sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

nepalsherpasig.fr

sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

201

Et, parmi tous les rédacteurs de revues ou de guides, parmi tous les journalistes,

parmi tous les trekkeurs de gauche, qui sont venus, qui viennent au Népal, aucun

descendant de nos Sans-culottes ne s’est révolté contre ces stupidités. Et, dans les

milliers de trekkeurs qui viennent tous les ans, aucun ayant une simple sensibilité à

la misère, aucune de ces figures qui brillent dans les salons, les cafés parisiens ou

des grandes villes, aucun Zarathoustra de club d’alpinisme n’est venu enquêter

pour savoir. Savoir, comprendre. Pour simplement, non pas cautionner mais

manifester une curiosité pour ces insurgés. Qui tuaient certes mais qui se faisaient

tuer, qui prenaient le risque d’être torturés, pour les femmes d’être violées (voir cidessus,

voir opérations Roméo, Research and Kill, et autres).

Rien, aucun petit Malraux, aucun journaliste, aucun rédacteur de guide, de revue,

de site...

Rien, le silence. Ou le colportage de on dit, de stupidités, d’erreurs grossières.

Pauvres, tristes, lamentables Français.

SEULE LA GUERRE TUE ?

On lit que le nombre des morts à été de 13..000 à 16.000. Quel qu’il soit, il est terrible en soi ce

chiffre. Dix ans de guerre, quatre à cinq morts par jour ! Tous les journaux occidentaux et les

journaux népalais anglophones, anti-maoïstes de naissance, le rappellent régulièrement. Mais aucun

média ne demande :

- 1. Pourquoi ces morts ? Pourquoi cette rébellion ayant causé ces morts ? »

Il semble, à lire ces médias, que ces maoïstes ont tué sans motif.

- 2. Ces morts sont-ils à imputer aux seuls maoïstes ?

Signalons, ce qui n’est jamais dit :

- que ces vilains maoïstes n’ont pas tué 14.000 à 16.000 personnes qui leur étaient opposées. Ce

sont eux qui ont eu le plus grand nombre de morts (voir plus loin),

- que dans ces morts il faut compter les civils disparus ou assassinés par les forces de l’ordre du

gouvernement du roi Gyanendra.

Maintenant, il est intéressant, pour montrer que ces maoïstes avaient peut-être des raisons pour

commencer cette guerre, d’effectuer le calcul suivant. La F.A.O. et les autres associations

humanitaires internationales indiquent que le nombre de morts pour cause de famines ou de

201

More magazines by this user
Similar magazines