Views
2 years ago

Contribution à l'étude de la qualité bactériologique de ... - BEEP

Contribution à l'étude de la qualité bactériologique de ... - BEEP

- 36-2. LE FROIDLes

- 36-2. LE FROIDLes techniques de conservation par le froid sont différentes les unesdes autres par l'intensité du froid et par la rapidité de sa pénétration. Quelle quesoit la technique de refroidissement adoptée, la qualité des aliments dépend dutrépied frigorifique de MONVOISIN :- produit sain à l'origffie- refroidissement précoce- froid continu par la chaîne de froid, jusqu'au consommateur.Le froid est généralement utilisé suivant deux procédés : réfrigération ou congélation.2.1. RéfrigérationIci, on applique aux produits, un froid positif de température compriseentre 0 et 10°C. Dans cette fourchette de températures, le développementde la plupart des germes pathogènes est inhibé et celui de la flore de contaminationralenti.La vitesse de réfrigération joue un rôle important: le refroidissementen profondeur est plus lent qu'en smface (figure 8).La réfrigération peut être utilisée pour les produits à conservationcourte: la viande, les légumes, les œufs, le lait...Par exemple, les viandes découpées doivent être conservées à unetempérature comprise entre 0 et +3°C, depuis leur préparation jusqu'à leur remiseau consommateur.La réfrigération n'autorise que des conservations allant de quelquesjours à quelques semaines (tableau VII).Cette réfrigération retarde la prolifération bactérienne (tableau VIII),donc le froid n'assainit pas les denrées déjà contaminées.

- 37 -Tableau VII: Températures et durées de stockage des différents alimentsNature de l'aliment Température Durées maximalesQuartiers de viande oà 7°C 2 semainesQuartiers piécés oà3°C 1 semaineViandes hachées à l'avance oà3°C 1 à 2 joursPoissons frais oà2°C 3 à 7 joursCoquillages vivants 5 à 15°C 1 à 2 semainesŒufs oà 8°C 2 semainesSemi-conserves 5 à 10°C 6 moisTableau VITI : L'action retardative du froid sur la prolifération bactérienneGERMES 0 5 10 15 20 25 30°C )'ThermophilesClostridiesBacillesCl. botulinum A, B et CCl. botulinumMicrocoques - Streptocoques -LactobacillusSalmonellesPseudomonasAchromobacterxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx.......xxxxxxxxxxxxxxx......xxxxxxxxxxxxxx....xxxxxxxxx........xx....xxxxxxxxx......xxxxxxx......xxxxx....Source (41)

Contrôle de qualité bacté- riologique et physico - faculté des ...
Qualité bactériologique de l'eau - Pays de Guingamp
Contribution à l'étude de la contamination initiale du poisson ... - BEEP
Bactériologie des mains - CLIN Sud-Ouest
Contributions à l'étude des disques - Laboratoire d'Astrophysique de ...
sur les taux de bactériémies nosocomiales à ... - Infectiologie
Etude de la qualité microbiologique du poulpe (Octopus ... - BEEP
Qualité de l'électricité - RTE
Attribuer 10 % de votre contribution AGEFIPH à Messidor
Malik Driad, Contribution des innovations technologiques à l ... - afitl
Quelle contribution des politiques agricoles à l'agriculture ... - EFNCP
Qualité et flexibilité pour répondre à vos besoins ! - Jacopin
Quand l'énergie rencontre la qualité! - Heckert Solar
acces à l'emploi et qualité de l'insertion professionnelle des ...
Étude complète - Cdec-rpp.ca
Étude de cas - CI Investments
9h25 L'étude ENEIS - ADIPh
Étude géothermie - Bagneux
Bilan des études et recherches sur l'entreposage
une étude multicas - acelf
tudes, textes, dcouvertes; contributions la littrature et l'histoire des ...
Qualité des réseaux d'égouttage - CRR
BOURSES D'ÉTUDES - DDO Water Polo
Études auprès des consommateurs et de l'industrie touristique
Étude sur le marché du ski en Chine - La Commission canadienne ...
Étude nationale sur la rémunération des gestionnaires et ...