LA CIVILISATION FRANÇAISE

tinread.usb.md

LA CIVILISATION FRANÇAISE

ou l’oppression.(b) un caractère contrastéIl y a d’abord "le Français moyen" – fruit de la bourgeoisiedevenue classe dominante – qui a été décrit par les romanciers etcritiqué par les caricaturistes. Le Français moyen passe pour:- être jovial et bon vivant, optimiste, amateur de bon vin et debonne chère;- être pratique, ingénieux et débrouillard, passionné de bricolage;- être de bon sens;- être très sociable, "ami de tout le monde". "Quand je suis enFrance, je fais amitié avec tout le monde" disait Montesquieu.Il y a ensuite le caractère parisien créé par toutes les influenceset qui, depuis le XVIII e siècle s’oppose au provincial.Le Parisien est:- insouciant et d’humeur capricieuse. Il a le goût pour la "bohème";- curieux et amateur du jeu. Il suit la mode quand il ne la précèdepas. Il est toujours pressé, mais ne déteste pas la flânerie. "Il aimefaire le badaud".- persifleur et rouspéteur. Il aime à se moquer par un mot, par ungeste. Le "titi" parisien a toujours été l’héritier de Gavroche.(c) l’esprit français comprend aussi quelques traits distinctifs.On remarque à cet endroit:- le Français a l’esprit d’à-propos, ou la présence d’esprit, c’està-direil réplique du tic au tac en jouant sur les différents sens dumot. D’après l’avis général, en France tout le monde paraît avoir del’esprit. Voyez, comme exemple, cette petite histoire:"A Cannes il y avait des négociations très difficiles entre LloydGeorge (homme d’Etat britannique) et Aristide Briand (homme politiquefrançais). A un moment, Lloyd George perd patience et s’écrie:- Vous autres Français, vous êtes par-dessus tout sublimes.Mais méfiez-vous: du sublime au grotesque, il n’y a qu’un pas!- Oui, dit calmement Briand, le Pas-de-Calais."On dit que Lloyd George est resté interdit pour quelques moments.- Le Français a de la rosserie;- Le Français a une logique inattendue.- 33 -

More magazines by this user
Similar magazines