3 Le Joyau Noir

nihon.ryouri.asia

3 Le Joyau Noir

— Il est au service de la même Puissance, bien qu’il n’en

sache rien.

Brusquement, le visage ridé du sorcier se fit résolu.

— Alors, je vais lui accorder mon aide, dit-il d’une voix

assurée, même si cela doit me coûter la vie.

À nouveau, Hawkmoon se redressa.

— Que signifie tout ceci ? Quelle est cette Puissance que je

suis censé servir ? J’ignorais…

Malagigi dévoila l’objet qu’il avait apporté. C’était un globe à

la surface irrégulière couverte de taches de couleurs diverses,

qui se mouvaient rapidement, se mêlaient et se séparaient. En le

regardant, Dorian cligna des yeux.

— Vous devez avant tout vous concentrer, lui expliqua

Malagigi en approchant le globe de son visage. Fixez la sphère.

Fixez-la intensément. Fixez-la longtemps. Les couleurs,

Hawkmoon… les couleurs…

Dorian ne cillait plus, incapable de détacher son regard du

globe aux couleurs mouvantes. Il éprouva une sensation de

légèreté absolue. Une sensation de bien-être. Il esquissa un

sourire, et la brume l’entoura, et il lui sembla flotter, dériver

hors du temps, hors de l’espace. Quoique toujours conscient, il

ne percevait plus le monde extérieur.

Il demeura ainsi pendant un long moment, eut vaguement

l’impression que l’on déplaçait son corps, qui lui paraissait

désormais étranger, et vit se modifier plusieurs fois les couleurs

tendres de la brume. Jamais il ne s’était senti aussi serein, sauf

peut-être dans les bras de sa mère, alors qu’il n’était qu’un

enfant.

Puis les jaunes, les roses et les bleus se veinèrent de couleurs

plus sombres, et l’impression de paix s’estompa. Des éclairs

rouges et noirs dansèrent devant ses yeux, il eut une atroce

sensation de déchirure et hurla de douleur.

Il souleva les paupières et contempla, horrifié, la machine

qui se trouvait devant lui. Elle était identique à celle qu’il avait

vue, si longtemps auparavant, dans les laboratoires du roi

Huon.

L’avait-on ramené à Londra ?

177

More magazines by this user
Similar magazines