indique toutefois aussi que

deux automobilistes

sur cinq sont sceptiques

vis-à-vis des

SAC et qu’ils pensent

qu’ils provoquent des

erreurs. Il est urgent de

clarifier la donne. C’est

Nadia Ingenhoff,

cheffe de projet au BPA.

pourquoi le BPA a décidé

de lancer une campagne

d’information

pour faire connaître les assistants intelligents à

un plus large public.

Le garagiste, interlocuteur central

En s’inspirant de la série télévisée légendaire

« Knight Rider » des années 1980, dont la vedette

fut la voiture de sport super intelligente K.I.T.T.

capable de parler, le BPA a baptisé sa campagne

« Smartrider ». Le site Internet smartrider.ch

constitue la colonne vertébrale de la campagne

d’information. Divers systèmes y sont notamment

présentés dans des essais vidéo. « D’autres

mesures de communication, telles que des brochures

et des cours, suivront l’an prochain », déclare

Nadia Ingenhoff, la cheffe de projet. « Avec

l’UPSA, nous avons trouvé un partenaire solide

qui saura diffuser nos messages. Il s’est avéré que

le garagiste est l’interlocuteur central pour les systèmes

d’assistance à la conduite. »

Mais les systèmes ne peuvent améliorer la sécurité

routière que si le conducteur reste concentré

lorsqu’il se déplace, malgré les assistants. « Le

conducteur demeure responsable à tout moment

», déclare N. Ingenhoff. « Il doit être en mesure

d’intervenir en permanence et doit toujours

être attentif à ce qui se passe sur la route. » Même

si la publicité automobile suggère souvent que

nous roulons déjà de manière semi-autonome.

Avec la campagne « Smartrider », le BPA souhaite

étancher la soif d’information des Suisses qui aimeraient

bénéficier de rapports d’utilisation qui

les informeraient des avantages, de l’utilité et des

Le nouveau visuel de la campagne du BPA « Smartrider » fait penser à la voiture K.I.T.T. de la série Knight Rider.

limites des SAC avant l’achat. « Dans ce domaine

technique d’avenir, le BPA peut se positionner en

tant que diffuseur innovant et impartial d’informations

», analyse N. Ingenhoff. <

Les systèmes d’assistance à la conduite pertinents pour la sécurité

Régulateur intelligent de vitesse : il adapte la

vitesse automatiquement en tenant compte, par

exemple, des limitations de vitesse ou du tracé de

la route.

Assistant d’éclairage : il commande l’utilisation

des feux de croisement et de route. L’éclairage de

virage permet aux phares de s’orienter automatiquement

selon le tracé de la chaussée.

Avertisseur de fatigue : analyse en permanence

le comportement du conducteur au volant

pour identifier des signes de réduction de la

concentration et avertit le conducteur en cas de

symptômes de fatigue.

Assistant nocturne : des caméras infrarouges

permettent de rendre visible des personnes, des

animaux et des objets même dans l’obscurité et

de les afficher sur un écran.

Assistant de freinage d’urgence : surveille l’environnement

de la voiture et freine de lui-même

en cas de collision imminente ou augmente la

pression de freinage du conducteur.

Plus d’informations sur :

smartrider.ch

Assistant de stationnement : mesure la place de

parking et y insère automatiquement la voiture.

Assistant de maintien de voie : détecte les

marquages au sol et y réagit. Si le véhicule s’en

rapproche, le système avertit le conducteur et/ou

rétablit activement la direction en sens inverse.

Assistant de changement de voie : surveille les

véhicules circulant en sens inverse et ceux qui se

trouvent sur la voie attenante. Si le conducteur

décide de changer de voie, le système identifie

les dangers potentiels autour de la voiture.

Assistant de reconnaissance des panneaux de

signalisation : identifie les panneaux de signalisation,

avertit le conducteur si la vitesse est trop

élevée et permet de respecter la limitation de

vitesse.

Régulateur adaptatif de vitesse : maintient la vitesse

réglée par le conducteur, freine et accélère

en fonction de la circulation en amont et peut

ainsi éviter les collisions.

AUTOINSIDE | Juillet Août 201977

More magazines by this user
Similar magazines