Désolé j'ai ciné #6

djcmagazine

130

Luke Cage saison 2

Passé une première réunion commune - “The

Defenders” - franchement pas bandante pour un

sou, où aucun héros de la bande n’a vraiment pu

tirer son épingle du jeu au cours d’une intrigue

partagée maladroite et d’un ennui poli (sans

compter qu’elle prenait vraiment, vraiment son

temps pour démarrer), et une seconde salve

d’épisodes plutôt réussie autour de la merveilleuse

Jessica Jones (même si la première saison reste un

gros cran au-dessus), le MCU sauce Netflix entame

pleinement sa phase 2 avec le retour en grande

pompe du Power Man number one de New-York,

Luke Cage, pour une seconde saison que l’on

espérait un poil moins mitigée que la précédente.

Suite directe des évènements du shared universe,

toujours politiquement aussi engagé et plaçant

une nouvelle fois les thèmes de la famille et de

l’affirmation de soi au coeur des débats (et non, le

baraqué bonhomme n’en a toujours pas fini avec

son passé, et ce n’est pas le seul dans ce cas),

les nouveaux épisodes de “Luke Cage” ne perdent

pas de temps pour rentrer dans le vif du sujet

et démontrer de manière flagrante aussi bien les

grandes lignes fortes de ce retour, que ces infinies

faiblesses, en plaçant Harlem - point fort - au

coeur d’une guerre des gangs entre le Harlem’s

Paradise (géré désormais par Mariah Strokes/

Dillard depuis qu’elle a zigouillée son cousin), et les

More magazines by this user
Similar magazines