sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

nepalsherpasig.fr

sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

- Les Chétris, deuxième caste supérieure, se nomment aussi Ksatrïas (orthographes

variées) ou Rajpout. Il est banal qu’un Chétri fasse suivre son nom des initiales K.C. -K.

pour Ksatrïa, C. pour Chétri-.

Les gens de caste ne constituent pas une ethnie. Ces aryens ou pseudo-aryens mais

toujours hindouistes se nomment : les deux fois nés : ils sont nés :

- le jour de leur naissance.

- puis, un an après ce jour, quand on leur remet autour du buste le cordon sacré attestant

leur condition.

Les castes correspondent à des divisions sociales et sont d’origine védique. Le védisme

étant plus ancien que le brahmanisme. Dans les Rig-védas (ou védas), textes du védisme,

un portrait de la société prenant l’homme comme modèle précise :

Sa bouche est le brahmane, le guerrier (Chétri) est dans les bras, ses cuisses sont l’artisan, ses pieds

sont les serviteurs.

Ce qui peut se traduire par :

- le brahmane domine tout, c’est lui qui a la parole. Ah ! L’importance de la parole,

aujourd’hui encore, du verbe, de la phrase, pour le brahmane, partout au Népal

- le guerrier-Chétri vient ensuite. Il est là pour protéger le brahmane.

Suivent les membres des castes ordinaires et inférieures :

- l’artisan, le paysan sont ceux qui travaillent, qui produisent. Ils sont là pour nourrir

les deux classes supérieures composées des brahmanes et des Chétri.

- les classes inférieures ne sont que des serviteurs.

- sous les classes inférieures sont les intouchables, les Parias, les Dalits, les Kamalaris :

des sous-hommes !

Voici la classification établie par Jean Denis dans son livre : Les religions du Népal.:

La première caste est celle des brahmanes (Bahuns)... Elle comprend l’ensemble des familles qui ont

pour fonction sociale essentielle d’une part d’étudier les védas, d’en garder la pureté et de les

transmettre, d’autre part de sacrifier (des animaux) pour autrui... Le brahmane est donc un homme

d’études et un homme qui a la parole sacrée...

La deuxième caste est celle des Ksatrïas (Chétri), Ksatrïas signifie : pouvoir politique. C’est la classe

des rois, princes, chefs et guerriers. Elle comporte un pouvoir différent de celui des brahmanes, et

ces deux pouvoirs s’équilibreront et s’uniront à la tête de l’organisation socioreligieuse aryenne

68

68

More magazines by this user
Similar magazines